Samedi 17 Février 2018

Gabon

(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(L'Union 25/09/17)
Pour le président de l'Union nationale (UN), la "situation est des plus alarmantes" et nécessite que chacun prenne conscience des exigences de l'heure. L'UNION nationale (UN), parti politique se réclamant de l'opposition dite "radicale", a effectué sa rentrée, vendredi dernier, à son siège national, sis au quartier Ancienne-Sobraga, dans le 2e arrondissement de la commune de Libreville. A cette occasion, Zacharie Myboto a dressé un diagnostic sur la situation de notre pays. Et le moins que l'on puisse dire est que, à ses yeux, il y a péril en la demeure. D'autant que, a-t-il avancé, " le Gabon est confronté à une crise multiforme sans précédent". A en juger notamment, selon lui, par le "faillite du système éducatif", " le...
(L'Union 25/09/17)
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, chargé des Gabonais de l'étranger, Noël Nelson Messone, vient d'entamer une visite des représentations diplomatiques et consulaires du Gabon. L'ambassade du Gabon en France a ainsi constitué, samedi dernier, la première étape de ce périple. Occasion pour le membre du gouvernement de prendre connaissance des lieux en faisant le tour des services, avant de s'entretenir avec les personnels diplomatiques, consulaires, administratifs et techniques exerçant dans ce pays ami. Cette rencontre a été l'occasion pour Nelson Messone d'informer l'ensemble des agents sur les principaux axes d'actions prioritaires du département qu'il dirige. Il s'agit notamment de contribuer à la mise en œuvre des actes du Dialogue politique...
(Agence Ecofin 25/09/17)
La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de l’approvisionnement en eau potable au Gabon. C’est ainsi que le ministre de l’Eau et de l’énergie, Patrick Eyogo Edzang, qui a conduit la délégation gabonaise à cette conférence, a eu une séance de travail avec les responsables de la société des eaux Odis, basée à Tel Aviv. «Israël est un des premiers pays dans la gestion de l’eau au monde. Nous avons pu rencontrer des fournisseurs dans ce domaine ; nous avons visité la société Odis qui est spécialisée dans le traitement de l’eau et constatons qu’Odis est particulièrement avancée.»,...
(L'union.presse.fr 25/09/17)
Initiée le 19 septembre dernier, la tournée du ministre d'Etat en charge de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Josué Mbadinga, dans les structures relevant de sa tutelle, s'est achevée, jeudi, sur les sites de la direction générale de la ville, de la Société nationale des logements sociaux (SNLS) et de la Société nationale immobilière (SNI). Au cours de cette visite, certaines structures ont révélé des points de satisfaction. A l'instar de la Sni, où son directeur général, Juste Valère Okologo, a saisi l'occasion pour rappeler au membre du gouvernement que sa société attend toujours les engagements de l’État pour l’achèvement de certains chantiers. D'autres sociétés en revanche sont en bute à des difficultés de fonctionnement. C'est le cas...
(Africa Top Success 25/09/17)
Africa n°1, la radio panafricaine créée par le défunt président gabonais Omar Bongo en 1981 pourrait être cédée à la chaine d’information qatarie Al-Jazeera. Plongée dans une phase de turbulence depuis plus de 10 ans, Africa n°1, jadis fierté africaine, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Les dirigeants du Qatar ne sont pas rancuniers quand il s’agit de faire du business. Accusés par le Gabon d’être un soutien des groupes terroristes au début du mois de juin, l’émirat envisagerait tout de même d’ouvrir un bureau de sa chaine d’information en continue à Libreville et de racheter la radio panafricaine Africa n°1 en grande difficulté. Le Gabon qui semble ouvert à cette perspective avait pourtant pris fait et cause pour l’Arabie Saoudite...
(Afrique 7 23/09/17)
La poignée de main échangée par le président français Emmanuel Macron avec Ali Bongo a dû faire des jaloux au Gabon. Jean Ping qui espère toujours une aide de la France pour évincer son rival de la présidence a peut-être compris qu’il n’en sera jamais rien. Candidat malheureux à la dernière élection présidentielle au Gabon, Jean Ping se considère comme le président légitime du Gabon. Il n’a donc pas cessé d’appeler au départ de celui qu’il considère comme un usurpateur de son poste au Gabon. En continuant dans cette posture, l’ancien Président de la Commission de l’Union Africaine espèrerait faire pencher les autorités françaises de son côté.
(Gabon Review 23/09/17)
À l’occasion de la rentrée politique de l’Union nationale, le 22 septembre 2017, son président, Zachary Myboto, a déclaré que le pays se porte très mal. L’Union nationale (UN) a effectué sa rentrée politique le 22 septembre, à son siège à l’ancien Sobraga, en présence des partis amis et membres de la Coalition pour la nouvelle République. Préoccupée par la grave crise multisectorielle que traverse le pays, l’UN s’est permis de faire un diagnostic de l’état réel du Gabon. Dans cette quête, le président de l’Union nationale, s’est simplement permis de relever ce qu’il qualifie de «faits observables» qui désigneraient mieux que tout, la réelle condition du pays et de sa population. Il s’agirait de la crise de l’éducation, l’accès...
(AFP 22/09/17)
Le Gabon a dénoncé vendredi un "acharnement" en réagissant à la résolution du Parlement européen appelant Libreville à cesser de "harceler, intimider et persécuter" les opposants, tandis qu'un des principaux partis d'opposition se "félicite" du texte voté. "Le Gouvernement de la République joint sa voix à celle du Sénat gabonais pour dénoncer cet acharnement que rien ne justifie", a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement Alain-Claude Bilie-By-Nze, indiquant que cette résolution "induit de manière insidieuse, qu'il y aurait des souverainetés au-dessus des autres". Mercredi, la présidente d'un groupe dédié aux affaires européennes du Sénat avait dénoncé la "prétention des euro-députés à s'ériger en permanence en donneurs de leçons". Le billet d'humeur "Makaya" du quotidien gabonais l'Union, proche de la présidence,...
(Afrique 7 22/09/17)
La crise post-électorale qui secoue le Gabon après les dernières élections présidentielles, a amené le Président Ali Bongo Ondimba à saisir lui-même la Cour Pénale Internationale (CPI), pour se disculper des faits qui lui sont reprochés par le camp de son adversaire, Jean Ping. Il a fallu cette 72ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies pour inspirer le Président du Gabon, Ali Bongo à confier le dossier dormant, mais brûlant de la crise post-électorale qui secoue en ce moment son pays silencieusement. Après son intervention à la tribune de l’ONU, à la fin des assises, Ali Bongo s’est...
(Gabon Eco 22/09/17)
Attendu au Gabon avec impatience, le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda a rappelé au cours d’une audience avec le Président de la République, Ali Bongo Ondimba que l’examen préliminaire en cours sur le Gabon n’est pas une enquête et encore moins un procès. Voici une position qui calmera certainement les ardeurs de ceux qui attendent avec impatience les conclusions de la CPI, après l’examen préliminaire sur les allégations de crimes contre l’humanité commis au Gabon au lendemain des élections présidentielles d’août 2016 et soumis à l’institution par l’opposition et la majorité au pouvoir. Dans une audience avec le Président de la République, le procureur de la CPI, Fatou Bensouda a rappelé que l’examen préliminaire en cours...
(MondAfrique 22/09/17)
Les 5 et 6 septembre, le Gabon a été auditionné à Genève par le comité des disparitions forcées, un des organes de protection des droits de l’homme de l’ONU auxquels les pays membres doivent adresser des rapports réguliers (torture, droits des enfants, droits économiques et sociaux etc). La procédure est normalement très encadrée, millimétrée au niveau du timing et du langage diplomatique utilisé. Dès qu’un Etat sort des clous de ce cadre strict, les fonctionnaires de l’ONU considèrent ces écarts comme autant de marques de mépris envers les droits de l’homme. Ce qui fut le cas pour l’audit consacré au Gabon, début septembre. Or la délégation gabonaise est arrivée en retard et les “experts” qui assistèrent à cette séance furent...
(L'Union 22/09/17)
Les conseillers ont, au terme de leurs travaux, suggéré au gouvernement de poursuivre la mise en place d’un certain nombre de mesures. LA deuxième session ordinaire du Conseil économique et social (CES) s’est achevée hier au siège de l’institution. En clôturant les travaux en lieu et place du numéro un de l’institution, le vice-président Raphaël Sadibi Bouka est revenu sur les thématiques qui ont conduit les conseillers à formuler des recommandations. Il s’agissait notamment de : "la crise économique et le pouvoir d’achat des ménages", "le Plan de relance de l’économie (PRE)" et "l’impact économique et social de la pollution au Gabon". Par rapport à ces problématiques, le CES a recommandé au gouvernement de poursuivre la mise en place des...
(Gabon Review 22/09/17)
Ayant accepté d’entrer dans le gouvernement post-Dialogue sans l’accord de son parti et sans que ce parti n’ait été consulté – «ce qui constitue un cas d’indiscipline notoire et une faute lourde» – le désormais ex-Premier conseiller politique du président du le Rassemblement pour le Gabon (RPG) en a été exclu, mardi dernier, par une décision de la Commission de discipline. Raymond-Placide Ndong Meyo, en août 2017 à Libreville. © D.R. Nommé ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale chargé des Gabonais de l’étranger le gouvernement post-Dialogue, Raymond-Placide Ndong Meyo va devoir faire sans sa formation politique. Il a intégré le deuxième gouvernement Issoze Ngondet, sans prendre l’avis de...
(L'Union 22/09/17)
Les locaux du Programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles (Plist) et le VIH/Sida ont servi de cadre à la tenue hier, à Libreville, de l'atelier de révision de l'algorithme de dépistage du Vih au Gabon. Le but étant d'harmoniser les points de vue et d'uniformiser les tests dans le pays. En somme, renforcer les capacités en la matière, afin d'offrir à la population un service de dépistage de qualité, selon les normes de l'Organisation mondiale de la santé. La cérémonie a été rehaussée par la présence de la directrice générale de la prévention du sida (DGPS), Amissa Briana Rogombé. Etaient également présents à cet atelier, les représentants des entités concernées par la question du dépistage au Gabon :...
(L'Union 22/09/17)
Commencée le 18 septembre dernier, la formation qualifiante d'auditeur tierce partie IRCA Iso 22000, à laquelle prennent part des experts nationaux ainsi que ceux de sept pays bénéficiaires du Programme infrastructure qualité de l'Afrique centrale (Piqac) du domaine de la sécurité alimentaire prend fin aujourd'hui. Pendant cinq jours, les échanges entre experts ont porté sur les thématiques suivantes : maîtrise des exigences de la norme ISO 22000 ; acquisition des méthodes d’audit ; intégration de la méthode à appliquer en cas d’audit tierce partie ISO 22000 ; compréhension et intégration de la déontologie de l’audit et, enfin, compréhension des responsabilités et des compétences personnelles de l’auditeur. Aussi, cette formation aura permis aux participants à cette formation de se doter de...
(Gabon Actu 22/09/17)
Le ministre d’Etat en charge de la Culture, des Arts et Traditions, Alain Claude Bilié By Nzé, a visité jeudi à Libreville, les anciens locaux abritant l’ambassade des Etats Unis au Gabon, cédés gracieusement au pays pour ériger le nouveau siège du Musée national. Les vieux locaux de l’ambassade des Etats Unis offerts au Gabon sont situés en face de l’ambassade de France. Il s’agit d’un bâtiment d’un niveau laissé depuis plus de quatre ans à l’abandon depuis le déménagement des diplomates américains dans leur nouvelle ambassade moderne, construite à « La Sablière », un quartier résidentiel, nord de Libreville. « C’est un espace qui va être réhabilité, modernisé pour accueillir désormais le Musée national », a annoncé M. Bilié...
(Jeune Afrique 21/09/17)
La première rencontre entre Emmanuel Macron et Ali Bongo Ondimba a eu lieu le 19 septembre dans l’enceinte onusienne. Le président français avait convié son homologue gabonais au lancement du Pacte mondial pour l’environnement, au siège des Nations unies, à New York, ce 19 septembre. Ali Bongo Ondimba y a prononcé un discours en sa qualité de coordonnateur du Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur le changement climatique. Naturellement, les deux hommes ont échangé une poignée de main suivie d’un bref échange dont la vidéo (ci-dessous) est devenue virale sur les réseaux sociaux et dans les milieux politiques gabonais.
(Financial Afrik 21/09/17)
La Banque africaine de développement annonce un appui budgétaire de 1,5 milliard de dollars, soit environ 900 milliards de F Cfa, en faveur du Gabon. Le financement sera étalée sur les trois ans que dure la mise en œuvre du Plan de relance financé par l’institution financière. La première tranche du montant global, à savoir 131 milliards de F Cfa, a déjà été décaissée au mois de mars. La deuxième phase reste à être ratifiée. L’emploi des fonds fera l’objet d’évaluations permanentes des équipes de l’institution financière panafricaine, engagée aux côtés du FMI et de la Banque mondiale pour donner un coup de fouet à la croissance économique du Gabon. Le Gabon doit donc impérativement tenir ses engagements pour continuer...
(Autre média 21/09/17)
Dans un communiqué de presse de la Coalition pour la Nouvelle République présidé par Jean Ping, parvenu mercredi à la rédaction d’Info241 il est martelé par l’opposition gabonaise « que le jeudi 14 septembre 2017, le Parlement européen a adopté une Résolution décisive ouvrant la voie à des sanctions ciblées contre les membres du pouvoir putschiste, responsables de crimes et violations des droits de l’Homme au Gabon depuis les évènements dramatiques du 31 août 2016 ». Avant d’indiquer que cette résolution est subséquente à celle du 2 février 2017, portant sur la crise de l’Etat de droit au Gabon. A la différence de la première Résolution, a expliqué la Coalition dirigée par Jean Ping qui revendique toujours sa victoire à...

Pages

(APA 18/05/17)
L'adjoint au maire de Libreville (Gabon), Sickout Iguendja Nicaise, a évoqué, jeudi à Casablanca, la nécessité pour les villes de l'Afrique subsaharienne de coopérer afin de profiter des innovations technologiques qui doivent améliorer les services offerts aux populations. "Le constat est que l'Afrique subsaharienne n'innove pas et ne copie que les innovations des autres. Il est temps qu'on innove dans la gestion de nos villes. C'est pourquoi, il y a nécessité de créer un pont entre nos villes africaines pour créer un pont avec le Maghreb", a dit M. Nicaise, dans un entretien à APA, en marge de la deuxième édition de Smart City Expo Casablanca qui s'achève ce jeudi. L'édition 2017 porte sur le thème "Villes par tous". Selon...
(BBC 18/05/17)
Le syndicat national des magistrats gabonais a annoncé la reprise du mouvement de grève générale, suspendu depuis un trimestre. Un service minimum a été instauré dans les tribunaux au Gabon en raison de la grève des magistrats. Ils réclament de meilleures conditions de travail et dénoncent la vétusté des édifices qui abritent les services provinciaux. Selon ce syndicat, il n'y aura pas d'audiences tant que le gouvernement ne donne pas satisfaction aux revendications des grévistes
(Infos Gabon 18/05/17)
Le conseiller juridique du directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) vient d’être démis de ses fonctions. Athanase Ndoye Loury a brillé par des absences répétées non autorisées et non justifiées à son poste de travail. Rigobert Ikambouayat Ndeka dit avoir eu la tête de son conseiller pour non-respect de l’article 6 de son contrat de travail et des propos discourtois et impétueux à l’endroit de son supérieur hiérarchique. Il a été rayé des effectifs de l’Oprag. Selon la décision portant résiliation du contrat de travail datée du 6 mai dernier et publiée par l’hebdomadaire La Loupe dans son édition du 16 mai, il est notamment reproché au conseiller juridique ses «absences répétées non autorisées et...
(Agence Gabonaise de Presse 17/05/17)
Une délégation du ministère de l’Education nationale et de l’Education Civique, conduite par le directeur général adjoint du Patrimoine et Equipements, Jean Pierre Manfoumbi, a effectué une visite de terrain, vendredi dernier dans le district de Sam, département de l’Okano (nord) en vue d’identifier le site devant abriter le futur collège d’enseignement secondaire (CES) de cette localité. Dans le cadre du plan d’urgence de la mission éducation nationale et enseignement technique, pour le compte de l’exercice budgétaire 2017 et en vue de la préparation de la rentrée des classes 2017-2018, une délégation du ministère de l’Education nationale et l’Education civique vient d’effectuer une mission dans le district de Sam, pour aller présenter à l’entrepreneur le site devant abriter le futur...
(RFI 17/05/17)
Au Gabon, on compte de plus en plus de gays. Le code pénal gabonais n'est pas répressif contre l'homosexualité mais les Gabonais dans leur majorité ne tolèrent pas cette sexualité de plus en plus visible dans le pays. La preuve, l'annonce du premier mariage coutumier gay avait suscité une vive polémique en 2013. C'est dans un journal des faits divers que les Gabonais avaient appris la tenue fin décembre 2013 du premier mariage coutumier gay dans leur pays. La république était en émoi. Le ministre de la Famille et des Affaires sociales de l'époque, la juriste très respectée, Honorine Nze Biteghe, s'était fondue dans une déclaration pour défendre...
(Agence Ecofin 17/05/17)
(Agence Ecofin) - Le Comité inter-Etats des pesticides en Afrique centrale vient d’homologuer, au cours d’une session tenue, le 9 mai dernier, cinq nouveaux pesticides, autorisant de ce fait, leur utilisation dans les six Etats de la Cemac que sont le Cameroun, le Gabon, le Congo, la Guinée Equatoriale, le Tchad et la République centrafricaine. Les produits phytosanitaires ainsi homologués sont l’Agreb 80 wp (fongicide), Boxer 10 wp (insecticide), Glycol 41% sl (herbicide), Glycol 680 wdg (herbicide), Super Killer 680 wdg (herbicide), Super 50 ec (insecticide) et Super 12 ec (insecticide). Ces produits ont été homologués sur une liste de 12 produits biochimiques présentés par diverses entreprises. Ces homologations surviennent au moment où des Etats de la Cemac dénoncent la...
(Médiapart 17/05/17)
Le Gabon est le premier pays du continent à organiser un rendez-vous important, tant académique que festif, sur cette cause mondiale proclamée par la résolution 68/237 de l’Assemblée générale des Nations Unies.La communauté internationale distingue ainsi les personnes d'ascendance africaine comme groupe dont les droits humains doivent être promus et protégés. Environ 200 millions de personnes se considérant d’ascendance africaine vivent en Amérique. Des millions d’autres vivent dans diverses régions du monde, et ce, en dehors du continent africain. La Semaine rassemble les meilleurs experts, essayistes et universitaires de ce domaine de recherche. Ainsi du Pr. Elikia M'Bokolo (Ehess), du Pr. Charles Binam Bikoi (Cerdotola), du Pr. Guy Rossatanga Rignault (UOB), du Pr. Ange François Ratanga Atoz (UOB) et du...
(Gabon Review 16/05/17)
Ouverte, lundi 15 mai à Libreville, une réunion d’experts du Conseil des ministres africains chargés de l’eau entend renforcer les engagements issus de la 4e conférence régionale AfricaSan de Dakar en 2014, en termes d’amélioration de l’accès aux services liés à l’assainissement et à l’hygiène. Ils se donnent deux jours, à compter de ce 15 mai, pour fixer de meilleures orientations en vue de l’amélioration de l’accès des services d’assainissement et d’hygiène dans les pays africains. Les experts du Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW, en anglais) sont en réunion à Libreville jusqu’au 16 mai prochain. Pour Lizette Burgers, représentante de l’Unicef, la réussite de leurs échanges impactera sur la vie de 2,3 milliards de personnes. Des personnes...
(Gabon Review 16/05/17)
Montée à moitié le 14 mai, la passerelle piétonne de Plein-Ciel sera livrée d’ici le mois de juin. La société FHEC a posé le 14 mai au petit matin la passerelle piétonne de Plein-Ciel. Cet ouvrage constitué d’une armature en acier devant désormais permettre aux populations de traverser la voie express en toute quiétude. L’installation de cette passerelle longue de 22 mètres et 5 mètres de haut à cet endroit, intervient après de nombreux décès enregistrés, suite aux accidents de la circulation. Il y a quelques mois encore, une dame et cinq de ses enfants revenant de l’église avaient été fauchés à cet endroit par une mini-benne transportant du sable. Un drame inouï qui a choqué l’opinion nationale. Même si...
(L'Union 13/05/17)
En conclave depuis le 26 avril dernier à la chambre de commerce de Libreville, représentants de l'administration publique, du secteur privé, entre autres, ont mis un terme, vendredi, aux travaux ayant conduit à la formulation de propositions pour faciliter l'accès des Gabonais à l'emploi. On retient de ces deux semaines de travail que l'implication du secteur privé, dans l'atteinte des objectifs d'insertion des jeunes, a été largement appelée. D'où la proposition par les participants, entre autres, d'une révision des statuts de l'ANFPP (Agence nationale de formation et de perfectionnement professionnels), la création d'un Fonds mutuel pour la formation professionnelle et l'emploi, l'inventaire des situations de projets de construction d'établissements, la classification des financements extérieurs, la revue de l'organisation des examens...
(Gabon Actu 12/05/17)
Habib Sylla, président du Haut conseil des maliens de l’étranger, a exprimé jeudi son soulagement et celui de la communauté malienne du Gabon de voir l’équipe nationale du Mali des moins de 17 ans participer au Gabon à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN U 17). « Nous étions déjà très désespéré. C’est un énorme soulagement pour nous », a exulté dans un entretien avec un journaliste de la rédaction de Gabonactu.com « Nous leur avons réservé un accueil très chaleureux. Nous nous organisons à faire descendre au stade des milliers de supporters afin que nos jeunes puissent avoir l’impression de jouer à domicile », a affirmé Habib Sylla qui a la réputation d’être le commerçant...
(Gabon Actu 12/05/17)
La Confédération gabonaise pour la sécurité des usagers de l’électricité (CONSUELEC) a révélé dans une étude que la vétusté des installations électriques occasionne 35 à 45 incendies par mois à travers le territoire national. « Il ne s’agit plus de rester dans une méconnaissance totale des incidents liés à ce domaine, sachant que les rapports estiment que sur l’ensemble du territoire national, on note 35 à 45 incendies par mois, qui sont d’origine électrique », mentionne le document de la CONSUELEC, lequel pointe du doigt le vieillissement et les installations électriques anarchiques. « Il s’agit de comprendre –sans être exhaustif- que le phénomène, particulièrement récurrent trouve son point d’origine dans les dégradations des installations électriques, les équipements défectueux, le défaut...
(Gabon Review 12/05/17)
En raison de l’exécution des travaux d’installation d’une passerelle piétonne au quartier Plein-Ciel, dans le troisième arrondissement de Libreville, le ministère des Travaux publics annonce un rétrécissement de la route, le 13 mai à 12 heures et la fermeture totale de la voie du 14 mai à 19 heures au 15 mai à 5heures. Du 13 au 15 mai, la circulation des automobiles connaîtra des perturbations sur la voie reliant le PK5 à Awendjé, en passant par Plein-Ciel dans le troisième arrondissement de Libreville. C’est du moins ce qu’annonce un communiqué daté du 10 mai provenant du ministère des Travaux publics et de l’aménagement du territoire. Ces perturbations sont dues, selon le communiqué du ministère de Travaux publics à «l’exécution...
(Gabon Review 12/05/17)
Depuis sa livraison officielle en 2005, le bâtiment abritant le Sénat gabonais n’a pas bénéficié d’un véritable entretien, au point que son état de dégradation préoccupe aujourd’hui sénateurs et usagers. Dans les jours qui viennent, le 23 mai, Lucie Milebou Mboussou et ses collègues accueilleront une délégation d’élus chinois conduite par Ji Bingxuan, le vice-président du comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine. La présidente du Sénat attend cette visite avec une boule au ventre. Le bâtiment abritant l’institution dont elle a la charge est dans un piteux état depuis de longs mois, et son homologue chinois risque de le remarquer. Peinture défraichie, problèmes d’électricité et de plomberie, fontaine mal entretenue, vitres sales et brisées par endroits… Depuis sa...
(Gabon Review 12/05/17)
Le Syndicat national des magistrats gabonais (Synamag) a voté en assemblée générale ordinaire, le 11 mai 2017, la reprise de la grève suspendue le 15 février dernier. Lassés par le peu d’intérêt que la tutelle accorde à leurs revendications, les magistrats ont voté à l’unanimité pour une reprise du mouvement de grève suspendu depuis un trimestre. La décision a été prise au cours de l’assemblée générale de compte-rendu des négociations avec la tutelle, tenue le 11 mai à la salle d’apparat du palais de justice de Libreville. Les modalités et les conditions de cette décision seront définies et communiquées d’ici une semaine. Selon les magistrats, les trois mois de négociations engagées avec la tutelle, n’ont débouché que sur des promesses...
(Gabon Actu 12/05/17)
Le gouvernement gabonais a décidé d’interdire la circulation des camions poids lourds dans la commune d’Akanda où se trouve le stade d’Angondjè (nord de Libreville) durant la période de la CAN cadette (CAN U17) qui se joue au Gabon du 14 au 28 mai à Libreville et Port-Gentil, la capitale économique du pays. L’interdiction s’appliquera à partir de 11 heures les jours des matchs au stade d’Angondjè notamment. Le gouvernement a ordonné aux forces de l’ordre d’appliquer cette décision. Angondjè un le quartier de Libreville qui a reçu plus d’investissements au Gabon durant le premier mandat de 7 ans d’Ali Bongo. Il fournit aussi une très grande partie de sable et quelques matériaux de construction utilisés à Libreville. On rappelle...
(Gabon Review 12/05/17)
Face au non respect des lois et règlements inhérents à la pratique de la médecine en République gabonaise, le ministère de la Santé a récemment ordonné la fermeture d’une trentaine de cabinets sanitaires. «Mieux vaut tard que jamais» ! Le gouvernement s’est enfin saisi de l’épineux problème des structures sanitaires ne répondant pas aux normes et réglementation de la pratique de la médecine en terre gabonaise. Pour un début, c’est une trentaine de cabinets médicaux qui ont fait les frais de cette rigueur de l’administration sanitaire. Ils ont été fermés, grâce à l’intervention des agents de la Direction générale des recherches (DGR) mobilisés par le ministère de la Santé publique et de la population. Cette opération fait suite aux recommandations...
(Financial Afrik 08/05/17)
Concernant les cultures de rente, 4 800 hectares ont été aménagés pour le palmier à huile dans la zone de Ndéndé dont 3 000 hectares plantés. La Société de Transformation Agricole et de Développement Rural (SOTRADER) a signé avec la Caisse de Stabilisation et de Péréquation (CAISTAB) un partenariat pour la redynamisation de la filière café-cacao. SOTRADER a créé à fin décembre 2016, 1 063 emplois directs. Notons que depuis le 29 février 2016, la décision annoncée à Koulamoutou, par le président Ali Bongo Ondimba, en décembre 2015, d’octroyer une prime mensuelle d’incitation à l’effort d’un montant de 100 000 FCFA à chaque membre des coopératives, est effectivement appliquée. le projet face aux contraintes financiers Ainsi, malgré les contraintes financières...
(RFI 08/05/17)
Au Gabon, le feuilleton de la vie chère se poursuit. Depuis le 15 mars et l'application d'une nouvelle taxe, la contribution spéciale de solidarité, les Gabonais constatent une brusque flambée des prix. Ce nouveau prélèvement, destiné à financer la caisse d'assurance maladie universelle pour soigner les pauvres, n'est pourtant que de 1 %. Sauf que d'après le gouvernement, les commerçants en ont profité pour augmenter fortement leurs prix. Une situation inacceptable, comme l'explique Noël Mboumba, ministre délégué à l'Economie. Il n’est pas question que cet alibi prospère, c’est un faux argument, la mise en place de cette taxe ne devait pas avoir d’influence sur le consommateur final
(Gabon Review 06/05/17)
Afin de recevoir leurs contributions nécessaires à l’assainissement des établissements scolaires du Gabon, le ministre de la Réforme de l’Etat, Joel Pono Opape a reçu le 5 mai à Libreville, les responsables des syndicats du secteur de l’éducation nationale. Joel Pono Opape a rencontré les responsables des syndicats du secteur éducation pour recevoir leurs contributions nécessaires à un meilleur assainissement des établissements scolaires du Gabon. La réunion intervient à la suite d’une étude menée en janvier dernier, par les services techniques du ministère de la réforme de l’Etat sur le fonctionnement des établissements scolaires primaires et secondaires du Gabon. En effet, selon le ministre, Joel Pono Opape, cette «étude menée pour la première fois au Gabon dans le secteur éducation,...

Pages

(Jeune Afrique 07/06/17)
S’il affiche ses bons résultats, le groupe bancaire BGFIBank doit renforcer ses systèmes de contrôle et de sécurité : sa filiale la plus importante, au Gabon, a été la cible d’une attaque informatique. L’exercice 2016 aurait pu être une année difficile pour BGFIBank. Il n’en a rien été. Alors que sa région de prédilection, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), malmenée depuis deux ans par la chute du prix du pétrole, est plongée dans une profonde crise économique, le groupe financier gabonais a annoncé un bénéfice net en hausse de 31 %, à 39 milliards de F CFA (59,5 millions d’euros). Le total de bilan a quant à lui atteint 2 935 milliards de F CFA, soit une baisse...
(Gabon Review 07/06/17)
L’organisation internationale de la francophonie (OIF) et le programme des volontaires des Nations unies, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, organisent du 6 au 7 juin, une rencontre pour la mise en place d’un corps national de volontaire au Gabon. En vue du financement et du lancement officiel du projet d’appui à la mise en place d’un corps national de volontaires au Gabon, les partenaires de ce projet se rencontrent depuis le 6 juin 2017, à Libreville. L’objectif de cette rencontre est de réaffirmer leurs appuis au gouvernement, faire le point sur l’état d’avancement du processus, mobiliser d’autres partenaires et surtout faciliter le démarrage effectif du projet. En effet, depuis 2012, le Gabon dispose d’une...
(La Tribune 07/06/17)
Le Cameroun, le Tchad et le Gabon seront présents sur le marché financier de la Banque des Etats de l'Afrique centrale, ce mercredi 7 juin 2017. Les trois pays d'Afrique centrale y essayeront de mobiliser entre 39 et 44 milliards de francs CFA. Une décision qui reflète les performances du marché obligataire de la Banque, très dynamique depuis 2015. La journée de ce 7 juin 2017 sera immanquablement peu habituelle sur le marché des titres de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). Trois grands Etats de l'Afrique centrale s'y donnent rendez-vous. Il s'agit du Cameroun, du Tchad et du Gabon qui tenteront de rassembler entre 39 et 44 milliards de francs CFA sur le marché de la Banque...
(Agence Ecofin 06/06/17)
A la faveur d’un Conseil d’administration et d’une Assemblée générale, tenus le 1er juin 2017, à Moanda, la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) a annoncé avoir réalisé un chiffre d’affaires de 360 milliards de francs CFA en 2016, contre 308 milliards en 2015. Soit une hausse de +17%, par rapport à 2015. L’Assemblée générale a également approuvé l’ensemble des résolutions qui lui étaient soumises. Ainsi, le Conseil d'administration a élu Alain Ditona comme président, en remplacement de Claude Villain. De manière précise, les résultats de l’exercice 2016 indiquent une production de 3,4 millions de tonnes de minerai et aggloméré, contre 3,8 millions en 2015, soit une baisse de – 12% par rapport à 2015. Quant au volume des ventes, il...
(APA 06/06/17)
Le Gabon importe chaque année plus d’un million de bananes et de plantains produits au Centre africain de recherche sur bananiers et plantains (CARBAP) situé à Njombé, à une centaine de kilomètres de Douala, la métropole économique du pays, a-t-on appris auprès de cette structure régionale. Les bananes et les plantains issus de ce centre de recherche, qui regroupe 14 pays en Afrique centrale et de l’Ouest, sont d’après le ministère camerounais de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI) « les meilleurs au monde ». Comme le Gabon, d’autres pays ont multiplié les commandes ces derniers temps, alors que cette structure vient de bénéficier d’un financement d’environ 500 millions de francs CFA pour améliorer sa productivité. Selon des sources...
(Agence Ecofin 06/06/17)
Dans le cadre d’un partenariat public-privé privé, entre la société Olam International, la République gabonaise et Africa Finance Corporation, le groupe Olam Gabon, filiale de la singapourienne Olam international, indique avoir investi près de 500 millions de dollars américains pour la construction et l’aménagement d’un nouveau terminal minéralier et d’un port de commerce au Gabon. La construction de ces deux nouvelles infrastructures portuaires, fait-on savoir, procède de la volonté du gouvernement gabonais de poursuivre la stratégie de diversification des sources de croissance du pays ainsi que de la réduction du coût de la vie. Des capacités logistiques d'envergure pour les miniers qui souhaitent s'installer au Gabon Du côté d’Olam, l’on fait savoir que «le nouveau port minéralier inauguré, le 10...
(Agence Ecofin 06/06/17)
Le ministère camerounais des Finances annonce que le gouvernement repart sur le marché des titres publics de la Banque centrale des Etats de la Cemac, le 7 juin 2017, pour mobiliser une enveloppe globale de 5 milliards de francs Cfa. Cette nouvelle opération se fera au moyen d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA), d’une maturité de 26 semaines. Les BTA du Cameroun seront en concurrence avec ceux des Trésors publics gabonais et tchadien, qui effectueront également des opérations de levée de fonds, ce même jour sur le même marché. Le Gabon, à travers une émission de BTA, à 13 semaines de maturité, tentera de mobiliser 9 milliards de francs Cfa, selon un communiqué officiel de la BEAC. La...
(APA 06/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La 8ème édition de la Foire transfrontière de l’Afrique centrale (FOTRAC) se tiendra du 23 juin au 5 juillet 2017 dans la ville camerounaise de Kye-Ossi, située au carrefour des frontières avec le Gabon et la Guinée Équatoriale, a appris APA lundi auprès du comité d’organisation. Cette rencontre de commerce, d’échanges et d’affaires se veut avant tout une opportunité visant à insuffler la notion d’intégration sous-régionale. Y sont ainsi annoncés des rencontres «B to B» entre opérateurs économiques, un concours de l’innovation à l’intention des jeunes porteurs de projets, un forum sur la valorisation de la gastronomie au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Le Réseau des femmes actives d’Afrique centrale (REFAC),...
(Agence Ecofin 06/06/17)
L’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France, conduira à la fin de cette année (du 13 au 17 novembre 2017), une délégation d’entreprises françaises du secteur des nouvelles technologies, pour nouer des partenariats avec des entreprises gabonaise et camerounaise. Le choix du Gabon et du Cameroun, explique l’agence, est lié au fait que ce sont les deux acteurs majeurs de l'Afrique centrale en termes de numérique. A preuve, relève Business France, « les habitants de Douala et Libreville captent une 4G qui n'a rien à envier à Paris ». Par ailleurs, les deux pays sont proches en particulier dans l’environnement des affaires. C’est pourquoi l’agence encourage les entreprises françaises à prospecter les deux marchés en parallèle...
(Gabon Actu 03/06/17)
Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, est intervenu ce jeudi matin devant un aréopage d’investisseurs internationaux et de hautes personnalités politiques dans le cadre de la cérémonie d’ouverture du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (Russie). Convié à prendre part à cette plateforme d’échanges de premier plan placée sous le patronage du Président de la Fédération de Russie, M. Vladimir Poutine, le chef du Gouvernement a eu l’occasion d’exprimer ses vues sur les potentialités économiques du Gabon pour les investisseurs russes, les efforts de diversification de notre économie et les défis économiques que rencontre notre pays suite à la baisse des cours des matières premières. Il a également rappelé la volonté du Gabon de renforcer les liens non seulement économiques mais...
(Gabon Actu 03/06/17)
Alain Ditona Moussavou, Directeur général de la Caisse de dépôt et de consignation (CDC) depuis sa création en 2011 a été nommé jeudi président du conseil d’administration de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), une entreprise qui affiche une santé d’acier malgré un contexte économique international morose marqué par une baisse des prix des matières premières. Le remplace du « fossile » Claude Villain arrive à la présidence de la société au moment où sa production est 3,4 millions de tonnes de minerai de manganèse et aggloméré en 2016 contre 3,8 Mt en 2015, soit une baisse de – 12% par rapport à 2015. Le chiffre d’affaires CIF 2016 s’établit à 360 milliards de francs CFA contre 308 milliards en...
(Gabon Actu 03/06/17)
Claude Villain dont la tête et le nom sont associés à l’histoire de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) a décidé de ne plus renouveler son mandat à la présidence du conseil d’administration de cette plus grande entreprise minière du pays, annonce un communiqué de la compagnie publié jeudi au terme d’une réunion du conseil d’administration tenue à Moanda au sud-est du Gabon. M. Villain a été remplacé par Alain Ditona, actuel directeur de la Caisse de dépôts et de consignation (CDC, service public). Banquier, Alain Ditona devient dont le nouveau Président du Conseil d’Administration (PCA) de COMILOG. La COMILOG a produit 3,4 millions de tonnes de minerai de manganèse et aggloméré en 2016 contre 3,8 Mt en 2015, soit...
(Jeune Afrique 02/06/17)
Engagé dans une campagne de vulgarisation des chantiers initiés par son département, le ministre de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME) s’est récemment confié au média en ligne lenouveaugabon.com. Amélioration du climat des affaires, facilitation de l’Etat à l’entrepreneuriat, paiement de la dette intérieure…sont autant d’éléments abordés dans cet entretien. Morceaux choisis. Arrivé à la tête du ministère de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), en octobre 2016, Biendi Maganga Moussavou s’attelle à remplir les nombreuses missions confiées à ce département ministériel. Parmi celles-ci : «faciliter la création des entreprises, la formation de ceux qui veulent entreprendre, permettre un meilleur accès aux financements et aux marchés. Voici ce à quoi nous nous attacherons». La tâche est...
(Gabon Review 02/06/17)
Dans une déclaration faite le 1 juin à Libreville, le commissaire national en charge du Budget au sein de l’Union nationale (UN), Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, a déclaré que le pays serait en faillite. Le Conseil des ministres du 19 mai 2017 a adopté un projet de loi de finances rectificative, pour l’exercice budgétaire en cours. Si le gouvernement attribue cette révision à la nécessité de la mise en œuvre du plan de relance économique, pour l’Union nationale, ce réajustement relève du volet budgétaire de l’ajustement structurel que souhaiteraient présenter les négociateurs gabonais au conseil d’administration du FMI. Selon Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, cette révision pour l’exercice en cours, confirmerait l’état de dégradation de la situation budgétaire et financière de...
(Gabon Review 02/06/17)
Le Conseil d’administration de la société Bintel LTD, actionnaire majoritaire d’Usan-Gabon S.A. (Azur) s’est réuni le 19 mai dernier pour examiner la situation de l’entreprise. Au terme de ce conseil, Jonas Marie Kringer Vane a remplacé Jean Bruno Obambi en qualité d’Administrateur général d’Usan-Gabon S.A. Présenté récemment par la presse comme étant confronté à des difficultés d’ordre financières, notamment liées à un surendettement, l’on donnait l’avenir de l’opérateur de téléphonie mobile, Azur, en pointillées au Gabon. Les employés de cette entreprise, réunis en assemblée générale le 3 mars 2017 avaient même annoncé un préavis, suivi d’une grève de deux semaines pour protester contre cette situation. Dans ce contexte, c’est la tête du président directeur-général Bruno Obambi qui avait été mise...
(Jeune Afrique 02/06/17)
Le dernier message « africain » de François Hollande n’a pas été des plus amènes. Mi-avril, celui qui était encore le chef de l’État français a écrit à plusieurs de ses homologues d’Afrique centrale – dont le Camerounais Paul Biya et le Congolais Denis Sassou Nguesso – pour leur conseiller de conclure au plus vite un accord avec le FMI. Faut-il voir derrière cette démarche quelque peu directive l’influence de sa directrice générale, Christine Lagarde ? Impatiente de voir les membres de la Cemac tenir les engagements pris en ce sens lors du sommet extraordinaire de Yaoundé en décembre 2016, au cours duquel elle avait fait clairement comprendre à ses hôtes que la défense du franc CFA passait par la mise...
(Autre média 01/06/17)
La question vaut son pesant d’or étant donné que les citoyens, les ONG et d’autres observateurs s’interrogent. Ils veulent voir clair. La gestion du port d’Owendo impacte aussi leur vie. Et il n’y a qu’un audit pour donner une idée sur ce qui se passe. Alors, revenons en arrière pour comprendre les arrangements de l’époque. Un cadre proche de l’OPRAG nous explique. Cet article a été rédigé sur la base de ses éclaircissements. En 2007, l’Etat gabonais confiait la gestion du port d’Owendo au groupe Bolloré, avec pour objectif d’en faire le premier port commercial de la sous-région. Dix ans plus tard, Bolloré n’a pas respecté son engagement, malgré tous les bénéfices que le groupe français engrange chaque année. Une...
(Agence Ecofin 01/06/17)
(Agence Ecofin) - Dans son rapport annuel 2016, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) informe que le comité de stratégie de la salle des marchés a décidé au cours de l’exercice de céder environ 1000 milliards de FCFA de son portefeuille d’investissement. Ceci dans l’optique d’être conforme à l’exigence de la quotité obligatoire de 50% des avoirs extérieurs nets de la Beac déposés en compte d’opérations. Cette cession a été effectuée à trois reprises. D’abord le 29 juin 2016 pour un montant 380,65 milliards de FCFA. A l’issue de cette opération, la valeur nominale du portefeuille d’investissement est passée de 2344 milliards à 1931 milliards. Ensuite, le 30 août, c’était un montant nominal de 475,5 milliards. La valeur...
(APA 31/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) – La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a enregistré un résultat bénéficiaire de 164,177 milliards FCFA en 2016 contre 160,795 milliards l’exercice précédent soit une progression de +2,10%, selon les comptes annuels publiés mardi et certifiés par les cabinets Mazars et KPMG. Cette performance, qui contraste avec un résultat exceptionnel négatif de 3,982 milliards FCFA ainsi qu’un total actifs en berne (-24,66), est fortement liée à la réalisation de plus-value de cession des titres du portefeuille d’investissement de la Banque centrale. D’une manière générale, la baisse des cours internationaux du pétrole, dans le prolongement de l’évolution constatée au cours de l’année 2015 et qui s’est traduite par une forte contraction (-55,75%) du niveau des disponibilités extérieures...
(Agence Ecofin 30/05/17)
Pour donner corps aux objectifs du Plan de relance économique (PRE) adopté par le gouvernement, le 19 mai, les autorités gabonaises ont décidé de la création sur la période 2017-2019, de 30 000 emplois dans divers domaines. Les emplois à créer devront l’être dans les filières de l’économie numérique, du BTP, des mines, des hydrocarbures, de l’agriculture, des forêts, du tourisme, entre autres. Cet objectif se situe dans la droite ligne des objectifs des autorités gabonaises qui veulent porter la croissance du pays à un seuil de 6%, soit celui de la période 2010-2014, au cours des deux prochains exercices, et réduire la pauvreté pour 100 000 personnes économiquement faibles. Pour rappel, l’exécution du plan d’urgence élaboré en collaboration avec...

Pages

(APA 11/01/16)
L’ancien gardien de but international camerounais Joseph Antoine Bell a vigoureusement dénoncé le manque de fair-play du capitaine de la sélection de Côte d’Ivoire, Yaya Touré, qui a critiqué le choix du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang comme Meilleur joueur africain 2015 de la Confédération africaine de football (CAF). Dans une tribune sur les réseaux sociaux, et bien qu'il le qualifie de « grand joueur» qu'il «aime Joseph Antoine Bell constate qu'il est «impossible de le suivre dans un raisonnement qui ne l'élève pas et le condamne». Dans sa quête du record absolu, a-t-il poursuivi, Yaya Touré, déjà détenteur de 4 titres, a oublié qu'il a gagné 4 Ballons d'or offerts par la CAF sans se plaindre de ce que les Zambiens...
(AFP 09/01/16)
Pierre-Emerick Aubameyang, le buteur gabonais de Dortmund élu meilleur joueur africain de l'année 2015, a été accueilli en héros vendredi à Libreville, a constaté un correspondant de l'AFP. Dès sa sortie de l'avion sur le tarmac de l'aéroport, le capitaine des Panthères du Gabon (26 ans) a brandi son Glo-CAF Award devant la foule venue l'acclamer. "Il a gravi les échelons et il était déjà sur ce podium depuis l'année dernière et là c'est une récompense juste", a affirmé, ravi, le président du fan club "Panthernautes", Brice Ignegue. Pour Sabrina, une jeune admiratrice, "Aubameyang représente le Gabon, c'est la panthère nationale. C'est la fierté du Gabon et de l'Afrique!". Le Président de la république Ali Bongo Ondimba, qui a posté...
(AFP 08/01/16)
Pierre-Emerick Aubameyang, buteur gabonais de Dortmund, a été élu jeudi meilleur joueur africain de l'année 2015, détrônant ainsi Yaya Touré, lauréat des quatre précédentes éditions et capitaine de la Côte d'Ivoire championne d'Afrique l'année dernière. Record codétenu avec le Camerounais Samuel Eto'o, Touré en reste donc à quatre titres décernés par le vote des sélectionneurs ou directeurs techniques des fédérations affiliées à la Confédération africaine (CAF). Du côté des entraîneurs...
(RFI 08/01/16)
Pierre-Emerick Aubameyang a été désigné Joueur africain de l’année pour la première fois par la Confédération africaine de football, ce 7 janvier 2016 à Abuja. Le Gabonais devance l’Ivoirien Yaya Touré, qui était quadruple tenant du titre. Le trophée d’entraîneur de l’année est revenu au Français Hervé Renard, ex-sélectionneur de la Côte d’Ivoire. Pierre-Emerick Aubameyang est devenu le premier Gabonais à remporter le titre de Joueur africain de l’année. L’attaquant du Borussia Dortmund a été désigné par les sélectionneurs et directeurs techniques nationaux des fédérations affiliées à la Confédération africaine de football (CAF). Ceux-ci ont préféré « PEA » à Yaya Touré, deuxième, et André Ayew, troisième. Il s’est ainsi imposé de justesse avec 143 points contre 136 pour Yaya...
(Agence Ecofin 08/01/16)
A l’occasion de la désignation par la Confédération africaine de football, pour l’année 2015 de Pierre Emerick Aubameyang au titre de ballon d’or africain, le couple présidentiel Ali et Sylvia Bongo Ondimba organisent une cérémonie de reconnaissance ce vendredi 8 janvier 2016 au palais Rénovation, à Libreville. Hier, juste après le sacre du goléador gabonais à Abuja au Nigeria, le chef de l’Etat Ali Bongo a déclaré: « Exemple même de l’engagement et de la réussite au plus haut niveau, ce Gabonais d’exception fait montre d’intuitions fulgurantes et d’une attaque d’une vélocité inégalée ». Il a ajouté que, « Son génie constitue un atout majeur pour les Panthères, en prévision de la prochaine Coupe d’Afrique des nations ». Le sociétaire...
(AFP 07/01/16)
L'attaquant international gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang, favori pour le titre de Joueur africain de l'année 2015, a annoncé mercredi s'être envolé pour Abuja, au Nigeria, où doit être remise la distinction jeudi. Les sélectionneurs ou directeurs techniques des fédérations africaines avaient à choisir entre Aubameyang, André Ayew, milieu ghanéen de Swansea et Yaya Touré, quadruple tenant du titre ivoirien. Aubameyang (26 ans), capitaine du Gabon, auteur de 16 buts dans le Championnat d'Allemagne la saison dernière et actuel meilleur buteur de la Bundesliga avec 18 réalisations en 2015-2016, fait figure de favori, lui qui était monté pour la première fois sur le podium en 2014.
(Jeune Afrique 07/01/16)
Dresser la liste des personnalités qui marqueront l’Afrique en cette année qui débute est un exercice périlleux, même si les élections, les crises dont l’épilogue se fait attendre ou les événements sportifs et culturels mettront certainement en avant des protagonistes bien connus. Jeune Afrique vous propose une liste non-exhaustive. Parmi eux, Pierre-Emerick Aubameyang, footballeur. Sauf blessure, il devrait être l’un des footballeurs phares de l’année 2016. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, actuellement meilleur buteur du championnat d’Allemagne devant Robert Lewandowski et Thomas Müller (Bayern Munich), affole les compteurs. Il pourrait même effacer des tablettes le record du légendaire Gerd Müller, soit 40 buts en une saison (1971-1972) de Bundesliga. La Panthère de 26 ans née à Laval (France) attire donc logiquement...
(RFI 07/01/16)
Après une décennie d’anonymat dans des petites équipes au niveau continental (3e division), Steven Tronet, surprenant champion de France en juin dernier avec la petite stucture Auber 93, a intégré la formation bretonne Fortuneo-Vital Concept pour une année. Une nouvelle carrière commence pour ce coureur de vingt-neuf ans. Et il la débutera au Gabon lors de la Troipcale Amissa Bongo du 18 au 24 janvier. Comme Marcel Proust, Steven Tronet est à la recherche du temps perdu. Le champion de France actuel, inconnu du grand public avant de faire mouche le 28 juin dernier à Chantonnay en Vendée où tout le monde attendait Nacer Bouhanni repart « à zéro ». A l'époque il portait le maillot de l'équipe Auber 93...
(L'Union 05/01/16)
Les organisateurs de la Tropicale Amissa Bongo (TAB) ont révélé, il y a quelques jours, le parcours de la prochaine édition 2016. La TAB a été créée en 2006 et fête donc en 2016 sa 11e édition. Son évolution au fil des ans a permis d’atteindre une maturité en termes sportifs mais aussi en termes d'infrastructures qui accompagnent l’organisation de la compétition la plus importante du calendrier africain. Programmée du 18 au 24 janvier, cette course cycliste comprendra sept étapes. Ainsi, on aura : Kango-Lambaréné (146 km, 18 janvier) ; Fougamou-Mouila (105 km, 19 janvier) ; Lambaréné-Ndjolé (130 km, 20 janvier) ; Oyem-Ambam (Cameroun-141 km, 21 janvier) ; Meyo Kie-Oyem (118 km, 22 janvier) ; Akanda-Stade de l’Amitié (contre-la-montre de...
(Gabon Actu 30/12/15)
Les organisateurs de la course cycliste internationale Tropicale Amissa Bongo ont dévoilé mardi à Libreville le parcours de cette course qui se déroulera du 18 au 24 janvier 2016, a appris Gabonactu.com Selon ce parcours, le coup d’envoi sera donné le 18 janvier sur l’étape Kango-Lambaréné (146 km). La 2e étape sera courue le 19 janvier entre Fougamou et Mouila (105 km) suivi le 20 janvier de l’étape Lambaréné-Ndjolé (130 km). Les compétiteurs rivaliseront de talent entre le Gabon et le Cameroun à l’occasion de la 4ème étape le 21 janvier sur le tronçon Oyem (Gabon) et Ambam (Cameroun) long de 141 km. La 5ème étape partira de Meyo Kie sur la zone des frontières entre le Gabon, la Guinée...
(Gabon Actu 19/12/15)
Stéphane Bounguendza, selectionneur national des Panthères du Gabon, version joueurs locaux, a convoqué 22 joueurs qui affronteront le 27 décembre prochain à Kinshasa en match amical les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC) pour préparer le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2016). Voici la liste des 22 joueurs retenus. Gardiens de but : Stéphane Bitséki Moto (CF Mounana), Laurhian Kantsouga (AS Mangasport), Paulin NZAMBI (Missile FC) Défenseurs : Auriol Pongui Kombo (Missile FC) , Edmond Mouele (AS Mangasport), Stevy Nzambe (AS Pélican), Cyrille Avebe (Missile FC), Georges Ambourouet (Akanda FC) Milieux de terrain : Franck Perrin Obambou (Akanda FC), Yann Gnassa (AS Mangasport), Knox Ness Younga (CF Mounana), David Massamba (CF Mounana), Kabi Djesnot Tchen (Missile FC) et...
(AFP 14/12/15)
Le Ghanéen André Ayew (Marseille, puis Swansea), le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) et l'Ivoirien Yaya Touré (Manchester City) sont les trois finalistes postulant au titre de Joueur africain de l'année 2015, a annoncé lundi la Confédération africaine (CAF). Aubameyang (26 ans), capitaine du Gabon auteur de 16 buts dans le Championnat d'Allemagne la saison dernière et déjà 18 en 2015-2016, fait figure de favori, lui qui était monté pour la première fois sur le podium en 2014. Mais Touré (32 ans), quadruple lauréat en titre, n'a pas dit son dernier mot en tant que capitaine de la Côte d'Ivoire sacrée championne d'Afrique à la CAN-2015 en Guinée équatoriale en début d'année. L'aîné des frères Ayew, finaliste malheureux de cette même...
(Gabon Review 11/12/15)
Pour la première fois, la Tropicale Amissa Bongo accueillera une équipe brésilienne avec Funvic Soul Cycles-Carrefour, qui compétera aux côtés de 14 autres équipes. A quelques jours du premier coup de pédale pour la Tropicale Amissa Bongo, les organisateurs de la compétition viennent de rendre publique la liste complète des 15 équipes engagées dans cette 11e édition. Parmi celles-ci, l’on note la présence, pour la première fois, d’une équipe brésilienne. Il s’agit de Funvic Soul Cycles-Carrefour, qui vient d’être promue en deuxième division internationale et qui participera à sa première course avec son nouveau statut. Selon les organisateurs, «la présence des couleurs brésiliennes au Gabon en janvier prochain, quelques mois avant les jeux de Rio, aura ainsi une grande valeur...
(Agence Gabonaise de Presse 10/12/15)
Le Gabonais, Frédéric Ndounda a rempilé à la présidence de la zone IV de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB) pour un mandat de quatre ans, à l’issue du congrès de l’institution qui s’est tenu du 4 au 5 décembre dernier à Alger (Algérie), a appris l’AGP jeudi. M. Ndounda a annoncé sa réélection mercredi au cours d’un point de presse à Libreville, où il a expliqué la clé de son succès. Selon lui, son maintien à la tête de la zone IV de CAVB, est le fruit du travail abattu durant le premier mandat, soulignant qu’il a été à l’origine de la sortie de cette zone de la léthargie. Par ailleurs, le président de la zone IV a révélé...
(Gabon Eco 10/12/15)
Arrivée au Gabon en 2014, la discipline dénommée le Maracaña (NDLR : nom emprunté au mythique stade de football brésilien), objet de l'interview accordée par André Obame Ondo et Louis Martin Mananzambi, respectivement Président et Secrétaire Général de la future fédération gabonaise de Maracaña et disciplines associées (Fegamada). Gros plan sur une discipline peu ou proue connue des gabonais. Gaboneco(Ge): Monsieur le Président, qu'est ce que le Maracaña? André Obame(AO): C’est un sport s'apparentant au football et au handball. Le Maracaña se pratique sur un terrain de handball avec six joueurs dans chaque équipe. Sa particularité réside dans le fait qu'il n'y a pas de gardien de but . (Ge): Monsieur le Secrétaire Général, qui pratique le Maracaña et quelles...
(RFI 10/12/15)
Pour la première fois, une équipe cycliste brésilienne prendra part au départ de la Tropicale Amissa Bongo. Funvic Soul Cycles-Carrefour, participera à la 11e édition de cette course qui se tiendra du 18 au 24 janvier prochain sur les routes du Gabon et rassemblera quinze formations. Une invitation symbolique dans la perspective des Jeux Olympiques 2016 organisés à Rio. Les équipes participantes : Direct Energie (France) Fortuneo-Vital Concept (France) Funvic Soul Cycles-Carrefour (Brésil) Skydive Dubai (Emirats Arabes Unis) Bike Aid (Allemagne) Algérie Angola Burkina Faso Cameroun Côte d’Ivoire Erythrée Ethiopie Gabon Maroc Rwanda
(Ogooue Infos 09/12/15)
A moins de deux semaines avant la date annoncée pour le démarrage du championnat national délocalisé de boxe, le président de la fédération national de boxe (FEGABOXE), Clément S. Sossa s’est entretenu avec notre rédaction. Entretien. Le championnat national de boxe délocalisé débutera-t-elle à la date annoncée ? Clément S. Sossa : Le championnat national délocalisé de boxe débutera effectivement le 15 décembre 2015 comme annoncé. Tout est fin prêt. La compétition est placée sous le haut patronage du premier ministre Daniel Ona Ondo. Ce sera une véritable fête sportive, qui regroupera les pugilistes de toutes les ligues nationales. Plus d’une centaine de boxeurs sont attendus à Oyem à l’occasion de ce championnat. Nous invitons les Oyemois à venir nombreux...
(Gabon Eco 08/12/15)
Vice champion Olympique de taekwondo à Londres en 2012 dans la catégorie des +80 kg, le Gabonais Anthony Obame a composté son ticket pour l'édition 2016 de la même compétition qui aura lieu cette fois-ci à Rio de Janeiro au Brésil grâce à ses bonnes prestations au World Grand Prix de Taekwondo qui se déroule actuellement au Mexique où il a été éliminé en demi-finale. Battu en demi-finale par le Français d'origine Sénégalaise M'bar N'diaye, au World Grand Prix de taekwondo dimanche 6 décembre 2015, Anthony Obame a malgré tout obtenu sa qualification pour les prochains Jeux Olympiques de Rio au Brésil. Diminué physiquement par une série de blessures, le champion gabonais qui a continué malgré tout à prendre part...
(Gabon Review 03/12/15)
Des conditions météo clémentes, des records battus, une renommée accrue… le marathon du Gabon 2015 s’est déroulé sous de bons auspices. Le Marathon du Gabon 2015 dresse un bilan flatteur et encourageant. Cette troisième édition a réuni pas moins de 12 119 athlètes avec en prime, une ferveur sans pareil. Nombre de records ont été battus sur les épreuves du samedi avec 4 100 participantes sur l’épreuve dénommée La Gabonaise, et près de 5100 pour les épreuves du dimanche. «Le Marathon est désormais inscrit dans les esprits de toutes les Gabonaises et tous les Gabonais», se réjouit, d’ailleurs, l’organisation. Autre fait marquant : des conditions plus clémentes, des températures plus acceptables pour les organismes. Les temps réalisés furent, du coup,...
(AFP 01/12/15)
Pierre-Emerick Aubameyang, meilleur artilleur de Bundesliga avec 17 buts en 14 matches, veut profiter de sa réussite actuelle pour décrocher le titre de joueur africain de l'année, a déclaré l'attaquant gabonais de Dortmund. "C'est important d'être leader des buteurs parce que je veux être footballeur africain de l'année", assure l'ex-Stéphanois de 26 ans, buteur N.1 des cinq grands championnats européens, dans une interview au site de la Bundesliga. Parmi les 37 nommés pour le trophée africain, le capitaine de l'équipe du Gabon est un des grands favoris pour succéder au milieu de terrain ivoirien Yaya Touré (Manchester City), quadruple tenant du titre. "Je veux gagner cette élection et, pour y parvenir, je cherche à marquer à chaque match", assure +Auba+...

Pages

(Agence Gabonaise de Presse 10/07/13)
LIBREVILLE (AGP)- Deux cinéastes gabonais, Olivier Rénovat Dissouva et Tony Mebirinde ont été récompensés lors de la 17ème édition du festival écran noir qui s'est déroulée récemment à Yaoundé la capitale camerounaise. ‘’La clé’’ du réalisateur Olivier Rénovat Dissouva a obtenu le prix de ‘’l’Écran d’Afrique centrale 2013’’ et Tony Mebirinde a été récompensé pour son interprétation dans le film ’’Terre et fils’’ du cinéaste Fernand Lépoko. Le Gabon a présenté, au cours de cette 17ème édition baptisée ‘’Écrans Noirs’’ et dont le thème était ‘’Les nouvelles formes de production et de diffusion cinématographique en Afrique : potentialités et limites de l’innovation technologique ‘’ cinq films. ‘’La clé’’ d’Olivier Dessouva, ‘’Terre et fils’’ de Fernand Lepoko, ‘’Dialemi ‘’ de Nadine...
(Gabon Review 10/07/13)
L’institut français du Gabon (IFG), en collaboration avec l’Association des diseurs de Mvett du Gabon, se donne pour défi d’amener la population gabonaise à revisiter les richesses oratoires des différentes ethnies du pays, qui aujourd’hui tendent à disparaitre du fait que rien n’est fait pour leur préservation et leur promotion à l’endroit des jeunes générations.Soucieux de la menace qui pèse sur l’art oratoire gabonais et ses récits atypiques qui entremêlent mythologie et histoire des peuples, monde des vivants et monde des fantômes, combat des mortels contre les immortels, exploits magiques et héroïques, l’Institut français du Gabon (IFG) en collaboration avec l’Association des diseurs de Mvett du Gabon organise les 12 et 13 juillet, la première journée des épopées gabonaises. Le...
(Gabon Review 10/07/13)
Professeur émérite à l’Institut Pasteur, Prix Nobel de médecine, découvreur du virus du Sida il y a trente ans, Luc Montagnier a participé au symposium scientifique international organisé, à Libreville, à la faveur du centenaire de l’arrivée du Dr Albert Schweitzer au Gabon. Il a abordé, avec Gabonreview, l’avancée des recherches liées au virus et la supposée variabilité existant entre individus et régions géographiques. Il y a bientôt trente ans que l’isolement du virus a été fait par l’équipe de recherche du Pr Luc Montagnier à l’Institut Pasteur de France. Pourtant, à ce jour, de nombreux doutes subsistent encore dans l’esprit de plusieurs scientifiques comme dans celui des populations, plus ou moins au fait de l’avancée des recherches sur le...
(Gabonews 09/07/13)
Le Festival "Ecrans Noirs" de Yaoundé qui s’est tenu du 29 juin au 6 juillet dernier a permis de confirmer la bonne santé du cinéma gabonais. Deux productions gabonaises ont pu décrocher des prix à cette rencontre régionale du 7ième art. Le film "la Clé" d'Olivier Dessouva a obtenu le prix de "l'écran d'Afrique Centrale" qui est décerné au meilleur film de long métrage ou documentaire des pays CEMAC – CEEAC en compétition. Le film "Terre et Fils" de Fernand Lepoko a obtenu également un prix, celui de "l'écran de l'interprétation" qui a été attribué à Tony Me Birinde, l'acteur principal. Crédit photo DR
(Infos Gabon 09/07/13)
Libreville, Mardi 9 Juillet 2013 (Infos Gabon) – « Terre et Fils » du réalisateur gabonais, Fernand Lepoko et «la Clé » d’Olivier Dissouva ont été primés lors de la dernière édition du Festival Ecrans Noirs qui a eu lieu du 29 juin au 6 juillet à Yaoundé au Cameroun. Le cinéma gabonais vient une nouvelle fois d’enrichir son palmarès au niveau régional que continental. Après les distinctions du Fespaco à Ouagadougou au Burkina Faso il y a quelques mois, les films gabonais « Terre et Fils » et « La Clé » des réalisateurs Fernand Lepoko et Olivier Dissouva ont montré le savoir faire du cinéma gabonais.En effet, à l’issue dudit festival, le premier film gabonais « Terre et...
(Gabon Review 08/07/13)
Le rideau est tombé le 6 juillet sur le festival cinématographique d’Afrique centrale dénommé Ecrans Noirs. Parti avec cinq films, le Gabon en ramène deux récompenses. Le Gabon, naturellement, était présent à Yaoundé (Cameroun) où se tenait, du 29 juin au 6 juillet 2013, la 17è édition du festival «Ecrans Noirs» dont le thème était : «Les nouvelles formes de production et de diffusion cinématographique en Afrique : potentialités et limites de l’innovation technologique.» Créé en 1997 par le réalisateur Camerounais Bassek Ba Kobhio, le festival Ecrans Noirs accorde déjà une fière considération au Gabon avec son trophée dénommé «Ecran d’honneur-Prix Charles Mensah», un prix hors compétition décerné à un réalisateur, un producteur, un comédien ou à tout professionnel africain...
(Ogooue Infos 08/07/13)
Les manifestations liées à la célébration du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon débutent véritablement ce 6 juillet 2013, avec au programme entre autres, l’annonce du prix Albert Schweitzer, la présentation du centre universitaire de recherche et de santé Albert Schweitzer et la présentation des travaux sur la lutte contre les trois grandes épidémies qui frappent l’Afrique. Les nations unies, qui ont souligné vendredi dans un communiqué l’importance des œuvres humanitaires du prix Nobel 1952 y seront fortement représentées.Les Nations Unies prendront part aux cérémonies marquant le centenaire de l’hôpital Albert Schweitzer, du 6 au 7 juillet à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué, à 250 kilomètres au sud-est de Libreville. Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban...
(Agence Gabonaise de Presse 08/07/13)
Les participants au symposium organisé dans le cadre de la célébration du centenaire de l’arrivée du docteur Albert Schweitzer au Gabon ayant pris fin dimanche, ont adopté au terme des travaux une déclaration dite de Lambaréné, ville où le médecin théologien alsacien a consacré sa vie au service des populations gabonaises.Ce texte tourne autour de la mobilisation contre la triple épidémie (paludisme, VIH, tuberculose) première cause selon les conférenciers de morbi-mortalité dans les pays d’Afrique subsaharienne. Signataires anonymes ou connus, des participants au symposium au Président lui-même, tous constatent « qu’il existe de grands espoirs de solution globale, dans l’esprit d’Albert Schweitzer du ‘Respect de la Vie’ ». « Voilà qui interpelle les scientifiques, mais aussi tous les acteurs de...
(Gabon Review 08/07/13)
Entre règlements de comptes, difficultés techniques et financières, quelques mois après l’éviction de la non moins contestée émission «Pluriel» des programmes, l’avenir de la chaîne de télévision panafricaine Télésud paraît s’assombrir. L’entreprise de Pascaline Bongo ne serait déjà plus accessible en Europe que sur Internet, pis, le retrait de sa propriétaire exclusive, Pascaline Bongo pourrait être envisagé dans les mois à venir.L’historique de 3A Télésud est assez cocasse : la chaîne de télévision qui se voulait panafricaine n’émettait, depuis 1998, que sur une zone géographique restreinte à l’océan indien. A la date du 15 septembre 2004, elle était désormais disponible pour les téléspectateurs d’Europe, du Maghreb et du Moyen-Orient. Elle ne desservira l’Afrique sub-saharienne qu’à partir du 1er novembre 2004...
(Gabon Review 05/07/13)
Inspiré par les nombreuses histoires contées à ses enfants tous les soirs, le journaliste Patrick Fort, jusqu’ici patron de l’AFP au Gabon, a eu l’idée, somme toute «géniale» de faire paraître un recueil de «petites histoires» essentiellement consacré aux animaux d’Afrique et destiné au jeune public. Plutôt connu comme un journaliste émérite ayant dirigé, de 2008 à 2013, le bureau de l’Agence France presse (AFP) pour l’Afrique centrale et ayant résidé, de nombreuses années durant, à Libreville, Patrick Fort, grand homme de culture, est sorti de sa spécialité pour, dit-il faire plaisir à ses deux enfants, dans un premier temps : «pour qu’ils revivent les petites histoires que j’inventais pour eux tous les soirs», et, en second lieu, toucher le...
(Gabon Libre 05/07/13)
Mort en 1965 au Gabon, le bon Docteur Albert Schweitzer (1875-1965), prix Nobel de la paix en 1952, aura droit à un hommage national du 6 et 7 juillet 2013, par le président, Monsieur Ali Bongo Ondimba, son nouveau parent, Monsieur Richard Attias et leurs comparses. "Un homme de son temps et de l’épopée coloniale" Le fils de Kaysersberg (village Alsacien, où il vit le jour dans le Haut-Rhin), un homme de son temps et de l’épopée coloniale, qui regrettait au soir de sa vie "ces noirs qui montaient encore sur les palmiers pour cueillir les noix de coco : - Maintenant, on leur apprend à lire et à écrire. Vous n’en trouverez plus un seul qui acceptera de grimper...
(Gabon Actu 04/07/13)
Les agents de Radio Gabon (service public) ont observé mercredi une mini grève pour réclamer des avantages liés à leur métier alors que leurs collègues de Gabon Télévision ont simplement ignoré cet appel à la grève. « La grève a été effective sur Radio Gabon (…) cela n’a pas été possible sur Gabon Télévision soumise à plus de pressions politiques », a affirmé la présidente du Syndicat national des personnels de l’audiovisuel public (SYNAPAP), Aminata Brigitte Ondo Mendongo. La grève a très rapidement été suspendue suite à l’ouverture des négociations avec la tutelle, selon Mme Ondo Mendongo, aux manettes du mouvement. Le syndicat veut l’application effective des engagements du 9 avril dernier pris par le ministre de tutelle Blaise Louembé...
(Gabon Review 04/07/13)
En prélude à la célébration du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon, Richard Attias, producteur exécutif des cérémonies, Eric Chesnel, secrétaire général adjoint de la présidence de la République et Coordonnateur général des cérémonies, et Igor Nyambie Simard, conseiller en communication du président de la République, ont entretenu la presse le mardi 2 juillet 2013 sur le déroulé de ces festivités. Albert Schweitzer est né le 14 janvier 1875. Décédé à Lambaréné le 4 septembre 1965, il est médecin, théologien protestant et musicologue français. Prix Nobel de la paix en 1952, il a légué à la postérité un héritage important gravé dans son éthique du «Respect de la vie» sur lequel se fonde toute sa pensée, «(…) L’éthique n’est...
(Gabon Actu 03/07/13)
« Je n’abandonnerai jamais le journalisme. Je dois continuer de l’exercer ici où à l’étranger toujours dans ma soif de vérité », a déclaré le journaliste, serein mais tout de même angoissé par sa décision. C’est par une lettre à ses amis postée sur son mur Facebook que Jonas Moulenda a officialisé sa démission. « Mon directeur n’a pas encore répondu mais je sais que pour moi c’est fait », a-t-il affirmé. Durant l’entretien, Moulenda répète qu’il a été l’objet d’intrigues, de sanctions arbitraires avec incidence sur salaire et de demande d’explications à n’en point finir. Moulenda a excellé dans la rédaction des faits divers. L’actuel grand déballage sur les crimes rituels, le fait de société qui secoue le Gabon,...
(Gabon Eco 02/07/13)
Le Syndicat National des Professionnels de l'Audiovisuel Public (Synapap) ont adressé un courrier à la Commission Nationale de Lutte Contre l'Enrichissement Illicite (CNLCEI) et à la Cour des Comptes pour demander un audit des deux médias publics Gabon Télévision et Radio Gabon. Selon les membres de ce syndicat, les fonds destinés au fonctionnement de ces deux structures étatiques ne prendraient pas, depuis des années, la destination qu'ils devraient prendre... Au cours d'une assemblée générale tenue le 28 juin dernier, les membres de la Synapap ont déclaré avoir adressé un courrier à la CNLCEI, ainsi qu'à la Cour des Comptes, pour demander que soient examinés les comptes de Gabon Télévision et Radio Gabon. Au cœur de leurs suspicions l'usage fait des...
(Gabon Eco 01/07/13)
C’est sur sa page Facebook que le journaliste Jonas Moulenda, connu du public gabonais pour ses investigations et son engagement dans les affaires de crimes dits rituels, a annoncé son départ du quotidien l’Union qui l’employait depuis plusieurs années. Se sentant poussé vers la porte de sortie, il a pris la douloureuse décision de partir pour « laisser les gouvernants en paix avec « leur » journal », a-t-il expliqué. Les aficionados des investigations de Jonas Moulenda dans l’Union n’auront plus le plaisir de les découvrir tous les matins en achetant ce quotidien. En effet, le journaliste a pris la décision de s’affranchir du contrat qui le liait à ce journal, pour prendre « une nouvelle direction ». Pour justifier...
(Gabon Review 01/07/13)
Il est devenu si rare que les journaux gabonais passent sur Radio France internationale, plus connue sous le sigle RFI. Depuis le début de l’année, en effet, un seul titre gabonais, par exemple, est passé sur l’émission Allo Presse de cette radio : l’hebdomadaire La Loupe. Et il est à nouveau invité sur cette radio et sur la même mission. François Mihindou, rédacteur en chef du journal gabonais La Loupe, passera en effet, ce mardi 2 juillet en direct par téléphone sur l’émission Allo Presse de RFI vers 7H50 T.U, 8H50 heure de Libreville. Occasion pour le public Librevillois d’écouter, live and direct, l’un des principaux artisans de ce titre qui sait si bien faire hurler le giron politique gabonais...
(Infos Gabon 28/06/13)
Libreville, Vendredi 28 Juin 2013 – (Infos Gabon) – C’est au cours de son interpellation à l’hémicycle du Palais Léon Mba, siège de l’assemblée nationale gabonaise que le Premier ministre Raymond Ndong Sima a décliné mercredi les réponses qu’il comptait apporter aux préoccupations des parlementaires gabonais intervenant au nom des populations. Cette interpellation du Premier ministre, Chef du Gouvernement gabonais le 26 juin dernier par les députés est prévue par les dispositions constitutionnelles, que complète le règlement intérieur de la chambre basse du parlement. Les questions à l’ordre du jour de cette interpellations de Raymond Ndong Sima portaient sur l’insécurité et la criminalité dont la proportion inquiète et crée la psychose au sein des populations. La question du député initiateur...
(Gabon Review 28/06/13)
Deux ans après avoir organisé son premier spectacle, la Fédération gabonaise de danse urbaine (Fégadu) revient à la charge pour une troisième sortie. Essentiellement féminine et baptisée «Woman Time», ce retour sur les planches, a pour objectif d’offrir aux danseuses gabonaises une plate-forme d’expression et de promotion auprès du public. Créée le 10 avril 2010, la Fédération gabonaise de danse urbaine (Fégadu) n’a connu sa véritable reconnaissance de la part du public gabonais qu’à la suite de son premier spectacle à thème, «Vitrine», le 30 juillet 2012. Depuis lors, la structure artistique et culturelle, confrontée aux problèmes de financement pour l’organisation de ses activités, a été contrainte d’établir une pause dont la conséquence s’est avérée plutôt négative, dans la mesure...
(Gabon Review 28/06/13)
Dans le cadre de la commémoration, prévue les 6 et 7 juillet prochain, du centenaire de l’arrivée au Gabon du docteur franco-allemand Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix (1952), et de son œuvre à Lambaréné (Moyen-Ogooué), un symposium scientifique international est annoncé qui traitera de la triple pandémie VIH/Sida, paludisme et tuberculose. Afin de célébrer l’héritage de l’un des plus grands humanitaires du XXè siècle et soutenir le rôle continu du Gabon comme chef de file du système de soins en Afrique, des centaines de personnalités du monde de la science et de la médecine, des universitaires et des humanitaires, prendront part à un symposium ainsi qu’à la présentation du Centre hospitalier universitaire international Albert Schweitzer à Lambaréné. «L’objectif...

Pages

(RFI 14/04/17)
Au Gabon, l'aide de camp de l’opposant Jean Ping, Alain Ndali et son épouse ont été interpellés jeudi 13 avril à Libreville par des gendarmes. Le couple se rendait au travail quand des gendarmes armés qui étaient dans deux véhicules ont procédé à leur arrestation. Dans une première conférence de presse, l'avocat de Jean Ping a dénoncé une procédure cavalière. Avant de se présenter devant la presse, jeudi, Maître Jean Remy Bantsatsa a pris le soin de se rendre à la Direction générale des recherches, le service de renseignement de la gendarmerie nationale. L'avocat ...
(Jeune Afrique 14/04/17)
Alain Djally, aide de camp de Jean Ping, a passé la nuit en détention. Arrêté jeudi à son domicile, il est accusé de défaut de permis de port d’arme et de détention illégale d’armes à feu. L’entourage de l’ancien président de la commission de l’Union africaine dénonce une « manœuvre politique ». Alain Djally, ancien officier de l’armée de l’air détaché auprès de Jean Ping, a été interpellé en compagnie de son épouse, jeudi 13 avril vers 9 heures du matin. Si Jeanne Djally a été libérée dans l’après-midi, son mari a quant à lui passé la nuit en détention. Accusé de défaut de permis de port d’arme et de détention illégale d’armes à feu, Alain Djally a été présenté...
(RFI 13/04/17)
Le Gabon vient de se doter de l'une des plus grandes usines de transformation d'huile de palme d'Afrique. D'une capacité de 138 700 tonnes d'huile qui a couté 39,6 millions de dollars (22 milliards de FCFA) a été officiellement mise en service à Mouila au sud du Gabon par le président gabonais Ali Bongo. Ali Bongo était radieux en coupant le ruban symbolique de la nouvelle usine. Selon lui, grâce au palmier à huile, l'agriculture gabonaise longtemps délaissée prend un nouveau départ. Baignant dans un boom pétrolier entrant les années 70 et 80, le Gabon s'est lancé dans l'importation massive des produits vivriers. Les pétrodollars ne coulent plus assez. Et l'agriculture a été choisie comme l'un des secteurs clefs pour...
(RFI 13/04/17)
Au Gabon, le dialogue politique voulu par le président Ali Bongo après la dernière crise post-électorale franchit une nouvelle étape. La phase citoyenne s'est clôturée ce mercredi 12 avril, après deux semaines de débats durant lesquels plus d'un millier d'organisations de la société civile ont proposé une série de changements pour apaiser le pays. Leurs conclusions ont été remises et seront utilisées dans la phase politique qui a commencé mercredi soir. Elle met face à face majorité et une partie de l'opposition. La coalition autour de l'ancien candidat à la présidentielle Jean Ping, elle, continue de boycotter. Pourtant, les citoyens réclament des réformes en profondeur. La soif de réformes rappelle beaucoup la dernière crise post-électorale puisqu'en effet, les aspects politiques...
(Jeune Afrique 13/04/17)
Mercredi soir, Monaco s’est imposé (3-2) chez le Borussia Dortmund en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Si le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang n’a pas marqué, Kylian Mbappé, l’attaquant français d’origine camerounaise, a inscrit un doublé. Patrick Mboma, l’ancien buteur des Lions Indomptables, analyse pour Jeune Afrique la prestation des deux joueurs. Jeune Afrique : La prestation de Pierre-Emerick Aubameyang, plutôt moyenne, s’explique-t-elle en partie par le contexte qui a entouré ce match, reporté à mercredi après l’attaque aux explosifs qui a visé le bus des joueurs la veille ? Patrick Mboma : Non, je ne pense pas. Monaco a marqué trois buts, deux résultant d’erreurs défensives et un autre contre son camp inscrit par un défenseur allemand...
(MondAfrique 05/04/17)
Selon les révélations du "Canard Enchainé", Marie Madeleine Mborantsuo, la présidente de la cour constitutionnelle du Gabon fait l’objet d’une enquête par le parquet financier depuis trois ans. Elle est soupçonnée notamment de détournements de fonds publics et blanchiment en bande organisée ce qui ne l’a pas empêchée d’être décorée par la cour d’assises de Paris… Mondafrique revient sur certains états de services de la patronne de la cour constitutionnelle. Marie Madeleine Mborantsuo est sans doute la femme la plus puissante du Gabon. Magistrate de formation, docteur en Droit public de l’Université d’Aix, passée par la Sorbonne, cette dame qui fut autrefois également une reine de beauté (Elle fut Miss Franceville, Capitale du Haut Ogooué) et une maitresse attitrée d’Omar...
(RFI 04/04/17)
Depuis 2013, l'Europe a interdit l'entrée sur son marché du bois non certifié FLET. Cet acronyme anglais signifie Application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux. Le Gabon, qui est un des principaux producteurs de bois tropicaux du continent, négocie depuis mai 2011 un accord avec l'Union européenne pour obtenir cette certification. Car sans ce sésame, les exploitants souffrent.
(Le Point 04/04/17)
En prenant ses fonctions de nouveau gouverneur de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) à Yaoundé, au Cameroun, ce vendredi 31 mars, le Tchadien Abbas Mahamat Tolli sait que de nombreux dossiers l'attendent avec une certaine urgence. Au programme de ces tout prochains mois, notamment, il est attendu pour relever le défi du retour de la croissance, le débat sur l'avenir du franc CFA. Mais plusieurs autres chantiers font encore du surplace dans la sous-région. Succédant à Lucas Abaga Nchama à la tête de la banque des six États d'Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Congo, Centrafrique, Tchad et Guinée équatoriale), Abbas Mahamat Tolli doit gérer les conséquences de la baisse des cours du baril de pétrole pour les six...
(L'Equipe 04/04/17)
Pour l'épisode 8 de la troisième saison de «Lost in the swell», les trois Bretons continuent leur périple en vélo au Gabon. Ils quittent leur campement sur le « spot en bois » pour Setté Cama puis la réserve du Loango. Un parcours semé d'animaux dont quelques crocodiles avant d'arriver au spot recherché. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent sur “Gwalaz”, pour réaliser un tour complet de la Bretagne, avant d'aller explorer les îles Salomon situées dans le Pacifique. Depuis, un nouveau projet a vu...
(Jeune Afrique 03/04/17)
Je dialogue… moi non plus. À la veille des assises censées dénouer la crise postélectorale, les chances sont minces de voir ABO et Jean Ping s’asseoir autour d’une même table. Il avait promis de ne rien lâcher. Candidat malheureux à l’élection présidentielle du 27 août 2016, Jean Ping mène depuis sept mois une guerre des nerfs contre Ali Bongo Ondimba (ABO), dont il conteste la réélection. Le processus électoral joue les prolongations et la prochaine échéance était prévue le 28 mars, date de l’ouverture du dialogue politique organisé par le pouvoir. Selon le comité ad hoc ...
(RFI 03/04/17)
Au Gabon, le dialogue politique initié par le président Ali Bongo rentre ce lundi 3 avril dans sa 2ème semaine. Les associations discutent et apportent leur contribution avant l'entrée en action des partis politiques le 11 avril prochain. Ce week-end, Jean De Dieu Moukagni Iwangou, président de l'Union du peuple Gabonais (UPG) connu comme un soutient de Jean Ping a publié à Libreville un agenda de sortie de crise. Son agenda apparaît comme la toute première proposition bien ficelée et bien structurée. Notre correspondant a parcouru le document. Jean de Dieu Moukagni Iwangou met d'emblée Jean Ping et Ali Bongo hors-jeu. Pour lui, aucun des deux n'a la légitimité de convoquer le dialogue qu'il préconise. Il suggère que celui-ci soit...
(RFI 03/04/17)
Sept mois après les élections contestées au Gabon, le dialogue politique national, voulu par Ali Bongo, s’est ouvert ce mardi 28 mars 2017, et ce pour plusieurs semaines. Si Jean Ping, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016, n’y prendra pas part, ce n’est pas le cas de plusieurs membres de l’opposition (Union Nationale). Qui alors y participera ? Quels sont les objectifs de ce dialogue ? Avec : Patrick Eyogo Edzang, député de l’Union Nationale de la commune de Bitam, prenant part au dialogue Franck Ndjimbi, rapporteur du dialogue politique de Jean Ping (UN) Alain-Claude Bilie By Nzé, ministre de l’Économie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, porte-parole du Gouvernement.
(RFI 03/04/17)
A l'occasion du festival Quais du Polar qui se déroule actuellement à Lyon, l'invité de RFI est l'écrivain gabonais Janis Otsiemi. Né en 1976 à Franceville, à cinq cents kilomètres de Libreville, la capitale du Gabon. Il se fait connaître en France en 2009 avec son premier texte, La vie est un sale boulot (éditions Jigal), couronné par le Prix du Roman gabonais en 2010. Depuis, il n’a de cesse d’écrire des polars, pour montrer et dénoncer la réalité de son pays. Il est l’auteur de La bouche qui mange ne parle pas, Le Chasseur de lucioles, African Tabloïd et Les Voleurs de sexe. Tous ces titres sont parus chez Jigal. Tu ne perds rien pour attendre est son premier...
(RFI 31/03/17)
Pour tenter de sortir le pays de la crise née de la contestation de sa réélection en août dernier, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a lancé mardi son « dialogue » qui associe de très nombreuses organisations de la société civile et une partie de la classe politique. Mais pas son principal opposant. Car Jean Ping et ses alliés boycottent le rendez-vous. Mardi dernier, le 20 mars, le Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet était l’invité de RFI. Ce vendredi 31 mars, il s’agit de Jean Ping, qui répond aux questions de Carine Frenk. « Quelle...
(RFI 30/03/17)
Au Gabon, après la cérémonie d'ouverture du dialogue national mardi au palais présidentiel, les travaux ont véritablement commencé ce mercredi au niveau de la société civile. Plus de 900 participants issus des ONG, associations et syndicats, ont commencé des séances plénières pour apporter leurs propositions qui figureront dans le rapport final du dialogue. Cette première phase, dite citoyenne, prend fin le 6 avril. Les leaders politiques prendront le relai le 11 avril. Malgré le vacarme, Marie-Hélène Mbazogo, vice-présidente de l’association Les enfants des rues de la Fondation Makaya-Gabrielle, c'est-à-dire les enfants des pauvres, reste alerte. Elle est venue d'Oyem au nord du Gabon pour faire entendre la voix des Gabonais d'en bas : « Qu’on pense à ces enfants de...
(Le Point 30/03/17)
Quarante ans, c'est l'âge de Janis Otsiemi, romancier gabonais venu s'épanouir dans la nouvelle collection Sang neuf d'une historique maison (Plon) après avoir été révélé et suivi par la dynamique maison marseillaise Jigal. L'auteur frotte sa plume engagée sur un terrain qu'il connaît bien : Libreville, capitale du pays où ce fan de Frédéric Dard et de James Ellroy vit, travaille et écrit. Il a grandi dans le bidonville dit Les États-Unis d'Akebe, dont ses polars, enchaînés depuis 2009, disent le réel. De La vie est un sale boulot aux Voleurs de sexe, Otsiemi a abordé des questions aussi chaudes que les meurtres rituels (La bouche qui mange ne parle pas), la guerre aux prostituées (Le Chasseur de lucioles) et...
(RFI 29/03/17)
Au Gabon, le dialogue politique national voulu par Ali Bongo s'est ouvert ce mardi. Un forum préparé depuis la mi-février, six mois après la réélection contestée d'Ali Bongo et la crise postélectorale qui s'en était suivie. Candidat malheureux, Jean Ping et sa coalition ne reconnaissent toujours pas la victoire du chef de l'Etat. Ce dialogue a officiellement pour objectif d'apaiser la situation politique et sociale, de réconcilier les Gabonais et de relancer l'économie, mais il y a de grands absents. Le chef de l'Etat a clôturé les discours. « La violence n'a jamais mené nulle part », a déclaré Ali Bongo avant d'ouvrir les travaux du dialogue sur une note d'espoir : « Oublions nos querelles, ensemble bâtissons, l'édifice nouveau...
(Jeune Afrique 29/03/17)
Le dialogue politique s'est ouvert mardi 28 mars au Gabon et les discussions doivent débuter ce mercredi par une phase citoyenne. Une deuxième phase, politique, s'ouvrira le 11 avril, sans Jean Ping mais avec quelques personnalités de l'opposition. Voici ce qu'il faut savoir juste avant le coup d'envoi des travaux. Jean Ping, candidat malheureux de la présidentielle 2016, dont il se déclare toujours vainqueur, n’y sera pas. Mais le dialogue politique est bel et bien lancé au Gabon. Plus de 1 300 participants sont inscrits à la phase citoyenne, inaugurée mardi 28 mars et censée se refermer le 6 avril prochain. Suivra alors la phase politique, la plus attendue avec une cinquantaine de partis politiques (pour la plupart de la...
(RFI 28/03/17)
Au Gabon, c’est ce mardi 28 mars que doit s’ouvrir le « dialogue politique » pouvoir-opposition voulu par Ali Bongo après sa réélection très contestée du mois d’août dernier. Le problème, c’est que le numéro un de l’opposition, Jean Ping, boycotte ce rendez-vous. Le Premier ministre Emmanuel Issozé-Ngondet a conduit les préparatifs de ce « dialogue politique ». Qu’est-ce qu’il en attend ? Au terme d’un séjour en France, il a répondu aux questions de Christophe Boisbouvier. RFI : Ce mardi s’ouvre le dialogue politique gabonais. Mais à quoi bon un dialogue si Jean Ping, l'opposant qui se considère toujours comme le président élu, n’y est pas ? Emmanuel Issozé-Ngondet : Huit mois après l’élection présidentielle, l’apaisement du climat politique...
(RFI 28/03/17)
Au Gabon, le dialogue souhaité par Ali Bongo commence ce mardi 28 mars. L’objectif affiché, huit mois après la présidentielle contestée d'août 2016, est d’apaiser les tensions politiques et sociales, mais aussi relancer l'économie. Ce mardi, les 16 membres du bureau politique paritaire seront mis en place avant une phase citoyenne où chacun pourra s'exprimer sur l'état du pays jusqu'au 6 avril. Une phase politique suivra où 150 délégués, du pouvoir et de l’opposition, débattront des sujets les plus sensibles du moment : réformes institutionnelles, réformes électorales ou encore mesures de décrispation. Pour le pouvoir, ce dialogue offre des avantages. Les sujets épineux à l'ordre du jour montrent son ouverture. Il donne aussi des garanties à la communauté internationale pour...

Pages