Lundi 21 Août 2017

Gabon

(Gabon Actu 18/08/17)
Où ira Faustin Boukoubi ? La question vaut son pesant d’or. Elégamment déchargé de ses fonctions de Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) le désormais ancien SG du PDG est face à trois choix. Revenir au gouvernement. Rejoindre ses ex-camarades passés à l’opposition ou en fin se retirer de la vie publique pour se consacrer à une vie de famille qui lui a souvent manqué. Un fin connaisseur de la vie publique gabonaise est convaincu que le pouvoir ne laissera pas tomber ce stratège à la figure consensuelle. Faustin Boukoubi, pourrait figurer parmi les membres du gouvernement attendu depuis plusieurs mois. Faustin Boukoubi a savamment orchestré son départ. Une lettre glissée dans le cabinet du...
(APA 18/08/17)
Le Gabon et l’Egypte ont signé mercredi à Libreville, un accord en vue d’accroître leurs échanges commerciaux dans les secteurs hors pétrole à la faveur de la visite au Gabon du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi. Concrètement, cet accord offre des bénéfices mutuels aux deux pays pour accroître leurs échanges commerciaux. Il intègre des termes permettant d’insuffler une dynamique à leurs relations : les échanges réguliers sur les informations économiques les opportunités, la promotion et la protection mutuelle des investissements et la mise en place en place d’un mécanisme de suivi de la mise en œuvre de l’accord. Pour le Gabon, les avantages à tirer sont considérables, notamment dans certains secteurs hors pétrole tels que le bois, la pêche et...
(Jeune Afrique 18/08/17)
Le pouvoir gabonais brandit un courrier officiel français qui semble indiquer qu’Emmanuel Macron reconnaît Ali Bongo comme son homologue légitime. Bourrasque sur les réseaux sociaux. Tempête dans un verre d’eau ? On dirait la jubilation d’un pré-adolescent dont l’idole aurait liké son filtre “prési” sur Snapchat. Le 9 août, à quelques jours de la fête nationale gabonaise, la direction de la communication présidentielle du Gabon diffusait un courrier transmis par les services de l’ambassade de France. Le post était estampillé « Urgent », car le message était signé Emmanuel Macron et s’adressait à Ali Bongo Ondimba en commençant par « Monsieur le Président ». Le Net s’enflamme. Les aficionados du locataire du palais glorifient un tacle gaulois à une opposition...
(APA 18/08/17)
Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est le seul footballeur africain en lice pour le trophée de Meilleur joueur FIFA de l’année 2017 dont la liste des 24 nominés a été rendue publique jeudi par la Fédération internationale de football (FIFA). Auteur de 31 buts pour 32 matches joués en championnat, l’attaquant international du Borussia Dortmund (élite allemande) a réalisé une saison 2016-2017 réussie. Mieux, avec un total de 124 buts inscrits sous le maillot des Jaunes et Noirs, toutes compétitions confondues, Aubameyang (28 ans) est devenu le meilleur buteur étranger de l’histoire du club allemand. Pour le prix Fifa du meilleur joueur de l'année, le Gabonais est en compétition avec des icônes du ballon rond mondial tels Cristiano Ronaldo (Real Madrid),...
(AFP 17/08/17)
Un remaniement ministériel va avoir lieu "dans les prochains jours" au Gabon, a confirmé le président Ali Bongo Ondimba mercredi dans son traditionnel message pour la fête de l'indépendance, près d'un an après sa réélection contestée. M. Bongo a indiqué qu'il avait demandé à son Premier ministre de "mettre immédiatement au travail le gouvernement qui sera formé dans les tous prochains jours", dans un discours télévisé à la veille du 57e anniversaire de l'indépendance du Gabon. Ce nouveau gouvernement sera formé "conformément aux conclusions du dialogue politique", a-t-il ajouté. Ce "dialogue politique" pouvoir-opposition-société civile a été ...
(Xinhua 17/08/17)
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, lors de son discours à la nation en prélude à la célébration du 57ème anniversaire de l'indépendance du Gabon ce jeudi à Libreville, a annoncé mercredi la formation d'un nouveau gouvernement dans les tous prochains jours. "J'ai instruis, le Premier ministre, chef du gouvernement, à mettre immédiatement au travail le gouvernement qui sera formé, dans les tous prochains jours, conformément aux conclusions du dialogue politique", a indiqué Ali Bongo Ondimba à la nation. Le nouveau gouvernement, a indiqué le président, aura pour mission de travailler pour le succès du Plan de relance économique (PRE) mis en place par le gouvernement pour lutter contre la crise provoquée par la chute des cours des...
(La Tribune 17/08/17)
Le président français Emmanuel Macron vient enfin de prendre implicitement contact avec son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba à l’occasion de la célébration du 57e anniversaire de l’accession du pays à l’indépendance. Si c’est le premier contact officiel entre les deux chefs d’Etat, c’est le « Monsieur le Président » qui a soulevé une véritable polémique au Gabon. Au sein du régime, on jubile sur une reconnaissance certes tardive mais officielle de la réélection d’Ali Bongo et du coté de l’opposition, on minimise la portée de ce qui est pourtant une pilule difficile à avaler. Au delà du duel politique Bongo-Ping qui se poursuit, cela annonce peut-être la fin d’une brouille diplomatique entre Paris et Libreville. C'est une tradition bien...
(RFI 17/08/17)
Le Gabon célèbre ce jeudi le 57e anniversaire de son indépendance. Dans une allocution télévisée le 16 août au soir, le président Ali Bongo Ondimba a annoncé qu'il formera une nouvelle équipe gouvernementale « dans les tous prochains jours ». Le gouvernement est attendu depuis le mois de mai dernier, date de clôture du dialogue politique national organisé par le pouvoir. Mais le Gabon qui traverse une grave crise économique négociait un programme d'ajustement budgétaire avec le FMI. L'accord a été signé. Ali Bongo a précisé que le nouveau gouvernement qu'il mettra sur pied se chargera de relancer l'économie. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170817-gabon-discours-ali-bongo-ondimba-anni...
(Xinhua 17/08/17)
Le Gabon et l'Egypte ont signé mercredi à Libreville un accord commercial à l'occasion d'une visite officielle du président égyptien, Abdel Fatah Al-Sissi au Gabon. L'accord a été paraphé par les deux ministres du Commerce des deux pays en présence des présidents gabonais, Ali Bongo Ondimba et égyptien, Abdel Fatah Al-Sissi. "La prochaine commission mixte économique entre le Gabon et l'Egypte aura lieu très prochainement ici au Gabon", a annoncé le président égyptien dans un point de presse. Abdel Fatah Al-Sissi a indiqué que son pays est disposé à accompagner le Gabon dans la formation de ses cadres militaires et civiles. "L'accord que nous venons de signer complète les six accords signés au Caire lors de mon séjour en Egypte...
(RFI 17/08/17)
Un message adressé le mercredi 9 août par Emmanuel Macron à Ali Bongo Ondimba a été diffusé par la présidence gabonaise. Elle y voit une réponse à l’opposition, qui martèle que la France ne reconnaît pas le régime d’Ali Bongo, et qui continue de contester les résultats de l’élection présidentielle proclamés le 21 août 2016. « Monsieur le Président, à l’occasion de la fête nationale de la République gabonaise, j’ai le plaisir de vous adresser à vous-même ainsi qu’à l’ensemble de vos compatriotes, mes sincères félicitions. Je tiens à souligner l'importance que j'attache au dialogue et à la coopération entre nos deux pays. » Ce message, adressé à Ali Bongo, est daté du mardi 9 août dernier et a été...
(Xinhua 17/08/17)
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a procédé mercredi à Libreville, selon la tradition républicaine à la veille de la fête nationale, au dépôt d'une couronne de fleurs sur la tombe du premier président de la République gabonaise, feu Léon Mba père de l'indépendance. Au son du clairon de la sonnerie réglementaire aux morts, le chef de l'Etat s' est recueilli devant la sépulture de son illustre prédécesseur protégée par deux colombes blanches au cœur du jardin du Mémorial Léon Mba. A l'issue de cette cérémonie d'hommage républicain, le président Ali Bongo Ondimba a échangé avec les membres de la famille du défunt et salué les personnalités présentes, au rang desquelles se trouvaient le Premier ministre et le...
(RFI 17/08/17)
Les services de la présidence française ont confirmé à RFI l’authenticité du courrier qui alimente la polémique au Gabon. La présidence gabonaise voit dans cette lettre, et son intitulé, une réponse à l’opposition qui affirme que la France ne reconnaît pas le régime d’Ali Bongo Odimba. L’Élysée authentifie, mais entend bien clarifier le message. Au sein des services de la présidence française, on évoque « un simple courrier traditionnel, classique pour la fête nationale ». L’envoi de ce type de courriers diplomatiques est d’ailleurs « une pratique habituelle de l’Élysée », ajoute cette source, contactée par RFI. Le message en question a été transmis à la présidence gabonaise par les services de l’ambassade de France à Libreville. « Monsieur le...
(Afrik.com 17/08/17)
Il fallait que cela vienne, et quel meilleur moment que la Fête nationale du Gabon pour le réaliser ? La normalisation des relations entre l’ancienne puissance coloniale et le Gabon ne pouvait plus attendre, et elle ne peut que réjouir tous ceux pour qui l’indépendance et la souveraineté des pays africains a un véritable sens. Ainsi qu’il est de tradition, les chefs d’Etat des pays amis s’échangent des messages de vœux à l’occasion de leurs fêtes nationales et c’est tout particulièrement le cas entre la France et tous les pays qu’elle a colonisés, en Afrique tout particulièrement. La Fête nationale, qui commémore le plus souvent l’indépendance, est aussi un moment symbolique où la France marque son respect pour une souveraineté...
(Agence Ecofin 17/08/17)
Entre avril et mai 2017, la compagnie minière Roxgold, active au Burkina Faso sur la mine Yaramoko, a vendu 28 788 onces d’or pour des revenus totaux de 36 166 000 $. Dans son rapport financier publié lundi, elle indique également que les flux de trésorerie opérationnels générés à partir de ses opérations minières étaient de 18 638 000 $. En ce qui concerne la production, elle était de 27 970 oz à un coût opérationnel de 498 $/oz. Pour atteindre ce résultat, la société a extrait 66 044 tonnes de minerai, traité 65 159 t à une teneur de 12,8 g/t d’or et un taux de récupération de 99%. « Nous sommes ravis de la solide performance enregistrée à...
(La Tribune 17/08/17)
Suspense levé au Kenya ! Dans un pays au bord du précipice de la répétition de la très meurtrière crise post-électorale de 2007, Raila Odinga annonce un recours devant la cour suprême pour contester la réélection d’Uhuru Kenyatta. Bien avant le baroud d’honneur de ce vétéran de 72 ans qui joue sa dernière carte après avoir perdu quatre présidentielles, d’autres opposants africains ont rejeté le résultat sorti des urnes. Voici quelques-unes de leurs stratégies. A quelques exceptions près, rarement sur le Continent, les élections -surtout présidentielle- se terminent par des coups de fil de félicitations entre les candidats pour reconnaître leur défaite à la sortie des urnes. Comme pour la présidentielle de 2013, Raila Odinga va porter sa contestation des...
(Xinhua 16/08/17)
Eric Dodo Bounguendza, directeur du Centre d'études politiques du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968), a été désigné mardi secrétaire général par intérim du parti en remplacement de Faustin Boukoubi, qui a démissionné de ses fonctions, a annoncé le parti dans un communiqué. Le nouveau secrétaire général du PDG a été nommé au terme d'une réunion d'urgence à huis clos convoquée par le président du Parti, Ali Bongo Ondimba, chef de l'Etat gabonais. Universitaire et professeur d'anglais à l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, Eric Dodo Bounguendza est natif de la province de l'Ogooué-Lolo, comme son prédécesseur. Faustin ...
(Gabon Review 16/08/17)
A travers une lettre datée du 9 août dernier, le nouveau président de la France a écrit au chef de l’Etat gabonais. «Il me semble que l’élection de Monsieur Ali Bongo est pleine d’incertitudes et d’inconnus, qui justifient un jugement circonstanciel», déclarait Emmanuel Macron, le 5 avril 2016, 17 jours avant le premier tour de l’élection présidentielle l’ayant porté à la tête de la France. Cinq mois après cette déclaration et quatre mois après sa prise de fonctions à l’Elysée, les «incertitudes» ont-elles été levées ? L’équation à «inconnus» a-t-elle été résolue ? Il reste que, selon un document indubitablement officiel que Gabonreview a consulté, l’homme de tous les fantasmes de la vie politique gabonaise a écrit au chef de...
(APA 16/08/17)
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, a procédé ce lundi à Libreville, au lancement officiel des activités du groupe audiovisuel «Label Radio TV » «Label Radio TV vient agrandir la paysage audiovisuel gabonais et africain, du fait de son positionnement panafricaniste», s’est réjoui le chef de l’Etat gabonais. Construit sur une surface de 25 000 m2, le groupe audiovisuel compte une station multimédia, dix salles de montages, des chambres et des suites devant servir au tournage de films. Le média dispose également de salles de doublage et de serveurs, d’une régie studio et d’un un centre de diffusion et de régie finale. Les équipements actuels lui permettent de générer quatre chaines simultanées et un centre multiplexe numérique de base...
(Gabon Review 16/08/17)
Depuis le 12 août dernier, la rumeur enflait au sujet d’une démission de Faustin Boukoubi, Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG). De source haut placée de ce parti, le Comité permanent de la formation politique au pouvoir vient de désigner un Secrétaire général intérimaire. Dans l’air du temps depuis quelques jours, la démission du Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG) s’est confirmée. Réuni le 15 août à Libreville, le Comité permanent du parti au pouvoir a désigné le successeur de Faustin Boukoubi. Ainsi, au terme de plusieurs heures de conciliabule, Eric Dodo Bounguendza, jusque-là directeur du Centre d’études politiques du parti d’Ali Bongo, remplace le secrétaire général sortant. Cette issue marque la fin d’une ère, serait-on tenté de...
(Jeune Afrique 16/08/17)
Alors que les législatives doivent se tenir au plus tard en avril 2018, date butoir fixée par la Cour constitutionnelle, certains se préparent déjà à la bataille. Parmi eux : Mike Jocktane, qui s’active à fonder son propre parti, Le Gabon nouveau. L’ancien vice-président de l’Union nationale (UN) – dont il a démissionné en mai – s’efforce de réunir les 9 000 signatures nécessaires, dans cinq régions différentes, pour que cette nouvelle formation puisse voir le jour. À ses côtés, des partisans issus de la société civile ainsi que de nombreux membres de l’UN, anciens ou actuels, qui lui ont emboîté le pas, comme Estelle Ondo, ministre de l’Économie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, Marc Koumba Yembi et Grégoire Mapaga...

Pages

(RFI 10/08/17)
Les autorités gabonaises ont lancé un programme de raccordement aux réseaux de communication concernant 2 700 villages isolés. L’objectif est de réduire les zones blanches dont le raccordement est jugé trop peu rentable par les opérateurs privés de téléphonie. « Avant, il fallait rester pile sous l’arbre, là, immobilisé. Même s’il y a une mouche, tu ne te déplaces pas », raconte l’un des habitants d’Ongame, un petit village isolé au cœur de la forêt équatoriale. Ici, les populations qui vivent de pêche et d’agriculture sont quasiment coupées des réseaux de communication, téléphone et internet. « On était vraiment perdu, on ne savait pas comment téléphoner », raconte une habitante d’Ongame, qui sera très bientôt raccordé aux réseaux. 2 700...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(L'Union 09/08/17)
D’après une étude des services techniques du ministère de l’Eau et de l’Energie, près de 87 400 m3 d’eau s’évapore sur l’ensemble du territoire national en raison des fuites avant ou après compteur. Cette situation interpelle le département au moment où Libreville connaît des difficultés majeures dans son approvisionnement en eau. En effet, la capitale « n’a besoin », dit-on, que de 15 000 m3 d’eau supplémentaire pour combler son déficit. Alors que faire quand près de 87 000 m3 s’écoule en pure perte dans la nature, à l’indifférence générale et privant d’eau des quartiers entiers dans les communes de Libreville et d’Owendo ? C’est cette problématique que le gouvernement tente, à travers le ministère de l’Eau, de résoudre au...
(L'Union 09/08/17)
Nommé le 28 décembre 2016, le directeur général des Hydrocarbures, Jacob Tsioba Thaty, a été démis de ses fonctions par décret présidentiel en date du 7 août 2017. Selon des sources internes au ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, il est reproché à ce haut fonctionnaire plusieurs malversations financières dont le montant se chiffrerait en milliards de francs. D'après toujours nos sources, Jacob Tsioba Thaty aurait ouvert un compte au nom de son département dans une banque commerciale de la place sans l’autorisation préalable du ministre de l'Economie et de celui du Pétrole. Surtout qu'une disposition réglementaire stipule que seuls les comptes légaux des ministères doivent être logés, soit à la Caisse de dépôt et de consignation (CDC), soit au...
(APA 09/08/17)
Le nouveau siège du secrétariat général de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima) a été inauguré lundi à Libreville par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. Situé en plein centre-ville, l’édifice occupe une superficie totale de 2 482 m². Il mesure une trentaine de mètres de haut et comprend un rez-de-chaussée et sept niveaux avec un sous-sol de 900 m². L’investissement a couté 6,5 milliards de francs CFA, empruntés auprès des sociétés d’assureurs et de réassureurs implantés dans les 14 Etats de la zone Cima. «Disposant désormais d’un cadre de travail idéal et des plus agréables, je reste persuadé que cette nouvelle infrastructure va davantage galvaniser le personnel et pousser le secrétariat général vers plus d’efficacité», a espéré le...
(APA 09/08/17)
Le Gabon se classe parmi les 10 pays les plus dangereux du monde, selon le dernier sondage de l’institut international Gallup, dont APA a pris connaissance, mardi. 33% des Gabonais interrogés sont moins susceptibles de se sentir en sécurité. Beaucoup avouent craindre leurs propres forces de l’ordre, et peu ont le courage de sortir de chez eux la nuit. A la lumière de ce classement, le Gabon est désormais classé au même niveau que d’autres pays sur le continent (Afrique du Sud et Libéria) et en Amérique latine (Bolivie). L’Indice de la loi et de l’ordre 2016 de l’institut international de sondage a pris en compte 135 pays. Celui-ci s’est basé sur la confiance déclarée des personnes interrogées dans leur...
(L'Union 09/08/17)
Placée sous le thème "Identités, valeurs et construction de la nation", la manifestation sera rehaussée par la présence du président de la République. AUJOURD'HUI est célébrée à l'échelle nationale la neuvième édition de la Journée nationale du Drapeau. Une manifestation instituée par le président de la République en vue de permettre à ses compatriotes de s'approprier les symboles de la nation, cultiver l'esprit patriotique tout en favorisant l'émergence d'une culture citoyenne, d'aviver le sens des responsabilités et le devoir républicain. C'est le décret n°0860 du 2 décembre 2009 qui formalise cet événement qui, au fil des célébrations, connaît un engouement populaire indéniable. Il faut souligner que l'invitation à l'appropriation des valeurs matérialisées par les couleurs nationales était apparue comme une...
(L'Union 09/08/17)
Le gouvernement nippon, par l'intermédiaire de sa représentation diplomatique dans notre pays, a signé, hier, un contrat de réhabilitation de cet établissement du 6e arrondissement de Libreville. L'ECOLE publique de Nzeng-Ayong III présentera, bientôt, une nouvelle physionomie. Dans le cadre de son programme "Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine", le gouvernement japonais, par le biais de sa représentation diplomatique dans notre pays, a signé, hier, un contrat de réhabilitation de cet établissement du 6e arrondissement de Libreville, par la construction de 5 bâtiments composés de 3 salles de classe, équipées chacune de 200 tables-bancs. Pour parapher l'accord, on a eu besoin de l'ambassadeur du Japon au Gabon, Masaaki Sato, et la directrice de ladite école, Junette Okouyi,...
(RFI 08/08/17)
L’augmentation importante et soudaine, dès la rentrée prochaine, des frais d’inscription et de scolarité à l’université provoque une polémique au Gabon. Le recteur de l’université affirme que l’augmentation était nécessaire et sera indolore, les étudiants et leurs représentants dénoncent une mesure « brutale ». Le décret publié fin juillet par le ministère de l’Enseignement supérieur du Gabon a provoqué un véritable tollé, et pour cause : l’augmentation des frais d’inscription à l’université, qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine...
(Agence Ecofin 08/08/17)
Label TV, la télévision panafricaine initiée par Mactar Silla (photo), sera lancée officiellement ce 14 août en présence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, annoncent ses promoteurs. Les tests satellites, TV et radio, ont débuté depuis ce 1er août et les programmes seront lancés dans les jours à venir. La réception de Label TV nécessitera une antenne parabolique, un câble coaxial et un décodeur/ démodulateur pour un coût global qui varie de 20 à 35 000 FCFA selon les pays. « Le programme sera également disponible dans le bouquet des chaînes proposées par les principaux opérateurs locaux de chaque pays », précise la chaine. Annoncé en mai 2014, le projet se positionne comme une « vitrine de l’Afrique émergente...
(La Tribune 05/08/17)
La crise sociale au Gabon a atteint les secteurs clés de l'économie. Ce mercredi, les fonctionnaires des départements des Impôts, de la Douane, du Trésor public et des Hydrocarbures ont amorcé une grève d'avertissement de 72 heures dont les objectifs sont d'amener les autorités du pays à leur verser plusieurs mois d'arriérés de primes. Le gouvernement gabonais est sous pression. Outre la crise socio-politique qui secoue le pays, les autorités sont obligées à faire face à un autre mouvement social dans les administrations ...
(L'Union 04/08/17)
Les agents du Trésor public, des Douanes, des Impôts et des Hydrocarbures notamment, ont entamé, depuis mercredi, un mouvement d’humeur d'avertissement pour protester contre le nouveau système de paiement de leurs primes. journée était particulièrement électrique, hier, à l'entrée du ministère de l'Economie, à Libreville. Des agents des régies financières (Impôts, Trésor public, Douanes et Hydrocarbures) ont en effet décidé de lancer un mouvement d'humeur de trois jours, qui a débuté mercredi. Ils exigent le retrait du nouveau système mis en place pour le paiement de leurs primes, a fait savoir Wilfried Mvou Ossalas, président nationale de l'Union générale de la comptabilité publique et du trésor et, par ailleurs, porte-parole de l'Intersyndicale des régies financières. " Cette grève d'avertissement de...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Les agents des régies financières du Gabon, dont les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le trésor, sont en grève depuis mercredi 2 août, pour réclamer le paiement de primes et d'arriérés de salaire de plusieurs mois. L'intersyndicale a annoncé la fin de la grève pour le vendredi 4 août, mais menace de poursuivre son mouvement si ses revendications sont ignorées. L’intersyndicale des régies financières du Gabon, qui comprennent les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le Trésor, a annoncé, lors d’une assemblée générale, ...
(Gabon Review 03/08/17)
Adulé un temps par ses compagnons de l’opposition après les avoir rejoints, le président de Démocratie nouvelle (DN) est aujourd’hui honni par ces derniers pour avoir pris part aux assises d’Angondjé. Dans le Woleu-Ntem, les «exploits» passés de cet ancien député PDG de Bitam n’en finissent plus d’être ressuscités, au même titre que ses petits noms. Si leur aval avait été demandé avant l’entrée de René Ndemezo’o Obiang au Front uni de l’opposition, en février 2015, il n’est pas sûr qu’ils l’auraient donné. Vincent Essono Mengue, Rostand Essono Ella, Jean Marc Ekoh, François Ondo Edou, Luc Bengone Nsi et bien d’autres opposants de longue date ne connaissent que trop bien le président de Démocratie nouvelle. Un parti se réclamant de...
(Autre média 03/08/17)
Le président du parti «Ensemble pour la République» dénonce des pratiques peu orthodoxes qui ont pris le secteur en otage. Le secteur de l’éducation au Gabon est en crise. C’est du moins la position du parti «Ensemble pour la République». Dans une déclaration de son président publiée mercredi, il ressort que le système éducatif gabonais ne cesse de dégringoler au fil des années. Dans un style direct dépouillé de langue de bois et sans s’encombrer de gants, Dieudonné Minlama Mintogo met le doigt dans la plaie pour mettre en lumière les maux qui discréditent ledit système. «L’école est devenue un lieu de pression où toutes les passions s’expriment. L’éducation a laissé la place aux vices et aux trafics de tous...
(Gabon Review 03/08/17)
Le secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), Lee White, a exposé, le 2 août 2017 à Libreville, dans le cadre des activités de l’association Imagine-Gabon Think-Tank, sur les enjeux que revêtent les 20 aires marines protégées récemment créées au Gabon. «Création de 20 aires marines protégées : quels enjeux pour le Gabon ?», telle est la thématique abordée ce début de mois d’août par Imagine-Gabon, dans le cadre de ses rencontres thématiques de réflexion sur les politiques publiques, dénommées «Café-Imagine». Une occasion pour le professeur Lee White d’expliquer le bien-fondé de la création de ces espaces et ce qu’elles apportent comme valeur ajoutée au pays. Sur la base des photographies, Lee White a présenté ces aires marines...
(Agence Ecofin 03/08/17)
Libreville vient d’abriter les travaux de lancement du Centre régional de collaboration et de prévention des maladies pour l’Afrique centrale (CCR). Cette réunion qui a été présidée par le ministre de l’Egalité des chances, Blaise Louembe, assurant l’intérim de son collègue de la Santé empêché, avait pour principal objectif, de mieux asseoir les mécanismes de mise en œuvre de ce dispositif. Il s’agissait pour les experts de développer un consensus sur les structures de gouvernance ainsi que sur le cadre de collaboration du CCR de l’Afrique centrale, et d’élaborer des termes de référence du Réseau régional intégré de surveillance et de laboratoire (RISLNET). Il était également question de discuter et s’étendre sur les activités de santé publique pour le CCR;...
(Gabon Review 03/08/17)
Exacerbés par le non-paiement de primes, les agents des régies financières ont suspendu les activités pour une durée de 72 heures, afin de d’inviter le gouvernement aux négociations. Cette suspension pourrait déboucher sur une grève illimitée si aucune solution viable n’est trouvée. Dans 4 jours, s’ils n’ont pas perçu leurs primes, les agents des Régies financières affiliées à l’Intersyndicale des Douanes Impôts Trésor et hydro carbures déclencheront une grève illimitée. C’est l’avertissement qu’ils ont donné au gouvernement au cours d’une assemblée générale, tenue le 1er août à Libreville, pour le contraindre à payer les primes accumulées depuis près de trois mois. L’ultimatum a été suivi d’une suspension des activités pour une durée de 72 heures. Cette suspension pourrait, selon le...
(Gabon Actu 02/08/17)
Le domicile de l’ancien ministre du travail et de l’emploi, Simon Ntoutoume Emane, situé au quartier Lalala dans le 5ème arrondissement de Libreville a été littéralement ravagé par un violent incendie qui serait provoqué par certains jeunes opposants, très remontés contre, ce cadre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour avoir récemment traité l’opposition gabonaise d’entretenir un discours plein de duplicité et de haine. L’incendie s’est déclaré tard dans la nuit de lundi à mardi. La résidence était vide. Depuis un moment, le propriétaire aurait changé de domicile pour s’établir dans le quartier huppé dénommé « La Sablière », situé au nord de Libreville. Le bilan matériel est lourd. Le contenu et toute la maison ou presque sont consumés...
(Gabon Actu 02/08/17)
Le journal Ezombolo a volé lundi la vedette à Libreville par un titre choc en annonçant à la Une qu’à Paris, Ali Bongo a rencontré Jean Ping pour négocier son départ. Le journal s’est vendu comme des petits pains. Les librevillois se sont recommandés cette lecture comme le dernier best-seller de la presse gabonaise. Les partisans de Jean Ping se sont régalés et ont cru que l’heure va bientôt sonnée. Ping va bientôt s’installer au pouvoir. De leur côté, les fanatiques d’Ali Bongo ont bien ricané soutenant que leur champion serait sur le point de regagner Libreville après des vacances au Maroc. Ali Bongo revient vite au pays pour préparer la célébration de la fête nationale le 17 août. Dans...

Pages

(Gabon Actu 04/08/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) qui a bouclé une mission effectuée du 26 juillet au 2 août dernier, estime dans un communiqué que l’économie gabonaise a amorcé une phase de stabilité mais les perspectives à court terme demeurent délicates. Voici le texte intégral : Premiers signes d’une reprise économique, mais les perspectives à court terme du Gabon demeurent délicates. Les arriérés continuent de peser sur l’activité économique. Le gouvernement s’est engagé à trouver une solution rapide. Une mise en œuvre résolue sera essentielle à la réussite du programme des autorités. Il convient de saluer les progrès réalisés jusqu’à présent dans la mise en œuvre des réformes structurelles. Une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Alex Segura-Ubiergo a séjourné...
(L'Union 04/08/17)
Le groupe de pensée et de réflexion Imagine-Gabon a organisé, hier, son premier Café-Imagine, à l'hôtel Nomad. Selon Léandre Bouloubou, président de Imagine-Gabon, les rencontres " Café-Imagine" sont un concept qui se veut un centre d'intelligence, de réflexion et d'action. Pour ce café inaugural, les organisateurs ont invité le Pr Lee White, secrétaire exécutif de l'Agence nationale des parcs nationaux, à animer une conférence-débat sur la décision des plus hautes autorités de doter, dès début juin 2017, le Gabon d'un réseau de neuf parcs marins et de onze réserves aquatiques. Un sujet qui tombe à pic, ce d'autant que les populations n'ont pas toujours été bien édifiées sur les raisons ayant conduit à la création desdites aires protégées aquatiques. Ainsi,...
(Xinhua 03/08/17)
Le personnel des Impôts, de la Douane, du Trésor public et des Hydrocarbures ont déclenché mercredi une grève d'avertissement de 72 heures pour contraindre l'administration publique de verser plusieurs mois d'arriérés de primes. Les personnels de toutes ces administrations, réunis au sein d'un intersyndical, ont organisé un sit-in devant le siège du ministère de l'Economie à Libreville. "Nous réclamons 3 mois d'arriérés de primes et 5 mois de bonus", a déclaré le porte-parole des grévistes, Erisco Wilfried Ossialas Mvou. "Nous sommes venus ici pour dire au gouvernement...
(Financial Afrik 03/08/17)
Attention, les banques gabonaises Au Gabon, le secteur financier fait les frais du ralentissement de l’activité économique et des difficultés financières des clients, présentant ainsi des signaux de tensions, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI) sur le pays. D’où un suivi rapproché. Avec une contribution modeste à l’économie nationale (34 % du PIB), le secteur souffre, en effet, du durcissement des conditions de liquidité et l’accroissement des créances en souffrance, la conséquence d’une diminution de la croissance du crédit privé en 2016. Le spectre d’un éventuel effet d’éviction imputable à l’augmentation des emprunts publics n’est pas moins envisageable. « Les banques privées ont certes accumulé des volants de fonds propres suffisants, mais le niveau des fonds propres doit...
(Gabon Actu 02/08/17)
La délégation du Fonds monétaire international (FMI) en fin d’une mission de travail au Gabon donnera ce mercredi à Libreville une conférence de presse pour faire le bilan de la première revue du programme conclu avec le gouvernement gabonais. La conférence de presse aura lieu en matinée. Les experts de l’institution de Breton Wood livreront à la presse le constat effectué sur le terrain. En juin dernier, le fonds monétaire international a annoncé le décaissement d’une somme de 642 millions de dollars sur une période 3 ans pour soutenir le projet de relance économique du Gabon. Outre le prêt du FMI, un autre est attendu en octobre prochain de la Banque mondiale. Ces enveloppes seront prioritairement destinées au paiement de...
(Gabon Actu 02/08/17)
Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) réel au Burkina Faso, est passé de 4% en 2015 à 5,9% en 2016, ont annoncé des experts Fonds Monétaire International (FMI) à l'issue d'une rencontre de son conseil d'administration. Selon le ministère en charge de l'Economie du Burkina Faso, c'est à l'issue de la revue du programme triennal 2014-2016 qu'une lettre d'intention relative aux politiques économique et financière a été soumise au Conseil d'Administration du FMI qui, le 14 juillet, a jugé satisfaisant les résultats obtenus par le Burkina Faso. Dans un communiqué publié mardi, le ministère en charge de l'Economie souligne que les services du FMI ont notamment relevé que malgré les problèmes sécuritaires et les tensions sociales, la...
(Gabon Eco 02/08/17)
Le Gabon et l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) vont travailler main dans la main. Objectif : redynamiser la production pétrolière nationale. Une annonce faite hier, à la faveur d’une séance de travail entre le Ministre des hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroué et le Secrétaire général de l’organisation, Mohammad Barkinda. Alors que la crise sectorielle pétrolière bat son plein et affecte gravement l’économie nationale, le Ministère des Hydrocarbures, dirigé par Pascal Houangni Ambouroué, recherche les meilleures stratégiques à mettre en place pour surmonter la crise. D’où la rencontre d’hier, mardi 1er août courant, au Ministère des hydrocarbures, entre Pascal Houangni Ambouroué et le Secrétaire général de l’Opep, Mohammad Barkinda. Bon à savoir, l’Opep accompagnera le Gabon dans la mise en...
(Gabon Actu 02/08/17)
Le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP), Mohammad Barkindo en visite au Gabon a déclaré mardi au terme d’une séance de travail avec le ministre du pétrole et des hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroué, que son organisation accompagnera le pays dans sa nouvelle stratégie pour booster la production pétrolière du Gabon en baisse continuelle depuis plus d’une décennie. « Nous allons avec les autorités gabonaises entreprendre une vision conjointe pour voir dans quelle mesure surmonter la crise dans le secteur du pétrole », a déclaré M. Barkindo, félicitant par la suite le Gabon d’avoir réintégrer l’OPEP après son retarait en 1995. L’ancien petit Emirat pétrolier du Golfe de Guinée est membre fondateur de l’OPEP en 1975. L’organisation...
(Agence Ecofin 02/08/17)
Au terme du conseil d’administration de la société nationale des hydrocarbures du Gabon (Gabon Oil Company), les administrateurs ont planché sur le destin à court et moyen terme de cette entreprise qui gère les participations de l’Etat dans les sociétés pétrolières opérant au Gabon. D’après le communiqué rendu public à l’issue de ce conclave, les administrateurs ont décidé, au travers de la création de trois filiales, de repositionner la société dans le secteur aval, notamment la distribution des produits pétroliers, le transit ou encore la construction et l’entretien des sites pétroliers. La première filiale va s’occuper du transit douanier et du transport des produits pétroliers. Quant à la deuxième, il s’agit désormais, pour la société, d’intégrer le secteur de la...
(Agence Ecofin 01/08/17)
Malgré les incertitudes relatives au volume de pétrole contenu dans le champ de Robin-01 découvert en 2010, et dont la viabilité économique a été questionnée par des responsables de Shell Gabon, à la suite d’une étude menée en 2012, la filiale locale de la compagnie anglo-néerlandaise s’est engagée dans la production permanente de ce nouveau champ. Avec un potentiel d’environ 8 puits pour une production qui culmine à 100 000 barils à ce jour, le site de Robin qui comprend également le champ de Toucan, constitue pour les dirigeants de la compagnie, une réelle opportunité de développement de l’activité. «La production actuelle du puits nous permet d’obtenir des données utiles pour mieux planifier le développement futur du champ de Robin.»,...
(Agence Ecofin 31/07/17)
(Agence Ecofin) - C’est à Douala, la capitale économique du Cameroun que les experts de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), ont planché sur les attendus du projet d’adoption du dispositif réglementaire en matière d’exploitation des ressources du sous-sol dans l’espace communautaire. En gestation depuis mai 2016, ce projet de code minier sous-régional, initié par le projet REMAP (renforcement pour la gouvernance des matières premières) et la coopération Allemande pour le développement (GIZ), a été présenté aux autorités communautaires qui l’ont, dans les grandes lignes approuvé. «Ce code permettra à nos Etats de tirer avantage de l’exploitation des ressources extractives en ce sens que celles-ci permettront d’augmenter leur contribution dans les budgets des Etats de la sous-région »,...
(L'Union 29/07/17)
Après la signature du mémorandum en avril dernier lors du séjour dans notre pays de Liu Shaoxi, président de cette multinationale chinoise, le tour est revenu cette semaine à l’édile de la capitale, Rose Christiane Ossouka Raponda, accompagnée d’une équipe d’experts, d’effectuer le déplacement de la ville Shantou au sud-est de la Chine. pas supplémentaire vient d’être franchi dans le partenariat stratégique amorcé depuis le mois d’avril dernier entre la mairie de Libreville et le groupe Yihua en Chine, lors du séjour dans notre pays de son président, Liu Shaoxi, et d’une délégation d’hommes d’affaires chinois. Après le mémorandum signé à cette occasion avec la municipalité pour l’étude et la mise en œuvre d’un certain nombre de projets d’intérêt général,...
(Gabon Review 27/07/17)
Dans un entretien paru dans L’Union du 26 juillet, le patron de la Direction générale des impôts (DGI) a reconnu les difficultés éprouvées par son administration dans la lutte contre le secteur informel. Un combat qui peut être facilité par la simplification des procédures, ou encore l’amélioration du climat des affaires pour les petits contribuables. Rendu public en mai dernier, un rapport du Fonds monétaire international (FMI) mettant en relief l’ampleur de l’économie informelle au Gabon a donné matière à réagir au directeur général des impôts. Dans une interview parue dans le quotidien L’Union, le 26 juillet, Joël Ogouma a mis en avant les dispositions prises par son administration pour freiner ce phénomène. Selon la publication de l’institution de Bretton...
(Agence Ecofin 26/07/17)
L’Exim Bank China a octroyé un prêt de 32,6 millions de dollars au Burundi pour financer son passage à la télévision numérique. C’est ce qu’a annoncé, le 24 juillet, Nestor Bankumukunzi, le ministre burundais des TIC, des Postes et des Médias. Ce prêt est assorti d’un taux d'intérêt de 2% par an avec des charges de gestion équivalant à 0,5% du montant du crédit sur une période de 20 ans, avec une période de grâce de cinq ans. Le gouvernement a également précisé que le Burundi s’était doté d’un projet de loi organisant le passage de l’analogique au numérique. Ce texte confie l’exécution du projet à la Société de télévision numérique du Burundi, un organe mixte géré par l’opérateur chinois...
(APA 26/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a adopté son nouveau plan stratégique 2017-2022 dans le but de procéder aux réformes financières et mettre en œuvre des programmes de diversification des économies dans les six pays de la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA ce mercredi auprès des services de la communication de cet institution bancaire . Ce nouveau plan stratégique de la BDEAC 2017-2022, adopté par l’assemblée générale des actionnaires de cette banque tenue le 24 juillet à Brazzaville, table sur les réformes financières et les programmes de diversification des économies dans les six pays de la sous-région en les invitant à investir dans les...
(APA 26/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net des 52 banques en activité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est passé de 124 milliards de francs CFA en 2105 à 87 milliards de francs CFA en 2016, soit une baisse en valeur relative de 37 milliards de francs CFA et une diminution en valeur absolue de 30 %, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette forte régression est la conséquence de la conjoncture difficile observée depuis quelque temps dans cette sous-région, avec notamment un repli de la croissance de 0,2% à cause principalement de la chute des cours du pétrole intervenue en 2014, et dont cinq des six pays de la CEMAC en...
(Gabon Review 25/07/17)
Par arrêté du Premier ministre daté du 19 juillet dernier et rendu public le 23 juillet 2017, le gouvernement a interdit l’importation du ciment pour une durée de deux ans. Dans le communiqué parvenu à Gabonreview, le gouvernement explique que cette interdiction temporaire vise à réguler le marché gabonais du ciment, mais aussi à valoriser la filière et à protéger les investissements dans ce secteur. Selon le gouvernement, «après plusieurs mois de travail entre les acteurs du secteur public et ceux du secteur privé, le Gouvernement a décidé, par arrêté du Premier ministre daté...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(APA 25/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le règlement pacifique des contentieux bancaires au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) préoccupe la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a opté de mettre sur pied un cadre réglementaire et juridique approprié pour gérer efficacement ces différends, a-t-on appris lundi auprès de cette institution sous-régionale. Selon un communiqué dont APA a obtenu copie, le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale vient d’organiser à Ndjamena, la capitale tchadienne, un forum sur la justice et la banque impliquant différents acteurs du secteur, ainsi que des magistrats et des représentants de la Cour commune de justice et d’arbitrage de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique...
(Gabon Actu 24/07/17)
Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issozé Ngondet a signé le 19 juillet dernier un décret interdisant d’importer le ciment au Gabon durant deux ans afin de protéger l’industrie locale. L’arrêté a été pris en concertation avec plusieurs ministères notamment le ministère de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie, le ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement ainsi que le ministère des Mines. Le gouvernement explique que la décision permettra de protéger les emplois, les consommateurs et les investisseurs locaux. Selon la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF), la production de ciment, qui s’est élevée à 146 590 tonnes en 2015 contre 161 347 tonnes en...

Pages

(APA 18/05/17)
L’attaquant gabonais du Borussia Dortmund pourrait être le footballeur le mieux payé du monde si d’aventure il acceptait l’offre du club chinois de Tianjin Quanjian, prêt à mettre 80 millions d’euros sur la table et à lui offrir un salaire annuel de 50 millions d’euros, révèle la presse spécialisée française. Selon France Football, le club de Tianjin Quanjian, entraîné parle champion du monde italien Fabio Cannavaro, aurait transmis une offre démentielle à Aubameyang (27 ans) comprenant un salaire de 50 millions d'euros net par saison. L’attaquant perçoit actuellement 4 millions d’euros au Borussia. Pour convaincre Dortmund de lâcher sonmeilleur buteur (36 buts en 40 matches, toutes compétitions confondues cette saison), sous contrat jusqu'en 2020, le club chinois serait également prêt...
(Autre média 17/05/17)
Le travail de Didier Ovono a été remarquable au sein de l’équipe des panthères et sa hauteur d’esprit qui le pousse aujourd’hui à vouloir passer le relais aux jeunes. Toutefois, les propos de l’actuel portier des Panthères du Gabon exprimés dernièrement pour justifier son retrait de la sélection nationale, suscite plusieurs commentaires. Le club d’Ostende est celui qui donne un salaire tous les mois aux joueurs, a-t-il déclaré. Didier Ovono ne donne toujours pas les vrais raisons de son départ des Panthères du Gabon qu’il aura servi durant 14 années en totalisant 106 sélections. Il se contente de dire : « Je crois que le moment est venu de prendre du recul par rapport à la sélection, et de laisser...
(Gabon Review 16/05/17)
La chaîne de télévision publique gabonaise n’a pas pu retransmettre le match d’ouverture de la coupe d’Afrique des nations de football U17, disputé à Port-Gentil. L’absence de signal et de remontée satellitaire serait la raison de ce premier raté de la fête du football africain. La population gabonaise n’a pas pu suivre les matchs d’ouverture de la coupe d’Afrique des nations cadette, sur la chaîne de télévision nationale (Gabon-télévision). Bien qu’ayant acquis les droits de retransmission, le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Cocan) éprouve des difficultés à récupérer le signal, réaliser une montée satellitaire pour le transférer vers Gabon-télévision. Les rares passionnés du football qui ont pu suivre en images le «mauvais départ de la sélection nationale»...
(AFP 13/05/17)
Le gardien de but gabonais Didier Ovono (34 ans/90 sélections) a annoncé qu'il arrêtait sa carrière internationale avec les Panthères dans des propos rapportés samedi par la presse locale. "J'ai 34 ans et je suis en fin de contrat avec Ostende (Belgique). Je n'ai pas de club pour la saison prochaine. Ma priorité c'est de retrouver une équipe", a déclaré le co-équipier de Pierre-Emerick Aubameyang en sélection dans des propos rapportés par le quotidien l'Union. Le sélectionneur espagnol José Antonio Camacho va devoir trouver un nouveau gardien pour remplacer Ovono, 90 sélections depuis 2003
(L'Union 11/05/17)
Le nouveau président promet de donner un second souffle à la Fédération gabonaise de karaté-do et arts martiaux affinitaires (Fégakama). " BONNE route ". C'est par cette simple phrase que Me Paterne Dicka a félicité, samedi dernier, Gilles Ongondja Koumoué qui venait d'être élu président de la Fédération gabonaise de karaté-do et arts martiaux affinitaires (Fegakama). Me Dicka s'en va après neuf ans à la tête de cette instance et une assemblée générale élective un tantinet houleuse. Pour éviter que cette élection ne tourne à la foire d'empoigne, des gendarmes avaient été postés à l'entrée de la salle de réunion du ministère des Sports. Ils avaient reçu pour consigne de ne laisser passer que les personnes concernées par ce vote...
(Jeune Afrique 11/05/17)
Le Paris-SG a fait du recrutement du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang une de ses priorités pour la saison prochaine. Le club français est prêt à débourser 70 millions d’euros pour racheter ses trois dernières années de contrat avec le Borussia Dortmund. Pour Gernot Rohr, l’ancien coach des Panthères, et Didier Ovono, son partenaire en sélection, PEA ferait un excellent choix en signant au PSG. Pierre-Emerick Aubameyang, lors de son départ de Saint-Étienne pour le Borussia Dortmund en juin 2013, n’avait pas exclu de revenir un jour en France, où il est né. Le capitaine des Panthères du Gabon (55 sélections, 23 buts) est depuis devenu un des meilleurs attaquants de la planète, ce qu’il confirme encore cette saison. PEA est le...
(Gabon Eco 10/05/17)
Pas de trace du Gabon dans le renouvellement des instances de la Confédération Africaine de Football. La réunion du comité exécutif de la CAF tenue en début de semaine à Manama, la capitale du Bahreïn a fait la promotion de certains pays au détriment d’autres. La première réunion du comité exécutif du nouveau président de la CAF, le Malgache, Ahmad Ahmad fait constater en outre que le Cameroun du président sortant Issa Hayatou, autrefois omniprésent dans les commissions n’existe plus. Sur le plan de la diplomatie footballistique internationale, le Gabon ne pèse pas grand chose. La démonstration a encore été faite lundi dernier à Manama au Bahreïn où le nouveau parton de la CAF a opéré des changements stratégiques pour...
(RFI 05/05/17)
Le Gabon affrontera la Zambie en match amical le 3 juin à Libreville, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs, pour préparer le début de la course à la Coupe d'Afrique des nations 2019. Pour la première journée de qualifications en juin prochain, le Gabon se rendra au Mali, alors que le même jour la Zambie recevra le Mozambique.
(AFP 04/05/17)
Le Gabon affrontera la Zambie en match amical le 3 juin à Libreville, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs, pour préparer le début de la course à la Coupe d'Afrique (CAN) 2019. Pour la première journée de qualifications pour Cameroun-2019, le Gabon se rend au Mali le 10 juin et le même jour la Zambie reçoit le Mozambique.
(AFP 27/04/17)
L'ex-défenseur du Gabon passé par Brest (2e div. française), Moïse Brou Apanga, est mort mercredi à l'âge de 35 ans à l'entraînement avec son club librevillois des suites d'un malaise cardiaque, a annoncé jeudi la Ligue gabonaise. "Nous sommes très éplorés et consternés. (...) Hier (mercredi, ndlr), en fin d'après midi, Moïse s'est écroulé sur le terrain. Il a été transféré au CHU d'Owendo et là, ils ont constaté qu'il était décédé", a affirmé à l'AFP Brice Mbika Ndjambou, président de la Ligue nationale de football (Linaf) au Gabon. "Le pays perd un fils valeureux qui a toujours donné le meilleur de lui-même pour le drapeau gabonais", a réagi la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) dans un communiqué. Moïse Brou...
(Gabon Eco 27/04/17)
Alter ego de Bruno Ecuele Manga dans la charnière centrale des Panthères du Gabon, l’international gabonais d’origine ivoirienne Moïse Brou Apanga est décédé mercredi 26 avril 2017 d’une crise cardiaque à l’entrainement avec son club le Canon 105 au stade Idris Ngari d’Owendo. Homme fort du club français de Brest entre 2008 et 2012, le défenseur gabonais Moise Brou Apanga âgé de 35 ans, considéré comme une des meilleurs Panthères de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012) a succombé mercredi 26 avril à Libreville d’une crise cardiaque en plein entrainement avec son club du Canon FC 105 du Général Idris Ngari. Informé, Alain Giresse, son ancien entraineur qui le considérait comme un fils n’en revient toujours pas. « Nous...
(Jeune Afrique 27/04/17)
Ce mercredi soir à Libreville, lors d’un entrainement avec le FC 105, Moïse Brou Apanga est mort d’une crise cardiaque à seulement 35 ans. Ses anciens coéquipiers et son entraîneur à Brest se souviennent de l’ex-capitaine des Panthères (29 sélections, 1 but) avec émotion. Moïse Brou Apanga n’avait connu qu’une seule équipe en France. C’était à Brest, entre 2008 et 2012, avant de repartir au Gabon ensuite (AS Mangasport, FC Akanda, FC 105). Mais son passage en Bretagne a marqué les esprits, et notamment celui d’Alex Dupont. L’entraîneur a appris la disparition de son ancien défenseur ce jeudi matin. « On ne peut pas partir si jeune… C’est terrible. Mourir d’une crise cardiaque, sur le terrain, en faisant ce qu’on...
(Gabon Actu 26/04/17)
La Confédération africaine de football (CAF), n’a retenu aucun arbitre central gabonais pour officier les matchs de la phase finale de la 12ème édition de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans (CAN U17) organisée au Gabon du 14 au 28 mai prochain. Seul Moussounda Montel a retenu comme arbitre assistant durant la compétition qui se déroulera finalement entre Libreville et Port-Gentil. Franceville ayant été écartée à la dernière minute. La liste de la CAF compte 13 arbitres centraux et 14 assistants. A propos des arbitres centraux, la CAF a retenu, Haithem Kossai (Tunisie), Mustapha Ghorbal (Algérie), Pacifique Ndabihawenimana (Burundi), Abou Coulibaly (Côte d’Ivoire), Souleiman Ahmed Djamel (Djibouti), Jean Jacques Ndala Ngambo (RD Congo), Mohamed Maarouf Eid...
(Gabon Actu 26/04/17)
Christian Kérangall, 72 ans, Haut commissaire et chef du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (COCAN) et son groupe ont été reconduit par le conseil des ministres tenu mardi à Libreville pour organiser à nouveau la CAN des moins de 17 ans (CAN U17) qui se déroulera au Gabon du 14 au 28 mai prochain. Très proche du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, M. Kérangall (franco-gabonais) a déjà organisé les CAN 2012 et 2017. Cet influent homme d’affaires très prospère a été classé en 2015 par le mensuel économique Forbes Afrique dans le Top 24 des hommes les riches d’Afrique subsaharienne francophone. Christian Kérangall était le seul Gabonais dans ce classement où il occupait le...
(Gabon Actu 19/04/17)
Le club gabonais du FC Mounana a neutralisé le week-end écoulé à Abidjan en Côte d’Ivoire l’ASEC Mimosas de Côte d’Ivoire (0-0) en match retour du tour de cadrage de la Coupe de la CAF et s’est qualifié pour la phase de groupe. Le club gabonais s’est qualifié grâce à son bon résultat à Libreville au match aller (2-1). Le CF Mounana est l’un des rares clubs gabonais à atteindre un tel niveau en compétition africaine. Vivi Mapassa
(Jeune Afrique 13/04/17)
Mercredi soir, Monaco s’est imposé (3-2) chez le Borussia Dortmund en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Si le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang n’a pas marqué, Kylian Mbappé, l’attaquant français d’origine camerounaise, a inscrit un doublé. Patrick Mboma, l’ancien buteur des Lions Indomptables, analyse pour Jeune Afrique la prestation des deux joueurs. Jeune Afrique : La prestation de Pierre-Emerick Aubameyang, plutôt moyenne, s’explique-t-elle en partie par le contexte qui a entouré ce match, reporté à mercredi après l’attaque aux explosifs qui a visé le bus des joueurs la veille ? Patrick Mboma : Non, je ne pense pas. Monaco a marqué trois buts, deux résultant d’erreurs défensives et un autre contre son camp inscrit par un défenseur allemand...
(Gabon Review 10/04/17)
Le nouveau président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, a critiqué son prédécesseur, Issa Hayatou, le 7 avril en Afrique du sud, lors de la réunion du Conseil des associations de football en Afrique australe (Cosafa). La critique porte sur le contrat d’un milliard de dollars passé entre la Caf et la société Lagardère, pour la commercialisation des droits marketings et médias du football africain. Ahmad Ahmad n’a pas été tendre avec son prédécesseur, à propos du contrat d’un milliard de dollars passé entre Issa Hayatou et la société Lagardère, pour la commercialisation des droits marketings et médias du football africain. A la faveur d’une déclaration faite lors de la réunion du Conseil des associations de football...
(Autre média 05/04/17)
Beaucoup de gens avaient cru le we dernier à un bon poisson d’avril mais rien de tout cela. L’ancien emblématique numéro 17 des Bleus et actuel coach de Dijon, Jackson Richardson, va bien devenir sélectionneur national. Il a signé ce lundi à Libreville son 1er contrat d’entraîneur national de l’équipe nationale masculine de Gabon. Jackson Richardson arrive à la tête du Gabon dans la perspective de la CAN 2018 qui sera justement organisée au Gabon. Reçu hier en grande pompe par le chef d’état Ali Bongo, Jack a déclaré à l’AFP : «L’objectif c’est d’aller sur la plus haute marche du podium (…) Moi je suis un gagneur, j’ai envie d’aller encore au-delà de l’objectif, c’est-à-dire d’atteindre le Graal »...
(Gabon Actu 05/04/17)
Libreville, Gabon – L’international français, Jackson Richardson, nommé nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de handball (Les Panthères) du Gabon, dix mois avant la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de Handball qui aura lieu en janvier prochain à Libreville, a été reçu lundi au palais présidentiel par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Selon la FEGAHAND, Jackson Richards a pour mission de mettre sur pied une nouvelle équipe nationale, celle qui va remporter la CAN que le Gabon joue à domicile. L’arrivée de l’ancien capitaine de l’équipe de France coïncide avec le démarrage du championnat national de handball, une compétition qui lui permettra de distinguer les nouveaux talents. Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de...
(Agence Gabonaise de Presse 04/04/17)
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu lundi en audience le nouvel entraineur de l’équipe nationale de handball, le français Jackson Richardson qui était accompagné du ministre de la Jeunesse et des Sports, Nicole Assélé et du président de la Fédération gabonaise de handball, Ange Makila. Au cours de l’entretien, le Chef de l’Etat gabonais et son hôte ont échangé sur le nouveau rôle de ce dernier à la tête de la sélection gabonaise de handball. « Mon objectif est de travailler avec tout le staff de la fédération dans de bonnes conditions et faire une bonne performance pendant la CAN. C’est mon devoir. C’est pour cela que je suis là. J’espère apporter un plus à cette...

Pages

(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
Le ministre gabonais de la Culture, Alain-Claude Bilie-By-Nze a assisté jeudi, à Casablanca, la capitale économique du Royaume du Maroc à l’ouverture du Salon international de l’édition du livre (SIEL) qui enregistre la participation 700 éditeurs provenant de 54 pays. M. Bilie-By-Nze encadre les maisons d’éditions gabonaises Amaya, les éditions Ntsame et Raponda Walker présentes également à ce rendez-vous littéraire de Casablanca. Deux écrivains gabonais sont aussi de la partie, il s’agit de Jean Divassa Nyama et d’Eric Joël Bekalé. Inauguré jeudi par le Prince régent Rachid Moulay, le SIEL est le premier événement culturel consacré au livre en Afrique du nord. Il est attendu à ce salon plus de 350.000 visiteurs. Le 23ème SIEL réserve un place de choix...
(Gabon Review 10/02/17)
Résultat de deux ans d’un périple autour du Gabon, le livre numérique «Humans of Gabon» est un hommage aux habitants de ce pays dans lequel Guillaume Adam a séjourné. Les photographies qu’il contient racontent la culture gabonaise et les émotions des personnes rencontrées au cours des différents déplacements de leur auteur. Idée originale d’un amoureux du genre humain passé par Médecins sans frontières (MSF) à la Croix-Rouge puis au Cabinet de Sylvia Bongo Ondimba. «Humans of Gabon» est loin d’être une de ces œuvres trop pensées, et que ses auteurs veulent «professionnelles», donc irréprochables. Or, «irréprochable», le livre numérique de Guillaume Adam ne prétend pas l’être. Les puristes et autres photographes professionnels de haut vol le blâmeraient d’ailleurs d’avoir osé...
(AFP 13/01/17)
Pendant la Coupe d'Afrique des Nations, Reporters sans frontières va détourner les traditionnelles feuilles de matches en adressant des cartons rouges à "certains pays et chefs d'Etat africains, prédateurs de la liberté de la presse", a annoncé l'ONG vendredi. Avant même de se lancer dans la CAN-2017 samedi, le Gabon, pays-hôte, 100e au classement mondial de la liberté de la presse 2016, écope ainsi de deux cartons rouges pour "des attaques armées contre les médias et coupures d'internet" et "une rafle massive au journal d'opposition Echos du Nord", ainsi que d'un carton jaune pour un code de la communication
(Gabon Review 23/12/16)
La littérature gabonaise vient de s’enrichir d’un recueil de nouvelles de 175 pages, qui promeut les particularités comportementales des Gabonais, à travers leurs langages, leurs habitudes. «Nos gabonitudes préférées», d’Omer Ntougou apparaît comme le descriptif type du «vrai Gabonais». Paru en octobre 2016, aux Éditions Atramenta, «la petite littérature humoristique sur nos habitudes, nos vices et nos démons», d’Omer Ntougou, décrit le quotidien et les habitudes de l’homme gabonais à travers ses joies, ses peines et certaines expressions de son langage dont l’étymologie n’est pas toujours certaine. «Nous aimons nos injures pompeuses, nos expressions bizarres, nos néologismes surprenants – nos gabonitudes ! Ce recueil est mon regard, notre regard sur notre société, sur le monde. Un regard baigné d’humour, parfois...
(Gabon Actu 21/12/16)
Le Gabon est en voie d’inscrire d’ici 2017 certains objets et rites de son patrimoine culturel sur la liste du patrimoine culturel immatériel gabonais de l’UNESCO, annonce un communiqué de l’UNESCO transmis à Gabonactu.com. Les objets et rites pressentis à cette inscription ne sont pas encore formellement connus mais l’on pense au Nyembè, un rite initiatique exclusivement réservé aux femmes ou au Moukoukoué, un redoutable masque de la communauté Myéné. L’idée d’inscrire ces objets a germé au cours d’une formation organisée au Musée national des arts et traditions du Gabon du 30 novembre au 2 décembre 2016 une formation sur l’élaboration des dossiers de candidature à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La formation était co – organisé...
(Agence Gabonaise de Presse 09/12/16)
Le promoteur du premier salon « made in Gabon », Cédric Bekale a exhorter vendredi, à Libreville, les responsables des Petites et moyennes entreprises (PME) de venir faire connaître leur savoir faire afin d’être visible sur la scène internationale. « Il faudra que l’on retrouve les produits made in Gabon dans le monde entier, car il est temps que l’économie de notre pays décolle par la consommation de ces produits à l’international », a déclaré M. Bekale, en présence du ministre gabonais de l’Economie numérique, Alain Claude Bilié-By-Nzé par ailleurs parrain du salon. Le salon « made in Gabon » dont c’est la 1ère édition a pour ambition d’assurer la visibilité du savoir-faire gabonais, d’offrir un cadre de discussions pour...
(Gabon Review 18/11/16)
Une vingtaine de professionnels du ministère de la Culture et des Arts, des ONG œuvrant dans le domaine bénéficient, du 17 au 18 novembre 2016, d’une formation sur «le trafic illicite des biens culturels, gestion des musées et protection des biens culturels en cas de conflits armés». Le ministère de l’Économie numérique, de la Communication en partenariat avec la représentation locale de l’Unesco a ouvert le 17 novembre 2016, un atelier de formation sur la problématique du trafic illicite de biens culturels. La vocation de cette session de formation de deux jours est de permettre aux professionnels du patrimoine de disposer d’une parfaite maitrise des outils techniques nécessaires en matière de lutte contre le trafic illicite, la protection des biens...
(Gabon Actu 09/11/16)
La première dame gabonaise, Sylvia Bongo Ondimba a fait l’achat de 500 ouvrages pour encourager les écrivains gabonais confrontés aux difficultés de vente de leurs œuvres, selon une source concordante. « La Première dame indique avoir permis l’achat de 500 ouvrages dans le cadre du « marché aux livres » organisé durant cette Rentrée littéraire », a indiqué la source a Gabonactu.com. Cette action n’a pas encore fait l’objet d’un communiqué officiel. Le marché aux livres a eu lieu pendant la rentrée littéraire 2016-2016, présidée lundi par le ministre d’Etat à la culture, Alain Claude Bilié By Nzé. La production d’un ouvrage coûte assez chère pour l’écrivain gabonais. Les éditeurs payent les corrections des manuscrits et l’impression. Toute chose qui...
(Gabon Review 30/09/16)
Le rappeur gabonais, ex-sociétaire de Mayena productions, a récemment rendu public son dernier single intitulé «Odjuku». Une charge à peine voilée contre Ali Bongo. Des mois après la sortie de «Magique», Köba Building a récemment rendu public un nouveau single. Intitulé «Odjuku», du nom de l’ancien chef rebelle biafrais mort en 2011, la nouvelle production tranche avec le «sentimentaliste» que le bad boy d’Eben Entertainment était devenu le temps d’un featuring avec Santina. Politiquement engagé, le single apparaît comme une charge à l’encontre d’Ali Bongo, dont visait la campagne «#Onnetesuitpas», menée, il y a plusieurs semaines, par des ressortissants gabonais dans l’hexagone. Le single de Köba Building reprend ouvertement ce code. L’artiste esquisse le bilan peu glorieux du nommé Odjuku...
(Gabon Review 22/09/16)
L’originalité et la richesse de l’art sculptural gabonais sont mises en valeur, à la Maison de la Bresse en France, à travers l’exposition d’une douzaine de masques de différentes cultures du pays, sous le thème «expressions primitives». La Maison de la Bresse accueille, du 11 au 25 septembre, une exposition mettant en valeur 12 masques du Gabon, issus de plusieurs cultures du pays (punu, tsogho, fang, etc). Ces masques réunis à la Maison de La Bresse proviennent de collections aussi étranges et fascinantes. Il s’agit de la collection du docteur Albert Schweitzer, dont certains masques sont vieux de plus de 100 ans, et de deux collections personnelles : celle du conteur gabonais Chyc Polhit Mamfoumbi, et du grand reporter Paul...
(Gabon Review 16/08/16)
Remonté contre le positionnement politique de certains artistes, notamment en faveur d’Ali Bongo, le rappeur engagé du groupe Movaizhaleine n’a mis des gants, dans une vidéo publiée sur Youtube le 13 août, pour donner un cinglant coup de conscientisation à ses frères d’armes. Le duo rap que compose Maat Seigneur Lion avec Lord Ekomy Ndong reste visiblement constant et ne trahit pas les convictions qu’il a longtemps véhiculées dans ses textes. Un état d’esprit qu’il croyait partager avec d’autres rappeurs. Mais, désappointé, Maat Seigneur Lion n’en peut plus de supporter l’attitude trompe-l’œil de certains rappeurs, incapables de pratiquer ce qu’ils prêchent. «Vous êtes des grands frères. Pour beaucoup, vous êtes des modèles. Vous êtes même des idoles pour beaucoup. Le...
(AFP 27/07/16)
Le jeune Gabonais qui enflamme la toile depuis une semaine avec sa reprise d'un succès de Céline Dion s'est dit mercredi "ému" et "surpris" par son idole québécoise qui a salué son "talent" et partagé sa vidéo sur les réseaux sociaux. L'adolescent de 17 ans, qui n'a jamais pris de cours de chant et affirme avoir dû abandonner ses études "faute de moyens financiers", avait été filmé chantant "The power of love" assis sur les marches de sa cage d'escalier par une copine de sa soeur, qui pensait qu'un voisin écoutait vraiment Céline Dion. L'amie de la soeur a ensuite envoyé la vidéo à un blogueur influent, Barack Nyare Mba, qui a créé une page sur les réseaux sociaux ("Tous...
(AFP 26/07/16)
Un Gabonais de 17 ans bouleverse internet depuis une semaine avec sa reprise d'une chanson de la diva pop Céline Dion "The power of love" qui tombe à point nommé dans son pays en proie à des tensions pré-électorales. Près d'un million de visionnements et de partages pour une vidéo tournée dans une cage d'escalier d'un immeuble de Libreville: Samuel a touché les coeurs bien au-delà des frontières du Gabon avec son interprétation a capella du tube de la star canadienne. Assis sur les marches, l'adolescent a été filmé par une copine de sa soeur Alvine de passage dans son immeuble, qui pensait qu'un voisin écoutait vraiment Céline Dion. "Je suis surpris. Je savais qu'elle me filmait mais je ne...
(APA 20/07/16)
APA – Douala (Cameroun) - Le livre sous-titré « Fils de prélat ».de l’écrivain camerounais Armand-Claude Abanda, représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) sera inscrit au programme scolaire dès la rentrée scolaire en septembre prochain a-t-on appris de sources concordantes. Ce livre figurera notamment au programme en classe de seconde de l’enseignement général et technique, a confirmé Théophile Manganga, directeur général de l’Institut pédagogique national (IPNG) du Gabon. Le choix porté par les autorités académiques gabonaises sur cet ouvrage d’un auteur camerounais a été salué par le gouvernement à travers le ministre des Arts et de la Culture (MINAC) Narcisse Mouelle Kombi. « Je ne peux que me réjouir de la nouvelle relative à l’inscription dans les programmes scolaires gabonais,...
(Gabon Review 28/06/16)
Face à la nouvelle de la disparition de Monsieur Philippe Mory, l’émoi, la tristesse et l’affection le disputent à la raison et au ressaisissement. Par Anaclé Bissielo1 Assurément, c’est une grande figure qui disparaît. On pense tout de suite à la vulgate, à l’image populaire quoique non simpliste et non exempte de noblesse, du père du cinéma gabonais et un des pionniers à l’échelle du cinéma moderne continental. Monsieur Philippe Mory était plus que cela et, prenant à témoin le livre infalsifiable de l’histoire, il faut oser le dire, aux gabonais qui ne le savent pas : un des pères de la République. Il est de ceux qui, sans le devoir aux titres officiels, appartiennent à cette petite poignée de...
(Gabon Actu 17/06/16)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a lancé jeudi la première récolte de la palmeraie de Mouila (sud du pays), une plantation aménagée sur une superficie de 43 000 hectares (ha), par le groupe agro-industriel singapourien Olam, a constaté l’envoyé spécial de Gabonactu.com. A l’aide d’un croché dédié, le numéro gabonais a arraché le régime des noix d’un jeune palmier à huile. Le geste symbolique a donné ainsi le coup d’envoi de la campagne de récolte. Plus de 5000 ouvriers agricoles sont déployés tous les jours sur les vastes étendues de cette grande plantation aménagée grâce à une pépinière de 5,4 millions de graines. « Lorsque nous avons commencé ce projet il y a environ 5 ans, beaucoup n’y croyaient...
(Gabon Eco 16/06/16)
L’artiste congolais Koffi Olomidé foule ce jeudi 15 juin, le sol gabonais pour participer à la semaine de la musique dont le premier acte débute dans 3 jours à Port-Gentil. Après avoir des jours durant annoncé dans un spot diffusé sur Gabon Télévision, sa présence au Gabon pour « la Semaine de la musique », l’artiste congolais Koffi Olomidé est attendu au Gabon aujourd’hui. Koffi Olomidé, le « selfieur »ne sera pas seul pour la série de spectacles. A ses côtés d’autres pointures telles Charlotte Dipanda et Jovi, tous deux artistes camerounais ainsi que Josey, l’artiste ivoirienne célèbre au Gabon par son titre « Diplôme ». Une belle brochette d’artistes qui partageront 3 scènes, du 18 au 24 juin prochain,...
(Gabon Actu 10/06/16)
Libreville, Gabon, Le film documentaire « Omar Bongo Ondimba », retraçant la vie et l’œuvre de l’ancien président gabonais, Omar Bongo Ondimba qui a dirigé le Gabon de 1967 à 2009 a été officiellement déposé mercredi aux Archives nationales du Gabon par son producteur, le journaliste de Radio France internationale (RFI), Alain Foka. La cérémonie, plutôt sympa et colorée a eu lieu dans l’esplanade de la Direction générale des Archives nationales, de la Bibliothèque nationale et de la Documentation gabonaise (DGABD-Primature) à l’occasion de la commémoration du 7ème anniversaire du décès de cet homme qui a dirigé le Gabon avec maestria. Devant plusieurs centaines d’étudiants et en présence du P.-D.G. d’Airtel Africa -partenaire de diffusion de ce travail historiographique -,...
(Xinhua 08/06/16)
Philippe Mory, le père du cinéma gabonais, réalisateur et l'un des meilleurs acteurs du cinéma au Gabon, est décédé mardi soir à l'âge de 81 ans. Il s'est tiré une balle de fusil à pompe dans la bouche dans sa résidence de Nzeng Ayong à Libreville, a-t-on appris de sources concordantes. Le cinéaste le plus célèbre et talentueux du Gabon ne présentait pourtant pas de signes particulières de détresse. Selon un proche, il devait se rendre à Bongolo, l'hôpital de campagne situé à plus de 500 km au sud de Libreville, pour se faire opérer d'une cataracte. Philippe Mory a débuté sa carrière cinématographique en France et a été le 1er Africain à jouer un rôle majeur dans un film...
(RFI 08/06/16)
Il était le père du cinéma gabonais. Philippe Mory, réalisateur et l’un des plus grands acteurs du cinéma au Gabon s’est suicidé mardi soir dans sa résidence de Libreville où il a passé ses dernières années. Portrait. La triste nouvelle s'est rapidement répandue dans les réseaux sociaux. Le père du cinéma gabonais s'est donné la mort à son domicile. Ses voisins ont entendu une détonation d'arme à feu et ont découvert Philippe Mory, le « pape » du cinéma gabonais, sans vie. A 81 ans, il n'a pas survécu à cette dernière mise en scène de sa vie passée sous les projecteurs et objectifs de caméra. Philippe Mory démarre sa carrière cinématographique en 1954 en France. C'est le premier africain...

Pages

(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(Jeune Afrique 09/08/17)
De nouveaux membres de l'opposition devraient intégrer prochainement le gouvernement. Dans la foulée du Dialogue politique, Ali Bongo Ondimba (ABO) va remanier son gouvernement d’ici à la mi-août, notamment pour y faire entrer de nouveaux membres de l’opposition. Emmanuel Issoze-Ngondet, le Premier ministre, conservera son poste, de même que la plupart des titulaires de maroquins clés proches du chef de l’État, dont Régis Immongault, le ministre de l’Économie, ou son collègue à la Défense et aux Affaires présidentielles, Étienne Massard, fidèle parmi les fidèles. Côté opposition, certains évoquent l’entrée de Franck Nguema, l’un ...
(RFI 08/08/17)
L’augmentation importante et soudaine, dès la rentrée prochaine, des frais d’inscription et de scolarité à l’université provoque une polémique au Gabon. Le recteur de l’université affirme que l’augmentation était nécessaire et sera indolore, les étudiants et leurs représentants dénoncent une mesure « brutale ». Le décret publié fin juillet par le ministère de l’Enseignement supérieur du Gabon a provoqué un véritable tollé, et pour cause : l’augmentation des frais d’inscription à l’université, qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces temps-ci où la monnaie connait de plus en plus de contestations. Selon Alex Segura-Ubiergo, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, relayé par le quotidien gabonais progouvernemental L'Union, il y a de quoi s'inquiéter des conséquences de...
(La Tribune 05/08/17)
La crise sociale au Gabon a atteint les secteurs clés de l'économie. Ce mercredi, les fonctionnaires des départements des Impôts, de la Douane, du Trésor public et des Hydrocarbures ont amorcé une grève d'avertissement de 72 heures dont les objectifs sont d'amener les autorités du pays à leur verser plusieurs mois d'arriérés de primes. Le gouvernement gabonais est sous pression. Outre la crise socio-politique qui secoue le pays, les autorités sont obligées à faire face à un autre mouvement social dans les administrations ...
(La Tribune 05/08/17)
Les services du FMI viennent d’achever une mission au Gabon au cours de laquelle ils ont passé en revue les perspectives d’évolution de l’économie du pays. Si les indicateurs montrent des signes d’une reprise économique, les perspectives à court terme restent encore délicates, avec au mieux à une progression de croissance de 1% cette année. Des projections qui prennent le contre-pied de celles du gouvernement qui tablait sur au moins 3% à la faveur de la reprise de l’économie mondiale et donc des exportations des ressources naturelles du pays. Alors que le gouvernement gabonais tablait sur un rythme de croissance de 3% en moyenne cette année, le FMI vient de tempérer cet optimisme engendré par une relative reprise de l'économie...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Les agents des régies financières du Gabon, dont les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le trésor, sont en grève depuis mercredi 2 août, pour réclamer le paiement de primes et d'arriérés de salaire de plusieurs mois. L'intersyndicale a annoncé la fin de la grève pour le vendredi 4 août, mais menace de poursuivre son mouvement si ses revendications sont ignorées. L’intersyndicale des régies financières du Gabon, qui comprennent les douanes, les impôts, les hydrocarbures et le Trésor, a annoncé, lors d’une assemblée générale, ...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Lié au Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans) aurait décidé, selon plusieurs médias allemands, de rejoindre lors du mercato hivernal le club chinois de Tianjin Quanjian, qui lui offre un salaire annuel de 30 millions d'euros, l’équivalent de ce que va toucher le Brésilien Neymar au PSG. L’attaquant gabonais deviendrait ainsi le footballeur africain le mieux payé de tous les temps. Il y a des chiffres qui font forcément réfléchir. Et Pierre-Emerick Aubameyang, avant d’être footballeur professionnel et accessoirement un des dix meilleurs attaquants du monde, est avant tout un homme. Le Gabonais, sous contrat jusqu’au 30 juin 2020, perçoit actuellement un salaire brut annuel de 6,5 millions d’euros au Borussia Dortmund. Quanjian lui en propose 30, ce qui ferait...
(Jeune Afrique 02/08/17)
Le président du mouvement d’opposition Héritage et Modernité, Alexandre Barro Chambrier, songe à incarner une troisième voie entre Ali Bongo Ondimba et Jean Ping, et le fait savoir. Président du mouvement d’opposition Héritage et Modernité (dissident du Parti démocratique gabonais) et proche de Guy Nzouba Ndama, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Alexandre Barro Chambrier songe sérieusement à jouer sa propre carte. Comprendre : incarner une troisième voie entre Ali Bongo Ondimba et son meilleur ennemi, Jean Ping. Compte tenu de la situation de blocage à laquelle est confrontée toute l’opposition, prise entre l’intransigeance de Ping et la volonté ...
(Jeune Afrique 01/08/17)
Plusieurs personnalités proches du président Ali Bongo Ondimba lancent un mouvement dont l'objectif est double. Répliquer au discours de l'opposition et rénover le Parti démocratique gabonais. « Nous disons ça suffit. L’élection présidentielle est terminée. Ceux qui veulent prendre le pays en otage ont eu le champ libre jusqu’ici. Nous allons désormais leur donner la réplique », promet Alain Claude Bilie By Nze, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, qui parle ici au nom d’un groupe de personnalités proches du président Ali Bongo Ondimba. Parmi elles, le ministre des ...
(Jeune Afrique 31/07/17)
Plainte devant la Cour pénale internationale, lobbying en Occident… L’opposant gabonais Jean Ping, qui se revendique président élu depuis le scrutin contesté d’août 2016, n’a pas l’intention de baisser les bras. Interview. Le 24 septembre 2016, la Cour constitutionnelle du Gabon validait la réélection d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République, sous les protestations de l’opposition. Cette dernière criait au scandale et à la manipulation des résultats, notamment dans le Haut-Ogooué, région d’origine du président. Alors qu’« ABO » se réinstallait, sous le feu des critiques, au Palais du bord de mer, son adversaire, Jean Ping, entrait en résistance. Dix mois plus tard, il se revendique toujours président élu du Gabon, à Libreville, Paris, Berlin, Bruxelles ou Washington...
(La Tribune 27/07/17)
Une dizaine de ses partisans ont été blessés dans la dispersion par la police gabonaise de leur rassemblement pour l’accueil de leur leader. La ferveur de la communion de Jean Ping avec ses supporteurs à son retour au bercail, n’a pas eu lieu. En tout cas, pas dans les conditions voulues par celui qui se considère, onze mois après la crise post-électorale et de contestation de la victoire d’Ali Bongo, comme le « président élu » du Gabon. Les autorités gabonaises ont usé de toutes leurs forces pour empêcher le rassemblement. La marée jaune a été stoppée nette à un kilomètre de l'aéroport Léon-Mba où Jean Ping venait d'atterrir à 17H (heure locale) de retour d'un séjour dans plus d'une...
(Jeune Afrique 27/07/17)
En vacances dans la ville de Tanger, le président gabonais a visité lundi le musée des cultures méditerranéennes. Virée artistique d'un habitué du royaume. Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a effectuée un visite surprise, lundi 24 juillet, au musée des Cultures méditerranéennes de Tanger. « C’est la première fois qu’il visite ce musée qui vient d’être rénové. Il était heureux de la qualité de scénographie », témoigne Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées (FNM). Une histoires de familles Accompagné de son épouse Sylvia et de son fils cadet, le président gabonais est actuellement en vacances dans la ville du détroit où séjourne également le roi Salmane d’Arabie saoudite. Il a été plusieurs fois aperçu en promenade...
(BBC 26/07/17)
L'opposant gabonais est rentré d'Europe mardi d'où il dit qu'il était le "président élu" et qu'Ali Bongo allait quitter le pouvoir. Une dizaine de personnes ont été blessées parmi plusieurs centaines de sympathisants partis l'accueillir à l'aéroport de Libreville, alors que la police tentait de les disperser. L'opposant qui conteste le pouvoir du président Ali Bongo depuis la présidentielle controversée de 2016, rentrait d'une tournée en Europe où il a donné plusieurs entretiens à des journaux affirmant qu'il était le "président élu". Malgré l'intervention de la police, des centaines de partisans de Jean Ping ont marché jusqu'au QG de leur leader. Ses partisans, pas plus de trois cents personnes selon le ministère de l'Intérieur, ont pu ensuite marcher dans les...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(RFI 24/07/17)
Au Gabon, l’Union nationale, un des principaux partis de l’opposition a dénoncé samedi 22 juillet la décision de la Cour constitutionnelle de repousser à avril 2018 les élections législatives initialement prévues en fin décembre 2016. Pour ce parti, la Cour constitutionnelle a prolongé illégalement le mandat des députés en violation flagrante de la Constitution. Le «cas de force majeure», relatif à la volonté du pouvoir de transformer en lois les recommandations du dernier dialogue politique organisé entre mars et mai dernier, n’est pas valable. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170723-report-legislatives-gabon-union-natio...
(Libération 21/07/17)
Rencontre avec le leader de l’opposition du Gabon, de nouveau à Paris pour plaider sa cause un an après la réélection contestée de son rival. Jean Ping : «La chute est proche, Ali Bongo va partir, j’en fais le pari» Dans le patio déserté d’un hôtel parisien, Jean Ping affiche un calme olympien ce lundi matin. «Je vais aussi bien que possible», ironise-t-il d’emblée. Il est vrai qu’à Paris, le leader de l’opposition gabonaise est en terrain conquis : la diaspora de ce petit pays d’Afrique centrale manifeste en sa faveur tous les samedis sur l’esplanade du Trocadéro et poursuit de sa colère tout officiel qui ose s’afficher en public dans la capitale française. «Bloquée» Des «happenings» qui ont commencé...
(Jeune Afrique 20/07/17)
Marie-Madeleine Mborantsuo ne compte pas quitter son poste à la Cour constitutionnelle gabonaise avant la fin de son mandat. Elle préside l'instance depuis sa création, en 1991. Alors que la presse la verrait bien intégrer le gouvernement postdialogue, la juge Marie-Madeleine Mborantsuo n’a pas l’intention, selon ses proches, de quitter la Cour constitutionnelle avant le terme de son mandat, en octobre 2019. À partir de cette date, « MMM », qui n’aura pas encore atteint l’âge de la retraite, sera, disent-ils, disponible pour toute fonction où son expérience serait requise… Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/457456/politique/gabon-marie-madeleine-m...
(La Tribune 19/07/17)
La décision avait été prise le 11 juillet dernier. Maintenue au secret, elle ne s’est ébruitée qu’à dix jours de la date du scrutin. La cour constitutionnelle du Gabon a décidé d’un nouveau report des élections législatives initialement prévues en décembre 2016 avant d’être reportées à juillet 2017. La nouvelle date prévue est « au plus tard en avril 2018 ». Et la nuance glissée dans la décision vaut tout son pesant d’or. Pour le Palais du bord de mer, le glissement est acté. Motif sur motif, il n'a...
(APA 19/07/17)
Les élections législatives au Gabon, ont été de nouveau reportées ‘’au plus tard au mois d’avril 2018’’, selon une décision de la Cour constitutionnelle gabonaise, rendue publique mardi. Elles étaient initialement programmées pour se tenir avant le 31 juillet 2017. Ce nouveau report entraine de facto le prolongement du mandat des députés gabonais, élus pour une durée de cinq ans, et qui a pris fin en décembre 2016. La Cour constitutionnelle gabonaise justifie cette décision par la difficulté de «concilier le temps nécessaire dont les autorités compétentes doivent disposer pour faire aboutir ...

Pages