Vendredi 22 Septembre 2017

Gabon : un trafiquant d'ivoire arrêté à la frontière avec le Cameroun

Gabon : un trafiquant d'ivoire arrêté à la frontière avec le Cameroun
(Xinhua 11/09/17)
Photo d'archives

LIBREVILLE, (Xinhua) -- Un ressortissant camerounais, présumé être un trafiquant d'ivoire, a été interpelé avec 20 kg de pointes d'ivoire à Bitam dans la province du Woleu Ntem au nord du Gabon, sur la frontière avec le Cameroun, par des éco-gardes, rapporte un communiqué officiel publié vendredi.

Le suspect, Ghislain Afa Mba, est arrivé sur une moto transportant un sac dans lequel étaient dissimulées 20 kg de pointes d'ivoire qui étaient divisées en quatre morceaux pour faciliter le transport sur la moto. Il a été arrêté par les éco-gardes en étroite collaboration avec l'ONG Convergence Justice, alors qu'il essayait de vendre son produit.

Les agents de la faune informés par la population attendaient son arrivée. Ils se sont aussitôt jetés sur lui, se saisissant du sac avant de le menotter.

Le commerce illégal de l'ivoire entraînerait un déclin calamiteux des populations d'éléphants. Les trafiquants, comme celui arrêté à Bitam, dirigent des équipes de braconniers qui font l'abattage et la coupe des défenses d'éléphants.

L'éléphant est une espèce totalement protégée au Gabon. Le code forestier gabonais prévoit que la chasse, la détention, le transport et la commercialisation des produits des espèces totalement protégées (dont fait partie l'éléphant) sont interdits et punis de 6 mois d'emprisonnement et 10 millions de FCFA d'amende maximum.

Le Gabon abrite la plus importante population d'éléphants de forêt. Le pays a déclaré avoir perdu 11.000 éléphants au cours de la dernière décennie à cause du braconnage.

Commentaires facebook