Vendredi 26 Mai 2017

Gabon : Bouffée d’oxygène pour le Lycée de Sibang

Gabon : Bouffée d’oxygène pour le Lycée de Sibang
(Gabon Review 14/04/17)

Cet établissement scolaire vient de recevoir une dotation de 200 tables-bancs et connaîtra bientôt d’importants travaux de réhabilitation.

La ministre déléguée à l’Education nationale, Lucie Akalane a présidé mercredi la cérémonie de remise de tables-bancs au lycée de Sibang. Cette dotation constituée de 200 tables-bancs, fruit d’un partenariat entre le gouvernement et la multinationale de l’agro-industrie Olam Gabon, rentre dans le cadre d’un programme de remise de tables-bancs initié depuis quelques semaines.

«Je voudrais ce matin, devant vous tous ici réunis, vous traduire l’émotion et le plaisir qui sont les miens, au moment où nous venons célébrer la réception de la table banc n° 10.000, fruit d’un partenariat entre l’Etat gabonais où j’ai l’insigne honneur de représenter ici, et le groupe Olam, représenté par Jean Francis Fisher», s’est réjouie la ministre déléguée à l’Education nationale.

Cette livraison fait partie des 500 tables-bancs annoncés par les pouvoirs publics en faveur de cet établissement scolaire et dont un premier lot de 200 tables-bancs avait déjà été remis la semaine dernière par le ministre de l’Education nationale, Florentin Moussavou, en personne.

Ce coup de pouce du gouvernement et de son partenaire est déjà un début de solution aux nombreux problèmes auxquels est confronté le lycée de Sibang. D’après son proviseur, Aloïse Etoughe Essam, le manque d’enseignants, de logements d’astreinte, de laboratoires, d’aires de jeux, l’insécurité et le manque d’éclairage constitue le lot quotidien de ce Lycée.

Réagissant à ces doléances, Lucie Akalane a annoncé le démarrage imminent des travaux de construction des plateaux sportifs et des bâtiments, de réfection des salles de classes et des sanitaires, ainsi que d’assainissement des voies au sein de l’établissement. D’autant plus que le Lycée de Sibang sera transformé l’année prochaine en lycée d’application.

Pour la ministre déléguée à l’Education nationale, cette mue «donnera à cet établissement toutes les compétences du secteur de l’Education (…) tant pour des questions pédagogiques qu’administratives».

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Commentaires facebook