Samedi 21 Avril 2018
(RFI 28/03/18)
L’Éthiopie s'est choisie un nouveau dirigeant. Mardi soir 27 mars, la coalition au pouvoir a désigné Abiy Ahmed à sa tête. C'est ce que rapporte la télévision officielle Fana BC. C’est la fin d'un long processus depuis la démission surprise du Premier ministre et chef de l'EPRDF, Hailemariam Dessalegn, à la mi-février. Il est remplacé par un Oromo. C'est la première fois que la coalition est dirigée par un représentant de la nation la plus nombreuse d’Éthiopie. Les 180 membres du Conseil exécutif, issus des quatre partis formant le Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens, aux affaires depuis 1991, ont donc choisi le leader du parti oromo. Abiy Ahmed, 41 ans, est un chrétien protestant,...
(APA 23/03/18)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - La Fondation Mohammed VI pour le développement durable a lancé, jeudi à Addis-Abeba, un projet de construction d’un centre de formation des formateurs dans le domaine des technologies de l’eau et de l’irrigation. Lancé à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, célébrée le 22 mars de chaque année, ce projet est financé à hauteur de 3 millions d’euros et sera fin prêt mi-2019. Selon les responsables de la société marocaine SEPROB, en charge de la réalisation de ce projet, le centre sera bâti sur une superficie 7.000 m2 et consiste en la construction d’un bâtiment administratif, de deux laboratoires, de trois ateliers et d’une ferme pédagogique. Le ministre d’Etat éthiopien chargé de l’eau, de l’irrigation et...
(Xinhua 15/03/18)
Plus de 8500 Ethiopiens sont arrivés au Kenya pour trouver refuge, a annoncé mercredi la Société de la Croix-Rouge kenyane. L'agence humanitaire craint que ce chiffre augmente dans les jours à venir, car il y aurait plus de familles en route vers Moyale, ville frontière dans le nord du Kenya. "Le nombre de personnes déplacées éthiopiennes a augmenté à 8592 et beaucoup d'autres continuent de gagner Moyale, dans le comté de Marsabit", a informé la Croix-Rouge kenyane dans un communiqué. Samedi, les forces du ...
(AFP 14/03/18)
Près de 5.000 personnes se sont réfugiées du côté kényan de la ville de Moyale, après avoir fui la partie éthiopienne, où neuf civils ont été tués le week-end dernier par des soldats éthiopiens dans des circonstances controversées, a annoncé mardi la Croix-rouge kényane. "Environ 5.000 réfugiés sont arrivés à Moyale, la majorité étant des femmes et des enfants", indique un communiqué. Selon un habitant de Moyale, qui a requis l'anonymat, l'armée éthiopienne recherche des membres du Front de libération...
(Xinhua 14/03/18)
L'Ethiopie a déclaré mardi que 7,88 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence et que le changement climatique a été un problème spécial pour la sécurité alimentaire du pays. "La situation géographique de l'Ethiopie et son agroécologie diversifiée la rend vulnérable aux catastrophes liées au climat, surtout à la sécheresse et aux inondations", a expliqué Mitiku Kassa, commissaire à la Commission nationale pour la gestion des risques de catastrophe. La commission, qui a lancé mardi son Plan humanitaire...
(AFP 13/03/18)
Trente-huit personnes ont été tuées lundi dans le nord de l’Éthiopie lors de la sortie de route du bus qui les transportait, a rapporté mardi la radio-télévision Fana, proche du pouvoir. "Un total de 38 personnes (28 hommes et 10 femmes) ont été tuées dans l'accident", a indiqué Fana sur son site internet, citant les autorités du district de Legambo, où l'accident a eu lieu. La radio-télévision a publié une photo du bus bleu et blanc, dont la partie avant...
(AFP 12/03/18)
Des habitants d'une ville du sud de l’Éthiopie, dans la région oromo, ont contesté lundi la version donnée par le gouvernement, qui avait évoqué un accident, de la mort de neuf civils tués par des soldats. L'agence officielle ENA avait rapporté dimanche que des soldats avaient tué neuf civils près de Moyale, à la frontière avec le Kenya, après les avoir pris pour des membres du Front de libération oromo (OLF), un groupe armé rebelle, sans dire quand l'incident avait...
(Le Monde 12/03/18)
Eskinder Nega ne s’attendait pas à être libéré. Le journaliste éthiopien, accusé en 2012 de haute trahison et d’infractions liées au terrorisme, avait purgé un tiers de sa peine d’emprisonnement de dix-huit ans. Il a retrouvé l’espoir début janvier, quand le chef du gouvernement Hailemariam Desalegn – qui a démissionné entre-temps – a annoncé qu’il procéderait à une vague d’amnisties. C’était avant qu’on lui demande de signer une confession en échange de sa libération : « Je devais admettre que...
(AFP 06/03/18)
L’Éthiopie, dans l'attente d'un nouveau Premier ministre depuis la démission surprise d'Hailemariam Desalegn et l'instauration de l'état d'urgence mi-février, est le deuxième pays le plus peuplé d'Afrique, miné par des tensions ethniques et en proie à une contestation antigouvernementale depuis fin 2015. - Histoire millénaire - L’Éthiopie est considérée comme l'un des berceaux de l'humanité, célèbre pour la découverte en 1974 des ossements de l'australopithèque Lucy (environ 3,2 millions d'années). Ce pays est l'un des très rares en Afrique à...
(RFI 06/03/18)
En Ethiopie, de nombreux commerces étaient fermés lundi 5 mars, à Addis Abeba. Les habitants entendaient protester contre l’état d’urgence imposé par le gouvernement depuis près d’un mois. Ils reprochent aux autorités de restreindre les libertés. Des rues quasi désertes, beaucoup de magasins aux rideaux tirés... Addis Abeba est restée inhabituellement calme en ce lundi ainsi que plusieurs localités dans les environs de la capitale. En région oromo où se trouve le principal foyer de la contestation antigouvernementale, depuis trois...
(APA 24/02/18)
APA - Addis-Abeba (Ethiopie) - L’Ethiopie, en partenariat avec l’Organisation internationale du travail (OIT) a inauguré vendredi un centre de base de données, conçu pour surveiller et assurer la sécurité des Ethiopiens voyageant légalement à l’étranger pour un emploi. L’Ethiopie, en partenariat avec l’Organisation internationale du travail (OIT) a inauguré vendredi un centre de base de données, conçu pour surveiller et assurer la sécurité des Ethiopiens voyageant légalement à l’étranger pour un emploi. Le lancement de ce centre fait suite à la levée de l’interdiction officielle faite aux Ethiopiens de voyager au Moyen-Orient pour y travailler. Kidist Getahune, Coordinateur du projet à l’OIT a confié aux journalistes...
(Agence Ecofin 15/02/18)
L’Organisation Internationale des Migrations (IOM), agence des Nations Unies, a lancé ce 15 février 2018 une application mobile destinée à sécuriser les déplacements des migrants d’Afrique de l’Est et de la corne de l’Afrique. L’innovation baptisée « MigApp », a été déployée au Burundi, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en Ethiopie, au Rwanda, à Djibouti, au Soudan du Sud et en Somalie. D’après IOM, le choix de ces pays découle de leur fort taux d’utilisation du mobile. « MigApp...
(RFI 14/02/18)
En Éthiopie, des affrontements le long de la frontière entre les États Oromo et Somali, au sud-est du pays, ont provoqué le déplacement de près d’un million de personnes depuis 2015. C’est ce qu’a révélé un rapport des Nations unies publié cette semaine. Ces conflits se sont intensifiés au cours de l’année 2017 durant laquelle près de 700 000 personnes ont pris la fuite. C’est une véritable guerre territoriale qui se joue. René Lefort est chercheur indépendant et spécialiste de...
(AFP 13/02/18)
En bas d'une piste sablonneuse, après la carcasse desséchée d'un animal, s'étendent quelques cabanes à moitié construites, dont le gouvernement éthiopien et les ONG espèrent qu'elles permettront d'atténuer les effets dramatiques des sécheresses à répétition. Le futur village de Dabafayed, dans le sud-est de l'Ethiopie, doit permettre de loger plus d'une centaine d'éleveurs jusque-là nomades et laissés dans le dénuement par l'absence de pluie. Pour eux, le changement de vie s'annonce radical mais il n'y a, selon des responsables éthiopiens,...
(APA 05/02/18)
Des mois d'affrontements sporadiques entre les deux principaux groupes ethniques en Ethiopie ont forcé près d'un million de personnes à quitter leurs foyers, selon un rapport des Nations unies dont l'AFP a obtenu une copie lundi. Les violences opposant des membres des communautés Oromo et Somali le long des frontières des deux Etats du même nom, dans le sud du pays, intermittents tout au long de l'année 2017, se sont intensifiés à partir du mois de septembre, faisant plusieurs centaines...
(APA 05/02/18)
APA - Addis-Abeba (Ethiopie) - Le gouvernement éthiopien a annoncé la levée de l’interdiction imposée il y a quatre ans à ses citoyens de voyager à l’étranger pour y travailler. L’annonce a été faite vendredi à la presse par l’ambassadeur Misganaw Admasu, Ministre d’Etat du travail et des affaires sociales. La décision de lever l’interdiction est intervenue suite à l’approbation d’une nouvelle Proclamation sur l’emploi à l’étranger, en remplacement de l’ancienne Proclamation sur les services d’échange d’emplois Selon la nouvelle proclamation, une femme éthiopienne doit compléter huit année d’études au minimum pour être qualifiée...
(AFP 02/02/18)
L’Éthiopie a levé l'interdiction qui empêchait ses travailleurs peu qualifiés d'émigrer pour travailler à l'étranger, en particulier au Moyen Orient, après avoir voté une nouvelle loi qui doit prévenir la maltraitance de ces employés, a déclaré un responsable du gouvernement jeudi. Le second pays le plus peuplé d'Afrique avait mis en place cette interdiction cinq ans plus tôt, après des rapports ayant mis en évidence des mauvais traitements. Des plaintes avaient été déposées contre des agences de recrutement ayant attiré...
(Le Monde 02/02/18)
Choisir de ne pas investir dans une éducation de qualité pour toutes les filles et tous les garçons du monde serait en réalité une économie très coûteuse. Une récente étude menée par l’organisation que je dirige, l’ONG One, montre que, chaque jour, dans les pays en développement, on pourrait éviter le décès de 2 800 personnes si on améliorait l’accès à une éducation de qualité. De plus, offrir le même niveau d’éducation aux filles et aux garçons pourrait rapporter plus...
(RFI 30/01/18)
Amzat Boukari-Yabara est historien et l’auteur de « Africa Unite ! Une histoire du panafricanisme » (Editions de La Découverte, 2014). Si, pour lui, la pensée panafricaniste marque la reprise en charge de leur histoire par le Africains, quel jugement porte-t-il sur l’évolution de la pensée panafricaniste ? L’Union africaine qui se veut l’héritière de cette pensée et que dirige aujourd’hui le tandem le Tchadien Moussa Faki Mahamat et le Rwandais Paul Kagame, a-t-elle su rester fidèle aux idéaux des...
(AFP 29/01/18)
La BBC lance lundi de nouveaux programmes radio destinés à l'Ethiopie et l'Erythrée qui seront diffusés en amharique, oromo et tigrigna, langues parlées dans la corne de l'Afrique. Actualités, reportages, analyses et nouvelles régionales et internationales sont au menu de ces programmes qui seront diffusés du lundi au vendredi par radio ou via des pages facebook ou sites internet de la BBC. "L'accent sera mis sur la culture, la santé et le journalisme original de la région", précise la BBC...

Pages