Inhumation du sénateur Hamann Mamadou | Africatime
Vendredi 24 Mars 2017

Inhumation du sénateur Hamann Mamadou

Inhumation du sénateur Hamann Mamadou
(Agence Gabonaise de Presse 14/02/17)

Le sénateur du 1er arrondissement de la commune d’Oyem, Hamann Mamadou a été inhumé samedi dernier, au cimetière musulman d’Endome à Oyem (nord).

Décédé le 5février dernier à Accra au Ghana, l’homme a été enterré dans sa ville natale après une cérémonie protocolaire en la salle des mariages de l’hôtel de ville d’Oyem.

Parmi les personnes qui lui ont rendu un dernier hommage, les sénateurs ,Jean Christophe Owono Nguemma,6e vice-président du sénat, par ailleurs chef de délégation, Jean Eyegue Ndong, président du groupe parlementaire Front Uni, le centriste ,Henry Hugues Bessac, Mihindou Mouedzi, du groupe parlementaire PDG, le maire de la commune d’Oyem ,Vincent Essono Mengue ainsi que, Tidjani Malem, le représentant de la famille.

Hamann Mamadou est née le 1er janvier 1937 à Oyem. Il fait ses études primaires dans la même ville où il obtient son certificat d’étude primaire et élémentaire(CEPE) en 1952, ensuite à l’école des instituteurs de Mitzic dans le département de l’Okano en 58-59.

Il débute sa carrière professionnelle en qualité d’instituteur à l’école publique communale de Methui entre 1960- 62, directeur de l’école de Ngouéma, et enfin surveillant au lycée d’état Richard Nguema Bekale(LERNB) jusqu’en 1995 année de sa retraite.

Ancien secrétaire de section du PDG dans la ville d’Oyem au temps du parti unique, représentant provincial du Congrès pour la Démocratie et la Justice(CDJ) de, Jules aristide Boudes Ogouliguendé, et en 2009 il rejoint les rangs de l’opposant malheureux à l’élection présidentielle de la même année, André Mba Obame.

Elu sénateur en 2013, Hamann Mamadou siégeait au sénat pour le compte de l’Union nationale (UN), principale formation de l’opposition au Gabon.

Le défunt sénateur de la commune d’Oyem appartenait à la communauté Haoussa, installée dans la province du Woleu-Ntem depuis plus de 100 ans.

AEE/IM

Commentaires facebook