Jeudi 19 Octobre 2017

Véhicules administratifs : La belle offrande de Nyonda

Véhicules administratifs : La belle offrande de Nyonda
(Gabon Review 05/10/17)

Visant à la maitrise de la dépense publique, l’opération de recensement et de déclassement des véhicules administratifs mis en circulation depuis sept ans et plus a été lancée, le 3 octobre à Libreville, par le ministère du Budget.

La secrétaire générale du ministère du Budget a procédé, le 3 octobre à Libreville, au lancement de l’opération de recensement et de déclassement des véhicules administratifs mis en circulation depuis sept ans et plus. «Nous voulons sortir ces véhicules du fichier national des véhicules administratifs. Nous avons la ferme intention de toiletter notre fichier», a expliqué Yolande Nyonda.

Dans ce sens, les agents publics utilisateurs desdits véhicules ont été priés de se rendre à l’Ecole nationale de police (Escap), dans la commune d’Owendo. L’opération consiste à expertiser le véhicule par les techniciens de la direction générale du patrimoine, une structure sous-tulle du ministère du budget.

Après évaluation de l’état mécanique et de la performance du moyen roulant, un prix symbolique sera attribué au véhicule, allant de 500 000 francs CFA à plus, selon la marque et l’âge du véhicule. Si l’opération s’étend sur un mois, un premier programme, allant du 4 au 6 octobre, a été arrêté par le ministère du Budget.

La journée du 4 octobre est ainsi dédiée aux véhicules des ministères de l’Economie numérique, de l’Agriculture, des Eaux et Forêts et des Travaux publics. Le 5 octobre, par contre, l’expertise concernera les véhicules des ministères de l’Intérieur, des Mines, du Tourisme, de l’Habitat et de l’Education nationale. Enfin, les véhicules du ministère de la santé seront expertisés le 6 octobre.

«Il faut savoir que derrière chaque véhicule de fonctions, chaque véhicule administratif, chaque véhicule de service, il y a une police d’assurance qui est accolée. Alors on paie des assurances de ces véhicules qui sont dans la nature, ça ne pouvait plus continuer», a déclaré Yolande Nyonda. «Tout véhicule concerné et non expertisé sera réquisitionné par les forces de défense et de sécurité», a prévenu la secrétaire générale du ministère du Budget.

L’opération vise par ailleurs à maitriser la dépense publique conforment aux lignes directrices du Plan de relance économique (PRE). Le ministère de Budget entend réaliser plusieurs millions de francs CFA d’économie, à travers l’opération de recensement et de déclassement des véhicules administratifs.

Commentaires facebook