Samedi 18 Novembre 2017

Rougier Cameroun bénéficie d’une compensation fiscale de 1,3 milliard FCFA au 1er semestre 2017

Rougier Cameroun bénéficie d’une compensation fiscale de 1,3 milliard FCFA au 1er semestre 2017
(Agence Ecofin 09/11/17)

Dans son rapport semestriel 2017, la filiale de Rougier au Cameroun (Société forestière et industrielle de la Doumé) informe qu’elle bénéficiera d’une compensation fiscale de 2 millions d’euros (environ 1,3 milliard FCFA).

Cette opération financière, explique l’entreprise forestière, découle de la compensation entre les crédits de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et les dettes fiscales au Cameroun. Mais seulement, note Rougier, le semestre a été marqué par un mix produits-essences peu favorable et par l’engorgement du port de Douala arrivé à saturation. Conséquence, à Mbang, où l’entreprise dispose d'installations, la qualité des grumes est restée relativement basse, malgré une sélection accrue à l’abattage, avec une incidence directe sur les performances industrielles.

« Les retards de facturation dus à la congestion du port de Douala ont, par ailleurs, pénalisé la trésorerie. Les volumes de grumes roulés ont, de fait, été inférieurs aux attentes, limitant ainsi la croissance attendue des exportations de grumes et pénalisant l’approvisionnement de la scierie.», explique l’entreprise. Qui ajoute que, pour s’adapter à cette situation, l’usine de Mbang est passée à une équipe, en fin de semestre, avec pour objectif une augmentation de la productivité horaire.

Du côté de Djoum (Sud-Cameroun), l’adaptation du modèle à une nouvelle stratégie de valorisation des bois riches, a pris du retard et les volumes de grumes produits ont été inférieurs aux attentes, en début de semestre. La production forêt et les performances industrielles se sont redressées en fin de semestre.

Commentaires facebook