Mardi 12 Décembre 2017

Education au Gabon: vers une sortie de crise ?

Education au Gabon: vers une sortie de crise ?
(RFI 16/03/17)
Paskhal Nkoulou, président du BDP.

Au Gabon, il y a presque 4 mois que le secteur de l'éducation est sérieusement perturbé par une grève des enseignants qui réclament des primes et des nouvelles salles de classe. Les élèves aussi sont entrés dans la danse pour réclamer leur bourse. Les négociations avec le gouvernement semblent être bloquées. Ainsi, plusieurs initiatives de sortie de crise fleurissent, dont celle d'un petit parti de la majorité présidentielle, le Bloc démocratique et populaire (BDP).

Paskhal Nkoulou, président du BDP, a clairement indiqué qu'il n'a pas été mandaté par Ali Bongo. Son parti a engagé cette mission de bons offices parce que « la majorité présidentielle, dit-il, est aussi une force de propositions ». Durant près de deux semaines, le BDP a rencontré les dirigeants des principaux syndicats. Au terme de ces consultations, le parti a élaboré un mémorandum de sortie de crise discuté avec les syndicats concernés avant de le déposer sur la table d'Ali Bongo.

« Les syndicalistes en appellent à l'intervention directe du président de la République. Qu'il se saisisse de ce dossier. Que le chef de l'Etat mette en place une sorte de cellule de crise. Il y a un risque d'année blanche si rien n'est fait d'ici la fin de ce mois », estime Paskhal Nkoulou.

Commentaires facebook