Vendredi 15 Décembre 2017

Nyonda Makita : l'esprit gabonais de résistance

Nyonda Makita : l'esprit gabonais de résistance
(Libération 16/03/17)

Questions à... Samperode Mba Allogo, créateur des «Notes d’histoire du Gabon» sur Facebook. A la suite du succès de cette histoire 2.0, il a fondé le blog "Mémoire Sauve Gabon" qui revisite l'histoire oubliée du Gabon.

Qui est Nyonda Makita ?

Nyonda Makita, de son vrai nom Mavurulu incarne, comme en son temps d’autres leaders, l’insoumission, la dignité et le droit des populations autochtones à disposer d’elles-mêmes. Des sources indiquent qu’il est né vers 1870 au sein du clan Bagambu dans la région de la Nyanga. Nyonda Makita est décrit comme un garçon turbulent, récalcitrant et conquérant. Il est tout autant présenté comme un jeune homme qui tient à son honneur et à sa liberté. Il aurait été hautement initié par son oncle Mbombè A Nyangue, un chef Tsogho installé dans la région de Mimongo et qui allait résister face aux milices et à l’administration coloniale de 1903 à 1909.

Qui sont les Punu et quelles relations entretiennent ces populations face à la conquête coloniale ?

Les Punu (lire Pounou) sont un peuple d’Afrique Centrale. Ils se sont établis dans le sud du Gabon au XVIIIème siècle au bout d’une longue marche engagée en Angola où ils avaient leur foyer connu le plus ancien. Les Punu appartiennent en fait au groupe ethnolinguistique « Bayaka » ou « Bajaga » qui est apparenté au groupe Kongo. Ce qu’il faut surtout retenir c’est que les « Bajaga » ou « Bayaka » sont un peuple vaillant et combattant. « Bajaga » signifierait d’ailleurs « Vaillant » quand Punu signifierait lui « Bagarreur ». Mais l’idée fondatrice de ces noms (Bayaka/Bajaga ou Punu) est qu’il s’agit d’un peuple qui a toujours su résister.

Commentaires facebook