Jeudi 19 Octobre 2017

Gabon

(Le Point 09/10/17)
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la démocratie ne se porte pas bien en Afrique centrale. Pourquoi ? Eléments d'explications. Les régimes bâtis sur les ruines de guerres civiles en Angola, au Burundi, au Congo, en République démocratique du Congo (RDC), en Ouganda et au Rwanda ont reposé sur des forces politico-militaires. Hormis au Kenya, en Tanzanie et en Zambie, où le multipartisme a été rétabli au début des années 1990 et a perduré malgré des élections entachées de violences, partout les espérances démocratiques ont été trahies ou manipulées. Entre juin 2015 et août 2017, la région a ainsi connu un enchaînement ininterrompu d'élections générales. Les scrutins du Burundi en 2015 et de la RDC, initialement prévu en...
(AFP 07/10/17)
L'entreprise Bouygues Energies & Services, présente depuis près de 70 ans au Gabon avec plus de 200 employés, a annoncé la fin de ses activités en milieu de semaine, suscitant l’incompréhension de ses salariés, a appris l'AFP vendredi auprès de la direction et du syndicat. Après la présentation des chiffres et à un conseil d'administration à Paris, "il a été décidé de mettre l’activité en sommeil, c'est-à-dire qu'on arrête tous nos chantiers", a déclaré vendredi le PDG au Gabon de Bouygues Energies & Services, Michel Chinchilla, joint par téléphone par l'AFP. Les 223 employés ont été notifiés d'une "rupture de contrat" mardi qui devrait permettre de "garantir les droits des salariés" - jusqu'à 18 mois de paiement de salaire en...
(RFI 06/10/17)
Fin d'une épisode dans le feuilleton judiciaire qui oppose le président gabonais Ali Bongo au journaliste écrivian français Pierre Péan, pour son ouvrage « Nouvelles affaires africaines, mensonges et pillages du Gabon » paru en 2014, qui vait fait scandale au Gabon à sa parution. Comme attendu, le tribunal correctionnel de Paris vient de rendre son verdict : il condamne Pierre Péan pour diffamation contre le président du Gabon. Le verdict est tombé ce jeudi après-midi. Il vient de condamner Pierre Péan pour « avoir porté atteinte à l'honneur et la considération d'Ali Bongo » pour des propos qui se trouvent dans l'ouvrage. Et plutôt surprenant, les deux parties se disent satisfaites par cette décision. Maître Delphine Meillet, qui défend...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné jeudi le journaliste Pierre Péan pour avoir laissé entendre que le président gabonais Ali Bongo était à l’origine des tentatives d’assassinat de Jean-Pierre Lemboumba. Les passages incriminés figurent dans le livre Nouvelles affaires africaines, publié en 2014 aux éditions Fayard, dans lequel le journaliste Pierre Péan revient longuement sur les relations entre Ali et Omar Bongo. Dans l’un des chapitres, l’auteur laisse entendre que le président gabonais aurait commandité deux tentatives d’assassinat à l’encontre de Jean-Pierre Lemboumba, qui était alors le directeur de cabinet d’Omar Bongo et aurait comploté pour empêcher le fils Bongo de succéder à son père. « Un contrat a été mis sur sa tête, écrit ainsi Pierre Péan. C’est...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Le nouveau vice-président, Pierre-Claver Maganga Moussavou, ne conçoit pas son parcours en homme seul. Chez lui, le pouvoir est une passion qui concerne tout le clan. Pierre-Claver Maganga Moussavou est un vieux routier de la politique gabonaise. La jeune femme qui, ce jour-là, l’accueille alors qu’il est venu acquitter une facture de téléphone portable le reconnaît aussitôt. Ils échangent quelques amabilités. Elle lui confie connaître aussi son fils Biendi Maganga Moussavou, actuel ministre de la Promotion des petites et moyennes entreprises. Pierre-Claver Maganga Moussavou lâche un « il les lui faut toutes ! » lourd de sous-entendus mais empli de fierté. Un fils ministre, une mère présidente de parti Il est comme ça, Maganga Moussavou. Quand il s’agit de sa famille,...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Pour avoir diffamé le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, le journaliste et écrivain Pierre Péann, a été condamné ce jeudi 05 octobre, par la justice française à 1000 euros d'amende, indique des sources proches de la Direction de la communication présidentielle. Il lui est reproché d’avoir laissé entendre dans un de ses livres, que le chef de l’Etat gabonais avait commandité un assassinat politique. En effet, dans ce livre intitulé "Nouvelles affaires africaines", publié en 2014, le journaliste français laissait entendre qu'Ali Bongo était à l'origine de deux tentatives d'assassinat de Jean-Pierre Lemboumba, directeur de cabinet de son père Omar Bongo quand celui-ci était président. Les juges, dans leur décision, ont relevé que ces passages relayaient des "accusations très graves...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Il faut s’attendre à des changements dans la supervision des activités de la Banque de développement de l’Afrique centrale (Bdeac). C’est ce qui ressort du conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), réuni le 26 septembre dernier, dans la capitale économique du Cameroun, Douala. Evoquant l’état de mise en œuvre de la convention de financement existant entre les deux institutions communautaires, le conseil a souligné « l’urgence qu’il y a à assujettir la Bdeac à un organe de supervision externe ». Dans la même logique, les administrateurs ont réitéré la nécessité pour la Bdeac d’être accompagnée dans ses activités par la Beac. Le Conseil a rappelé que, « le déblocage par la Beac de tranches de...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(AFP 05/10/17)
Le journaliste et écrivain Pierre Péan a été condamné jeudi par la justice française à 1.000 euros d'amende pour avoir diffamé le président gabonais Ali Bongo en laissant entendre dans un de ses livres qu'il avait commandité un assassinat politique. Dans ce livre intitulé "Nouvelles affaires africaines" et publié en 2014, le journaliste français laissait entendre qu'Ali Bongo était à l'origine de deux tentatives d'assassinat de Jean-Pierre Lemboumba, directeur de cabinet de son père Omar Bongo quand celui-ci était président. Ces passages relaient des "accusations très graves formulées de façon affirmative", sur une base factuelle "insuffisante", ont relevé les juges dans leur décision. Pierre Péan a en revanche été relaxé au titre de la bonne foi pour plusieurs autres passages...
(Le Figaro 05/10/17)
LE SCAN POLITIQUE - Polémique après polémique, la députée France insoumise de 37 ans est devenue la cible favorite d'une partie de la classe politique, qui l'accuse de complaisance avec l'islam radical. Elle ne s'attendait pas à ça. «Camaradobono», comme elle est surnommée depuis ses 20 ans, était loin d'imaginer devenir en quelques mois une cible de choix. À 37 ans, cette bibliothécaire de profession, élue députée sur l'ancienne circonscription du PS Daniel Vaillant, à cheval entre le 18 et le 19e arrondissement de Paris, est dans le viseur de bon nombre de ses collègues parlementaires, des bancs de l'extrême droite jusqu'à ceux de la majorité où siège l'ancien premier ministre Manuel Valls. Fille d'un opposant politique au président gabonais...
(Gabon Review 05/10/17)
Un peu moins de deux semaines après sa mise en garde à vue, l’ancien patron de la Société nationale des logements sociaux (SNLS) a été écroué à la prison centrale de Libreville, le 3 septembre, pour détournement de deniers publics, concussion, complicité, corruption et association de malfaiteurs. Placé en garde à vue depuis le 22 septembre, l’ex directeur général de la Société nationale des logements sociaux (SNLS) a été écroué à la prison centrale de Libreville, le 3 septembre. Une issue peu surprenante tant quelques jours plus tôt, le 28 septembre, il a été évincé de son poste lors du conseil des ministres. Détournement de deniers publics, concussion, complicité, corruption et association de malfaiteurs, sont autant de chefs d’accusation qui...
(Gabon Review 05/10/17)
Visant à la maitrise de la dépense publique, l’opération de recensement et de déclassement des véhicules administratifs mis en circulation depuis sept ans et plus a été lancée, le 3 octobre à Libreville, par le ministère du Budget. La secrétaire générale du ministère du Budget a procédé, le 3 octobre à Libreville, au lancement de l’opération de recensement et de déclassement des véhicules administratifs mis en circulation depuis sept ans et plus. «Nous voulons sortir ces véhicules du fichier national des véhicules administratifs. Nous avons la ferme intention de toiletter notre fichier», a expliqué Yolande Nyonda. Dans ce sens, les agents publics utilisateurs desdits véhicules ont été priés de se rendre à l’Ecole nationale de police (Escap), dans la commune...
(Agence Ecofin 05/10/17)
La ministre d'Etat gabonais en charge de la santé, Denise Mekam'ne, est allée s'imprégner de l'effectivité des soins offerts aux populations au cour d'une visite guidée mercredi au sein du navire hôpital chinois, l'Arche de la paix, accosté depuis dimanche dernier au port d'Owendo. Après avoir fait le tour des différents services de l'hôpital flottant, Mme Mekam'ne a dit être satisfaite et impressionnée du dispositif médical mis à la disposition des patients gabonais par l'équipage chinois, mais aussi de la qualité des soins qui leur sont offerts. "C'est un sentiment de satisfaction, d'admiration et d'encouragement qui m'habite", a-t-elle déclaré. "Nous avons vu que le navire hôpital chinois est doté d'un équipement de pointe, il prend en charge toutes les spécialités...
(Gabon Review 05/10/17)
Afin de prévenir les effets néfastes d’une cohabitation, l’exécutif a initié un projet de révision constitutionnelle. A première lecture, on peut tout autant craindre un changement de la nature du régime qu’une atteinte voilée à la forme républicaine de l’Etat. Tout le monde a encore en mémoire la comédie d’août 2016. Personne n’a oublié la tragédie du 31 du même mois. La dernière élection présidentielle a définitivement consacré le refus du pouvoir en place de se soumettre au verdict des urnes. Les subterfuges utilisés pour ne pas organiser les législatives initialement prévues pour décembre 2016 n’y changeront rien : motivés par une argumentation spécieuse, les reports successifs traduisent une volonté de se maintenir au pouvoir hors de toute considération démocratique...
(APA 05/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), dans un communiqué publié jeudi, annonce une légère hausse de la croissance sous-régionale à 0,8% en 2017, après le 0,2% enregistré l’année dernière Rendant compte des dernière projections macroéconomiques, faites lors de sa session ordinaire, tenue en fin septembre dernier dans la métropole économique camerounaise, Douala, il note également une hausse des pressions inflationnistes dans la sous-région, soit 1,6% alors qu’elles se situaient à 1,1% en 2016. Le Comité ministériel de l’UMAC est par contre encouragé non seulement par la progression de la masse monétaire, mais aussi par le redressement du solde budgétaire ainsi que celui du compte extérieur courant, qui s’établit à -7,9% du produit intérieur...
(Agence Ecofin 05/10/17)
Sans apporter de plus amples précisions, le communiqué de la session extraordinaire de la Commission bancaire d’Afrique centrale signé le 3 octobre, indique que le gendarme du marché bancaire a décidé «d’ouvrir une procédure disciplinaire à l’encontre d’un établissement de crédit et ses dirigeants», à l’issue de ce conclave tenu à Douala. D’après le communiqué signé d’Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la BEAC et président statutaire de la Cobac, cette décision intervient après que le régulateur ait examiné l’évolution de la situation de cet établissement de crédit. Cette sortie intervient au lendemain de la signature d’un autre communiqué de la même institution en juillet dernier où elle s’inquiétait du non-respect des normes prudentielles par la majorité des établissements de...
(Xinhua 05/10/17)
Le secrétaire général de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), Angel Gurria, a appelé mercredi à des solutions pour débloquer le potentiel de l'entreprenariat en Afrique, un moteur clé de l'industrialisation de l'Afrique. Tous les entrepreneurs africains n'ont pas eu l'occasion de profiter de la croissance économique bien attendue en Afrique alors que de jeunes entreprises africaines avec moins de 20 employés créent 22% de nouveaux emplois formels, a indiqué M. Gurria dans un discours prononcé au 17ème Forum économique international sur l'Afrique tenu mercredi à Paris. En Afrique, "les contraintes auxquelles sont confrontées les jeunes et les petites entreprises, comme le manque d'accès à l'infrastructure et à l'électricité, le manque de travailleurs qualifiés et les difficultés d'accès...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Le sujet faisait débat : faut-il organiser un congrès du PDG à quelques mois seulement des législatives, qui doivent se dérouler avant avril 2018 ? Sonné par la présidentielle d’août 2016 au cours de laquelle il n’a pas brillé par son dynamisme et encore moins par les résultats que ses ténors étaient censés lui assurer dans leurs fiefs respectifs, le parti d’Ali Bongo Ondimba est au bord de la crise. Faustin Boukoubi, son secrétaire général, a jeté l’éponge, et le Mouvement gabonais pour Ali Bongo Ondimba (Mogabo), un courant qui dit rassembler les « vrais amis » du président, accapare le devant de la scène politico-médiatique...
(Gabon Actu 04/10/17)
L’entreprise Bouygues Télécom Gabon est tombée en faillite, selon la décision du directeur général de cette société française rapportée mardi par ses employés, médusés de la triste nouvelle. Tôt ce matin les employés de Bouygues Energies et Services ce sont rendus au travail, dans la zone industrielle d’Oloumi, une zone à cheval entre le 4ème et le 5ème arrondissement de Libreville. Ils ont été désagrément surpris par l’annonce par vidéo conférence depuis Paris en France de leur directeur ...
(Belga 04/10/17)
Huit militaires belges de la brigade légère qui participaient à l’opération Tropical Storm au Gabon, ont été rapatriés en C-130 à Melsbroek ce week-end, à la suite d’une bagarre dans un night-club, rapportent la Dernière Heure, Het Laatste Nieuws et De Morgen, une information confirmée par le parquet fédéral. L’incident, lors duquel des civils gabonais ont été blessés, s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans un night-club de Libreville. La bagarre aurait opposé des militaires belges, du 3e bataillon des Parachutistes de Tielen, à des militaires français, selon la DH. L’ampleur des dégâts dans le night-club laisse à penser que la bagarre fût conséquente. Trois enquêtes sont ouvertes par les autorités gabonaises, françaises et belges. En Belgique,...

Pages

(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(L'Union 25/09/17)
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, chargé des Gabonais de l'étranger, Noël Nelson Messone, vient d'entamer une visite des représentations diplomatiques et consulaires du Gabon. L'ambassade du Gabon en France a ainsi constitué, samedi dernier, la première étape de ce périple. Occasion pour le membre du gouvernement de prendre connaissance des lieux en faisant le tour des services, avant de s'entretenir avec les personnels diplomatiques, consulaires, administratifs et techniques exerçant dans ce pays ami. Cette rencontre a été l'occasion pour Nelson Messone d'informer l'ensemble des agents sur les principaux axes d'actions prioritaires du département qu'il dirige. Il s'agit notamment de contribuer à la mise en œuvre des actes du Dialogue politique...
(Agence Ecofin 25/09/17)
La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de l’approvisionnement en eau potable au Gabon. C’est ainsi que le ministre de l’Eau et de l’énergie, Patrick Eyogo Edzang, qui a conduit la délégation gabonaise à cette conférence, a eu une séance de travail avec les responsables de la société des eaux Odis, basée à Tel Aviv. «Israël est un des premiers pays dans la gestion de l’eau au monde. Nous avons pu rencontrer des fournisseurs dans ce domaine ; nous avons visité la société Odis qui est spécialisée dans le traitement de l’eau et constatons qu’Odis est particulièrement avancée.»,...
(Afrique 7 23/09/17)
La poignée de main échangée par le président français Emmanuel Macron avec Ali Bongo a dû faire des jaloux au Gabon. Jean Ping qui espère toujours une aide de la France pour évincer son rival de la présidence a peut-être compris qu’il n’en sera jamais rien. Candidat malheureux à la dernière élection présidentielle au Gabon, Jean Ping se considère comme le président légitime du Gabon. Il n’a donc pas cessé d’appeler au départ de celui qu’il considère comme un usurpateur de son poste au Gabon. En continuant dans cette posture, l’ancien Président de la Commission de l’Union Africaine espèrerait faire pencher les autorités françaises de son côté.
(Afrique 7 22/09/17)
La crise post-électorale qui secoue le Gabon après les dernières élections présidentielles, a amené le Président Ali Bongo Ondimba à saisir lui-même la Cour Pénale Internationale (CPI), pour se disculper des faits qui lui sont reprochés par le camp de son adversaire, Jean Ping. Il a fallu cette 72ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies pour inspirer le Président du Gabon, Ali Bongo à confier le dossier dormant, mais brûlant de la crise post-électorale qui secoue en ce moment son pays silencieusement. Après son intervention à la tribune de l’ONU, à la fin des assises, Ali Bongo s’est...
(Gabon Eco 22/09/17)
Attendu au Gabon avec impatience, le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda a rappelé au cours d’une audience avec le Président de la République, Ali Bongo Ondimba que l’examen préliminaire en cours sur le Gabon n’est pas une enquête et encore moins un procès. Voici une position qui calmera certainement les ardeurs de ceux qui attendent avec impatience les conclusions de la CPI, après l’examen préliminaire sur les allégations de crimes contre l’humanité commis au Gabon au lendemain des élections présidentielles d’août 2016 et soumis à l’institution par l’opposition et la majorité au pouvoir. Dans une audience avec le Président de la République, le procureur de la CPI, Fatou Bensouda a rappelé que l’examen préliminaire en cours...
(L'Union 22/09/17)
Les conseillers ont, au terme de leurs travaux, suggéré au gouvernement de poursuivre la mise en place d’un certain nombre de mesures. LA deuxième session ordinaire du Conseil économique et social (CES) s’est achevée hier au siège de l’institution. En clôturant les travaux en lieu et place du numéro un de l’institution, le vice-président Raphaël Sadibi Bouka est revenu sur les thématiques qui ont conduit les conseillers à formuler des recommandations. Il s’agissait notamment de : "la crise économique et le pouvoir d’achat des ménages", "le Plan de relance de l’économie (PRE)" et "l’impact économique et social de la pollution au Gabon". Par rapport à ces problématiques, le CES a recommandé au gouvernement de poursuivre la mise en place des...
(L'Union 22/09/17)
Les locaux du Programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles (Plist) et le VIH/Sida ont servi de cadre à la tenue hier, à Libreville, de l'atelier de révision de l'algorithme de dépistage du Vih au Gabon. Le but étant d'harmoniser les points de vue et d'uniformiser les tests dans le pays. En somme, renforcer les capacités en la matière, afin d'offrir à la population un service de dépistage de qualité, selon les normes de l'Organisation mondiale de la santé. La cérémonie a été rehaussée par la présence de la directrice générale de la prévention du sida (DGPS), Amissa Briana Rogombé. Etaient également présents à cet atelier, les représentants des entités concernées par la question du dépistage au Gabon :...
(L'Union 22/09/17)
Commencée le 18 septembre dernier, la formation qualifiante d'auditeur tierce partie IRCA Iso 22000, à laquelle prennent part des experts nationaux ainsi que ceux de sept pays bénéficiaires du Programme infrastructure qualité de l'Afrique centrale (Piqac) du domaine de la sécurité alimentaire prend fin aujourd'hui. Pendant cinq jours, les échanges entre experts ont porté sur les thématiques suivantes : maîtrise des exigences de la norme ISO 22000 ; acquisition des méthodes d’audit ; intégration de la méthode à appliquer en cas d’audit tierce partie ISO 22000 ; compréhension et intégration de la déontologie de l’audit et, enfin, compréhension des responsabilités et des compétences personnelles de l’auditeur. Aussi, cette formation aura permis aux participants à cette formation de se doter de...
(Gabon Actu 22/09/17)
Le ministre d’Etat en charge de la Culture, des Arts et Traditions, Alain Claude Bilié By Nzé, a visité jeudi à Libreville, les anciens locaux abritant l’ambassade des Etats Unis au Gabon, cédés gracieusement au pays pour ériger le nouveau siège du Musée national. Les vieux locaux de l’ambassade des Etats Unis offerts au Gabon sont situés en face de l’ambassade de France. Il s’agit d’un bâtiment d’un niveau laissé depuis plus de quatre ans à l’abandon depuis le déménagement des diplomates américains dans leur nouvelle ambassade moderne, construite à « La Sablière », un quartier résidentiel, nord de Libreville. « C’est un espace qui va être réhabilité, modernisé pour accueillir désormais le Musée national », a annoncé M. Bilié...
(Autre média 21/09/17)
Dans la poursuite de la série des prises de contact avec ses administrés, le nouveau ministre gabonais des Sports, du Tourisme et des Loisirs, Mathias Otounga Ossibadjouo (photo) vient clairement d’indiquer les orientations qu’il entend donner au secteur du tourisme au Gabon pour le sortir de l’ornière. Au cours des échanges, ce mercredi 20 septembre 2017, avec l’ensemble du personnel et promoteurs exerçant dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, M. Otounga Ossibadjouo a indiqué qu’il entend mettre tout en œuvre pour que les attentes nourries par le gouvernement dans ce secteur, soient remplies. Effectivement, pour relever ce défi de promotion de la destination Gabon, il a invité l’ensemble des acteurs à valoriser davantage cet environnement, «oh combien promoteur,...
(AFP 20/09/17)
Une possible multiplication par cinq des frais d'inscriptions universitaires a suscité une vive inquiétude des étudiants gabonais qui ont protesté et saisi la Cour constitutionnelle, a constaté l'AFP. Les frais d'inscription dans l'enseignement supérieur public doivent passer de 9.000 FCFA annuel à 50.000 FCFA (de 13,5 à 76 euros), selon un arrêté du ministère de l'Enseignement daté du mois de juin. En réponse, des responsables étudiants ont empêché la tenue des inscriptions depuis lundi à l'Université Omar Bongo de Libreville. "Nous avions fait six mois de grève en 2011 pour l'ajout de 1.000 FCFA...
(Gabon Review 20/09/17)
Le géant français en transport, logistique et communication a déposé une plainte, en avril dernier, contre le Gabon, devant une cour d’arbitrage de Paris, pour non-respect de la convention de concession signée en mai 2007 avec l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag). Le partenariat qui lie l’État gabonais et le groupe Bolloré traverse une mauvaise passe. Le nouveau port cargo d’Owendo, une extension du port d’Owendo, contrôlé par le groupe singapourien Olam serait à l’origine de cette brouille. Et pour un règlement de cette situation conflictuelle, le groupe français a déposé une plainte contre le Gabon devant le Centre international de règlement des différends relatifs...
(Gabon Review 20/09/17)
A quelques mois des prochaines élections législatives, l’ancien vice-président de l’Union nationale (UN) est en passe de lancer sa formation politique. Il ne dit pas encore si elle se réclamera de l’opposition ou de la majorité. Des mois après sa démission du parti d’André Mba Obame, dont il était l’un des proches, l’ancien vice-président de l’UN se verrait, lui aussi, président d’une formation politique. L’idée a sans doute germé depuis que son ancien parti, membre de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), s’est renfermée sur lui-même, sanctionnant et excluant tous les militants s’étant exprimés en faveur d’une discussion avec le pouvoir en place, bien que celui-ci ait été, selon eux, reconduit dans des conditions restées troubles jusqu’à lors. Or,...
(Agence Ecofin 20/09/17)
La refondation du conseil exécutif de l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) sera au centre des échanges d’une rencontre de quatre jours, ouverte, hier 19 septembre, et qui s’achèvera le 22 septembre prochain à Libreville. Il s’agira, au cours de ce conclave, de revisiter les textes fondamentaux et juridiques, d’accentuer la formation des communicateurs, de garantir l’arrimage à l’outil numérique, mais également d’assurer la mise en place des mécanismes d’un réseau d’échanges de programmes. Ce dispositif, selon les membres des délégations des Etats membres de cette instance panafricaine, est censé poser les bases d’une refondation de l’Union africaine de radiodiffusion. Pour les participants, cette rencontre est d’autant plus importante que la dernière initiative allant dans ce sens, date d’il y a...
(L'Union 19/09/17)
A l’instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré, vendredi dernier, la Journée internationale de la protection de la couche d'ozone, placée cette année sous le thème « Prendre soin de toute forme de vie sous le soleil ». Un thème qui interpelle la communauté internationale, afin qu’elle maintienne le cap dans son engagement à préserver la couche d’ozone par une gestion concertée et partagée des substances qui l’appauvrissent. C’est l’auditorium du ministère en charge des Forêts qui a servi de cadre à des échanges qui ont lieu à cet effet entre la direction générale de l’environnement, point focal ozone Gabon, et les parties prenantes, en particulier la Gabonaise de chimie, le groupe Sogafric, Royal Plaza, Air liquide, les...
(Autre média 19/09/17)
Rien ne semble plus aller dans la tête de l’éphémère Vice-premier ministre d’Ali Bongo. En effet, le tristement célèbre Bruno Ben Moubamba semble avoir perdu le nord. Mais le troubadour providentiel d’Ali Bongo assure qu’il est devenu le gardien de la République gabonaise contre les amis du BOA restés au gouvernement qui veulent, selon lui, la guerre et la destruction du Gabon. Ce week-end, il s’est rendu dans la province de la Ngounié dans les villes de Sindara et de Fougamou. En installant la fédération de son parti à Fougamou, l’ancien ministre d’Etat limogé par le Premier ministre, Bruno Ben Moubamba a déclaré : « Je les ai tous fais peur au gouvernement. Issoze Ngondet est un sorcier, et son...
(L'Union 19/09/17)
Le chef de l'Etat a présidé, hier à New York, la réunion du bureau du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC). Occasion pour lui de proposer la mise en place d'une stratégie climatique intégrée dans la politique de développement durable déclinée dans l'agenda 2063 de « l'Afrique que nous voulons ». EN marge de l'ouverture des travaux de l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (Onu), le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a présidé, aux côtés de certains de ses pairs africains, la réunion du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC) dont il assure le mandat de coordinateur. Il en a profité pour décliner...
(L'Union 19/09/17)
L'ancien Premier ministre du Bénin, par ailleurs économiste et banquier d'affaires, estime que le Plan de relance de l'économie (PRE) présenté par le Gabon comporte de ''bonnes idées'' et nécessite une meilleure organisation pour aboutir à des résultats escomptés. L’Union. Quelle est votre perception du Plan de relance de l’économie présenté par le Gabon ? Lionel Zinsou : Mon avis de banquier, si vous voulez, c’est qu'il faut qu’on s'organise. C’est une question d’ordre, de discipline, pas une question de fond. La reprise économique, c’est une question de méthode.
(Gabon Actu 18/09/17)
Le Procureur de la République, Steeve Ndong Essame Ndong a dans un point de presse samedi à Libreville expliqué pourquoi Frédéric Massavala Maboumba et Pascal Oyougou, Secrétaire général adjoint du Rassemblement Héritage et modernité (RH&M) sont en prison. Selon le procureur de la République, Frédéric Massavala Maboumba, porte parole de la Conférence des présidents des partis de la Coalition pour la nouvelle République qui soutiennent Jean Ping est accusé d’avoir surchauffé et incité les manifestants à investir, sans autorisation administrative, l’espace public et la rue à travers une marche. Le juge d’instruction l’a inculpé et placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville le 8 septembre dernier pour les délits de « provocation directe à un attroupement...

Pages

(Agence Ecofin 05/10/17)
Sans apporter de plus amples précisions, le communiqué de la session extraordinaire de la Commission bancaire d’Afrique centrale signé le 3 octobre, indique que le gendarme du marché bancaire a décidé «d’ouvrir une procédure disciplinaire à l’encontre d’un établissement de crédit et ses dirigeants», à l’issue de ce conclave tenu à Douala. D’après le communiqué signé d’Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la BEAC et président statutaire de la Cobac, cette décision intervient après que le régulateur ait examiné l’évolution de la situation de cet établissement de crédit. Cette sortie intervient au lendemain de la signature d’un autre communiqué de la même institution en juillet dernier où elle s’inquiétait du non-respect des normes prudentielles par la majorité des établissements de...
(Xinhua 05/10/17)
Le secrétaire général de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), Angel Gurria, a appelé mercredi à des solutions pour débloquer le potentiel de l'entreprenariat en Afrique, un moteur clé de l'industrialisation de l'Afrique. Tous les entrepreneurs africains n'ont pas eu l'occasion de profiter de la croissance économique bien attendue en Afrique alors que de jeunes entreprises africaines avec moins de 20 employés créent 22% de nouveaux emplois formels, a indiqué M. Gurria dans un discours prononcé au 17ème Forum économique international sur l'Afrique tenu mercredi à Paris. En Afrique, "les contraintes auxquelles sont confrontées les jeunes et les petites entreprises, comme le manque d'accès à l'infrastructure et à l'électricité, le manque de travailleurs qualifiés et les difficultés d'accès...
(Gabon Actu 04/10/17)
L’entreprise Bouygues Télécom Gabon est tombée en faillite, selon la décision du directeur général de cette société française rapportée mardi par ses employés, médusés de la triste nouvelle. Tôt ce matin les employés de Bouygues Energies et Services ce sont rendus au travail, dans la zone industrielle d’Oloumi, une zone à cheval entre le 4ème et le 5ème arrondissement de Libreville. Ils ont été désagrément surpris par l’annonce par vidéo conférence depuis Paris en France de leur directeur ...
(Autre média 04/10/17)
Bouygues Energie et Service ferme ses portes au Gabon. Le conseil d’administration a pris sa décision hier soir. La société est une filiale du groupe français Bouygues. Plus de deux cents emplois vont être perdus. Bouygues Energie et Service fournissait des solutions clé en main d’installation de réseaux énergétiques et d’adduction en eau potable pour l’Etat, la SEEG et les privés. C’est elle qui a participé à la mise en place des lignes hautes tensions dans tout le Nord du Gabon qui relie aujourd’hui la ville Oyem. Mais le niveau d’endettement de la société a atteint un seuil qui ne lui permet plus de fonctionner. Mauvaise gestion ou crise économique? Un peu des deux. La crise économique est passé par...
(APA 04/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) – La réunion des experts de l’environnement et de l’économie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) s’est ouverte mardi à Brazzaville, en prélude à la Conférence extraordinaire des ministres de l’Environnement et des Finances desdits regroupements, prévue mercredi dans la capitale congolaise. Selon le ministre de l’Environnement et du Tourisme du Congo, Arlette Soudan Nonault, les travaux des experts doivent déboucher sur la validation du plan d’action 2017-2018 de la commission climat pour le Bassin du Congo et la validation des projets et programmes sectoriels pour le développement et la promotion de l’économie bleue. L’adoption de l’agenda des activités conjointes des pays de la CEEAC...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Le Groupe français Somdiaa a annoncé fin septembre dernier qu’il a pris l’engagement, dans le cadre de sa Politique de Développement Durable, d’implémenter la récolte « en vert » dans certaines de ses filiales (Cameroun, Gabon, Côte d'ivoire), en particulier dans la filière sucrière. « La récolte en vert, explique Somdiaa, présente de nombreux avantages parmi lesquels, la réduction du recours aux engrais chimiques grâce à la biomasse (pailles résiduelles) issue de la récolte.» L’agro-industriel français espère qu'à travers cette technique culturale, il y aura une diminution également du recours aux herbicides, à l’érosion des sols et aux émissions de CO2 dans l’atmosphère. A terme, l'objectif est d’améliorer la qualité de la canne. Somdiaa précise que, « grâce à l’introduction...
(L'Union 03/10/17)
Après un an de travaux acharnés, le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, et les responsables des entreprises Total Gabon, Perenco et Shell Gabon, ont ratifié, le 30 septembre, la convention relative à la cession des actifs signée, le 27 avril 2017, entre Total Gabon et Perenco. En présence du ministre de l’Economie, Régis Immongault. Cette cérémonie « historique », selon le patron des hydrocarbures, offre de ce fait la possibilité à la compagnie pétrolière Perenco d’exploiter et de rentabiliser les champs matures de Total Gabon. « Vous venez d’assister à une signature historique pour le Gabon parce que c’est la matérialisation de la cession d’actifs entre Total Gabon et Perenco. Depuis à peu près un an,...
(Agence Ecofin 03/10/17)
Le directeur général adjoint de la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ), Liang Yan Xiang, a indiqué au cours d’une audience avec le ministre des Mines, Christian Magnagna, que la production 2017 de la société, affichait une évolution de 390 000 tonnes. La filiale locale du groupe chinois Citic Dameng Mining Industries Ltd, spécialisée dans l’extraction du manganèse et la production de dérivés manganifères, qui détient 22% des réserves générales de Chine, a également indiqué que le volume de minerais exportés cette année grâce au port minéralier de Gsez Ports, s’élève à 707 000 tonnes. Au-delà des performances de l’entreprise, Lian yan Xiang et Christian Magnagna ont échangé sur les activités de la société ainsi que ses...
(Gabon Review 03/10/17)
L’acquisition des actifs «onshore» de Shell Gabon par Assala Energy a été officialisée, le 30 septembre à Libreville, à travers la signature du protocole de transfert de compétences. Près de huit mois après l’annonce de l’acquisition des actifs «onshore» de Shell en Afrique et particulièrement au Gabon, le groupe Assala Energy a signé, le 30 septembre, le protocole de transfert de compétences. Ce qui met ainsi fin aux écueils autour du rachat des actifs de Shell au Gabon, notamment par Assala Energy et son actionnaire Carlyle. «Avec cette cession d’actifs, le gouvernement tient absolument à relancer la production dans le secteur pétrolier», a indiqué le ministre du Pétrole. «Nous voulons faire en sorte que dans les mois et les années...
(L'Union 02/10/17)
Le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) a reçu le prix du Fonds souverain africain de l’année décerné par le cabinet international Africa investor (Ai) durant le 11e sommet Africa investor CEO, qui s’est déroulé à New York en marge de l'Assemblée générale des Nations unies. Le prix du ‘'Fonds souverain africain de l'année'’ décerné au FGIS, sollicité par une dizaine d’entités, a été attribué sur la base de neuf critères, parmi lesquels l'engagement à stimuler l'investissement en Afrique, la transparence, la bonne gouvernance et la performance financière. « Nous sommes ravis de recevoir ce prestigieux prix qui souligne le travail acharné de notre équipe, ainsi que son engagement vers l'excellence. Cette année a été marquée par de nombreuses réalisations pour...
(L'Union 02/10/17)
Le gouvernement a officiellement entériné, le 29 septembre, la cession des actifs terrestres de Shell Gabon au profit de son nouveau repreneur Assala Energy, une société d’investissement du groupe américain Carlyle. Ce dernier absorbera du coup environ 430 employés locaux de Shell. La signature des documents de transferts s’est déroulée dans l’enceinte du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures entre le ministre Pascal Houangni Ambouroue (Pétrole), Régis Immongault (Economie), Osa Igiehon (P-DG Shell) et une forte délégation d’Assala Energy, conduite par son directeur Afrique. « Avec cette cession d’actifs, le gouvernement tient absolument à relancer la production dans le secteur pétrolier. Nous voulons faire que dans les mois et les années à venir, la production pétrolière batte son plein au...
(RFI 02/10/17)
Au Gabon, le gouvernement multiplie les bons gestes pour mettre fin à la grève qui paralyse les régies financières (douane, impôts, Trésor public et hydrocarbures) depuis trois mois. L'un des syndicats concernés, qui n'a pas signé la trêve sociale, continue cependant son opposition et exige le paiement intégral de toutes les primes ainsi que l'ouverture des nouvelles négociations. Pour trouver une issue au conflit social, le ministère du Budget a rédigé vendredi un chèque de 8 milliards de francs CFA (environ 12,1 millions d'euros) pour régler une partie de sa dette auprès de ses collaborateurs.
(Jeune Afrique 02/10/17)
L’aide du FMI ne suffira pas à relancer les économies de la zone. Nouvelles sources de financement, recettes fiscales, diversification… JA fait le tour des réformes à engager d’urgence pour renouer avec la croissance. «Le chemin est encore long, mais les signes d’un regain de croissance sont bien visibles. » Paul Tasong, commissaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) chargé des politiques économique, monétaire et financière, se veut optimiste. D’après cet économiste camerounais, les mesures d’urgence mises en œuvre depuis la réunion de crise de Yaoundé, en décembre 2016, « devront permettre de porter le taux de croissance de la Cemac à 0,5 % en 2017, contre une récession de – 0,4 % enregistrée en 2016...
(Financial Afrik 30/09/17)
Le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS) a reçu hier 28 septembre la distinction du « Fonds souverain africain de l’année ». Le prix a été décerné à New York par le cabinet international Africa Investor (Ai) en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies. « Nous sommes ravis de recevoir ce prestigieux prix qui souligne le travail acharné de notre équipe ainsi que son engagement envers l’excellence. Cette année a été marquée par de nombreuses réalisations pour notre institution, des accords pour le développement de barrages...
(RFI 29/09/17)
Le Gabon se dirige peut-être vers une sortie de grève dans les régies financières, c'est-à-dire les impôts, la douane, le Trésor public et les hydrocarbures. Depuis trois mois, les agents chargés de récolter les recettes de l'Etat ont arrêté de travailler pour réclamer cinq mois d'arriérés de primes, ce que le gouvernement ne parvient pas à payer. Pour mettre fin à la crise, une trêve sociale d'une année a été signée jeudi 28 septembre. Le huis clos a duré 13 heures. Les syndicalistes réclamaient entre 12 et 26 milliards de francs CFA d'arriérés de primes.
(Xinhua 29/09/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- La création d'un marché obligataire est indispensable pour dynamiser les économies actuellement en crise de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) en raison de la chute des prix du pétrole et des problèmes sécuritaires, a suggéré mardi le vice-président de la Société financière internationale (SFI), Hua Jingdong, en visite à Yaoundé, la capitale camerounaise. Filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, la SFI, fondée en 1956, dispose d'un capital de 2,5 milliards de dollars constitué par ses 184 pays membres. Elle a réalisé des investissements de l'ordre de 1.000 milliards de dollars et soutenu le financement de plus de 6.000 projets dans environ 120 pays du monde, selon les statistiques officielles. Au...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre du processus de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange en Afrique centrale, une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), conduite par Mfoula Marie Thérèse Chantal, secrétaire générale adjointe chargée de l’intégration physique, économique et monétaire, a échangé, ce 25 septembre 2017, avec les autorités tchadiennes. Cet échange qui s’est déroulé en marge de sa mission de relance du Programme de productivité agricole en Afrique centrale (PPAAC), avec Hamid Koua, ministre tchadien du Commerce et du Développement industriel, a porté sur l’évolution du processus d’insertion dans l’ordre juridique interne par la République du Tchad, des instruments juridiques de commerce afin de permettre à la CEEAC d’opérationnaliser la...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) prépare actuellement des textes d'application qui seront soumis à la consultation de la profession bancaire, les 15 et 16 novembre 2017 à Douala, dans le secteur de la microfinance. Le premier texte porte sur le projet de règlement Cobac relatif à la liquidation des établissements de microfinance (EMF) de petite taille. A cet effet, le gendarme du secteur bancaire prévoit une procédure dite de « liquidation simplifiée » pour les EMF de première catégorie, dont le total des dépôts n’excède pas un milliard de FCFA au moment du retrait d’agrément. Un second projet porte sur les modalités d’application des astreintes appliquées pour non-respect des injonctions de la Cobac. Il s’agira...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - La Commission des marchés Financiers (CMF) a publié un communiqué le 22 septembre 2017 selon lequel, elle est informée de la circulation dans le public, d’une note d’information émanant d’une structure non agréée. Ladite structure se livre, d’après la CMF, à une campagne en vue de la souscription à des emprunts obligataires destinés au financement de projets d’infrastructures portuaires portés par une société dénommée «Gabon Special Economic Zone ». « La Commission des marchés financiers tient à prévenir le public camerounais de ce que cette initiative est illégale et que les personnes qui souscriraient à ces émissions obligataires le feraient sous leur entière responsabilité et à leurs risques et périls.», indique le communiqué. La CMF poursuit en...
(Agence Ecofin 25/09/17)
Les campagnes cacaoyère et caféière 2015/2016 ont laissé de très belles perspectives pour cette filière. En effet, les achats de ces deux produits de rente auprès des planteurs ont tous connu une forte amélioration par rapport à la campagne précédente. S’agissant particulièrement des achats de cacao, ils ont progressé de 38,7%, passant de 52,8 à 73,2 tonnes, au cours de cette période, pour une valeur estimée à 70,4 millions de FCFA. Cette embellie, indique-t-on à la Direction générale de l’Economie, est inhérente à la mise en place d’un fonds d’achats cacao-café ainsi qu’à l’acquisition de moyens roulants. Toutefois, les ventes locales de cacao effectuées auprès d’un torréfacteur domestique ont atteint 8,5 tonnes, représentant un chiffre d’affaires de 5 millions de...

Pages

(Gabon Review 29/08/17)
Décidée en mars dernier par le Comité national olympique (CNO), la suspension du président contesté de la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe) a récemment été entérinée par la Confédération africaine de Boxe (AFBC), qui a également émis des doutes sur la validité du dernier combat de Taylor Mabika à Port-Gentil. Alfred Bongo Ondimba, le président de la Fegaboxe élu dans des conditions plutôt troubles, le 25 mars 2017 à Libreville, a définitivement été mis sur la touche. C’est en tout cas ce que révèle une lettre lui ayant été adressée, le 3 juillet 2017, par le président de la Confédération africaine de Boxe (AFBC). Kélani Bayor. Par ailleurs vice-président de l’Association internationale de Boxe (AIBA) a expliqué sa décision par...
(Gabon Review 28/08/17)
A quelques jours de la double confrontation prévue les 2 et 5 septembre à Franceville et à Bouaké face à la Côte-d’Ivoire, comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2018 en Russie, le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a publié le 25 août la liste des Panthères. Le capitaine, Pierre Emerick Aubameyang n’y figure pas. Le sélectionneur des Panthères du Gabon, José Antonio Camacho a rendu public le 25 août, la liste des joueurs de l’équipe nationale convoqués pour la double confrontation face à la Côte-d’Ivoire, prévue les 2 et 5 septembre à Franceville et Bouaké. Ces deux rencontres s’inscrivent dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2018, prévue en Russie. En dépit de...
(APA 28/08/17)
Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a livré la liste des 23 joueurs retenus contre la Côte d’Ivoire, les 2 et 5 septembre, en éliminatoires de la coupe du Monde 2018 en Russie. Le match aller aura lieu 2 septembre à Franceville et le match retour, le 5 septembre à Bouaké. Deuxièmes du Groupe C avec 2 points au classement, les Panthères du Gabon vont disputer ces deux rencontres sans des piliers de la sélection nationale, notamment Pierre Emerick Aubameyang, mais aussi du gardien Didier Ovono Ebang. La liste: Gardiens Yves Stéphane Bitseki, Donald Nze, Laurient Kantsounga. Défenseurs Bruno Ecuele Manga, Lloyd Palun, Johann Obiang, Aaron Christopher Appindangoye, Franck Perrin Obambou, Junior Randal Oto’o Zue, Henri Junior Ndong, Stevy...
(Gabon Review 24/08/17)
Après un bilan contrasté à la tête du ministère des Sports, Nicole Assélé a été remplacée par Mathias Otounga Ossibadjouo, le 21 août. Retour sur quelques éléments ayant peut-être contribué à la disgrâce de la ministre sortante. Délogée du ministère Sports le 21 août, Nicole Assélé ne laissera certainement pas un souvenir immarcescible de son passage à la tête de ce département ministériel. Et pour cause, l’ancienne présidente de la Fédération gabonaise de handball (Fegahand) aura plus brillé par des choix et postures contestés, que par des décisions allant dans le sens du rayonnement du sport national. Un des faits marquants ayant certainement entaché le parcours de l’ancien ministre est son bras de fer avec la Fédération gabonaise de cyclisme...
(Jeune Afrique 23/08/17)
Alors qu'il avait annoncé en mai dernier sa décision de mettre un terme à sa carrière internationale, Didier Ovono a finalement accepté de revenir en sélection du Gabon. Le gardien des Panthères veut aider son pays à aborder la dernière ligne droite des qualifications pour la Coupe du monde 2018. À commencer par le double rendez-vous face à la Côte d’Ivoire. Ce n’est ni le premier, ni le dernier joueur à décider de revenir en sélection après avoir annoncé son intention de ne plus jouer pour son pays. Didier Ovono (34 ans), qui a déjà disputé 106 matches avec les Panthères, rejoint donc cette liste après avoir reçu un appel de José Antonio Camacho, le coach espagnol du Gabon. «...
(APA 18/08/17)
Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est le seul footballeur africain en lice pour le trophée de Meilleur joueur FIFA de l’année 2017 dont la liste des 24 nominés a été rendue publique jeudi par la Fédération internationale de football (FIFA). Auteur de 31 buts pour 32 matches joués en championnat, l’attaquant international du Borussia Dortmund (élite allemande) a réalisé une saison 2016-2017 réussie. Mieux, avec un total de 124 buts inscrits sous le maillot des Jaunes et Noirs, toutes compétitions confondues, Aubameyang (28 ans) est devenu le meilleur buteur étranger de l’histoire du club allemand. Pour le prix Fifa du meilleur joueur de l'année, le Gabonais est en compétition avec des icônes du ballon rond mondial tels Cristiano Ronaldo (Real Madrid),...
(Gabon Actu 05/08/17)
Le Gabo ne participera pas aux éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) Rwanda 2018, a annoncé vendredi le ministre des Sports, Nicole Assélé lors d’une rencontre cruciale avec le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui. Le ministère pointe un manque de respect, par la FEGAFOOT, du programme de préparation de la sélection nationale locale, élaborée depuis le mois de janvier dernier par le Directeur Technique National, José Garrido. « La Fédération Gabonaise de Football aurait dû prendre toutes les dispositions relatives à ce retrait, notamment auprès de l’instance faîtière du football sur le continent », indique un communiqué du ministère qui rappelle que cette décision avait déjà été annoncée à la FEGAFOOT depuis plusieurs...
(AFP 04/08/17)
En 1974 à Kinshasa, Mohammed Ali reprenait son titre mondial des poids-lourds à George Foreman, l'un des plus grands combats de tous les temps. Quarante-trois ans plus tard toujours en Afrique centrale, un jeune boxeur gabonais rêve d'égaler son idole - mais doit d'abord convaincre qu'il est bien le champion du Gabon. Combat, footing sur les plateaux du Haut-Ogooué (sud-est du Gabon), volonté de fer, Farlo Ndzinga, 24 ans, s'entraîne dur pour défendre sa ceinture de champion national catégorie 56kg lors des championnats nationaux prévus le 4 août. "J'étais tellement content d'être champion du Gabon. Mon coach était vraiment très fier de moi. Il a pleuré, moi aussi j'ai pleuré... Je veux me battre pour garder ce titre !", se...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Lié au Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans) aurait décidé, selon plusieurs médias allemands, de rejoindre lors du mercato hivernal le club chinois de Tianjin Quanjian, qui lui offre un salaire annuel de 30 millions d'euros, l’équivalent de ce que va toucher le Brésilien Neymar au PSG. L’attaquant gabonais deviendrait ainsi le footballeur africain le mieux payé de tous les temps. Il y a des chiffres qui font forcément réfléchir. Et Pierre-Emerick Aubameyang, avant d’être footballeur professionnel et accessoirement un des dix meilleurs attaquants du monde, est avant tout un homme. Le Gabonais, sous contrat jusqu’au 30 juin 2020, perçoit actuellement un salaire brut annuel de 6,5 millions d’euros au Borussia Dortmund. Quanjian lui en propose 30, ce qui ferait...
(Gabon Actu 04/08/17)
Le ministre gabonais de la Jeunesse et des Sports, Nicole Assélé a décidé jeudi d’accorder une subvention de 40 millions de FCFA pour la formation de la jeune et talentueuse tenniswoman gabonaise, Célestine Avomo Ella qui figure dans le top 300 de la catégorie junior de la Fédération Internationale de Tennis (ITF). « Cette enveloppe s’ajoute à toutes les autres initiatives précédentes de l’Etat gabonais, visant à soutenir le projet sportif de cette jeune tenniswoman pleine de promesses, admise au centre de formation de Nairobi (Kenya) depuis 2014, après un bref séjour à Bujumbura (Burundi) », annonce le ministère dans un communiqué. Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, s’est montrée particulièrement ravie par les progrès remarquables de sa...
(Gabon Actu 28/07/17)
La lanceuse de poids, Carine Mekame Ndong, a offert au Gabon, sa première médaille en argent aux jeux de la Francophonie à Abidjan en Côte D’ivoire. Après quatre jours de compétition, c’est ce mardi que le Gabon s’est offert sa première médaille. Lanceuse de poids, Carine Mekame Ndong, a remporté la médaille d’argent en lançant la boule de fer à 15,34 mètres, derrière la Camerounaise Auriol Dongmo Mekemnang (17,68 mètres). « C’est la première médaille d’argent de ma carrière dans un tournoi international. Mais je l’ai obtenu avec beaucoup de difficultés et de petits soucis au niveau du matériel », a indiqué Carine Mekame Ndong. Quant aux 200m handisport, Davy Moukany n’a pas été à la hauteur de la compétition,...
(RFI 18/07/17)
Pierre-Emerick Aubameyang est annoncé depuis des semaines comme partant du Borussia Dortmund. Mais à un mois du début de la saison en Allemagne, l’attaquant n’a toujours pas bougé. Le BVB n’est pas fermé à un transfert, mais l’avenir de «PEA» va devoir se régler rapidement. Et les opportunités ne sont pas si nombreuses. Meilleur joueur de Bundesliga allemande en 2015-2016, meilleur buteur de Bundesliga en 2016-2017 (31 buts en championnat, 40 buts toutes compétitions confondues) ; Pierre-Emerick Aubameyang a prouvé, sous les couleurs du Borussia Dortmund, qu’il est fait partie des meilleurs attaquants d’Europe à l’heure actuelle. Sans surprise, son nom est très cité dans les rumeurs de transferts. Après quatre ans au BVB, l’ancien Stéphanois serait tenté par un...
(L'Union 16/06/17)
L’initiative de l’incubateur Junior Achievement Gabon (JA Gabon) et de ses partenaires, la finale de la Compétition nationale 2017 dans les catégories " Mini-entreprise", " I ts Tyme" et, pour la première fois, ‘’ Yep’’, a eu lieu les 9 et 10 juin 2017 à la chambre de commerce et d’industrie de Libreville. Elle a mis en vedette 78 projets sur les 96 retenus, avec trois lauréats dans chaque catégorie. Les neuf lauréats de la compétition nationale ont été primés pour l’originalité et la pertinence de leurs projets, qu’ils ont défendus devant le jury. « C’est la compétition annuelle de JA Gabon. Chaque année, dans chaque pays où JA est installé, on réalise une compétition nationale pour clôturer notre programme...
(Jeune Afrique 15/06/17)
Les internationaux gabonais sont en conflit avec la ministre des Sports pour des problèmes de primes. Le tout dans un contexte sportif tendu : les résultats sont mauvais – le Gabon a perdu (1-2) face au Mali le 10 juin lors des qualifications pour la CAN 2019 –, et l’investissement de Camacho, le sélectionneur espagnol, est jugé insuffisant. Le football gabonais ne respire pas la joie de vivre, et le mal n’est pas nouveau. Après une CAN 2017 ratée, avec une élimination au premier tour, ce qui fait toujours genre pour le pays organisateur, les Panthères sont de nouveau au centre d’une polémique qui dure depuis le début du mois de juin. Quelques jours avant un match amical face à...
(Africa Top sports 08/06/17)
Plus rien ne va au sein des panthères; A quelques jours du début des éliminatoires de la CAN 2019, le camp de regroupement s’est vidé mardi pour une affaire de primes; les joueurs ont quitté l’hôtel protestant contre une décision du ministère des Sports. En effet, le ministère des Sports n’aurait décidé de payer que 18 joueurs sur les 25 en regroupement ainsi que 3 membres sur les 11 qui composent le staff. Une décision qui a mis en courroux les joueurs qui ont vidé les lieux. La sélection A du Gabon, les Panthères est la seule équipe autorisée à représenter le pays en compétition internationale après une décision du ministère des Sports il y a quelques jours de suspendre...
(Gabon Actu 08/06/17)
Les Panthères du Gabon en regroupement à Libreville pour préparer le premier match des éliminatoires de la CAN Total Cameroun 2019 contre le Mali samedi prochain à Bamako ont décidé de défier le ministre de la Jeunesse et des Sports Nicole Assélé qui a menacé de ne pas payer les primes de tous les joueurs. Selon une source proche de l’équipe nationale, citée par le chroniqueur sportif, Jean Claude Nounamo, Les Panthères du Gabon auraient quitté leur hôtel autour de 22h pour regagner leurs familles suite à une chaude empoignade avec le ministère des Sports qui aurait décidé de ne payer les primes qu’à 18 joueurs sur les 25 en regroupement et 3 membres du staff sur 11. Les footballeurs...
(L'Union 07/06/17)
Vu le nombre important de défections dans le groupe convoqué par José Antonio Camacho dans l’optique du lancement de la campagne qualificative pour la Coupe d’Afrique des nations 2019, il était évident que le match amical contre la Zambie serait un terrain propice à l’expérimentation, mais surtout aux tâtonnements. Le match nul sans but, qui a sanctionné l’opposition de dimanche après-midi, n’a été que l’illustration de l'incapacité des Panthères à animer correctement un 4-4-2 aligné d’entrée. Même devant des Chipolopolo évoluant avec un groupe mis en place pour l'objectif du Championnat d'Afrique des nations (Chan) 2018. Le manque d'automatismes était ainsi palpable en défense, où Ulysse Obame Ndong (à droite), Henri Junior Ndong et Loïc Mbang Ondo (dans l’axe) et...
(RFI 06/06/17)
L’équipe du Gabon et celle de la Zambie ont fait match nul 0-0 en match de préparation aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce 4 juin 2017 à Libreville. Les Gabonais joueront au Mali le 10 juin, dans le groupe C des qualifications pour la CAN 2019, tandis que les Zambiens recevront les Mozambicains le même jour, dans le groupe K.
(RFI 31/05/17)
Avec 31 buts en Allemagne, l'internationale gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est sacré roi des buteurs africains d’Europe. Le joueur du Borussia Dortmund succède à l'Algérien Islam Slimani qui avait inscrit 27 buts la saison dernière avec le Sporting Portugal. Le Nigérian Henry Onyekuru et le Camerounais Samuel Eto'o complètent le podium. Buts Place Joueur Club/Nationalités Joués Moy. 31 1 Pierre-Emerick Aubameyang Borussia Dortmund/Gabon 32 0.97 22 2 Henry Onyekuru AS Eupen/Nigeria 38 0.58 17 3 Samuel Eto'o Antalyaspor/Cameroun 29 0.59 16 4 Seydou Doumbia FC Bâle/Côte d’Ivoire 23 0.70 16 - Diao Baldé Keita Lazio Rome/Sénégal 31 0.52 16 - Idriss Saadi Courtrai/France-Algérie 37 0.43 16 - Mbaye Leye Zulte Waregem/Sénégal 40 0.40 15 8 Mohamed Salah AS Rome/Egypte 30 0.50...
(Mediacongo 30/05/17)
Huit associations nationales de l'Union des fédérations de football d'Afrique centrale participent du 30 au 31 mai au séminaire " Fifa Forward " que l'instance mondiale du sport-roi a créé afin de financer les projets de développement de la discipline de ses sociétaires. La République démocratique du Congo, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe ainsi que le Gabon seront informés sur le programme, sa quintessence, ses objectifs et les ...

Pages

(Gabon Review 03/05/17)
Après avoir dirigé l’Union des Écrivains du Gabon (UDEG) pendant six ans, soit deux mandats, l’assistante de direction et écrivaine a trouvé le moyen, avec la création d’une maison d’édition en 2010, d’aider les jeunes auteurs (et les moins jeunes) à promouvoir leurs écrits. Elle a également mis sur pied le Salon international du livre et des arts de Libreville (Silal) dont la 4ème édition, du 19 au 22 avril dernier à la Maison Georges-Rawiri, a bénéficié du parrainage du ministère chargé de la Culture Sylvie Ntsame, la cinquantaine élégante, est une femme d’action. Au-delà de l’écriture, cette écrivaine s’est mise à la production et à l’édition à travers Les Editions Ntsame, dont elle est la promotrice, mais aussi à...
(Gabon Actu 03/05/17)
Le ministre de la Communication, chargé de la culture, Alain Claude Bilie By Nze a annoncé mardi à Libreville que la fête des cultures sera à nouveau célébrée à Libreville du 30 mai au 2 juin prochain après un long moment d’éclipse. Inventée par l’ancien opposant et ancien maire de Libreville, Paul Mba Abessole, la fête des Cultures était devenue durant les dernières années au pouvoir d’Omar Bongo Ondimba, le principal rendez-vous culturel du Gabon. Pour ce retour, ce rendez-vous de la culture gabonaise réunira à la fois les institutions nationales, les populations gabonaises ainsi que des peuples amis. Le public est invité à une découverte du théâtre, de la danse, du cinéma des arts plastiques dont certains tendent à...
(Jeune Afrique 14/04/17)
Alain Djally, aide de camp de Jean Ping, a passé la nuit en détention. Arrêté jeudi à son domicile, il est accusé de défaut de permis de port d’arme et de détention illégale d’armes à feu. L’entourage de l’ancien président de la commission de l’Union africaine dénonce une « manœuvre politique ». Alain Djally, ancien officier de l’armée de l’air détaché auprès de Jean Ping, a été interpellé en compagnie de son épouse, jeudi 13 avril vers 9 heures du matin. Si Jeanne Djally a été libérée dans l’après-midi, son mari a quant à lui passé la nuit en détention. Accusé de défaut de permis de port d’arme et de détention illégale d’armes à feu, Alain Djally a été présenté...
(L'Equipe 04/04/17)
Pour l'épisode 8 de la troisième saison de «Lost in the swell», les trois Bretons continuent leur périple en vélo au Gabon. Ils quittent leur campement sur le « spot en bois » pour Setté Cama puis la réserve du Loango. Un parcours semé d'animaux dont quelques crocodiles avant d'arriver au spot recherché. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent sur “Gwalaz”, pour réaliser un tour complet de la Bretagne, avant d'aller explorer les îles Salomon situées dans le Pacifique. Depuis, un nouveau projet a vu...
(Le Point 30/03/17)
Quarante ans, c'est l'âge de Janis Otsiemi, romancier gabonais venu s'épanouir dans la nouvelle collection Sang neuf d'une historique maison (Plon) après avoir été révélé et suivi par la dynamique maison marseillaise Jigal. L'auteur frotte sa plume engagée sur un terrain qu'il connaît bien : Libreville, capitale du pays où ce fan de Frédéric Dard et de James Ellroy vit, travaille et écrit. Il a grandi dans le bidonville dit Les États-Unis d'Akebe, dont ses polars, enchaînés depuis 2009, disent le réel. De La vie est un sale boulot aux Voleurs de sexe, Otsiemi a abordé des questions aussi chaudes que les meurtres rituels (La bouche qui mange ne parle pas), la guerre aux prostituées (Le Chasseur de lucioles) et...
(Agence Gabonaise de Presse 11/03/17)
Le ministre de la culture, Alain Claude Bilié- By-Nzé a donné, jeudi dernier à Libreville, le coup d’envoi des activités de la première édition de la saison culturelle Gabon-Afrique du Sud, en présence de son homologue sud africain Nathi Mthethwa et de l’ambassadeur de l’Afrique du sud au Gabon, Pearl Nomvume Magaqa. Durant deux semaines les amoureux de la culture auront l’occasion d’apprécier les produits sud africains et gabonais à travers l’exposition culturelle qui se fait depuis ce vendredi au parking de la poste centrale au centre ville. Il y aura des dégustations des mets des grands chefs cuisiniers venus du pays de Nelson Mandela et du Gabon. La peinture murale au style ndebele sera aussi de la partie au...
(Gabon Review 24/02/17)
Connu pour son rôle dans la société civile et la pertinence de ses tribunes libres, Bertrand Noël Boundzanga a publié, fin novembre 2016, un ouvrage au titre évocateur : «Le Gabon, une démocratie meurtrière». L’ouvrage de ce sociologue, enseignant à l’Université Omar Bongo, traite de la démocratie au Gabon, de ses avancées, de ses hommes et, surtout, de ses malheurs. Comme disait l’écrivain et scénariste américain James Salter, «tout ce qui n’est pas écrit disparaît». Même si l’universitaire et sociologue Bertrand Noël Boundzanga avait déjà publié, de manière éparse, des fragments de ce livre, via de «Tribunes libres», dans divers journaux de la presse locale, il a compris la nécessité de les réunir sous un format unique, pour une meilleure...
(Agence Gabonaise de Presse 11/02/17)
Le ministre gabonais de la Culture, Alain-Claude Bilie-By-Nze a assisté jeudi, à Casablanca, la capitale économique du Royaume du Maroc à l’ouverture du Salon international de l’édition du livre (SIEL) qui enregistre la participation 700 éditeurs provenant de 54 pays. M. Bilie-By-Nze encadre les maisons d’éditions gabonaises Amaya, les éditions Ntsame et Raponda Walker présentes également à ce rendez-vous littéraire de Casablanca. Deux écrivains gabonais sont aussi de la partie, il s’agit de Jean Divassa Nyama et d’Eric Joël Bekalé. Inauguré jeudi par le Prince régent Rachid Moulay, le SIEL est le premier événement culturel consacré au livre en Afrique du nord. Il est attendu à ce salon plus de 350.000 visiteurs. Le 23ème SIEL réserve un place de choix...
(Gabon Review 10/02/17)
Résultat de deux ans d’un périple autour du Gabon, le livre numérique «Humans of Gabon» est un hommage aux habitants de ce pays dans lequel Guillaume Adam a séjourné. Les photographies qu’il contient racontent la culture gabonaise et les émotions des personnes rencontrées au cours des différents déplacements de leur auteur. Idée originale d’un amoureux du genre humain passé par Médecins sans frontières (MSF) à la Croix-Rouge puis au Cabinet de Sylvia Bongo Ondimba. «Humans of Gabon» est loin d’être une de ces œuvres trop pensées, et que ses auteurs veulent «professionnelles», donc irréprochables. Or, «irréprochable», le livre numérique de Guillaume Adam ne prétend pas l’être. Les puristes et autres photographes professionnels de haut vol le blâmeraient d’ailleurs d’avoir osé...
(AFP 13/01/17)
Pendant la Coupe d'Afrique des Nations, Reporters sans frontières va détourner les traditionnelles feuilles de matches en adressant des cartons rouges à "certains pays et chefs d'Etat africains, prédateurs de la liberté de la presse", a annoncé l'ONG vendredi. Avant même de se lancer dans la CAN-2017 samedi, le Gabon, pays-hôte, 100e au classement mondial de la liberté de la presse 2016, écope ainsi de deux cartons rouges pour "des attaques armées contre les médias et coupures d'internet" et "une rafle massive au journal d'opposition Echos du Nord", ainsi que d'un carton jaune pour un code de la communication
(Gabon Review 23/12/16)
La littérature gabonaise vient de s’enrichir d’un recueil de nouvelles de 175 pages, qui promeut les particularités comportementales des Gabonais, à travers leurs langages, leurs habitudes. «Nos gabonitudes préférées», d’Omer Ntougou apparaît comme le descriptif type du «vrai Gabonais». Paru en octobre 2016, aux Éditions Atramenta, «la petite littérature humoristique sur nos habitudes, nos vices et nos démons», d’Omer Ntougou, décrit le quotidien et les habitudes de l’homme gabonais à travers ses joies, ses peines et certaines expressions de son langage dont l’étymologie n’est pas toujours certaine. «Nous aimons nos injures pompeuses, nos expressions bizarres, nos néologismes surprenants – nos gabonitudes ! Ce recueil est mon regard, notre regard sur notre société, sur le monde. Un regard baigné d’humour, parfois...
(Gabon Actu 21/12/16)
Le Gabon est en voie d’inscrire d’ici 2017 certains objets et rites de son patrimoine culturel sur la liste du patrimoine culturel immatériel gabonais de l’UNESCO, annonce un communiqué de l’UNESCO transmis à Gabonactu.com. Les objets et rites pressentis à cette inscription ne sont pas encore formellement connus mais l’on pense au Nyembè, un rite initiatique exclusivement réservé aux femmes ou au Moukoukoué, un redoutable masque de la communauté Myéné. L’idée d’inscrire ces objets a germé au cours d’une formation organisée au Musée national des arts et traditions du Gabon du 30 novembre au 2 décembre 2016 une formation sur l’élaboration des dossiers de candidature à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La formation était co – organisé...
(Agence Gabonaise de Presse 09/12/16)
Le promoteur du premier salon « made in Gabon », Cédric Bekale a exhorter vendredi, à Libreville, les responsables des Petites et moyennes entreprises (PME) de venir faire connaître leur savoir faire afin d’être visible sur la scène internationale. « Il faudra que l’on retrouve les produits made in Gabon dans le monde entier, car il est temps que l’économie de notre pays décolle par la consommation de ces produits à l’international », a déclaré M. Bekale, en présence du ministre gabonais de l’Economie numérique, Alain Claude Bilié-By-Nzé par ailleurs parrain du salon. Le salon « made in Gabon » dont c’est la 1ère édition a pour ambition d’assurer la visibilité du savoir-faire gabonais, d’offrir un cadre de discussions pour...
(Gabon Review 18/11/16)
Une vingtaine de professionnels du ministère de la Culture et des Arts, des ONG œuvrant dans le domaine bénéficient, du 17 au 18 novembre 2016, d’une formation sur «le trafic illicite des biens culturels, gestion des musées et protection des biens culturels en cas de conflits armés». Le ministère de l’Économie numérique, de la Communication en partenariat avec la représentation locale de l’Unesco a ouvert le 17 novembre 2016, un atelier de formation sur la problématique du trafic illicite de biens culturels. La vocation de cette session de formation de deux jours est de permettre aux professionnels du patrimoine de disposer d’une parfaite maitrise des outils techniques nécessaires en matière de lutte contre le trafic illicite, la protection des biens...
(Gabon Actu 09/11/16)
La première dame gabonaise, Sylvia Bongo Ondimba a fait l’achat de 500 ouvrages pour encourager les écrivains gabonais confrontés aux difficultés de vente de leurs œuvres, selon une source concordante. « La Première dame indique avoir permis l’achat de 500 ouvrages dans le cadre du « marché aux livres » organisé durant cette Rentrée littéraire », a indiqué la source a Gabonactu.com. Cette action n’a pas encore fait l’objet d’un communiqué officiel. Le marché aux livres a eu lieu pendant la rentrée littéraire 2016-2016, présidée lundi par le ministre d’Etat à la culture, Alain Claude Bilié By Nzé. La production d’un ouvrage coûte assez chère pour l’écrivain gabonais. Les éditeurs payent les corrections des manuscrits et l’impression. Toute chose qui...
(Gabon Review 30/09/16)
Le rappeur gabonais, ex-sociétaire de Mayena productions, a récemment rendu public son dernier single intitulé «Odjuku». Une charge à peine voilée contre Ali Bongo. Des mois après la sortie de «Magique», Köba Building a récemment rendu public un nouveau single. Intitulé «Odjuku», du nom de l’ancien chef rebelle biafrais mort en 2011, la nouvelle production tranche avec le «sentimentaliste» que le bad boy d’Eben Entertainment était devenu le temps d’un featuring avec Santina. Politiquement engagé, le single apparaît comme une charge à l’encontre d’Ali Bongo, dont visait la campagne «#Onnetesuitpas», menée, il y a plusieurs semaines, par des ressortissants gabonais dans l’hexagone. Le single de Köba Building reprend ouvertement ce code. L’artiste esquisse le bilan peu glorieux du nommé Odjuku...
(Gabon Review 22/09/16)
L’originalité et la richesse de l’art sculptural gabonais sont mises en valeur, à la Maison de la Bresse en France, à travers l’exposition d’une douzaine de masques de différentes cultures du pays, sous le thème «expressions primitives». La Maison de la Bresse accueille, du 11 au 25 septembre, une exposition mettant en valeur 12 masques du Gabon, issus de plusieurs cultures du pays (punu, tsogho, fang, etc). Ces masques réunis à la Maison de La Bresse proviennent de collections aussi étranges et fascinantes. Il s’agit de la collection du docteur Albert Schweitzer, dont certains masques sont vieux de plus de 100 ans, et de deux collections personnelles : celle du conteur gabonais Chyc Polhit Mamfoumbi, et du grand reporter Paul...
(Gabon Review 16/08/16)
Remonté contre le positionnement politique de certains artistes, notamment en faveur d’Ali Bongo, le rappeur engagé du groupe Movaizhaleine n’a mis des gants, dans une vidéo publiée sur Youtube le 13 août, pour donner un cinglant coup de conscientisation à ses frères d’armes. Le duo rap que compose Maat Seigneur Lion avec Lord Ekomy Ndong reste visiblement constant et ne trahit pas les convictions qu’il a longtemps véhiculées dans ses textes. Un état d’esprit qu’il croyait partager avec d’autres rappeurs. Mais, désappointé, Maat Seigneur Lion n’en peut plus de supporter l’attitude trompe-l’œil de certains rappeurs, incapables de pratiquer ce qu’ils prêchent. «Vous êtes des grands frères. Pour beaucoup, vous êtes des modèles. Vous êtes même des idoles pour beaucoup. Le...
(AFP 27/07/16)
Le jeune Gabonais qui enflamme la toile depuis une semaine avec sa reprise d'un succès de Céline Dion s'est dit mercredi "ému" et "surpris" par son idole québécoise qui a salué son "talent" et partagé sa vidéo sur les réseaux sociaux. L'adolescent de 17 ans, qui n'a jamais pris de cours de chant et affirme avoir dû abandonner ses études "faute de moyens financiers", avait été filmé chantant "The power of love" assis sur les marches de sa cage d'escalier par une copine de sa soeur, qui pensait qu'un voisin écoutait vraiment Céline Dion. L'amie de la soeur a ensuite envoyé la vidéo à un blogueur influent, Barack Nyare Mba, qui a créé une page sur les réseaux sociaux ("Tous...
(AFP 26/07/16)
Un Gabonais de 17 ans bouleverse internet depuis une semaine avec sa reprise d'une chanson de la diva pop Céline Dion "The power of love" qui tombe à point nommé dans son pays en proie à des tensions pré-électorales. Près d'un million de visionnements et de partages pour une vidéo tournée dans une cage d'escalier d'un immeuble de Libreville: Samuel a touché les coeurs bien au-delà des frontières du Gabon avec son interprétation a capella du tube de la star canadienne. Assis sur les marches, l'adolescent a été filmé par une copine de sa soeur Alvine de passage dans son immeuble, qui pensait qu'un voisin écoutait vraiment Céline Dion. "Je suis surpris. Je savais qu'elle me filmait mais je ne...

Pages

(Le Monde 27/09/17)
Au Gabon comme dans d’autres Etats africains, le rap est devenu le levier de constructions identitaires et du rapport au politique. Jeudi 17 août 2017, sur le bord de mer jouxtant la présidence, le Gabon célébrait ses 57 ans d’indépendance par la tenue d’un grand concert populaire à Libreville. Comme à l’accoutumée, la communion nationale devait s’opérer par la fête et le divertissement. Des stars de hip-hop avaient été invitées pour attirer la jeunesse : Ba’Ponga, Tris, Tina ou Ndoman du côté rap ; Unknown Dimension et Scorpion pour les groupes de danse hip-hop ; Shan’l pour le RnB et l’afro-pop. L’affiche était alléchante. Car la fête revêtait cette année un enjeu et un sens particuliers. Un autre anniversaire, moins...
(RFI 26/09/17)
Ambiance un peu particulière ce lundi 25 septembre au palais de justice de Libreville au Gabon. Un message diffusé sur les réseaux sociaux annonçait la tenue lundi du procès de l'ancien député du parti au pouvoir, Bertrand Zibi, qui avait démissionné de façon très spectaculaire devant le président Ali Bongo en pleine campagne électorale dans sa circonscription. Bertrand Zibi avait rejoint l'opposition et avait été interpellé au QG de Jean Ping dans la nuit du 31 août 2016. Son procès est très attendu. Mais en fait ce lundi, il était simplement présenté devant un juge d'instruction. Bertrand Zibi est poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation. Me Cédric Maguisset, l'un de ses trois avocats qui ont assisté à la séance de ce...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Écarté du gouvernement, l’ancien vice-Premier ministre se dit toujours l’allié du président Ali Bongo Ondimba. Tout en proposant une troisième voie aux Gabonais pour les législatives de 2018. «Je suis serein. » En entendant les premiers mots que Bruno Ben Moubamba (BBM) adresse à Jeune Afrique, on a du mal à imaginer que l’homme vient de se faire limoger. Mais l’ancien journaliste, docteur en philosophie et en sciences politiques, a de la ressource : ce n’est pas la première fois que son ambition et, sans doute, son ego l’aident à surmonter une déception. Nommé vice-Premier ministre et ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement en octobre 2016, après un scrutin présidentiel dans lequel il avait récolté un peu plus...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(Afrique 7 23/09/17)
La poignée de main échangée par le président français Emmanuel Macron avec Ali Bongo a dû faire des jaloux au Gabon. Jean Ping qui espère toujours une aide de la France pour évincer son rival de la présidence a peut-être compris qu’il n’en sera jamais rien. Candidat malheureux à la dernière élection présidentielle au Gabon, Jean Ping se considère comme le président légitime du Gabon. Il n’a donc pas cessé d’appeler au départ de celui qu’il considère comme un usurpateur de son poste au Gabon. En continuant dans cette posture, l’ancien Président de la Commission de l’Union Africaine espèrerait faire pencher les autorités françaises de son côté.
(MondAfrique 22/09/17)
Les 5 et 6 septembre, le Gabon a été auditionné à Genève par le comité des disparitions forcées, un des organes de protection des droits de l’homme de l’ONU auxquels les pays membres doivent adresser des rapports réguliers (torture, droits des enfants, droits économiques et sociaux etc). La procédure est normalement très encadrée, millimétrée au niveau du timing et du langage diplomatique utilisé. Dès qu’un Etat sort des clous de ce cadre strict, les fonctionnaires de l’ONU considèrent ces écarts comme autant de marques de mépris envers les droits de l’homme. Ce qui fut le cas pour l’audit consacré au Gabon, début septembre. Or la délégation gabonaise est arrivée en retard et les “experts” qui assistèrent à cette séance furent...
(Jeune Afrique 21/09/17)
La première rencontre entre Emmanuel Macron et Ali Bongo Ondimba a eu lieu le 19 septembre dans l’enceinte onusienne. Le président français avait convié son homologue gabonais au lancement du Pacte mondial pour l’environnement, au siège des Nations unies, à New York, ce 19 septembre. Ali Bongo Ondimba y a prononcé un discours en sa qualité de coordonnateur du Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur le changement climatique. Naturellement, les deux hommes ont échangé une poignée de main suivie d’un bref échange dont la vidéo (ci-dessous) est devenue virale sur les réseaux sociaux et dans les milieux politiques gabonais.
(Financial Afrik 21/09/17)
La Banque africaine de développement annonce un appui budgétaire de 1,5 milliard de dollars, soit environ 900 milliards de F Cfa, en faveur du Gabon. Le financement sera étalée sur les trois ans que dure la mise en œuvre du Plan de relance financé par l’institution financière. La première tranche du montant global, à savoir 131 milliards de F Cfa, a déjà été décaissée au mois de mars. La deuxième phase reste à être ratifiée. L’emploi des fonds fera l’objet d’évaluations permanentes des équipes de l’institution financière panafricaine, engagée aux côtés du FMI et de la Banque mondiale pour donner un coup de fouet à la croissance économique du Gabon. Le Gabon doit donc impérativement tenir ses engagements pour continuer...
(RFI 17/09/17)
Au Gabon on sait un peu plus sur l'arrestation des opposants Frédéric Massavala et Pascal Oyougou, tous deux proches de Jean Ping. Dans un point de presse ce samedi 16 septembre à Libreville, le procureur de la République Steeve Ndong Essame Ndong a révélé pour la première fois ce qui est reproché à ces deux opposants qui sont actuellement en détention à la prison centrale de Libreville. Le procureur de la République, Steeve Ndong Essame Ndong a d'abord évoqué le cas de Frédéric Massavala Maboumba. Ce porte-parole des partis qui soutiennent Jean Ping est accusé d'avoir surchauffé et incité les manifestants à investir, sans autorisation, l'espace public avec une marche. Le juge d'instruction l'a inculpé pour les délits suivants :...
(La Tribune 16/09/17)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a ouvert ce jeudi 15 septembre 2017, un séminaire de son gouvernement. La rencontre est destinée à permettre aux membres de gouvernement de s'approprier les enjeux et priorités contextuels du Plan de relance économique et de disposer des outils nécessaires pour sa mise en œuvre. Les ministres de l'Etat gabonais sont en séminaire. Ils y ont été conviés par le chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba qui a procédé à la cérémonie d'ouverture des travaux ce jeudi 15 septembre 2017 dans le site touristique du Cap Estérias à 15 kilomètres de Libreville. D'après les sources du gouvernement, l'objectif du séminaire est pour les ministres, de s'approprier les enjeux et priorités contextuels du Plan de...
(MondAfrique 16/09/17)
On assiste à un surprenant rapprochement entre Ali Bongo, le très démocrate président gabonais et Lionel Zinsou, l’ancien Premier ministre béninois devenu, ces derniers mois, un des visiteurs du soir d’Emmanuel Macron. Les deux hommes en effet se sont retrouvés à l’abri des regards au nord de Libreville, au Cap Esterias, dans le cadre d’un séminaire gouvernemental. Le thème ? « Le renforcement de la solidarité et la collégialité de l’action gouvernementale en vue de l’optimisation de la mise en œuvre du Plan de relance économique ». Lionel Zinsou sera donc chargé d’animer une conférence intitulée : Trajectoire de développement de l’Afrique, de l’Afrique centrale et du Gabon : perspective et défis. De l’argent gaspillé Qu’est-ce que l’ancien banquier d’affaire...
(RFI 16/09/17)
Au Gabon, un an après la réélection très controversée d'Ali Bongo et les affrontements meurtriers qui ont suivi, le gouvernement annonce une prochaine loi d'amnistie et ne ferme pas la porte à des discussions, via l'Union européenne, avec le camp de l'opposant Jean Ping. Sur place, à Libreville, le Premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet répond aux questions du correspondant de RFI, Yves-Laurent Goma. « Le temps politique est terminé. Il y a eu un dialogue, un dialogue inclusif avec la participation de l’ensemble de la classe politique… On ne peut pas organiser un autre dialogue politique. Il faut bien que ceux qui n’ont pas pris part aux assises d’Angondjé puissent adhérer aux décisions qui ont été prises au terme de...
(RFI 15/09/17)
Au Gabon, le Premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet a annoncé à la presse mercredi soir 13 septembre que son pays ne souhaite pas ouvrir un nouveau dialogue après celui organisé par le pouvoir entre mars et avril dernier, et qu'il ne veut pas non plus d'une enquête internationale sur les présumés crimes post-électoraux de 2016, mais que ces questions feraient plutôt l'objet d'une loi d'amnistie. Qui pourrait être concerné par cette mesure ? On sait que du millier de personnes arrêtées au plus fort de la crise post-électorale au Gabon, très peu restent en prison aujourd'hui, selon des sources concordantes, mais aucune n'est en mesure de fournir de chiffre précis, même si elles donnent des chiffres qui vont de quelques...
(La Tribune 13/09/17)
Une forte délégation d'hommes d'affaires gabonais a quitté hier Libreville à destination de Rabat au Maroc. D'après les autorités du Gabon, le groupe est attendu au Forum économique Maroc-Gabon qui se tiendra les 14 et 15 septembre dans la capitale du Maroc. Des hommes d'affaires du Gabon ont quitté la capitale Libreville ce lundi 11 septembre 2017 à destination de Rabat au Maroc. A en croire les autorités gabonaises, il s'agit d'une délégation attendue dans le Royaume chérifien dans le cadre du Forum économique Maroc-Gabon qui se tiendra les 14 et 15 septembre dans la capitale du pays. Plusieurs opérateurs économiques des deux côtés y seront réunis avec pour objectif de contribuer à consolider, à dynamiser et à promouvoir les...
(RFI 11/09/17)
Trois jours après son limogeage, jeudi soir, du gouvernement gabonais, Bruno Ben Moubamba livre pour la première fois sa vérité. L'opposant, ancien vice-Premier ministre et ex-ministre de l'Habitat, a été débarqué, un an après avoir rejoint un gouvernement dit d'ouverture suite à la crise post-électorale de 2016. Le Premier ministre avait expliqué son limogeage en rappelant les principes de solidarité avec les ministres, le devoir de responsabilité et le respect de la hiérarchie. Bruno Ben Moubamba, lui, explique qu'Emmanuel Issozé-Ngondet l'avait dépouillé d'une partie de ses prérogatives, de façon irrégulière. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170910-exclu-rfi-gabon-bruno-ben-moubamba-li...
(RFI 11/09/17)
Une bonne nouvelle au Gabon, l'Association des cuisiniers du pays (ACG) a remporté récemment en Afrique du Sud le « Trophée Nelson Mandela pour la cuisine panafricaine ». Dix pays ont participé à cette compétition co-organisée par l'Union africaine. Et le Gabon a remporté le premier prix, suivi du Zimbabwe et de l'Afrique du Sud. Depuis qu'ils sont rentrés d'Afrique du Sud, les membres de l’Association des cuisiniers du Gabon sont sur un petit nuage. Ils enchaînent les passages sur les plateaux de télévision pour annoncer la bonne nouvelle au Gabonais. « On a mené ce vert-jaune-bleu jusqu’au bout. Et c’est la victoire de tout le Gabon. On est en train de rentrer dans une grande histoire de la cuisine...
(RFI 10/09/17)
Le rassemblement Héritage et modernité a confirmé samedi 9 septembre dans une conférence de presse l'interpellation de Pascal Oyougou, un proche de Jean Ping. Peu avant lui, Frédéric Massavala, interpellé mercredi dernier, a été écroué vendredi à la prison centrale de Libreville. Le parti d'Alexandre Barro Chambrier a aussi publié une liste d'une vingtaine de personnes interpellées dans tout le Gabon. Il a exigé leur libération sans condition. Durant la conférence de presse, la décision du ministre de l'Intérieur de lever l'interdiction de sortie du territoire de Jean Ping et les leaders autour de lui a été moins commentée.
(RFI 09/09/17)
Le Gabon a un nouveau ministre de l’Habitat puisque Bruno Ben Moubamba ne fait plus partie de l'équipe. Il a été limogé ce jeudi. L'opposant était entré en octobre dans le premier gouvernement post-crise électoral présenté comme l'un des symboles du dialogue et de l'ouverture voulue par le président Ali Bongo. Mais des tensions s'étaient rapidement fait sentir avec le pouvoir. Finalement, c'est le Premier ministre en personne qui a annoncé son limogeage à la télévision. Emmanuel Issozé-Ngondet a rappelé trois principes pour expliquer l'exclusion de Bruno Ben Moubamba : la solidarité avec les ministres, le devoir de responsabilité et le respect de la hiérarchie. « Le gouvernement ne peut pas devenir un forum où chacun fait valoir ses intérêts...
(RFI 09/09/17)
Le cas des disparitions forcées au Gabon se retrouve en ce moment sur la table de l'ONU à Genève. Le Comité sur les disparitions forcées est en session depuis lundi. Le cas de plusieurs Etats est examiné, comme celui de Libreville mercredi 6 septembre. Les débats devaient porter sur un rapport de 2015. Mais les violences d'août-septembre 2016 se sont invitées dans la discussion. Le Gabon cherche à tout prix à tourner la page de la crise post-électorale. Mais le calendrier international remet régulièrement l'affaire sur la table. Durant la session, Emmanuel Decaux, le président du Comité, a rappelé que des arrestations, tueries, disparitions forcées avaient été rapportées par diverses organisations. Le juriste a ajouté que quatre fosses communes auraient...
(Financial Afrik 08/09/17)
Après ces premiers pas il y a moins de trois ans, le Forum économique Gabon-Maroc sera une nouvelle fois organisé les 14 et 15 septembre prochain à Rabat au Maroc à l’initiative de l’Ambassade du Gabon au Maroc. Objectif ; consolider les échanges économiques et commerciaux entre Libreville et Rabat. Au Maroc, l’initiative de la représentation gabonaise vise à promouvoir les secteurs de l’économie gabonaise comme ceux de l’énergie, de l’économie verte, de l’agriculture, de la pêche, du tourisme ou encore des nouvelles technologies de l’information. Le souhait de l’Ambassade du Gabon : faire du Maroc un partenaire privilégié dans le domaine des affaires et positionner cette coopération économique comme un modèle de réussite Sud-Sud. « Ce nouveau Forum Maroc-Gabon...

Pages