Gestion de la Caf : Les critiques de Ahmad Ahmad | Africatime
Mardi 25 Avril 2017

Gestion de la Caf : Les critiques de Ahmad Ahmad

Gestion de la Caf : Les critiques de Ahmad Ahmad
(Gabon Review 10/04/17)

Le nouveau président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, a critiqué son prédécesseur, Issa Hayatou, le 7 avril en Afrique du sud, lors de la réunion du Conseil des associations de football en Afrique australe (Cosafa). La critique porte sur le contrat d’un milliard de dollars passé entre la Caf et la société Lagardère, pour la commercialisation des droits marketings et médias du football africain.

Ahmad Ahmad n’a pas été tendre avec son prédécesseur, à propos du contrat d’un milliard de dollars passé entre Issa Hayatou et la société Lagardère, pour la commercialisation des droits marketings et médias du football africain.

A la faveur d’une déclaration faite lors de la réunion du Conseil des associations de football en Afrique australe (Cosafa), tenue en Afrique du Sud, Ahmad Ahmad a estimé que ce contrat n’était pas «un bon contrat».

Selon le président de la Caf, l’accord passé avec la société française Lagardère sports (LS) posait problème : «tout le monde est convaincu, que ce soit le public ou la Caf elle-même, que ce n’est pas un bon contrat», a-t-il déclaré. Avant d’ajouter, «en tout cas, je m’engage à ne jamais signer d’aussi long contrat».

Le Malgache a précisé a cet effet que « des personnes spécialisées en télévision et en marketing étudiaient actuellement les détails de ce document de 101 pages portant sur la commercialisation des droits marketings et médias du foot africain pour la période 2017-2028 ».

Interrogé sur les autres aspects du football africain, le nouveau président de la Caf a promis examiner dans les prochains mois, «les décisions contentieuses sur les accords d’hébergement des droits de télévision du football africain et des différents tournois». Il a par ailleurs promis d’entamer des discussions sur la possibilité de modifier le calendrier de la Coupe d’Afrique des Nations. «Je vais discuter avec autant de parties prenantes qu’il y a autour du football africain afin de trouver la meilleure solution pour les problèmes», a-t-il déclaré.

Elu à la tête de la Caf le 18 mars dernier, Ahmad Ahmad veut visiblement imprimer ses marques en se démarquant du mode de gestion de son prédécesseur Issa Hayatou.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

Commentaires facebook