Nos gabonitudes préférées : Le regard d’Omer Ntougou sur la société gabonaise | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

Nos gabonitudes préférées : Le regard d’Omer Ntougou sur la société gabonaise

Nos gabonitudes préférées : Le regard d’Omer Ntougou sur la société gabonaise
(Gabon Review 23/12/16)

La littérature gabonaise vient de s’enrichir d’un recueil de nouvelles de 175 pages, qui promeut les particularités comportementales des Gabonais, à travers leurs langages, leurs habitudes. «Nos gabonitudes préférées», d’Omer Ntougou apparaît comme le descriptif type du «vrai Gabonais».

Paru en octobre 2016, aux Éditions Atramenta, «la petite littérature humoristique sur nos habitudes, nos vices et nos démons», d’Omer Ntougou, décrit le quotidien et les habitudes de l’homme gabonais à travers ses joies, ses peines et certaines expressions de son langage dont l’étymologie n’est pas toujours certaine.

«Nous aimons nos injures pompeuses, nos expressions bizarres, nos néologismes surprenants – nos gabonitudes ! Ce recueil est mon regard, notre regard sur notre société, sur le monde. Un regard baigné d’humour, parfois cru mais toujours ganté, à la fois proche, intime et personnel. Ne vous en sentez pas étrangers : vous m’avez servi de cobayes !», assure Omer Ntougou, dans la présentation de son ouvrage.

Pour l’auteur de ce recueil de 52 petites histoires, ces aventures rédigées dans un langage simple et riche en néologisme tels que : typo pour (type) ; biboche (bière) ; Elle est pointue (elle est sans gêne) ; le kongossa qui désigne (rumeur) ; le malien pour parler du (petit épicier) ; notre Koumbit (nos affaires, nos choses à nous, nos combines, nos histoires) ; te donner mes fesses, pour dire (coucher avec toi) ; balles (argent, les francs) ; Mapane pour désigner un «quartier sous-intégré, bidonville»… vise à produire du rire chez le lecteur. Car estime-t-il, «rire de ce qu’on voit est la meilleure façon de donner une existence à ce qui est !». «Et si vous pouffez de rire dans un endroit inapproprié et solennel, ne vous en faites pas : c’est voulu ! Posez alors un acte intéressant : faites rire votre voisin, votre collègue, le taximan qui vous conduit ou simplement cet inconnu qui vous prend pour un dingue !», rassure Omer Ntougou.

Si vous êtes Gabonais, ou si vous avez déjà été au Gabon, nul doute que vous vous identifierez rapidement dans cet ouvrage. Mais, si vous aviez besoin d’un guide et d’un compagnon pour mieux vous parle du Gabon et des habitudes de son peuple, essayez «Nos gabonitudes préférées».

Commentaires facebook