Samedi 18 Novembre 2017

Gabon: l’impossible succession d’André Mba Obame

Gabon: l’impossible succession d’André Mba Obame
(Jeune Afrique 07/11/17)
L'opposant gabonais Andre Mba Obame, lors d'un meeting à Libreville

La disparition d’André Mba Obame, en 2015, a laissé un vide sur le devant de la scène politique que ses anciens camarades de l’opposition ont bien du mal à combler.

Nous sommes mi-juillet, avenue George-V, à Paris. Jean Ping est attablé devant une tasse de thé dans le salon d’un palace. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine est arrivé en retard, mais nul doute qu’il a préparé avec soin cette interview, qu’il a d’ailleurs longtemps hésité à accepter.

Offensif, il n’esquive aucune question. Pas même celle qui pointe une certaine similitude entre sa situation et celle que connut feu André Mba Obame : à sept ans d’intervalle (en 2009 et en 2016), les deux hommes se sont présentés face à Ali Bongo Ondimba à l’élection présidentielle et ont revendiqué la victoire avant de voir la voie des urnes se refermer sur eux tel un piège.
Stopper les rumeurs

Mais là s’arrête la ressemblance, continue Jean Ping : « André Mba Obame a essayé de se rabibocher avec Ali, mais ce dernier a refusé. » L’opposant est-il en train de réécrire l’histoire ou vient-il de commettre une maladresse ?

Toujours est-il que ces quelques mots mettent aussitôt le feu aux poudres au Gabon, où les journaux s’en emparent, sous l’impulsion de Mike Jocktane, ancien proche de Mba Obame et ex-vice-président du parti de ce dernier, l’Union nationale (UN).

Le service de presse de Jean Ping tente de désamorcer la bombe, y compris en affirmant que Jeune Afrique a détourné son propos, mais le mal est fait. Le nom d’André Mba Obame, figure tutélaire de l’opposition, décédé en 2015, n’a rien perdu de sa puissance.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/485093/politique/gabon-limpossible-succe...

Commentaires facebook