Mercredi 25 Avril 2018

Gabon: ce qui se cache derrière l’opération anticorruption Mamba

Gabon: ce qui se cache derrière l’opération anticorruption Mamba
(Jeune Afrique 20/03/18)
Le président Ali Bongo Ondimba

Deux anciens ministres, des hauts fonctionnaires influents, l’ombre d’un ex-conseiller tout-puissant, un homme d’affaires italien… Le premier procès de l’opération Mamba, qui reprend ce mardi, pourrait marquer un tournant politique autant que juridique.

Le mamba noir, redoutable prédateur arboricole, apprécie particulièrement les zones boisées, où il passe pour être l’un des plus mortels serpents de la planète. Son équivalent juridique, initié par le président Ali Bongo Ondimba (ABO), début 2017, est quant à lui plus à l’aise en milieu urbain. Sous les ors des palais, il a choisi le marigot politico-financier de Libreville comme terrain de chasse.

Opération anti-corruption lancée depuis le sommet de l’État, Mamba a affiché très tôt une préférence pour les proches de l’ancien directeur de cabinet du président, Maixent Accrombessi. Les arrestations de l’ex-ministre des Infrastructures Magloire Ngambia (dont le procès devrait s’ouvrir entre la mi-mai et le début du mois de juin) et de son collègue du Pétrole, Étienne Dieudonné Ngoubou, qui entretenaient avec lui des liens extrêmement étroits, ont ainsi sonné comme une volonté de mettre fin à la toute-puissance de « Maix ».

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/543586/societe/gabon-ce-qui-se-cache-derrier...

Commentaires facebook