Gabon | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

Gabon

(Gabon Review 19/04/16)
Fâchés de ce son cousin ait demandé un test d’ADN pour certifier de la filiation d’Ali Bongo, des représentants de la famille maternelle du président de la République sont récemment montés au créneau. «Nous ne ferons jamais, jamais de test ADN, parce que chez les Téké, ça n’existe jamais !» C’est par ces propos que Charles Assi Lelebe, a récemment exprimé la position de la famille Dabany au sujet de la filiation d’Ali Bongo. Si la parentèle maternelle d’Ali Bongo a dit avoir supporté depuis trop longtemps de garder le silence sur cette affaire, dont les proportions ont dépassé le cadre familial, c’est que les propos de Léon Paul Ngoulakia, tenus dans un entretien à l’hebdomadaire La Loupe le 8...
(Gabon Review 19/04/16)
Le directeur général de l’entreprise de micro-finance, par ailleurs pasteur, a été interpellé par le police française, le 15 avril dernier. Il était recherché pour escroquerie et malversations financières présumées. Recherché depuis plusieurs mois, le patron de la structure de micro-finance BR SARL a été interpellé le 15 avril dernier à Paris. Yves Mapakou devra répondre des actes d’escroquerie et de malversations financières qui lui sont reprochés. Soupçonné d’être à la tête d’un système d’escroquerie organisée, il était recherché depuis septembre dernier, quand il s’est envolé, laissant sans réponse les nombreuses personnes qui avaient misé sur les promesses d’enrichissement rapide faites par sa structure. Cette affaire a débouché sur la fermeture de nombreux établissements financiers de la place, pour défaut...
(Gabon Review 19/04/16)
Destinée à assurer le suivi, le contrôle et la surveillance des activités de pêche au thon au large du Gabon, l’«Opération Albacore» a été lancée le 18 avril courant à Libreville. Fruit d’un partenariat entre l’Etat gabonais et l’ONG américaine Sea Shepherd, l’«Opération Albacore» a été lancée le 18 avril courant à Libreville. Elle porte sur la formation des personnels gabonais des administrations de la pêche et des parcs nationaux, ainsi que sur le renforcement des capacités des agents de la marine nationale. «Albacore va permettre, et ce pour la toute première fois au Gabon, de suivre, de contrôler et de surveiller les zones de pêche au large, c’est-à-dire au-delà des 12 miles marin», a déclaré le directeur général de...
(Gabon Actu 19/04/16)
L’électricité à l’Ambassade du Gabon en France n’a jamais été coupée comme le diffuse en bouclent les réseaux sociaux, a affirmé lundi un agent de la représentation diplomatique gabonaise dans l’hexagone contacté par le correspondant de Gabonactu.com Selon cet agent, les services de l’Ambassade du Gabon en France fonctionnent normalement selon les horaires habituels. L’eau coule dans les robinets, l’Internet fonctionne à haut débit au grand plaisir du personnel. Une note du premier conseiller de l’ambassade confirme ces informations. Cependant, ce constat est tout le contraire du flot d’informations diffusées sur les réseaux sociaux annonçant que la mission diplomatique gabonaise à Paris est privée d’électricité pour de nombreuses factures impayées. Des internautes apparemment bien informés affirment que l’ambassade aurait reçu...
(Gabon Actu 19/04/16)
L’Union du peuple gabonais (UPG, tendance Mathieu Mboumba Nziengui) organisera son congrès ordinaire du 3 au 5 juin prochain à Ndéndé, le village natal du président fondateur du parti, Pierre Mamboundou (décédé). Le congrès prendra des décisions sur l’avenir du parti mais aussi annoncera son soutien à l’un des candidats à l’élection présidentielle d’août prochain parce que le parti n’investira aucun candidat, a affirmé son Secrétaire général Olivier Koumba Mboumba. L’UPG de Mathieu Mboumba Nziengui est la seule des nombreuses tendances créées au lendemain de la disparition brutale le 15 octobre 2011 du président fondateur du parti, Pierre Mamboundou. Pour le choix du candidat à soutenir en 2016, la balance pèse plus du côté du président sortant Ali Bongo Ondimba,...
(Mediapart 19/04/16)
Qui en veut à Mr Ngoyo Moussavou ? Depuis l’entretien que Monsieur Ngoyo Moussavou, l'Ambassadeur et Haut Représentant du Gabon en France a accordé à l’hebdomadaire panafricain jeune Afrique, il semblerait que certains auraient décidés d’avoir sa peau coûte que coûte. Discréditer et salir une fois de plus l’image du Gabon ne dérange pas grand monde, le mensonge et le dénigrement sont le plus court moyen pour y parvenir. En effet, pour ceux qui habitent la France, qui n’a jamais reçu un document de ERDF en cas de retard de règlement de facture ? - Il arrive même qu’avant de recevoir ce type de document, vous ayez déjà fait le nécessaire et malheureusement les documents se croisent en chemin. J’ai...
(Gabon Actu 19/04/16)
Le ministre gabonais de l’Egalité des chances et des gabonais de l’Etranger, Patricia Tayé et son homologue Malien, Dr Abdrame Silla ont abordé lundi à Libreville au cours d’une audience la question de gestion des maliens vivant au Gabon qui doivent impérativement se conformer au respect des lois en vigueur dans leur pays d’accueil. Comme message à ses compatriotes au terme de l’audience, le ministre des maliens de l’extérieur recommande « le respect strict des règles et des règlements du pays d’accueil». La visite du Dr Silla chez Mme Tayé visait à consolider les bonnes relations existant entre le Gabon et le Mali. Globalement l’on compte plus de 45 000 ressortissants Maliens vivant au Gabon. Ils constituent l’une des plus...
(RFI 18/04/16)
C'est une affaire privée mais qui pourrait bien avoir des répercussions politiques en relançant le débat sur les origines du président gabonais Ali Bongo. Dans une interview donnée au Journal du Dimanche, Joyce Ondo présente sa fille comme étant « la Mazarine du Gabon ». Selon le JDD, un dossier en reconnaissance de paternité aurait été déposé auprès de la justice française pour obliger Ali Bongo à se soumettre à un test ADN. Contacté par RFI, le porte-parole du gouvernement gabonais estime pour sa part qu'il s'agit d'une « affaire privée ». Joyce Ondo veut obtenir la reconnaissance de la paternité d'Ali Bongo : « Amissa est sa fille, je me suis tue pendant trop longtemps pour le protéger (...)...
(Gabon Review 18/04/16)
Gérard Ella Nguéma défendra les couleurs de la structure politique informelle baptisée Union nationale AMO, lors de la présidentielle d’août 2016. Au sortir, samedi 16 avril dernier, d’un congrès ordinaire dit de la renaissance, les militants et sympathisants de l’Union nationale AMO (André Mba Obame) ont choisi, par acclamation, Gérard Ella Nguéma comme candidat à la prochaine élection présidentielle. «Ma candidature est celle des pauvres, des opprimés, des veuves et des orphelins, des chômeurs, des souffrants et des désespérés. C’est une candidature de la paix et de la réconciliation nationale. Elle est au dessus de la guerre de succession de l’héritage de Bongo et de la guerre tribale de prise de pouvoir», a déclaré l’ancien secrétaire exécutif adjoint de l’Union...
(L'Union 18/04/16)
Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, s’est rendu samedi dernier à Brazzaville pour prendre part à la cérémonie d’investiture de Denis Sassou Nguesso. Le président congolais, réélu à l’élection présidentielle anticipée du 20 mars dernier, a en effet prêté serment devant la Cour constitutionnelle qui l’a investi pour un nouveau mandat de cinq ans. Dans son allocution prononcée en présence de près d’une douzaine de chefs d’Etat africains, entre autres, en plus du numéro un gabonais, ses homologues Macky Sall (Sénégal) et Mahamadou Issoufou (Niger), Sassou Nguesso a indiqué que ce quinquennat sera celui de l’économie au profit du social. Notons que cette cérémonie d’investiture intervient après de nombreuses rumeurs persistantes, entretenues par certains médias...
(Gabon Eco 18/04/16)
Vingt ans après son retrait de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), le Gabon négocie actuellement son retour dans ce cercle très fermé. Sorti de l’Opep en 1995, en raison d’un refus de l’organisation de réduire sa contribution annuelle, le Gabon négocie depuis trois mois déjà son retour. Une information livrée par nos confrères de « Jeune Afrique ». A en croire l’hebdomadaire, la demande de réintégration a été, officiellement, adressée à l’organisation. Toutefois, les motivations des autorités gabonaises ne sont pas connues, surtout en ce temps de crise pétrolière mondiale. La réunion des pays membres de l’Opep de juin prochain à Vienne, en Autriche, statuera sur la demande du Gabon. Impacts Principale ressource du Gabon, l’or noir contribue...
(L'Union 18/04/16)
C’est le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui l’a déclaré, samedi, à l’occasion de la célébration de la 18e édition de la Journée de la femme. A l’amphithéâtre de l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique (Enset), devant un parterre d’invités. . L’AMPHITHEATRE de l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique (Enset) a fait salle comble samedi dernier. Des milliers de femmes ont pris d’assaut ce lieu pour célébrer la 18e édition de la Journée nationale de la femme. L’édition de cette année aura été marquée par la non désignation d’une lauréate du Grand prix du président de la République. Celle-ci, qui s’est déroulée en deux phases, a plutôt été l’occasion de faire la promotion du plus grand nombre. La première,...
(Gabon Review 18/04/16)
Dans un communiqué rendu public le 16 avril dernier, les membres de l’Union sacrée pour la patrie déclinent l’invitation du président de la République à prendre part, ce 18 avril 2016, à une réunion de concertation sur la sécurité à l’heure où une menace terroriste planerait sur les pays de la sous-région. Bien qu’ils affirment haut et fort leur attachement à la patrie et à la préservation de l’intégrité territoriale du Gabon, les acteurs de l’opposition réunis au sein de l’Union sacrée refusent de participer à ce qu’ils qualifient d’initiative «apparemment anodine et bienveillante» mais relevant, selon eux, « du dilatoire auquel le pouvoir nous a habitué et [qui] semble cacher une tout autre réalité ». « L’Union sacrée pour...
(Afrik.com 18/04/16)
Gérard Ella Nguema défendra les couleurs de l’Union nationale (UN, opposition), tendance André Mba Obame (AMO), lors de la Présidentielle d’août 2016. A Libreville, Les militants de l’UN, tendance AMO, réunis en congrès à Libreville, ce samedi 16 avril 2016, ont choisi unanimement et par acclamations Gérard Ella Nguema pour défendre les couleurs de leur formation politique à la prochain Présidentielle gabonaise. « Ma candidature est celle des pauvres, des opprimés, des veuves et des orphelins, des chômeurs, des souffrants et des désespérés. C’est une candidature de la paix et de la réconciliation nationale. Elle est au-dessus de la guerre de succession de l’héritage de Bongo et de la guerre tribale de prise de pouvoir », a déclaré M. Ella...
(Gabon Review 18/04/16)
Le président de la République a, le 16 avril courant, en présence de plus d’un millier de femmes, célébré la gent féminine. La 18e édition de la Journée nationale de la femme a été célébrée le 16 avril courant à l’Ecole normale supérieure d’enseignement technique (Enset), sous le thème «La femme gabonaise et le changement». Selon le ministre de la Solidarité nationale, cette problématique cadre parfaitement avec la dynamique dans laquelle le président de la République se serait engagé au bénéfice de la femme. Au cours de cette rencontre, Ali Bongo a pris l’engagement de favoriser et stimuler l’accès aux financements bancaires afin que les femmes puissent concrétiser le programme pour l’égalité des chances et participer activement à la construction...
(Gabon Review 18/04/16)
Parce qu’il considère que celle entrée en vigueur en mars 1991 et révisée à de nombreuses reprises jusqu’en 2010, est «taillée sur mesure», Guy Nzouba Ndama entend faire de l’adoption d’une nouvelle Constitution son premier acte en tant que président de la République, s’il est élu. Pour l’ancien président de l’Assemblée nationale, il s’agira de faire «rentrer le Gabon dans la modernité». Alors qu’il avait affirmé, le 5 avril dernier lors de sa déclaration de candidature à la présidentielle, qu’avec Ali Bongo, le pays rentre dans l’histoire à reculons, son projet est de «réunir la classe politique pour étudier ensemble les voies et moyens» pouvant garantir «plus de liberté et une véritable participation des citoyens à la vie politique». Si...
(Gabon Actu 18/04/16)
L’hebdomadaire français, Le Journal du dimanche (JDD) a révélé ce week-end que le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été assigné en justice en reconnaissance de paternité par la gabonaise résidant à Angers en France, Joyce Gennifer Ondo qui exige que le président gabonais, Ali Bongo Ondimba reconnaisse leur fille Amissa Albertine Ondo qu’ils auraient eu ensemble mais que l’actuel chef de l’Etat refusait de voire et de reconnaître. La présidence gabonaise n’a pas réagi à cette annonce fracassante. Les opposants également. Selon le JDD, l’affaire, classée « hypersensible« , est entre les mains du ministère de la Justice. La Chancellerie, saisie par le procureur d’Angers, doit désormais transmettre l’assignation à la présidence du Gabon, à Libreville. Une petite bombe...
(Gabon Actu 18/04/16)
Le directeur général de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa et le secrétaire général adjoint du Syndicat national des télécommunications (SYNATEL), Brice Dariuce Mbélé ont procédé vendredi à la signature de la nouvelle Convention d’Établissement, une sorte de convention collective ayant pour effet immédiat d’harmoniser les grilles salariales entre les agents de l’ancien Gabon Télécom et ceux de Libertis, deux entités de télécommunications (fixe et mobile) qui ont fait fusion depuis 2007. L’ancienne convention présentait des disparités entre les agents travaillant dans la même boite. Certains estimaient être mieux payés que les autres. Ces inégalités ayant occasionnés plusieurs fois des grèves au sein de l’entreprise historique des télécomunications au Gabon. L’élaboration de la nouvelle convention est le résultat des longues et parfois...
(Gabon Review 18/04/16)
Les administrateurs de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII), ont entériné, le 15 avril courant, la nomination du nouveau directeur de l’entreprise, lui donnant mandat pour la restructuration à travers le plan stratégique de développement «horizon 2020» qu’il a proposé. Les administrateurs de la CNNII travaux du premier conseil d’administration de 2016. © Gabonreview Le premier conseil d’administration de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII), sous Brice Laccruche Alihanga, s’est tenu le 15 avril dernier. Trois points ont été examinés par les administrateurs : le procès-verbal du précédent conseil d’administration, le plan stratégique «horizon 2020» et la nouvelle organisation de l’entreprise. «Ce fut un bon conseil d’administration. Les administrateurs ont été assez pertinents dans...
(Gabon Review 18/04/16)
La ressource humaine est l’un des piliers essentiels du système de santé au Gabon. Cependant sur la base d’un constat dressé dans les différents centres hospitaliers et régionaux, il s’avère que le personnel de santé n’est pas réparti de manière équitable sur l’ensemble du territoire. D’où l’importance de se questionner sur le rôle du Plan National de Développement Sanitaire, programme mis en place pour améliorer la santé des populations. L’enjeu principal pour le Gouvernement en adoptant un Plan de Développement Sanitaire était de réorienter le système de santé national vers plus d’équité, plus de solidarité et plus de justice sociale. Force est de constater que l’équité prônée par le Gouvernement ne se fait pas ressentir dans la répartition du personnel...

Pages

(Gabon Review 14/08/14)
Une vingtaine d’enseignants-chercheurs a reçu des mains du président de leur syndicat, Jean Rémy Yama, les clés de leurs nouveaux logements sis à Agondjé dans la commune d’Akanda. Le président du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec) a procédé, le 13 août dernier, à la remise de trousseaux de clés aux 29 premiers bénéficiaires de logements dédiés à cette catégorie d’agents publics. Établis sur une superficie de près de 37 hectares, ce sont 355 maisons et 5 km de routes bitumées ou pavées pour un coût global de 15 milliards qui sortiront de ce projet financé aussi bien par les enseignants et chercheurs que par le gouvernement gabonais, la construction de ces habitations étant réalisée sur la base des cotisations des...
(Gabonews 14/08/14)
Les agents publics des affaires sociales se sont soulevés en masse à leur siège, mardi, pour protester contre un certain nombre d’irrégularités constatées dans le paiement de leurs primes, particulièrement celle relative à la Prime d’incitation à la performance. Trois situations ont été décelées dans les problèmes qui fâchent actuellement les fonctionnaires dudit ministère, nous a confié M. Mintsa, Président du SAPAS (Syndicat autonome des personnels des affaires sociales). Il se trouve qu’il y a une catégorie d’agents qui a perçu à la fois la PIFE et la PIP ; une seconde catégorie d’agents qui n’a perçu que la PIFE ; et une troisième catégorie de personnes qui n’a rien reçu. Une situation qui crée la discorde entre les agents,...
(Gabon Actu 14/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’éducation nationale, le professeur Léon Nzouba a annoncé mercredi lors d’une conférence de presse à Libreville, que sur les 928 élèves admis au Bac 1 mais échoués au Bac 2, cent à deux ont été déclarés admis au Bac suite à l’addition de leurs moyennes du Bac 1 et du Bac 2. « Ils nous demandaient d’additionner les résultats du Bac 1 et du Bac 2. Nous l’avons fait. Ceux dont la moyenne atteint 8 sont déclarés admis », a affirmé le ministre Léon Nzouba devant la presse et plusieurs cadres de son ministère. « La direction des Examens et concours est entrain de préparer leurs attestations d’admission », a ajouté le ministre,...
(Gabon Eco 14/08/14)
Dressant hier, au cours d'une conférence de presse tenue à l'hôtel Le Méridien Ré-Ndama, le bilan de l'éducation pour le compte de l'année scolaire 2013-2014, Léon Nzouba, le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnel, a annoncé que les recalés du baccalauréat session 2014 et ayant par ailleurs passé le baccalauréat dit "Bac 1" en 2013, seront repêchés. L'annonce de cette mesure fera certainement le bonheur des nombreux recalés du baccalauréat session 2014 et par ailleurs en grève de la faim à la place de la Cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba a décidé de repêcher bon nombre de candidats ayant échoué lors de la session 2014 mais qui avaient passé le Bac...
(Gabonews 14/08/14)
Le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon (HCANEG) est montée une nouvelle fois au créneau dans l’affaire Me Athanase Ndoye Loury contre la société Pingxin SARL. Le syndic qui a été reconnu non coupable des faits d’escroquerie au jugement qui lui étaient reprochés n’est pourtant pas sorti de l’auberge puisque que le ministère public a interjeté l’appel. L’affaire passe désormais pour un véritable règlement de compte. Me Athanase Ndoye Loury n’a pas retrouvé la paix malgré le verdict rendu en sa faveur par le tribunal de Libreville le 1er août dernier. Le HCANEG, après une première sortie fin juillet, a tenu à inviter la justice au strict respect des dispositions légales et donc à laisser la justice s’exprimer...
(Gabonews 14/08/14)
Un groupe d’étudiants de plusieurs établissements supérieurs du Gabon est allongé dans la cour de la cathédrale sainte Marie de Libreville où ils ont élu domicile il y a déjà huit jours. Ces étudiants posent comme revendications le payement des bourses à tous les étudiants bacheliers, la réhabilitation des étudiants exclus de l’UOB et la libération des étudiants emprisonnés. Quelque cent étudiants issus des établissements supérieurs, entre autre l’UOB, USTM et l’USS, ont décidé de manifester leur colère en observant une grève de la faim illimitée devant la cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Selon le président de la ligue estudiantine des droits de l’homme, en grève également, « le Premier ministre avait promis soumettre au président de la république les revendications...
(Gabonews 14/08/14)
Les recalés du BAC 2, session 2014, ont eu leurs résultats définitifs mercredi soir. Après plusieurs semaines de suspens, les élèves qui criaient à l’injustice ont finalement eu gain de cause. Selon les premiers chiffres publiés sur les lieux de proclamation, sur près de 981 cas recensés à travers le territoire national, plus de 600 auraient obtenu leur examen, et plus de 200 candidats sont définitivement recalés pour la session 2014. Des chiffres qui devraient être confirmés dans les prochaines heures. C’est mercredi après-midi, au lycée application Nelson Mandela que se sont donnés rendez-vous, parents d’élèves et élèves recalés du bac 2014 pour avoir les résultats définitifs, quelques jours après le passage et les promesses de Léon Nzouba devant les...
(Gabon Eco 14/08/14)
L'initiative du Rotary club de Masuku de doter la direction provinciale des transports terrestres de la province du Haut Ogooué quatre cent alcootests, vise à lutter contre la conduite en état d'ivresse reconnue comme l'une des principales causes des accidents de la route. Parce que les routes de la province du Haut Ogooué, notamment de Franceville sont considérées comme faisant partie des plus meurtrières du Gabon, et que la plupart des accidents enregistrés sont dus à la conduite en état d'ivresse, il est apparu opportun pour les membres du Rotary club Masuku à Franceville en croisade contre ce fléau, de prendre le taureau par les cornes. Profitant d'une campagne d'information et de sensibilisation des automobilistes sur les dangers liés à...
(Gabon Actu 14/08/14)
Brazzaville (Gabonactu.com) - La Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré), filiale du Fonds Gabonais d'Investissement Stratégiques (FGIS) et son partenaire la Nouvelle Compagnie Africaine de Réassurance de Côte-d'Ivoire (NCA Ré) ont organisé récemment à Brazzaville au Congo, un séminaire de formation sur "L'Assurance Incendie des Risques d'entreprise". Ce séminaire à l'intention des professionnels des assurances et de la réassurance visait le renforcement des capacités des acteurs de ce secteur et le perfectionnement des cadres. Plus d'une quarantaine de participants représentants les Directions Nationales des Assurances, les sociétés d'assurances et de réassurances des marchés du Gabon, Côté-d'Ivoire, Congo, Cameroun, Tchad, Sénégal, Burundi, Rwanda et RDC ont pris part au conclave. Les travaux ont été ouvert par le Directeur National des Assurances...
(L'Union 13/08/14)
D’après le ministre du Budget et des Comptes publics, Christian Magnagna, le traitement des dossiers est actuellement en cours. Ils ont déjà été transmis à une commission ad hoc Le gouvernement a décidé d’élargir la Prime d’incitation à la performance (PIP) aux agents des forces de sécurité et de défense, d’abord exclus dans un premier temps. « Nous avons discuté spécialement de la prise en compte des militaires et des paramilitaires dans le bénéfice de la Prime d’incitation à la performance que le chef de l’Etat a souhaité équitable », a indiqué le ministre du Budget. Selon Christian Magnagna, la spécificité propre de ce corps de métier ne permettait pas que ce traitement se fasse conjointement avec les agents civils...
(Gabon Eco 13/08/14)
Après la rencontre avec les recalés du Baccalauréat 2014, le ministre de l'Education nationale, Léon Nzouba qui a rencontré vendredi 8 août dernier à Libreville, les partenaires sociaux du secteur éducation, a profité de l'occasion pour faire le bilan de l'année scolaire écoulée et voir comment préparer la rentrée académique 2014-2015. Ne fallait pas plus pour le ministre de l'Education nationale, Léon Nzouba, pour convoquer vendredi 8 août à la table des discussions, les partenaires sociaux du secteur éducation, au terme d'une année scolaire en dents de scie pour faire le point de l'année académique 2013-2014 et voir comment préparer celle de 2014-2015. A titre de bilan de l'année scolaire 2013-2014, le ministre Nzouba a rappelé qu'au Certificat d'études primaires,...
(Gabon Review 13/08/14)
La rapidité avec laquelle le dossier concernant le syndic judiciaire a été traité est de loin à plaire au Haut conseil des acteurs non étatiques du Gabon. Au cours d’un point-presse tenu le 12 août dernier, le coordonnateur du Haut conseil des acteurs non étatiques du Gabon (HCANEG) a dit son étonnement quant à la promptitude avec laquelle l’affaire Ndoye Loury a été traitée. En effet, entre audience correctionnelle et Cour d’appel, il a fallu 4 semaines pour que le tribunal de Libreville juge cette affaire. Si cette rapidité semble salutaire et louable à certains égards, elle relève de l’extraordinaire et surprend. Le HCANEG souhaite donc comprendre les mobiles d’une telle célérité alors que d’autres dossiers doivent attendre longtemps, souvent...
(Gabon Review 13/08/14)
Revendiquant le versement de la Prime d’incitation à la performance, les personnels du Centre hospitalier universitaire de Libreville observent, de nouveau, un mouvement d’humeur. Au Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) et dans la plupart des hôpitaux publics de la capitale, se soigner est devenu une gageure, pour ne pas dire impossible. Depuis le 28 juillet dernier, le personnel de santé n’y reçoit quasiment plus de nouveau patient, préférant consacrer son attention sur les malades internés. En réalité, cette unité sanitaire est, de nouveau, secoué par un mouvement de grève dont les répercussions ne se sont pas fait attendre. Ainsi, après la grève qui avait débouché sur le «lundi noir de la santé», les personnels de santé revendiquent le...
(Gabon Actu 13/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba animera une conférence de presse mercredi après midi à Libreville et promet de dire tout sur son département tourmenté par l’affaire des recalés aux Bac 2 malgré leur admission au bac 1. La conférence sera organisée par la direction de la communication du gouvernement dans le cadre de la communication gouvernementale. En fin de matinée, le secrétaire général du gouvernement, Ali Akbar Onanga Y’Obegue animera aussi une conférence de presse. Il lancera officiellement le numéro un du nouveau journal du gouvernement. La primature qui compte déjà un site internet se dote ainsi d’un journal papier pour mieux communiquer sur ses actions.
(Gabon Actu 13/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les dizaines des déflatés de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) en grève de la faim depuis plusieurs semaines sur le parvis de la cathédrale Sainte Marie de Libreville, ont lancé lundi dans un point de presse un ultime cri de détresse en direction du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, la seule personnalité, selon eux capable de régler, leur plan social dont le montant global est estimé à 35 milliards de FCFA pour environ 600 personnes. « Nous disons au président de la République qu’il y a un malaise. Qu’il ne nous retire pas l’indépendance le 17 août 2014 que la France nous a donné le 17 août 1960 », a déclaré en guise d’interpellation,...
(Gabon Review 13/08/14)
Jusqu’ici mis à l’écart, les agents des forces de défense et de sécurité vont désormais bénéficier de la Prime d’incitation à la performance. S’estimant lésés, il y a quelques semaines encore, du fait qu’ils ne bénéficiaient pas de la Prime d’incitation à la performance (PIP), les agents des forces de défense et de sécurité ont finalement eu gain de cause. A l’issue d’une réunion tenue, le 11 août dernier à Libreville, Christian Magnagna, Ernest Mpouho Epigat et Guy-Bertrand Mapangou, respectivement ministres en charge du Budget, de la Défense et de l’Intérieur, sont convenus d’étendre cette prime à cette catégorie d’agents de l’Etat. «Nous avons discuté spécialement de la prise en compte des militaires et des paramilitaires dans le bénéfice de...
(Ogooue Infos 13/08/14)
Raymond Nganga et Prospère Gniodi, tous Gabonais ont été récemment interpellés par les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie du Cap esterias pour faux et usage de faux en écriture publique et vente illicite de terrain. Raymond Nganga et Prospère Gnodi vienent d’être interpelés par les éléments de la brigade de la gendarmerie du Cap Estérias, pour faux et usage de faux en écriture publique. Ils seraient également coupables de la vente illicite de terrain, selon le procès verbal de leur audition. Les deux indélicats auraient vendu une parcelle de terrain dans la zone d’Angondjé appartenant à une dame, S. N., avocat à la cour de cassation, à madame Abie Mba Marie Louise, responsable d’une société immobilière, en...
(Gabon Actu 13/08/14)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba vilipendé dans les réseaux sociaux serait sur le point d’organiser une session de rattrapage pour tous les élèves admis au Bac 1 mais échoués au Bac 2, a-t-on appris de source très bien informée. Les modalités des épreuves ne sont pas encore connues mais il est vraisemblable que les épreuves se déroulent cette semaine dans tout le pays. Selon la même source, le gouvernement aurait accepté d’avaler cette pilule pour soulager la souffrance des élèves qui dorment à la belle étoile sur le parvis de la cathédrale Sainte Marie de Libreville dans des terribles conditions. Il ne serait, cependant pas, disposé à donner « un bac cadeau » à...
(Gabon Eco 13/08/14)
L'accord conclu vendredi 8 août à Libreville entre le directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (Seeg), Jean Paul Camus et le ministre du Travail, Simon Ntoutoume Emane, permettra à une centaine de jeunes de bénéficier de stages professionnels au sein de cette entreprise. Engagé résolument dans la lutte contre le chômage des jeunes, le gouvernement par le biais de Simon Ntoutoume Emane, ministre du Travail, a conclu vendredi 8 août 2014 avec Jean Paul Camus, directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (Seeg), un accord clé pour des stages professionnels au bénéfice d'une soixantaine de jeunes au sein de cette entreprise. Il s'agit de l'apprentissage et de l'insertion professionnelle de 80 jeunes âgés...
(Gabon Review 13/08/14)
Le 1er camp jeunesse de la Croix-Rouge gabonaise s’est achevé samedi dernier à Lambaréné en présence de Sylvia Bongo Ondimba, la marraine de l’institution. Une expérience nouvelle et un succès inattendus. Plus que la remise des diplômes et tableaux d’honneur aux meilleurs jeunes volontaires, l’image des dizaines de jeunes en pleurs, refusant de se séparer au moment d’embarquer pour le retour à la maison après une semaine de communion et de riches expériences, reste celle qui a certainement marqué les esprits. C’est en effet à partir de dimanche que les jeunes volontaires ont commencé à quitter Lambaréné, emportant avec eux des souvenirs d’une semaine riche en activités, en rencontres et en témoignages. Mais en fait c’est bien la veille que...

Pages

(Gabon Review 15/06/13)
Conformément à sa vision d’engager le Gabon dans un processus de développement clair à travers la stratégie d’ouverture du Gabon à tous les investisseurs captivés par le potentiel de son pays, le président Ali Bongo Ondimba a procédé, le 13 juin dernier dans la commune d’Owendo, à la pose de la première pierre de la future seconde usine de broyage du clinker pour la fabrication du ciment, par la société Cimaf Gabon SA. Dans le cadre de sa politique d’extension dans les capitales africaines, le groupe cimentier marocain Ciment d’Afrique (Cimaf), s’installe au Gabon. Un fait réel manifesté par la pose de la première pierre de son usine de fabrication du ciment piloté sa filiale locale, Cimaf Gabon SA. D’une...
(Euronews 15/06/13)
Réunir des décideurs politiques et économiques pour penser l’avenir du continent africain. C’est l’ambition affichée par le New York Forum Africa, qui tient sa deuxième édition à Libreville au Gabon. Un événement à l’initiative du président gabonais Ali Bongo Ondimba et du publicitaire et homme d’affaires Richard Attias. Parmi ses nombreux invités, l’entrepreneur, Ivor Ichikowitz à la tête du groupe Paramount Afrique du Sud, un leader mondial de la défense et de l’armement : “pendant longtemps, on a parlé de l’essor de l’Afrique, et c’est un petit peu ce qui s’est passé. Et maintenant c’est une réalité, la réalité c’est que les Africains aujourd’hui sont responsables de leur avenir. Le fait que tout le monde vienne en Afrique en est...
( 14/06/13)
Le 2e New York Forum Africa, "laboratoire d'idées", consacré au développement économique de l'Afrique, s'est ouvert à vendredi à Libreville, au Gabon. Près de 160 intervenants dont les prix Nobel de la Paix égyptien Mohamed El Baradei et le sud-africain Frederik De Klerk, sont attendus. Parmi les autres intervenants figurent entre autres l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, Jared Cohen, le directeur de Google Ideas, le mannequin sud-soudanais Alek Wek ou encore l'ancien ambassadeur américain aux Nations unies Andrew Young, ainsi que l'économiste français Jacques Attali. Le réalisateur américain Spike Lee, qui devait être l'invité d'honneur, s'est désisté. Le forum s'ouvre en même temps que le sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (Cemac), auquel se...
(Afrik.com 14/06/13)
Libreville vibre du 14 au 16 juin 2013 au rythme du deuxième New-York Forum Africa. Le pari gagné du Premier Forum, en juin 2012, est en cours de réédition. Avec une ambition : célébrer les noces de l’initiative privée et du développement des infrastructures publiques. Investir à la fois dans l’activité et dans les conditions préalables du développement. La présence de 6 Chefs d’Etat africains, vendredi 14 juin à Brazzaville, manifestait ce nouvel horizon du développement de l’Afrique. Tout est dans la manière, et dans la qualité du travail des équipes de Richard Attias : réunir les interlocuteurs de premier rang, dans tous les domaines économiques, et les amener à débattre sans langue de bois, sur des sujets concrets. La...
(Infos Plus Gabon 14/06/13)
LIBREVILLE, 14 juin (Infosplusgabon) - La deuxième édition au Gabon du New York Forum Africa a ouvert ses portes ce vendredi au stade de l'Amitié Sino-Gabonaise, au nord de la capitale gabonaise, Libreville, en présence de plusieurs centaines de participants. Privée de la traditionnelle allocution d'ouverture des organisateurs selon le programme distribué, c'est la journaliste française Christine Ockrent, en qualité de modérateur, qui a directement lancé le premier débat sur " le chemin vers une nouvelle indépendance". Richard Attias, Homme d'affaires et créateur de ce rendez-vous et son équipe entendent donner davantage corps à l’ambition d’émergence d’une Afrique désormais animée par la volonté de jouer un rôle-clé dans l’instauration d’un nouvel ordre économique mondial. Les dirigeants d’entreprises, des décideurs financiers,...
(Gabon Eco 14/06/13)
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba et le gouverneur de la Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC), Lucas Abagha Ntchama ont présidé la cérémonie inaugurale du nouveau siège national de la BEAC, mercredi 11 juin. Une seule allocution a ponctué cette manifestation, celle du gouverneur de la BEAC. Libreville s'est dotée d'une direction nationale de la Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC). L'inauguration de cette nouvelle structure a été rehaussée par la présence du Chef de l'Etat et président en exercice de la CEMAC, Ali Bongo Ondimba. Dans, son allocution, le gouverneur de la BEAC, Lucas Abagha Ntchama a, dans un premier temps adressé des remerciements au du Chef de l'Etat gabonais qui a effectué le...
(Infos Gabon 14/06/13)
Libreville, vendredi 14 Juin 2013 (Infos Gabon) – Le New York Forum Africa tient sa deuxième édition du 14 au 16 juin 2013 à Libreville. A cette occasion, près de 700 participants, dont des prix Nobel, des dirigeants d‘entreprise, des décideurs financiers, des responsables politiques, des diplomates, des intellectuels et des journalistes, sont attendus. Le président Ali Bongo Ondimba appartient à cette nouvelle génération des Chefs d’Etat qui veulent sortir l’Afrique de l’ornière dans laquelle se trouve son économie et le Plan Stratégique Gabon Emergent en est un moyen. Y sont contenues des réformes que le Chef de l’Etat gabonais a d’ailleurs initiées dès son accession à la magistrature suprême, le 30 août 2009. Elles visent à donner au Gabon...
(Infos Gabon 14/06/13)
Libreville, Vendredi 14 juin 2013 (Infos Gabon) – La vision du Président gabonais Ali Bongo Ondimba de parvenir à un Gabon émergent en 2025 repose sur une mise en valeur des ressources humaines et la réalisation d’infrastructures adéquates dans le cadre d’une nouvelle stratégie de développement. Elle se compose de trois piliers Gabon vert, Gabon industriel, Gabon des services qui doivent s’arrimer au fonctionnement du marché mondial. C’est la détermination du Gabon qui l’a amené à impulser le forum africain. Cette détermination part de sa volonté politique, économique et sociale consignée dans le Plan Stratégique Gabon Emergent, à travers la reforme de l’environnement qui permet l’extraction et la transformation des matières premières de manière rationnelle et durable, de manière à...
(Infos Plus Gabon 14/06/13)
LIBREVILLE, 14 juin (Infosplusgabon) - Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, accompagné de ses pairs de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’est exprimé en fin de matinée devant les participants de la 2e édition du New York Forum Africa, à Libreville, dont les travaux ont débuté à 9 heures locales. « Le Forum devra stimuler l’innovation et s’assurer que l’Afrique génère de nouveaux produits, de nouveaux talents et de nouvelles opportunités », a déclaré en substance Bongo Ondimba. Le New York Forum Africa est organisé sous le Haut patronage du chef de l’Etat gabonais, qui préside aux destinées de la CEMAC, dont les travaux ont débuté ce vendredi à huis-clos, mais en marge du Forum.
(Gabon Review 14/06/13)
La croissance économique au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) semble ne pas être meilleure que celle des années précédentes. La zone est confrontée à la quasi inexistence des flux commerciaux intra-états entre ses six pays membres. Déjà pressentie lors de l’analyse macro-économique conjoncturelle et prévisionnelle de la zone CEMAC qui laissait entrevoir un ralentissement de la croissance en 2013 par rapport à 2012, avec un léger repli des tensions inflationnistes malgré le dynamisme de la demande conjugué à la hausse des prix des produits alimentaires dont l’offre locale reste très limitée dans la zone, le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel de la zone CEMAC au premier trimestre de cette année...
(Gabon Review 13/06/13)
Total Gabon a entamé, depuis la mi-avril, une nouvelle aventure pétrolière : celle de l’offshore ultra profond qui a produit le miracle pétrolier Brésilien en allant forer par des profondeurs d’eau incroyables. En cas de succès, l’univers pétrolier mondial pourrait se ruer sur le Gabon, malgré les tribulations d’Addax Petroleum et malgré son nouveau code des hydrocarbures, toujours attendu, que l’on annonce draconien. L’avenir pétrolier du Gabon se joue actuellement au large d’Iguéla dans l’Ogooué-Maritime, à une cinquantaine de kilomètres au large des côtes sud du Gabon. Là, un navire nommé Ocean Rig Olympia, a débuté mi-avril dernier, le premier forage en offshore ultra-profond (ultra-deep offshore) de l’histoire économique du pays. Il s’agit, schématiquement, d’aller chercher du pétrole par une...
(Infos Plus Gabon 13/06/13)
Le Directeur Général de Maurel & Prom Gabon SA, Patrice Tauzia, a totalement rejeté mercredi au cours d’un entretien téléphonique avec Bloomberg les propos de Philippe de Pontet de la société Eurasia Group Ltd., selon lesquels MP Gabon « serait présumé être dans le collimateur de la répression ciblée sur ce que le gouvernement considère comme étant les plus frappants des cas d'évasion fiscale et de non-respect de contrat». Dans une lettre adressée mardi à la direction de Maurel & Prom Gabon, le Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Ressources hydraulique, Etienne Dieudonné Ngoubou, s’est dit très étonné par les fausses informations véhiculées par une certaine presse Internationale, visant à dénigrer le secteur pétrolier au Gabon. Il a déploré,...
(Gabon Actu 13/06/13)
LLe chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a présidé jeudi à Libreville, la cérémonie d’ouverture des travaux de la Conférence internationale sur le financement des économies de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), a constaté un reporter de Gabonactu.com. « Cette Conférence internationale est organisée pour examiner les voies possibles d’un meilleur financement du développement des économies d’Afrique centrale », a dit le gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama. Selon lui, « elle se tient dans un contexte économique mondial dominé par la persistance de la crise, en dépit d’une timide reprise ». En effet, les dernières projections actualisées du FMI tablent sur une croissance économique mondiale de l’ordre de 3,3% en 2013 et de 4,0%...
(L'Union 13/06/13)
Le rapport d'analyse sur la compétitivité et l'emploi au Gabon de la Banque mondiale, transmis ce mardi au Sénat, indique que si l'économie gabonaise a enregistré une croissance globalement positive au cours des quatre dernières décennies, son impact sur l'emploi a été faible. Les acteurs de la gouvernance réunis en séminaire ont pu apprécier les principaux obstacles au faible impact de la croissance économique sur l'emploi au Gabon, au cours des 40 dernière années. Mais également pris connaissance des recommandations formulées, pouvant servir de contributions aux états généraux de l'emploi que le gouvernement prévoit d'organiser cette année. En sus d'insister sur la nécessité de " renforcer le partenariat entre le gouvernement et le secteur privé, en vue d'améliorer la qualité...
(Gabon Actu 13/06/13)
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a inauguré mercredi dernier à Libreville le tout nouveau siège de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), un nouvel édifice qui reflète la puissance financière de cette banque commune à six pays d’Afrique centrale. « Le nouvel immeuble de la direction pour le Gabon s’inscrit dans le cadre du 3è programme immobilier de la BEAC couvrant la période 2008-2013 », a déclaré le gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama. Selon lui, « ce programme répond au souci de modernisation des installations de la Banque centrale pour mieux servir ses usagers ». L’édifice a été érigé sur une parcelle de 50 000 mètres carré mise gracieusement...
(Gabon Review 13/06/13)
Le président Ali Bongo Ondimba a inauguré, ce mercredi 12 juin 2013, le siège librevillois de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) en présence du gouverneur de l’institution, Lucas Abaga Nchama, marquant ainsi un point dans la présidence Gabon de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Alors que s’annonce le Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la CEMAC, qui se tient à Libreville ce vendredi 14 juin 2013, le président de la République, Ali Bongo, a annoncé la couleur en procédant à l’inauguration de l’immeuble de la Direction nationale pour le Gabon de la BEAC s’inscrivant dans le cadre du 3e programme immobilier de cette Banque pour la période 2008-2013. Un programme qui correspond à...
(Le Démocrate 13/06/13)
Une foire économique ivoiro-gabonaise se tiendra du 05 au 11 juillet prochain à Libreville, la capitale gabonaise pour renforcer les liens de coopération économique entre les deux pays. Selon le Président du comité d'organisation, André Soromou-Daurot, qui s'exprimait mardi dernier au cours d'une conférence de presse à Abidjan, plus de 150 entreprises issues de plusieurs secteurs sont attendues à cette foire. Il s'agit notamment du secteur industriel, agro-alimentaire, bancaire, pétrolier, des TIC, du bâtiment et des travaux publics, de la Formation supérieure et de la recherche scientifique. Des ateliers -débats et des rencontres ‘'B2B pendant trois jours'', seront au cœur de cette rencontre d'affaires qui portera essentiellement sur des ‘'échanges concrets entre les investisseurs et décideurs de chacun des deux...
(Gabon Review 13/06/13)
Quand la France perd quatre places en deux ans, le Gabon quant à lui cherche à intégrer, depuis quelques temps, le classement mondial des meilleures destinations touristiques. Pourtant présenté comme un pays d’accueil dans lequel il fait bon vivre et où la stabilité politique et sociale est l’une des plus assumée, le pays semble avoir du mal à convaincre les visiteurs malgré ses ressources touristiques énormes. Dans son récent rapport sur compétitivité dans les secteurs du voyage et du tourisme comptant pour l’année en cours, le Forum économique mondial révèle que la destination Gabon n’intéresse plus grand monde. Est-ce par défaut d’une véritable politique de visibilité du pays à l’extérieur ? De l’adoption d’une stratégie promotionnelle quasiment infructueuse ou serait-ce...
(Gabon Eco 13/06/13)
Le président burundais Pierre Nkurunziza a fait une annonce après l’entretien qu’il a eu avec l’ambassadeur du Gabon au Burundi, Christophe Ella-Ekogha, de la tenue prochaine d’un forum économique et commercial à Libreville, du 19 au 20 juillet. Faisant partie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, le Gabon et le Burundi organiseront un forum économique et commercial à Libreville du 19 au 20 juillet prochain. L’annonce a été faite par le président burundais Pierre Nkurunziza. Cette annonce fait suite à un entretien entre le Chef de l’Etat burundais et le nouvel ambassadeur du Gabon au Burundi avec résidence à Kinshasa, Christophe Ella-Ekogha, venu présenter ses lettres de créance. « Ce forum va surtout concerner la dynamisation des...
(AFP 12/06/13)
LIBREVILLE, 12 juin 2013 (AFP) - Le taux de chômage au Gabon reste élevé malgré une croissance économique soutenue, largement basée sur le pétrole ces 40 dernières années, selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur la croissance et l'emploi présenté mercredi à Libreville. "Le taux général de chômage est de 16% au Gabon - soit 150.000 chômeurs - et le double chez les jeunes avec un peu plus de 30%", a déclaré à l'AFP la représentante de la Banque mondiale au Gabon, Zouera Youssoufou, s'appuyant sur la première enquête nationale sur l'emploi et le chômage de 2010. Selon la Banque mondiale, "alors que l'économie gabonaise a enregistré une croissance de long terme globalement positive au cours des quatre...

Pages