Mercredi 16 Août 2017

Nouvel ordre urbanistique : Le Gabon rêve des villes futuristes

Nouvel ordre urbanistique : Le Gabon rêve des villes futuristes
(Infos Gabon 19/04/17)

Le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme a récemment présenté à Nkok les contours de ce projet visant à moderniser toutes les communes du pays.

Bruno Ben Moubamba a entretenu la presse vendredi dernier à Nkok sur le nouvel ordre urbanistique en cours d’implémentation au Gabon. Au cours de cet échange avec les hommes des médias, le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement a expliqué les contours de ce projet qui se met progressivement en place et qui permettra d’élaborer des plans sommaires d’aménagement destinés à moderniser toutes les villes du Gabon.

Bruno Ben Moubamba, qui était accompagné pour la circonstance des responsables de la Zone économique à régime privilégié (Zerp) de Nkok, ceux d’Olam Gabon, ainsi que la Coordination du Plan stratégique Gabon Emergent (PSGE), a présenté « la voix royale », tronçon PK12-Lambaréné comme étant l’échantillon de ce à quoi devront ressembler à termes les réalisations du nouvel ordre urbanistique.

Se voulant rassurant dans le propos, le vice-Premier ministre voudrait tourner la page des bidonvilles, taudis et de l’occupation anarchique de l’espace pour ouvrir celle des villes futuristes où il fait bon vivre.

«Pour le gouvernement, l’impulsion de ce nouveau cap à suivre permettra la mise en place d’un nouvel ordre urbanistique qui vise à développer à terme toutes les villes du Gabon en tenant compte des spécificités patrimoniales, naturelles, économiques et sociales de chaque région. Ceci dans l’optique de mieux encadrer l’attribution des terres aux sociétés civiles immobilière et protéger les réserves foncières de l’Etat», a-t-il déclaré.

Avec la mise en route de « la voie royale », le gouvernement ambitionne de bâtir une douzaine de villes moyennes le long de la Nationale n°1, entre le Pk 12 et Lambaréné, sur une emprise de 10 km en excluant les 500 m réservés à la bande villageoise.

Parmi ces villes, une va se développer autour de la Zerp de Nkok. «On sait qu’autour de Nkok va probablement se développer la nouvelle ville de Libreville jusqu’à Ntoum. Il y a un schéma directeur», a indiqué Bruno Ben Moubamba.

Selon Théophile Ogandaga, le coordonnateur des projets à Olam Gabon, une déclaration d’utilité publique de 4000 ha d’espace est en cours pour le développement de la Zerp de Nkok. Une zone qui a plusieurs atouts, que Gabriel Ntougou, son administrateur a mis en avant.

Commentaires facebook