Dimanche 22 Octobre 2017
(Agence Ecofin 19/10/17)
ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres, a profité de la célébration de la Journée internationale de la femme rurale, ce 15 octobre 2017, pour rappeler les inégalités dont sont victimes les femmes dans l’accès aux terres agricoles, particulièrement dans les pays en développement. « Les agricultrices sont tout aussi productives et entreprenantes que leurs homologues masculins, mais ne sont pas toujours en mesure d’obtenir des prix comparables pour leurs cultures. Elles n’ont pas non plus un accès égal à la terre, au crédit, aux intrants agricoles, aux marchés et aux chaînes agroalimentaires de grande valeur qui sont essentiels à leurs moyens de subsistance », dénonce notamment Phumzile...
(APA 13/10/17)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - Le Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique aura lieu du 23 au 25 octobre au Centre de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) à Addis-Abeba, à l’invitation de l’Office de la sécurité sociale de la fonction publique d’Ethiopie. Initié par l’Association internationales de la Sécurité Sociale (AISS), ce Forum constituera une plateforme privilégiée pour échanger des informations et analyser les défis et priorités de la sécurité sociale les plus importants en Afrique. Les institutions membres seront invitées à identifier des solutions innovatrices et à façonner le programme dans le cadre d'une enquête qui sera menée auprès de tous les membres de la région. Lors de ce conclave, il est prévu une journée...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves »,...
(Xinhua 10/10/17)
Plus de 260 professionnels de l'aviation ont été formés et sont sortis diplômés de l'Académie de l'aviation éthiopienne, division de formation du Groupe d'aviation d'Ethiopian Airlines ce week-end à Addis-Abeba, capitale de l'Ethiopie. Comme 34 des diplômés sont du Cameroun, du Rwanda, de Guinée Equatoriale, du Togo et du Congo, les officiels de l'académie de l'aviation éthiopienne ont réaffirmé la position panafricaine de la compagnie aérienne et son rôle clef dans le développement du secteur de l'aviation en Afrique. Les...
(AFP 02/10/17)
Le festival religieux éthiopien Irreecha s'est mué dimanche en manifestation anti-gouvernementale pacifique, placée sous le signe de la commémoration, un an après la mort de plus de 50 participants dans un mouvement de foule provoqué par l'usage de gaz lacrymogènes par la police. Comme chaque année, des dizaines de milliers de membres de l'ethnie oromo, la plus importante du pays, se sont rassemblés à Bishoftu, à environ 50 km au sud-est d'Addis Abeba, pour célébrer la fin de la saison...
(RFI 02/10/17)
La nation oromo a fêté dimanche 1er octobre l'un de ses plus importants festivals religieux, l'Ireecha, qui est célébré en famille chaque année, début octobre, à Bishoftu sur les rives du lac Harsadi, à 50 km d'Addis Abeba. L'année dernière, cette fête avait été marquée par la mort d'au moins 50 pèlerins après une bavure de la police, alors même que tout le pays oromo était secoué par des manifestations anti-gouvernementales qui ont fait près de mille morts entre 2015 et 2016. Alors cette année, ce drame était encore dans toutes les têtes. La fête d'Ireecha pour les Oromos, c'est un remerciement.
(APA 02/10/17)
Le Comité technique spécialisé (CTS) l’Union africaine (UA) sur l'agriculture, le développement rural, l'eau et l'environnement tient ce lundi à Addis-Abeba, sa 2ème session ordinaire sous le thème « Améliorer la durabilité environnementale et la transformation de l'agriculture pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ». Cette rencontre de deux jours au niveau des experts et des hauts fonctionnaires des pays de l’organisation panafricaine, s’inscrit dans le cadre des préparatifs pour la réunion ministérielle prévue les 5 et 6 octobre...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Pour la quatrième année consécutive, l'Institut Choiseul, think tank français, a établi un classement des futurs grands décideurs économiques africains. Jeune Afrique vous livre en exclusivité le palmarès 2017, à retrouver intégralement dans notre édition datée du 1er octobre. Depuis 2014, l’Institut Choiseul établit un classement des 100 premiers décideurs économiques africains de moins de 41 ans. Jeune Afrique s’est associé au think tank français et livre en exclusivité le palmarès à ses lecteurs. Déjà présent dans cette sélection en...
(RFI 27/09/17)
En Ethiopie, les quelque 40 millions de chrétiens orthodoxes célèbrent Meskel, la fête de la Vraie Croix, ce mercredi 27 septembre. Meskel commémore traditionnellement la découverte en 326 après J-C de la croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié. C'est la mère de l'empereur romain Constantin qui aurait retrouvé le précieux bois à Jérusalem. Pour deviner l'emplacement exact des restes de la croix, Hélène s'en serait remise aux fumées d'un grand feu. En Ethiopie, les célébrations ont débuté dès mardi...
(AFP 25/09/17)
Le gouvernement éthiopien a annoncé lundi à la presse que "des centaines" de personnes avaient péri dans des affrontements liés à un conflit territorial entre deux groupes ethniques dans le sud du pays, depuis début septembre. "Nous pouvons dire que des centaines de membres de l'ethnie oromo ont été tués (...) et il y a eu aussi des morts côté somali. Nous ne savons pas exactement combien sont morts, cela fait l'objet d'une enquête", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Negeri Lencho. Ces combats ont opposé...
(Agence Ecofin 21/09/17)
La British Broadcasting Corporation (BBC) vient d’annoncer le lancement de trois sites d’informations couvrant uniquement l’Ethiopie et l’Erythrée, le tout en langues locales. En effet, les trois sites fourniront les informations en Amharique, en Afaan Oromo et Tigrinya, trois langues très parlées aussi bien en Ethiopie et en Erythrée que dans toute la corne de l’Afrique. « L'objectif majeur de ces nouveaux services sera de permettre aux Ethiopiens et aux Erythréens de mieux comprendre leur place dans le monde. Nous savons qu'il y a un besoin en Ethiopie...
(AFP 19/09/17)
L'ONG Human Rights Watch a mis en garde mardi contre des tensions de plus en plus vives en Ethiopie à l'approche d'un festival religieux qui avait dégénéré un an plus tôt en bousculade meurtrière sur fond de manifestations anti-gouvernementales. L'ethnie oromo, la plus importante du pays, célèbre chaque année le festival Irreecha pour marquer la fin de la saison des pluies. La célébration, qui rassemble des dizaines de milliers de personnes à Bishoftu, à environ 50 km au sud-est...
(AFP 19/09/17)
Les Etats-Unis ont appelé mardi le gouvernement éthiopien à enquêter sur des violences meurtrières qui ont éclaté ces dernières semaines dans le sud de l'Ethiopie entre deux des principales ethnies du pays, poussant des dizaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers. Ces combats ont opposé des membres des ethnies Oromo et Somali le long de la longue frontière entre leurs régions respectives. Le président de la région Oromo, Lemma Megersa, a assuré dimanche que ces combats ont donné lieu à des "tueries brutales" ...
(Agence Ecofin 18/09/17)
L’Agence française de développement (AFD) a accordé à l’entreprise publique des abattoirs d’Addis-Abeba (AAEA), un prêt concessionnel d’un montant de 70 millions d’euros, pour le design et la construction d’une nouvelle infrastructure d’abattage en périphérie de la ville. A cela s’ajoute une subvention de 0,5 million d'euro pour l'assistance technique relative la formation du personnel, rapporte l’Agence éthiopienne de presse (ENA). Le projet de nouvel abattoir d’Addis Abeba consiste essentiellement en la fermeture de l’infrastructure actuelle, localisée au cœur de...
(BBC 16/09/17)
Evaluer l'impact des affrontements de ces derniers jours entre des groupes rivaux entre les régions d'Oromia et de Somali à l'Est de l'Ethiopie, est le but d'une mission d'enquête initiée par le gouvernement. L'enquête confiée à des militants des droits de l'homme vise à déterminer les causes de ces conflits qui ont déjà fait dix-huit morts et environ trente mille déplacés. Le gouvernement qui a mis en garde les responsables de ces affrontements a également demandé à ces derniers de...
(BBC 14/09/17)
Au moins deux personnes ont été tuées lors des manifestations qui ont éclaté mardi dans des villes de l'Est du pays. Plus de 600 personnes se sont déplacées lors des affrontements. La police est accusée par les manifestants d'avoir commis des meurtres sur le peuple Oromo et perpétré des exactions portant atteintes aux droits de l'homme. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41255787
(Afrik.com 24/08/17)
Ethiopian Airlines (« Ethiopian ») est la compagnie aérienne ayant la plus forte croissance en Afrique. Depuis 70 ans qu’elle mène ses opérations, Ethiopian est devenue l’un des principaux transporteurs aériens du continent, et son développement ne faiblit pas : en témoigne l’annonce toute récente du lancement de trois vols hebdomadaires pour Bahreïn. Ethiopian Airlines a annoncé le lancement de trois vols hebdomadaires à destination de Bahreïn...
(AFP 22/08/17)
Le Soudan a mis en garde lundi les habitants de Khartoum résidant au bord du Nil contre le risque de "graves inondations" après que le fleuve ait atteint un niveau record, en raison de fortes pluies en Ethiopie voisine. Dans la capitale soudanaise convergent le Nil Bleu en provenance d'Ethiopie et le Nil Blanc. Ils forment ainsi le Nil qui court à travers le Soudan puis l'Egypte. Environ 75% de l'eau du Nil provient du Nil Bleu dont le niveau...
(La Voix du Nord 18/08/17)
Parmi les quelques centaines de migrants se trouvant actuellement dans le Calaisis, beaucoup arrivent d’Érythrée et d’Éthiopie. René Lefort, journaliste et chercheur indépendant, spécialiste de la Corne de l’Afrique, nous éclaire sur la situation de ces deux pays, et sur les raisons de cet exil de masse. - Pourquoi de nombreux Éthiopiens quittent-ils leur pays ? « En Éthiopie, 80 % de la population vit de la terre. La croissance démographique est de 2,6 % par an, tandis que la...
(AFP 17/08/17)
Le président soudanais, Omar al-Béchir, a affirmé jeudi que la construction par l'Ethiopie d'un immense barrage hydro-électrique sur le Nil bleu n'affecterait pas les parts de l'Egypte, qui s'inquiète de ce projet puisque ce fleuve lui fournit 90% de son eau. "Nous sommes pleinement engagés à garantir que la part de l'Egypte dans les eaux du Nil ne sera pas affectée par la construction du barrage Renaissance", a assuré le président Béchir au cours d'une conférence de presse avec le...

Pages