Mercredi 25 Avril 2018

Gabon : naissance d'un nouveau parti politique pour soutenir Ali Bongo

Gabon : naissance d'un nouveau parti politique pour soutenir Ali Bongo
(Xinhua 08/03/18)
Florentin Moussavou créé le CAC.

L'ancien ministre gabonais de l'Education nationale, Florentin Moussavou a annoncé mercredi à Libreville la création d'un nouveau parti pour soutenir l'action politique de l'actuel chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Conscience et action citoyenne (CAC), c'est le nom du nouveau parti qui ambitionne d'ores et déjà de participer aux élections législatives dont la date fixée par une décision de la Cour constitutionnelle est fin avril 2018.

"Le CAC est un parti ancré dans la majorité sociale et républicaine pour l'émergence qui soutient le président de la République, Ali Bongo Ondimba", a affirmé le président du parti, Florentin Moussavou.

"Au moment où les militants de la première heure quittent le navire, nous n'avons pas honte de soutenir le président Ali Bongo Ondimba", a poursuivi l'ancien ministre de l'Education nationale.

Créé à quelques semaines des élections législatives, le CAC présentera des candidats, selon son président. Le CAC veut rassembler en priorité tous les militants, anciens de l'Alliance démocratique et républicaine (ADERE) déçus par le basculement de ce parti dans l'opposition.

"En créant notre parti, nous avons décidé de mettre fin à une querelle inutile et contre-productive", a dit avec fierté Florentin Moussavou, très congratulé par les militants venus à la naissance du parti.

Florentin Moussavou disputait avec Didjob Divungui Di Ndinge la présidence de l'ADERE. En septembre 2017, la Cour d'appel de Libreville a donné raison à ce dernier aux dépens de M. Moussavou.

Commentaires facebook