Jeudi 19 Octobre 2017

Tropicale 2017 : l’espagnol Mikel Aristi Gardoki gifle ses concurrents à Akiéni

Tropicale 2017 : l’espagnol Mikel Aristi Gardoki gifle ses concurrents à Akiéni
(Gabon Actu 28/02/17)

L’espagnol Mikel Aristi Gardoki a remporté lundi la première étape de la 12ème édition de la Tropicale Amissa Bongo qui s’est déroulée sur une distance de 150 km, entre Moanda et Akiéni, dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), a constaté un envoyé spécial de Gabonactu.com

Sociétaire de l’équipe française Delko Marseille Provence KTM, Mikel Aristi Gardoki, a réalisé un temps de 3 heures 42 minutes et 48 secondes. Il devance le coureur français Tony Hurel de Direct Energie de 5 secondes. La troisième marché du podium a été occupée par le Biélorusse de l’écurie de Minsk Cycling Club Stanislau Bazhkou. Il a 8 secondes d’écart avec le vainqueur.

Pour sa première victoire, Mikel Aristi Gardoki enfile également le maillot Jaune, maillot du leader de la course. Professionnel depuis 2013, le coureur espagnol participe pour la première fois à la Tropicale Amissa Bongo, première course cycliste africaine classée par l’Union cycliste internationale (UCI) en catégorie 2.1. Celle-ci ouvre le calendrier mondial de l’UCI.

La première Etape de la petite reine 2017 reste la première victoire dans la carrière du cycliste espagnol qui a déjà participé sur 13 courses à travers le monde. Le 22 février 2017, Mikel Aristi Gardoki est arrivé 30ème dans le classement de la 2ème étape du Tour cycliste international La Provence en France.

Dans le classement général, le premier africain, l’Erythréen Meron Abraham a occupé la 8ème place. Il est distancé du vainqueur de 11 secondes.

Le coup d’envoi de la course très disputée a été donné sous une pluie fine à Moanda, une ville minéralière du pays. L’équipe gabonaise composée de 6 coureurs a boycotté la course pour primes impayées. Les coureurs ne se sont pas présentés sur la ligne de départ. Selon le règlement de l’UCI, l’équipe gabonaise, serait définitivement disqualifiée de la Tropicale Amissa Bongo 2017.

La 2ème étape se déroulera demain sur une distance de 98 km entre Léconi et Franceville, capitale de la province du Haut-Ogooué. La troisième étape sera courue sur le parcours Mounana-Koumoutou (157 km) dans la province de l’Ogooué-Lolo.

Le Notable

Commentaires facebook