Mardi 19 Septembre 2017

Gabon : les magistrats décrètent une nouvelle grève générale illimitée

Gabon : les magistrats décrètent une nouvelle grève générale illimitée
(Xinhua 18/05/17)

Les magistrats réunis au sein du Syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMAG) ont décidé mercredi au terme d'une assemblée générale à Libreville de décréter une nouvelle grève générale illimitée après une première suspendue le 14 février dernier.

La tension était palpable sur le perron du palais de Justice de Libreville où les magistrats ont rencontré la presse après leur assemblée générale. Tous vêtus de leur toge noire, les magistrats ont affirmé n'avoir rien obtenu du gouvernement après plusieurs négociations.

Les magistrats réclament des locaux pour travailler. Plusieurs d' entre eux ne disposent pas de bâtiment et de bureaux. Ils sont contraints de travailler à la maison ou de ne pas du tout travailler. Ils exigent aussi de toges pour les nouveaux magistrats et enfin ils réclament des primes demeurées impayées.

En respect à la loi, les magistrats ont annoncé qu'ils observeront un service minimum juste pour poursuivre

l'instruction des affaires en cours. Il n'y aura pas, en revanche, des audiences tant que le gouvernement ne donne pas satisfaction aux revendications des grévistes, selon Justin Loundou, premier président du SYNAMAG.

Le gouvernement n'a pas communiqué suite à cette nouvelle grève qui menace de paralyser à nouveau l' appareil judiciaire.

Commentaires facebook