Samedi 18 Novembre 2017

Les réserves de Maurel & Prom Gabon ont baissé en 2016

Les réserves de Maurel & Prom Gabon ont baissé en 2016
(Agence Ecofin 15/03/17)

La junior pétro-gazière française Maurel & Prom a connu une légère diminution du volume d’hydrocarbures produits tout au long de l’exercice 2016 au Gabon. Ainsi, les réserves de pétrole sont passées de 159,1 millions de barils au 1er janvier à 157,7 millions de barils au 31 décembre.

Le déficit aurait pu se creuser davantage avec les redevances au titre du contrat de partage de production de 7,4 millions de barils dont la compagnie doit s’acquitter auprès de l’Etat gabonais. Mais d’après la société, cet effet a été compensé par une révision à la hausse de 5,6 millions de barils. « En 2016, les investissements liés aux actifs de production au Gabon ont privilégié les travaux visant à accroître l’efficacité de l’injection d’eau. Le groupe entend poursuivre cette orientation en 2017. L’augmentation du débit global d’injection qui en résulte et la mise en place de pompes d’activation plus puissantes sur certains puits producteurs, nécessitent un renforcement de la puissance électrique installée », renseigne le communiqué de l’opérateur.

Quant aux réserves de gaz, elles affichent une augmentation en valeur relative « grâce à un meilleur comportement en pression du gisement en production depuis août 2015 ». De 49% en début d’année, elles plafonnent à 61% en fin 2016 et permettent à la société de disposer de revenus stables et fixes sur le long terme.

Avec un prix de vente désormais établi à 3,07 dollars/kpc et qui augmente en fonction de l’inflation, la société, dont les réserves de gaz sont estimées 272,3 Gpc, soit l’équivalent de 45,4 millions de barils de pétrole, « dispose ainsi d’un cash-flow additionnel non dépendant de la fluctuation des prix du pétrole ».

Auxence Mengue

Commentaires facebook