La société civile de la Cemac à l’école de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives | Africatime
Dimanche 26 Mars 2017

La société civile de la Cemac à l’école de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives

La société civile de la Cemac à l’école de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives
(Agence Ecofin 14/03/17)
Mine

(Agence Ecofin) - La Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac), organise en partenariat avec la Coopération allemande au développement (GIZ), du 13 au 17 mars 2017 en Guinée équatoriale, la 1ère session de formation des organisations de la société civile (OSC), membres des comités Itie (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) de la zone.

Cette formation, indique la Cemac, fait suite à une étude initiée par le projet de Renforcement de la gouvernance dans le secteur des matières premières en Afrique centrale (Remap-Cemac) de 2012 à 2013, qui visait l’élaboration d’un programme de sensibilisation et de formation pour une meilleure compréhension et appropriation de l’Itie par la société civile. Ceci dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance du secteur extractif dans la sous-région.

A la suite de deux séries de formations menées successivement en 2014-2015 à l’intention des OSC du Cameroun et de République centrafricaine et en 2016 pour celles du Tchad et du Congo, la 3ème série de formation débute ce jour à Malabo au bénéfice du Gabon et de la Guinée Equatoriale. Elle porte sur le thème: « Le management des associations : enjeux et défis ».

Le renforcement des capacités des OSC par des mesures spécifiques devra contribuer à terme, à une exploitation rationnelle des matières premières, à la lutte contre la pauvreté, et au développement économique durable et harmonieux de la sous-région.

SA

Commentaires facebook