Gabon | Africatime
Jeudi 29 Septembre 2016

Gabon

(AFP 29/09/16)
La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé jeudi qu'elle allait procéder à un examen préliminaire concernant la situation au Gabon, pays divisé par des violences post-électorales, qui ont engendré des morts et des arrestations par centaines. "Mon bureau procédera à un examen préliminaire de la situation afin de déterminer si les critères imposés pour l'ouverture d'une enquête sont réunis", a précisé dans un communiqué Fatou Bensouda. Le gouvernement de la République gabonaise lui a demandé le 21 septembre "de bien vouloir ouvrir sans délai une enquête", faisant part de "faits relevant de l'incitation à commettre le crime de génocide" et de "crimes contre l'humanité"...
(AFP 29/09/16)
Le nouveau Premier ministre du Gabon, Emmanuel Issoze Ngondet, a annoncé jeudi que la composition de son "gouvernement d'ouverture" serait connue dimanche, tout en lançant de nouvelles piques envers l'opposant Jean Ping, qui ne reconnaît pas la victoire d'Ali Bongo Ondimba. "C'est un gouvernement d'ouverture, largement ouvert aux forces vives de la nation (...) Les tractations qui se poursuivent vont dans ce sens", a-t-il dit. "La composition du nouveau gouvernement sera rendue publique le dimanche 2 octobre", a ajouté M. Issoze Ngondet lors d'une conférence de presse, au lendemain de sa nomination par le président Ali Bongo Ondimba. Interrogé au sujet de l'opposant Jean Ping, qui refuse catégoriquement...
(AFP 29/09/16)
Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a nommé un nouveau Premier ministre, l'actuel ministre des Affaires étrangères, Emmanuel Issoze Ngondet, pour former un "gouvernement d'ouverture", a annoncé la présidence mercredi. "Le président de la République a nommé par décret M. Emmanuel Issoze Ngondet au poste de Premier ministre, chef du gouvernement et lui a demandé de former un gouvernement d’ouverture", a indiqué la direction de la communication présidentielle (DCP) dans un communiqué publié au lendemain de la prestation de serment d'Ali Bongo, 57 ans, pour un second septennat. "Le gouvernement pourrait être annoncé au plus tard dimanche.
(AFP 29/09/16)
Un nouveau Premier ministre pour un "gouvernement d'ouverture", des familles qui dénombrent 26 morts, des opposants toujours aux prises avec la justice, le rétablissement complet des connexions internet, le Gabon continuait mercredi de solder sa crise post-électorale. Le président Ali Bongo Ondimba a nommé par décret un nouveau Premier ministre pour "former un gouvernement d'ouverture", a annoncé mercredi soir la présidence au lendemain de l'investiture du chef de l'Etat. Son rival Jean Ping conteste toujours sa réélection. "Ce gouvernement pourrait...
(RFI 29/09/16)
Au Gabon, alors que Ali Bongo Ondimba a fait appel au dialogue et à l'unité lors de son investiture mardi 27 septembre, l'opposant Jean Ping conteste toujours les résultats. Le candidat malheureux à la présidentielle a rencontré les ambassadeurs de France, des Etats-Unis, de l'Union européenne ainsi que le représentant spécial de l'ONU en Afrique centrale. Dans cette allocution en ouverture de la réunion, l'opposition l'a répété : pas question de reconnaitre Ali Bongo Ondimba comme président et son premier...
(APA 29/09/16)
Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a nommé par décret Emmanuel Issoze Ngondet Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a –t-on appris ce mercredi de source officielle. "Le président de la République a nommé par décret M. Emmanuel Issoze Ngondet au poste de premier ministre, chef du gouvernement et lui a demandé de former un gouvernement d'ouverture", a indiqué la direction de la communication présidentielle (DCP) dans un communiqué. Le nouveau Premier Ministre gabonais a pour principale tâche de former...
(Gabon Review 29/09/16)
Pour réclamer la lumière sur l’assassinat de Robert Sonnet, une marche des ressortissants Mpongwè est prévue ce samedi 1er octobre 2016 à 15 heures. Choquée par la disparition d’un de ses éminents fils, Robert Sonnet, lâchement assassiné dans la nuit du 22 au 23 septembre, la communauté Mpongwè a décidé d’organiser une marche ce samedi 1er octobre à Libreville. Selon un communiqué des organisateurs circulant sur les réseaux sociaux, l’itinéraire prévu pour cette marche part de la Station de Glass...
(Dw-World 29/09/16)
Ali Bongo Ondimba, réélu pour un second septennat, a réitéré son appel au dialogue avec l'opposition. Dialogue au cours duquel sera menée une réflexion pour des réformes institutionnelles et constitutionnelles. Parmi ces réformes envisagées, il y a la question de l'élection à deux tours ou encore la limitation et de la durée des mandats électifs. Mais ce compromis devra être trouvé sans l'implication de la communauté internationale, a insisté le Ministre de la communication et porte-parole du gouvernement gabonais, Alain-Claude...
(Gabon Review 29/09/16)
Conformément à la loi, le Premier ministre a démissionné ce 28 septembre, 24 heures après la prestation de serment d’Ali Bongo, après sa réélection pour un nouveau mandat. Les regards sont désormais tournés vers l’identité du premier chef du gouvernement du nouveau septennat. Les supputations vont bon train, du vraisemblable à l’incroyable. Les supputations vont bon train, du vraisemblable à l’incroyable. 24 heures après la prestation de serment du chef de l’Etat, le Premier ministre a démissionné, ce 28 septembre,...
(L'Union 29/09/16)
LE Premier ministre, Daniel Ona Ondo, est allé présenter, hier, la démission de son gouvernement au chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba. C'était à la faveur d'une audience que ce dernier lui a accordée au palais de la présidence de la République. Cette démarche s'inscrit dans le strict respect des dispositions de la Constitution de notre pays. En effet, selon les dispositions de l'article 34 de la Loi fondamentale, "les fonctions du gouvernement cessent à l'issue de la prestation de...
(APA 29/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - Les administrations douanières des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) participent à Douala à un atelier de formation visant l’harmonisation du cadre législatif et réglementaire a constaté APA jeudi dans la métropole économique du Cameroun. Cette rencontre sous régionale qui bénéficie de l’appui du Fonds monétaire international (FMI), et des experts des organismes internationaux, devrait également déboucher sur les résolutions permettant le renforcement de la gestion des exonérations douanières à...
(Gabon Review 29/09/16)
De nouvelles allégations d’abus sexuels visent des soldats gabonais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). Dans un récemment communiqué, le ministère de la Défense nationale a dit avoir été saisi de nouveaux cas d’allégations d’abus sexuels impliquant des soldats gabonais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). Le 26 septembre dernier, Mathias Otounga Ossibadjouo a révélé qu’il s’agit du caporal-chef Céleste Ndolo et le caporal Jules Djeffry...
(RFI 29/09/16)
Alors que des rumeurs laissaient entendre que la CAN 2017 pourrait être délocalisée suite aux troubles qui ont agité le Gabon après la réélection controversée du président Ali Bongo, la Confédération africaine de football a confirmé que la compétition se déroulerait bien au pays des Panthères. La Confédération africaine de football a donc tranché, la Coupe d’Afrique des nations 2017 devrait bien se jouer au Gabon. Après les troubles qui ont agité le pays suite à la réélection controversée du...
(AFP 28/09/16)
Le Gabon, qui a rejoint l'Opep en juillet, a indiqué mercredi qu'il se joindrait à la position majoritaire lors de la réunion du cartel pétrolier à Alger, même si Ryad a refroidi les espoirs d'un accord sur un gel de la production d'or noir. "Nous soutiendrons la position majoritaire", a brièvement déclaré l'ambassadeur du Gabon à Alger, Moussa Pambou Makosso, à son arrivée à un forum énergétique international dans la capitale algérienne. La réunion informelle de l'Organisation des pays exportateurs...
(RFI 28/09/16)
Le président du Gabon, Ali Bongo, a prêté serment mardi 27 septembre 2016 pour son deuxième mandat de sept ans. La cérémonie d'investiture a eu lieu au Palais du bord de mer, en présence de quatre chefs d'Etat et de plusieurs premiers ministres africains. La France, l'Union européenne et les Etats-Unis étaient représentés par leur ambassadeur. Dans son discours, Ali Bongo a renouvelé l'offre d'un dialogue politique. Quels sont ses défis ? Le président Ali Bongo entame son deuxième septennat...
(L'Express 28/09/16)
Samedi 24 septembre, la Cour constitutionnelle gabonaise validait la réélection du président Ali Bongo, fils de l'ancien chef de l'Etat Albert-Bernard Bongo. A eux deux, ils cumulent près d'un demi-siècle à la tête du pays. L'historien et politilogue Wilson-André Ndombet revient sur cette dynastie. On ne peut bien comprendre l'avènement au pouvoir de la dynastie Bongo au Gabon, en 1967, sans la mettre en rapport, d'une part avec l'histoire des crises institutionnelles du territoire colonial français du Gabon avant son indépendance (1960), d'autre part avec le rôle joué jusqu'à sa mort par le président Léon Mba en faveur...
(Gabon Eco 28/09/16)
Après un peu plus mois de « léthargie », le cours normal de la vie peut désormais reprendre au Gabon. En effet, le feuilleton électoral vient de connaître son épilogue avec la prestation de serment d’Ali Bongo Ondimba, ce mardi 27 septembre courant. Seulement, le Président réélu, du moins tel que déclaré par la Cour Constitutionnelle au terme du contentieux électoral, doit avoir à l’esprit que les Gabonais ne lui accorderont aucun temps de répit. Ce dernier doit donc très...
(Foot Africa365 28/09/16)
La CAF, réunie en Assemblée générale au Caire, a dévoilé les modalités du tirage au sort de la CAN 2017, programmé le 19 octobre prochain à Libreville. Les têtes de série seront le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Ghana et l’Algérie. Les seize pays qualifiés pour la CAN 2017 sont fixés sur les modalités du tirage au sort de l’épreuve. Les têtes de série seront le Gabon, pays organisateur, la Côte d’Ivoire, tenante du trophée et actuel numéro un africain...
(Gabon Review 28/09/16)
Au sortir de la toute dernière élection présidentielle au Gabon, prise en otage du point de vue médiatique par des télévisions du Cameroun ayant totalement éclipsé la mère des télévisions du Gabon (Gabon Télévision, ancienne RTG), de nombreux téléspectateurs s’arrachent les cheveux du fait de l’état stationnaire de la télévision gabonaise de service public. Ce qui a ramené au souvenir d’un article publié pour la première fois le 7 juillet 2011. Presque pas retouché, cet article est d’une troublante actualité,...
(La Croix 28/09/16)
Son élection à peine confirmée, le président gabonais a prêté serment mardi 27 septembre. Alors que les grandes démocraties doutent de la crédibilité du résultat final, les leaders de l’Afrique francophone ont félicité Ali Bongo promptement. Qui a félicité Ali Bongo ? Quatre jours à peine après la proclamation officielle de la victoire d’Ali Bongo à l’élection présidentielle gabonaise, la cérémonie de la prestation de serment s’est tenue mardi 27 septembre à Libreville. Une rapidité qui rappelle la précédente de 2009 :...

Pages

(Gabon Review 29/09/16)
Pour réclamer la lumière sur l’assassinat de Robert Sonnet, une marche des ressortissants Mpongwè est prévue ce samedi 1er octobre 2016 à 15 heures. Choquée par la disparition d’un de ses éminents fils, Robert Sonnet, lâchement assassiné dans la nuit du 22 au 23 septembre, la communauté Mpongwè a décidé d’organiser une marche ce samedi 1er octobre à Libreville. Selon un communiqué des organisateurs circulant sur les réseaux sociaux, l’itinéraire prévu pour cette marche part de la Station de Glass (point de rassemblement) à l’ancienne Maringa au quartier Louis. L’objectif de cette manifestation est de réclamer aux autorités toute la lumière sur ce crime. Par ailleurs, la communauté Mpongwe demande à tous les compatriotes désireux...
(Gabon Review 29/09/16)
De nouvelles allégations d’abus sexuels visent des soldats gabonais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). Dans un récemment communiqué, le ministère de la Défense nationale a dit avoir été saisi de nouveaux cas d’allégations d’abus sexuels impliquant des soldats gabonais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). Le 26 septembre dernier, Mathias Otounga Ossibadjouo a révélé qu’il s’agit du caporal-chef Céleste Ndolo et le caporal Jules Djeffry Mounzeo Mounzeo. Cités parmi les quatre soldats impliqués dans cette nouvelle affaire, les deux casques bleus «se seraient rendus coupables d’exploitation et abus sexuels». En service pour la sécurisation de la ville de Bangui au poste dit «Marthyr», ils auraient...
(Gabon Eco 28/09/16)
Après un peu plus mois de « léthargie », le cours normal de la vie peut désormais reprendre au Gabon. En effet, le feuilleton électoral vient de connaître son épilogue avec la prestation de serment d’Ali Bongo Ondimba, ce mardi 27 septembre courant. Seulement, le Président réélu, du moins tel que déclaré par la Cour Constitutionnelle au terme du contentieux électoral, doit avoir à l’esprit que les Gabonais ne lui accorderont aucun temps de répit. Ce dernier doit donc très...
(Gabon Review 28/09/16)
Au sortir de la toute dernière élection présidentielle au Gabon, prise en otage du point de vue médiatique par des télévisions du Cameroun ayant totalement éclipsé la mère des télévisions du Gabon (Gabon Télévision, ancienne RTG), de nombreux téléspectateurs s’arrachent les cheveux du fait de l’état stationnaire de la télévision gabonaise de service public. Ce qui a ramené au souvenir d’un article publié pour la première fois le 7 juillet 2011. Presque pas retouché, cet article est d’une troublante actualité,...
(AFP 27/09/16)
De nombreux Gabonais opposés à l'élection d'Ali Bongo Ondimba investi mardi pour un nouveau mandat ont caricaturé sa prestation de serment sur les réseaux sociaux, a constaté l'AFP. Avec hashtag #InvestitureGabon, des internautes ont ainsi multiplié leurs propres annonces parodiques de prise de fonction sur le réseau social Twitter. "Je me proclame aussi président de la République du Gabon et je prête serment", ironise un jeune Gabonais sous le pseudo BongolsKilling. "Notre jeune démocratie vient de prouver une fois de...
(Mediapart 27/09/16)
J’indiquerai dans les prochaines heures, sur la chaîne publique d’information GABON 24, que je suis d’accord avec la proposition de DIALOGUE NATIONAL à condition de s’entendre au préalable sur la nature de ce dialogue. Nous avons besoin, avant tout, d'une commission efficace pour éviter un monologue du pouvoir et installer un vrai DIALOGUE, une plus grande TOLERANCE et donc un début de PAIX acceptable par tous au cours du futur débat national, s'il a lieu. Il ne s’agit pas de...
(RFI 27/09/16)
Le calme règne à Libreville depuis la proclamation vendredi par la Cour constitutionnelle des résultats définitifs qui confirment la victoire du président Ali Bongo Odimba. Mais la crise politique n'est pas encore réglée. Le chef de l'Etat propose un dialogue national, proposition que rejette Jean Ping qui appelle ses partisans à rester mobilisés. A Libreville, l'atmosphère est particulière. A Libreville, la vie reprend doucement son cours. Au marché Mont Bouet, le plus grand de la capitale, l'activité a repris, mais...
(Libération 26/09/16)
Questions à... Wilson N'Dombet, professeur titulaire de l'Université Omar Bongo de Libreville. Il a récemment publié aux éditions de L'Harmattan : "Processus électoraux et immobilisme politique au Gabon (1990-2009)". Du 1er mars au 19 avril 1990 se tenait la conférence nationale (non souveraine) du Gabon : de quoi s’agissait-il ? Arrivé au pouvoir le 2 décembre 1967 et créant le 12 mars 1968 un parti unique, le Parti Démocratique Gabonais (PDG), le président Omar Bongo va se heurter à crise...
(BBC 26/09/16)
Un calme précaire règne à Libreville, la capitale gabonaise, depuis la confirmation de la victoire d'Ali Bongo Ondimba par la Cour constitutionnelle, dans la soirée du vendredi 23 septembre. Un important dispositif sécuritaire constitué de policiers, de militaires et de gendarmes est visible dans les principales artères de Libreville depuis l'annonce de la décision de cette juridiction. La Cour constitutionnelle a confirmé la réélection du chef de l'Etat sortant avec 50,66 % des voix, contre 47,24 % pour son principal...
(RFI 26/09/16)
Après l'Union africaine, les Etats-Unis, la France et le Maroc, l'Union européenne a réagi dimanche 25 septembre à la proclamation des résultats définitifs de l'élection présidentielle par la Cour constitutionnelle du Gabon, qui a vu la réélection du président sortant Ali Bongo. La mission d'observation européenne avait déjà regretté que la Cour n'ait pas rectifié «de manière satisfaisante les anomalies observées». Et la réaction de la haute représentante pour les relations extérieures, Federica Mogherini, ne ménage pas le gouvernement. Dans son communiqué, la diplomatie de l'Union européenne exprime une certaine amertume envers le gouvernement gabonais.
(RFI 26/09/16)
Au Gabon, un peu plus de 24 heures après la validation par la Cour constitutionnelle de la réélection du président Ali Bongo Ondimba, un calme précaire régnait ce dimanche 25 septembre, à Libreville, la capitale. Beaucoup commentent les propos d’Ali Bongo qui propose un dialogue national. C’est un dimanche pas tout à fait ordinaire à Libreville où règne un mélange de tranquillité et d’inquiétude. De nombreux Gabonais sont allés à la messe et au marché Mont-Bouet, le plus grand de la capitale. L’activité reprend, mais quelques boutiques restent fermées. Il n’y a pas l’affluence habituelle. « Normalement ici, on ne peut même pas circuler. Là, vous voyez les voitures qui passent », observe un commerçant.
(Huffingtonpost 26/09/16)
INTERNATIONAL - Dans la nuit du 23 au 24 septembre, peu après minuit, la Cour constitutionnelle gabonaise a prononcé son verdict. L’institution a validé la réélection contestée du président Ali Bongo à la tête de la république. Le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération n’a pas tardé à réagir à cette annonce. Le royaume du Maroc prend acte de la décision rendue vendredi par la Cour constitutionnelle de la république gabonaise, validant la réélection du président Ali...
(AgoraVox 26/09/16)
Organisateur de la CAN (Coupe africaine des nations de football) 2017, sans jouer de match, le Gabon pourrait rapidement prendre la ravissante place de champion d’Afrique toute catégorie de clown électoral ; et sa Cour constitutionnelle, le ravissant poste d’arbitre international des matchs truqués. La Gabon a eu tous les records : triche, magouille, violence. Les hooligans de la démocratie ont eu leur dernier mot. Ce « Camouflet Constitutionnel », c’est la victoire, non du peuple, mais du populisme. Non...
(AFP 24/09/16)
La capitale économique du Gabon, Port-Gentil, où des troubles post-électoraux avaient éclaté en 2009 et il y a trois semaines, était calme samedi matin après la validation de la réélection d'Ali Bongo dans la nuit, alors que l'opposition fait état de plusieurs arrestations dans ses rangs. Comme à Libreville, la cité pétrolière n'a pas réagi après l'annonce dans la nuit de la validation de l'élection d'Ali Bongo face à son rival Jean Ping par la Cour constitutionnelle, d'après un correspondant...
(AFP 24/09/16)
La capitale gabonaise Libreville était quadrillée samedi matin par un imposant dispositif policier et militaire après la validation dans la nuit de la réélection du président Ali Bongo Ondimba par la Cour constitutionnelle, a constaté un journaliste de l'AFP. Aucun incident n'était signalé en début de matinée dans la capitale dont les rues étaient quasi-désertes. Les accès au centre-ville étaient parsemés de barrages de police, de gendarmerie et de l'armée, alors que les accès au palais présidentiel, sur le front de mer étaient bloqués par la Garde républicaine (GR).
(RFI 23/09/16)
Au Gabon, on attend la décision de la Cour constitutionnelle qui doit valider ou non la réélection d'Ali Bongo. En principe, la décision est attendue ce vendredi 23 septembre. Jeudi soir avait lieu une audience publique à la plus haute instance du pays. Une séance qui marque la fin de la procédure d'instruction. Pendant plus d’une heure et demie, le juge rapporteur a égrené les arguments et les contre-arguments des deux camps. « Un rapport très, très, très long », a conclu la présidente de la Cour constitutionnelle dans un sourire. Puis les avocats ont fait leurs observations. Celui de Jean Ping tout d’abord, venu avec des piles...
(Gabon Actu 23/09/16)
Libreville, Gabon – Le ministre gabonais de la Justice, Denise Mekamne Taty a invité instamment le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda à ouvrir une enquête au Gabon et d’envoyer dans les brefs délais des enquêteurs sur place. Les enquêteurs de la CPI « auront pour mission de constater les crimes déjà commis, de prévenir dans un proche avenir la survenance d’autres actes de déstabilisation du pays et le recours à la violence« , a précisé Mme...
(Le Monde 23/09/16)
« Ici c’est la France, c’est pas le Gabon. Si vous voulez retourner au Gabon, allez-y ! » C’est par cette réplique toute sarkozyenne que l’ancien président français a répondu, mercredi 21 septembre, à un groupe de jeunes Gabonais venus perturber, aux cris de « Sarko, viens chercher Ali ! », un meeting de campagne du candidat des primaires de la droite qui se déroulait à Marcq-en-Barœul (Nord). En 2009, Nicolas Sarkozy avait été le premier dirigeant occidental à reconnaître...
(Jeune Afrique 23/09/16)
Checkpoints, déploiement des militaires aux quatre coins de la ville : Libreville est suspendue à la délibération décisive de la Cour constitutionnelle dont le verdict est attendu ce vendredi, dans les heures à venir. Libreville s’embrasera-t-elle à nouveau ? À l’approche de la décision cruciale de la haute juridiction, qui doit valider ou rejeter, vendredi 23 septembre, les recours déposés par l’opposition après la présidentielle contestée du 27 août, les habitants de la capitale gabonaise redoutent de nouvelles violences. Après...
(Rue89 23/09/16)
Alors que la Cour constitutionnelle doit se prononcer sur le résultat de la présidentielle au Gabon, deux Ivoiriens demeurent prisonniers du gouvernement d’Ali Bongo car les informations qu’ils détiennent sont trop sensibles. Depuis près d’un mois, deux jeunes Ivoiriens – un petit génie de l’informatique et un entrepreneur (un peu trop) opportuniste – sont gardés au secret par le gouvernement gabonais. Leurs téléphones sont confisqués. Le régime d’Ali Bongo n’a jamais communiqué sur leur sort. Ils ne sont pas officiellement...

Pages

(APA 29/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - Les administrations douanières des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) participent à Douala à un atelier de formation visant l’harmonisation du cadre législatif et réglementaire a constaté APA jeudi dans la métropole économique du Cameroun. Cette rencontre sous régionale qui bénéficie de l’appui du Fonds monétaire international (FMI), et des experts des organismes internationaux, devrait également déboucher sur les résolutions permettant le renforcement de la gestion des exonérations douanières à l’importation. Il est également question de s’entendre sur un registre intégré de gestion des risques entourant la fiscalité, de mettre sur pied un système de codification des exonérations uniformes dans tous les pays de la...
(AFP 28/09/16)
Le Gabon, qui a rejoint l'Opep en juillet, a indiqué mercredi qu'il se joindrait à la position majoritaire lors de la réunion du cartel pétrolier à Alger, même si Ryad a refroidi les espoirs d'un accord sur un gel de la production d'or noir. "Nous soutiendrons la position majoritaire", a brièvement déclaré l'ambassadeur du Gabon à Alger, Moussa Pambou Makosso, à son arrivée à un forum énergétique international dans la capitale algérienne. La réunion informelle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) doit débuter à 14H00 GMT à l'issue de ce forum pour discuter d'un éventuel gel de la production afin de soutenir des prix de l'or noir très affaiblis depuis plus de deux ans par une offre excédentaire...
(Financial Afrik 26/09/16)
Deux chiffres peuvent résumer le Gabon au lendemain d’un scrutin présidentiel coûteux tant sur les finances publiques que sur l’image. Le déficit des finances publiques se rapproche de -5% en 2016 contre 2,3% en 2014. En deux ans, le matelas s’est affaissé. La marge de manœuvre s’est estompée. Le président Bongo doit recourir à l’endettement (pas évident quand la dette publique se rapproche des 50%) et en même temps contenir les dépenses publiques tout en veillant à la poursuite des...
(APA 26/09/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’opérateur allemand Giesecke & Devrient a été désigné attributaire, suite à un appel d’offres international ouvert, du marché pour la fourniture d’un système de destruction et de briquetage des billets de banque dans divers centres de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), annonce un communiqué publié ce lundi. Bien que la durée et le montant de la prestation, financée «sur ressources propres», n’aient pas été précisés, l’institut d’émission avait, en octobre 2015, reprécisé l’une de...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque africaine de développement a accepté d’octroyer un prêt de 30 milliards de FCFA aux pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dans le cadre du projet de la « Central African Backbone project » (CAB), a appris APA, lundi, au terme de la 4è session ordinaire de cette structure. Ce financement entre dans le cadre du programme triennal 2016-2019 dont le lancement a eu lieu il y a quelques...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - Une mission du secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sillonne actuellement les pays de la région, en vue de sensibiliser ces derniers sur l’application des textes sur le commerce et le libre-échange et l'intégration communautaire dans la région. Conduite par le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Thérèse Chantal Mfoula Edjomo, cette mission a rencontré les autorités camerounaises dont le Premier ministre chef du gouvernement, Philemon Yang. « Nous...
(Gabon Eco 20/09/16)
L’Institut Fraser, un organisme canadien indépendant de recherche et de formation vient de mettre en lumière son rapport 2016 sur la liberté économique dans 158 nations du monde. A la 34ème place africaine, le Gabon ne fait pas le poids et des efforts restent encore à fournir. « Libérer les gens économiquement encourage le dynamisme et les initiatives individuels et met une nation sur la voie de la croissance économique », cette position du Prix Nobel et créateur de l’indice...
(RFI 20/09/16)
Le Gabon tout entier attend la décision de la Cour constitutionnelle qui doit trancher le contentieux électoral avant vendredi prochain. Avec Port-Gentil, Oyen, Bitam et bien sûr Libreville, Lambaréné a connu deux nuits d’émeutes d’une violence inédite à l’annonce des résultats provisoires le 31 août dernier. Depuis, la ville, située à 250 kilomètres au sud-est de la capitale, tourne au ralenti. Entre les plateaux du Haut-Ogooué et l’océan à Port-Gentil, il y a Lambaréné. Au débarcadère du pont, les bateaux et les grandes pirogues partent remplis de vivres. Mais depuis les émeutes du 31 aout, l’activité ne tourne plus comme avant, comme en témoigne Nenhey, un agent commercial d’une vedette...
(Jeune Afrique 20/09/16)
Mardi, une nouvelle étude de Coface, l’assureur-crédit français, vient confirmer le rallongement des délais de paiement au Maroc. Les trésoreries des entreprises en souffrent et les perspectives de création d’emplois et d’investissements en pâtissent. Les délais de paiement représentaient déjà un casse-tête pour les entreprises marocaines depuis plusieurs années. La situation s’aggrave de plus en plus, selon une étude publiée mardi 20 septembre, par l’assureur-crédit français Coface. Cette enquête sur le comportement de paiement des entreprises au Maroc conclut que...
(Jeune Afrique 16/09/16)
Notre Gardien est mort ! Sentinelle respectée et vénérée à l'intérieur de la frontière commune à nos six pays, comme à l'extérieur, Stanislas-Joseph est décédé dimanche matin. Depuis, la vie s’est arrêtée dans notre communauté, établie selon les tracés de l'ancienne Cemac. Le long des transnationales bitumées, les files d’attente s’allongent, parfois sur plusieurs centaines de kilomètres, devant les postes-frontières désespérément fermés, jusqu’à nouvel ordre. Nombreux sont ceux qui craignent qu’avec cette disparition le chaos ne remplace l’ordre bien établi dont...
(Jeune Afrique 16/09/16)
Une conférence des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale est prévue courant janvier 2017. Elle devrait entériner la nomination du Tchadien Abbas Mahamat Tolli comme gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) et nommer son successeur à la tête de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), située à Brazzaville.
(Autre média 15/09/16)
Avec près d’un tiers (31 %) de la population de l’Afrique de l’Ouest vivant sur le littoral, les océans sont un moteur de croissance et de prospérité. Ils créent des emplois, garantissent la sécurité alimentaire et demeurent une source importante de loisirs et de valeurs symboliques. Ils sont pourtant actuellement menacés, alors qu’ils représenteraient une ressource extraordinaire pour l’Afrique s’ils étaient exploités de manière durable. Le changement climatique constitue l’une des plus grandes menaces pour les écosystèmes côtiers et marins,...
(Jeune Afrique 15/09/16)
Les banques proposent désormais une carte intercommunautaire valable dans les six pays de la Cemac. Objectif : fluidifier les transactions et réduire la circulation des espèces. Payer ses factures, retirer de l’argent ou accéder aux services financiers à partir de n’importe quel pays de la Cemac… Les milieux d’affaires en ont rêvé, les banquiers sont en train d’en faire une réalité. L’idée d’une sous-région reliée par le fil magique de la monétique n’est plus une vue de l’esprit. Ce vaste projet...
(Jeune Afrique 15/09/16)
Libreville, Brazzaville, N’Djamena… La plupart des capitales font désormais l’objet de plans d’aménagement. Ont-ils permis de remettre de l’ordre et des services dans les agglomérations ? Des maisons de bric et de broc côtoient des immeubles de tous styles et de toutes tailles dans une absence totale d’unité architecturale et urbanistique, les rues et ruelles se transforment en mares, voire en torrents à la moindre averse, les embouteillages sont permanents, les trottoirs et caniveaux sont envahis d’immondices… Les grandes villes d’Afrique...
(Jeune Afrique 15/09/16)
Christian Laugier est directeur exécutif de la branche international et grands projets d'Egis. Il a accepté de répondre à Jeune Afrique. Présent en Afrique depuis 1949, le français Egis, filiale de la Caisse des dépôts, travaille dans l’ensemble des pays de la sous-région. Il y est actif dans tous ses métiers, puisqu’il y réalise ou exploite des infrastructures dans les domaines des transports, de l’urbanisme, du bâtiment, de l’industrie, de l’eau, de l’environnement et de l’énergie. Le groupe de conseil...
(Gabon Review 15/09/16)
Le pays participera à la septième édition du salon international des énergies renouvelables et du développement durable (Era 2016), du 24 au 26 octobre prochain, au centre des conventions d’Oran en Algérie. Les opérateurs du secteur des énergies renouvelables désireux de faire connaître leurs activités aux autres professionnels et d’accroitre leurs capacités à travers des partenariats mutuellement avantageux, se donnent rendez-vous à Oran en Algérie du 24 au 26 octobre 2016. La vocation de ce Salon est de réfléchir sur...
(AFP 03/09/16)
Les élections en Afrique sont souvent entachées d'accusations de fraude, mais sur le continent ces pratiques sont devenues flagrantes en raison de la mobilisation de la société civile et du développement de la technologie, selon des experts. Les scrutins organisés ces derniers mois dans plusieurs pays africains n'ont pas connu de contestation majeure, contrairement au Gabon, actuellement en proie à des troubles post-électoraux, dit à l'AFP Mathias Hounkpe, responsable du programme de Gouvernance politique à la fondation Osiwa (Open Society Initiative...
(RFI 03/09/16)
Depuis l'annonce de la réélection du président Ali Bongo Ondimba, mercredi 31 août, de violents affrontements entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre ont éclaté à travers le pays. Ces émeutes ont fait au moins cinq morts et ont été accompagnées de nombreux pillages. RFI a rencontré des commerçants qui ont tout perdu à cette occasion. Totalement désemparés, deux commerçants regardent ce qu’il reste de leur commerce, mais ne peuvent que constater les dégâts. Les toits en taule se...
(Le Monde 03/09/16)
Après la première élection d’Ali Bongo Ondimba en 2009, près de la moitié de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, avait été mise à sac. Et, dans la colère des pillards et des manifestants, tout ce qui symbolisait les relations entre la France et le régime Bongo, avait été ciblé. Le consulat de France mais aussi des installations de Schlumberger et Total-Gabon (une salle polyvalente, des stations-service…) avaient été visés. Port-Gentil avait à l’époque voté massivement pour l’opposant Pierre Mamboundou...
(Boursier 31/08/16)
Au 2e trimestre 2016, le chiffre d'affaires de Total Gabon s'élève à 194 millions de dollars, en hausse de 33 M$ (+20%) par rapport au 1er trimestre 2016 (161 M$). Cette augmentation s'explique principalement par celle du prix de vente des qualités de brut commercialisées par Total Gabon (+52 M$) et du négoce de pétrole brut pour le compte de tiers (+7 M$), partiellement compensée par la baisse des volumes vendus sur la période liée au planning des enlèvements (-22...

Pages

(RFI 29/09/16)
Alors que des rumeurs laissaient entendre que la CAN 2017 pourrait être délocalisée suite aux troubles qui ont agité le Gabon après la réélection controversée du président Ali Bongo, la Confédération africaine de football a confirmé que la compétition se déroulerait bien au pays des Panthères. La Confédération africaine de football a donc tranché, la Coupe d’Afrique des nations 2017 devrait bien se jouer au Gabon. Après les troubles qui ont agité le pays suite à la réélection controversée du président Ali Bongo, les rumeurs d’une délocalisation de la compétition au Maroc ou au Ghana circulaient. Le ministre de la Jeunesse et des Sports algérien Hadi Ould-Ali, avait également déclaré que son pays se tenait...
(Foot Africa365 28/09/16)
La CAF, réunie en Assemblée générale au Caire, a dévoilé les modalités du tirage au sort de la CAN 2017, programmé le 19 octobre prochain à Libreville. Les têtes de série seront le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Ghana et l’Algérie. Les seize pays qualifiés pour la CAN 2017 sont fixés sur les modalités du tirage au sort de l’épreuve. Les têtes de série seront le Gabon, pays organisateur, la Côte d’Ivoire, tenante du trophée et actuel numéro un africain au classement FIFA, le Ghana, finaliste sortant, et l’Algérie. Les critères de classement des seize équipes sont les suivants : les points obtenus lors des trois dernières éditions de la CAN (2015, 2013, 2012), les performances réalisées lors des éliminatoires...
(Autre média 28/09/16)
Après avoir signé un accord confirmant la tenue de la CAN 2017 au Gabon du 14 janvier au 5 février prochains malgré la situation tendue sur place, la CAF a dévoilé mardi soir la répartition des 16 qualifiés en quatre chapeaux qui seront utilisés pour le tirage au sort. Le compte à rebours vers la CAN 2017 est lancé ! Réuni ce mardi au Caire, le comité exécutif de la CAF a précisé les procédures du tirage au sort de...
(Gabon Review 28/09/16)
Le Real Madrid se serait résolu à recruter l’attaquant gabonais au mercato estival de 2017. S’il n’a pas clairement répondu aux appels de pied du buteur gabonais au dernier mercato d’été, le Real Madrid (D1 espagnole) aurait fait de Pierre-Emerick Aubameyang sa priorité pour le prochain marché des transferts en 2017. Selon le quotidien sportif espagnol AS, le club madrilène considère déjà l’attaquant comme un «futur Galactique», puisqu’il répond à «toutes les exigences requises» et qu’il est en pleine «maturité...
(AFP 27/09/16)
Le Gabon, pays hôte, la Côte d'Ivoire, le Ghana et l'Algérie ont été désignés têtes de série pour le tirage au sort de la CAN-2017 qui aura lieu le 19 octobre à Libreville, a indiqué mardi la Confédération africaine de football (CAF). La CAN-2017 est programmée du 14 janvier au 5 février au Gabon, pays divisé et touché par des violences post-électorales. Les quatre chapeaux pour le tirage : Pot 1: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana, Algérie Pot 2: Tunisie, Mali,...
(APA 27/09/16)
Le président gabonais, nouvellement réélu, Ali Bongo Ondimba, a assuré que son pays était prêt à abriter, comme prévu, la 31ème phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football du 14 janvier au 5 février 2017. «A l’heure où nous parlons, aucune raison ne s’oppose à ce que la CAN 2017 se tienne chez nous. Les stades seront prêts et nous aurons de beaux matches», a confié M. Ondimba dans une interview accordée aux chaines publiques Gabon...
(AFP 26/09/16)
Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a assuré que son pays était prêt à accueillir comme prévu la Coupe d'Afrique des Nations de football du 14 janvier au 5 février 2017, dans des propos rapportés lundi par le quotidien l'Union. "A l'heure où nous parlons, il n'y a pas de raisons pour que cette coupe ne se tienne pas chez nous. Les stades seront prêts et nous aurons de beaux matches", a déclaré M. Bongo lors d'un entretien samedi soir à la chaîne publique Gabon Télévision, reproduit in extenso...
(RFI 21/09/16)
Le ministre algérien de la jeunesse et des sports a déclaré que son pays avait les infrastructures nécessaires pour accueillir la CAN 2017 dans le cas où son organisation serait retirée au Gabon qui connaît actuellement des troubles post-électoraux. Le Gabon pourrait-il se voir retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2017 ? Pour le moment, il n’en est pas question, mais si la situation politique du pays, en proie à des violences suite à la réélection contestée du...
(Gabon Review 19/09/16)
Le directeur des Médias de la Confédération Africaine de Football (Caf), Junior Binyam, a confirmé, le 15 septembre surr Cameroun-info.net, la tenue de la coupe d’Afrique des nations(Can) au Gabon. Au moment où les rumeurs d’une délocalisation de la compétition se font de plus en plus persistantes, en raison de la crise postélectorale, le directeur des Medias de la Caf, Junior Binyam, vient de confirmer la tenue de la Can au Gabon. Dans une interview accordée à l’AFP et relayée...
(Foot Africa365 19/09/16)
L’idée de voir l’Algérie suppléer le Gabon pour l’organisation de la CAN 2017 fait son chemin. Dimanche, le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Hadi Ould-Ali, a déclaré dimanche que son pays était prêt à prendre le relais. « En cas de retrait officiel de la compétition par la CAF au Gabon, l’Algérie […] L’idée de voir l’Algérie suppléer le Gabon pour l’organisation de la CAN 2017 fait son chemin. Dimanche, le ministre algérien de la Jeunesse et...
(Gabon Eco 19/09/16)
En déplacement du côté de Niamey dans le cadre du match aller du 3ème et dernier tour des éliminatoires de la CAN U17 qui se jouera à Madagascar l’année prochaine, les Panthères ont plié l’échine face au Mena du Niger samedi 17 septembre dernier (0-1). Les Panthères du Gabon ont été dominées sur la plus petite des marques (0-1) samedi 17 septembre courant au stade Municipal de Niamey par le Mena du Niger en match aller du 3ème et dernier...
(Gabon Eco 16/09/16)
Malgré la sortie du Ministre des Sports, Blaise Louembé qui a tenu à rassurer l’opinion quant à la capacité du Gabon d’abriter la CAN Total 2017, il n’en demeure pas moins vrai que la Confédération Africaine de Football, CAF, émet des sérieuses réserves. Elle est très inquiète, en raison de l’actuel climat socio-politique gabonais. Pire l’institution faitière du football sur le continent envisage même d’octroyer l’organisation de cette compétition au Maroc. En raison de l’incertitude qui plane sur la stabilité...
(Afrique sur 7 15/09/16)
La CAN 2017 pourrait se jouer au Maroc en raison de la crise socio-politique qui secoue actuellement le Gabon. Telle est la pièce de rechange de la CAF au cas où la situation sécuritaire au pays de Bongo ne permettait pas d’organiser la compétition. CAN 2017, le Gabon disqualifié pour instabilité socio-politique ? L’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) est devenue une équation à plusieurs inconnues pour la CAF. En effet, les responsables de la Confédération africaine...
(France TV Info 15/09/16)
 
00:00
La presse africaine s’inquiète que les troubles post-électoraux au Gabon ne viennent à priver le pays de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations, prévue du 14 janvier au 4 février 2017. Les autorités de Libreville se veulent rassurantes, mais des médias évoquent un plan B avec l’Algérie ou le Maroc comme pays organisateur. Les autorités ne veulent pas entendre de «rumeurs» diffusées par la presse africaine. Non et non, et même des milliers de non: tout sera prêt le...
(Gabon Eco 14/09/16)
Sur une liste de dix joueurs composée entre autre de l’anglais Théo Walcott, l’Espagnol Héctor Bellerin d’Arsenal ou l’ivoirien Gervinho, l’international attaquant gabonais Pierre Emerick Aubameyang a été classé joueur le plus rapide dans le jeu vidéo PES 2017 dont la dernière version sort dans les prochains jours. Les deux simulations de football qui se développent de plus en plus notamment la PS Fifa et la Pro Evolution Soccer ont dévoilé leurs nouvelles versions. Le capitaine des Panthères du Gabon...
(RFI 10/09/16)
C’est le buzz du moment dans l’univers du football africain. La Coupe d’Afrique des nations 2017, prévue du 14 janvier au 5 février, doit être délocalisée en raison du climat politique tendu au Gabon, estiment de nombreux internautes. La CAN 2017 pourrait-elle se jouer au Maroc ou ailleurs ? Sur les réseaux sociaux, les fans de football africain, surtout ceux d’Afrique du Nord, s’enflamment déjà au sujet de la CAN 2017. Mais pas que pour des raisons sportives. Quelques jours...
(RFI 03/09/16)
Le Gabon a battu à l'extérieur, à Khartoum, le Soudan sur le score de 2-1. L'ouverture du score a été soudanaise par Nazar Hamed (25') avant les deux buts gabonais par Pierre-Emerick Aubameyang (32') et Bruno Ecuele Manga (41'). Le Soudan était déjà éliminé de la course à la CAN 2017.
(AFP 01/09/16)
"Il n'y a aucun changement, on suit la situation au Gabon", a expliqué à l'AFP Junior Binyam, le directeur des médias et porte-parole de la Confédération africaine de football (CAF), interrogé au sujet des émeutes au pays hôte de la CAN-2017 (14 janvier au 5 février). "Dans l'état actuel des choses, le calendrier communiqué par la CAF est maintenu, il n'y a pas de souci à se faire. Il y a un tirage au sort le 19 octobre prévu à...
(Agence Gabonaise de Presse 23/08/16)
Les six athlètes gabonais, engagés dans quatre disciplines aux Jeux Olympiques (J.O), n’ont pas fait bonne figure comme en 2012, à Londres, avec une médaille d’argent ou à Seoul, en 1998, où le meilleur résultat avait été une place en quarts de finale. A part le judoka Paul Kibakaï, qui a obtenu une victoire, les autres représentants ont été éliminés d’entrée de jeu. Le plus beau fleuron de la délégation gabonaise était incontestablement Antony Obame (+87 Kg), avec sa médaille...
(Agence Gabonaise de Presse 23/08/16)
La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé jeudi, que la cérémonie du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon abritera en 2017, se déroulera à Libreville le 19 octobre prochain. Tous les représentants des pays qualifiés, leurs entraîneurs notamment seront nombreux à faire le déplacement de la capitale gabonaise pour vivre le dernier grand rendez-vous avant le début des hostilités sur le terrain. C’est souvent en fonction des adversaires que chaque...

Pages

(Gabon Review 22/09/16)
L’originalité et la richesse de l’art sculptural gabonais sont mises en valeur, à la Maison de la Bresse en France, à travers l’exposition d’une douzaine de masques de différentes cultures du pays, sous le thème «expressions primitives». La Maison de la Bresse accueille, du 11 au 25 septembre, une exposition mettant en valeur 12 masques du Gabon, issus de plusieurs cultures du pays (punu, tsogho, fang, etc). Ces masques réunis à la Maison de La Bresse proviennent de collections aussi étranges et fascinantes. Il s’agit de la collection du docteur Albert Schweitzer, dont certains masques sont vieux de plus de 100 ans, et de deux collections personnelles : celle du conteur gabonais Chyc Polhit Mamfoumbi,...
(Gabon Review 16/08/16)
Remonté contre le positionnement politique de certains artistes, notamment en faveur d’Ali Bongo, le rappeur engagé du groupe Movaizhaleine n’a mis des gants, dans une vidéo publiée sur Youtube le 13 août, pour donner un cinglant coup de conscientisation à ses frères d’armes. Le duo rap que compose Maat Seigneur Lion avec Lord Ekomy Ndong reste visiblement constant et ne trahit pas les convictions qu’il a longtemps véhiculées dans ses textes. Un état d’esprit qu’il croyait partager avec d’autres rappeurs. Mais, désappointé, Maat Seigneur Lion n’en peut plus de supporter l’attitude trompe-l’œil de certains rappeurs, incapables de pratiquer ce qu’ils prêchent. «Vous êtes des grands frères. Pour beaucoup, vous êtes des modèles. Vous êtes même des idoles pour beaucoup. Le...
(AFP 27/07/16)
Le jeune Gabonais qui enflamme la toile depuis une semaine avec sa reprise d'un succès de Céline Dion s'est dit mercredi "ému" et "surpris" par son idole québécoise qui a salué son "talent" et partagé sa vidéo sur les réseaux sociaux. L'adolescent de 17 ans, qui n'a jamais pris de cours de chant et affirme avoir dû abandonner ses études "faute de moyens financiers", avait été filmé chantant "The power of love" assis sur les marches de sa cage d'escalier...
(AFP 26/07/16)
Un Gabonais de 17 ans bouleverse internet depuis une semaine avec sa reprise d'une chanson de la diva pop Céline Dion "The power of love" qui tombe à point nommé dans son pays en proie à des tensions pré-électorales. Près d'un million de visionnements et de partages pour une vidéo tournée dans une cage d'escalier d'un immeuble de Libreville: Samuel a touché les coeurs bien au-delà des frontières du Gabon avec son interprétation a capella du tube de la star...
(APA 20/07/16)
APA – Douala (Cameroun) - Le livre sous-titré « Fils de prélat ».de l’écrivain camerounais Armand-Claude Abanda, représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) sera inscrit au programme scolaire dès la rentrée scolaire en septembre prochain a-t-on appris de sources concordantes. Ce livre figurera notamment au programme en classe de seconde de l’enseignement général et technique, a confirmé Théophile Manganga, directeur général de l’Institut pédagogique national (IPNG) du Gabon. Le choix porté par les autorités académiques gabonaises sur cet ouvrage d’un...
(Gabon Review 28/06/16)
Face à la nouvelle de la disparition de Monsieur Philippe Mory, l’émoi, la tristesse et l’affection le disputent à la raison et au ressaisissement. Par Anaclé Bissielo1 Assurément, c’est une grande figure qui disparaît. On pense tout de suite à la vulgate, à l’image populaire quoique non simpliste et non exempte de noblesse, du père du cinéma gabonais et un des pionniers à l’échelle du cinéma moderne continental. Monsieur Philippe Mory était plus que cela et, prenant à témoin le...
(Gabon Actu 17/06/16)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a lancé jeudi la première récolte de la palmeraie de Mouila (sud du pays), une plantation aménagée sur une superficie de 43 000 hectares (ha), par le groupe agro-industriel singapourien Olam, a constaté l’envoyé spécial de Gabonactu.com. A l’aide d’un croché dédié, le numéro gabonais a arraché le régime des noix d’un jeune palmier à huile. Le geste symbolique a donné ainsi le coup d’envoi de la campagne de récolte. Plus de 5000 ouvriers...
(Gabon Eco 16/06/16)
L’artiste congolais Koffi Olomidé foule ce jeudi 15 juin, le sol gabonais pour participer à la semaine de la musique dont le premier acte débute dans 3 jours à Port-Gentil. Après avoir des jours durant annoncé dans un spot diffusé sur Gabon Télévision, sa présence au Gabon pour « la Semaine de la musique », l’artiste congolais Koffi Olomidé est attendu au Gabon aujourd’hui. Koffi Olomidé, le « selfieur »ne sera pas seul pour la série de spectacles. A ses...
(Gabon Actu 10/06/16)
Libreville, Gabon, Le film documentaire « Omar Bongo Ondimba », retraçant la vie et l’œuvre de l’ancien président gabonais, Omar Bongo Ondimba qui a dirigé le Gabon de 1967 à 2009 a été officiellement déposé mercredi aux Archives nationales du Gabon par son producteur, le journaliste de Radio France internationale (RFI), Alain Foka. La cérémonie, plutôt sympa et colorée a eu lieu dans l’esplanade de la Direction générale des Archives nationales, de la Bibliothèque nationale et de la Documentation gabonaise...
(Xinhua 08/06/16)
Philippe Mory, le père du cinéma gabonais, réalisateur et l'un des meilleurs acteurs du cinéma au Gabon, est décédé mardi soir à l'âge de 81 ans. Il s'est tiré une balle de fusil à pompe dans la bouche dans sa résidence de Nzeng Ayong à Libreville, a-t-on appris de sources concordantes. Le cinéaste le plus célèbre et talentueux du Gabon ne présentait pourtant pas de signes particulières de détresse. Selon un proche, il devait se rendre à Bongolo, l'hôpital de...
(RFI 08/06/16)
Il était le père du cinéma gabonais. Philippe Mory, réalisateur et l’un des plus grands acteurs du cinéma au Gabon s’est suicidé mardi soir dans sa résidence de Libreville où il a passé ses dernières années. Portrait. La triste nouvelle s'est rapidement répandue dans les réseaux sociaux. Le père du cinéma gabonais s'est donné la mort à son domicile. Ses voisins ont entendu une détonation d'arme à feu et ont découvert Philippe Mory, le « pape » du cinéma gabonais,...
(Gabon Review 30/05/16)
Au cours d’une très récente rencontre avec les acteurs culturels, artistes et écrivains, le président de la République a promis de mettre en œuvre ou d’accélérer des mesures censées dynamiser leur activité. Comme laissée pour compte depuis plusieurs années, la culture bénéficie toujours d’une faible attention. Pourtant, ses principaux acteurs n’ont cessé de déplorer une situation bien connue des pouvoirs publics. Le 27 mai dernier, le président de la République a rencontré les acteurs culturels, artistes et écrivains, leur promettant...
(Gabon Review 27/05/16)
La première quinzaine commerciale de Guinée au Gabon a lieu à Libreville du 26 mai au 5 juin prochains. Le ministre délégué auprès du ministre de l’Artisanat a ouvert, le 26 mai dernier, la première foire artisanale de Guinée à Libreville. «Cette rencontre culturelle et commerciale, la première du genre depuis la signature en 2000 de l’accord de coopération commerciale entre les deux États, témoignerait de l’excellence des relations diplomatiques qui unissent nos deux pays et matérialise le grand intérêt...
(Xinhua 27/05/16)
La ministre gabonaise déléguée au Commerce Mme Irène Lindzondzo a inauguré jeudi la 1ère édition de la foire artisanale de la Guinée Conakry à Libreville. Des artisans, des marchands, acheteurs et visiteurs venus de divers horizons du pays ont pris d'assaut les couloirs de cette foire. Les pagnes traditionnels notamment le basin étaient la principale attraction des visiteurs. Outre la lingerie, les guinéens ont apporté à Libreville des produits de beauté, des sacs à main et autres produits conçus par...
(Gabon Eco 26/05/16)
Après un long teaser, les programmes de « Gabon 24 », la chaine thématique de l’audiovisuel public, ont bel et bien été lancés le 24 mai dernier, en présence d’Ali Bongo Ondimba et du gotha administratif de la République. Pression liée à la présence du Chef d’Etat ou précipitation ? Toujours est-il que de nombreux impairs ont été enregistrés et laissent dubitatifs de nombreux observateurs quant au professionnalisme du personnel du nouveau-né de l’univers médiatique gabonais. Analyse. Si l’on peut saluer la volonté des plus hautes autorités gabonaises de porter...
(Gabon Eco 25/05/16)
Prévue du 30 mai au 4 juin prochain, la 3ème édition des Sambas Professionnels, séminaire d’échanges organisé par 3MJ Consulting, a pour marraine la française Christine Kelly, attendue dans la capitale gabonaise dimanche prochain. A en croire, Josiane Matene, Responsable de 3 MJ. Consulting, la 3ème édition des Salons Professionnels aura lieu à partir du 30 mai, et ce, jusqu’au 4 juin prochain, dans les locaux du complexe scolaire « Michel Dira ». Et pour cette édition 2016, la journaliste...
(RFI 17/05/16)
Comme chaque dimanche, La Semaine de… Denise Epoté, de TV5 Monde, en ligne d’Essaouira, au Maroc, avec Sonia Ghezali. Les sujets de la semaine : - la dix-neuvième édition du festival Gnaoua et Musiques du monde à Essaouira, au Maroc ; - la crise au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), au Gabon ; - un hommage au penseur et écrivain malien Amadou Hampâté Bâ, décédé à Abidjan il y a 25 ans.
(Gabon Review 10/05/16)
Vainqueur de la deuxième édition du concours de détection de talents «Airtel Trace music», Adididet Chandrica représentera le Gabon lors de la finale panafricaine, le 11 juin prochain à Lagos au Nigeria. Organisée en partenariat avec Airtel Gabon, la deuxième édition du concours de détection de talents Airtel Trace music, dont la finale a eu lieu le 6 mai dernier, a vu Adididet Chandrica remporter le premier prix. D’autres artistes étaient en lice, notamment Ginaelle, Arnaud Eyagha Edzo (25ans), Franck...
(Gabon Review 30/04/16)
A la faveur d’une récente visite du représentant spécial de son secrétaire général, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) s’est engagée à relancer les Centres de lecture et d’animation culturelle (Clac). Plusieurs années après la mission d’évaluation, dont le but était de mettre en pratique la volonté du gouvernement d’étendre le réseau de lecture publique qui se résumait en 2008 à neuf centres, et la visite en août 2015 de Michaëlle Jean, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a réaffirmé,...
(Agence Gabonaise de Presse 28/04/16)
Deux films gabonais Dialemi et Air de stationnement ont été projetés lors la 32ème édition du festival international de cinéma « Vues d’Afrique » tenu à Montréal du 17 au 24 avril 2016, indique une source diplomatique. « Dialemi » de Nadine Otsobogo et « Aire de Stationnement » de Sosthène Ngokila ont été projetés au public canadien le 22 avril, journée consacrée au Gabon (en commémoration de la journée de la terre). En fin de journée, un hommage a...

Pages

(RFI 29/09/16)
Au Gabon, alors que Ali Bongo Ondimba a fait appel au dialogue et à l'unité lors de son investiture mardi 27 septembre, l'opposant Jean Ping conteste toujours les résultats. Le candidat malheureux à la présidentielle a rencontré les ambassadeurs de France, des Etats-Unis, de l'Union européenne ainsi que le représentant spécial de l'ONU en Afrique centrale. Dans cette allocution en ouverture de la réunion, l'opposition l'a répété : pas question de reconnaitre Ali Bongo Ondimba comme président et son premier mandat se termine le 15 octobre. Pas question non plus de cautionner des « arrangements d’arrière-boutique », une référence au gouvernement d'union évoquée par le pouvoir. Dans son discours, l'opposition a estimé que « viendra...
(RFI 29/09/16)
Alors que des rumeurs laissaient entendre que la CAN 2017 pourrait être délocalisée suite aux troubles qui ont agité le Gabon après la réélection controversée du président Ali Bongo, la Confédération africaine de football a confirmé que la compétition se déroulerait bien au pays des Panthères. La Confédération africaine de football a donc tranché, la Coupe d’Afrique des nations 2017 devrait bien se jouer au Gabon. Après les troubles qui ont agité le pays suite à la réélection controversée du président Ali Bongo, les rumeurs d’une délocalisation de la compétition au Maroc ou au Ghana circulaient. Le ministre de la Jeunesse et des Sports algérien Hadi Ould-Ali, avait également déclaré que son pays se tenait prêt à organiser la CAN...
(RFI 28/09/16)
Le président du Gabon, Ali Bongo, a prêté serment mardi 27 septembre 2016 pour son deuxième mandat de sept ans. La cérémonie d'investiture a eu lieu au Palais du bord de mer, en présence de quatre chefs d'Etat et de plusieurs premiers ministres africains. La France, l'Union européenne et les Etats-Unis étaient représentés par leur ambassadeur. Dans son discours, Ali Bongo a renouvelé l'offre d'un dialogue politique. Quels sont ses défis ? Le président Ali Bongo entame son deuxième septennat...
(L'Express 28/09/16)
Samedi 24 septembre, la Cour constitutionnelle gabonaise validait la réélection du président Ali Bongo, fils de l'ancien chef de l'Etat Albert-Bernard Bongo. A eux deux, ils cumulent près d'un demi-siècle à la tête du pays. L'historien et politilogue Wilson-André Ndombet revient sur cette dynastie. On ne peut bien comprendre l'avènement au pouvoir de la dynastie Bongo au Gabon, en 1967, sans la mettre en rapport, d'une part avec l'histoire des crises institutionnelles du territoire colonial français du Gabon avant son indépendance (1960), d'autre part avec le rôle joué jusqu'à sa mort par le président Léon Mba en faveur...
(RFI 27/09/16)
C’est donc reparti pour sept ans, au Gabon, avec l’investiture d’Ali Bongo, ce mardi 27 septembre 2016. Une cérémonie qui est intervenue après la confirmation des résultats de la présidentielle par la Cour constitutionnelle, et qui s’est tenue au Palais du bord de mer de Libreville. Ali Bongo a prêté serment en tenue d’apparat, et il a pris place sous les applaudissements dans le fauteuil de président de la République, chef de l’Etat. Puis vingt-et-un coups de canon ont retenti...
(Le Monde 27/09/16)
Etait-ce pour chasser les mauvais esprits ? Une entêtante odeur d’encens flottait, mardi 27 septembre, à l’intérieur du salon d’honneur du Palais du bord de mer à Libreville, le siège de la présidence. Ali Bongo Ondimba, 57 ans, a été officiellement réinvesti pour un second septennat à la tête du Gabon. Moins de quatre jours après que la Cour constitutionnelle eut, au cœur de la nuit, validé sa réélection, la prestation de serment a été organisée en toute hâte. La...
(BBC 27/09/16)
Le président gabonais a été investi mardi pour un deuxième mandat de sept ans, toujours contesté par l'opposition. L'investiture du président gabonais, Ali Bongo, a eu lieu mardi sous haute sécurité au palais présidentiel du bord de mer, à Libreville. Au total, quatre chefs d'État ont assisté à l'événement dont les présidents du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, du Togo, Faure Gnassingbé, du Niger, Mouhamadou Issoufou, et leur homologue de Sao Tomé et Principe étaient présents. De leur côté, le Premier...
(RFI 27/09/16)
La France constate que « l'examen des recours n'a pas permis de lever tous les doutes », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, suite à la réélection du président sortant Ali Bongo. C’est dans la nuit du 24 septembre que la Cour constitutionnelle du Gabon a proclamé les résultats définitifs. « Nous déplorons que le quai d'Orsay se soit déporté à Bruxelles », a répondu Libreville. 2016 n'est pas 2009. En 2009, en effet, Paris s'était...
(Le Monde 27/09/16)
Libreville ne s’est pas enflammée. La validation de la réélection d’Ali Bongo Ondimba par la Cour constitutionnelle, dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 septembre, n’a donné lieu à aucune célébration de joie ou mouvement de colère. La rue appartient aux militaires et aux policiers, et la capitale gabonaise semble étourdie par la peur de connaître de nouvelles violences. Dans le quartier de Rio, Christian prévient : « C’est un calme trompeur. Le président a donné comme mot d’ordre de rester calme, alors rien ne se passe. Mais regardez tout de même, si Ali Bongo avait vraiment gagné avec plus de 50 % des voix, il devrait...
(RFI 27/09/16)
Trois jours seulement après la validation de sa réélection par la Cour constitutionnelle, le président gabonais Ali Bongo Ondimba sera investi pour un second septennat ce mardi 27 septembre. La cérémonie de prestation de serment aura lieu au palais présidentiel du bord de mer. La Cour constitutionnelle a tranché, la cérémonie d’investiture peut avoir lieu. Le président Ali Bongo Ondimba va prêter serment devant la Cour ce mardi, en présence des deux chambres du Parlement. Six cents invités sont attendus. Selon le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Billie Bi Nzé, le Tchadien Idriss Déby, président en exercice de l’Union africaine, sera représenté par son Premier ministre...
(Ouest-France 27/09/16)
L'entourage d'Ali Bongo Ondimba a lancé une nouvelle critique envers la France, mardi, avant l'investiture du président du Gabon pour son second septennat après sa réélection, toujours contestée par l'opposition. Il évoque aussi la mise en place d'un gouvernement d'ouverture. « On veut aller vite. Il faut mettre en place un nouveau gouvernement », a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement au Gabon, Alain-Claude Bilie-By-Nze, à des journalistes tandis que les invités arrivaient pour la prestation de serment...
(BBC 27/09/16)
Quelques pays africains seront représentés à la cérémonie d'investiture d'Ali Bongo Ondimba, qui se tient ce mardi 27 septembre, à Libreville, quatre jours après la validation, par la Cour constitutionnelle, des résultats du scrutin du 27 août dernier. Parmi les pays africains dont les représentants sont annoncés dans la capitale gabonaise figurent le Maroc, le Tchad, le Cameroun, le Rwanda, le Congo, le Mali et le Sénégal. Joint par la BBC, Alain-Claude Bilie Bi Nzé, le porte-parole du gouvernement gabonais,...
(Mediapart 27/09/16)
J’indiquerai dans les prochaines heures, sur la chaîne publique d’information GABON 24, que je suis d’accord avec la proposition de DIALOGUE NATIONAL à condition de s’entendre au préalable sur la nature de ce dialogue. Nous avons besoin, avant tout, d'une commission efficace pour éviter un monologue du pouvoir et installer un vrai DIALOGUE, une plus grande TOLERANCE et donc un début de PAIX acceptable par tous au cours du futur débat national, s'il a lieu. Il ne s’agit pas de...
(RFI 27/09/16)
Le calme règne à Libreville depuis la proclamation vendredi par la Cour constitutionnelle des résultats définitifs qui confirment la victoire du président Ali Bongo Odimba. Mais la crise politique n'est pas encore réglée. Le chef de l'Etat propose un dialogue national, proposition que rejette Jean Ping qui appelle ses partisans à rester mobilisés. A Libreville, l'atmosphère est particulière. A Libreville, la vie reprend doucement son cours. Au marché Mont Bouet, le plus grand de la capitale, l'activité a repris, mais...
(Le Monde 26/09/16)
C’est au cœur de la nuit, samedi 24 septembre, peu avant une heure du matin, que le verdict est tombé. Dans une capitale déserte, étroitement quadrillée par les militaires et les policiers, la Cour constitutionnelle a validé la réélection d’Ali Bongo Ondimba. Sans la moindre surprise, la plus haute juridiction du Gabon n’a pas inversé les résultats provisoires proclamés fin août par la Commission électorale. Ceux-ci donnaient une très courte avance de moins de 6 000 voix au président sortant...
(La Croix 26/09/16)
Alors que la Cour constitutionnelle a reconnu l’élection du président sortant, des arrestations ont eu lieu dans les rangs de l’opposition. Le camp de Jean Ping espère une intervention de la Communauté internationale. « Libreville est très calme, à ma grande surprise », constatait le 25 septembre un expatrié français vivant dans la capitale gabonaise. « Nous nous attendions à des réactions plus vives dans la rue, comme il y a trois semaines. Mais cette fois, le régime a déployé...
(Financial Afrik 26/09/16)
Deux chiffres peuvent résumer le Gabon au lendemain d’un scrutin présidentiel coûteux tant sur les finances publiques que sur l’image. Le déficit des finances publiques se rapproche de -5% en 2016 contre 2,3% en 2014. En deux ans, le matelas s’est affaissé. La marge de manœuvre s’est estompée. Le président Bongo doit recourir à l’endettement (pas évident quand la dette publique se rapproche des 50%) et en même temps contenir les dépenses publiques tout en veillant à la poursuite des...
(Libération 26/09/16)
Questions à... Wilson N'Dombet, professeur titulaire de l'Université Omar Bongo de Libreville. Il a récemment publié aux éditions de L'Harmattan : "Processus électoraux et immobilisme politique au Gabon (1990-2009)". Du 1er mars au 19 avril 1990 se tenait la conférence nationale (non souveraine) du Gabon : de quoi s’agissait-il ? Arrivé au pouvoir le 2 décembre 1967 et créant le 12 mars 1968 un parti unique, le Parti Démocratique Gabonais (PDG), le président Omar Bongo va se heurter à crise...
(BBC 26/09/16)
Un calme précaire règne à Libreville, la capitale gabonaise, depuis la confirmation de la victoire d'Ali Bongo Ondimba par la Cour constitutionnelle, dans la soirée du vendredi 23 septembre. Un important dispositif sécuritaire constitué de policiers, de militaires et de gendarmes est visible dans les principales artères de Libreville depuis l'annonce de la décision de cette juridiction. La Cour constitutionnelle a confirmé la réélection du chef de l'Etat sortant avec 50,66 % des voix, contre 47,24 % pour son principal...
(RFI 26/09/16)
Après l'Union africaine, les Etats-Unis, la France et le Maroc, l'Union européenne a réagi dimanche 25 septembre à la proclamation des résultats définitifs de l'élection présidentielle par la Cour constitutionnelle du Gabon, qui a vu la réélection du président sortant Ali Bongo. La mission d'observation européenne avait déjà regretté que la Cour n'ait pas rectifié «de manière satisfaisante les anomalies observées». Et la réaction de la haute représentante pour les relations extérieures, Federica Mogherini, ne ménage pas le gouvernement. Dans son communiqué, la diplomatie de l'Union européenne exprime une certaine amertume envers le gouvernement gabonais.

Pages