Mercredi 13 Décembre 2017

Gabon

(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Nous sommes le 30 août. À Libreville, les rumeurs de remaniement vont bon train. Les postes se proposent, s’acceptent et, parfois, se refusent. Sur les tapis feutrés du Palais du bord de mer, les destins politiques se font et se défont sous l’œil vigilant des hommes du président. Parmi les nominés, un nouveau venu : Brice Laccruche Alihanga. Le 25 août, il a été nommé directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba (ABO), en remplacement de Martin Boguikouma, choisi en octobre 2016. « Brice » est désormais le collaborateur le plus proche du président. Il gère son agenda, son courrier, ses audiences. Un rôle d’éminence grise qui débute par la préparation du voyage d’« Ali » à New York pour l’Assemblée générale...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Jeune Afrique 28/11/17)
Wilson-André Ndombet, enseignant à l’université Omar-Bongo de Libreville, observe d’un œil critique les changements au sommet de l’État. Jeune Afrique : La nomination de Brice Laccruche Alihanga comme directeur de cabinet représente-t‑elle un nouvel élan dans le septennat d’Ali Bongo Ondimba (ABO) ? Wilson-André Ndombet : Je ne pense pas. Le chef de l’État cherchait un successeur à Maixent Accrombessi depuis que celui-ci est tombé malade. Il voulait quelqu’un d’assez proche de lui et des milieux financiers. Le nouvel arrivant est surtout rassurant pour le président. De plus, c’est un message politique : comme Accrombessi, qui a été élevé à l’étranger, Brice Laccruche Alihanga, qui est un métis, fera face à un certain ressentiment de la part des Gabonais. C’est une façon pour Ali...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Le Village d'enfants SOS de Bata a reçu ce jeudi 3 novembre 2017 en fin d’après-midi, la visite du Président de la Fondation BGFIBank, Monsieur Henri Claude OYIMA, accompagné de sa délégation, laquelle comptait entre autre le Directeur régional de la zone CEEAC et Directeur général de BGFIBank Congo, Monsieur Narcisse OBIANG ONDO et le Directeur général de BGFIBank Guinée Equatoriale, Monsieur Nicolas LEMME. Cette visite du Président de la fondation entrait dans le cadre de la convention de partenariat entre la Fondation BGFIBank et le village d'enfants SOS de Bata, conclu le 18 septembre 2017, pour l'aménagement et l'équipement d'une bibliothèque au sein dudit centre. Partant du principe qu'aujourd'hui la bibliothèque scolaire est un levier essentiel pour le développement...
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) vient de publier un rapport sur « L’état des systèmes de paiements par monnaie électronique dans la Cemac 2011-2016 ». Selon ledit rapport, au moins 95% des transactions financières électroniques ont été faites par le Mobile Money pendant la période sous revue. A titre d’exemple, indique la Beac, les recharges des porte-monnaie électroniques, c’est-à-dire, les dépôts en espèces de la clientèle dans les points de vente, ont atteint 735 milliards FCFA en 2016, dont 663 milliards FCFA pour le Mobile Money. « Cet instrument est également le moyen par excellence des transferts d’argent par monnaie électronique car, 99% de ceux-ci se font par Mobile Money », relève la Banque centrale. Toujours, selon...
(Agence Ecofin 27/11/17)
Dans un communiqué, le groupe Azur Telecom est revenu sur les faits qui ont conduit au départ de Jonas Vane Kringer du poste d’administrateur directeur général d’Azur Gabon. La filiale du groupe Bintel Ltd indique que contrairement aux déclarations de ce dernier, son départ résulte d’une suspension de son contrat suite à des accusations de mauvaise gestion et de détournement de fonds formulées par le personnel. Jonas Vane Kringer indiquait plutôt avoir démissionné de son poste le 10 novembre dernier à cause de l’intervention du président directeur général du groupe Azur Telecom, Jean-Bruno Obambi, dans la gestion de la filiale avec des méthodes qui ne cadrent pas avec « sa vision et ses valeurs ». Selon Azur Telecom, outre les...
(APA 27/11/17)
APA-Douala (Cameroun) - Les pays d’Afrique centrale, écartelés entre trois regroupements communautaires, mènent une réflexion au sein du Comité de pilotage de rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique centrale (Copil/Cer-Ac) pour une harmonisation des procédures devant permettre de mettre sur pied une seule Communauté économique régionale (CER), a-t-on appris samedi de sources concordantes. Cette démarche est de nature à renforcer la circulation des personnes et des biens et booster les échanges économiques et commerciaux dans cette partie du continent. En prélude à la rencontre des ministres des Finances et de l’intégration qui s’ouvre lundi à Yaoundé, des experts planchent actuellement sur la question afin de soumettre au conseil des ministres, des propositions concrètes qui seront soumises à l’approbation des...
(Agence Ecofin 25/11/17)
Après la fin de leurs activités dans la mine d'uranium exploitée entre 1958 et 1999, par la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf), dans le Sud-est du Gabon, plusieurs centaines d'anciens travailleurs gabonais de ladite société réclament toujours réparation depuis plus de douze ans. Selon la presse locale, ces anciens mineurs de la filiale gabonaise d'Areva indiquent que leur situation sanitaire actuelle est fortement liée aux conditions de travail dans cette mine. Autrement dit, ils estiment qu’ils souffrent des maladies contractées dans cette mine. En 2016, à l’occasion de la commémoration de la fin des activités de cette mine, les ex-employés de la Comuf avaient une fois de plus, attiré l’attention de la communauté internationale grâce à d’anciens salariés...
(APA 24/11/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les paiements en monnaie électronique, au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont dépassé le seuil de 121 milliards FCFA en 2016 dont 95% avec le Mobile Money, selon un rapport publié vendredi par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). A la fin de l’année 2016, l’on dénombrait 32.551 points de services à travers la sous-région, contre 23.867 un an plus tôt, un chiffre d’ailleurs considéré par l’Institut d’émission comme «en deçà de la réalité car, chez certains opérateurs, il n’est pas possible de déterminer avec exactitude le nombre de revendeurs (appelés ‘’call box’’ au Cameroun) affiliés aux grossistes». La monnaie électronique a ainsi été utilisée sur 97.836.317 transactions en...
(RFI 24/11/17)
Le reportage de ce jour nous conduit au Gabon à la découverte du Samu Social, un service récemment mis en place avec l’appui du Samu Social français. Équipe d’une dizaine d’ambulances, d’un centre médico-psychologique, de trois centres d’hébergement et d’une quinzaine de médecins spécialistes, le Samu social offre gratuitement médicaments, soins et accompagnement pyscho-social grâce à de multiples donations et à une ligne budgétaire de l’Etat. Notre correspondant Yves-Laurent Goma a suivi une équipe du Samu Social en pleine forêt. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171124-gabon-decouverte-samu-social
(AFP 23/11/17)
Les fonctionnaires gabonais des Régies financières, à savoir les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le trésor, sont en grève depuis huit jours pour demander le paiement d'arriérés de primes et le retour à un ancien système de rémunérations, a constaté l'AFP. "Les discussions sont toujours en cours. Le gouvernement refuse d'accéder à notre demande préalable aux négociations, qui est le paiement des arriérés de primes", a expliqué à l'AFP Wilfried Nvou-Ossialas, vice-président de la Fédération syndicale des régies financières et administrations assimilées (Fesyrefaa). La poursuite des discussions a été confirmée à l'AFP par le Ministère du Budget. Les agents des Régies financières en grève réclament...
(AFP 23/11/17)
Les autorités gabonaises se sont engagées à trouver une "solution durable" pour réhabiliter l'unique route menant à Libreville, où la circulation a été temporairement interrompue ce weekend par les intempéries, isolant de fait la capitale du reste du pays. En raison des fortes pluies, une buse métallique de la Route nationale 1 (RN1), qui relie Libreville à l'intérieur du pays, s'est effondrée samedi à une trentaine de kilomètres de la ville, à hauteur de la localité de Nkoltang, ont rapporté les médias nationaux. L'incident a provoqué "l'inondation de la voie et la destruction totale de l’asphalte en quelques minutes"...
(La Tribune 23/11/17)
Nouvelle partie de poker politique entre les ex-beaux-frères ennemis, cette fois-ci hors des frontières gabonaises. Abidjan sera peut-être le nouveau théâtre d’un affrontement Ping-Bongo, cette passe d’armes d’anthologie qui n’en finit pas depuis un an entre Ali Bongo, le président du Gabon et Jean Ping, qui se proclame « président élu » du Gabon. Tous deux attendus fin novembre au Sommet UA-UE d’Abidjan, ils pourraient prolonger leur rivalité fraternelle au point de provoquer un carambolage « présidentiel ». Cela pourrait constituer un casse-tête pour les services ivoiriens du protocole.
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(AFP 22/11/17)
"On est tous malades! Au niveau de la santé, ils nous couillonnent !" : à 82 ans, Moïse Massala, géochimiste en retraite n'en finit plus de pester contre son ancien employeur, la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf), filiale du groupe français Areva au Gabon. Comme Moïse, des centaines d'anciens travailleurs gabonais de la Comuf réclament réparation - sans succès depuis douze ans - pour des maladies qu'ils estiment être liées à leur travail, dans la mine d'uranium exploitée entre 1958 et 1999 par le groupe nucléaire dans le sud-est du pays. Ceci alors que deux familles d'anciens travailleurs français de la Comuf ont été indemnisées en France, et qu'Areva a reconnu, dans un mail interne que l'AFP a...
(AFP 22/11/17)
Depuis son implantation en 1958 au Gabon, le groupe nucléaire français Areva est resté un acteur majeur des liens entre la France et son ancienne colonie, et a continué de susciter fantasmes et controverses après la fermeture de sa mine en 1999. - Découverte du gisement gabonais en 1956 Dès 1946, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), entité publique française, envoie une mission dans ce qui est à l'époque l'Afrique équatoriale française (AEF). En 1956, la mission découvre un gisement dans le petit village de Mounana, dans le sud-est du Gabon d'aujourd'hui, à plus de 700 kilomètres de Libreville. La Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf) est créée en 1958, aux capitaux de neuf entreprises françaises, et commence l'exploitation...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Jean Ping ne désarme pas. À l'approche du sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne qui s’ouvre à Abidjan le 29 novembre, le Gabonais doit lui aussi faire escale dans la capitale ivoirienne mercredi 22 novembre. Son objectif : y convaincre « la communauté internationale » et « rétablir la vérité des résultats » de la présidentielle d’août 2016. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine ne se rendra pas seul en terre ivoirienne. La délégation de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR) sera également composée de deux de ses soutiens fidèles : Didjob Divungi Di Ndinge, ancien vice-président de la République et président de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE), et Zacharie Myboto, président de l’Union Nationale (UN)...
(AFP 22/11/17)
Quelque 200 logements, supposés irradiés car construits avec des matériaux issus d'une ancienne mine d'uranium à Mounana, dans le sud-est du Gabon, doivent être détruits selon une décision d'Areva de 2011, l'ancien exploitant de la mine. Mais six ans plus tard, ils sont encore debout et toujours habités, a constaté l'AFP sur place. Dans la cité "Rénovation" de Mounana, où étaient logés une grande partie des travailleurs de l'ancienne mine d'uranium exploitée entre 1958 et 1999 par la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf, filiale gabonaise d'Areva), des enfants jouent devant des maisons marquées d'une croix rouge. Celles-ci ont été répertoriées par la compagnie minière comme ne respectant plus les standards français, qui imposent depuis 2003 une exposition radiologique...
(Jeune Afrique 22/11/17)
C’est une curiosité qu’a mise en évidence le verdict rendu à l’issue du procès intenté à Teodorín, le vice-président équato-guinéen : dans l’Hexagone, la justice peut ordonner la vente de biens saisis, mais n’a rien prévu pour que l’argent ainsi récupéré soit reversé aux victimes des détournements. Dans le parking Boieldieu, au second sous-sol du centre commercial des Quatre-Temps, dans le quartier des affaires de la Défense, au nord-ouest de Paris, neuf bolides d’exception se décatissaient depuis deux ans quand de potentiels acheteurs sont venus en faire le tour. Tous munis d’un badge électronique leur permettant d’accéder à cette zone réservée à la fourrière de la préfecture de police. Nous sommes en juillet 2013, et ces anciennes propriétés de Teodoro Nguema...

Pages

(Belga 04/10/17)
Huit militaires belges de la brigade légère qui participaient à l’opération Tropical Storm au Gabon, ont été rapatriés en C-130 à Melsbroek ce week-end, à la suite d’une bagarre dans un night-club, rapportent la Dernière Heure, Het Laatste Nieuws et De Morgen, une information confirmée par le parquet fédéral. L’incident, lors duquel des civils gabonais ont été blessés, s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans un night-club de Libreville. La bagarre aurait opposé des militaires belges, du 3e bataillon des Parachutistes de Tielen, à des militaires français, selon la DH. L’ampleur des dégâts dans le night-club laisse à penser que la bagarre fût conséquente. Trois enquêtes sont ouvertes par les autorités gabonaises, françaises et belges. En Belgique,...
(Sputnik 04/10/17)
Huit militaires belges ont été rapatriés après une bagarre avec les paras français dans un night-club au Gabon, selon un journal. Des paras belges et français se sont battus dans une boîte de nuit à Libreville, la capitale du Gabon, annonce le journal Le Soir. Selon le média, suite à la bagarre — dont les raisons restent inconnus — huit militaires belges ont été rapatriés en C-130 à Melsbroek. «Si vous voulez parler du Gabon, retournez-y!» ou quand Sarkozy fait du Le Pen L'incident, lors duquel des civils gabonais ont été blessés, s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans un night-club de Libreville. La bagarre aurait opposé des militaires belges du 3e bataillon de Parachutistes de Tielen,...
(Gabon Actu 04/10/17)
L’affectation des six membres du bureau de la Fédération des Syndicats des régies financières et des administrations assimilées (FESYREFAA), le 25 septembre dernier, constitue une mesure légale selon une source autorisée du ministère de l’économie , qui bat en brèche les allégations portant sur la prétendue violation des textes par Régis Immongault, ministre de l’économie. . « Ces affectations s’appuieraient simplement sur les lois et règlements en vigueur en République gabonaise, notamment la loi 8/91 qui dispose en son article 58 que les affectations et mutations des fonctionnaires sont prononcées selon les nécessités du service. », a fait savoir à Gabonactu.com.une source digne de foi. « Les affectations et mutations des fonctionnaires à l’intérieur d’un département ministériel sont prononcées par...
(Gabon Review 03/10/17)
Les cours et tribunaux du Gabon ont effectué leur rentrée judiciaire 2017-2018, ce 2 octobre 2017 en présence du président de la République. Le premier président de la Cour des comptes, Gilbert Ngoulakia, a exhorté ses collègues à aider le gouvernement dans la mise en œuvre de son Plan de relance économique (PRE). L’audience solennelle de la rentrée judiciaire 2017-2018, s’est déroulée le 2 octobre, à la salle d’apparat du palais de justice de Libreville, en présence du président de la République, les présidents des institutions et des membres du gouvernement. Au cours de cette cérémonie, le premier président de la Cour des comptes, Gilbert Ngoulakia, s’est satisfait du bilan de l’année écoulée, issu du rapport moral annuel de l’inspection...
(Gabon Review 03/10/17)
La Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (Conasysed) a manifesté, le 30 septembre 2017, sa ferme opposition à souscrire à la trêve sociale préconisée par le gouvernement. En prélude à la rentrée scolaire 2017-2018, prévue pour ce 2 octobre, les membres de la Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (Conasysed) ont livré, à la faveur d’un point presse, leur avis sur la nouvelle année scolaire, dont l’effectivité laisserait les parents et les apprenants dubitatifs. «L’année scolaire 2017-2018 ne sera en rien différente des années précédentes au regard des nombreux problèmes qui minent le système éducatif depuis plus d’une décennie et demeurent toujours sans solutions», a affirmé le bureau national de la Conasysed, en dépit des décisions prises par...
(Agence Ecofin 03/10/17)
La semaine dernière, le gouvernement gabonais a approuvé la vente des actifs à terre du géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell à Assala Energy Holdings qui appartient à la société d'investissement américaine Carlyle. D’une valeur de 587 millions de dollars, la transaction a été conclue en mars dernier et est relative à 5 champs de production, 4 autres que Shell n’exploitait pas directement et un oléoduc entre Rabi, Gamba et le terminal pétrolier de Gamba Sud. Le feu vert de Libreville marque également le transfert des compétences sur les actifs, de Shell à Assala Energy. Désormais les 430 travailleurs de Shell seront absorbés par le repreneur américain. « Avec cette cession d’actifs, le gouvernement tient absolument à relancer la production...
(Gabon Review 03/10/17)
Au Gabon, où la vie devient de plus en plus chère en raison de la crise de l’industrie pétrolière ayant démarrée en fin 2014, le prix du loyer, déjà élevé dans les principales villes du pays, n’a pas changé. Alors même qu’il tend à augmenter, l’on s’interroge sur le silence des autorités sur le sujet. La mise en place, en août dernier, de la nouvelle mercuriale consacrant la baisse du prix de 132 produits de première nécessité est déjà une bonne réponse du gouvernement dans sa lutte contre la vie chère au Gabon. Pourtant, l’équipe conduite par Emmanuel Issoze Ngondet n’a pas de raison de se réjouir trop vite. Il lui reste encore beaucoup à faire, notamment dans le domaine...
(Xinhua 02/10/17)
Le ministre gabonais de la Défense, Etienne Massard Kabinda Makaga, a reçu dimanche au port d'Owendo, le navire-hôpital l'Arche de paix de la Marine chinoise, où l'équipe médicale du navire-hôpital propose lundi des services gratuits à la population locale. L'Arche de la paix est arrivée au port d'Owendo, la commune voisine de Libreville, avec une équipe médicale à son bord. Celle-ci doit intervenir durant une semaine dans le pays, dans le cadre de la coopération médicale entre la Chine et le Gabon. "Dans le domaine de médecine, il n'y a pas de frontières, ce n'est pas pour la première fois, concernant notre coopération entre les deux pays dans le domaine de la santé, en 2009, il y avait l'armée qui...
(Gabon Actu 28/09/17)
Un collectif des 15 Imams Gabonais a condamné avec véhémence mercredi dans un point de presse les accusations liées aux malversations financières et la marginalisation supposée des cadres musulmans Gabonais, portées contre le président du Conseil supérieur des affaires islamique du Gabon (CSAIG) Ismaël Oceni Ossa, par une partie des anciens étudiants gabonais en théologie islamique de l’Université de Médine d’ Arabie Saoudite. « Nous imams du Gabon, condamnons avec la dernière énergie les diffamations et toutes les accusations injustifiées formulées contre notre grand imam Ismaël...
(L'Union 28/09/17)
Après sa rencontre, à Paris, avec le personnel de la haute représentation en France, le chef de la diplomatie gabonaise a également eu une séance de travail avec l'ambassadeur délégué permanent du Gabon à l'Unesco, Rachel Annick Ogoula Akiko Obiang Meyo, et ses collaborateurs. passage à Paris (France), le ministre des Affaires étrangères, Noël Nelson Messone, est allé rencontrer les diplomates gabonais en poste en France. Après l’Ambassade Haute Représentation de la République gabonaise près la République française, le 23 septembre dernier, ce fut au tour du chef de la Délégation permanente du Gabon près de l'Organisation des Nations unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (Unesco), Rachel Annick Ogoula Akiko Obiang Meyo, d'accueillir le chef de la diplomatie...
(L'Union 28/09/17)
De retour d'un tournage sur l'Ile Maurice, le célèbre acteur américain d'origine béninoise, remarquable dans le récent remake de la "Légende de Tarzan", est en séjour dans notre pays. Il en a profité pour rencontrer des élèves de classes de CM1 et CM2, afin de partager avec eux la nécessité de croire en leurs rêves. CROIRE en ses rêves et se réaliser. C'est la pensée transmise, hier matin, par le célèbre acteur Djimon Hounsou aux élèves des classes de CM1 et CM2 de quelques établissements de Libreville. L'acteur africain de cinéma le plus en vue à l'heure actuelle à Hollywood, en provenance d'un tournage sur la pêche sportive à l'Ile Maurice, a profité de son escale gabonaise, avant de retrouver...
(Le Monde 27/09/17)
Au Gabon comme dans d’autres Etats africains, le rap est devenu le levier de constructions identitaires et du rapport au politique. Jeudi 17 août 2017, sur le bord de mer jouxtant la présidence, le Gabon célébrait ses 57 ans d’indépendance par la tenue d’un grand concert populaire à Libreville. Comme à l’accoutumée, la communion nationale devait s’opérer par la fête et le divertissement. Des stars de hip-hop avaient été invitées pour attirer la jeunesse : Ba’Ponga, Tris, Tina ou Ndoman du côté rap ; Unknown Dimension et Scorpion pour les groupes de danse hip-hop ; Shan’l pour le RnB et l’afro-pop. L’affiche était alléchante. Car la fête revêtait cette année un enjeu et un sens particuliers. Un autre anniversaire, moins...
(Agence Ecofin 27/09/17)
La firme argentine Positivo BGH, spécialisée dans la fabrication de matériels et équipements électroniques tels que des ordinateurs portables, des tablettes et des téléphones mobiles, envisage de s’installer au Gabon et de monter une usine de fabrication de produits made in Gabon. Les responsables du groupe industriel argentin ont eu des entretiens avec des membres du gouvernement notamment le ministre de l’Economie numérique, Alain Claude Bilie-By-Nze et le ministre de la Promotion des Investissements et du Commerce, Madeleine Berre, il y a quelques jours à Libreville. D’après leurs déclarations, l’implantation de cette usine «passe par un projet d’industrialisation sur le Gabon, ensuite par un transfert de connaissances aux Gabonais ». Il est également question, assure le représentant de la firme,...
(RFI 26/09/17)
Ambiance un peu particulière ce lundi 25 septembre au palais de justice de Libreville au Gabon. Un message diffusé sur les réseaux sociaux annonçait la tenue lundi du procès de l'ancien député du parti au pouvoir, Bertrand Zibi, qui avait démissionné de façon très spectaculaire devant le président Ali Bongo en pleine campagne électorale dans sa circonscription. Bertrand Zibi avait rejoint l'opposition et avait été interpellé au QG de Jean Ping dans la nuit du 31 août 2016. Son procès est très attendu. Mais en fait ce lundi, il était simplement présenté devant un juge d'instruction. Bertrand Zibi est poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation. Me Cédric Maguisset, l'un de ses trois avocats qui ont assisté à la séance de ce...
(AFP 25/09/17)
Des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) sont accusés de violations des droits de l'homme "systématiques et généralisées" envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique, selon un rapport de l'ONG Survival International. "Ce rapport documente de graves abus qui ont lieu depuis 1989 jusqu’à aujourd’hui au Cameroun, en République du Congo et en République centrafricaine par ces gardes financés et équipés par le WWF et la Wildlife Conservation Society (WCS), la société mère du zoo de New York", indique le rapport publié lundi par l'ONG britannique. En janvier, Survival avait porté plainte auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)contre le WWF pour complicité d'abus contre des...
(Médiapart 25/09/17)
Point de presse du vendredi 22 septembre 2017 Libreville, par le Ministre d’Etat ministre de la Communication, de l’Economie numérique, de la culture des arts et des traditions chargé de l’éducation populaire et de l’instruction civique, porte-parole du gouvernement, M. Alain Claude Bilie-By-Nze Le Ministre d’Etat-porte-parole du gouvernement, M. ALAIN CLAUDE BILIE-BY-NZE, a animé un point de presse vendredi 22 septembre 2017. L’ordre du jour était le suivant : 1- Le Président de la République aux Nations unies ; 2- Séminaire gouvernemental ; 3- Lutte contre l’enrichissement illicite ; 4- Les résolutions du Parlement européen ; 5- Accident de Kango ; 6- La restitution du rapport final sur la Stratégie nationale sur l’usage du haut débit ; 7- Education nationale...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Écarté du gouvernement, l’ancien vice-Premier ministre se dit toujours l’allié du président Ali Bongo Ondimba. Tout en proposant une troisième voie aux Gabonais pour les législatives de 2018. «Je suis serein. » En entendant les premiers mots que Bruno Ben Moubamba (BBM) adresse à Jeune Afrique, on a du mal à imaginer que l’homme vient de se faire limoger. Mais l’ancien journaliste, docteur en philosophie et en sciences politiques, a de la ressource : ce n’est pas la première fois que son ambition et, sans doute, son ego l’aident à surmonter une déception. Nommé vice-Premier ministre et ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement en octobre 2016, après un scrutin présidentiel dans lequel il avait récolté un peu plus...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(L'Union 25/09/17)
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, chargé des Gabonais de l'étranger, Noël Nelson Messone, vient d'entamer une visite des représentations diplomatiques et consulaires du Gabon. L'ambassade du Gabon en France a ainsi constitué, samedi dernier, la première étape de ce périple. Occasion pour le membre du gouvernement de prendre connaissance des lieux en faisant le tour des services, avant de s'entretenir avec les personnels diplomatiques, consulaires, administratifs et techniques exerçant dans ce pays ami. Cette rencontre a été l'occasion pour Nelson Messone d'informer l'ensemble des agents sur les principaux axes d'actions prioritaires du département qu'il dirige. Il s'agit notamment de contribuer à la mise en œuvre des actes du Dialogue politique...
(Agence Ecofin 25/09/17)
La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de l’approvisionnement en eau potable au Gabon. C’est ainsi que le ministre de l’Eau et de l’énergie, Patrick Eyogo Edzang, qui a conduit la délégation gabonaise à cette conférence, a eu une séance de travail avec les responsables de la société des eaux Odis, basée à Tel Aviv. «Israël est un des premiers pays dans la gestion de l’eau au monde. Nous avons pu rencontrer des fournisseurs dans ce domaine ; nous avons visité la société Odis qui est spécialisée dans le traitement de l’eau et constatons qu’Odis est particulièrement avancée.»,...

Pages

(La Tribune 20/11/17)
Le gouvernement gabonais au cours du dernier conseil des ministres a adopté deux projets de loi autorisant l'Etat à contracter des prêts auprès de certains partenaires financiers comme la Banque africaine de développement et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement. Ces deux accords auraient déjà reçu l'approbation des conseils d'administration de ces différentes institutions financières. Les autorités gabonaises viennent de prendre la décision de recourir à des emprunts pour financer la relance économique du pays. Au cours du dernier conseil des ministres présidé par le président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba, le gouvernement a adopté deux projets de loi autorisant deux opérations d'emprunts auprès de certains partenaires financiers tels que la Banque africaine de...
(La Tribune 20/11/17)
La douane gabonaise seulement une semaine après le lancement de l'opération« Aigle Douanes » a saisi des marchandises illicites estimées à plus de 1,31 milliard de francs CFA. Il s'agit d'une opération dont le but est d'améliorer les recettes douanières, réduire la fraude transfrontalière, sécuriser le cadre des consommateurs et imposer un comportement civique aux usagers en matière de dédouanement, a rappelé le commandant Aymar Okouma Koubangoye, porte-parole de l'opération. La douane gabonaise a redoublé d'efforts ces derniers temps contre les marchandises illicites qui circulent dans le pays. Une semaine après sa mise en marche, l'opération « Aigle Douanes », sa nouvelle trouvaille, porte déjà des fruits. Les sources officielles indiquent qu'au cours de la première phase de cette opération,...
(Agence Ecofin 20/11/17)
Selon le dernier classement de l’UIT, paru le semaine passée, le Gabon est No1 d’Afrique centrale et de l’ouest en terme de développement des TIC. Il est 6e au niveau continental, s’offrant même le luxe de dépasser le dynamique Kenya. A l’échelle mondiale, le pays a gagné 10 places en une année, un succès qui ne doit rien au hasard. Parmi les solutions de diversification qui permetteront au Gabon de se libérer petit à petit de sa dépendance aux recettes pétrolières et d’envisager un avenir plus serein, le développement de l’économie numérique a été rapidement identifié. Pour mener à bien la transformation nécessaire à cet objecif, une agence spéciale a été créée en 2011 : l’ANINF (Agence Nationale des Infrastructures...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Touché de plein fouet par la chute des cours de l’or noir, le Gabon s’évertue à diversifier son économie. Si les raisons d’être optimiste sont nombreuses, le chemin pour sortir du marasme s’annonce encore long. Et si le feu d’artifice grandiose tiré le 14 octobre en l’honneur du nouveau terminal d’Owendo inaugurait, plus encore que le port lui-même, le renouveau de l’économie gabonaise ? La célébration, organisée en grande pompe sur les quais flambant neufs, a pu sembler sur le moment un brin démesurée ; mais les occasions de se réjouir se font rares ces derniers temps, dans un Gabon marqué à la fois par un contexte politique incertain – au lendemain des violences postélectorales du mois d’août 2016 – et par...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Le bal des prétendants fait rage autour des mines de manganèse au Gabon. Cette richesse des sols attire les entreprises, qui se sont multipliées sur le terrain depuis 2010. Le Gabon abrite de vastes gisements de manganèse, dont il est le deuxième producteur africain. Jusqu’en 2010, seule la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale du français Eramet, opérait dans ce secteur. Mais, bien décidé à développer la filière, le gouvernement a attiré de nouveaux acteurs dans ce secteur clé pour la diversification économique du pays. Depuis 2012, la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ) produit du minerai extrait du site de Ndjolé...
(Agence Ecofin 13/11/17)
L’activité d’exploitation du minerai de manganèse au Gabon a tiré profit de la bonne tenue de l’industrie sidérurgique mondiale, dont la production d’acier au carbone, principal débouché du manganèse, a progressé de 4,5%, selon les données de la Direction générale de l’Economie. Dans ce contexte, la production nationale de minerai et d’agglomérés de manganèse a augmenté de 48,4% à 2 250 665 millions de tonnes à fin juin 2017, contre 1 516 685 à la même période en 2016. Cela, notamment sous l’effet conjugué des performances de la Compagnie minière de l’Ogouée (Comilog), de la reprise des activités sur la mine de Ndjolé et de la mise en exploitation du gisement de Franceville. Dans le même temps, les exportations et...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Les plans de relances annoncent encore une diversification de l'économie, nécessaire au développement. Le dernier annoncé est le Plan de Relance de l'Economie à horizon 2019 (PRE). Dès 2012, le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) a identifié les secteurs prioritaires à développer pour assurer la diversification économique du pays. Leur importance a été une nouvelle fois confirmée au début de 2017, lors de la présentation du Plan de relance de l’économie 2017-2019 (PRE). Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/489394/economie/gabon-leconomie-a-la-rel...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Soutenu par la FMI, la Cemac doit suivre un régime strict si elle veut sortir de la crise. Le pétrole représentant 74 % des exportations des six pays de la Cemac en 2014, la chute de son prix a provoqué une montée de leurs déficits budgétaire et courant, donc de leur dette. À la fin de 2016, celle-ci équivalait à 46,5 % du PIB régional, mais à 64,2 % de celui du Gabon et à 83,4 % de celui de la République du Congo (depuis révisée à environ 110 % par le FMI). Les réserves régionales sont tombées de 6 mois d’importations en 2014 à 2,4 mois à la fin de 2016. Le FMI a tiré la sonnette d’alarme, et,...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Créée en 2011, « pour renforcer le rôle de l’État dans le domaine stratégique des hydrocarbures », la Gabon Oil Company, société nationale s’était d’abord concentrée sur l’amont pétrolier, osant même se lancer dans l’exploitation des champs de Remboué et de Mboumba. Avant de revoir sa copie en 2016. À contre-courant de son prédécesseur, Arnaud Calixte Engandji-Alandji, administrateur-directeur général de la compagnie, privilégie les actifs non opérés. Sous son impulsion, GOC partage les risques avec le canadien Touchstone Oil & Gas à Remboué et le russe Zarubezhneft à Mboumba. Le groupe se lance également dans la commercialisation et la distribution des produits raffinés. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/489411/economie/sortie-du-petrole-les-de...
(La Tribune 11/11/17)
Les autorités gabonaises viennent de lancer une opération coup de point contre les fraudes douanières. Dénommée « Aigle », l’initiative chapeautée par la présidence vise à rehausser les recettes douanières du Gabon alors que le pays fait face à une conjoncture des plus difficiles. Par la même occasion, le pays compte sécuriser son territoire alors que la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace sous-régionale est en vigueur. Après l'opération « Mamba » initiée en début d'année pour lutter contre la corruption, le Gabon vient de lancer l'opération « Aigle » qui vise cette fois...
(Agence Ecofin 10/11/17)
Monsieur Henri Claude OYIMA, Président Directeur général du Groupe BGFIBank, a effectué ce jour une visite de travail auprès de la filiale du groupe en République Démocratique du Congo. Outre les collaborateurs de BGFIBank en RDC Monsieur OYIMA a rencontré les autorités monétaires du pays. A Kinshasa, M. Henri Claude Oyima a notamment rencontré le Gouverneur de la Banque centrale du Congo, Monsieur Deogratias MUTOMBO. Leur entretien a porté, entre autres sujets, sur les perspectives de développement du Groupe BGFIBank en RDC à travers sa filiale. A cette occasion, M. Oyima a tenu à apporter au régulateur toutes les informations et précisions nécessaires suite à la réunion du collège des superviseurs du Groupe BGFIBank tenue récemment à Libreville. Il a...
(Agence Ecofin 09/11/17)
Dans son rapport semestriel 2017, la filiale de Rougier au Cameroun (Société forestière et industrielle de la Doumé) informe qu’elle bénéficiera d’une compensation fiscale de 2 millions d’euros (environ 1,3 milliard FCFA). Cette opération financière, explique l’entreprise forestière, découle de la compensation entre les crédits de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et les dettes fiscales au Cameroun. Mais seulement, note Rougier, le semestre a été marqué par un mix produits-essences peu favorable et par l’engorgement du port de Douala arrivé à saturation. Conséquence, à Mbang, où l’entreprise dispose d'installations, la qualité des grumes est restée relativement basse, malgré une sélection accrue à l’abattage, avec une incidence directe sur les performances industrielles. « Les retards de facturation dus à...
(La Tribune 09/11/17)
Très loin de ses prévisions de 1,6% en début d'année, le taux de croissance économique dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique de centrale (CEMAC) ne devrait pas dépasser 0,2% cette année, a-t-on appris d'un communiqué du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale. C'est presqu'un aveu d'échec pour la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) et les Etats de la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Les différentes mesures prises, dont la réduction des coefficients des réserves obligatoires des banques, la réduction des plafonds de refinancement de certains Etats, le resserrement des dépenses publiques, l'élargissement de l'assiette fiscale, la priorisation de certains investissements, la...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Réunis à N’Djamena, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale sont parvenus à régler nombre de dossiers épineux… À commencer par la suppression des visas. Une conjoncture économique défavorable peut avoir des vertus. En butte à des difficultés budgétaires et en quête de relance, l’Afrique centrale bouge enfin. Le 31 octobre, au cours d’un sommet convoqué à N’Djamena, au Tchad, les chefs d’État ont fait aboutir en quelques traits de plume une pile de dossiers pourtant bloqués depuis plus d’une décennie. Conséquence, le lendemain, 1er novembre, à la suite des autres pays membres, le Cameroun a été le dernier de la Cemac à supprimer l’exigibilité du visa aux ressortissants des autres pays membres. Ironie de...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Les différentes mesures prises par la Beac, la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (réduction des coefficients des réserves obligatoires des banques, réduction des plafonds de refinancement de certains Etats, etc.), ainsi que par les Etats membres (resserrement des dépenses publiques, élargissement de l’assiette fiscale, priorisation de certains investissements, conclusion de programme d’ajustement avec le FMI, etc.) de la Cemac (Cameroun, Gabon, Congo, Guinée équatoriale, Tchad et RCA), n’ont pas réussi à faire redécoller la croissance économique dans cet espace communautaire en 2017. En effet, selon un communiqué ayant sanctionné la 3ème session ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) de la Beac pour l’année 2017, tenue le 2 novembre dernier à Ndjamena, la capitale tchadienne, en dépit d’«un...
(APA 06/11/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a, au lendemain de sa 3ème réunion ordinaire de l'année, tenue le 2 novembre dans la capitale tchadienne, N’Djamena, noté un «renforcement du cadre macroéconomique» dans la sous-région par rapport à 2016. Dans un communiqué publié lundi depuis le Cameroun, et se basant sur les données économiques, monétaires et financières mises à jour de l'année 2017, il constate ainsi une légère reprise de la croissance économique à +0,2% en termes réels, une atténuation des tensions inflationnistes, avec un taux de +1,0% à fin décembre 2017. Le CPM fait aussi état d’un recul du déficit du solde budgétaire, base engagements, hors dons, à...
(Jeune Afrique 03/11/17)
La société d'exploration basée à Londres, épaulée par deux fonds du capital-investisseur Carlyle, a finalisé la reprise de la totalité des actifs de Shell au Gabon, pour un montant de 628 millions de dollars. Les 400 employés du pétrolier anglo-néerlandais sont tous repris par Assala Energy. Soutenue par le gestionnaire d’actifs américain Carlyle, l’entreprise d’exploration et de production pétrolière Assala Energy, basée au Royaume-Uni vient de finaliser le rachat de la filiale gabonaise du groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell au Gabon – une opération qui était annoncée depuis plusieurs mois, et dont la date valeur...
(Xinhua 03/11/17)
Les nouveaux présidents de la Commission de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) ont été investis jeudi dans leurs fonctions au cours d'une audience solennelle de prestation de serment devant la Cour de justice communautaire qui siège dans la capitale tchadienne. Le nouveau président de l'exécutif de la CEMAC, Daniel Ona Ondo, et la vice-présidente, Fatima Haram Açyl, ainsi que les quatre commissaires se sont engagés au cours de cette cérémonie à laquelle assistaient le président tchadien Idriss Déby Itno qui assure la présidence en exercice de la CEMAC, son premier ministre Pahimi Padacket ...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Henri Claude OYIMA, Président Directeur Général de BGFIBank et Mohamed MEKOUAR, Président Directeur Général de Paylogic, ont signé ce jour un contrat cadre portant sur le développement des solutions monétiques. Ce partenariat s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie commerciale du Groupe. BGFIBank Gabon va être la première filiale à déployer ce nouveau dispositif dont l’objectif est de réinventer la proximité avec le client. BGFIBank Gabon s’est engagée dans une politique d’amélioration constante des solutions innovantes apportées aux attentes de sa clientèle dans un contexte présent d'évolution rapide des technologies. Paylogic, l’un des leaders dans le développement des solutions monétiques, apportera à BGFIBank Gabon son expertise à travers la gestion opérationnelle de la plateforme monétique tout en garantissant un...
(APA 02/11/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) réunis à Ndjamena, la capitale tchadienne mardi pour un sommet extraordinaire, ont décidé de transférer la direction de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) de Libreville, la capitale gabonaise, à Douala, la métropole économique du Cameroun. C’est l’une des décisions majeures prises par les dirigeants de la sous-région, d’après le communiqué final parvenu mercredi à APA et portant la signature du président du Tchad et président en exercice de la CEMAC, Idriss Déby Itno. « Examinant la question du rapprochement des bourses de valeur régionale et nationale, la Conférence a décidé de fixer le siège du Régulateur du marché...

Pages

(L'Equipe 30/08/17)
Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas été convoqué avec le Gabon pour la double confrontation face à la Côte d'Ivoire, dans l'optique du Mondial 2018. L'attaquant-vedette du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas été sélectionné avec le Gabon pour la double confrontation (2-5 septembre) contre la Côte d'Ivoire, décisive dans la course au Mondial 2018. Son absence de la liste présentée par le sélectionneur espagnol Jose Antonio Camacho est une surprise. Il pourrait s'agir d'un choix de l'attaquant, alors que le marché des transferts bat son plein pendant encore près de 48h00 dans les principaux Championnats européens. Le Gabon reçoit la Côte d'Ivoire le 2 septembre avant de se déplacer chez ce même adversaire le 5 septembre. Lire sur: https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Mondial-2018-le-gabon-sans-au...
(Gabon Actu 29/08/17)
L’attaquant gabonais du club allemand le Borussia Dortmund, Pierre Emeric Aubameyang ne figure pas sur la liste des 23 joueurs retenus par le sélectionneur national, l’espagnol José Antonio Camacho pour affronter la Côte d’Ivoire en aller/retour le 2 septembre au Gabon et le 5 septembre en Côte d’Ivoire. Les raisons de cette défection ne sont pas connues. Capitaine de l’équipe nationale gabonaise, Pierre Emeric Aubameyang boude la sélection depuis plusieurs rendez-vous. Sa dernière sortie avec les Panthères remonte à la CAN 2017 organisée au Gabon entre janvier et février 2017. Le Gabon était éliminé dès le premier tour et la prestation du meilleur buteur du championnat allemand (2017) était très critiquée. Voici la liste complète des joueurs retenus : Gardiens...
(Gabon Review 29/08/17)
Décidée en mars dernier par le Comité national olympique (CNO), la suspension du président contesté de la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe) a récemment été entérinée par la Confédération africaine de Boxe (AFBC), qui a également émis des doutes sur la validité du dernier combat de Taylor Mabika à Port-Gentil. Alfred Bongo Ondimba, le président de la Fegaboxe élu dans des conditions plutôt troubles, le 25 mars 2017 à Libreville, a définitivement été mis sur la touche. C’est en tout cas ce que révèle une lettre lui ayant été adressée, le 3 juillet 2017, par le président de la Confédération africaine de Boxe (AFBC). Kélani Bayor. Par ailleurs vice-président de l’Association internationale de Boxe (AIBA) a expliqué sa décision par...
(Gabon Review 28/08/17)
A quelques jours de la double confrontation prévue les 2 et 5 septembre à Franceville et à Bouaké face à la Côte-d’Ivoire, comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2018 en Russie, le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a publié le 25 août la liste des Panthères. Le capitaine, Pierre Emerick Aubameyang n’y figure pas. Le sélectionneur des Panthères du Gabon, José Antonio Camacho a rendu public le 25 août, la liste des joueurs de l’équipe nationale convoqués pour la double confrontation face à la Côte-d’Ivoire, prévue les 2 et 5 septembre à Franceville et Bouaké. Ces deux rencontres s’inscrivent dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2018, prévue en Russie. En dépit de...
(APA 28/08/17)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a livré la liste des 23 joueurs retenus contre la Côte d’Ivoire, les 2 et 5 septembre, en éliminatoires de la coupe du Monde 2018 en Russie. Le match aller aura lieu 2 septembre à Franceville et le match retour, le 5 septembre à Bouaké. Deuxièmes du Groupe C avec 2 points au classement, les Panthères du Gabon vont disputer ces deux rencontres sans des piliers de la sélection nationale, notamment Pierre Emerick Aubameyang, mais aussi du gardien Didier Ovono Ebang. La liste: Gardiens Yves Stéphane Bitseki, Donald Nze, Laurient Kantsounga. Défenseurs Bruno Ecuele Manga, Lloyd Palun, Johann Obiang, Aaron Christopher Appindangoye, Franck Perrin Obambou, Junior Randal Oto’o Zue, Henri Junior Ndong, Stevy...
(Gabon Review 24/08/17)
Après un bilan contrasté à la tête du ministère des Sports, Nicole Assélé a été remplacée par Mathias Otounga Ossibadjouo, le 21 août. Retour sur quelques éléments ayant peut-être contribué à la disgrâce de la ministre sortante. Délogée du ministère Sports le 21 août, Nicole Assélé ne laissera certainement pas un souvenir immarcescible de son passage à la tête de ce département ministériel. Et pour cause, l’ancienne présidente de la Fédération gabonaise de handball (Fegahand) aura plus brillé par des choix et postures contestés, que par des décisions allant dans le sens du rayonnement du sport national. Un des faits marquants ayant certainement entaché le parcours de l’ancien ministre est son bras de fer avec la Fédération gabonaise de cyclisme...
(Jeune Afrique 23/08/17)
Alors qu'il avait annoncé en mai dernier sa décision de mettre un terme à sa carrière internationale, Didier Ovono a finalement accepté de revenir en sélection du Gabon. Le gardien des Panthères veut aider son pays à aborder la dernière ligne droite des qualifications pour la Coupe du monde 2018. À commencer par le double rendez-vous face à la Côte d’Ivoire. Ce n’est ni le premier, ni le dernier joueur à décider de revenir en sélection après avoir annoncé son intention de ne plus jouer pour son pays. Didier Ovono (34 ans), qui a déjà disputé 106 matches avec les Panthères, rejoint donc cette liste après avoir reçu un appel de José Antonio Camacho, le coach espagnol du Gabon. «...
(APA 18/08/17)
Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est le seul footballeur africain en lice pour le trophée de Meilleur joueur FIFA de l’année 2017 dont la liste des 24 nominés a été rendue publique jeudi par la Fédération internationale de football (FIFA). Auteur de 31 buts pour 32 matches joués en championnat, l’attaquant international du Borussia Dortmund (élite allemande) a réalisé une saison 2016-2017 réussie. Mieux, avec un total de 124 buts inscrits sous le maillot des Jaunes et Noirs, toutes compétitions confondues, Aubameyang (28 ans) est devenu le meilleur buteur étranger de l’histoire du club allemand. Pour le prix Fifa du meilleur joueur de l'année, le Gabonais est en compétition avec des icônes du ballon rond mondial tels Cristiano Ronaldo (Real Madrid),...
(Gabon Actu 05/08/17)
Le Gabo ne participera pas aux éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) Rwanda 2018, a annoncé vendredi le ministre des Sports, Nicole Assélé lors d’une rencontre cruciale avec le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui. Le ministère pointe un manque de respect, par la FEGAFOOT, du programme de préparation de la sélection nationale locale, élaborée depuis le mois de janvier dernier par le Directeur Technique National, José Garrido. « La Fédération Gabonaise de Football aurait dû prendre toutes les dispositions relatives à ce retrait, notamment auprès de l’instance faîtière du football sur le continent », indique un communiqué du ministère qui rappelle que cette décision avait déjà été annoncée à la FEGAFOOT depuis plusieurs...
(AFP 04/08/17)
En 1974 à Kinshasa, Mohammed Ali reprenait son titre mondial des poids-lourds à George Foreman, l'un des plus grands combats de tous les temps. Quarante-trois ans plus tard toujours en Afrique centrale, un jeune boxeur gabonais rêve d'égaler son idole - mais doit d'abord convaincre qu'il est bien le champion du Gabon. Combat, footing sur les plateaux du Haut-Ogooué (sud-est du Gabon), volonté de fer, Farlo Ndzinga, 24 ans, s'entraîne dur pour défendre sa ceinture de champion national catégorie 56kg lors des championnats nationaux prévus le 4 août. "J'étais tellement content d'être champion du Gabon. Mon coach était vraiment très fier de moi. Il a pleuré, moi aussi j'ai pleuré... Je veux me battre pour garder ce titre !", se...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Lié au Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans) aurait décidé, selon plusieurs médias allemands, de rejoindre lors du mercato hivernal le club chinois de Tianjin Quanjian, qui lui offre un salaire annuel de 30 millions d'euros, l’équivalent de ce que va toucher le Brésilien Neymar au PSG. L’attaquant gabonais deviendrait ainsi le footballeur africain le mieux payé de tous les temps. Il y a des chiffres qui font forcément réfléchir. Et Pierre-Emerick Aubameyang, avant d’être footballeur professionnel et accessoirement un des dix meilleurs attaquants du monde, est avant tout un homme. Le Gabonais, sous contrat jusqu’au 30 juin 2020, perçoit actuellement un salaire brut annuel de 6,5 millions d’euros au Borussia Dortmund. Quanjian lui en propose 30, ce qui ferait...
(Gabon Actu 04/08/17)
Le ministre gabonais de la Jeunesse et des Sports, Nicole Assélé a décidé jeudi d’accorder une subvention de 40 millions de FCFA pour la formation de la jeune et talentueuse tenniswoman gabonaise, Célestine Avomo Ella qui figure dans le top 300 de la catégorie junior de la Fédération Internationale de Tennis (ITF). « Cette enveloppe s’ajoute à toutes les autres initiatives précédentes de l’Etat gabonais, visant à soutenir le projet sportif de cette jeune tenniswoman pleine de promesses, admise au centre de formation de Nairobi (Kenya) depuis 2014, après un bref séjour à Bujumbura (Burundi) », annonce le ministère dans un communiqué. Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, s’est montrée particulièrement ravie par les progrès remarquables de sa...
(Gabon Actu 28/07/17)
La lanceuse de poids, Carine Mekame Ndong, a offert au Gabon, sa première médaille en argent aux jeux de la Francophonie à Abidjan en Côte D’ivoire. Après quatre jours de compétition, c’est ce mardi que le Gabon s’est offert sa première médaille. Lanceuse de poids, Carine Mekame Ndong, a remporté la médaille d’argent en lançant la boule de fer à 15,34 mètres, derrière la Camerounaise Auriol Dongmo Mekemnang (17,68 mètres). « C’est la première médaille d’argent de ma carrière dans un tournoi international. Mais je l’ai obtenu avec beaucoup de difficultés et de petits soucis au niveau du matériel », a indiqué Carine Mekame Ndong. Quant aux 200m handisport, Davy Moukany n’a pas été à la hauteur de la compétition,...
(RFI 18/07/17)
Pierre-Emerick Aubameyang est annoncé depuis des semaines comme partant du Borussia Dortmund. Mais à un mois du début de la saison en Allemagne, l’attaquant n’a toujours pas bougé. Le BVB n’est pas fermé à un transfert, mais l’avenir de «PEA» va devoir se régler rapidement. Et les opportunités ne sont pas si nombreuses. Meilleur joueur de Bundesliga allemande en 2015-2016, meilleur buteur de Bundesliga en 2016-2017 (31 buts en championnat, 40 buts toutes compétitions confondues) ; Pierre-Emerick Aubameyang a prouvé, sous les couleurs du Borussia Dortmund, qu’il est fait partie des meilleurs attaquants d’Europe à l’heure actuelle. Sans surprise, son nom est très cité dans les rumeurs de transferts. Après quatre ans au BVB, l’ancien Stéphanois serait tenté par un...
(L'Union 16/06/17)
L’initiative de l’incubateur Junior Achievement Gabon (JA Gabon) et de ses partenaires, la finale de la Compétition nationale 2017 dans les catégories " Mini-entreprise", " I ts Tyme" et, pour la première fois, ‘’ Yep’’, a eu lieu les 9 et 10 juin 2017 à la chambre de commerce et d’industrie de Libreville. Elle a mis en vedette 78 projets sur les 96 retenus, avec trois lauréats dans chaque catégorie. Les neuf lauréats de la compétition nationale ont été primés pour l’originalité et la pertinence de leurs projets, qu’ils ont défendus devant le jury. « C’est la compétition annuelle de JA Gabon. Chaque année, dans chaque pays où JA est installé, on réalise une compétition nationale pour clôturer notre programme...
(Jeune Afrique 15/06/17)
Les internationaux gabonais sont en conflit avec la ministre des Sports pour des problèmes de primes. Le tout dans un contexte sportif tendu : les résultats sont mauvais – le Gabon a perdu (1-2) face au Mali le 10 juin lors des qualifications pour la CAN 2019 –, et l’investissement de Camacho, le sélectionneur espagnol, est jugé insuffisant. Le football gabonais ne respire pas la joie de vivre, et le mal n’est pas nouveau. Après une CAN 2017 ratée, avec une élimination au premier tour, ce qui fait toujours genre pour le pays organisateur, les Panthères sont de nouveau au centre d’une polémique qui dure depuis le début du mois de juin. Quelques jours avant un match amical face à...
(Africa Top sports 08/06/17)
Plus rien ne va au sein des panthères; A quelques jours du début des éliminatoires de la CAN 2019, le camp de regroupement s’est vidé mardi pour une affaire de primes; les joueurs ont quitté l’hôtel protestant contre une décision du ministère des Sports. En effet, le ministère des Sports n’aurait décidé de payer que 18 joueurs sur les 25 en regroupement ainsi que 3 membres sur les 11 qui composent le staff. Une décision qui a mis en courroux les joueurs qui ont vidé les lieux. La sélection A du Gabon, les Panthères est la seule équipe autorisée à représenter le pays en compétition internationale après une décision du ministère des Sports il y a quelques jours de suspendre...
(Gabon Actu 08/06/17)
Les Panthères du Gabon en regroupement à Libreville pour préparer le premier match des éliminatoires de la CAN Total Cameroun 2019 contre le Mali samedi prochain à Bamako ont décidé de défier le ministre de la Jeunesse et des Sports Nicole Assélé qui a menacé de ne pas payer les primes de tous les joueurs. Selon une source proche de l’équipe nationale, citée par le chroniqueur sportif, Jean Claude Nounamo, Les Panthères du Gabon auraient quitté leur hôtel autour de 22h pour regagner leurs familles suite à une chaude empoignade avec le ministère des Sports qui aurait décidé de ne payer les primes qu’à 18 joueurs sur les 25 en regroupement et 3 membres du staff sur 11. Les footballeurs...
(L'Union 07/06/17)
Vu le nombre important de défections dans le groupe convoqué par José Antonio Camacho dans l’optique du lancement de la campagne qualificative pour la Coupe d’Afrique des nations 2019, il était évident que le match amical contre la Zambie serait un terrain propice à l’expérimentation, mais surtout aux tâtonnements. Le match nul sans but, qui a sanctionné l’opposition de dimanche après-midi, n’a été que l’illustration de l'incapacité des Panthères à animer correctement un 4-4-2 aligné d’entrée. Même devant des Chipolopolo évoluant avec un groupe mis en place pour l'objectif du Championnat d'Afrique des nations (Chan) 2018. Le manque d'automatismes était ainsi palpable en défense, où Ulysse Obame Ndong (à droite), Henri Junior Ndong et Loïc Mbang Ondo (dans l’axe) et...
(RFI 06/06/17)
L’équipe du Gabon et celle de la Zambie ont fait match nul 0-0 en match de préparation aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce 4 juin 2017 à Libreville. Les Gabonais joueront au Mali le 10 juin, dans le groupe C des qualifications pour la CAN 2019, tandis que les Zambiens recevront les Mozambicains le même jour, dans le groupe K.

Pages

(Agence Ecofin 12/05/17)
Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi et le directeur général du Centre international des civilisations Bantus (Ciciba) Antoine Manda Tchebwa ont procédé à la signature, le 10 mai à Libreville, d'un accord devant régir la Coopération entre leurs deux institutions. « Ce document formalise notre volonté de mener des actions concertées et communes pour faire de la culture un levier de développement et un vecteur de paix dans nos espaces communautaires respectifs. Notamment dans les domaines du soutien aux opérateurs culturels, à la création et à la densification de bassins culturels », a déclaré Ahmad Allam-Mi. Pour Antoine Manda Tchebwa, la signature de cet accord marque la relance effective des activités...
(Gabon Review 03/05/17)
Après avoir dirigé l’Union des Écrivains du Gabon (UDEG) pendant six ans, soit deux mandats, l’assistante de direction et écrivaine a trouvé le moyen, avec la création d’une maison d’édition en 2010, d’aider les jeunes auteurs (et les moins jeunes) à promouvoir leurs écrits. Elle a également mis sur pied le Salon international du livre et des arts de Libreville (Silal) dont la 4ème édition, du 19 au 22 avril dernier à la Maison Georges-Rawiri, a bénéficié du parrainage du ministère chargé de la Culture Sylvie Ntsame, la cinquantaine élégante, est une femme d’action. Au-delà de l’écriture, cette écrivaine s’est mise à la production et à l’édition à travers Les Editions Ntsame, dont elle est la promotrice, mais aussi à...
(Gabon Actu 03/05/17)
Le ministre de la Communication, chargé de la culture, Alain Claude Bilie By Nze a annoncé mardi à Libreville que la fête des cultures sera à nouveau célébrée à Libreville du 30 mai au 2 juin prochain après un long moment d’éclipse. Inventée par l’ancien opposant et ancien maire de Libreville, Paul Mba Abessole, la fête des Cultures était devenue durant les dernières années au pouvoir d’Omar Bongo Ondimba, le principal rendez-vous culturel du Gabon. Pour ce retour, ce rendez-vous de la culture gabonaise réunira à la fois les institutions nationales, les populations gabonaises ainsi que des peuples amis. Le public est invité à une découverte du théâtre, de la danse, du cinéma des arts plastiques dont certains tendent à...
(Jeune Afrique 14/04/17)
Alain Djally, aide de camp de Jean Ping, a passé la nuit en détention. Arrêté jeudi à son domicile, il est accusé de défaut de permis de port d’arme et de détention illégale d’armes à feu. L’entourage de l’ancien président de la commission de l’Union africaine dénonce une « manœuvre politique ». Alain Djally, ancien officier de l’armée de l’air détaché auprès de Jean Ping, a été interpellé en compagnie de son épouse, jeudi 13 avril vers 9 heures du matin. Si Jeanne Djally a été libérée dans l’après-midi, son mari a quant à lui passé la nuit en détention. Accusé de défaut de permis de port d’arme et de détention illégale d’armes à feu, Alain Djally a été présenté...
(L'Equipe 04/04/17)
Pour l'épisode 8 de la troisième saison de «Lost in the swell», les trois Bretons continuent leur périple en vélo au Gabon. Ils quittent leur campement sur le « spot en bois » pour Setté Cama puis la réserve du Loango. Un parcours semé d'animaux dont quelques crocodiles avant d'arriver au spot recherché. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent sur “Gwalaz”, pour réaliser un tour complet de la Bretagne, avant d'aller explorer les îles Salomon situées dans le Pacifique. Depuis, un nouveau projet a vu...
(Le Point 30/03/17)
Quarante ans, c'est l'âge de Janis Otsiemi, romancier gabonais venu s'épanouir dans la nouvelle collection Sang neuf d'une historique maison (Plon) après avoir été révélé et suivi par la dynamique maison marseillaise Jigal. L'auteur frotte sa plume engagée sur un terrain qu'il connaît bien : Libreville, capitale du pays où ce fan de Frédéric Dard et de James Ellroy vit, travaille et écrit. Il a grandi dans le bidonville dit Les États-Unis d'Akebe, dont ses polars, enchaînés depuis 2009, disent le réel. De La vie est un sale boulot aux Voleurs de sexe, Otsiemi a abordé des questions aussi chaudes que les meurtres rituels (La bouche qui mange ne parle pas), la guerre aux prostituées (Le Chasseur de lucioles) et...
(Agence Gabonaise de Presse 11/03/17)
Le ministre de la culture, Alain Claude Bilié- By-Nzé a donné, jeudi dernier à Libreville, le coup d’envoi des activités de la première édition de la saison culturelle Gabon-Afrique du Sud, en présence de son homologue sud africain Nathi Mthethwa et de l’ambassadeur de l’Afrique du sud au Gabon, Pearl Nomvume Magaqa. Durant deux semaines les amoureux de la culture auront l’occasion d’apprécier les produits sud africains et gabonais à travers l’exposition culturelle qui se fait depuis ce vendredi au parking de la poste centrale au centre ville. Il y aura des dégustations des mets des grands chefs cuisiniers venus du pays de Nelson Mandela et du Gabon. La peinture murale au style ndebele sera aussi de la partie au...
(Gabon Review 24/02/17)
Connu pour son rôle dans la société civile et la pertinence de ses tribunes libres, Bertrand Noël Boundzanga a publié, fin novembre 2016, un ouvrage au titre évocateur : «Le Gabon, une démocratie meurtrière». L’ouvrage de ce sociologue, enseignant à l’Université Omar Bongo, traite de la démocratie au Gabon, de ses avancées, de ses hommes et, surtout, de ses malheurs. Comme disait l’écrivain et scénariste américain James Salter, «tout ce qui n’est pas écrit disparaît». Même si l’universitaire et sociologue Bertrand Noël Boundzanga avait déjà publié, de manière éparse, des fragments de ce livre, via de «Tribunes libres», dans divers journaux de la presse locale, il a compris la nécessité de les réunir sous un format unique, pour une meilleure...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
Le ministre gabonais de la Culture, Alain-Claude Bilie-By-Nze a assisté jeudi, à Casablanca, la capitale économique du Royaume du Maroc à l’ouverture du Salon international de l’édition du livre (SIEL) qui enregistre la participation 700 éditeurs provenant de 54 pays. M. Bilie-By-Nze encadre les maisons d’éditions gabonaises Amaya, les éditions Ntsame et Raponda Walker présentes également à ce rendez-vous littéraire de Casablanca. Deux écrivains gabonais sont aussi de la partie, il s’agit de Jean Divassa Nyama et d’Eric Joël Bekalé. Inauguré jeudi par le Prince régent Rachid Moulay, le SIEL est le premier événement culturel consacré au livre en Afrique du nord. Il est attendu à ce salon plus de 350.000 visiteurs. Le 23ème SIEL réserve un place de choix...
(Gabon Review 10/02/17)
Résultat de deux ans d’un périple autour du Gabon, le livre numérique «Humans of Gabon» est un hommage aux habitants de ce pays dans lequel Guillaume Adam a séjourné. Les photographies qu’il contient racontent la culture gabonaise et les émotions des personnes rencontrées au cours des différents déplacements de leur auteur. Idée originale d’un amoureux du genre humain passé par Médecins sans frontières (MSF) à la Croix-Rouge puis au Cabinet de Sylvia Bongo Ondimba. «Humans of Gabon» est loin d’être une de ces œuvres trop pensées, et que ses auteurs veulent «professionnelles», donc irréprochables. Or, «irréprochable», le livre numérique de Guillaume Adam ne prétend pas l’être. Les puristes et autres photographes professionnels de haut vol le blâmeraient d’ailleurs d’avoir osé...
(AFP 13/01/17)
Pendant la Coupe d'Afrique des Nations, Reporters sans frontières va détourner les traditionnelles feuilles de matches en adressant des cartons rouges à "certains pays et chefs d'Etat africains, prédateurs de la liberté de la presse", a annoncé l'ONG vendredi. Avant même de se lancer dans la CAN-2017 samedi, le Gabon, pays-hôte, 100e au classement mondial de la liberté de la presse 2016, écope ainsi de deux cartons rouges pour "des attaques armées contre les médias et coupures d'internet" et "une rafle massive au journal d'opposition Echos du Nord", ainsi que d'un carton jaune pour un code de la communication
(Gabon Review 23/12/16)
La littérature gabonaise vient de s’enrichir d’un recueil de nouvelles de 175 pages, qui promeut les particularités comportementales des Gabonais, à travers leurs langages, leurs habitudes. «Nos gabonitudes préférées», d’Omer Ntougou apparaît comme le descriptif type du «vrai Gabonais». Paru en octobre 2016, aux Éditions Atramenta, «la petite littérature humoristique sur nos habitudes, nos vices et nos démons», d’Omer Ntougou, décrit le quotidien et les habitudes de l’homme gabonais à travers ses joies, ses peines et certaines expressions de son langage dont l’étymologie n’est pas toujours certaine. «Nous aimons nos injures pompeuses, nos expressions bizarres, nos néologismes surprenants – nos gabonitudes ! Ce recueil est mon regard, notre regard sur notre société, sur le monde. Un regard baigné d’humour, parfois...
(Gabon Actu 21/12/16)
Le Gabon est en voie d’inscrire d’ici 2017 certains objets et rites de son patrimoine culturel sur la liste du patrimoine culturel immatériel gabonais de l’UNESCO, annonce un communiqué de l’UNESCO transmis à Gabonactu.com. Les objets et rites pressentis à cette inscription ne sont pas encore formellement connus mais l’on pense au Nyembè, un rite initiatique exclusivement réservé aux femmes ou au Moukoukoué, un redoutable masque de la communauté Myéné. L’idée d’inscrire ces objets a germé au cours d’une formation organisée au Musée national des arts et traditions du Gabon du 30 novembre au 2 décembre 2016 une formation sur l’élaboration des dossiers de candidature à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La formation était co – organisé...
(Agence Gabonaise de Presse 09/12/16)
Le promoteur du premier salon « made in Gabon », Cédric Bekale a exhorter vendredi, à Libreville, les responsables des Petites et moyennes entreprises (PME) de venir faire connaître leur savoir faire afin d’être visible sur la scène internationale. « Il faudra que l’on retrouve les produits made in Gabon dans le monde entier, car il est temps que l’économie de notre pays décolle par la consommation de ces produits à l’international », a déclaré M. Bekale, en présence du ministre gabonais de l’Economie numérique, Alain Claude Bilié-By-Nzé par ailleurs parrain du salon. Le salon « made in Gabon » dont c’est la 1ère édition a pour ambition d’assurer la visibilité du savoir-faire gabonais, d’offrir un cadre de discussions pour...
(Gabon Review 18/11/16)
Une vingtaine de professionnels du ministère de la Culture et des Arts, des ONG œuvrant dans le domaine bénéficient, du 17 au 18 novembre 2016, d’une formation sur «le trafic illicite des biens culturels, gestion des musées et protection des biens culturels en cas de conflits armés». Le ministère de l’Économie numérique, de la Communication en partenariat avec la représentation locale de l’Unesco a ouvert le 17 novembre 2016, un atelier de formation sur la problématique du trafic illicite de biens culturels. La vocation de cette session de formation de deux jours est de permettre aux professionnels du patrimoine de disposer d’une parfaite maitrise des outils techniques nécessaires en matière de lutte contre le trafic illicite, la protection des biens...
(Gabon Actu 09/11/16)
La première dame gabonaise, Sylvia Bongo Ondimba a fait l’achat de 500 ouvrages pour encourager les écrivains gabonais confrontés aux difficultés de vente de leurs œuvres, selon une source concordante. « La Première dame indique avoir permis l’achat de 500 ouvrages dans le cadre du « marché aux livres » organisé durant cette Rentrée littéraire », a indiqué la source a Gabonactu.com. Cette action n’a pas encore fait l’objet d’un communiqué officiel. Le marché aux livres a eu lieu pendant la rentrée littéraire 2016-2016, présidée lundi par le ministre d’Etat à la culture, Alain Claude Bilié By Nzé. La production d’un ouvrage coûte assez chère pour l’écrivain gabonais. Les éditeurs payent les corrections des manuscrits et l’impression. Toute chose qui...
(Gabon Review 30/09/16)
Le rappeur gabonais, ex-sociétaire de Mayena productions, a récemment rendu public son dernier single intitulé «Odjuku». Une charge à peine voilée contre Ali Bongo. Des mois après la sortie de «Magique», Köba Building a récemment rendu public un nouveau single. Intitulé «Odjuku», du nom de l’ancien chef rebelle biafrais mort en 2011, la nouvelle production tranche avec le «sentimentaliste» que le bad boy d’Eben Entertainment était devenu le temps d’un featuring avec Santina. Politiquement engagé, le single apparaît comme une charge à l’encontre d’Ali Bongo, dont visait la campagne «#Onnetesuitpas», menée, il y a plusieurs semaines, par des ressortissants gabonais dans l’hexagone. Le single de Köba Building reprend ouvertement ce code. L’artiste esquisse le bilan peu glorieux du nommé Odjuku...
(Gabon Review 22/09/16)
L’originalité et la richesse de l’art sculptural gabonais sont mises en valeur, à la Maison de la Bresse en France, à travers l’exposition d’une douzaine de masques de différentes cultures du pays, sous le thème «expressions primitives». La Maison de la Bresse accueille, du 11 au 25 septembre, une exposition mettant en valeur 12 masques du Gabon, issus de plusieurs cultures du pays (punu, tsogho, fang, etc). Ces masques réunis à la Maison de La Bresse proviennent de collections aussi étranges et fascinantes. Il s’agit de la collection du docteur Albert Schweitzer, dont certains masques sont vieux de plus de 100 ans, et de deux collections personnelles : celle du conteur gabonais Chyc Polhit Mamfoumbi, et du grand reporter Paul...
(Gabon Review 16/08/16)
Remonté contre le positionnement politique de certains artistes, notamment en faveur d’Ali Bongo, le rappeur engagé du groupe Movaizhaleine n’a mis des gants, dans une vidéo publiée sur Youtube le 13 août, pour donner un cinglant coup de conscientisation à ses frères d’armes. Le duo rap que compose Maat Seigneur Lion avec Lord Ekomy Ndong reste visiblement constant et ne trahit pas les convictions qu’il a longtemps véhiculées dans ses textes. Un état d’esprit qu’il croyait partager avec d’autres rappeurs. Mais, désappointé, Maat Seigneur Lion n’en peut plus de supporter l’attitude trompe-l’œil de certains rappeurs, incapables de pratiquer ce qu’ils prêchent. «Vous êtes des grands frères. Pour beaucoup, vous êtes des modèles. Vous êtes même des idoles pour beaucoup. Le...
(AFP 27/07/16)
Le jeune Gabonais qui enflamme la toile depuis une semaine avec sa reprise d'un succès de Céline Dion s'est dit mercredi "ému" et "surpris" par son idole québécoise qui a salué son "talent" et partagé sa vidéo sur les réseaux sociaux. L'adolescent de 17 ans, qui n'a jamais pris de cours de chant et affirme avoir dû abandonner ses études "faute de moyens financiers", avait été filmé chantant "The power of love" assis sur les marches de sa cage d'escalier par une copine de sa soeur, qui pensait qu'un voisin écoutait vraiment Céline Dion. L'amie de la soeur a ensuite envoyé la vidéo à un blogueur influent, Barack Nyare Mba, qui a créé une page sur les réseaux sociaux ("Tous...

Pages

(La Tribune 09/11/17)
Très loin de ses prévisions de 1,6% en début d'année, le taux de croissance économique dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique de centrale (CEMAC) ne devrait pas dépasser 0,2% cette année, a-t-on appris d'un communiqué du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale. C'est presqu'un aveu d'échec pour la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) et les Etats de la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Les différentes mesures prises, dont la réduction des coefficients des réserves obligatoires des banques, la réduction des plafonds de refinancement de certains Etats, le resserrement des dépenses publiques, l'élargissement de l'assiette fiscale, la priorisation de certains investissements, la...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Réunis à N’Djamena, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale sont parvenus à régler nombre de dossiers épineux… À commencer par la suppression des visas. Une conjoncture économique défavorable peut avoir des vertus. En butte à des difficultés budgétaires et en quête de relance, l’Afrique centrale bouge enfin. Le 31 octobre, au cours d’un sommet convoqué à N’Djamena, au Tchad, les chefs d’État ont fait aboutir en quelques traits de plume une pile de dossiers pourtant bloqués depuis plus d’une décennie. Conséquence, le lendemain, 1er novembre, à la suite des autres pays membres, le Cameroun a été le dernier de la Cemac à supprimer l’exigibilité du visa aux ressortissants des autres pays membres. Ironie de...
(Jeune Afrique 08/11/17)
Comme prévu, il a quitté la présidence de son parti. Mais, à 78 ans, l’emblématique dirigeant du Rassemblement pour le Gabon (RPG) n’en a pas pour autant renoncé à tirer les ficelles en coulisses. On le savait depuis mars. Paul Mba Abessole avait dit qu’il ne briguerait pas une nouvelle fois la présidence de son parti et il a tenu parole. Lors du congrès des 28 et 29 octobre, c’est un quatuor de militants de la première heure qui lui a succédé : le vice-président Jean‑Nestor Nguema Mebane pour 2018, le secrétaire exécutif Célestin Nguema Oyame pour 2019, le président du conseil communal de Libreville Laurent Angue Mezui pour 2020 et l’ancien secrétaire exécutif Benoît Mba Mezui pour 2021. Pourquoi ce...
(Jeune Afrique 07/11/17)
La disparition d’André Mba Obame, en 2015, a laissé un vide sur le devant de la scène politique que ses anciens camarades de l’opposition ont bien du mal à combler. Nous sommes mi-juillet, avenue George-V, à Paris. Jean Ping est attablé devant une tasse de thé dans le salon d’un palace. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine est arrivé en retard, mais nul doute qu’il a préparé avec soin cette interview, qu’il a d’ailleurs longtemps hésité à accepter. Offensif, il n’esquive aucune question. Pas même celle qui pointe une certaine similitude entre sa situation et celle que connut feu André Mba Obame : à sept ans d’intervalle (en 2009 et en 2016), les deux hommes se sont présentés face...
(Jeune Afrique 07/11/17)
Les législatives d’avril 2018 risquent d’être à nouveau reportées, les réformes issues du dialogue national, censées les précéder, tardant à se mettre en place. Plusieurs des mesures issues du dialogue national (adoption du scrutin majoritaire uninominal à deux tours pour les élections présidentielle et parlementaires, réduction à cinq ans de la durée du mandat des sénateurs) ont été présentées en Conseil des ministres le 28 septembre. Mais la révision des listes électorales ainsi que le redécoupage des circonscriptions, actuellement à l’étude, suscitent les doutes de l’opposition. La présidence, elle, botte en touche. « On n’a pas notre mot à dire sur le calendrier, confie un conseiller du Palais. La Cour constitutionnelle tranchera. » Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/489709/politique/gabon-les-legislatives-...
(RFI 07/11/17)
Enfin des noms des rues et des numéros pour chaque parcelle à Libreville. La capitale gabonaise n’avait pas un véritable plan d’adressage depuis plusieurs décennies. Aujourd’hui, c’est chose faite grâce à un concours de l’Association internationale des maires francophones (AIMF). Cependant, Libreville est très mal urbanisée. Il y a des blocs de quartiers sans rues. Plusieurs maisons n’ont donc pas de numéro. Plus difficile encore, les numéros ne se suivent pas. Trop compliqué pour les taximen et même les résidents. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171107-gabon-installation-marquage-adresses...
(Jeune Afrique 03/11/17)
La société d'exploration basée à Londres, épaulée par deux fonds du capital-investisseur Carlyle, a finalisé la reprise de la totalité des actifs de Shell au Gabon, pour un montant de 628 millions de dollars. Les 400 employés du pétrolier anglo-néerlandais sont tous repris par Assala Energy. Soutenue par le gestionnaire d’actifs américain Carlyle, l’entreprise d’exploration et de production pétrolière Assala Energy, basée au Royaume-Uni vient de finaliser le rachat de la filiale gabonaise du groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell au Gabon – une opération qui était annoncée depuis plusieurs mois, et dont la date valeur...
(Jeune Afrique 02/11/17)
Convoqué à la gendarmerie après avoir appelé - sur TV5 Monde - à contrer le président Ali Bongo « sur le terrain », le sénateur gabonais Jean-Christophe Owono Nguema a refusé de s'y rendre. Il avait prévenu qu’il ne se rendrait pas à la gendarmerie de Libreville, où il était convoqué pour avoir appelé à « contrer le président Ali Bongo sur le terrain ». Ce lundi 30 octobre, le vice-président du Sénat gabonais Jean-Christophe Owono Nguema a au moins honoré sa promesse et préféré ignorer cette convocation, comme l’a confirmé à Jeune Afrique une source proche de l’opposition, qui a requis l’anonymat. Dans une vidéo postée par ses partisans sur les réseaux sociaux, Jean-Christophe Owono Nguema, sénateur proche du...
(La Tribune 31/10/17)
Entre 2009 et ce jour, le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale s'élève à plus de 200 milliards de francs CFA, soit plus de 350 millions de dollars, a annoncé le ministre tchadien de l'économie et de la planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye. Le montant cumulé des arriérés de cotisation des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC), Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad...
(RFI 31/10/17)
Au Gabon, le sixième vice-président du Sénat, Jean Christophe Owono Nguéma, ne s'est pas présenté ce lundi à la section anti-criminalité de la Direction générale des recherches, un service des renseignements généraux de la gendarmerie gabonaise. Sénateur de l'opposition, Jean Christophe Owono Nguéma est poursuivi suite à un entretien sur le plateau de TV5 Monde le 19 octobre dernier dans lequel il dénonçait la révision en cours de la Constitution estimant que le pouvoir voulait installer une monarchie. Il avait demandé au peuple gabonais de se soulever comme au Togo, ce qui n'a pas plu à la justice. Jean Christophe Owono Nguéma a passé toute sa journée dans son luxueux bureau du palais du Sénat. Sur sa table, une copie...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(La Tribune 30/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) vient de prendre la décision de décaisser une enveloppe de 400 milliards de Fcfa en faveur du Gabon. Un appui financier destiné à accélérer la relance économique du pays. Baisse drastiques des recettes tirées des exportations du pétrole, principale source de revenus du pays, et une passe économique difficile sur fond de crise politique... L'appui du Fonds monétaire international (FMI) ne pouvait pas tomber sur un autre meilleur moment. Estimée à 400 milliards de Fcfa, cette enveloppe devrait permettre au gouvernement gabonais d'accélérer la mise en œuvre du fameux Plan de relance économique. Un plan triennal, 2017-2019 que le gouvernement gabonais s'est engagé à mettre en œuvre. Objectif ? Impulser une dynamique nouvelle afin de...
(Jeune Afrique 28/10/17)
Ministre depuis 2015, passée par les cabinets PwC et Deloitte avant de devenir la présidente de la Confédération patronale gabonaise, Madeleine Berre souligne les difficultés des femmes à concilier vie professionnelle et vie privée. Jeune Afrique : Comme vous l’avez indiqué durant le CEO Forum, vos trois maternités vous ont coûté trois ans de vie professionnelle. Quels obstacles avez-vous rencontrés sur votre chemin ? Madeleine Berre : C’est une attitude souvent inconsciente chez les hommes et à laquelle les femmes cèdent sans s’en rendre compte. On nous retire des dossiers, on nous met de côté. Dans un univers dominé par la compétition, les femmes préfèrent donc parfois renoncer à leur maternité. Or, on ne peut pas être un leader sans réussir sa vie...
(Jeune Afrique 24/10/17)
Pas un instant il n’a regretté son choix. Le vice-président de l’Union nationale explique que c’est le pragmatisme qui l’a fait se rallier à Jean Ping. Et qui, aujourd’hui encore, le pousse à prôner le dialogue avec un président dont il conteste la légitimité. Ce sont deux désistements qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre mais qui l’ont profondément marqué. En août 2009, le jour précédant l’élection à la magistrature suprême, Casimir Oyé Mba se retire de la course. Sept ans plus tard, à la veille d’un autre scrutin présidentiel, il nous dira avoir subi des pressions et s’excusera d’avoir à ce point déçu les Gabonais, jurant qu’on ne l’y reprendrait plus. En août 2016, pourtant, l’histoire se répète :...
(Afrique sur 7 24/10/17)
L’opposant Zacharie Myboto, président de l’Union Nationale a fait savoir qu’il était contre le projet de révision de la Constitution. Il a, dans un appel, demandé aux députés de s’abstenir de ce vote. Zacharie Myboto dénonce le règne absolu de Bongo C’est une révision constitutionnelle qui n’est pas du gout de l’opposant Zacharie Myboto qui dénonce les agissements du président Ali Bongo pour s’éterniser au pouvoir. « Un projet inacceptable et un recul de la démocratie », voilà comment il a qualifié le projet de révision de la Constitution, ce samedi 21 octobre, au siège de son parti. Selon lui, c’est clair que la révision constitutionnelle que veut entreprendre l’actuel pouvoir vise à changer le régime semi-présidentiel pour instaurer un...
(RFI 24/10/17)
Au Gabon, les critiques continuent à fuser sur le projet de révision de la Constitution adopté le 28 septembre dernier par le conseil des ministres. Sénateur de l'opposition, Christophe Owono Nguéma a dénoncé un projet de création d'une monarchie au Gabon. Le président de l'Union nationale, Zacharie Myboto a, pour sa part, regretté la fin du régime semi-présidentiel au profit d'un régime présidentiel total. Ce lundi, dans une conférence de presse, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze a répondu à ces critiques. « Personne n’a aujourd’hui au Gabon le besoin, l’envie, le désir, de mettre en place une monarchie, fût-elle constitutionnelle. Il me semble que là-dessus il faut que les choses soient claires...
(AFP 21/10/17)
"Moyennes sexuellement transmissibles": au Gabon, les élèves parlent des "MST" pour désigner l'utilisation des notes par les enseignants comme moyen de harcèlement sexuel à l'encontre des étudiantes. "Il (un professeur de lycée) a commencé à me faire des avances. J’ai commencé à refuser, refuser, refuser… jusqu’au jour où il m’a mis zéro à mon premier devoir", se souvient Mélanie (nom d'emprunt), qui parle visage caché face à la caméra de l'AFP et se dit fière d'avoir "su résister". Comme d'autres élèves, la jeune femme, aujourd'hui étudiante à l'université Omar Bongo de Libreville au Gabon, n'hésite pas à parler de "harcèlement sexuel" de la part des professeurs qui utiliseraient les notes comme moyen de pression pour obtenir les faveurs de certaines...
(RFI 20/10/17)
Au Gabon, l’Union européenne a appelé une nouvelle fois jeudi 19 octobre à l'organisation d'une enquête indépendante destinée à faire toute la lumière sur les violences post-électorales de 2016. Selon l'Union européenne, cette enquête est un « passage obligé afin de rétablir la réconciliation entre tous les Gabonais » et « garantir la stabilité (...) du système démocratique gabonais ». Ce nouvel appel de l'Union européenne à l'ouverture d'une enquête indépendante sur les violences post-électorales intervient dans le cadre du dialogue engagé entre l'UE et le Gabon depuis près d'un an pour entamer un certain nombre de réformes. Les autorités gabonaises ont immédiatement réagi à la demande de l'UE et fait part d'un certain étonnement. « Le Gabon a déjà...
(Le Monde 19/10/17)
La députée de La France insoumise est au cœur de plusieurs polémiques. Mais les arguments pour débattre de ses idées volent très bas, estime le chroniqueur du Monde Afrique. L’hebdomadaire français d’extrême droite Minute a mis une photo de la députée insoumise Danièle Obono à sa « une » avec le titre choquant « Mais qu’on la fasse taire, bordel ! ». Il s’agit du dernier acte d’une campagne lâche et nauséabonde de dénigrement et d’injures menée depuis plusieurs mois à l’encontre de la députée de 37 ans. Danièle Obono est née au Gabon et y a vécu jusqu’à la préadolescence avant de rejoindre la France, pays dont elle a acquis la nationalité en 2011. Lors des dernières législatives, elle...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Le port d’Owendo, inauguré ce samedi 14 octobre, offre une « nouvelle porte maritime » au Gabon et va « accélérer les échanges et générer une économie de plusieurs milliards par an », promet le chef de l’État. Opérationnel depuis juin, le port entièrement rénové a finalement été lancé après un bras de fer tendu entre l’État, Bolloré Transport & Logistics et Olam Gabon. Le nouveau terminal portuaire d’Owendo, au Gabon, serait-il bénit des dieux ? Alors que des trombes d’eau se sont abattues sur le pays ces derniers jours, les festivités pour l’inauguration du port, programmées au soir du samedi 14 octobre, se sont déroulées sous un ciel clément. Les autorités gabonaises avaient pris toutes les précautions, la veille,...

Pages