Samedi 25 Novembre 2017

Gabon

(Gabon Review 25/08/17)
Fâché de ce que sa famille et sa belle-famille aient récemment été vilipendées sur les réseaux sociaux, le ministre d’Etat en charge de l’Habitat a exhibé ses diplômes et ceux de son épouse aux yeux des «petits connards» qui n’ont cessé de l’attaquer ces derniers mois. Reconduit au gouvernement en tant que ministre d’Etat chargé de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme, Bruno Ben Moubamba semble ne plus rien craindre pour son poste. Si, vice-Premier ministre (VPM), il avait toujours exprimé ses opinions sur les réseaux sociaux, souvent en contradiction avec la ligne gouvernementale, dix mois après, c’est désormais sans filtre que l’opposant s’exprime. Il a franchi l’étape de l’injure plus ou moins crue. Sur sa page Facebook suivie...
(Agence d'information d'afrique centrale 25/08/17)
Des experts forestiers du Bassin du Congo, des représentants des populations autochtones, des organisations de conservation (WWF, WCS) et des opérateurs du secteur privé, ainsi que la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) réunis à Brazzaville, se sont séparés le 24 août après avoir planché sur l’élaboration des indicateurs d’identification et de gestion des paysages forestiers intacts. Cette réunion du groupe sous régional de travail Bassin du Congo est une recommandation de la 7e Assemblée générale du Conseil de surveillance des forêts (FSC) dans le monde, tenu en septembre 2014 à Séville en Espagne. Elle demandait, en effet, aux opérateurs forestiers certifiés selon la norme FSC, d’augmenter la conservation des paysages forestiers intacts. Selon le directeur de Programme FSC Bassin...
(Gabon Review 25/08/17)
La réunion de haut niveau tenue du 21 au 23 août à Brazzaville par les délégués des Etats membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres), a débouché sur l’allocation de 300 milliards de francs CFA au Fonds d’investissement africain (FIA). 300 milliards de francs CFA, tel est le montant alloué au Fonds d’investissement africain (FIA) par les Etas membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres). A la suite de la rencontre de haut niveau tenue à Brazzaville, dans l’objectif de cerner les objectifs, les modalités de mise en œuvre du FIA, les représentants des Etats membres de la Cipres ont décidé de consacrer 300 milliards de francs CFA pour le financement de ce fonds...
(Gabon Review 24/08/17)
Le chef de l’État serait irresponsable, irréprochable, dédouané de tout. Ses fautes, ses erreurs de jugement et ses manquements ne seraient que le fait de collaborateurs pas toujours bien intentionnés à l’égard de la patrie et de son président. Mais de quel entourage s’agit-il ? Après plusieurs personnalités avant lui, Bonaventure Nzigou Manfoumbi, leader du Front d’Égalité Républicaine (Fer), déclarait, il y a trois semaines sur TéléAfrica, qu’Ali Bongo était «très mal entouré». Dans la même veine, Guy-Christian Mavioga, secrétaire exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC), a affirmé, selon l’hebdomadaire La Griffe du 18 août dernier, qu’Ali Bongo «devrait faire attention à son entourage». Et le tonitruant porte-parole de la majorité d’ajouter que «plus que par le passé, le président...
(Gabon Review 24/08/17)
Conformément à leur démarche entamée depuis 52 semaines maintenant, les Gabonais de la «Résistance» vont commémorer à Paris, du 27 août au 2 septembre, les évènements malheureux survenus au Gabon après le scrutin présidentiel d’août 2016. Toujours d’actualité, la crise postélectorale sera une nouvelle fois au cœur d’une série de manifestations de Gabonais de France, visant cette fois-ci à commémorer les évènements survenus au cours de la présidentielle de 2016. Il s’agira ainsi d’avoir une pensée pour le scrutin du 27 août et des violences ayant découlé de l’annonce de la victoire d’Ali Bongo, le 31 août de la même année. Cette commémoration s’étalera sur une semaine, du 27 août au 2 septembre, pour «mettre en exergue quelques évènements majeurs...
(Autre média 24/08/17)
Le leader de l’opposition radicale a appelé la semaine dernière ses sympathisants à faire le nécessaire afin de le porter au pouvoir. « Je ne vous retiens plus » avait-il déclaré. Son discours appelle les populations gabonaises à la désobéissance civile. Mais sa femme et ses garçons seront-ils de la marche pour le porter au palais? Le domicile de Madame Tchicot Konan, qui abrite l’épouse de Jean Ping Rien n’est moins sûr. Le leader de l’opposition radicale a quitté son domicile depuis hier soir. Il a passé la nuit chez Georgette Toussaint. De source bien renseignée, il se prépare ce soir à dormir chez Pierre-Claver Akendengué dans sa maison du quartier des Charbonnages. Il aura pris soin avant de mettre...
(RTBF 24/08/17)
Il y a un an, des élections tendues, contestées et chaotiques se tenaient au Gabon. Ali Bongo, le président, se représente et se déclare vainqueur. Les résultats sont contestés par les observateurs nationaux et internationaux. Son opposant, Jean Ping, se déclare, quant à lui, le vrai vainqueur de ces élections. Jean Ping appelle la communauté internationale à réagir suite à ces élections. Il précise : "Les observateurs internationaux ne peuvent pas constater des fraudes et puis repartir en catimini. Il faut infliger des sanctions ciblées et pousser le pays à respecter l’état de droit et les droits de l’Homme. Aujourd’hui, le gouvernement illégitime et illégal continue de piller, voler et tuer". L'homme avance aussi une promesse. Il veut secouer le...
(Gabon Actu 24/08/17)
Le secrétaire général exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC, majorité), Guy Christian Mavioga, par ailleurs porte-parole de la mouvance présidentielle a déploré mercredi dans un point de presse le remaniement du gouvernement qui selon lui ne répond pas aux équilibres politiques souhaités. « Le BDC constate avec regret non seulement que ce gouvernement reflète une autre forme d’Héritage et Modernité qui avait pourtant été décrié en son temps mais également la portion congrue réservée à la majorité républicaine et sociale pour l’émergence avec un seul ministre délégué », s’est indigné M. Mavioga dans sa déclaration. Le porte-parole de la majorité est un proche du président Ali Bongo Ondimba. Il a dénoncé également la nomination de l’opposant Séraphin Ndaot Rembogo à...
(APA 24/08/17)
Cédée à l’Etat le 28 juin dernier, la chaine de télévision Kanal 7 est déjà confrontée à plusieurs difficultés caractérisées notamment par les arriérés de salaires des agents. Img : Gabon : les agents de Kanal 7 dans des difficultés En effet, les agents cumulent déjà trois mois d’arriérés de salaires. Mieux, depuis la cession du média à l’Etat, celui-ci a perdu son signal dans les bouquets de distributeurs de chaines cryptées. De sources concordantes, cette situation découlerait de la volonté du gouvernement de remodeler Kanal 7. La chaine généraliste deviendrait ainsi une chaine thématique orientée vers l’environnement et la nature. Dans tous les cas, les agents eux, rongent toujours leurs freins ne sachant pas de quoi sera fait leur...
(Gabon Actu 24/08/17)
L’opposant Pierre Claver Maganga Moussavou, fraichement nommé Vice-Président de la République s’est dit prêt, dans un entretien exclusif à Gabonactu.com, à se mettre à la hauteur des dossiers que le Président de la République Ali Bongo Ondimba voudra le confier. « C’est un sentiment de lourde responsabilité qui nous incombe désormais de se tenir avec droiture à côté du chef l’État », a déclaré M. Maganga Moussavou, remerciant par ailleurs le numéro un gabonais pour la confiance placé en lui. Pour le maire de Mouila (sud du pays), cette nomination aux hautes fonctions de l’Etat par Ali Bongo, revêt un caractère essentiel visant à « rassembler tout le monde, d’unir tout le monde afin que, dans la paix, dans la...
(Infos Gabon 24/08/17)
Les présidents sortant, Pierre Moussa, et entrant, Daniel Ona Ondo, ont échangé lundi à Libreville sur la passation de service. La passation de commandement à la tête de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) se profile à l’horizon. Telle était la trame de l’audience entre les présidents sortant et entrant de l’organisation sous-régionale tenue lundi à Libreville au Gabon. Pierre Moussa et Daniel Ona Ondo ont au cours de leurs échanges passé en revue les dossiers urgents de l’heure. De cette rencontre, la première du genre entre les deux hommes depuis le sommet des chefs d’Etat tenu en février dernier à Djibloho en Guinée équatoriale et qui a vu le promotion de l’ancien Premier...
(Infos Gabon 24/08/17)
La nouvelle équipe est chargée de la mise en œuvre des conclusions du dialogue politique, de négocier une trêve sociale et de contribuer à la réussite du Plan de relance économique (PRE). Pas d’état de grâce pour le gouvernement Issoze Ngondet 2. Au lendemain de sa nomination, le Premier ministre a tracé la feuille de route qui devra conduire l’action de sa nouvelle équipe. Constitué de 38 membres dont 28 personnalités issues de la majorité, 7 issues de 6 partis de l’opposition, et 3 de la société civile, ce nouveau gouvernement se met en place dans un contexte particulier. Non seulement le Gabon traverse une crise économique sans précédant, mais le pays est secoué depuis bientôt un an par d’interminables...
(APA 24/08/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, a affirmé qu’«aucun facteur ne plaide (…) aujourd’hui pour un ajustement monétaire» du FCFA. Dans une tribune publiée jeudi par la Lettre de la recherche, le magazine de l’Institut d’émission, il explique que les performances économiques, monétaires et financières de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont certes été négativement affectées au cours des 3 dernières années, mais que les mesures prises et en cours ont permis d’accroitre la résilience de la sous-région. Le souvenir de la dévaluation du FCFA de janvier 1994 reste encore vivace dans la mémoire des agents économiques, mais la situation économique actuelle dans la CEMAC...
(Gabon Review 24/08/17)
Contraint par la difficile situation économique de l’heure, le gouvernement envisage désormais de voir plus petit quant au projet de basculement au tout numérique annoncé depuis deux ans. Le contexte économique du Gabon ne lui permet plus d’envisager de lancer de très gros chantiers en dehors de ceux jugés essentiels. Or, annoncé depuis deux ans, le passage de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre (TNT) ne semble plus faire partie des priorités du gouvernement, qui a pourtant récemment ressuscité ce projet ayant déjà conduit à la signature avec StarTimes d’une convention et de divers contrats en août 2015. Ayant convenu avec la société chinoise qu’elle se chargera de l’exploitation, de la commercialisation et de la maintenance du réseau...
(Gabon Review 24/08/17)
La nouvelle équipe d’Emmanuel Issoze Ngondet semble faire la part belle à une caste de privilégiés sans foi ni loi. «Tout changer pour ne rien changer», aurait dit Burt Lancaster à Alain Delon dans le film Le guépard. «Le monde change», aurait crié l’oligarchie financière internationale pour justifier des changements allant dans le sens de ses seuls intérêts. S’il change de gouvernement, Ali Bongo reste droit dans ses bottes. Dans un contexte de crise économico-financière et de tensions politiques, sa posture suscite bien des interrogations. Certains y voient le signe d’une influence hypertrophiée de sa prétendue garde rapprochée, jadis connue sous le nom de Mouvement gabonais pour Ali Bongo Ondimba (Mogabo). D’autres y décèlent une méconnaissance du personnel politique et...
(Agence Ecofin 24/08/17)
(Agence Ecofin) - D’une enveloppe estimée à 7000 milliards de francs Cfa en 2014, les dépenses effectuées par les six Etats de la Cemac, que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Tchad et la République centrafricaine, culminent à près de 3000 milliards de francs Cfa en 2017, révèle la Beac, institut d’émission des Etats-membres de cet espace communautaire. Cette réduction drastique des dépenses publiques dans la zone Cemac (à hauteur de 4000 milliards de francs Cfa au total), analyse la Banque centrale, est la conséquence des mesures d’ajustements budgétaires implémentées au sein des Etats, ou alors édictées par la Beac, depuis le déclenchement de la baisse des cours mondiaux des matières premières (notamment le pétrole...
(Gabon Review 24/08/17)
Après un bilan contrasté à la tête du ministère des Sports, Nicole Assélé a été remplacée par Mathias Otounga Ossibadjouo, le 21 août. Retour sur quelques éléments ayant peut-être contribué à la disgrâce de la ministre sortante. Délogée du ministère Sports le 21 août, Nicole Assélé ne laissera certainement pas un souvenir immarcescible de son passage à la tête de ce département ministériel. Et pour cause, l’ancienne présidente de la Fédération gabonaise de handball (Fegahand) aura plus brillé par des choix et postures contestés, que par des décisions allant dans le sens du rayonnement du sport national. Un des faits marquants ayant certainement entaché le parcours de l’ancien ministre est son bras de fer avec la Fédération gabonaise de cyclisme...
(Gabon Review 23/08/17)
24 heures après la publication du nouveau gouvernement, le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a été face la presse, le 22 août 2017, pour présenter les ambitions de cette nouvelle équipe. 24 heures après la composition du nouveau gouvernement, le Premier ministre était face à la presse pour clarifier l’ambition de son gouvernement. Selon Emmanuel Issoze Ngondet, la mise en place de ce nouveau groupe répond aux Actes du Dialogue dont le rapport prévoyait en son article 256, la formation d’un nouveau gouvernement chargé, entre autres, de la mise en œuvre des Actes du Dialogue. Ce gouvernement de 38 membres répond, selon le Premier ministre, «à une exigence politique et citoyenne : celle de l’ouverture; aussi bien aux acteurs politiques...
(Gabon Review 23/08/17)
En prélude aux actions pacifiques pour inciter le départ d’Ali Bongo, les membres de la Coalition pour la nouvelle république se sont déployés vers les commissariats de la capitale afin de livrer dans la clarté le sens légal de leur démarche. Des partisans de la Coalition de l’opposition en marche, après le dépôt d’une motion au commissariat de Nzeng-Ayong. © Gabonreview Les membres de l’opposition rassemblés autour de la Coalition pour la nouvelle république, conduite par Jean Ping, ont annoncé aux autorités de commandement et de forces de défense et de sécurité, leur intention d’entreprendre des actions à caractère pacifique destinées «à rétablir le choix souverain du peuple, celui d’avoir porté Jean Ping au pouvoir le 27 août 2016». Ils...
(Le Point 23/08/17)
Le nouveau gouvernement avec une équipe plus resserrée de 38 membres a été annoncé lundi soir. Emmanuel Issoze Ngondet est confirmé au poste de Premier ministre. Les fidèles du président Ali Bongo Ondimba conservent les plus importants ministères, notamment ceux du Pétrole, de la Communication ou encore de la Défense. Mais le fait majeur reste l'ouverture à l'opposition. Plusieurs grandes personnalités qui sont passées dans l'opposition mais ont choisi d'aller au dialogue ont finalement accepté d'entrer au gouvernement. C'était un engagement pris par le président lors des assises du dialogue national qui s'est tenu de mars à mai 2017. Seul bémol : le principal opposant du président Bongo, Jean Ping, leader de la Coalition pour la nouvelle République, n'entend pas...

Pages

(Gabon Actu 02/05/17)
La police gabonaise a ordonné lundi aux militants de la coalition syndicale Dynamique unitaire (DU) de libérer le rond-point d’Awendje dans le 4ème arrondissement de Libreville où ils étaient rassemblés pour une marche qui devait les conduire vers le stade de basketball situé à environ 200 mètres seulement. « Votre occupation de la place publique n’est pas autorisée », a indiqué un jeune lieutenant dépêché par sa hiérarchie pour négocier avec les syndicalistes. En retour, les syndicalistes ont brandit un accusé de réception de la demande de manifester adressée au ministère de l’Intérieur le 25 avril dernier. Le policier et les manifestants ont parlé un langage de sourds parce que le policier exigeait une autorisation dument signée du ministre de...
(Agence Gabonaise de Presse 02/05/17)
Le directeur général de Canal+ Gabon, Mamadou Mbengue, vient de lancer officiellement, à Libreville, les activités du« Club Presse Canal + », lequel regroupe plusieurs journalistes locaux en vue d’une franche collaboration avec ledit média en ce qui est de la couverture de toutes ses activités officielles. Annoncé depuis quelques mois déjà, le « Club Presse Canal + » n’est plus une simple ambition novatrice, mais une réalité. Triés sur le volet, les journalistes, qui composent ledit club, sont issus de divers médias locaux et ont été choisi, par les soins du service de communication de Canal + Gabon, sur le seul critère de leurs récentes participations aux différentes activités menées depuis une certaine période par ledit média. Pour ce...
(Agence Ecofin 02/05/17)
Les Gabonais résident dans des quartiers difficilement accessibles, non urbanisés et soumis à des conditions d’intempéries difficiles. Le pays doit résorber un déficit en logements estimé à environ 200 000 unités. Lorsqu’il arrive au pouvoir en 2009, le président de la République fait la promesse d’endiguer ce phénomène, puis de réduire le déficit en logements par la construction chaque année de 5000 logements. Au bout de sept ans, 6730 maisons seulement sont sorties de terre. Le chef de l’Etat est le premier à reconnaître que, contrairement aux projets de routes, ponts et barrages rondement menés, sur le logement, il a échoué. Pour corriger le tir, Ali Bongo Ondimba fait le pari de loger davantage de concitoyens tout au long du...
(Jeune Afrique 29/04/17)
Pour certains chrétiens gabonais, il est urgent de préserver des mœurs en pleine perdition. Après le Togo en 2016, le Gabon organise cette année son élection de la reine des vierges. L’Afrique a depuis longtemps adopté le concept de concours de reines de beauté, le déclinant à l’envi, notamment en encourageant des canons esthétiques gironds éloignés des critères occidentaux efflanqués. Entre le 3 juin et le 5 août, Libreville organise la première édition d’une élection de miss qui ne devrait guère avoir recours aux défilés en tenue légère : la gagnante sera gratifiée du titre de « Reine des vierges du Gabon ». Un test de virginité est le pré-requis de cette compétition initiée par l’Association des femmes missionnaires pour...
(RFI 27/04/17)
Au Gabon, après la longue grève qui a paralysé le secteur de l'éducation nationale, la vague des mouvements sociaux s'abat sur les régies financières. Depuis une semaine, les grèves d'avertissement aux impôts et à la douane se sont transformées en grèves générales illimitées. Difficile de payer ses impôts, mais surtout très dur pour les transitaires de sortir des marchandises du port ou de l'aéroport. « Jusqu’à présent, on ne sait pas quand ils vont arrêter leur mouvement de grève », s'impatiente un jeune transitaire qui vit un...
(Le Monde 27/04/17)
Depuis une semaine, seuls 20 ou 30 conteneurs sont dédouanés chaque jour au port d’Owendo, géré par le groupe Bolloré, au lieu de 200 habituellement. Par Camille Laffont Poumon économique du Gabon, le port d’Owendo est paralysé depuis vendredi 21 avril. Après leurs collègues de l’éducation, les agents des régies financières gabonaises (impôts et douanes) ont décrété ce jour-là une grève générale qui pourrait avoir des conséquences importantes pour l’économie du pays. Parmi les revendications des douaniers, le paiement de cinq mois d’arriérés de primes, l’accès à l’Ecole de préparation aux carrières administratives (EPCA), aujourd’hui suspendu, et une meilleure gestion des plans de carrière pour pallier les lenteurs du système d’avancement. En temps normal, près de 200 containers sortent chaque...
(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - Depuis le 25 avril, les représentants des onze pays (Gabon, Cameroun, Centrafrique, Tchad, RD Congo, etc.) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), planchent à Libreville sur la problématique des menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels et comment s’y prendre en cas de besoin. Evoquant le cadre de la rencontre de Libreville, Lambert-Noël Matha, le ministre gabonais de l’Intérieur, a déclaré que les mesures préventives valent mieux que celles dites curatives. Avant de poursuivre que le Gabon avait pleinement pris conscience que toutes les catastrophes qui sèment la désolation dans le monde n’arrivent pas qu’aux autres. Dans la même veine Marie Thérèse Chantal Mfoula épouse Nganongo, secrétaire général adjoint de la Ceeac,...
(Gabon Review 26/04/17)
Le paiement des fonctionnaires pourrait être perturbé par la grève des agents du ministère du Budget, lancée ce 25 avril à Libreville. Les grèves s’enchainent dans les administrations publiques, avec le mouvement d’humeur des agents du ministère du Budget, lancé ce 25 avril à Libreville. Décidée 24 heures plus tôt, à l’issue de l’assemblée générale des syndicats des directions de la Concurrence et de la consommation, de la Dette, et de l’Economie, cette grève d’avertissement s’étendra sur une semaine. Les grévistes réclament essentiellement le paiement intégral de deux mois de primes et la suppression de la décote. Ils veulent également la régularisation des situations administratives des agents (attribution des portes budgétaires, titularisation, avancement et reclassement après stage). «Nous avons l’impression...
(Gabon Review 26/04/17)
Le tribunal de Libreville a rejeté le 24 avril 2017 la demande de l’Union nationale réclamant une fin de non-recevoir à la contestation de la ministre de l’Economie forestière. Invitant les deux parties à conclure au fond, en attendant l’audience prévue le 22 mai prochain. Le tribunal de Libreville vient de décider une prolongation dans l’affaire opposant l’Union nationale à la ministre de l’Economie forestière, Estelle Ondo. Rejetant le 24 avril dernier la demande du parti de Zacharie Myboto. Celui-ci réclamait l’annulation de la plainte introduite par Estelle Ondo pour contester son exclusion de l’UN. Le président du tribunal a ouvert la voie aux débats de fond prévu le 22 mai prochain. «Le tribunal rejette la fin de non-recevoir, l’invite...
(Gabon Actu 26/04/17)
Le Gabon a perdu 8 points au classement mondial 2017 de la liberté de la presse publié l’ONG Reporters sans frontières (RSF) qui le classe au 108ème rang mondial sur 180 pays étudiés. En 2015, le Gabon occupait le 100ème rang mondial. Ce déclassement est consécutif au climat postélectoral très tendu dans le pays après la présidentielle de 2016. RSF pointe les coupures d’Internet dans la foulée de la publication des résultats, les violentes attaques subit par les médias publics et privés. Par ailleurs, l’organisation de défense de la liberté de la presse estime que le nouveau code de la communication, s’il dépénalise les délits de presse, prévoit des mesures d’encadrement autoritaires concernant non seulement la presse mais aussi toute...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du mal à écouler leurs marchandises. Ce qui génère un manque à gagner important.
(Agence Gabonaise de Presse 26/04/17)
Pour la première journée de la caravane ophtalmologique gratuite, organisée par le ministère de la Santé publique, le Conseil supérieur des affaires islamiques (CSAIG) et l’ONG International Munazzamat Al da’awat Al islamiyyat Mission régionale du Congo, en collaboration avec l’ONG Al Basar international foundation, c’est plus de 2000 patients dont 100 opérations qui ont reçus de l’équipe médicale au complet des soins, ainsi que la livraison de plusieurs produits pharmaceutiques et des lunettes de vue, à l’hôpital régional de Mélen. Les populations du Gabon se sont déplacées en grand nombre, vendredi matin, à l’hôpital régional de Mélen à l’occasion de la 1ère journée de la campagne des consultations et chirurgies oculaires gratuites. Elles ont été au centre de la caravane...
(Gabon Review 26/04/17)
La capitale gabonaise abrite, du 25 au 28 avril, l’atelier régional de formation sur l’Evaluation des besoins post-catastrophes (PDNA) et le Cadre de relèvement (DRF). A l’initiative du secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), l’atelier régional de formation sur l’Evaluation des besoins post-catastrophes (PDNA) et le Cadre de relèvement (DRF) s’est ouvert ce 25 avril à Libreville. Quatre jours durant, les experts des Etats membres et du secrétariat général de la CEEAC, seront formés à la méthodologie d’évaluation des dommages, pertes et besoins après une catastrophe, ainsi qu’à l’élaboration d’un DRF. En gros, il sera question de renforcer les connaissances des institutions clés des pays, sur la préparation et la planification du relèvement avant...
(Gabon Review 26/04/17)
Publié par un coach en séduction américain et très controversée, une carte du monde, portant sur les pays ayant les femmes les plus faciles à séduire, classe les Gabonaises dans la catégorie «facile à avoir». «Trouver les femmes les plus sexy du monde n’est pas facile», écrivait en 2013 RooshV dans l’un de ses blogs. Alors pour aider les voyageurs et touristes qui se demandent dans quels pays il leur serait plus facile d’avoir des aventures amoureuses sinon sexuelles, ce blogueur a édité une mappemonde détaillant les pays où les filles seraient aussi sexy que faciles à séduire. La carte a été élaborée à partir des expériences propres de l’auteur, des témoignages de touristes sexuels professionnels et des discussions sur...
(APA 25/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient de lancer un avis de sélection internationale ouverte pour le placement des fonds de sa Caisse de retraite (CRBC) en actifs financiers, libellés en FCFA, dans les zones de la Communauté économique et monétaire des États de l'Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le plan de retraite de l’Institut d’émission est financé par ses contributions propres ainsi que celles de son personnel, sur la base de pourcentages spécifiques liés au régime à cotisations définies. La gestion de ces ressources est confiée, contre rémunération sur la base de mandats de gestion, à des institutions spécialisées dans l’administration des portefeuilles d’actifs financiers. La CRBC a...
(Gabon Review 21/04/17)
Réclamant essentiellement le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP) du 2e trimestre 2015, les agents syndiqués du ministère des Infrastructures sont en grève depuis le 18 avril dernier à Libreville. Ignorés par leur tutelle dans le cadre de leurs revendications, les membres de la coalition syndicale du ministère des Infrastructures ont donné de la voix, le 18 avril dernier à Libreville. A l’issue de l’assemblée générale organisée à cet effet, les responsables syndicaux ont annoncé l’observation d’un mouvement d’humeur, lancé le 19 avril dernier. Les agents dénoncent ainsi le mutisme de leur hiérarchie sur plusieurs dossiers : l’achat des équipements, l’intégration à la fonction publique de la main d’œuvre non permanente, la revalorisation de l’aide au développement...
(Infos Gabon 19/04/17)
Près de 4 000 patients devront subir des consultations et des chirurgies gratuites à l’occasion. Une caravane médicale de chirurgie ophtalmologique se déroulera du 20 au 26 avril prochain à l’hôpital régional de Melen à Libreville. Organisée conjointement par le ministère de la Santé publique et le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), en partenariat avec l’ONG «Al-Basar international fondation» du Soudan, ladite caravane vise près de 4000 patients qui devront subir des consultations et des chirurgies gratuites. Les organisateurs ont également prévu la distribution de 1250 paires de lunettes aux patients bénéficiaires. D’après l’imam Ismael Oceni Ossa, président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon et membre du Comité d’organisation de cette caravane, «cette campagne est...
(Gabon Actu 18/04/17)
Aux arrêts depuis septembre 2016 faute de financement, les travaux de construction de la passerelle devant permettre aux piétons du quartier populeux de Plein-Ciel (3ème arrondissement de Libreville) de traverser la route 2X2 voies baptisée « voie expresse » en toute quiétude, ont repris il y a quelques semaines. La passerelle pour piétons permettra d’éviter les accidents de circulation dramatiques, souvent récurrents dans cette zone déclarée par les pouvoirs publics comme étant « accidentogène ». Le chantier de Plein-ciel qui piétinait amorce sa phase d’aménagement. Les travaux sont exécutés par l’entreprise adjudicataire China First High-way Engineering (FHEC). La phase des fouilles entamées sur les deux emprises de la route est terminée. Les ouvriers procèdent maintenant à la pose des socles...
(Gabon Review 14/04/17)
Cet établissement scolaire vient de recevoir une dotation de 200 tables-bancs et connaîtra bientôt d’importants travaux de réhabilitation. La ministre déléguée à l’Education nationale, Lucie Akalane a présidé mercredi la cérémonie de remise de tables-bancs au lycée de Sibang. Cette dotation constituée de 200 tables-bancs, fruit d’un partenariat entre le gouvernement et la multinationale de l’agro-industrie Olam Gabon, rentre dans le cadre d’un programme de remise de tables-bancs initié depuis quelques semaines. «Je voudrais ce matin, devant vous tous ici réunis, vous traduire l’émotion et le plaisir qui sont les miens, au moment où nous venons célébrer la réception de la table banc n° 10.000, fruit d’un partenariat entre l’Etat gabonais où j’ai l’insigne honneur de représenter ici, et le...
(APA 13/04/17)
APA-Douala (Cameroun) - Plus de 200 000 hectares de forêt sont détruits chaque année du fait de l’agriculture itinérante sur brûlis dans le Bassin du Congo, d’après des chiffrés révélés jeudi en marge de la Foire internationale de Douala pour le développement (FIDD). Un rythme de déforestation plutôt inquiétante et qui a un impact direct sur la vie des populations, et sur l’équilibre des écosystèmes d’autant que la destruction de la forêt pour des besoins industriels est encore pire. Pour des experts, il s’agit d’un cercle vicieux lorsque les petits agriculteurs, auteurs de ce genre de pratique, apparaissent comme les premières victimes des changements climatiques, eux qui sont obligés de faire une pression soutenue sur la nature pour leur subsistance...

Pages

(APA 04/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le résultat de l’exercice 2016 de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) est bénéficiaire de 164.177 millions FCFA, contre 160.795 millions FCFA pour l’exercice précédent, soit une progression de +2,10%, selon le rapport des commissaires rendu public mercredi. Cette performance, indiquent les cabinets KPMG et Mazars, est fortement liée à la réalisation de plus-value de cession des titres du portefeuille d'investissement de la Banque centrale. Le total actif et passif se situe néanmoins à -24,66% pour un résultat net de l’exercice affichant 2,10%, une situation contrastée s’expliquant, selon les commissaires aux comptes, par la chute continue des cours du pétrole, dans le prolongement de l’évolution constatée en 2015, et qui s’est traduite par une forte...
(Financial Afrik 04/05/17)
La Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) a levé des fonds d’un montant de plus de 800 milliards de francs CFA sur le marché sous régional de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEMAC), durant la période 2008-2017. Selon le président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF), Rafael Tung Nsue, «sur le plan régional, l’évolution est positive. Nous sommes passés à plus de 800 milliards de FCFA de levée de fonds sur le marché financier sous régional entre 2008 et 2017. Ce qui veut dire que le marché évolue positivement ». Créée en 2003, la BVMAC est spécialisée dans l’organisation, la gestion et l’animation du marché financier sous régional de la CEMAC...
(Xinhua 04/05/17)
Pour la cinquième édition du Salon Hub Africa prévue les 4 et 5 mai 2017 à Casablanca au Maroc, la Côte d'Ivoire et le Gabon sont les pays à l'honneur, annonce mardi Maroc Export, centre marocain de promotion des exportations. Il s'agit de montrer les opportunités d'investissements et d'échanges avec ces deux pays africains, inscrits depuis une dizaine d'années dans une bonne dynamique de croissance stable. Cette édition dont le thème porte sur "L'entrepreneur, acteur de l'intégration régionale", attend 10.000 participants originaires de plus de 26 pays d'Afrique et d'Europe. Hub Africa est une plateforme multifonctionnelle et multidimensionnelle de solutions dédiées exclusivement aux entrepreneurs, investisseurs en Afrique. Cette plateforme offre l'un des écosystèmes les plus complets du continent et du...
(Autre média 03/05/17)
Un mouvement de protestation engagé par les agents des douanes depuis le 19 avril au port Owendo fait craindre une flambée des prix des denrées de première nécessité. Le flux habituellement observé au port d’Owendo n’est plus le même aujourd’hui. Les containers sont de moins en moins dédouanés. Il ressort que sur près de 200 containers qui sortent quotidiennement du port, seul 30 sont dédouanés. Conséquence, le port est davantage engorgé de containers. Des marchandises stockées au port ne sont pas acheminées dans les rayons des magasins ce qui fait déjà craindre une augmentation des prix des produit de consommation. A en croire le directeur général de Boloré Africa Logistic, Jean François Olivier, la situation se complique de jour en...
(Xinhua 03/05/17)
Pour la cinquième édition du Salon Hub Africa prévue les 4 et 5 mai 2017 à Casablanca au Maroc, la Côte d’Ivoire et le Gabon sont les pays à l’honneur, annonce mardi Maroc Export, centre marocain de promotion des exportations. Il s’agit de montrer les opportunités d’investissements et d’échanges avec ces deux pays africains, inscrits depuis une dizaine d’années dans une bonne dynamique de croissance stable. Cette édition dont le thème porte sur « L’entrepreneur, acteur de l’intégration régionale », attend 10.000 participants originaires de plus de 26 pays d’Afrique et d’Europe. Hub Africa est une plateforme multifonctionnelle et multidimensionnelle de solutions dédiées exclusivement aux entrepreneurs, investisseurs en Afrique. Cette plateforme offre l’un des écosystèmes les plus complets du continent...
(AFP 02/05/17)
Près de deux cents syndicalistes ont été dispersés par les forces de l'ordre lors d'une manifestation organisée lundi à Libreville à l'occasion du 1er mai, et qui n'était pas autorisé selon la police, a constaté l'AFP. Ces militants membres de Dynamique unitaire (DU), une coalition de syndicats de plusieurs secteurs d'activité (éducation, santé, industrie, etc), ont été chassés par les forces de sécurité gabonaises qui ont invoqué la loi d'"interdiction d'attroupement". La confédération syndicale leur a répondu qu'une lettre d'information avait été envoyée au Ministre de l'intérieur pour prévenir du rassemblement. "Je ne sais pas où Dynamique unitaire fait entendre sa voix (...) Je ne sais pas s'ils sont allés vers le Premier ministre, vers le ministre du travail, ou...
(Agence Ecofin 02/05/17)
Le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, chargé de la mise en œuvre du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi, et son collègue de l’Education nationale, Florentin Moussavou, ont procédé vendredi dernier, au lancement de la phase pilote d’un projet d’éducation agricole. Baptisé « classes vertes », ce projet a pour objectif principal de susciter les vocations dans les métiers de l’agriculture en introduisant les jeunes aux productions biologiques, mais aussi au patrimoine du terroir en matière des fruits et légumes. La première phase de ce projet sera essentiellement tournée vers Libreville et ses environs, tandis que la deuxième, va s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Le volet pédagogique de ce projet se décline en huit objectifs. Il s’agit entre autres, d’éduquer...
(Agence Ecofin 02/05/17)
BW Energy Gabon, la filiale locale de l’allemand BW vient d’annoncer la clôture de l’acquisition des 25% des parts du norvégien Panoro Energy, sur le PSC Dussafu, au large des côtes gabonaises. La société a précisé avoir versé à Panoro la totalité des 12 millions de dollars de la transaction. Désormais, BW Energy Gabon contrôle 91,67% des participations totales sur ce permis, ainsi que le statut d’opérateur. Quant à Panoro Energy, il conserve le reste des parts, soit 8,33%. A la suite de la transaction, l’exécutif de Panoro s’est dit satisfait. «Nous sommes ravis de notre nouveau partenariat avec BW pour développer le champ pétrolifère de Dussafu. La clôture de cette transaction contribuera à renforcer notre bilan.», a déclaré John...
(Agence Ecofin 02/05/17)
Grâce au rebond des prix, la compagnie pétrolière Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires bondir de 57% au premier trimestre, à 90 millions d'euros, selon un communiqué publié ce jeudi 27 avril 2017. Ainsi, malgré une baisse de 3% du nombre de barils vendus, à 1,63 million, le prix moyen de vente a pour sa part bondi de 62% sur un an, passant de 32,6 dollars le baril à 52,8 dollars le baril. En moyenne, la production du groupe, essentiellement basée au Gabon, a atteint 19 442 barils (b/j) par jour au premier trimestre, contre 19 910 b/j pour la même période un an plus tôt. Maurel et Prom, récemment passé sous pavillon indonésien, précise que la production...
(LibreAfrique 02/05/17)
Face à d’énormes difficultés de trésorerie, dues à la baisse des cours mondiaux des matières premières, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) a décidé de relever de 50 points son principal taux directeur, passant de 2,45 à 2,95% afin de contribuer à freiner la fuite des capitaux. Pour rappel, selon le rapport 2015 de l’ONG Global Financial Integrity, l'Afrique subsaharienne est la région qui souffre le plus de la fuite des capitaux en pourcentage du PIB. Sur la période 2008-2012, le Togo avec un taux de 76,8% du PIB est le pays ayant enregistré le taux le plus élevé de sortie illicite de capitaux dans le monde. Dans la zone CEMAC, les trois pays ayant enregistré les taux...
(RFI 02/05/17)
La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) dispose, depuis le 29 avril, d'un plan stratégique 2017-2021 qui va mettre un accent particulier sur le financement de l'agriculture, en vue de limiter les importations qui coûtent 3 000 milliards de FCFA par an à six pays de l’Afrique centrale. Cette institution a pour rôle essentiel de financer le développement du Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad qui composent la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Dans son plan stratégique quinquennal arrêté, la BDEAC entend financer prioritairement l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche, la pisciculture et l’élevage. Le but visé est de limiter les importations des denrées alimentaires, des produits laitiers et autres, que ces six pays...
(Gabon Review 29/04/17)
Les contours de ce conclave, prévu du 3 au 5 mai prochain, ont été dressés par le président en exercice de l’Institut francophone de la régulation financière (Ifrefi), ce 28 avril à Libreville. En prélude à la 16e session annuelle de l’Institut francophone de la régulation financière (Ifrefi), le président en exercice de cette institution est revenu, ce 28 avril à Libreville, sur les contours de cet événement qui se tiendra dans la capitale gabonaise, du 3 au 5 mai prochain. «Il s’agit d’une réunion statutaire, parce que l’Ifrefi a été créé en 2002 avec un secrétariat organisé autour de la commission des marchés financiers français, l’AMF (Autorité des marchés financiers, ndlr), avec une présidence tournante», a déclaré Raphaël Tung...
(Gabon Review 28/04/17)
Au terme du deuxième Conseil national de la mer, la présidence de la République a annoncé la création de 9 aires marines protégées, ainsi que la poursuite des négociations avec l’Union européenne (UE) sur l’accord de pêche dans les eaux gabonaises. Annoncée par Ali Bongo en novembre 2014 à l’occasion du 6e Congrès mondial des parcs à Sydney (Australie), la création des aires marines protégées a officiellement été actée, mercredi 26 avril, lors du deuxième...
(Gabon Review 28/04/17)
La grève générale des agents des douanes qui entrainera une diminution des sorties de containers du port d’Owendo, pourrait occasionner une rareté des produits de consommation susceptible d’exploser les prix. Engagée il y a une semaine, la grève des agents de douanes fait craindre le pire pour les ménages. Sur près de 200 containers sortis habituellement du port d’Owendo, seulement 20 ou 30 sont dédouanés depuis que cette grève a été enclenchée. Un déficit qui n’est pas sans conséquence. «Depuis le 19 avril, on subit une situation compliquée avec une période de travail larvée et ciblée de douanes, de deux, trois heures le matin, qui fait qu’on est en train rapidement d’encombrer complètement le port, avec des sorties d’à peu...
(Agence Ecofin 28/04/17)
BW Energy Gabon, la filiale locale de l’allemand BW vient d’annoncer la clôture de l’acquisition des 25% des parts du norvégien Panoro Energy, sur le PSC Dussafu, au large des côtes gabonaises. La société a précisé avoir versé à Panoro la totalité des 12 millions de dollars de la transaction. Désormais, BW Energy Gabon contrôle 91,67% des participations totales sur ce permis, ainsi que le statut d’opérateur. Quant à Panoro Energy, il conserve le reste des parts, soit 8,33%. A la suite de la transaction, l’exécutif de Panoro s’est dit satisfait. «Nous sommes ravis de notre nouveau partenariat avec BW pour développer le champ pétrolifère de Dussafu. La clôture de cette transaction contribuera à renforcer notre bilan.», a déclaré John...
(Gabon Review 28/04/17)
Lancé en juillet 2012, près de cinq ans après, le projet de construction d’une nouvelle raffinerie dans le chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime semble loin de connaître sa phase pratique, bien que le gouvernement assure que l’infrastructure verra bel et bien le jour. Sa livraison était prévue en 2015 pour une exploitation en 2016. Mais depuis, les deux parties n’en sont encore qu’à l’étape des discussions, tout en n’omettant pas de faire de nouvelles promesses. Pourtant, c’est en mai 2010 que les discussions liées à la construction de la nouvelle raffinerie de Port-Gentil avaient démarré entre l’ancien ministre du Pétrole Julien Nkoghe Bekale et l’ambassadeur de Corée du Sud au Gabon Seong-Jin Kim. Samsung C&T Corporation s’étant intéressé au...
(Agence Ecofin 28/04/17)
Ambitions démesurées pour certains, réalistes pour d’autres, toujours est-il que la production de cacao qui était proche de 7000 tonnes à la fin des années 70, a périclité pour une production d’à peine 500 tonnes actuellement. Faute d’une politique sur le long terme et le maintien d’une production minimale, le secteur a fortement régressé. L’exode rural, le vieillissement de la main d’œuvre et la crise mondiale de 1980 ont également eu pour effet, l’effondrement de la production nationale de café et de cacao. En réalité, la production de café et de cacao a été délaissé au profit d’autres secteurs plus rémunérateurs comme le pétrole ou les mines. Les évolutions des chiffres de la production du café et du cacao au...
(Gabon Review 28/04/17)
Le biocarburant constitue une des principales solutions envisagées par le Gabon, non seulement pour répondre à sa politique de développement durable mais également pour préparer l’après pétrole, désormais inévitable. Plusieurs décennies après la découverte du premier puits de pétrole dans le pays, le Gabon pense de plus en plus à l’après pétrole. Et si des réflexions dans ce domaine ont déjà été menées, il y a quelques années, les nouvelles normes de protections environnementales ont récemment conduit une délégation du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures en France, à Paris et à Pau, dans les installations du Groupe Total. Conduite par le ministre Pascal Houangni Ambouroue, la délégation y est notamment allée pour «apprendre et comprendre les mécanismes utiles, nécessaires...
(Agence Ecofin 27/04/17)
En sa qualité de ministre du Pétrole et des hydrocarbures mandaté par le président Ali Bongo Ondimba, Pascal Houangni Ambouroue vient d’effectuer une mission à Paris et à Pau, en France, au cœur des installations de Total SA. Le but de cette mission, selon le membre du gouvernement, « était d'apprendre et comprendre les mécanismes utiles, nécessaires et indispensables à la production du biocarburant ». Pascal Houangni Ambouroue explique qu’il est question de palier l’après pétrole. « Au moment où les pays producteurs de pétrole sont asphyxiés par la chute du cours de l'or noir, le Gabon envisage plus que jamais, de se lancer dans la production du biocarburant, en vue de diversifier son économie », affirme le ministre du...
(Gabon Eco 27/04/17)
La crise qui perdure dans les régies financières n’est pas sans conséquences pour l’économie gabonaise. Mais jusqu’où pourra-t-elle aller et quelles pourraient en être les conséquences ? Selon des estimations du secrétaire général adjoint du syndicat national des douaniers, Claudel Bibalou, c’est un volume moyen de plus de 200 containers qui sort du port à container d’Owendo. Mais depuis le déclenchement de la grève, ce nombre a été divisé de manière drastique ; à peine une vingtaine de containers sort du port actuellement. Un coup dur porté par la grève des régies financières qui perdure et qui n’est pas sans conséquence pour l’économie nationale. Déjà impacté par la crise du secteur pétrolier, le secteur des douanes à l’exemple des trois...

Pages

(Gabon Review 11/12/15)
Pour la première fois, la Tropicale Amissa Bongo accueillera une équipe brésilienne avec Funvic Soul Cycles-Carrefour, qui compétera aux côtés de 14 autres équipes. A quelques jours du premier coup de pédale pour la Tropicale Amissa Bongo, les organisateurs de la compétition viennent de rendre publique la liste complète des 15 équipes engagées dans cette 11e édition. Parmi celles-ci, l’on note la présence, pour la première fois, d’une équipe brésilienne. Il s’agit de Funvic Soul Cycles-Carrefour, qui vient d’être promue en deuxième division internationale et qui participera à sa première course avec son nouveau statut. Selon les organisateurs, «la présence des couleurs brésiliennes au Gabon en janvier prochain, quelques mois avant les jeux de Rio, aura ainsi une grande valeur...
(Agence Gabonaise de Presse 10/12/15)
Le Gabonais, Frédéric Ndounda a rempilé à la présidence de la zone IV de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB) pour un mandat de quatre ans, à l’issue du congrès de l’institution qui s’est tenu du 4 au 5 décembre dernier à Alger (Algérie), a appris l’AGP jeudi. M. Ndounda a annoncé sa réélection mercredi au cours d’un point de presse à Libreville, où il a expliqué la clé de son succès. Selon lui, son maintien à la tête de la zone IV de CAVB, est le fruit du travail abattu durant le premier mandat, soulignant qu’il a été à l’origine de la sortie de cette zone de la léthargie. Par ailleurs, le président de la zone IV a révélé...
(Gabon Eco 10/12/15)
Arrivée au Gabon en 2014, la discipline dénommée le Maracaña (NDLR : nom emprunté au mythique stade de football brésilien), objet de l'interview accordée par André Obame Ondo et Louis Martin Mananzambi, respectivement Président et Secrétaire Général de la future fédération gabonaise de Maracaña et disciplines associées (Fegamada). Gros plan sur une discipline peu ou proue connue des gabonais. Gaboneco(Ge): Monsieur le Président, qu'est ce que le Maracaña? André Obame(AO): C’est un sport s'apparentant au football et au handball. Le Maracaña se pratique sur un terrain de handball avec six joueurs dans chaque équipe. Sa particularité réside dans le fait qu'il n'y a pas de gardien de but . (Ge): Monsieur le Secrétaire Général, qui pratique le Maracaña et quelles...
(RFI 10/12/15)
Pour la première fois, une équipe cycliste brésilienne prendra part au départ de la Tropicale Amissa Bongo. Funvic Soul Cycles-Carrefour, participera à la 11e édition de cette course qui se tiendra du 18 au 24 janvier prochain sur les routes du Gabon et rassemblera quinze formations. Une invitation symbolique dans la perspective des Jeux Olympiques 2016 organisés à Rio. Les équipes participantes : Direct Energie (France) Fortuneo-Vital Concept (France) Funvic Soul Cycles-Carrefour (Brésil) Skydive Dubai (Emirats Arabes Unis) Bike Aid (Allemagne) Algérie Angola Burkina Faso Cameroun Côte d’Ivoire Erythrée Ethiopie Gabon Maroc Rwanda
(Ogooue Infos 09/12/15)
A moins de deux semaines avant la date annoncée pour le démarrage du championnat national délocalisé de boxe, le président de la fédération national de boxe (FEGABOXE), Clément S. Sossa s’est entretenu avec notre rédaction. Entretien. Le championnat national de boxe délocalisé débutera-t-elle à la date annoncée ? Clément S. Sossa : Le championnat national délocalisé de boxe débutera effectivement le 15 décembre 2015 comme annoncé. Tout est fin prêt. La compétition est placée sous le haut patronage du premier ministre Daniel Ona Ondo. Ce sera une véritable fête sportive, qui regroupera les pugilistes de toutes les ligues nationales. Plus d’une centaine de boxeurs sont attendus à Oyem à l’occasion de ce championnat. Nous invitons les Oyemois à venir nombreux...
(Gabon Eco 08/12/15)
Vice champion Olympique de taekwondo à Londres en 2012 dans la catégorie des +80 kg, le Gabonais Anthony Obame a composté son ticket pour l'édition 2016 de la même compétition qui aura lieu cette fois-ci à Rio de Janeiro au Brésil grâce à ses bonnes prestations au World Grand Prix de Taekwondo qui se déroule actuellement au Mexique où il a été éliminé en demi-finale. Battu en demi-finale par le Français d'origine Sénégalaise M'bar N'diaye, au World Grand Prix de taekwondo dimanche 6 décembre 2015, Anthony Obame a malgré tout obtenu sa qualification pour les prochains Jeux Olympiques de Rio au Brésil. Diminué physiquement par une série de blessures, le champion gabonais qui a continué malgré tout à prendre part...
(Gabon Review 03/12/15)
Des conditions météo clémentes, des records battus, une renommée accrue… le marathon du Gabon 2015 s’est déroulé sous de bons auspices. Le Marathon du Gabon 2015 dresse un bilan flatteur et encourageant. Cette troisième édition a réuni pas moins de 12 119 athlètes avec en prime, une ferveur sans pareil. Nombre de records ont été battus sur les épreuves du samedi avec 4 100 participantes sur l’épreuve dénommée La Gabonaise, et près de 5100 pour les épreuves du dimanche. «Le Marathon est désormais inscrit dans les esprits de toutes les Gabonaises et tous les Gabonais», se réjouit, d’ailleurs, l’organisation. Autre fait marquant : des conditions plus clémentes, des températures plus acceptables pour les organismes. Les temps réalisés furent, du coup,...
(AFP 01/12/15)
Pierre-Emerick Aubameyang, meilleur artilleur de Bundesliga avec 17 buts en 14 matches, veut profiter de sa réussite actuelle pour décrocher le titre de joueur africain de l'année, a déclaré l'attaquant gabonais de Dortmund. "C'est important d'être leader des buteurs parce que je veux être footballeur africain de l'année", assure l'ex-Stéphanois de 26 ans, buteur N.1 des cinq grands championnats européens, dans une interview au site de la Bundesliga. Parmi les 37 nommés pour le trophée africain, le capitaine de l'équipe du Gabon est un des grands favoris pour succéder au milieu de terrain ivoirien Yaya Touré (Manchester City), quadruple tenant du titre. "Je veux gagner cette élection et, pour y parvenir, je cherche à marquer à chaque match", assure +Auba+...
(AFP 30/11/15)
Pierre-Emerick Aubameyang et Benjamin Moukandjo ont conservé au chaud leur statut de meilleurs buteurs en Allemagne et en France ce week-end, devant des concurrents comme Robert Lewandowski et Zlatan Ibrahimovic. ANGLETERRE Riyad Mahrez, l'ailier algérien de Leicester, n'a pas été décisif dans le choc au sommet contre Manchester United (1-1) mais a fait très mal avec ses percées balle au pied qui ont obligé les Red Devils à commettre de nombreuses fautes sur lui. De Gea a repoussé sa frappe sans angle du gauche (32e). Pas un grand jour en revanche pour Diafra Sakho: contre WBA (1-1), le buteur de West Ham s'est blessé tout seul à la cuisse gauche (73e). Le Sénégalais de 23 ans, qui avait manqué deux...
(Jeune Afrique 30/11/15)
Le Kényan Luke Kibet, champion du monde de marathon en 2007, a remporté dimanche le marathon du Gabon. Chez les femmes, c'est l’Éthiopienne Askale Alemayehu qui s'est imposée. Le Kényan Luke Kibet, âgé de 32 ans, a dominé ses adversaires malgré des douleurs à l’estomac durant la nuit précédente, et a su gérer ses efforts pour conserver la première place pendant près de 20 kilomètres, en solitaire, jusqu’à l’arrivée (2h 20’18’’). Il a devancé son compatriote Peter Kurui et le Tanzanien Ezekiel Ngimba. Chez les femmes, l’Éthiopienne Askale Alemayehu a remporté l’épreuve. Samedi, la compétition avait démarré par la course de La Gabonaise, réservée aux femmes. A l’initiative de l’épreuve, la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Odimba, qui a...
(Afrik.com 30/11/15)
Luke Kibet a fait honneur à son titre mondial du marathon acquis en 2007, en remportant le 29 novembre 2015 à Libreville, le marathon du Gabon en 2h20’18", devant son compatriote Peter Kurui arrivé en 2e position avec 2h26’23" et le Tanzanien Ezekiel Ngimba, arrivé en 3e position avec un chrono de 2h28’09". De notre correspondant à Libreville Luke Kibet a remporté haut la main la 3ème édition du marathon du Gabon. Le Kényan âgé de 32 ans a dominé ses adversaires malgré des douleurs à l’estomac durant la nuit précédente. Il a su gérer ses efforts pendant près de 20 kilomètres en solitaire jusqu’à l’arrivée, même si la température était alors montée en flèche. « C’est toujours compliqué de...
(Agence Gabonaise de Presse 30/11/15)
La Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, a pris part au coup d’envoi de la 3ème édition du Marathon du Gabon, ce samedi, à Libreville, en s’alignant à la course ‘’La Gabonaise’’, aux côtés deux autres Premières dames d’Afrique et de la triple médaillée olympique française, Marie Josée Pérec. Cette ‘’Gabonaise ‘’, remportée pour la 3ème fois consécutive par Audrey Nynze, était dédiée à la lutte contre les cancers féminins. Sylvia Bongo Ondimba, a participé à troisième édition du Marathon du Gabon, avec à ses côtés, les membres de sa fondation. Comme l’an dernier, au cours de la 2ème édition, elle a réédité l’exploit de s’aligner sur «La Gabonaise», une course exclusivement féminine de 5 kilomètres. Les Premières dames...
(Gabon Eco 30/11/15)
La 3e édition du Marathon du Gabon qui a vu la participation d'au moins 15.000 coureurs du samedi 28 au dimanche 29 novembre 2015 à Libreville a été remporté en solitaire par le Kenyan Luke Kibet avec un temps de 2h20mn,18s devant son compatriote Peter Kurui, alors que chez les femmes l'Ethiopienne Askale Alemayehu est montée sur la plus haute marche du podium. Luke Kibet, spécialiste du Marathon, champion du Monde de la discipline en 2007 a remporté la 3e édition du Marathon du Gabon dimanche 29 novembre 2015 en 2h20mn, 18s devant son compatriote Peter Kurui qui avait dominé cette course en 2013. Alors qu'il se plaignait de douleurs abdominales la veille, le Kenyan Luke Kibet, âgé de 32...
(Ogooue Infos 28/11/15)
La 3e édition du marathon du Gabon s’ouvre le 28 novembre à Libreville à 9 heures locales par la course féminine La Gabonaise ( 5 kms). L’épreuve comme aux deux précédentes éditions sera placée sous le signe de la lutte contre le cancer. La Première Dame de la République Gabonaise, Sylvia Bongo Ondimba, ainsi que l’athlète française, triple médaillée Olympique, Marie-Josée Pérec se joindront aux près de 6 000 participantes attendues en présence de grandes personnalités africaines qui ont souhaité apporter leur soutien à l’initiative. Entre autres, Marie-Olive Lembe Kabila, Première Dame de la République Démocratique du Congo, Djéné Kaba Condé, Première Dame de la République de Guinée, Gimbiya Dogara, épouse du Président de la Chambre des Représentants du Nigéria,...
(Jeune Afrique 27/11/15)
Le 28 novembre, la Première dame du Gabon prendra part à La Gabonaise, un parcours de 5 kilomètres sur le boulevard du bord de mer de Libreville pour récolter des fonds destinés à la lutte contre les cancers féminins notamment. Erwan Le Grand, le directeur de la fondation Sylvia Bongo Ondimba a répondu aux questions de Jeune Afrique. La compétition vise également à sensibiliser la population à la nécessité de se faire dépister afin d’agir vite et augmenter ainsi les chances de guérison. Sur la ligne de départ de la course soutenue par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), on retrouvera d’autres premières dames invitée à l’instar de Djénè Kaba Condé, épouse du président guinéen, ou la...
(AFP 24/11/15)
Le Borussia Dortmund de Pierre-Emerick Aubameyang a perdu ce week-end contre Hambourg (3-1), mais le Gabonais a marqué son 15e but de la saison et pointe désormais seul en tête du classement des buteurs de Bundesliga. ALLEMAGNE Battu à Hambourg (3-1), l'attaquant gabonais de Dortmund Pierre-Emerick AUBAMEYANG s'est consolé avec son 15e but de la saison. Il est désormais seul en tête du classement des buteurs avec une longueur d'avance sur Robert Lewandowski, muet samedi avec le Bayern. Après avoir manqué le cadre (52) puis buté sur une parade du portier (63), "Aubam'" a trouvé la faille à la 86e minute. A Mönchengladbach, l'international guinéen Ibrahima TRAORE a inscrit son 2e but de la saison contre Hanovre (2-1). Servi sur...
(Gabon Eco 24/11/15)
Evincé depuis peu de son poste d’entraîneur de Lille en ligue 1 française, Hervé Renard qui a fait ses preuves en Afrique en remportant deux sacres continentaux avec la Zambie et la Côte d'Ivoire serait dans le viseur des autorités sportives gabonaises qui seraient sur le point de se séparer du Portugais Jorge Costa de plus en plus contesté par les fans des Panthères du Gabon. Selon une source autorisée, le coach Français Hervé Renard qui est libre de tout contrat depuis son éviction de Lille le 11 novembre dernier est dans le viseur des responsables du football gabonais pour un éventuel remplacement de Jorge Costa en perte de popularité et de vitesse avec les Panthères du Gabon. En effet...
(Afrik.com 23/11/15)
Mangasport tient son premier trophée de la saison. Opposé au CF Mounana, le champion du Gabon s’est adjugé la Supercoupe face au vainqueur de la Coupe (1-1, 6 tab à 5). A égalité à l’issue des 90 minutes (Alex Ngonga a ouvert le score à la 10e mais Adama Mbaye lui a répondu 5 minutes plus tard), les deux formations ont dû en passer par l’épreuve des tirs au but pour se départager. Une séance qui a souri à Mangasport, victorieux 6 tirs au but à 5. Ce match marque le début de la saison 2015/16. Le championnat devrait débuter le 28 novembre.
(Agence Gabonaise de Presse 18/11/15)
L’U nion des fédérations nationales de volley-ball de la zone 4 qui a tenu son assemblée générale ordinaire dimanche dernier, à Libreville, a approuvé les bilans moral et financier défendus par le Gabonais, Frédéric Ndounda, président de cette Union. Ce sont au total sept délégués venant des pays de la zone 4 à l’exception de la Guinée Equatoriale qui ont approuvé le bilan financier de l’institution. Le président du comité olympique gabonais Léon Louis Folquet a regretté que la zone 4 n’est pas assez riche de compétition, toutes disciplines confondues, avant d'exhorté les membres de la zone 4 à soutenir le tchadien Idriss Dokony, candidat au poste de président de la Confédération africaine de volley-ball. En revanche, le secrétaire général...
(APA 16/11/15)
La Confédération africaine de football (CAF) a procédé, dimanche, au tirage au sort des groupes du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN 2016) qui aura lieu du 16 janvier au 7 février prochain au Rwanda. Le pays organisateur, le Rwanda évoluera dans le Groupe A aux côtés du Gabon , du Maroc et de la Côte d'Ivoire, quand le Groupe B se compose de la RDC, de l'Angola, du Cameroun et de l'Ethiopie. La Tunisie, le Nigeria, le Niger et la Guinée se retrouvent dans le Groupe C. Enfin, le Groupe D est formé par le Zimbabwe, le Mali, l'Ouganda et la Zambie.

Pages

(Gabon Review 10/07/13)
Professeur émérite à l’Institut Pasteur, Prix Nobel de médecine, découvreur du virus du Sida il y a trente ans, Luc Montagnier a participé au symposium scientifique international organisé, à Libreville, à la faveur du centenaire de l’arrivée du Dr Albert Schweitzer au Gabon. Il a abordé, avec Gabonreview, l’avancée des recherches liées au virus et la supposée variabilité existant entre individus et régions géographiques. Il y a bientôt trente ans que l’isolement du virus a été fait par l’équipe de recherche du Pr Luc Montagnier à l’Institut Pasteur de France. Pourtant, à ce jour, de nombreux doutes subsistent encore dans l’esprit de plusieurs scientifiques comme dans celui des populations, plus ou moins au fait de l’avancée des recherches sur le...
(Gabonews 09/07/13)
Le Festival "Ecrans Noirs" de Yaoundé qui s’est tenu du 29 juin au 6 juillet dernier a permis de confirmer la bonne santé du cinéma gabonais. Deux productions gabonaises ont pu décrocher des prix à cette rencontre régionale du 7ième art. Le film "la Clé" d'Olivier Dessouva a obtenu le prix de "l'écran d'Afrique Centrale" qui est décerné au meilleur film de long métrage ou documentaire des pays CEMAC – CEEAC en compétition. Le film "Terre et Fils" de Fernand Lepoko a obtenu également un prix, celui de "l'écran de l'interprétation" qui a été attribué à Tony Me Birinde, l'acteur principal. Crédit photo DR
(Infos Gabon 09/07/13)
Libreville, Mardi 9 Juillet 2013 (Infos Gabon) – « Terre et Fils » du réalisateur gabonais, Fernand Lepoko et «la Clé » d’Olivier Dissouva ont été primés lors de la dernière édition du Festival Ecrans Noirs qui a eu lieu du 29 juin au 6 juillet à Yaoundé au Cameroun. Le cinéma gabonais vient une nouvelle fois d’enrichir son palmarès au niveau régional que continental. Après les distinctions du Fespaco à Ouagadougou au Burkina Faso il y a quelques mois, les films gabonais « Terre et Fils » et « La Clé » des réalisateurs Fernand Lepoko et Olivier Dissouva ont montré le savoir faire du cinéma gabonais.En effet, à l’issue dudit festival, le premier film gabonais « Terre et...
(Gabon Review 08/07/13)
Le rideau est tombé le 6 juillet sur le festival cinématographique d’Afrique centrale dénommé Ecrans Noirs. Parti avec cinq films, le Gabon en ramène deux récompenses. Le Gabon, naturellement, était présent à Yaoundé (Cameroun) où se tenait, du 29 juin au 6 juillet 2013, la 17è édition du festival «Ecrans Noirs» dont le thème était : «Les nouvelles formes de production et de diffusion cinématographique en Afrique : potentialités et limites de l’innovation technologique.» Créé en 1997 par le réalisateur Camerounais Bassek Ba Kobhio, le festival Ecrans Noirs accorde déjà une fière considération au Gabon avec son trophée dénommé «Ecran d’honneur-Prix Charles Mensah», un prix hors compétition décerné à un réalisateur, un producteur, un comédien ou à tout professionnel africain...
(Ogooue Infos 08/07/13)
Les manifestations liées à la célébration du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon débutent véritablement ce 6 juillet 2013, avec au programme entre autres, l’annonce du prix Albert Schweitzer, la présentation du centre universitaire de recherche et de santé Albert Schweitzer et la présentation des travaux sur la lutte contre les trois grandes épidémies qui frappent l’Afrique. Les nations unies, qui ont souligné vendredi dans un communiqué l’importance des œuvres humanitaires du prix Nobel 1952 y seront fortement représentées.Les Nations Unies prendront part aux cérémonies marquant le centenaire de l’hôpital Albert Schweitzer, du 6 au 7 juillet à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué, à 250 kilomètres au sud-est de Libreville. Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban...
(Agence Gabonaise de Presse 08/07/13)
Les participants au symposium organisé dans le cadre de la célébration du centenaire de l’arrivée du docteur Albert Schweitzer au Gabon ayant pris fin dimanche, ont adopté au terme des travaux une déclaration dite de Lambaréné, ville où le médecin théologien alsacien a consacré sa vie au service des populations gabonaises.Ce texte tourne autour de la mobilisation contre la triple épidémie (paludisme, VIH, tuberculose) première cause selon les conférenciers de morbi-mortalité dans les pays d’Afrique subsaharienne. Signataires anonymes ou connus, des participants au symposium au Président lui-même, tous constatent « qu’il existe de grands espoirs de solution globale, dans l’esprit d’Albert Schweitzer du ‘Respect de la Vie’ ». « Voilà qui interpelle les scientifiques, mais aussi tous les acteurs de...
(Gabon Review 08/07/13)
Entre règlements de comptes, difficultés techniques et financières, quelques mois après l’éviction de la non moins contestée émission «Pluriel» des programmes, l’avenir de la chaîne de télévision panafricaine Télésud paraît s’assombrir. L’entreprise de Pascaline Bongo ne serait déjà plus accessible en Europe que sur Internet, pis, le retrait de sa propriétaire exclusive, Pascaline Bongo pourrait être envisagé dans les mois à venir.L’historique de 3A Télésud est assez cocasse : la chaîne de télévision qui se voulait panafricaine n’émettait, depuis 1998, que sur une zone géographique restreinte à l’océan indien. A la date du 15 septembre 2004, elle était désormais disponible pour les téléspectateurs d’Europe, du Maghreb et du Moyen-Orient. Elle ne desservira l’Afrique sub-saharienne qu’à partir du 1er novembre 2004...
(Gabon Review 05/07/13)
Inspiré par les nombreuses histoires contées à ses enfants tous les soirs, le journaliste Patrick Fort, jusqu’ici patron de l’AFP au Gabon, a eu l’idée, somme toute «géniale» de faire paraître un recueil de «petites histoires» essentiellement consacré aux animaux d’Afrique et destiné au jeune public. Plutôt connu comme un journaliste émérite ayant dirigé, de 2008 à 2013, le bureau de l’Agence France presse (AFP) pour l’Afrique centrale et ayant résidé, de nombreuses années durant, à Libreville, Patrick Fort, grand homme de culture, est sorti de sa spécialité pour, dit-il faire plaisir à ses deux enfants, dans un premier temps : «pour qu’ils revivent les petites histoires que j’inventais pour eux tous les soirs», et, en second lieu, toucher le...
(Gabon Libre 05/07/13)
Mort en 1965 au Gabon, le bon Docteur Albert Schweitzer (1875-1965), prix Nobel de la paix en 1952, aura droit à un hommage national du 6 et 7 juillet 2013, par le président, Monsieur Ali Bongo Ondimba, son nouveau parent, Monsieur Richard Attias et leurs comparses. "Un homme de son temps et de l’épopée coloniale" Le fils de Kaysersberg (village Alsacien, où il vit le jour dans le Haut-Rhin), un homme de son temps et de l’épopée coloniale, qui regrettait au soir de sa vie "ces noirs qui montaient encore sur les palmiers pour cueillir les noix de coco : - Maintenant, on leur apprend à lire et à écrire. Vous n’en trouverez plus un seul qui acceptera de grimper...
(Gabon Actu 04/07/13)
Les agents de Radio Gabon (service public) ont observé mercredi une mini grève pour réclamer des avantages liés à leur métier alors que leurs collègues de Gabon Télévision ont simplement ignoré cet appel à la grève. « La grève a été effective sur Radio Gabon (…) cela n’a pas été possible sur Gabon Télévision soumise à plus de pressions politiques », a affirmé la présidente du Syndicat national des personnels de l’audiovisuel public (SYNAPAP), Aminata Brigitte Ondo Mendongo. La grève a très rapidement été suspendue suite à l’ouverture des négociations avec la tutelle, selon Mme Ondo Mendongo, aux manettes du mouvement. Le syndicat veut l’application effective des engagements du 9 avril dernier pris par le ministre de tutelle Blaise Louembé...
(Gabon Review 04/07/13)
En prélude à la célébration du centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer au Gabon, Richard Attias, producteur exécutif des cérémonies, Eric Chesnel, secrétaire général adjoint de la présidence de la République et Coordonnateur général des cérémonies, et Igor Nyambie Simard, conseiller en communication du président de la République, ont entretenu la presse le mardi 2 juillet 2013 sur le déroulé de ces festivités. Albert Schweitzer est né le 14 janvier 1875. Décédé à Lambaréné le 4 septembre 1965, il est médecin, théologien protestant et musicologue français. Prix Nobel de la paix en 1952, il a légué à la postérité un héritage important gravé dans son éthique du «Respect de la vie» sur lequel se fonde toute sa pensée, «(…) L’éthique n’est...
(Gabon Actu 03/07/13)
« Je n’abandonnerai jamais le journalisme. Je dois continuer de l’exercer ici où à l’étranger toujours dans ma soif de vérité », a déclaré le journaliste, serein mais tout de même angoissé par sa décision. C’est par une lettre à ses amis postée sur son mur Facebook que Jonas Moulenda a officialisé sa démission. « Mon directeur n’a pas encore répondu mais je sais que pour moi c’est fait », a-t-il affirmé. Durant l’entretien, Moulenda répète qu’il a été l’objet d’intrigues, de sanctions arbitraires avec incidence sur salaire et de demande d’explications à n’en point finir. Moulenda a excellé dans la rédaction des faits divers. L’actuel grand déballage sur les crimes rituels, le fait de société qui secoue le Gabon,...
(Gabon Eco 02/07/13)
Le Syndicat National des Professionnels de l'Audiovisuel Public (Synapap) ont adressé un courrier à la Commission Nationale de Lutte Contre l'Enrichissement Illicite (CNLCEI) et à la Cour des Comptes pour demander un audit des deux médias publics Gabon Télévision et Radio Gabon. Selon les membres de ce syndicat, les fonds destinés au fonctionnement de ces deux structures étatiques ne prendraient pas, depuis des années, la destination qu'ils devraient prendre... Au cours d'une assemblée générale tenue le 28 juin dernier, les membres de la Synapap ont déclaré avoir adressé un courrier à la CNLCEI, ainsi qu'à la Cour des Comptes, pour demander que soient examinés les comptes de Gabon Télévision et Radio Gabon. Au cœur de leurs suspicions l'usage fait des...
(Gabon Eco 01/07/13)
C’est sur sa page Facebook que le journaliste Jonas Moulenda, connu du public gabonais pour ses investigations et son engagement dans les affaires de crimes dits rituels, a annoncé son départ du quotidien l’Union qui l’employait depuis plusieurs années. Se sentant poussé vers la porte de sortie, il a pris la douloureuse décision de partir pour « laisser les gouvernants en paix avec « leur » journal », a-t-il expliqué. Les aficionados des investigations de Jonas Moulenda dans l’Union n’auront plus le plaisir de les découvrir tous les matins en achetant ce quotidien. En effet, le journaliste a pris la décision de s’affranchir du contrat qui le liait à ce journal, pour prendre « une nouvelle direction ». Pour justifier...
(Gabon Review 01/07/13)
Il est devenu si rare que les journaux gabonais passent sur Radio France internationale, plus connue sous le sigle RFI. Depuis le début de l’année, en effet, un seul titre gabonais, par exemple, est passé sur l’émission Allo Presse de cette radio : l’hebdomadaire La Loupe. Et il est à nouveau invité sur cette radio et sur la même mission. François Mihindou, rédacteur en chef du journal gabonais La Loupe, passera en effet, ce mardi 2 juillet en direct par téléphone sur l’émission Allo Presse de RFI vers 7H50 T.U, 8H50 heure de Libreville. Occasion pour le public Librevillois d’écouter, live and direct, l’un des principaux artisans de ce titre qui sait si bien faire hurler le giron politique gabonais...
(Infos Gabon 28/06/13)
Libreville, Vendredi 28 Juin 2013 – (Infos Gabon) – C’est au cours de son interpellation à l’hémicycle du Palais Léon Mba, siège de l’assemblée nationale gabonaise que le Premier ministre Raymond Ndong Sima a décliné mercredi les réponses qu’il comptait apporter aux préoccupations des parlementaires gabonais intervenant au nom des populations. Cette interpellation du Premier ministre, Chef du Gouvernement gabonais le 26 juin dernier par les députés est prévue par les dispositions constitutionnelles, que complète le règlement intérieur de la chambre basse du parlement. Les questions à l’ordre du jour de cette interpellations de Raymond Ndong Sima portaient sur l’insécurité et la criminalité dont la proportion inquiète et crée la psychose au sein des populations. La question du député initiateur...
(Gabon Review 28/06/13)
Deux ans après avoir organisé son premier spectacle, la Fédération gabonaise de danse urbaine (Fégadu) revient à la charge pour une troisième sortie. Essentiellement féminine et baptisée «Woman Time», ce retour sur les planches, a pour objectif d’offrir aux danseuses gabonaises une plate-forme d’expression et de promotion auprès du public. Créée le 10 avril 2010, la Fédération gabonaise de danse urbaine (Fégadu) n’a connu sa véritable reconnaissance de la part du public gabonais qu’à la suite de son premier spectacle à thème, «Vitrine», le 30 juillet 2012. Depuis lors, la structure artistique et culturelle, confrontée aux problèmes de financement pour l’organisation de ses activités, a été contrainte d’établir une pause dont la conséquence s’est avérée plutôt négative, dans la mesure...
(Gabon Review 28/06/13)
Dans le cadre de la commémoration, prévue les 6 et 7 juillet prochain, du centenaire de l’arrivée au Gabon du docteur franco-allemand Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix (1952), et de son œuvre à Lambaréné (Moyen-Ogooué), un symposium scientifique international est annoncé qui traitera de la triple pandémie VIH/Sida, paludisme et tuberculose. Afin de célébrer l’héritage de l’un des plus grands humanitaires du XXè siècle et soutenir le rôle continu du Gabon comme chef de file du système de soins en Afrique, des centaines de personnalités du monde de la science et de la médecine, des universitaires et des humanitaires, prendront part à un symposium ainsi qu’à la présentation du Centre hospitalier universitaire international Albert Schweitzer à Lambaréné. «L’objectif...
(Ogooue Infos 27/06/13)
Libreville (OI) - La remise des prix aux lauréats de la première édition du concours littéraire organisé par les Editions Amaya aura lieu ce samedi 29 juin 2013 à la Chambre de commerce de Libreville. L’annonce a été faite ce mercredi dans la capitale gabonaise par la Directrice-Fondatrice de cette maison d’édition, Solange Andagui Bongo Ayouma, au cours d’une conférence de presse. Les lauréats du premier concours littéraire des éditions Amaya seront connus samedi en matinée, à la Chambre de commerce de Libreville, où se déroulera la cérémonie de remise des prix, parrainée par le Pr Emile Mbot, recteur honoraire de l’université Omar Bongo. Une centaine de candidats étaient au départ de ce concours. Soixante huit uniquement ont été retenus...
(Gabon Review 20/06/13)
Trois mois après son lancement à destination des jeunes lycéens des communes de Libreville et d’Owendo, le concours de scénarios de court-métrage, initié par la coordinatrice de l’ONG Espoir pour les enfants, Pauline Mvélé, pour une sensibilisation originale du public lycéen sur le VIH-SIDA, a rendu son verdict le 18 juin 2013 dans les installations de l’Institut français du Gabon (IFG). Organisé dans le cadre du projet d’appui au secteur de la santé au Gabon, mis en œuvre par le ministère de la Santé, avec le concours financier de l’Agence française de développement, le tout premier projet de sensibilisation sur les infections sexuellement transmissibles (IST) et le VIH/SIDA, par le canal du cinéma vient de livrer ses fruits. Sous le...

Pages

(Jeune Afrique 28/02/17)
Depuis la mi-février, des réunions techniques définissent les contours du dialogue national que le président Ali Bongo Ondimba (ABO) appelle de ses vœux et qui est censé se dérouler durant ce premier semestre. La société civile sera dans un second temps invitée à déposer des propositions. La troisième phase, la plus attendue, qui s’ouvrira début mars, réunira les responsables politiques ayant accepté de participer à la commission paritaire préparatoire. Celle-ci sera composée de 50 membres (au lieu des 40 initialement prévus),...
(RFI 28/02/17)
Bruno Ben Moubamba est la principale personnalité d'opposition à avoir rejoint le gouvernement d'ouverture gabonais en octobre 2016. Sa nomination comme vice-Premier ministre chargé de l'Urbanisme, de l'Habitat social et du Logement avait suscité des critiques dans l'opposition. Depuis sa prise de fonction, il n'a pas hésité à critiquer plusieurs fois l'action de son propre gouvernement. Ce qui n'empêche pas Bruno Ben Moubamba d'être venu en France la semaine dernière pour défendre le dialogue souhaité par le président Bongo et sur le point de commencer. RFI l'a rencontré. RFI : Bruno Ben Moubamba, pensez-vous que ce dialogue peut avoir des conséquences concrètes en sachant que Jean Ping et sa coalition n’y seront pas ? Bruno Ben Moubamba : C’est une...
(Le Figaro 28/02/17)
Le groupe pétrogazier Total a annoncé lundi la cession d'activités au Gabon à la société franco-britannique Perenco, pour un montant d'environ 350 millions de dollars (environ 330,6 millions d'euros). Cet accord porte sur "la vente de la société Total Participations Petrolières Gabon (Total 100%), détenteur d'intérêts dans 10 champs", ainsi que "la vente d'intérêts détenus par la société Total Gabon (Total 58%) dans cinq champs et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez", précise le groupe dans un communiqué. "Le montant global des transactions hors ajustements s'élève à environ 350 millions de dollars" (soit environ 330,6 millions d'euros), souligne Total, alors que les productions cédées s'établissent quant à elles à environ 13.000 barils par jour (pour la quote-part du groupe)...
(Le Point 28/02/17)
Au passage du peloton, sur les 150 kilomètres que couvrait le tracé du jour, les spectateurs ont attendu les « Panthères du Gabon », en vain : l'équipe nationale a brillé par son absence en refusant de se rendre à la signature le matin même, déclarant ainsi forfait pour le reste de la compétition. C'est donc la déception pour le public qui s'était déplacé entre Moanda et Akieni, dans le sud du pays. En cause : des histoires de primes principalement. « Les coéquipiers du capitaine Cédric Tchouta ont exigé le paiement intégral de l'ensemble des primes qui leur sont dues par la Fédération gabonaise de cyclisme [...] depuis au moins deux ans », explique le ministère de la Jeunesse...
(RFI 27/02/17)
Les travaux de préparation du dialogue national inclusif avaient commencé le 15 février. Samedi, les différentes commissions ont fini de présenter leurs conclusions. Ce lundi 27 février, le rapport final doit être adopté avant une cérémonie de clôture mardi et une remise du rapport au chef de l'Etat mercredi. Ali Bongo décidera ensuite de la date du dialogue. Ces négociations, auxquelles le principal opposant Jean Ping et sa coalition ne participeront pas, sont destinées à tourner la page des violences d'août et septembre 2016. Elles visent aussi à adopter des réformes d'importance pour éviter de nouvelles crises. Désormais, on connaît précisément le profil de ce futur dialogue qui se tiendra finalement à Libreville durant environ un mois. Le dialogue se...
(La Tribune 27/02/17)
L'accord sur la facilitation des échanges de l'Organisation mondiale du commerce est désormais en vigueur au Gabon. Ratifié en 2016 par le Gabon, l'accord est destiné à fluidifier les échanges commerciaux entre les pays signataires et accélérer le processus de dédouanement des marchandises en transit. L'accord a désormais force de loi. Ratifié en décembre 2016, le Gabon vient d'activer la mise en œuvre de l'accord de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la facilitation des échanges. Le 23 février dernier, afin de plancher sur cette entrée en vigueur, une séance de travail à l'initiative des partenaires techniques et financiers du Gabon, dont l'organisation internationale de la francophonie (OIT) et le ministère gabonais du commerce, a été tenue le 23 février...
(RFI 27/02/17)
Paralysée depuis mardi dernier par une grève déclenchée par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le plus grand syndicat du secteur, la société pétrolière française Maurel & Prom aurait eu le feu vert du tribunal de Port-Gentil pour reprendre ses activités. L’ONEP ne décolère pas. Le syndicat se dit floué par la justice et promet de paralyser tout le secteur par une grève générale. Jusqu’à dimanche la production de Maurel & Prom était à zéro baril. « Les pertes sont énormes », a estimé un cadre de la société contactée par RFI. C’est finalement le tribunal de Port-Gentil qui a déverrouillé la situation. Maurel & Prom a saisi ce tribunal pour statuer si la grève était illégale ou pas...
(Jeune Afrique 27/02/17)
C’est l’histoire d’un petit pays peu peuplé, gâté – dans les deux acceptions du terme – par Dame Nature et donc plutôt riche (à l’échelle du continent) où, avec moins de 200 000 voix, on peut devenir président. Un pays d’Afrique centrale dont l’élite, en règle générale, n’est pas vraiment un parangon de vertu, agrippée à ses privilèges et à ses prébendes, passée maître dans l’exercice d’un sport national : surfacturer l’État, source de la plupart des gros marchés, pour faire fortune en veillant bien entendu à arroser le bienveillant fonctionnaire qui appose son paraphe en bas du précieux document autorisant le deal. Pendant que les « makayas » (l’homme et la femme lambda) peinent à subvenir aux besoins de leur foyer...
(Boursier 27/02/17)
Total va vendre à Perenco des participations dans plusieurs champs matures au Gabon. Un accord a été trouvé concernant 100% de Total Participations Pétrolières Gabon, qui détient des intérêts dans 10 champs. Il intègre aussi des intérêts détenus par Total Gabon dans 5 autres champs et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal- Cap Lopez. Le montant total des transactions, qui reste soumises au feu vert des autorités compétentes, atteint 350 millions de dollars, pour des productions représentant 13.000 barils en quote-part SEC. A l'issue de la transaction, les actifs Amont de Total dans le pays seront tous localisés chez Total Gabon.
(Le Point 27/02/17)
Chaque année, équipes professionnelles et sélections nationales africaines viennent se frotter à la Tropicale Amissa Bongo, une course cycliste disputée dans des conditions climatiques intenables à l'intérieur du Gabon. Avec ses 200 000 kilomètres carrés de forêts couvrant plus de 80 % de son territoire, le Gabon fait partie de ces coins du monde qu'il est rare de pouvoir voir de l'intérieur. Le climat y est rude avec des températures pouvant grimper à 36 degrés et un taux d'humidité qui, parfois, atteint les 100 %. Pourtant, voici plus d'une dizaine d'années, quelques fous ont décidé que ce petit pays d'Afrique centrale deviendrait le nouveau terrain de jeu du cyclisme professionnel. Ainsi naquit la Tropicale Amissa Bongo : une course difficile...
(RFI 25/02/17)
Au Gabon, le puissant club des patrons a élu son nouveau président vendredi 24 février. Il s'agit d'Alain Ba Oumar. Il a été élu à la présidence de la Confédération patronale gabonaise (CPG) pour un mandat de trois ans. Il n'a aucun rang protocolaire officiel, mais le président de la Confédération patronale gabonaise (CPG) est l'une des personnalités les plus influentes du pays. La CPG regroupe en effet les 57 plus grandes entreprises du Gabon dont la participation au PIB national est de 80%. Durant cette période marquée par une grave crise...
(BBC 25/02/17)
L'ex-directeur général de BGFI Bank-Gabon, l'une des plus grandes banques d'Afrique francophone, et huit autres cadres de la principale filiale du groupe ont été inculpés pour "association de malfaiteurs et complicité de vol aggravé selon le Parquet de Libreville. Ils sont inculpés après une enquête sur un vaste détournement de fonds. L'enquête porte sur 1,9 milliard de FCFA, près de trois millions d'euros, détournés via une fraude à la carte de crédit prépayée, Les cartes rechargeables permettaient d'effectuer des retraits d'argent à l'étranger, plafonnés, sans qu'il ne soit nécessaire de détenir un compte à la banque émettrice de la carte. Les premières informations sur cette affaire ont été fournies par le quotidien l'Union. "Dans la nuit de vendredi 17 au...
(RFI 24/02/17)
Un progrès pour l'environnement. La multinationale singapourienne Olam a signé un compromis avec l'ONG Mighty Earth. L'entreprise suspend pendant au moins un an la déforestation pour ses plantations de palmiers et d'hévéas au Gabon. Elle promet aussi plus de transparence sur sa chaîne de fournisseurs, dont certains sont critiqués pour leurs violations des droits humains et de l'environnement. Cet accord fait suite à un rapport publié en décembre par Mighty Earth et l'ONG gabonaise Brainforest qui parlait de 20 000 hectares déboisés depuis cinq ans. Le compromis fait également suite à une campagne internationale des ONG pour critiquer les méthodes d'Olam. Olam promet la suspension de la déforestation et plus de transparence. En échange, Mighty Earth suspend sa campagne contre...
(Jeune Afrique 24/02/17)
Après avoir accueilli la Coupe d’Afrique des Nations, le Gabon s’apprête à recevoir ce lundi des coureurs cyclistes en provenance des quatre coins du monde pour disputer la Tropicale Amissa Bongo. Des hauts plateaux Batéké – au sud est du pays – jusqu’à la capitale gabonaise en passant par la jungle équatoriale, ce sont près de 1 000 kilomètres de parcours qui attendent les cyclistes. Au total, cinq équipes professionnelles et dix sélections nationales africaines doivent y participer, du 27 février au 5 mars. Dans des conditions parfois dantesques, sous la chaleur étouffante du bassin du Congo, l’élite amateur africaine aura ainsi l’occasion de se frotter aux habitués des grandes courses internationales, au premier rang desquels Thomas Voeckler, le chouchou...
(RFI 23/02/17)
Des manifestations de lycéens ont éclaté dans plusieurs villes du pays. Les jeunes réclament le paiement d'arriérés de bourses, davantage de moyens pour étudier et le retour des cours alors que depuis plusieurs jours les professeurs sont en grève. Les enseignants réclament des arriérés de salaires et de primes. C'est dans ce contexte que le gouvernement a fait le choix de la fermeté. Hier le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie By Nzé, a annoncé qu'à partir de samedi, les soldes de 807 enseignants de primaire et secondaire seront suspendus. Certains professeurs seront même radiés de la fonction publique. Des procédures seront engagées contre 19 autres accusés d'avoir demandé de l'argent aux parents pour assurer les cours. « Il faut faire...
(Le Monde 22/02/17)
Plus trapu que son cousin de savane, l’éléphant de forêt occupe une place essentielle dans la biodiversité : en consommant des fruits, il en prédigère les graines, et les rejette dans ses excréments, favorisant ainsi leur germination et leur dissémination. Les effectifs exacts de ce pachyderme qui réside dans les forêts d’Afrique centrale ont longtemps été méconnus, son habitat compliquant les recensements. Mais une étude publiée en 2013 suggérait déjà que ses populations s’étaient fortement réduites, passant de 500 000 individus en 1993 à moins de 100 000 vingt ans plus tard. Une nouvelle étude suggère que le cauchemar continue pour les éléphants de forêt, et cela jusque dans l’un de leurs principaux refuges, le parc naturel de Minkébé, au...
(La Voix de l'Amérique 22/02/17)
Les commerçants et transporteurs camerounais qui vendent les produits vivriers au Gabon, espèrent la fin de leur calvaire sur le tronçon Yaoundé -Libreville. Et ce, après l'engagement des présidents gabonais et équato-guinéen d'ouvrir les frontières de leurs pays aux autres ressortissants des pays de la Cemac. C’est l’heure du départ pour le Gabon pour la camionnette verte. Nous sommes au lieu dit marché 8ème à Yaoundé. Une camionnette bondée de filets d’oignons se détache de la longue file d’engins stationnés ici depuis plusieurs heures. Le Marché 8ème est connu comme l’un des points d’approvisionnement des commerçants camerounais qui ravitaillent les marchés du Gabon en oignons. Pour la plupart, ce sont les Camerounais installés au Gabon qui fréquentent ce marché. Parmi...
(RFI 22/02/17)
Les éléphants pourraient bientôt disparaître du Gabon. Le parc de Minkébé a déjà perdu 80 % de ses éléphants en seulement dix ans. La faute aux braconniers qui sévissent dans la région et qui recherchent de l’ivoire. Le gouvernement a pris des mesures pour lutter contre le braconnage dès 2011, mais celles-ci sont inefficaces. Le phénomène s’intensifie même depuis quatre ou cinq ans, s’organise en réseaux et se transforme. Vingt carcasses d’éléphants. Lee White et son équipe les ont trouvées il y a trois semaines dans le parc de Minkébé. Lee White est secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et cette découverte n’est pas la première. La situation est dramatique. Des experts estiment en effet que plus...
(Le Temps.ch 21/02/17)
En seulement dix ans, la population d’éléphants de forêt du parc de Minkebe, l’un de leurs derniers refuges, a chuté de près de 80%. Comme partout en Afrique, l’appétit pour l’ivoire ne semble pas se tarir Plus trapu que son cousin de savane, l’éléphant de forêt occupe une place essentielle dans la biodiversité: en consommant des fruits, il en prédigère les graines, et les rejette dans ses excréments, favorisant ainsi leur germination et leur dissémination. Les effectifs exacts de ce pachyderme qui réside dans les forêts d’Afrique centrale ont longtemps été méconnus, son habitat compliquant les recensements. Mais une étude publiée en 2013 suggérait déjà que ses populations s’étaient fortement réduites, passant de 500 000 individus en 1993 à moins de...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Jean Bernard Boumah, patron du groupe Ceca Gadis, spécialisé dans la grande distribution, et Alain Ba Oumar, patron du premier fournisseur de services internet au Gabon, sont tous deux candidats à la présidence de la confédération patronale gabonaise (CPG). L'élection aura lieu vendredi. Qui de Jean Bernard Boumah ou d’Alain Ba Oumar sera élu à la tête du patronat gabonais le 24 février prochain ? Les deux hommes sont en campagne électorale pour la première élection ouverte et démocratique de l’histoire de la confédération patronale gabonaise (CPG), un regroupement patronal comptant 300 entreprises, qui génèrent près de 80 % du PIB national et emploient 90 % des salariés du privé dans le pays. Le plus expérimenté est sans doute Boumah,...

Pages