| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(L'Equipe 25/03/17)
En reconstruction après le fiasco de la CAN 2017, le Gabon a seulement pu arracher le nul en Guinée lors d'un amical (2-2). Organisateur de la CAN il y a deux mois, mais éliminé dès la phase de groupes, le Gabon est en phase de reconstruction. Ce vendredi, il a arraché un nul en Guinée, après un joli match (2-2). Le Bordelais Kamano a ouvert le score pour les locaux. Juste avant la pause, Bouanga (Tours) a égalisé grâce à une faute de main du gardien Aziz Keita. Le Toulousain Sylla a redonné l'avantage au Syli National, d'une pichenette astucieuse à la 87e. Mais Bouanga, encore lui, a déposé un coup franc sur la tête...
(Gabon Actu 23/03/17)
Les Panthères du Gabon joueront contre la Guinée Conakry en match amical international au stade Océane du Havre, une commune française du nord-ouest de la France, ce vendredi 24 mars 2017 à 20 heures. Ce match amical intervient un mois après le fiasco de la CAN 2017 pour le Gabon éliminé à domicile dès le premier tour. Incapable de forcer le verrou camerounais (0-0), le Gabon a piteusement quitté sa CAN dès la phase de groupes. Une première pour un pays organisateur depuis 23 ans dans l’histoire de ce prestigieux tournoi continental. La ministre gabonaise des sports, Nicole Asselé sera dans les gradins pour soutenir les Panthères du Gabon. Lazard Moukoubidi
(L'Equipe 22/03/17)
Les trois surfeurs bretons de «Lost in the Swell» continuent leurs aventures au Gabon. Découvrez le quatrième épisode de leur périple dans lequel ils naviguent au milieu des baleines et parcourent le pays, non sans difficulté, sur leurs fatbikes. «Lost in the swell», ce sont les aventures de trois surfeurs bretons (Ewen, Ronan & Aurel) en quête de vagues et de rencontres autour du monde. A la suite de leur expérience sur une île déserte "Des Iles Usions" ils embarquent...
(RFI 06/03/17)
Yohann Gène a remporté la Tropicale Amissa Bongo pour la deuxième fois après l’édition 2013, ce 5 mars 2017 à Libreville. Le Français devance ainsi l’Erythréen Issak Tesfom et l’Allemand Nikodemus Holler au classement général de la course cycliste gabonaise. Avec deux Tropicales Amissa Bongo remportées, Yohann Gène talonne désormais un autre Français au palmarès de cette course cycliste au Gabon, l’une des plus prestigieuses du continent. Après son sacre en 2013, le coureur s’est en effet adjugé l’édition 2017...
(Xinhua 06/03/17)
La 12ème édition du Tour du Gabon, "La Tropicale Amissa Bongo", a officiellement pris fin par la victoire finale du franco-guadeloupéen Yohann Gène qui signe également par cette belle victoire la fin officielle de sa carrière de cycliste international. Si aucune perte en vie humaine n' a été enregistrée, cette édition a été la plus mouvementée 12 ans après le lancement de cette prestigieuse compétition du calendrier cycliste mondial en février 2006. Le premier incident a été le boycott des...
(AFP 06/03/17)
Le Français Yohann Gène (Direct Energie) a remporté dimanche à Libreville la Tropicale cycliste au Gabon, marquée par l'annonce officielle de la radiation des cyclistes locaux en réponse à leur boycott de la principale course cycliste africaine. "C'est vrai que c'est une nouvelle victoire donc cela fait du bien", a déclaré Gène, 35 ans, vainqueur de la Tropicale en 2013 et de sept étapes au total depuis sa première participation en 2009. "Il y a deux ou trois jours, on...
(Jeune Afrique 06/03/17)
Malgré les problèmes techniques qui ont provoqué l’annulation d’une étape, la course cycliste Tropicale Amissa Bongo est tout de même arrivée jusqu’à Libreville ce dimanche, où le Guadeloupéen Yohann Gène (Direct Energie) a remporté la compétition avec 16 secondes d’avance sur les autres coureurs. Vendredi 03 mars, entre Lambaréné et Kango, le coureur avait déjà remporté pour la quatrième fois de sa carrière une étape qu’il connaissait bien, dans un pays qui semble lui porter chance. De fait, en neuf...
(Xinhua 06/03/17)
Le Français d'origine guadeloupéenne Yohann Gène a remporté dimanche à Libreville, la 12ème édition du Tour du Gabon "La Tropicale Amissa Bongo" et met fin à sa carrière internationale de cycliste. Membre de l'écurie Direct Energie, Yohann Gène a remporté pour une seconde fois la Tropicale Amissa Bongo après l'édition de 2013. Yohann Gène, 36 ans, qui met fin à sa carrière, cumule neuf participations à la Tropicale Amissa Bongo. Il a remporté dans l'ensemble 7 étapes et deux éditions...
(Le Point 01/03/17)
L'équipe gabonaise a refusé de participer à "sa" course cycliste. De quoi justifier l'interrogation des spectateurs tout au long du parcours de la première étape. Au passage du peloton, sur les 150 kilomètres que couvrait le tracé du jour, les spectateurs ont attendu les « Panthères du Gabon », en vain : l'équipe nationale a brillé par son absence en refusant de se rendre à la signature le matin même, déclarant ainsi forfait pour le reste de la compétition. C'est...
(Le Point 01/03/17)
Bien que le maillot jaune soit revenu à Tony Hurel (Direct Energy) à l'issue de cette deuxième étape de la Tropicale Amissa Bongo, ce sont bien les Érythréens qui se sont fait de nouveau remarquer sur le podium, après avoir avalé 98 kilomètres entre Lekoni et Franceville (Sud). Parmi eux : Elyas Afewerki qui a arraché les maillots de meilleur grimpeur, de points chauds et de la combativité. Son compatriote Meron Abraham a également fait les allers et retours sur...
(AFP 28/02/17)
La Tropicale, la principale escale africaine de la saison cycliste, s'est élancée lundi avec une déception de taille pour le public gabonais, le boycott de la compétition par l'équipe nationale, pour des questions de primes non-payées et de manque d'entraînement depuis le départ du coach Abraham Olano. Au classement, l'Espagnol Mikel Aristi Gardoki (Delko Marseille Provence KTM) a endossé le maillot jaune en s'imposant au sprint lors de la première étape entre Moanda et Akieni (03h42min48sec), 150 km dans le...
(Le Point 28/02/17)
Au passage du peloton, sur les 150 kilomètres que couvrait le tracé du jour, les spectateurs ont attendu les « Panthères du Gabon », en vain : l'équipe nationale a brillé par son absence en refusant de se rendre à la signature le matin même, déclarant ainsi forfait pour le reste de la compétition. C'est donc la déception pour le public qui s'était déplacé entre Moanda et Akieni, dans le sud du pays. En cause : des histoires de primes...
(Xinhua 28/02/17)
Les professionnels du vélo venus d'Europe, ont comme d'habitude dominé la première étape de la Tropicale Amissa Bongo (Tour cycliste du Gabon) dont le coup d'envoi a été donné lundi à Moanda au sud-est du Gabon. Longue de 150 km, la première étape, Moanda-Akiéni a été remportée par l'Espagnol Aristi Gardoki Mikel, de l'équipe française Delko Marseille Provence KTM. Aristi Gardoki Mikel a réalisé un temps de 3 heures 42 minutes et 48 secondes. Il devance le coureur français Tony...
(Gabon Actu 28/02/17)
L’espagnol Mikel Aristi Gardoki a remporté lundi la première étape de la 12ème édition de la Tropicale Amissa Bongo qui s’est déroulée sur une distance de 150 km, entre Moanda et Akiéni, dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), a constaté un envoyé spécial de Gabonactu.com Sociétaire de l’équipe française Delko Marseille Provence KTM, Mikel Aristi Gardoki, a réalisé un temps de 3 heures 42 minutes et 48 secondes. Il devance le coureur français Tony Hurel de Direct Energie de 5...
(Gabon Actu 27/02/17)
L’équipe nationale de cyclisme du Gabon a boycotté la première étape du Tour du Gabon dénommé la Tropicale Amissa Bongo dont le coup d’envoi vient d’être donné dans la petite ville minière de Moanda au sud est du Gabon, a constaté l’envoyé spécial de Gabonactu.com Selon des sources concordantes, les cyclistes gabonais réclament des primes et surtout dénoncent un manque de matériel adéquat pour cette compétition la plus relevée du continent parce que mettant en compétition des coureurs professionnels et...
(Le Point 27/02/17)
Chaque année, équipes professionnelles et sélections nationales africaines viennent se frotter à la Tropicale Amissa Bongo, une course cycliste disputée dans des conditions climatiques intenables à l'intérieur du Gabon. Avec ses 200 000 kilomètres carrés de forêts couvrant plus de 80 % de son territoire, le Gabon fait partie de ces coins du monde qu'il est rare de pouvoir voir de l'intérieur. Le climat y est rude avec des températures pouvant grimper à 36 degrés et un taux d'humidité qui,...
(Jeune Afrique 24/02/17)
Après avoir accueilli la Coupe d’Afrique des Nations, le Gabon s’apprête à recevoir ce lundi des coureurs cyclistes en provenance des quatre coins du monde pour disputer la Tropicale Amissa Bongo. Des hauts plateaux Batéké – au sud est du pays – jusqu’à la capitale gabonaise en passant par la jungle équatoriale, ce sont près de 1 000 kilomètres de parcours qui attendent les cyclistes. Au total, cinq équipes professionnelles et dix sélections nationales africaines doivent y participer, du 27...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Malgré l'élimination de son équipe au premier tour de la CAN, l’Espagnol José Antonio Camacho devrait rester le sélectionneur des Panthères du Gabon. Avec le même salaire confortable qu'il touchait auparavant. Faire de José Antonio Camacho l’unique responsable de l’échec du Gabon lors de la CAN 2017 serait trop facile : cela occulterait la responsabilité des autres acteurs du football gabonais dans une sortie de route pas si surprenante. Certes, un sélectionneur est toujours responsable des défaites de son équipe...
(Xinhua 18/02/17)
Le championnat national de football de première division (D1), interrompu depuis plus d'un mois suite à la Coupe d' Afrique des nations (CAN 2017) que le Gabon a organisée, reprend ce samedi, a-t-on appris vendredi auprès de la Ligue nationale de football (Linaf). Lors de la trêve intervenue à la 7e journée, le CF Mounana (19 points), Mangasport de Moanda (15 points) et Akanda FC (14 points) pointaient à la tête du classement tandis que le Stade migovéen de Lambaréné...
(Gabon Actu 17/02/17)
Les cyclistes gabonais, sans entraineurs, sont actuellement entraînés par un mécanicien à 9 jours du Tour du Gabon baptisé « La Tropicale Amissa Bongo », selon un communiqué du ministère gabonais des Sports. L’entraîneur espagnol des Panthères du Gabon, Abraham Ollano a « disparu » depuis novembre dernier. « C’est peu dire d’opiner que cette compétition est courue d’avance pour les Panthères version cyclisme, encore une fois promises aux rôles de faire-valoir », prophétise le ministère qui a reçu jeudi...

Pages