Jeudi 19 Octobre 2017

Entrepreneuriat : L’African Entrepreneurship Award présenté à Libreville

Entrepreneuriat : L’African Entrepreneurship Award présenté à Libreville
(Gabon Review 16/03/17)
Les membres de la BMCE Bank avec (de gauche à droite) Adil Lahbichi, Laila Ahlafi et Papa Malick Thiam, le 15 mars 2017 à Libreville.

Entrepreneurs locaux, en herbe et chevronnés, ont été invités à s’inscrire massivement à ce concours, dont les modalités ont été présentées ce 15 mars à Libreville.

Destiné à soutenir les entrepreneurs africains, ou originaires d’Afrique, et les inciter à repousser leurs limites, l’«African Entrepreneurship Award» a été présenté ce 15 mars à Libreville. Illustrant la volonté portée par la Banque marocaine du commerce extérieure (BMCE Bank) d’encourager l’entrepreneuriat en Afrique, en récompensant les talents et les technologies au-delà des frontières, le prix a été lancé en novembre 2014.

Les ambassadeurs du projet ont ainsi décliné toutes les modalités y afférentes. Objectif : susciter le plus grand nombre de participations d’entrepreneurs gabonais, en herbe ou confirmés. «N’importe quel entrepreneur de n’importe quel âge et sur n’importe quel projet, peut participer à l’African Entrepreneurship Award. Il faut au préalable qu’il s’enregistre sur le site african-award.com», a déclaré le responsable du marché des particuliers/professionnels au sein de BMCE Bank.

«Il suffit de remplir le formulaire du projet, il n’y a pas de critères particuliers, si ce n’est être Africain, résidé en Afrique, où l’étranger. Mais le projet défendu doit être au bénéfice de l’Afrique, pour résoudre une problématique sociale africaine», a poursuivi Adil Lahbichi. Suite au succès de sa dernière édition, qui a permis de recueillir plus de 3 800 projets de candidatures en provenance des 54 pays d’Afrique, l’African Entrepreneurship Award s’est donc engagé dans sa troisième édition, en ouvrant les inscriptions qui se dérouleront jusqu’au 28 avril prochain.

«Depuis le début de notre séjour à Libreville, il y a 72 heures, une vingtaine d’entrepreneurs locaux, dans des domaines comme l’agroalimentaire, le bois ou encore l’énergie, se sont déjà inscrits», a révélé Adil Lahbichi. L’African Entrepreneurship Award bénéficie ainsi d’une dotation d’un million de dollars (plus de 500 millions de francs CFA) et récompense chaque année les meilleurs entrepreneurs africains dans trois catégories : l’éducation, l’environnement et les domaines inexplorés en Afrique.

«Cette année, une dizaine de pays ont été visités, dont le Gabon. Soit une trentaine de pays sur les trois dernières années. Pour les prochaines années, nous espérons faire le tour de l’ensemble du continent», a souligné la directrice du digital chez BMCE Bank. «A l’heure actuelle, et ce jusqu’à la finale, nous n’avons aucune idée du nombre de gagnants. Car cet aspect est laissé à la discrétion du jury qui décide, après les pitchs des différents candidats, du nombre de gagnants et du montant du gain», a indiqué Laila Ahlafi.

Croyant en la créativité et à la pertinence des produits et idées d’entreprise développés au Gabon, le ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), quant à lui, a encouragé les entrepreneurs à participer à ce concours. «En tant que ministre en charge de l’Entreprenariat national, je me suis fait le devoir de venir encourager la participation des jeunes créateurs d’entreprises et entrepreneurs beaucoup plus chevronnés, des mentors», a détaillé Biendi Maganga Moussavou.

Selon le ministre des PME, c’est un concours se déroulant en trois étapes avec, à chacune d’elle, l’intervention de mentors dans la sélection de projets. «Il est important que les Gabonais soit intégrés dans le processus de sélection», a conclu Biendi Maganga Moussavou.

Commentaires facebook