Mardi 12 Décembre 2017

Opportunité d’affaires : La passe brésilienne

Opportunité d’affaires : La passe brésilienne
(Gabon Review 19/06/17)

La première édition de Reuniâo, un forum d’affaires entre les entreprises brésiliennes et les opérateurs économiques du Gabon, se tiendra du 29 août au 2 septembre prochain dans la capitale gabonaise

Organisé par le cabinet d’affaires Prestations internationales et consulting (PIC), avec le concours d’opérateurs économiques brésiliens, le forum d’affaires «Reuniâo Gabon 2017» se tiendra du 29 août au 2 septembre prochain à Libreville. Les contours de ce projet qui mettra en relation les opérateurs économiques brésiliens et africains ont été présentés le 16 juin dans la capitale gabonaise.

Selon ses promoteurs, cette rencontre ambitionne de promouvoir la coopération sud-sud par des rencontres B to B. La «Reuniâo Gabon 2017» permettra aux opérateurs économiques du Brésil d’échanger, prospecter et tisser d’éventuelles partenariats avec des entreprises et PME africaines et, plus particulièrement, gabonaises.

«Reuniâo Gabon 2017 est un levier pour la création, le développement et la promotion des entreprises en Afrique, et au Gabon en particulier, à travers le partenariat international dans un contexte de crise», a déclaré le directeur général adjoint de PIC. «C’est un outil qui va permettre de récréer une dynamique économique dans le secteur privé en Afrique, et ainsi créer des emplois, par la mise en place d’un fonds d’aide pour les entreprises africaines», a poursuivi Kevin Ngokila.

Cette initiative entend donner un souffle nouveau à la coopération bilatérale entre l’Afrique et la cinquième puissance mondiale. D’autant qu’en 2015, les échanges commerciaux entre les deux partenaires n’étaient que de 1250 milliards de dollars. Une situation que des experts brésiliens en prospection à Libreville ont imputé au détour par l’Europe, des bateaux brésiliens en partance pour l’Afrique.

«Cette situation multiplie le coût du fret par trois. Tout comme elle prolonge de 30 jours, la durée des bateaux au départ du Brésil pour l’Afrique. Alors que sans le détour par l’Europe, cette durée serait de trois jours seulement», a déploré le directeur général de Baafrik, partenaire de la «Reuniâo Gabon 2017». Selon Tibe Be Gole, le Gabon fait partie du groupe de 20 pays côtiers formant les pays d’Afrique Atlantique, avec une population estimée à 500 millions d’âmes.

Après le Gabon, d’autres pays africains, notamment la Mauritanie, la République centrafricaine, l’Angola, le Niger ou encore le Mali, abriteront également la Reuniâo. «C’est un marché qui intéresse les investisseurs brésiliens. Chaque mois d’août, nous choisirons un pays d’Afrique centrale et de l’Ouest, et nous ferons venir des grands et moyens opérateurs économiques brésiliens pour échanger avec des opérateurs africains», a indiqué Tibe Be Gole, annonçant que la Reuniâo 2018 se tiendra au Brésil.

Commentaires facebook