Lundi 26 Juin 2017

Gabon. Le football, piètre antidote aux grèves

Gabon. Le football, piètre antidote aux grèves
(L'Humanité 10/02/17)

Six mois après sa réélection contestée, le président gabonais affronte une vague de contestation sociale. Son rival, Jean Ping, refuse le « dialogue » proposé par le pouvoir.

Après la Coupe d’Afrique des nations (CAN), la fronde sociale. Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, comptait sur la grand-messe footballistique pour apaiser le climat social, à l’orage depuis la crise post-électorale de l’automne 2016. Pari perdu. Les 863 milliards de francs CFA (1,3 milliard d’euros) consacrés à l’organisation...

Commentaires facebook