Lundi 25 Septembre 2017
(Financial Afrik 21/09/17)
La Banque africaine de développement annonce un appui budgétaire de 1,5 milliard de dollars, soit environ 900 milliards de F Cfa, en faveur du Gabon. Le financement sera étalée sur les trois ans que dure la mise en œuvre du Plan de relance financé par l’institution financière. La première tranche du montant global, à savoir 131 milliards de F Cfa, a déjà été décaissée au mois de mars. La deuxième phase reste à être ratifiée. L’emploi des fonds fera l’objet d’évaluations permanentes des équipes de l’institution financière panafricaine, engagée aux côtés du FMI et de la Banque mondiale pour donner un coup de fouet à la croissance économique du Gabon. Le Gabon doit donc impérativement...
(Agence Ecofin 21/09/17)
Sur la période 2017-2019, la Banque africaine de développement s’est engagée à accompagner le plan de relance de l’économie gabonaise, à travers un appui budgétaire de 1,5 milliard de dollars soit environ 900 milliards de FCfa. Cette somme, dont la première tranche de 131 milliards de FCfa a été décaissée au mois de mars, sera étalée sur les trois ans que dure la mise en œuvre du Plan de relance. L’emploi des fonds fera l’objet d’évaluations permanentes des équipes de l’institution financière panafricaine, engagée aux côtés du FMI et de la Banque mondiale pour donner un coup de fouet à la croissance économique du Gabon. La nouvelle a été délivrée le 18 septembre dernier à Libreville par le directeur général...
(L'Union 20/09/17)
Après plusieurs retards à l’allumage, la nouvelle grille des prix est officiellement entrée en vigueur dans toutes les surfaces commerciales de Libreville et ses environs. Elle concerne 167 produits, et les prix affichés ne devraient pas connaître de changement pendant une durée de 6 mois. CENSÉE entrer en vigueur le 15 août dernier, la nouvelle mercuriale des prix est enfin effective depuis le 18 septembre dernier à Libreville. Ceci après la signature du protocole d'accord entre l’Etat, les opérateurs et...
(Financial Afrik 20/09/17)
La Banque gabonaise de développement (BGD) a un nouveau directeur depuis quelques jours, en la personne de Steeve Lenyango. Sous administration provisoire depuis le 20 mars 2017, en raison de ses graves manquements et de son bilan jugé négatif par la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC), la BGD espère rebondir avec son nouveau manager. Celui-ci devrait immédiatement prendre ses fonctions, en tant qu’administrateur intérimaire et fermer la page Roger Owono Mba, qui n’a pas pu redresser l’établissement. Ce dernier a...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans une publication de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) datée du 18 septembre, l’on découvre une information plutôt inquiétante concernant le secteur bancaire dans la Cemac. En effet, Abbas Mahamat Tolli, président de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) et gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a révélé au cours d’une réunion tenue en juillet dernier à Ndjamena, au Tchad, que plus de la moitié des banques dans la sous-région ne disposent...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Le siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a abrité le 15 septembre à Libreville, le lancement de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation Mondiale pour le commerce (OMC) en Afrique centrale. Claude Sinzogan, représentant de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique présent à la cérémonie, a expliqué que globalement, le projet vise à renforcer l’intégration régionale à travers des actions visant à stimuler le commerce et la...
(Financial Afrik 19/09/17)
Le Forum Maroc – Gabon qui vient de se terminer à Rabat a été l’occasion pour les entreprises et investisseurs marocains d’annoncer leur intention d’investir plusieurs milliards de dollars au Gabon dans les secteurs des Infrastructures, de l’Economie numérique, de l’Agro-industrie et des installations sanitaires, notamment. Réunissant près de 300 participants dans les locaux de la chancellerie de l’Ambassade du Gabon, à Rabat et destiné à promouvoir les investissements directs et à dynamiser les échanges entre les deux pays, le...
(Gabon Eco 19/09/17)
L’assureur, Sunu Assurances vie Gabon vient de lancer, en partenariat avec la compagnie de distribution des produits pétroliers, Engen Gabon, un nouveau produit : « Engen Assur + ». Il s’agit d’une assurance maladie ou décès, c’est selon. Ce nouveau produit est le fruit d’un partenariat entre Sunu Assurances vie Gabon et Engen Gabon, deux opérateurs économiques évoluant dans des secteurs différents. Jean Constant Assi et Jean-Pierre Payet, respectivement Directeur Général de Sunu Assurances Vie Gabon d’Engen Gabon viennent d’officialiser...
(Agence Ecofin 18/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI) craint une nouvelle baisse des réserves des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) au niveau de leur banque centrale, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). C’est le message passé par Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint de l’institution, alors en visite au Cameroun du 14 au 15 septembre. « Les réserves de la Beac se sont stabilisées, mais elles demeurent faibles. Les retards observés dans la...
(Agence Ecofin 14/09/17)
La tenue à Abidjan, du 4 au 8 septembre 2017, de la 7ème édition du Forum pour la révolution verte en Afrique, a donné l’occasion à la délégation gabonaise de prendre langue avec les acteurs du monde rural ivoirien et de s’enrichir des expériences de ce pays en matière agricole. C’est dans cette optique que le ministre de l’Agriculture, de l’élevage, en charge du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi et son homologue de Côte d’Ivoire, Mamadou Sangafowa Coulibaly (photo), ont...
(Agence Ecofin 13/09/17)
Un atelier national sur l’initiative de développement durable du palmier à huile en Afrique, TFA 2020 se tient actuellement à Libreville, la capitale gabonaise. Initiés par le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage chargé du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi et son délégué, Patricia Taye Zodi, en partenariat avec WWF Proforest et TFA, ces travaux indiquent les experts, revêtent un caractère particulier pour la filière palmier à huile. Ils visent notamment à : soutenir l’élaboration et la mise en œuvre d’un ensemble de principes nationaux et régionaux qui régiront le développement d’un secteur palmier responsable, à sensibiliser les parties prenantes à la production responsable d’huile de palme durable, à renforcer...
(Agence Ecofin 13/09/17)
Pour permettre à l’ensemble des populations réparties sur le territoire de bénéficier des services de télécommunications, notamment la téléphonie mobile et internet, le gouvernement a entrepris la construction d’infrastructures pilotes dans 2 700 villages, à travers le programme «Service universel des communications électroniques en République gabonaise». Cette initiative fait suite à la réalisation d’une étude conduite par l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep), qui a révélé que 85% de la population établie sur 25% du...
(La Tribune 13/09/17)
Une forte délégation d'hommes d'affaires gabonais a quitté hier Libreville à destination de Rabat au Maroc. D'après les autorités du Gabon, le groupe est attendu au Forum économique Maroc-Gabon qui se tiendra les 14 et 15 septembre dans la capitale du Maroc. Des hommes d'affaires du Gabon ont quitté la capitale Libreville ce lundi 11 septembre 2017 à destination de Rabat au Maroc. A en croire les autorités gabonaises, il s'agit d'une délégation attendue dans le Royaume chérifien dans le...
(Autre média 13/09/17)
La tenue à Abidjan, du 4 au 8 septembre 2017, de la 7ème édition du Forum pour la révolution verte en Afrique, a donné l’occasion à la délégation gabonaise de prendre langue avec les acteurs du monde rural ivoirien et de s’enrichir des expériences de ce pays en matière agricole. C’est dans cette optique que le ministre de l’Agriculture, de l’élevage, en charge du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi et son homologue de Côte d’Ivoire, Mamadou Sangafowa Coulibaly, ont eu...
(APA 12/09/17)
Une mission d’experts du Processus de Kimberley séjourne à Libreville du 11 au 15 septembre, à l’effet d’aider le pays à adhérer au Processus de Kimberley, présenté comme un régime international de certification des diamants bruts réunissant gouvernements, industriels et société civile. La mission a ainsi pour objectif d’auditer et évaluer le système mis en place permettant l’application des différentes procédures et protocoles de gestion et de suivi de l’activité de la filière diamant au Gabon. Pour le gouvernement gabonais,...
(Agence Ecofin 12/09/17)
Le commerce des diamants échappe encore au contrôle de l’administration. Pour assurer la traçabilité, la transparence et la protection des producteurs de ce minerai, le gouvernement s’est engagé dans l’intégration du Processus de Kimberley, un régime international de certification des diamants bruts, réunissant gouvernements, industriels ainsi que la société civile, avant la fin de cette année. A cet effet, une délégation d’experts de cette initiative qui lutte contre l’exploitation illégale des diamants, séjourne à Libreville, depuis le 11 septembre, afin...
(Agence Ecofin 11/09/17)
A Rabat, capitale du royaume chérifien, le Gabon veut se saisir de la tribune du forum d’affaires, organisé dans les locaux de l’ambassade, haute représentation du pays au Maroc, pour étaler ses ambitions de développement ainsi que sa politique économique articulée autour de la diversification des sources de croissance. Les investisseurs et opérateurs économiques marocains, présents à cette grand’messe qui entend donner un souffle nouveau aux échanges entre les deux partenaires commerciaux, seront face aux décideurs et autres responsables gabonais...
(Agence Ecofin 11/09/17)
Le gouvernement gabonais poursuit sa dynamique de développement de l’agro-industrie. Ainsi, en 2016, les investissements dans la filière de l’hévéaculture, ont atteint un montant de 11,1 milliards de FCfa. Ils ont été consacrés à l’aménagement et à l’extension des plantations, la régénération du matériel végétal des fermes et l’amélioration de la productivité. Toutefois, dans l’ensemble, la filière a enregistré de nouvelles contre-performances avec une dégradation des volumes usinés. Selon la direction générale de l’Economie, en raison notamment du vieillissement des...
(Libération (ma) 11/09/17)
Le Forum économique Maroc-Gabon au titre de l'année 2017 se tiendra les 14 et 15 septembre à Rabat, avec pour objectif majeur de participer à la consolidation des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays, rapporte la MAP. Destiné à promouvoir les investissements directs et à dynamiser les échanges entre le Maroc et le Gabon, ce forum permettra aux investisseurs marocains de découvrir les opportunités d'investissement offertes par le Gabon et aux agences, parties prenantes de la nouvelle stratégie...
(Financial Afrik 08/09/17)
Après ces premiers pas il y a moins de trois ans, le Forum économique Gabon-Maroc sera une nouvelle fois organisé les 14 et 15 septembre prochain à Rabat au Maroc à l’initiative de l’Ambassade du Gabon au Maroc. Objectif ; consolider les échanges économiques et commerciaux entre Libreville et Rabat. Au Maroc, l’initiative de la représentation gabonaise vise à promouvoir les secteurs de l’économie gabonaise comme ceux de l’énergie, de l’économie verte, de l’agriculture, de la pêche, du tourisme ou...

Pages