Vendredi 21 Juillet 2017

Gabon: un journaliste arrêté pour l'interview d'un syndicaliste

Gabon: un journaliste arrêté pour l'interview d'un syndicaliste
(AFP 20/06/17)

Un journaliste a été arrêté au Gabon suite à la diffusion de l'interview d'un leader syndical lui-même en détention, a appris l'AFP lundi de sources concordantes.

Juldas Biviga de radio Massanga, un média local de Tchibanga (sud-ouest), a été arrêté samedi après la diffusion d'une interview du syndicaliste Marcel Libama, détenu depuis le 15 juin, a appris l'AFP auprès d'un leader syndical et d'une journaliste du même média.

Le syndicaliste serait poursuivi pour diffamation par voie de presse contre le procureur de Tchibanga, indique-t-on de source syndicale. L'interview avait été réalisée avant son arrestation. Joint par l'AFP, le procureur n'a pas répondu.

La Confédération syndicale Dynamique unitaire demande la libération de MM. Libama et Biviga et dénonce des "arrestations arbitraires".

Fin mars, le gouvernement du Gabon avait décidé d’interdire les activités d'une confédération de syndicats d'enseignants, la Conasysed, en grève depuis fin 2016.

La société civile et l'opposition dénoncent aussi les détentions du cyber-activiste Landry Amiang, détenu depuis son retour des États-unis mi-août, de l'ancien député Bertrand Zibi Abeghe, arrêté le 31 août pour "trouble à l'ordre public", ainsi que d'Alain Djally, aide de camp de Jean Ping, rival du président Ali Bongo Ondimba.

Le Gabon est toujours en proie à des tensions politiques, sociales et économiques dues à la chute du prix du pétrole, neuf mois après la réélection contestée d'Ali Bongo face à M. Ping qui se proclame toujours "président élu".

La proclamation des résultats de l'élection avait donné lieu à des violences meurtrières début septembre, qui feront l'objet d'un examen préliminaire d'une mission de la Cour pénale internationale (CPI) au 20 au 22 juin au Gabon.

Commentaires facebook