Vendredi 23 Juin 2017

CAN-2017 - Gabon: quatre opposants inculpés pour "trouble à l'ordre public" (source judiciaire)

CAN-2017 - Gabon: quatre opposants inculpés pour "trouble à l'ordre public" (source judiciaire)
(AFP 26/01/17)
Des policiers gabonais

Quatre jeunes proches de l'opposition au Gabon ont été inculpés mercredi pour "trouble à l'ordre public" après avoir été interpellés il y a une semaine en marge d'une manifestation contestant l'accueil de la Coupe d'Afrique des Nations de football, a-t-on appris de source judiciaire.

"Ils ont été présentés à un juge d'instruction qui les a inculpés pour attroupement non armé ayant troublé l'ordre et la sécurité publics", a indiqué à l'AFP une source judiciaire.

Les quatre militants, appartenant à un mouvement proche de l'opposant Jean Ping, ont été laissés en liberté provisoire, a précisé cette même source.

Ils ont passé une semaine en détention provisoire après avoir été arrêtées mercredi dernier à Libreville lors d'une manifestation.

"Il leur est reproché d'avoir initié une campagne de boycott de la Can-2017 qui se joue actuellement au Gabon et dont le monde entier constate que la majorité des Gabonais n'en veut pas", écrit dans un communiqué le mouvement Rassemblement héritage et modernité, qui exigeait leur "libération sans délais".

Une partie de la société civile a appelé au boycott de la CAN organisé au Gabon jusqu'au 5 février. Cette frange de la société civile est proche de l'opposant Jean Ping, le rival d'Ali Bongo qui conteste toujours sa réélection lors de l'élection du 27 août dernier, se proclamant lui-même le "président élu".

Commentaires facebook