Jeudi 26 Avril 2018
(Air Journal 31/12/13)
La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a supprimé la liaison entre Addis Abeba et les Seychelles à compter de début mars de ses systèmes de réservations.Pas de confirmation officielle de la part de la compagnie nationale d’Ethiopie, mais la disparition de la route vers l’aéroport de l’île de Mahé mettrait fin à une histoire compliquée : elle avait annoncé cette route en 2011, puis l’avait repoussée et enfin annulée, avant de l’inaugurer en avril 2012, face à la concurrence indirecte de sa puissante voisine Kenya Airways, qui proposait déjà des vols entre Nairobi et l’archipel de l’océan Indien. Ethiopian Airlines avait au printemps dernier lancé des promotions entre Paris et les Seychelles (deux billets pour le prix d’un), et opère début...
(RFI 30/12/13)
Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères et président de l'Institut panafricain de stratégie (IPS) dresse pour RFI le bilan de l'action de François Hollande en Afrique. Un bilan qu’il défend, au Mali, mais aussi pour l’engagement de la France en Centrafrique. Pour lui, ce sont les leaders africains qui auraient dû se mobiliser. Il remet en cause également la communauté internationale qui, selon lui, se repose trop sur la France dans ces situations complexes. La France mène-t-elle une bonne politique en Afrique ? Cheikh Tidiane Gadio : C’est une politique qui est nécessairement complexe. C’est parfois lourd de soupçons de part et d’autre. Certains amis africains reprochent beaucoup de choses à la France. Honnêtement, je préfère reprocher...
(AFP 30/12/13)
ABIDJAN, (AFP) - Porsche, Range Rover, BMW ou encore Mercedes... sur les routes chaotiques d'Abidjan, de nombreuses voitures de luxe se faufilent entre des guimbardes tremblotantes, témoignage d'une Afrique toujours plus consommatrice d'automobiles onéreuses. Chacun de ces véhicules coûte à l'achat plusieurs dizaines de milliers d'euros. Soit des décennies de travail pour un Ivoirien payé un salaire minimum, malgré sa réévaluation en novembre de plus de 60%, de 60.000 francs CFA (environ 90 euros). Pour l'amateur d'automobile, Cocody et la Zone 4, les territoires les plus huppés d'Abidjan, sont pourtant aussi bien pourvus que les plus riches quartiers de capitales européennes. Le week-end venu, les hurlements de moteurs puissants rythment les nuits du sud de la ville. Le phénomène est...
(La Voix de l'Amérique 27/12/13)
La violence a continué dans la région nord du Soudan du Sud, riche en pétrole, ce jeudi, alors que les négociations étaient en cours entre le gouvernement de Salva Kiir et les rebelles. Les médiateurs africains disent avoir eu des entretiens fructueux avec le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, pour tenter de sortir de la spirale de la violence dans son pays. Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, et le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, étaient parmi les officiels qui ont rencontré M. Kiir dans la capitale, Juba, ce jeudi. Selon le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Tedros Adhanom, les deux hommes d’Etat ont abordé un éventail de sujets. « Les questions dont nous avons discuté, entre autres, étaient,...
(Xinhua 27/12/13)
Le président kenyan et le Premier ministre éthiopien ont rencontré jeudi à Juba le président sud-soudanais pour discuter des moyens permettant de contenir les affrontements en cours dans le pays, a rapporté le site soudanais ashorooq.net. "Le président kenyan Uhuru Kenyatta et le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn sont arrivés jeudi au Soudan du Sud pour s'entretenir avec le président Salva Kiir dans le but de contenir les affrontements en cours entre les troupes gouvernementales et les rebelles dirigés par l'ancien vice-président limogé Riek Machar", souligne Ashorooq. "Cette visite s'inscrit dans le cadre des efforts sérieux déployés par les gouvernements de la région pour faire cesser les affrontements au Soudan du Sud", a déclaré la ministre kenyane des Affaires étrangères,...
(RFI 27/12/13)
En période de fêtes et de bombances on a parfois une pensée distante pour tous ceux qui ne mangent pas à leur faim dans le monde, à commencer par les Africains, l’Afrique où une personne sur cinq reste sous-alimentée. Mais si, au lieu d’être un problème, la nourriture devenait la solution pour l’Afrique ? C’est la conviction du mouvement italien Slow Food. L’association fondée par Carlo Petrini compte aujourd’hui plus de 100 000 membres dans le monde et milite pour un modèle de développement différent centré sur l’alimentation et la valorisation des produits traditionnels. Reportage.
(AFP 26/12/13)
JUBA, 26 décembre 2013 (AFP) - Le président kényan Uhuru Kenyatta et le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn sont arrivés au Soudan du Sud jeudi pour s'entretenir avec le président sud-soudanais Salva Kiir, selon un journaliste de l'AFP. Les dirigeants ont posé pour une séance photos avant de s'isoler pour discuter en privé. Cette nouvelle médiation intervient après celles menées la semaine dernière par les ministres des Affaires étrangères des deux pays. Le président Kenyatta est accompagné de sa chef de la diplomatie Amina Mohammed, a précisé la présidence kényane. La communauté internationale, et notamment les pays voisins du Soudan du Sud, multiplient les efforts diplomatiques pour tenter de faire cesser le conflit qui fait rage depuis une semaine et...
(Les Afriques 26/12/13)
A la veille de l’année nouvelle, Les Afriques brosse un tableau des agendas politique, économique et sécuritaire du continent. Entre échéances électorales, une menace terroriste qui fait tache d’huile et des régimes foncièrement axés sur l’émergence, … l’Afrique se trouve plus que jamais centre de gravité du monde. Avec des taux de croissance à deux chiffres par endroits, le reste du monde va continuer de se focaliser sur l’Afrique. Dans de pays, tels que le Ghana, la Côte d’Ivoire, à l’ouest, ou encore le Kenya et l’Ethiopie à l’Est, ou le Botswana, l’Angola et la Namibie au sud, sans omettre le Mozambique et ses immenses réserves de gaz, le développement est bien amorcé, à travers le continent. Le investisseurs locaux...
(Xinhua 23/12/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Davantage de partenariats publics-privés dans la coopération sino-africaine a été suggéré par un opérateur économique sénégalais, Abdou Aziz Sabaly, qui vient de conduire en Chine une délégation de représentants de chambres de commerces africaines. "Si nous considérons que l'Afrique a besoin d'investissements notamment dans les infrastructures, il faudrait que les Etats né gocient des partenariats publics-privés avec les dirigeants chinois mais aussi avec les privés", a-t-il estimé dans une interview à Xinhua. Selon M. Sabaly, chef du service de documentation de la chambre de commerce de Dakar, les investissements et le commerce "sont des axes importants qui doivent prendre la place de l'aide au développement". Il a fait remarquer à cet égard qu'un tel partenariat a démarr...
(Le Figaro 20/12/13)
Une semaine à peine après les obsèques de Nelson Mandela, le quotidien israélien Haaretz lève le voile sur un pan inattendu de son itinéraire militant. En 1962, alors qu'il venait de fuir son pays pour échapper à la prison, le futur héros de la lutte anti-apartheid aurait, à l'occasion d'un bref séjour en Éthiopie, suivi un entraînement auprès du Mossad. À en croire le service de renseignements, il aurait à l'époque manifesté un vif intérêt pour les méthodes de la Haganah, l'organisation clandestine créée en 1920 pour protéger les Juifs de Palestine, qui pris ensuite une part croissante à la lutte contre le Mandat britannique avant de constituer le socle de l'armée israélienne. Cette parenthèse inconnue de la vie de...
(AFP 20/12/13)
La France projette de renforcer sa présence économique en Ethiopie où la ministre française du Commerce extérieur Nicole Bricq a signé aujourd'hui un accord de prêt de 70 millions d'euros portant sur des projets dans les domaines de l'énergie et de la gestion des déchets et a lancé un forum des affaires. Mm Bricq a indiqué que sa visite de deux jours visait à renforcer les relations avec l'Ethiopie, un des pays qui connaissait une des croissances économiques les plus rapides d'Afrique, avec 10%. La ministre a annoncé que la France apporterait sa garantie aux prêts des banques françaises et compagnies qui investiraient en Ethiopie. Mme Bricq ajoute que la France prévoyait de tripler ses investissements dans le pays au...
(Jeune Afrique 20/12/13)
Quelle est la région du monde où les PME paient le plus de taxes ? Réponse : l'Afrique. Multinationales, acteurs informels et particuliers, eux, contribuent très peu à l'effort collectif. Le système fiscal est à revoir de fond en comble. Le rapport est édifiant. Il s'intitule "Paying Taxes 2014", a été publié fin novembre par PwC (ex-PricewaterhouseCoopers) et porte sur les impôts payés par les petites et moyennes entreprises (PME) dans 189 pays. Le cabinet international de conseil et d'audit, en partenariat avec la Banque mondiale, a passé au crible le taux global d'imposition auquel sont soumises ces sociétés, le nombre d'heures qu'elles consacrent à l'acquittement de ces taxes, mais aussi le nombre de paiements qu'elles réalisent au cours d'une...
(RFI 19/12/13)
En octobre 2013, la tragédie de Lampedusa l’a rappelé : chaque année, des dizaines de milliers d’Africains sont prêts à risquer leur vie pour fuir leur pays. Parmi les victimes du naufrage du bateau, on trouvait de très nombreux clandestins venus d’Erythrée. Ce pays de la corne de l’Afrique est l’un des plus fermé au monde, mais on sait que toute opposition politique y est violemment étouffée et que la situation économique s'y dégrade rapidement. Actuellement, près de 2 000 personnes franchissent ainsi la frontière éthiopienne, un chiffre qui a doublé ces derniers mois. Pour répondre à l’urgence, le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies a dû ouvrir un quatrième camp dans le nord de l’Ethiopie. Et récemment, la...
(Xinhua 19/12/13)
L'Union européenne (UE) a annoncé qu'elle verserait 12,5 millions d'euros pour soutenir la gestion des opérations de maintien de la paix sous commandement africain, indique un communiqué publié mercredi à Gaborone par la délégation de l'UE au Botswana. Concrètement, ces fonds serviront à soutenir l'établissement d'un « Système de commandement, de contrôle, de communications et d'information » sur une période de deux ans, selon le communiqué. Ce système fournira des services de transmission sécurisée de données informatiques, vocales et vidéos par communication satellite entre l'Union africaine et les différentes organisations régionales ou subrégionales et missions de maintien de la paix dé ployées au niveau national. « Notre nouveau système de soutien aidera nos partenaires africains à mettre en place les...
(AFP 18/12/13)
ADDIS ABEBA, 18 décembre 2013 (AFP) - L'Ethiopie a rapatrié environ 140.000 de ses ressortissants qui avaient émigré en Arabie saoudite, a indiqué mercredi l'Organisation internationale des migrations (OIM), et des milliers d'autres continuent de revenir tous les jours. Les émigrés reviennent en masse depuis novembre, date à laquelle le royaume pétrolier d'Arabie saoudite a commencé l'expulsion des immigrants illégaux. Ces retours ont également commencé après la mort annoncée par Addis Abeba, de trois Ethiopiens dans des émeutes consécutives à une campagne d'expulsion massive de clandestins décidée par Ryad. "L'Ethiopie et l'OIM s'occupent maintenant d'une arrivée supplémentaire de 35.000 migrants attendus des villes de Ryad, Jeddah et des nouveaux arrivés de Medina", selon un communiqué de l'OIM. L'organisation indique que...
(Le Soir 18/12/13)
L’Ethiopie a rapatrié environ 140.000 de ses ressortissants qui avaient émigré en Arabie saoudite, a indiqué mercredi l’Organisation internationale des migrations (OIM), et des milliers d’autres continuent de revenir tous les jours. Les émigrés reviennent en masse depuis novembre, date à laquelle le royaume pétrolier d’Arabie saoudite a commencé l’expulsion des immigrants illégaux. Ces retours ont également commencé après la mort annoncée par Addis Abeba, de trois Ethiopiens dans des émeutes consécutives à une campagne d’expulsion massive de clandestins décidée par Ryad.
(Xinhua 16/12/13)
Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine a exprimé son inquiétude sur la détérioration de la situation en République centrafricaine, notamment les derniers incidents survenus à Bangui, capitale du pays, et les tensions et les affrontements intercommunautraires et inter-religieux. Lors de sa 408e réunion tenue vendredi à Addis Abeba, le Coneil a décidé d'autoriser une augmentation temporaire de la force de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) jusqu'à 6 000 personnes en uniformes, ce qui fera l'objet d'un examen dans un délai de trois mois, à la lumière de l'évolution de la situation et des besoins sur le terrain et sur la base d'un rapport qui sera présenté par le président de la Commission...
(Xinhua 14/12/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, a fait vendredi le bilan des activités de son département au cours d'une année "très active", passant en revue les situations en République démocratique du Congo (RDC), au Mali, au Soudan, au Soudan du Sud, en Syrie et en République centrafricaine. Il a parlé des améliorations constatées dans la conduite des opérations de maintien de la paix par l'ONU, notamment en termes de qualité et de réduction des coûts, selon un communiqué de l'ONU. M. Ladsous a insisté sur la nécessité de poursuivre ces efforts en mettant l'accent sur la qualité des services fournis, la formation des Casques bleus et les partenariats...
(Xinhua 13/12/13)
Le ministre kazakh des Affaires étrangères, Yerlan Idrisov, a annoncé jeudi lors de sa visite en Ethiopie que le Kazakhstan va ouvrir une ambassade à Addis-Abeba, selon une communiqué de presse publié par le ministère kazakh des Affaires étrangères. M. Idrisov s'est également entretenu avec le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn pour discuter de la coopération entre les deux pays. Les deux parties ont reconnu qu'il existe un potentiel considérable de croissance dans les domaines de la métallurgie, de l'industrie chimique, du pétrole et de l'agriculture, entre autres. Il a expliqué que la création d'une ambassade kazakhe en Ethiopie devrait permettre d'améliorer la coopération entre les deux pays et a ajouté qu'il espère que l'Ethiopie soutiendra le projet du Kazakhstan...
(AFP 13/12/13)
ACCRA, (AFP) - La plupart des Africains croient que leurs hommes politiques peuvent commettre des crimes tels que le vol ou la mauvaise gestion en toute impunité, selon un sondage publié mercredi par un projet de recherche indépendant, Afrobaromètre, mené dans 22 pays producteurs de ressources naturelles, Malgré les tentatives pour améliorer la gouvernance et la transparence dans le secteur des ressources naturelles, la majorité des personnes interrogées déclarent qu'il est difficile de savoir comment le gouvernement utilise l'argent issu de ces productions. Pourtant, la majorité affirme pouvoir s'exprimer et voter librement et aussi pouvoir s'appuyer sur les médias locaux pour demander des comptes au gouvernement. "Ces deux types de perceptions créent des défis intéressants pour les gouvernements qui essaient...

Pages