Gabon | Africatime
Dimanche 28 Août 2016

Gabon

(AFP 28/08/16)
Jean Ping, un ex-cacique du régime du défunt Omar Bongo, s'est proclamé dimanche "élu" président du Gabon face au sortant Ali Bongo Ondimba, avant la publication mardi des résultats officiels du scrutin, plongeant le pays dans la crainte de troubles post-électoraux "Je suis l'élu. J'attends que le président sortant m'appelle pour me féliciter", a déclaré M. Ping à Libreville devant des centaines de partisans et la presse, dans ses premières déclarations publiques depuis la clôture du scrutin de samedi, et alors que les deux camps se disent vainqueurs et s'accusent de fraude. "Au moment où je m'exprime devant vous, les tendances générales nous donnent vainqueurs", a affirmé l'ex-patron de l'Union africaine, acclamé par des militants...
(AFP 28/08/16)
Les Gabonais attendaient dimanche avec impatience et anxiété les résultats de la présidentielle de samedi opposant le président sortant Ali Bongo Ondimba et Jean Ping, un ancien cacique du régime du défunt Omar Bongo, les deux camps se disant vainqueurs et s'accusant mutuellement de fraudes. Sous un ciel chargé et une bruine annonciateurs de l'arrivée de la saison des pluies, les rues de Libreville étaient quasi-désertes dimanche matin, après une nuit sans incident signalé. Aucune force de police n'était visible dans la capitale. Les fidèles se rendaient aux offices dominicaux, mais moins nombreux que d'ordinaire. Certains religieux ont en effet décidé de réduire la durée des offices, ou carrément de les annuler. C'est le cas du pasteur Fernand Mabika, qui...
(AFP 28/08/16)
L'avenir de la dynastie Bongo, au pouvoir depuis 1967, est en suspens au lendemain de la présidentielle au Gabon alors que le président sortant Ali Bongo et son rival Jean Ping, ex-proche du régime, se disputent la victoire. Les électeurs (628.124 inscrits au total) ont voté samedi en nombre et dans le calme. Mais la fermeture des bureaux de vote a sonné l'heure de tous les dangers: le dépouillement et la centralisation des résultats, avant la proclamation du vainqueur du...
(AFP 27/08/16)
"Qu'ils essayent de tricher et ils vont voir!" Devant l'école Batavea, à Libreville, un petit groupe d'électeurs de Jean Ping, le principal opposant gabonais à la présidentielle de samedi, s'est auto-proclamé "comité de vigilance". Sexagénaire souriant, Dieudonné a décidé avec quelques amis de "ne pas bouger" de là jusqu'à l'heure du dépouillement. Une heure plus tôt, affirme-t-il, une femme a tenté de voter deux fois, mais "les gens ne l'ont pas laissée faire". Contrastant avec les rues désertes de la capitale, l'engouement est palpable devant les centres de vote visités par l'AFP...
(AFP 27/08/16)
Le camp de Jean Ping, principal candidat d'opposition à la présidentielle de samedi au Gabon, a dénoncé dans un communiqué des "illégalités flagrantes" autour du vote des militaires et policiers. Dans une décision annoncée vendredi, la Cour constitutionnelle "autorise les militaires à voter en dehors des centres dans lesquels ils sont régulièrement inscrits, et l’ouverture de listes additives d'électeurs pour eux", affirme dans ce communiqué Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, directeur de campagne de Jean Ping. Cette décision est une "violation...
(AFP 27/08/16)
Les électeurs gabonais ont commencé à voter samedi pour élire leur président dans un scrutin à un seul tour mettant aux prises deux favoris, le chef de l'Etat sortant, Ali Bongo Ondimba et l'ancien président de la Commission de l'Union africaine Jean Ping, ont constaté des journalistes de l'AFP. Dans le quartier populaire de Rio, à Libreville, le bureau de vote, installé dans une école, a ouvert peu avant 08h00 (07H00 GMT), soit avec près d'une heure de retard sur...
(AFP 27/08/16)
Les Gabonais ont commencé à voter samedi matin pour l'élection présidentielle opposant le chef de l'Etat sortant, Ali Bongo Ondimba, et son principal rival Jean Ping, un ex-cacique du régime qui prétend mettre un terme à la dynastie au pouvoir depuis 50 ans. Les premiers bureaux de vote ont ouvert peu avant 08h00 (07H00 GMT) à Libreville, soit avec près d'une heure de retard sur l'horaire prévu, ont constaté des journalistes de l'AFP. L'affluence était faible en ce début de...
(Le Monde 27/08/16)
Depuis la tribune dressée, vendredi 26 août, dans le centre de Libreville pour son dernier meeting de la campagne présidentielle au Gabon, Jean Ping a pu constater une nouvelle fois qu’il ne livrait pas une bataille à armes égales avec son concurrent, et ex-beau-frère, le président sortant Ali Bongo Ondimba. Où que son regard se porte, à droite et à gauche du boulevard de la capitale gabonaise où il avait réuni quelques milliers de ses partisans, partout, à moins de...
(Gabon Actu 27/08/16)
Le président sortant, Ali Bongo Ondimba a poursuivi jeudi sa tournée dans la capitale en se rendant tour à tour à Lalala, Awendje, au carrefour Léon Mba et au CES d’Avorbam pour remercier ses supporters tout en les appelant à voter pour lui afin de construire un Gabon qui avance et qui gagne. « Je veux lancer un combat impitoyable contre la misère. Elle doit disparaître de notre pays et je ne m’arrêterai pas tant que nous n’aurons pas gagné...
(Gabon Actu 27/08/16)
Les résultats de l’élection présidentielle à un tour unique de samedi prochain pourront être publiés 72 heures après le scrutin, a annoncé jeudi soir le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghe Ella. « Pour l’élection présidentielle de cette année, la commission électorale s’est assigné un objectif ambitieux qui est de pouvoir publier les résultats au plus tard dans les 72 heures suivants le jour du scrutin », a déclaré M. Aboghe Ella dans une...
(RFI 27/08/16)
Après quasiment deux semaines de campagne, c'est le jour de la présidentielle ce samedi 27 août au Gabon. Dès 7 h heure locale (6 h TU) et jusqu'à 18 h, 628 124 électeurs sont appelés aux urnes dans les neuf provinces du pays pour un scrutin à un tour. Dix candidats sont en lice, parmi lesquels deux favoris, le président sortant, Ali Bongo, et Jean Ping. Le vote s'annonce serré ou en tout cas plus serré qu'il n'y paraissait au...
(Gabon Actu 27/08/16)
Le vote pour l’élection du future président de la république gabonaise a commencé avec quelques minutes de retard dans plusieurs bureaux de vote visités par un reporter de Gabonactu.com Au bureau N°1 de l’école publique de la Cité Damas dans le 4ème arrondissement de Libreville, par exemple, le premier électeur a introduit son bulletin dans l’urne à 7h52 alors que le vote était censé démarré à 7h00 (6h TU). Plusieurs électeurs munis de leurs carte de vote et pièce d’identité...
(RFI 27/08/16)
Ce samedi 27 août, les électeurs gabonais votent pour élire leur président. Le scrutin est à un seul tour ; il oppose dix candidats. Et, parmi eux, deux favoris, le chef de l'Etat sortant, Ali Bongo Ondimba et l'ancien président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping. ■ Timide affluence constatée pour l'instant aux premières heures de la matinée, seuls quelques électeurs sont là. C’est le mois d’août, c’est les vacances, c’est le week-end et les gens en profitent...
(Gabon Actu 27/08/16)
Le vote pour l’élection du future président de la république gabonaise a commencé avec quelques minutes de retard dans plusieurs bureaux de vote visités par un reporter de Gabonactu.com Au bureau N°1 de l’école publique de la Cité Damas dans le 4ème arrondissement de Libreville, par exemple, le premier électeur a introduit son bulletin dans l’urne à 7h52 alors que le vote était censé démarré à 7h00 (6h TU). Plusieurs électeurs munis de leurs carte de vote et pièce d’identité...
(RFI 27/08/16)
Encore dix candidats sont en lice pour le scrutin pour le scrutin à la présidentielle du 27 août au Gabon. Des candidats qui s'affichent comme opposants. D'autres comme indépendants. Le président sortant Ali Bongo se présente. Il avait succédé à son père Omar Bongo à sa mort en 2009, après 41 ans au pouvoir. La campagne électorale a été marquée par les ralliements de Camisir Oyé Mba, Guy Nzouba-Ndama et Léon Paul Ngoulakia à l'opposant Jean Ping. Les observateurs s'attendent...
(AFP 26/08/16)
L'ONU a appelé vendredi les Gabonais à voter dans le calme et à s'abstenir de toute violence ou provocation, à la veille des élections présidentielles. Dans un communiqué, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon "appelle tous les Gabonais à exercer leur devoir civique de façon responsable et compte sur la tenue d'élections pacifiques et crédibles". Il exhorte "tous les acteurs politiques, en particulier les candidats, à faire preuve de retenue, à s'abstenir de toute incitation à la violence ou de tout propos incendiaire et à maintenir une atmosphère paisible" ...
(AFP 26/08/16)
Le compte à rebours a commencé vendredi au Gabon à la veille de l'élection présidentielle alors que les partisans du président sortant Ali Bongo Ondimba et son principal rival Jean Ping s'accusent d'organiser le rachat de cartes d'électeurs. Les soupçons portent sur des rachats de cartes électorales que les quelque 628.000 électeurs inscrits pouvaient retirer jusqu'à vendredi midi (11h00 GMT) pour le vote à un tour de samedi. "A Oyem (nord) où je suis en ce moment, des équipes (pro-Ali Bongo) font du porte-à-porte...
(Agence Ecofin 26/08/16)
« Les réseaux sociaux ne seront pas suspendus ou perturbés le jour du vote ». Voilà ce qu’a dit le ministre de l’Intérieur du Gabon, Pacôme Moubelet Boubeya, selon un communiqué rendu public. Le 23 août 2016, il a reçu des observateurs internationaux pour l’élection présidentielle de ce samedi 27 août. « Nous avons tous besoin de cet outil et nous n’avons absolument rien à cacher. L’information doit circuler, les réseaux sociaux seront accessibles », a dit le ministre à...
(Jeune Afrique 26/08/16)
Samedi 27 août, 628 124 électeurs gabonais sont appelés aux urnes pour choisir leur futur président. Biométrie, annonce des résultats, observateurs internationaux déployés... Jeune Afrique fait le point sur les principales modalités d'un scrutin présidentiel à un seul tour. Ils étaient au nombre de 14 il y a encore dix jours. Après d’âpres négociations et les ralliements de Casimir Oyé Mba, Guy Nzouba-Ndama, Léon Paul Ngoulakia et Roland Désiré Aba’a Minko à la candidature de Jean Ping, ils seront finalement...
(AFP 26/08/16)
Afin de moderniser une économie de rente pétrolière à bout de souffle, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a lancé depuis son accession au pouvoir un ambitieux plan de diversification basé sur de grands chantiers. Souvent attribués à des groupes asiatiques, ils n'auraient eu selon ses opposants qu'un "effet cosmétique". A Batouri (nord), au milieu de la forêt surgit une immense plaine nue. Une toute nouvelle plantation d'hévéa doit faire du Gabon un pays producteur de caoutchouc d'ici 2018. Avant la saison des pluies en septembre, des dizaines d'ouvriers à bord de bulldozers arrachent les derniers arbres...

Pages

(Le Monde 27/08/16)
Depuis la tribune dressée, vendredi 26 août, dans le centre de Libreville pour son dernier meeting de la campagne présidentielle au Gabon, Jean Ping a pu constater une nouvelle fois qu’il ne livrait pas une bataille à armes égales avec son concurrent, et ex-beau-frère, le président sortant Ali Bongo Ondimba. Où que son regard se porte, à droite et à gauche du boulevard de la capitale gabonaise où il avait réuni quelques milliers de ses partisans, partout, à moins de regarder fixement devant lui, il ne pouvait éviter les affiches de campagne de son adversaire qui inondent la ville, pavoisant un nombre incalculable de lampadaires et autant de panneaux publicitaires. Les deux hommes se livrent...
(Gabon Actu 27/08/16)
Les résultats de l’élection présidentielle à un tour unique de samedi prochain pourront être publiés 72 heures après le scrutin, a annoncé jeudi soir le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghe Ella. « Pour l’élection présidentielle de cette année, la commission électorale s’est assigné un objectif ambitieux qui est de pouvoir publier les résultats au plus tard dans les 72 heures suivants le jour du scrutin », a déclaré M. Aboghe Ella dans une conférence de presse au siège de la commission à la Cité de la démocratie. Aboghe Ella a précisé que la loi gabonaise ne fixe aucun délai pour la publication des résultats officiels d’un scrutin. « Les délais ne sont pas...
(RFI 27/08/16)
Après quasiment deux semaines de campagne, c'est le jour de la présidentielle ce samedi 27 août au Gabon. Dès 7 h heure locale (6 h TU) et jusqu'à 18 h, 628 124 électeurs sont appelés aux urnes dans les neuf provinces du pays pour un scrutin à un tour. Dix candidats sont en lice, parmi lesquels deux favoris, le président sortant, Ali Bongo, et Jean Ping. Le vote s'annonce serré ou en tout cas plus serré qu'il n'y paraissait au...
(Gabon Actu 27/08/16)
Le vote pour l’élection du future président de la république gabonaise a commencé avec quelques minutes de retard dans plusieurs bureaux de vote visités par un reporter de Gabonactu.com Au bureau N°1 de l’école publique de la Cité Damas dans le 4ème arrondissement de Libreville, par exemple, le premier électeur a introduit son bulletin dans l’urne à 7h52 alors que le vote était censé démarré à 7h00 (6h TU). Plusieurs électeurs munis de leurs carte de vote et pièce d’identité...
(RFI 27/08/16)
Ce samedi 27 août, les électeurs gabonais votent pour élire leur président. Le scrutin est à un seul tour ; il oppose dix candidats. Et, parmi eux, deux favoris, le chef de l'Etat sortant, Ali Bongo Ondimba et l'ancien président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping. ■ Timide affluence constatée pour l'instant aux premières heures de la matinée, seuls quelques électeurs sont là. C’est le mois d’août, c’est les vacances, c’est le week-end et les gens en profitent...
(Gabon Actu 27/08/16)
Le vote pour l’élection du future président de la république gabonaise a commencé avec quelques minutes de retard dans plusieurs bureaux de vote visités par un reporter de Gabonactu.com Au bureau N°1 de l’école publique de la Cité Damas dans le 4ème arrondissement de Libreville, par exemple, le premier électeur a introduit son bulletin dans l’urne à 7h52 alors que le vote était censé démarré à 7h00 (6h TU). Plusieurs électeurs munis de leurs carte de vote et pièce d’identité...
(Agence Ecofin 26/08/16)
« Les réseaux sociaux ne seront pas suspendus ou perturbés le jour du vote ». Voilà ce qu’a dit le ministre de l’Intérieur du Gabon, Pacôme Moubelet Boubeya, selon un communiqué rendu public. Le 23 août 2016, il a reçu des observateurs internationaux pour l’élection présidentielle de ce samedi 27 août. « Nous avons tous besoin de cet outil et nous n’avons absolument rien à cacher. L’information doit circuler, les réseaux sociaux seront accessibles », a dit le ministre à...
(Jeune Afrique 26/08/16)
Samedi 27 août, 628 124 électeurs gabonais sont appelés aux urnes pour choisir leur futur président. Biométrie, annonce des résultats, observateurs internationaux déployés... Jeune Afrique fait le point sur les principales modalités d'un scrutin présidentiel à un seul tour. Ils étaient au nombre de 14 il y a encore dix jours. Après d’âpres négociations et les ralliements de Casimir Oyé Mba, Guy Nzouba-Ndama, Léon Paul Ngoulakia et Roland Désiré Aba’a Minko à la candidature de Jean Ping, ils seront finalement...
(Jeune Afrique 26/08/16)
La campagne en vue du seul et unique tour de l'élection présidentielle du samedi 27 août prend fin vendredi soir. Les prétendants au Palais du bord de mer multiplient donc leur derniers meetings pour espérer convaincre les 628 124 électeurs. À commencer par le président sortant, Ali Bongo Ondimba, candidat à un deuxième septennat. Lors d’une tournée jeudi dans l’Estuaire, le chef de l’État a vanté son « programme de l’égalité des chances », l’un des thèmes phares de sa...
(RFI 26/08/16)
« L’heure du choix » c’est d’ailleurs le titre du quotidien gabonais L’Union ce vendredi 26 août. Demain, samedi 27 août donc, plus de 600 000 Gabonais seront appelés à se prononcer. Election présidentielle, tous les journaux gabonais, évidemment, reviennent en longueur, ce vendredi matin, sur ces dernières heures de campagne. Le quotidien en ligne Gaboneco s’arrêtant sur l’engouement de cette fin de campagne. En témoigne, les longues files d’attente dans les centres des distributions des cartes d’électeurs. Pour le...
(Jeune Afrique 26/08/16)
Les moins de 30 ans se sentent délaissés par les politiques. Pour les convaincre d’aller voter, les candidats multiplient les promesses. Les candidats en lice pour la présidentielle du 27 août le savent : aucun d’entre eux ne remportera le scrutin sans avoir auparavant convaincu un maximum de jeunes électeurs. Les chiffres laissent peu de place au doute : selon un dernier recensement, les moins de 25 ans comptent pour plus de 60 % de la population gabonaise. Côté candidats, le contraste...
(Gabon Review 26/08/16)
S’appliquant à tordre littéralement le cou à un article de Flavien Enongoué, universitaire et conseiller spécial du président de la République, paru en décembre 2015 et titré «Les guerres civiles de l’opposition gabonaise : en avant vers le passé», Sylvère Mbondobari, universitaire également, tente à travers la tribune libre ci-après, d’analyser la coalition de l’opposition autour de la candidature de Jean Ping. Si le candidat du parti au pouvoir se montre combatif et optimiste quant à l’issue du vote du...
(Dw-World 25/08/16)
À deux jours de la présidentielle, certains Gabonais n’ont toujours pas encore retiré leurs cartes d’électeurs. La mobilisation des jeunes reste apparemment faible et certains sont indécis. "Certains n’ont pas retrouvé leurs cartes..." (Etudiant) Environ 628 000 électeurs sont appelés à voter samedi pour la présidentielle gabonaise. Mais certains n'ont toujours pas pu retirer leurs cartes d'électeurs, malgré le récépissé d'enrôlement. Les opposants et la société civile dénoncent des fraudes. Mercredi soir, dans un communiqué, l'Union européenne, qui a des...
(RFI 25/08/16)
La campagne électorale bat son plein au Gabon. Dimanche, les Gabonais se rendront aux urnes pour élire leur nouveau président. Deux candidats s'affrontent : le président sortant, Ali Bongo et Jean Ping, ancien président de la Commission de l'Union africaine. Cette campagne se mène dans un contexte économique et social très tendu. Cinquième producteur de pétrole d'Afrique, le Gabon subit de plein fouet la chute des cours de l'or noir depuis 2014. Petit à petit, les caisses de l'Etat se...
(Jeune Afrique 25/08/16)
À deux jours du seul et unique tour de l'élection présidentielle du 27 août, Mariya Gabriel, la cheffe de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne a appelé "tous les acteurs concernés" à "assurer la transparence nécessaire pour le bon déroulement du scrutin". « La confiance dans la crédibilité et dans l’exactitude des résultats d’une élection est grandement renforcée lorsque le processus de compilation et publication des résultats est conduit avec transparence et rapidité », souligne Mariya Gabriel dans un...
(Gabon Review 25/08/16)
Outre l’achat du logiciel espion Finfisher auprès de la société britannique Gamma International, le gouvernement gabonais se serait attaché des services complémentaires d’un groupe de pirates informatiques. Les autorités politiques gabonaises éprouveraient-elles des difficultés à dissimuler leur intérêt à espionner le peuple à travers ses communications ? La réponse est affirmative du côté du Mouvement « Ça suffit comme ça », où l’un des membres n’a eu aucun gêne à accuser le régime en place d’avoir recruté des hackers pour...
(Pressafrik 24/08/16)
La tension monte au Gabon. Des partisans de l’Union Nationale, parti politique de l’opposition, ont jeté des pierres sur une voiture de sécurité du cortège présidentiel ce Lundi. Alors qu’Ali Bongo Ondimba effectuait sa tournée en vue de la campagne présidentielle à Lastourville, un groupe d’une cinquantaine de personnes s’est positionné sur la route, point de passage du cortège présidentiel. Pour faire monter la tension, ils n’ont pas hésité à jeter des cailloux sur un véhicule du cortège du président...
(La Voix de l'Amérique 24/08/16)
Idriss Fall, l'envoyé spécial de VOA Afrique à Libreville, est allé à la rencontre de travailleurs soucieux de percevoir leurs salaires avant l'élection du 27 août. Au Gabon, l'approche de l'élection présidentielle du 27 août sème un vent de panique parmi de nombreux travailleurs. En effet, c'est la fin du mois et beaucoup de Gabonais inquiets se demandent ce qui va se passer après la proclamation des résultats. C'est donc la ruée vers les banques pour percevoir les salaires. Pour...
(Jeune Afrique 24/08/16)
Par tribunes interposées, Flavien Enongoué, conseiller spécial du chef de l’État, et Dieudonné Minlama Mintogo, candidat à l’élection présidentielle du 27 août, se répondent sur la question sensible du respect de la démocratie et des droits de l'homme au Gabon. Le Gabon est incontestablement une démocratie naissante, car vieille seulement d’une vingtaine d’années. Il m’est arrivé de lire le contraire sous la plume d’universitaires respectables et d’entendre des hommes politiques qui le sont moins la qualifier de dictature. J’en conclus...
(Gabon Review 24/08/16)
Jean Ping serait en passe de déposer une plainte contre le président sortant, au sujet de la répression survenue à la suite de l’élection présidentielle de 2009. Selon des révélations de la dernière enquête de Gabon 24, l’ancien président de la commission de l’Union africaine (UA) serait en passe d’initier une procédure en justice visant Ali Bongo. Le président de la République sortant aurait à s’expliquer sur les troubles ayant suivi l’élection présidentielle anticipée de 2009 et la répression par...

Pages

(AFP 26/08/16)
Afin de moderniser une économie de rente pétrolière à bout de souffle, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a lancé depuis son accession au pouvoir un ambitieux plan de diversification basé sur de grands chantiers. Souvent attribués à des groupes asiatiques, ils n'auraient eu selon ses opposants qu'un "effet cosmétique". A Batouri (nord), au milieu de la forêt surgit une immense plaine nue. Une toute nouvelle plantation d'hévéa doit faire du Gabon un pays producteur de caoutchouc d'ici 2018. Avant la saison des pluies en septembre, des dizaines d'ouvriers à bord de bulldozers arrachent les derniers arbres...
(Jeune Afrique 25/08/16)
Malgré la chute des cours de l’or noir, le pays résiste. En explorant de nouveaux secteurs tout en améliorant la gestion de ses finances. Entretien avec Jean-Fidèle Otandault, directeur général du budget et des finances publiques depuis décembre 2014. Jeune Afrique : La chute des cours mondiaux de l’or noir a eu une forte répercussion sur l’économie de Port-Gentil, et plus largement du Gabon. Nombre d’entreprises ont licencié, d’autres ont tout simplement fermé. Quels efforts le gouvernement a-t-il déployés pour y remédier ? Jean-Fidèle Otandault : Au Gabon, cette évolution s’est traduite par une baisse de près de 50 % de la part des recettes pétrolières dans notre PIB. Mais, grâce aux mesures prises par le gouvernement, la part des recettes hors pétrole...
(Gabon Actu 25/08/16)
L’opération de recensement et d’immatriculation des commerçants du marché Mont-Bouet lancée en mai et juin 2015 par la direction générale des Impôts a mis à nu l’ampleur du secteur informel dans le plus grand marché de la capitale. Selon les résultats des enquêtes menées sur le terrain par les équipes de la DGI, sur les 1400 entreprises recensées à Mont-bouet, 487 exercent dans l’informel le plus total. C’est-à-dire, qu’elles ne sont ni recensées, ni immatriculées donc ne payent pas d’impôt...
(Gabon Review 22/08/16)
Le pouvoir semble tout mettre en œuvre pour compromettre Jean Ping dans le dossier CMEC-Bélinga. Mercredi soir, soit vingt-quatre heures après la désignation de Jean Ping comme candidat de l’opposition, Ntéra Etoua, membre de l’entourage d’Ali Bongo, et surtout Richard Auguste Onouviet, ancien ministre des Mines, sont passés respectivement sur Urban FM Radio (relayée par TéléAfrica) et sur la chaîne publique Gabon 24, pour dénoncer le rôle qu’aurait joué Jean Ping lors de la signature de la convention entre l’Etat...
(Gabon Review 19/08/16)
Les dernières tendances du marché de l’Internet au premier trimestre 2016 sont révélatrices de la domination des deux opérateurs. Le premier s’adjugeant le leadership du nombre d’abonnés et le second, celui du chiffre d’affaires. Airtel Gabon a conservé le leadership en termes d’abonnés Internet au premier trimestre 2016, à en croire les dernières tendances publiées par l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep). L’opérateur a ainsi totalisé 614 194 abonnés, soit une hausse de 44 076...
(Jeune Afrique 19/08/16)
Le fils de Léon Mebiame, ancien Premier ministre du Gabon (1975-1990), a été arrêté mardi à New York. La justice américaine accuse l'entrepreneur gabonais d'avoir versé des pots-de-vins à des officiels au Niger, en Guinée et au Tchad pour l'obtention de concessions minières. Samuel Mebiame a été arrêté à Brooklyn (New York) le mardi 16 août par des officiers fédéraux américains, rapportent le New York Times et le Wall Street Journal. L’entrepreneur gabonais, fils de l’ancien Premier ministre Léon Mebiame,...
(African Manager 18/08/16)
Le Gabon dispose actuellement de plus de 3000 chambres d’hôtel. Ce chiffre est synonyme d’une forte hausse des chambres d’hôtel qui étaient estimées en 2009 à 1500. Cette hausse symbolise également une avancée notable du climat des affaires au Gabon qui est devenu une attraction, malgré les aléas de la conjoncture économique, a annoncé le site « Financial Afrik » Le pays d’Ali Bongo veut booster le secteur touristique, avec un plan stratégique de développement. Les autorités gabonaises tablent sur...
(Agence Ecofin 18/08/16)
A compter du 1er septembre 2016, Gabon Oil Marketing (GOM), filiale de la Société nationale des hydrocarbures (GOC), commercialisera désormais les produits pétroliers finis destinés au marché intérieur, en lieu et place de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA). L'annonce a été faite en fin de semaine dernière, par l’administrateur directeur général de la GOC, Arnauld-Calixte Engandji Alandji (photo), à l’occasion du lancement officiel des activités de cette structure, en présence des principaux acteurs du secteur pétrolier gabonais. Arnauld-Calixte Engandji...
(Financial Afrik 17/08/16)
Plus de 3000 chambres d’hôtel, c’est ce que regorge actuellement le Gabon. Ce chiffre est synonyme d’une forte hausse des chambres d’hôtel qui étaient estimées en 2009 à 1500. Cette hausse symbolise également une avancéqe notable du climat des affaires au Gabon qui est devenu une attraction, malgré les aléas de la conjoncture économique. Misant sur son écotourisme, le pays d’Ali Bongo veut booster le secteur touristique, avec un plan stratégique de développement. Les autorités gabonaises tablent sur un doublement...
(Agence Ecofin 17/08/16)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) du Gabon a publié les tendances du marché national de l’Internet au 1er trimestre 2016. Il en ressort que le nombre d’abonnés a chuté par rapport au premier trimestre 2015. Des 1 137 762 internautes enregistrés au 31 mars 2015, l’Arcep a dénombré 1 101 231 au 31 mars 2016. Soit un recul de 36 531 utilisateurs. Malgré cette baisse du nombre de consommateurs, l’opérateur de téléphonie mobile Airtel...
(Gabon Review 16/08/16)
Les secrétaires généraux des ministères, les partenaires au développement et les acteurs de la société civile ont procédé, le 12 août 2016, à la restitution et à la validation du plan opérationnel Gabon des services, du pacte national d’ajustement pour la compétitivité ainsi que du pacte de responsabilité pour l’emploi. À la suite de l’opérationnalisation des leviers de croissance que sont le Gabon industriel et le Gabon vert, le 3ème pilier de croissance que constitue le Gabon des services s’engage...
(Agence Ecofin 16/08/16)
Un accord d’achat a été signé entre la maison de commerce japonaise Sojitz et le Vaalco Energy pour le bloc offshore Etame Marin au Gabon. Les termes de cet accord laissent entendre que Vaalco Energy s’engage à acquérir les 3,23% d’intérêts détenus par la japonaise Sojitz dans le bloc offshore d’Etame Marin. Ainsi, Vaalco détiendra à la suite de cette opération d’acquisition une participation de 31,33% sur le bloc et devrait stimuler sa production nette de près de 11%. A...
(L'Union 13/08/16)
Gabon Oil Marketing (GOM), filiale de la Société nationale des hydrocarbures (GOC), a lancé, officiellement hier, à Libreville, ses activités. Elle va commercialiser des produits pétroliers finis. L'annonce a été faite par Arnauld-Calixte Engandji Alandji, administrateur directeur général de la GOC, en présence des principaux acteurs du secteur pétrolier, notamment les adhérents de l'Association professionnelle des établissements de crédits du Gabon (Apec), des membres du Groupement des professionnels du pétrole (GPP), les représentants de la Société gabonaise de raffinage (Sogara)...
(Gabon Review 12/08/16)
Un Salon exclusivement dédié au «Made in Gabon» est annoncé à Libreville en octobre prochain. Sous le thème : «Faire partie du Gabon émergent et participer au développement», la première édition du Salon du made in Gabon (Smig) se tiendra à Libreville du 13 au 15 octobre prochain. Exclusivement dédié aux petites et moyennes entreprises locales ainsi qu’aux artisans de divers secteurs, ce salon est présenté comme une plateforme autour de laquelle seront évoquées des questions liées aussi bien au...
(Jeune Afrique 11/08/16)
D'un coût de 134 millions d'euros, le nouveau terminal doit absorber 10 millions de tonnes de minerais par an et soulager les infrastructures du port commercial d'Owendo. Bouffée d’air à Owendo, le plus grand port commercial gabonais à 15 km au sud de Libreville : un nouveau port minéralier y a été inauguré le mercredi 10 août par le président Ali Bongo Ondimba, a fait savoir l’exécutif gabonais dans un communiqué. Ce nouveau terminal portuaire, assis sur un polder de...
(Gabon Review 11/08/16)
Le président de la République a consacré, le 10 août courant, le quai de 45 hectares de superficie, construit par la Gabon special economic zone (Gsez) pour coût de 88 milliards de francs. Construit par la Gabon special economic zone (Gsez), le nouveau terminal minéralier d’Owendo a été inauguré, le 10 août courant. D’une superficie de 45 hectares, cet investissement de 88 milliards de francs a été pensé en deux phases. D’abord, le transbordement par barges pour une capacité annuelle de trois millions de tonnes. Ensuite, le chargement et le déchargement automatisés avec roue-pelle, pour une capacité annuelle maximale...
(Gabon Actu 11/08/16)
Le chef de service contrôle trafic international entrant à l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), Stéphane Jocktane a déclaré mardi en marge du séminaire sur la lutte contre la fraude téléphonique tenu à Libreville que la fraude téléphonique a occasionné en 2015, une énorme perte financière pour l’Etat d’environ 13 milliards de FCFA. « C’est une perte estimée à environ 13 milliards de FCFA », a déclaré M. Jocktane. L’expert de lutte contre la fraude...
(Agence Ecofin 10/08/16)
En dépit du contexte difficile pour les entreprises pétrolières, la filiale gabonaise du groupe pétrolier a rassuré, par l’intermédiaire de son directeur général, Henri-Max Ndong-Zué (photo), qu’elle ne réduira pas ses effectifs. La société qui a enregistré en 2015 une perte de 28 millions $ compte sur son programme de réduction des dépenses lancé en 2014 pour maintenir les emplois, préserver ses équilibres financiers et mieux résister face à la crise. Il faut rappeler que de nombreuses compagnies ont, à...
(Agence Ecofin 10/08/16)
Selon ses résultats du premier semestre, publiés le 27 juillet dernier, et repris par le magazine français Jeune Afrique, Citic Dameng, filiale du producteur chinois de matières premières minières Citic Holdings qui exploite un gisement de manganèse à Mbembélé, dans le Moyen-Ogooué, vient d’annoncer un très net recul de ses ventes tirées de ce site. Le groupe chinois Citic Dameng a vu ses ventes de manganèse tirées essentiellement de ses stocks reculer à 10 068 tonnes durant les six premiers...
(Gabon Review 10/08/16)
Plombée par la «suspension temporaire» de ses activités de production sur le site Mbembélé, la compagnie minière chinoise a vu sa production chuter à 10 068 tonnes au premier semestre 2016. Filiale de l’entreprise chinoise Citic Holdings, Citic Dameng est en difficulté au Gabon, où elle exploite un gisement de manganèse, à Mbembélé, dans le centre du pays. Selon Jeune Afrique, la production de ce site a chuté à 10 068 tonnes au premier semestre 2016, contre 111 601 tonnes...

Pages

(Agence Gabonaise de Presse 23/08/16)
Les six athlètes gabonais, engagés dans quatre disciplines aux Jeux Olympiques (J.O), n’ont pas fait bonne figure comme en 2012, à Londres, avec une médaille d’argent ou à Seoul, en 1998, où le meilleur résultat avait été une place en quarts de finale. A part le judoka Paul Kibakaï, qui a obtenu une victoire, les autres représentants ont été éliminés d’entrée de jeu. Le plus beau fleuron de la délégation gabonaise était incontestablement Antony Obame (+87 Kg), avec sa médaille d’argent acquise il y a quatre ans et son titre de champion du monde en 2013. Il arrivait donc aux JO de Rio de Janeiro au Brésil en athlète plus expérimenté et plus aguerri. Mais...
(Agence Gabonaise de Presse 23/08/16)
La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé jeudi, que la cérémonie du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon abritera en 2017, se déroulera à Libreville le 19 octobre prochain. Tous les représentants des pays qualifiés, leurs entraîneurs notamment seront nombreux à faire le déplacement de la capitale gabonaise pour vivre le dernier grand rendez-vous avant le début des hostilités sur le terrain. C’est souvent en fonction des adversaires que chaque pays bâti son programme de préparation. Le président de la CAF, Issa Hayatou est attendu à cet évènement qui est la dernière ligne droite avant le coup d’envoi de la CAN ainsi que son secrétaire général, Hicham El Amrani. L’on...
(Autre média 22/08/16)
Déjà qualifié pour la CAN 2017, le Cameroun affronte la Gambie dans un match sans enjeu le 3 septembre à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires, avant de défier le Gabon en match amical trois jours plus tard à Limbé. Comme pressenti depuis quelques jours, le sélectionneur des Lions Indomptables, Hugo Broos, a décidé de faire appel à un groupe largement remanié pour ces échéances, comme en atteste sa composition de la liste des 23 convoqués révélée ce lundi...
(Agence Gabonaise de Presse 12/08/16)
Le candidat du Parti social démocrate (PSD, d’opposition) a l’élection présidentielle du 27 août prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou, annoncé jeudi, à Libreville, qu’il démarrera sa campagne électorale par la ville de Lébamba, dans la province de la Ngounié (sud). Après Lébamba, M. Maganga Moussavou se rendra au pas de course dans les localités de Ndendé également dans la province de la Ngounie, à Tchibanga et Mayumba dans la province de la Nyanga dans la journée de samedi. Il sillonnera...
(AFP 04/08/16)
L'entraîneur portugais Jorge Costa a été reconduit au poste lucratif de sélectionneur du Gabon, pays-hôte de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (CAN) de football en janvier-février 2017, avec pour mission "de disputer au moins la finale" de cette compétition. "La Fédération gabonaise de football (Fegafoot) a décidé de reconduire le staff technique dirigé par Jorge Costa pour une durée de six mois", a-t-elle indiqué dans un communiqué sur sa page Facebook qui suscite mercredi l'ironie de certains supporteurs des...
(BBC 03/08/16)
Le technicien portugais est de nouveau l'entraîneur de la sélection senior de football du Gabon, avec un contrat de six mois. Le premier contrat de Costa avec le Gabon a expiré le 30 juin 2014. Il lui est assigné, cette fois-ci, l'objectif d'atteindre la finale de la Coupe d'Afrique des nations 2017, qui va se jouer en terre gabonaise. Le contrat de Jorge Costa pourrait être prolongé au-delà des six mois, selon la Fédération gabonaise de football. L'ancien défenseur central...
(Gabon Actu 03/08/16)
La Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), a décidé de renouveler sa confiance à l’entraineur des Panthères, le portugais Jorge Costa pourtant présenté par la presse sportive comme le principal mal pour l’équipe nationale à moins de 6 mois du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 prévue au Gabon de janvier à février prochain. « Guidée par la proximité des événements, la FEGAFOOT a décidé de reconduire le staff technique dirigé par Jorge Costa pour une durée...
(Gabon Actu 03/08/16)
Le championnat national de football de première division (D1) édition 2016-2017 démarre le 15 octobre prochain avec des grosses incertitudes sur le financement de la compétition. Selon le chronogramme publié par la Ligue nationale de football (LINAF), l’instance qui gère le déroulement de la compétition, le dernier match aura lieu le 4 juin 2017. La LINAF précise cependant que tout dépendra du financement. L’Etat gabonais avait en effet averti qu’il coupera dès 2017 la subvention annuelle de 10 milliards de...
(L'Equipe 03/08/16)
En poste depuis juillet 2014, l'entraîneur portugais Jorge Costa (44 ans) a finalement été reconduit pour au moins six mois sur le banc de la sélection du Gabon. Une décision de la FEGAFOOT annoncée mardi alors que le contrat de deux ans du technicien lusitanien s'était achevé fin juin. La fédération lui assigne l'objectif d'atteindre «au moins la finale» de la prochaine CAN qui se déroulera à domicile, du 21 janvier au 12 février 2017, et pour laquelle les Panthères...
(Afrik.com 02/08/16)
Comme pressenti depuis plusieurs jours, Jorge Costa va bien rester sur le banc du Gabon. Pourtant non-reconduit au terme de son contrat fin juin, le technicien portugais a été prolongé par la Fédération au poste de sélectionneur des Panthères jusqu’à la CAN 2017 organisée à domicile avec l’objectif d’atteindre au moins la finale. Les signes apparus ces derniers jours ne trompaient donc pas : Jorge Costa va bien rester sur le banc des Panthères. En fin de bail en juin,...
(Gabon Actu 01/08/16)
Le membre du conseil national du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Alain Valery Bourobou Boussamba a lancé récemment à Ekouk dans le département du Como kango (120 km de Libreville), le tournoi baptisé la « Coupe Bruce Koumba Tengo », une compétition sportive organisée sous le signe de la solidarité et du rassemblement des fils du canton Bokoué. Seize (16) équipes sont en lice. La compétition s’étale du 23 juillet au 16 août 2016. Elle constitue un moment de...
(Gabon Review 27/07/16)
Georges Costa, l’ancien sélectionneur des Panthères du Gabon, vient d’être désigné par la Fédération gabonaise de football pour conduire les affaires courantes jusqu’au 10 août prochain. Après avoir été débouté du coaching des panthères du Gabon, pour résultats insuffisants, puis autorisé à la surprise générale, par les instances dirigeantes du football gabonais, à postuler pour sa propre succession, Jorge Costa vient d’être commis à la supervision des affaires courantes de la sélection gabonaise, jusqu’à la désignation d’un nouveau coach le...
(Gabon Actu 27/07/16)
Les experts de la Confédération africaine de football (CAF) dépêchés au Gabon pour apprécier l’évolution des chantiers de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le Gabon abritera entre janvier et février 2017, se sont dis profondément satisfait de l’évolution des travaux, selon un dirigeant de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT). « Le stade de l’amitié qui avait déjà abrité la CAN 2012 est quasiment prêt … Le stade Omnisports Omar Bongo est prêt à 90% », a déclaré...
(Africa Top sports 23/07/16)
Trente points d’écart. C’est le plus lourd score dans ce début d’Afrobasket U18 masculin à Kigali. Le Rwanda, pays hôte a été sans pitié devant le Gabon en ouverture de son tournoi ce vendredi 94-64. Très vite, les jeunes Amavubi prennent le contrôle du match, affichant une belle réussite aux shoots (66% à 2 points). Le premier quart temps est enlevé 24-9. L’écart étant déjà creusé dès cette entame de match, le Gabon va faire la course dernière mais s’inclinent...
(Gabon Eco 20/07/16)
L’expert FIBA Miodrag Marjanovic recruté comme entraineur national et manager général des équipes nationales du Gabon, version basketball a fait une sortie médiatique lundi dernier pour exprimer sa volonté d’abandonner son poste suite à ses difficultés salariales et au manque d’intérêt manifesté par la Fédération gabonaise de Basketball et la tutelle sur son projet de développementdu basket au plan national. Venu au Gabon, en qualité d’entraineur des équipes nationales, le Serbe Miodrag Marjanovic menace de rentrer chez lui, si ses...
(Guinée News 18/07/16)
A six mois du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017 au Gabon ( 21 janvier -12 février 2017 ), et à quatre semaines du délais de la livraison définitive des chantiers, le Président de la Confédération Africaine de Football, Dr Issa Hayatou, Président de la CAN a dépêché une importante délégation de son institution au Gabon. Conduite par notre compatriote vice-président de la CAF, Almamy Kabele Camara, vice-président du Comité d'organisation de la CAN, cette deuxième...
(Gabon Actu 15/07/16)
Le Gabon participera aux Jeux Olympiques de Rio au Brésil dans quatre disciplines, notamment le judo, le taekwondo, l’athlétisme et la natation, a-t-on appris de source proche du Comité olympique gabonais. Après les éliminatoires dans chaque sport olympique, le Gabon ne totalise que 5 athlètes ayant réalisé les minimas nécessaires pour participer à une phase finale. Il s’agit de Paul Kibikai et Sara Mazouz en Judo, Antony Obame en Taekwondo, Ryddy Zang Minlama en athlétisme et Maêl Ambonguilat en natation...
(Gabon Actu 12/07/16)
BGFI Bank Cameroun apportera la contrepartie camerounaise au financement du complexe sportif de Japoma de Douala, la capitale économique du Cameroun, dont le stade de 50 000 places accueillera les matchs de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) 2019, rapporte le site d’informations économiques, Direct Infos. Le Ministre des Finances camerounais, Alamine Ousmane Mey, a reçu instruction de signer dans les prochains jours un accord de prêt avec la filiale du groupe bancaire gabonais, qui s’est substitué à...
(Agence d'information d'afrique centrale 07/07/16)
Le tournoi des U-17 que Brazzaville aura le privilège d’abriter du 25 au 31 juillet, témoigne de la volonté des dirigeants des fédérations à relancer la machine au sein de l’Union des fédérations de football d’Afrique centrale (Uniffac) L’Uniffac dans sa vision stratégique s’appuiera sur la jeunesse pour gagner non seulement le pari sa renaissance mais aussi celui de rendre plus compétitives les équipes de sa zone. « Nous nous appesantissons sur la jeunesse parce que nous avons remarqué comme...
(BBC 05/07/16)
Le Gabon cherche un sélectionneur expérimenté, a indiqué la Fédération gabonaise de football (Fégafoot). A six mois de la CAN-2017 (Coupe d'Afrique des Nations) que le Gabon accueillera en janvier prochain, le contrat de l'ex-international portugais Jorge Costa a pris fin le 30 juin dernier. Pour présider aux futures qualifications des Panthères, le Gabon cherche un entraîneur ayant l'expérience d'une sélection. Celui-ci doit également résider à Libreville et présenter un programme d’action pour la période 2016-2018. Jorge Costa, sélectionneur le...

Pages

(Gabon Review 16/08/16)
Remonté contre le positionnement politique de certains artistes, notamment en faveur d’Ali Bongo, le rappeur engagé du groupe Movaizhaleine n’a mis des gants, dans une vidéo publiée sur Youtube le 13 août, pour donner un cinglant coup de conscientisation à ses frères d’armes. Le duo rap que compose Maat Seigneur Lion avec Lord Ekomy Ndong reste visiblement constant et ne trahit pas les convictions qu’il a longtemps véhiculées dans ses textes. Un état d’esprit qu’il croyait partager avec d’autres rappeurs. Mais, désappointé, Maat Seigneur Lion n’en peut plus de supporter l’attitude trompe-l’œil de certains rappeurs, incapables de pratiquer ce qu’ils prêchent. «Vous êtes des grands frères. Pour beaucoup, vous êtes des modèles. Vous êtes même...
(AFP 27/07/16)
Le jeune Gabonais qui enflamme la toile depuis une semaine avec sa reprise d'un succès de Céline Dion s'est dit mercredi "ému" et "surpris" par son idole québécoise qui a salué son "talent" et partagé sa vidéo sur les réseaux sociaux. L'adolescent de 17 ans, qui n'a jamais pris de cours de chant et affirme avoir dû abandonner ses études "faute de moyens financiers", avait été filmé chantant "The power of love" assis sur les marches de sa cage d'escalier par une copine de sa soeur, qui pensait qu'un voisin écoutait vraiment Céline Dion. L'amie de la soeur a ensuite envoyé la vidéo à un blogueur influent, Barack Nyare Mba, qui a créé une page sur les réseaux sociaux ("Tous...
(AFP 26/07/16)
Un Gabonais de 17 ans bouleverse internet depuis une semaine avec sa reprise d'une chanson de la diva pop Céline Dion "The power of love" qui tombe à point nommé dans son pays en proie à des tensions pré-électorales. Près d'un million de visionnements et de partages pour une vidéo tournée dans une cage d'escalier d'un immeuble de Libreville: Samuel a touché les coeurs bien au-delà des frontières du Gabon avec son interprétation a capella du tube de la star...
(APA 20/07/16)
APA – Douala (Cameroun) - Le livre sous-titré « Fils de prélat ».de l’écrivain camerounais Armand-Claude Abanda, représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) sera inscrit au programme scolaire dès la rentrée scolaire en septembre prochain a-t-on appris de sources concordantes. Ce livre figurera notamment au programme en classe de seconde de l’enseignement général et technique, a confirmé Théophile Manganga, directeur général de l’Institut pédagogique national (IPNG) du Gabon. Le choix porté par les autorités académiques gabonaises sur cet ouvrage d’un...
(Gabon Review 28/06/16)
Face à la nouvelle de la disparition de Monsieur Philippe Mory, l’émoi, la tristesse et l’affection le disputent à la raison et au ressaisissement. Par Anaclé Bissielo1 Assurément, c’est une grande figure qui disparaît. On pense tout de suite à la vulgate, à l’image populaire quoique non simpliste et non exempte de noblesse, du père du cinéma gabonais et un des pionniers à l’échelle du cinéma moderne continental. Monsieur Philippe Mory était plus que cela et, prenant à témoin le...
(Gabon Actu 17/06/16)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a lancé jeudi la première récolte de la palmeraie de Mouila (sud du pays), une plantation aménagée sur une superficie de 43 000 hectares (ha), par le groupe agro-industriel singapourien Olam, a constaté l’envoyé spécial de Gabonactu.com. A l’aide d’un croché dédié, le numéro gabonais a arraché le régime des noix d’un jeune palmier à huile. Le geste symbolique a donné ainsi le coup d’envoi de la campagne de récolte. Plus de 5000 ouvriers...
(Gabon Eco 16/06/16)
L’artiste congolais Koffi Olomidé foule ce jeudi 15 juin, le sol gabonais pour participer à la semaine de la musique dont le premier acte débute dans 3 jours à Port-Gentil. Après avoir des jours durant annoncé dans un spot diffusé sur Gabon Télévision, sa présence au Gabon pour « la Semaine de la musique », l’artiste congolais Koffi Olomidé est attendu au Gabon aujourd’hui. Koffi Olomidé, le « selfieur »ne sera pas seul pour la série de spectacles. A ses...
(Gabon Actu 10/06/16)
Libreville, Gabon, Le film documentaire « Omar Bongo Ondimba », retraçant la vie et l’œuvre de l’ancien président gabonais, Omar Bongo Ondimba qui a dirigé le Gabon de 1967 à 2009 a été officiellement déposé mercredi aux Archives nationales du Gabon par son producteur, le journaliste de Radio France internationale (RFI), Alain Foka. La cérémonie, plutôt sympa et colorée a eu lieu dans l’esplanade de la Direction générale des Archives nationales, de la Bibliothèque nationale et de la Documentation gabonaise...
(Xinhua 08/06/16)
Philippe Mory, le père du cinéma gabonais, réalisateur et l'un des meilleurs acteurs du cinéma au Gabon, est décédé mardi soir à l'âge de 81 ans. Il s'est tiré une balle de fusil à pompe dans la bouche dans sa résidence de Nzeng Ayong à Libreville, a-t-on appris de sources concordantes. Le cinéaste le plus célèbre et talentueux du Gabon ne présentait pourtant pas de signes particulières de détresse. Selon un proche, il devait se rendre à Bongolo, l'hôpital de...
(RFI 08/06/16)
Il était le père du cinéma gabonais. Philippe Mory, réalisateur et l’un des plus grands acteurs du cinéma au Gabon s’est suicidé mardi soir dans sa résidence de Libreville où il a passé ses dernières années. Portrait. La triste nouvelle s'est rapidement répandue dans les réseaux sociaux. Le père du cinéma gabonais s'est donné la mort à son domicile. Ses voisins ont entendu une détonation d'arme à feu et ont découvert Philippe Mory, le « pape » du cinéma gabonais,...
(Gabon Review 30/05/16)
Au cours d’une très récente rencontre avec les acteurs culturels, artistes et écrivains, le président de la République a promis de mettre en œuvre ou d’accélérer des mesures censées dynamiser leur activité. Comme laissée pour compte depuis plusieurs années, la culture bénéficie toujours d’une faible attention. Pourtant, ses principaux acteurs n’ont cessé de déplorer une situation bien connue des pouvoirs publics. Le 27 mai dernier, le président de la République a rencontré les acteurs culturels, artistes et écrivains, leur promettant...
(Gabon Review 27/05/16)
La première quinzaine commerciale de Guinée au Gabon a lieu à Libreville du 26 mai au 5 juin prochains. Le ministre délégué auprès du ministre de l’Artisanat a ouvert, le 26 mai dernier, la première foire artisanale de Guinée à Libreville. «Cette rencontre culturelle et commerciale, la première du genre depuis la signature en 2000 de l’accord de coopération commerciale entre les deux États, témoignerait de l’excellence des relations diplomatiques qui unissent nos deux pays et matérialise le grand intérêt...
(Xinhua 27/05/16)
La ministre gabonaise déléguée au Commerce Mme Irène Lindzondzo a inauguré jeudi la 1ère édition de la foire artisanale de la Guinée Conakry à Libreville. Des artisans, des marchands, acheteurs et visiteurs venus de divers horizons du pays ont pris d'assaut les couloirs de cette foire. Les pagnes traditionnels notamment le basin étaient la principale attraction des visiteurs. Outre la lingerie, les guinéens ont apporté à Libreville des produits de beauté, des sacs à main et autres produits conçus par...
(Gabon Eco 26/05/16)
Après un long teaser, les programmes de « Gabon 24 », la chaine thématique de l’audiovisuel public, ont bel et bien été lancés le 24 mai dernier, en présence d’Ali Bongo Ondimba et du gotha administratif de la République. Pression liée à la présence du Chef d’Etat ou précipitation ? Toujours est-il que de nombreux impairs ont été enregistrés et laissent dubitatifs de nombreux observateurs quant au professionnalisme du personnel du nouveau-né de l’univers médiatique gabonais. Analyse. Si l’on peut saluer la volonté des plus hautes autorités gabonaises de porter...
(Gabon Eco 25/05/16)
Prévue du 30 mai au 4 juin prochain, la 3ème édition des Sambas Professionnels, séminaire d’échanges organisé par 3MJ Consulting, a pour marraine la française Christine Kelly, attendue dans la capitale gabonaise dimanche prochain. A en croire, Josiane Matene, Responsable de 3 MJ. Consulting, la 3ème édition des Salons Professionnels aura lieu à partir du 30 mai, et ce, jusqu’au 4 juin prochain, dans les locaux du complexe scolaire « Michel Dira ». Et pour cette édition 2016, la journaliste...
(RFI 17/05/16)
Comme chaque dimanche, La Semaine de… Denise Epoté, de TV5 Monde, en ligne d’Essaouira, au Maroc, avec Sonia Ghezali. Les sujets de la semaine : - la dix-neuvième édition du festival Gnaoua et Musiques du monde à Essaouira, au Maroc ; - la crise au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), au Gabon ; - un hommage au penseur et écrivain malien Amadou Hampâté Bâ, décédé à Abidjan il y a 25 ans.
(Gabon Review 10/05/16)
Vainqueur de la deuxième édition du concours de détection de talents «Airtel Trace music», Adididet Chandrica représentera le Gabon lors de la finale panafricaine, le 11 juin prochain à Lagos au Nigeria. Organisée en partenariat avec Airtel Gabon, la deuxième édition du concours de détection de talents Airtel Trace music, dont la finale a eu lieu le 6 mai dernier, a vu Adididet Chandrica remporter le premier prix. D’autres artistes étaient en lice, notamment Ginaelle, Arnaud Eyagha Edzo (25ans), Franck...
(Gabon Review 30/04/16)
A la faveur d’une récente visite du représentant spécial de son secrétaire général, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) s’est engagée à relancer les Centres de lecture et d’animation culturelle (Clac). Plusieurs années après la mission d’évaluation, dont le but était de mettre en pratique la volonté du gouvernement d’étendre le réseau de lecture publique qui se résumait en 2008 à neuf centres, et la visite en août 2015 de Michaëlle Jean, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a réaffirmé,...
(Agence Gabonaise de Presse 28/04/16)
Deux films gabonais Dialemi et Air de stationnement ont été projetés lors la 32ème édition du festival international de cinéma « Vues d’Afrique » tenu à Montréal du 17 au 24 avril 2016, indique une source diplomatique. « Dialemi » de Nadine Otsobogo et « Aire de Stationnement » de Sosthène Ngokila ont été projetés au public canadien le 22 avril, journée consacrée au Gabon (en commémoration de la journée de la terre). En fin de journée, un hommage a...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...

Pages

(Le Monde 27/08/16)
Depuis la tribune dressée, vendredi 26 août, dans le centre de Libreville pour son dernier meeting de la campagne présidentielle au Gabon, Jean Ping a pu constater une nouvelle fois qu’il ne livrait pas une bataille à armes égales avec son concurrent, et ex-beau-frère, le président sortant Ali Bongo Ondimba. Où que son regard se porte, à droite et à gauche du boulevard de la capitale gabonaise où il avait réuni quelques milliers de ses partisans, partout, à moins de regarder fixement devant lui, il ne pouvait éviter les affiches de campagne de son adversaire qui inondent la ville, pavoisant un nombre incalculable de lampadaires et autant de panneaux publicitaires. Les deux hommes se livrent...
(RFI 27/08/16)
Après quasiment deux semaines de campagne, c'est le jour de la présidentielle ce samedi 27 août au Gabon. Dès 7 h heure locale (6 h TU) et jusqu'à 18 h, 628 124 électeurs sont appelés aux urnes dans les neuf provinces du pays pour un scrutin à un tour. Dix candidats sont en lice, parmi lesquels deux favoris, le président sortant, Ali Bongo, et Jean Ping. Le vote s'annonce serré ou en tout cas plus serré qu'il n'y paraissait au début. Les trois principaux adversaires du président ont constitué une alliance inédite derrière Jean Ping. Tous les experts sont d'accord : ce tournant va peser dans les urnes. Mais jusqu'à quel point le report des votes se fera-il sur Jean...
(RFI 27/08/16)
Ce samedi 27 août, les électeurs gabonais votent pour élire leur président. Le scrutin est à un seul tour ; il oppose dix candidats. Et, parmi eux, deux favoris, le chef de l'Etat sortant, Ali Bongo Ondimba et l'ancien président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping. ■ Timide affluence constatée pour l'instant aux premières heures de la matinée, seuls quelques électeurs sont là. C’est le mois d’août, c’est les vacances, c’est le week-end et les gens en profitent...
(RFI 27/08/16)
Encore dix candidats sont en lice pour le scrutin pour le scrutin à la présidentielle du 27 août au Gabon. Des candidats qui s'affichent comme opposants. D'autres comme indépendants. Le président sortant Ali Bongo se présente. Il avait succédé à son père Omar Bongo à sa mort en 2009, après 41 ans au pouvoir. La campagne électorale a été marquée par les ralliements de Camisir Oyé Mba, Guy Nzouba-Ndama et Léon Paul Ngoulakia à l'opposant Jean Ping. Les observateurs s'attendent...
(Jeune Afrique 26/08/16)
Samedi 27 août, 628 124 électeurs gabonais sont appelés aux urnes pour choisir leur futur président. Biométrie, annonce des résultats, observateurs internationaux déployés... Jeune Afrique fait le point sur les principales modalités d'un scrutin présidentiel à un seul tour. Ils étaient au nombre de 14 il y a encore dix jours. Après d’âpres négociations et les ralliements de Casimir Oyé Mba, Guy Nzouba-Ndama, Léon Paul Ngoulakia et Roland Désiré Aba’a Minko à la candidature de Jean Ping, ils seront finalement...
(Jeune Afrique 26/08/16)
La campagne en vue du seul et unique tour de l'élection présidentielle du samedi 27 août prend fin vendredi soir. Les prétendants au Palais du bord de mer multiplient donc leur derniers meetings pour espérer convaincre les 628 124 électeurs. À commencer par le président sortant, Ali Bongo Ondimba, candidat à un deuxième septennat. Lors d’une tournée jeudi dans l’Estuaire, le chef de l’État a vanté son « programme de l’égalité des chances », l’un des thèmes phares de sa...
(RFI 26/08/16)
La campagne électorale au Gabon est dans la dernière ligne pour les candidats. La campagne s’achève vendredi soir à minuit. Les candidats sont donc en train de jeter leurs dernières forces dans la bataille. Les favoris multiplient les meetings, notamment à Libreville où le sortant Ali Bongo tenait un meeting dans la commune d'Akanda alors que l'opposition était dans le quartier Carrefour Kanté Ozangué avant de se rendre à Port-Gentil. C’était un vrai rassemblement pour appeler à voter Jean Ping,...
(BBC 26/08/16)
BBC Afrique vous propose les profils des principaux candidats à l'élection présidentielle gabonaise du 27 août 2016. Ali Bongo Ondimba : Le président sortant du Gabon porte une candidature fortement contestée. Certains de ses adversaires politiques ont saisi la Cour constitutionnelle, dans le but de faire annuler sa candidature. La demarche n'a pas été fructueuse. Le président sortant gabonais Ali Bongo Ondimba salue ses partisans lors du rassemblement pour l'ouverture de la campagne électorale à Libreville le 13 août 2016...
(Atlantico 26/08/16)
Ce samedi 27 août, le scrutin présidentiel au Gabon opposera l'actuel président, Ali Bongo, à celui qui occupa plusieurs portefeuilles ministériels sous Omar Bongo, Jean Ping. Si ce dernier promet d'incarner une véritable alternance à ce qu'il qualifie de "dictature d'un clan", il est peu probable que son élection entraîne un véritable bouleversement. Élections au Gabon : comment l’opposant Jean Ping dénonce un système clanique et corrompu... auquel il a participé pendant 18 ans Atlantico : Le scrutin présidentiel de...
(RFI 26/08/16)
Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo candidat à sa propre succession et Jean Ping sont les deux prétendants favoris du scrutin présidentiel de ce 27 août. Issus du même sérail, les deux adversaires ont entretenu pendant longtemps des relations familiales plus que cordiales, avant de se déclarer la guerre. Ils sont les frères ennemis du Gabon contemporain. L’un traite l’autre de « dictateur » et de « faussaire ». Le second accuse le premier d’être un « horrible tribaliste...
(BBC 26/08/16)
À l'approche du scrutin, l'effigie du président sortant Ali Bongo est omniprésente dans les rues de Libreville, remarque Rémy Nsabimana, l'envoyé spécial de BBC Afrique. Des milliers d'affiches sont placardées sur les murs de la ville. Hormis les quelques grandes affiches du chef de l'opposition Jean Ping ci-et-là, il y a de minuscules affiches d'autres candidats. Libreville, la capitale gabonaise, est calme, presque déserte. Sauf dans les grands lieux de rassemblement ou de meeting comme c'était le cas jeudi au...
(RFI 26/08/16)
« L’heure du choix » c’est d’ailleurs le titre du quotidien gabonais L’Union ce vendredi 26 août. Demain, samedi 27 août donc, plus de 600 000 Gabonais seront appelés à se prononcer. Election présidentielle, tous les journaux gabonais, évidemment, reviennent en longueur, ce vendredi matin, sur ces dernières heures de campagne. Le quotidien en ligne Gaboneco s’arrêtant sur l’engouement de cette fin de campagne. En témoigne, les longues files d’attente dans les centres des distributions des cartes d’électeurs. Pour le...
(Jeune Afrique 26/08/16)
Les moins de 30 ans se sentent délaissés par les politiques. Pour les convaincre d’aller voter, les candidats multiplient les promesses. Les candidats en lice pour la présidentielle du 27 août le savent : aucun d’entre eux ne remportera le scrutin sans avoir auparavant convaincu un maximum de jeunes électeurs. Les chiffres laissent peu de place au doute : selon un dernier recensement, les moins de 25 ans comptent pour plus de 60 % de la population gabonaise. Côté candidats, le contraste...
(Dw-World 25/08/16)
À deux jours de la présidentielle, certains Gabonais n’ont toujours pas encore retiré leurs cartes d’électeurs. La mobilisation des jeunes reste apparemment faible et certains sont indécis. "Certains n’ont pas retrouvé leurs cartes..." (Etudiant) Environ 628 000 électeurs sont appelés à voter samedi pour la présidentielle gabonaise. Mais certains n'ont toujours pas pu retirer leurs cartes d'électeurs, malgré le récépissé d'enrôlement. Les opposants et la société civile dénoncent des fraudes. Mercredi soir, dans un communiqué, l'Union européenne, qui a des...
(RFI 25/08/16)
Onze candidats sont en lice pour l'élection présidentielle du 27 août au Gabon. Des candidats qui s'affichent comme opposants, d'autres comme indépendants. Le président sortant Ali Bongo se présente. Il avait succédé à son père Omar Bongo à sa mort en 2009, après 41 ans au pouvoir. La campagne électorale a été marquée par les ralliements de Camisir Oyé Mba, Guy Nzouba Ndama et Léon-Paul Ngoulakia à l'opposant Jean Ping. Les observateurs s'attendent à un duel entre Jean Ping et...
(RFI 25/08/16)
La campagne électorale bat son plein au Gabon. Dimanche, les Gabonais se rendront aux urnes pour élire leur nouveau président. Deux candidats s'affrontent : le président sortant, Ali Bongo et Jean Ping, ancien président de la Commission de l'Union africaine. Cette campagne se mène dans un contexte économique et social très tendu. Cinquième producteur de pétrole d'Afrique, le Gabon subit de plein fouet la chute des cours de l'or noir depuis 2014. Petit à petit, les caisses de l'Etat se...
(Jeune Afrique 25/08/16)
À deux jours du seul et unique tour de l'élection présidentielle du 27 août, Mariya Gabriel, la cheffe de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne a appelé "tous les acteurs concernés" à "assurer la transparence nécessaire pour le bon déroulement du scrutin". « La confiance dans la crédibilité et dans l’exactitude des résultats d’une élection est grandement renforcée lorsque le processus de compilation et publication des résultats est conduit avec transparence et rapidité », souligne Mariya Gabriel dans un...
(RFI 25/08/16)
Guy Rossatanga-Rignault est professeur de droit à l'université de Libreville-UOB et secrétaire-général adjoint de la présidence de la République. RFI: La campagne présidentielle se termine. Si vous deviez retenir une seule image de cette campagne qui a été riche en rebondissements, quelle sera-t-elle ? Guy Rossatanga-Rignault : Aucune en particulier. Simplement, comme nombre de mes compatriotes, j'ai été frappé par la violence de certains discours. Je pense aux appels au meurtre émanant des meetings d'opposition et visant des communautés étrangères...
(La Voix de l'Amérique 25/08/16)
Les Gabonais - toujours hantés par l'ombre tutélaire d'Omar Bongo qui a façonné leur pays pendant 41 ans - élisent samedi leur président dans un scrutin mettant aux prises son fils, le dirigeant sortant Ali Bongo Ondimba, et Jean Ping, représentant la vieille garde des collaborateurs du défunt chef de l'Etat passés dans l'opposition. Outre les deux favoris, neuf autres candidats sont en lice pour ce scrutin à un seul tour. Celui qui arrivera en tête sera élu pour un...
(Jeune Afrique 25/08/16)
Malgré la chute des cours de l’or noir, le pays résiste. En explorant de nouveaux secteurs tout en améliorant la gestion de ses finances. Entretien avec Jean-Fidèle Otandault, directeur général du budget et des finances publiques depuis décembre 2014. Jeune Afrique : La chute des cours mondiaux de l’or noir a eu une forte répercussion sur l’économie de Port-Gentil, et plus largement du Gabon. Nombre d’entreprises ont licencié, d’autres ont tout simplement fermé. Quels efforts le gouvernement a-t-il déployés pour y...

Pages