| Africatime
Vendredi 24 Février 2017
(Jeune Afrique 21/02/17)
Malgré l'élimination de son équipe au premier tour de la CAN, l’Espagnol José Antonio Camacho devrait rester le sélectionneur des Panthères du Gabon. Avec le même salaire confortable qu'il touchait auparavant. Faire de José Antonio Camacho l’unique responsable de l’échec du Gabon lors de la CAN 2017 serait trop facile : cela occulterait la responsabilité des autres acteurs du football gabonais dans une sortie de route pas si surprenante. Certes, un sélectionneur est toujours responsable des défaites de son équipe − même si l’Espagnol, arrivé début novembre à Libreville sans parler un mot de français, a dû effectuer une préparation au rabais, avec un seul match amical au programme, perdu (1-2) face à Mounana, une...
(Xinhua 18/02/17)
Le championnat national de football de première division (D1), interrompu depuis plus d'un mois suite à la Coupe d' Afrique des nations (CAN 2017) que le Gabon a organisée, reprend ce samedi, a-t-on appris vendredi auprès de la Ligue nationale de football (Linaf). Lors de la trêve intervenue à la 7e journée, le CF Mounana (19 points), Mangasport de Moanda (15 points) et Akanda FC (14 points) pointaient à la tête du classement tandis que le Stade migovéen de Lambaréné (4 points) et le FC 105 (2 points) s' affichaient dans la zone rouge synonyme de relégation. La rencontre entre AS Pelican contre Mangasport le leader de la compétition reste la principale affiche de la reprise du championnat.
(Gabon Actu 17/02/17)
Les cyclistes gabonais, sans entraineurs, sont actuellement entraînés par un mécanicien à 9 jours du Tour du Gabon baptisé « La Tropicale Amissa Bongo », selon un communiqué du ministère gabonais des Sports. L’entraîneur espagnol des Panthères du Gabon, Abraham Ollano a « disparu » depuis novembre dernier. « C’est peu dire d’opiner que cette compétition est courue d’avance pour les Panthères version cyclisme, encore une fois promises aux rôles de faire-valoir », prophétise le ministère qui a reçu jeudi...
(Gabon Review 15/02/17)
Ancien champion du monde et des Etats-Unis de Choi kwang do, instructeur de cet art martial dans l’Etat de Géorgie, ce Gabonais représente dignement les couleurs de son pays dans cette discipline. Initié au choi kwang do au début des années 2000, Guy Roger Nzamba a inscrit son nom au Panthéon de grands pratiquants de cet art martial. Le Gabonais est revenu sur son parcours, dans une récente vidéo publiée sur la page Facebook de «Gabao Martial Arts», un réseau...
(Gabon Review 08/02/17)
De passage sur RFI, ce 7 février, l’acteur de la société civile a qualifié de fiasco la dernière Coupe d’Afrique des nations (Can). Pour Marc Ona, les ratés enregistrés tout au long de la compétition s’apparentent à une véritable «douche froide» pour Ali Bongo. «Ce fut un fiasco au niveau de l’organisation et une douche froide pour Ali Bongo…». C’est ainsi que Marc Ona Essangui a qualifié, lors de son passage sur RFI ce 7 février, la 31e édition de...
(AFP 06/02/17)
Le comité organisateur de la Coupe d'Afrique des Nations au Gabon s'est expliqué sur le coût, l'affluence dans les stades et l'état des pelouses, lundi, au lendemain de la finale de la 31e édition de la biennale du football africain. "On annonce dans la presse 463 milliards de FCFA (ndlr: environ 700 millions d'euros)", a déclaré lors d'une conférence de presse à Libreville Christian Kerangall, haut commissaire au comité d'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations 2017. Il reprenait une somme avancée ...
(RFI 06/02/17)
Le Stade de l’Amitié, à Libreville, a été le théâtre de la finale de la CAN 2017, mais également celui où des milliers de Camerounais, d’Egyptiens et de Gabonais se sont réunis pour célébrer ce match ultime de l‘épreuve reine du football africain. Le stade était quasiment plein à l’entame de la finale avec près de 38 000 spectateurs. Les Camerounais étaient en surnombre avec environ 20 000 supporters. Une présence due à la forte communauté vivant à Libreville. Une...
(El Watan 06/02/17)
La CAF a décidé, vendredi, de lui confier la CAN-2017 des moins de 17 ans en remplacement de Madagascar qui devait initialement organiser cette édition au mois d’avril prochain. La décision a été prise par la CAF lors de la réunion de son comité exécutif, vendredi passé à Libreville. Le Gabon a été choisi aux dépens du Soudan, l’autre candidat à l’organisation de cette édition qui a été, pour la circonstance, décalée du 21 mai au 4 juin 2017. La...
(Gabon Actu 06/02/17)
Le Cameroun a remporté dimanche à Libreville la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017), la 5ème de sa glorieuse histoire du football au niveau continental. Le Cameroun a battu en finale l’Egypte (2-1). Et pourtant l’histoire retiendra que c’est l’Egypte qui a ouvert le score dès la première mi-temps à la 22ème minute par Mohamed Eleney. Score à la mi-temps (0-1). Les Lions indomptables sont revenus sur la pelouse très blessés et surtout revigorés par les conseils de...
(Gabon Actu 06/02/17)
Les étalons du Burkina Faso ont terminé à la 3ème place au classement général de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017) après avoir battu samedi au stade Michel Essonghé de Port-Gentil contre le Ghana (1-0). Combattifs comme des véritables guerriers, les burkinabé ont fait preuve de réalisme dans cette petite finale contre l’orgue ghanéen qui s’est finalement révélé comme un géant aux pieds d’argile. Les Ayew, Atsu, Gyan et les autres cadres de la sélection nationale du...
(Belga 03/02/17)
Le gardien d'Ostende et doyen des joueurs du Gabon retenus pour la Coupe d'Afrique des Nations de football qui se déroule actuellement dans le pays, Didier Ovono a lancé un appel au peuple, encourageant le pays-hôte à surmonter ses divisions post-électorales. Lui s'est engagés pour battre le Cameroun, dimanche, et ainsi qualifier le pays pour les quarts de finale du tournoi. "On doit battre le Cameroun. Binationaux ou pas, on est Gabonais. Et celui qui rentre sur le terrain, qu'il...
(Gabon Review 02/02/17)
Auteur de trois remarquables matchs en cette Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football que son pays, le Gabon, organise, Denis Bouanga est apparu comme la véritable révélation de la sélection gabonaise. Alors qu’on attendait une confirmation de tout le bien dont on disait du capitaine des Panthères, Pierre Emerick Aubameyang, c’est plutôt un jeune novice de la sélection gabonaise qui s’est illustré. Lui, c’est Denis Bouanga, sociétaire de Tours FC en ligue 2 française. Pour sa première sélection en...
(AFP 02/02/17)
Le directeur sportif du Borussia Dortmund a demandé jeudi à son attaquant star, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, de moins se répandre dans la presse à propos de son départ du club à la fin de la saison. "Nous nous sommes rapidement parlés, et je lui ai conseillé de donner moins d'interviews pour évoquer son futur, et de se concentrer sur une qualification en Ligue des champions", a déclaré Michael Zorc au journal local WAZ. "Il a compris", a-t-il ajouté. Aubameyang,...
(Gabon Actu 01/02/17)
Le Vice-Président de la NBA Africa (la National Basketball Association), le Sénégalais Amadou Gallo Fall en séjour au Gabon a discuté avec le ministre gabonais des Sports, Nicole Assélé de la possibilité de mettre en œuvre au Gabon le projet de ‘’la Junior NBA’’ qui consistera à créer au Gabon 30 clubs dont les meilleurs rivaliseront avec les autres « cracs » du continent. ‘’La Junior NBA’’ est déjà développée par la NBA dans huit (8) pays en Afrique. C’est...
(Jeune Afrique 31/01/17)
L'équipe de football gabonaise a reçu les encouragements du président Ali Bongo Ondimba, passé outre son élimination lors de la compétition de football panafricaine, accueillie cette année par le pays. Convoqués au palais présidentiel le 23 janvier, alors qu’ils venaient de se faire éliminer de la CAN dès le premier tour à l’issue de trois matchs nuls, face à la Guinée-Bissau (1-1), au Burkina (1-1) et au Cameroun (0-0), les Gabonais étaient dans leurs petits souliers. Mais, au soulagement général,...
(AFP 30/01/17)
Locomotive pour l'urbanisation de la région du nord-Gabon ou "éléphant blanc" ? L'avenir du stade d'Oyem, construit à la périphérie de la 4e ville du pays au coeur de la forêt équatoriale, pose question, alors que la série de six matches de la CAN-2017 qu'il devait accueillir s'est achevée dimanche. Après RD Congo-Ghana, l'une des affiches des quarts de finale, quand se déroulera la prochaine rencontre d'envergure dans l'enceinte d'Oyem ? Il faudra attendre déjà que les travaux soient complètement...
(Gabon Actu 28/01/17)
Le Journaliste de Canal +, Robert Brazza, arrivé au Gabon pour animer des plateaux de télévision sur la CAN 2017 qui se déroule dans le pays, n’a jamais été expulsé par les autorités, a affirmé le ministre de la Communication, Porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze démentant à l’occasion des informations de presse ayant annoncé que le journaliste a été expulsé. « En début de semaine, un journal annonçait que Monsieur Robert BRAZZA, présentateur de l’émission «...
(Jeune Afrique 27/01/17)
Le premier tour de la Coupe d'Afrique des nations 2017 s'est achevé mercredi 25 janvier. Avant les quarts de finale, qui débutent samedi 28 janvier, l'heure est donc à un premier bilan, entre déceptions et surprises. Nous l’avions écrit : bien malin qui allait se frotter au jeu des pronostics dans cette Coupe d’Afrique des nations 2017. Vous aviez parié sur la bonne tenue du Gabon et une flambée de sa star, Pierre-Emerick Aubameyang ? Vous avez eu tort !...
(Afrik.com 27/01/17)
Tous éliminés dès la phase de groupes de la CAN 2017 l’Algérie, la Côte d’Ivoire, tenante du titre, le Gabon, pays-hôte, et dans une moindre mesure le Mali ont déçu. Eléments d’explications. - Algérie Pourquoi ils ont déçu Même si leur statut se retrouvait fragilisé depuis les deux contre-performances en éliminatoires du Mondial 2018, les Fennecs avaient rallié le Gabon avec l’un des meilleurs effectifs sur le papier, forts notamment du meilleur joueur africain de l’année consacré par la CAF,...
(AFP 26/01/17)
Quatre jeunes proches de l'opposition au Gabon ont été inculpés mercredi pour "trouble à l'ordre public" après avoir été interpellés il y a une semaine en marge d'une manifestation contestant l'accueil de la Coupe d'Afrique des Nations de football, a-t-on appris de source judiciaire. "Ils ont été présentés à un juge d'instruction qui les a inculpés pour attroupement non armé ayant troublé l'ordre et la sécurité publics", a indiqué à l'AFP une source judiciaire. Les quatre militants, appartenant à un...

Pages