Vendredi 19 Janvier 2018
(AFP 14/11/13)
DAKAR, 14 novembre 2013 (AFP) - Plus de la moitié des Africains estiment que leurs gouvernements luttent "mal" ou "très mal" contre la corruption, selon les résultats d'un sondage présentés mercredi à Dakar par un projet de recherche indépendant, Afrobaromètre, qui a enquêté dans 34 pays. Pour cette étude, au total 51.000 personnes ont été interrogées entre octobre 2011 et juin 2013 dans 34 pays, soit "la plus grande enquête d'opinion sur les perceptions et l'expérience des peuples sur la corruption en Afrique", et "la première enquête du genre ayant touché plus de trois-quarts des personnes qui vivent sur le continent", déclare Afrobaromètre dans un communiqué transmis à l'AFP. Le rapport fait la conclusion que les citoyens des pays africains...
(RFI 14/11/13)
La majorité des habitants de 34 pays africains estiment que leur gouvernement n’en fait pas assez pour lutter contre la corruption. C’est ce qui ressort d’une enquête d’opinion réalisée par AfroBaromètre auprès de 51 000 personnes entre octobre 2011 et juin 2013. Cette enquête montre aussi à quel point la corruption reste perçue comme un problème au quotidien par la plupart des Africains.Sur l’ensemble des 34 pays étudiés dans l'enquête réalisée par AfroBaromètre, ce sont les policiers qui sont perçus comme les plus corrompus, suivi des gouvernants et des agents des impôts. Près d’une personne interrogée sur trois reconnait d’ailleurs avoir déjà versé un pot de vin au cours de l’année passée, pour éviter un problème ou obtenir un service,...
(RFI 14/11/13)
C’est une opération d’expulsion de grande ampleur qui se déroule depuis une dizaine de jours. L’Arabie Saoudite expulse des travailleurs illégaux, pour la plupart africains. L'ambassadeur d'Ethiopie a annoncé, ce mercredi 13 novembre, que 23 000 Ethiopiens se sont rendus aux autorités. La situation est extrêmement tendue, voire explosive. Des émeutes ont éclaté dans le sud de Riyad où trois Ethiopiens ont été tués.Ces derniers jours, trois Ethiopiens ont été tués à la suite de violentes émeutes entre policiers et immigrés clandestins dans le quartier de Manfouha. C’est un quartier pauvre du sud de Riyad où de nombreux travailleurs immigrés illégaux vivent avec leurs familles. Ils sont pour la plupart originaires du Mali, de Guinée, d'Ethiopie et d'Erythrée. Ils y...
(Xinhua 14/11/13)
BEIJING, 14 novembre (Xinhua) -- Malgré les impacts de la crise financière mondiale sur les marchés internationaux qui perdurent, la Chine et l'Afrique ont réussi à maintenir une dynamique remarquable dans leur coopération économique et commerciale. En 2012, le volume total du commerce sino-africain a atteint 198,49 milliards de dollars américains, soit une hausse de 19,3% par rapport à l'année précédente. La morosité persistante de l'économie mondiale, marquée par une reprise tiède dans les pays européens, les difficultés budgétaires des Etats-Unis et les signes d'un ralentissement de la croissance des économies émergentes, a conduit à une baisse nette de la demande sur le marché international, ce qui apporte non seulement des défis, mais également des opportunités à la Chine et...
(AFP 13/11/13)
RYAD, 13 novembre 2013 (AFP) - Quelque 23.000 Ethiopiens en situation irrégulière se sont rendus à la police depuis le début il y a dix jours d'une campagne des autorités saoudiennes contre les immigrés illégaux, émaillée de violences, a indiqué l'ambassadeur d'Ethiopie dans le royaume à un journal mercredi. L'ambassadeur, Muhammed Hassan Kabiera, a affirmé au quotidien Arab News que les violences du week-end dernier dans le quartier de Manfouha à Ryad où se concentraient la plupart de ses compatriotes étaient dues au fait que "les travailleurs illégaux étaient frustrés car ils ne savaient pas comment procéder pour se rendre à la police". "Ils sont descendus dans la rue, ce qui a provoqué des affrontements avec des jeunes (Saoudiens) dans...
(Xinhua 13/11/13)
La vice-Première ministre chinoise Liu Yandong effectuera des visites aux Etats-Unis et en Ethiopie du 17 au 27 novembre, a annoncé mercredi le ministère chinois des Affaires étrangères.Sur invitation du secrétaire d'Etat américain John Kerry, Mme Liu participera à la 4e Consultation de haut niveau entre la Chine et les Etats-Unis sur les échanges entre les peuples, a révélé le porte-parole du ministère Qin Gang lors d'une conférence de presse régulière.Mme Liu se rendra en visite en Ethiopie sur invitation du vice-Premier ministre éthiopien Demeke Mekonnen, a indiqué M. Qin.
(Le Soleil 13/11/13)
L’Ethiopie, qui accueille la troisième Conférence internationale sur la planification familiale, a inscrit dans sa Constitution le droit à la contraception. Ainsi, toutes les femmes qui le souhaitent peuvent accéder aux services et produits contraceptifs, jusqu’aux localités les plus reculées de ce vaste pays de 84 millions d’habitants. Le taux de prévalence contraceptive a ainsi été doublé en l’espace de 6 ans.ADDIS-ABEBA (Ethiopie) - Plus de 200 millions de femmes dans le monde n’ont pas accès à la planification familiale, alors qu’elles expriment le souhait d’espacer la naissance de leurs enfants. C’est pour réduire ces besoins non satisfaits que la troisième Conférence internationale sur la planification familiale (12-15 novembre 2013), qui se tient, cette année, en Ethiopie, statue sur l’élargissement...
(RFI 13/11/13)
Un cyclone tropical baptisé Zéro 3 A touche depuis ce week-end, les côtés du Puntland, cette région semi-autonome de la Somalie. Le dernier bilan officiel des autorités régionales donné mardi soir s'élève à 141 morts, plusieurs centaines de disparus, des milliers de têtes de bétail tuées, des maisons et des bâtiments détruits. 17 bateaux de pêche sont également portés disparus. Les autorités du Puntland tentent d'apporter une aide humanitaire, mais les dégâts causés par l'ouragan ralentissent considérablement l'aide.C'est une grande partie de la côte du Puntland qui subit depuis ce week-end les fortes pluies et les vents lâchés par Zéro 3 A. L'ouragan a craché 250 millimètres de pluie en 48 heures, selon le service de l'eau de la région...
(France 24 13/11/13)
Le Nigeria reçoit l’Éthiopie samedi dans le cadre des barrages retour pour le Mondial-2014. À l’aller, ce sont les Nigérians, champions d’Afrique en titre, qui l’avaient emporté 2 buts à 1. Un avantage de poids avant le match retour. Le Nigeria est à 90 minutes d'une cinquième participation au Mondial. Après 1994, 1998, 2002 et enfin 2010, les Super Eagles peuvent ajouter une nouvelle ligne à leur histoire en coupe du Monde s’ils parviennent à se défaire de l’Ethiopie samedi à Calabar, une ville du sud-est du Nigeria. À l’origine, le duel entre les champions d’Afrique en titre et les Éthiopiens pouvait paraître déséquilibré, mais il n’en fut rien lors du barrages aller à Addis-Abeba le 13 octobre dernier. Les...
(Les Afriques 13/11/13)
Pour le marché de la téléphonie mobile, l’Afrique subsaharienne demeure la région la plus dynamique dans le monde. Cette tendance devrait se poursuivre pour les années à venir. Selon une étude publiée ce 11 Novembre 2013 par l'association GSMA (Groupe Speciale Mobile Association), qui regroupe 800 opérateurs téléphoniques dans le monde, le nombre d'abonnés en Afrique subsaharienne devrait passer de 253 millions en 2013 à 346 millions en 2017. Le nombre d'utilisateurs du téléphone portable a augmenté en moyenne de 18% ces cinq dernières années en Afrique subsaharienne. Par contre, le taux de pénétration reste encore le plus faible du monde, soit environ 31%. "Dans toute l'Afrique subsaharienne, à l'heure actuelle, nous avons une personne sur trois qui a réellement...
(Xinhua 13/11/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Des experts économiques ont dé noncé les inégalités de revenus croissantes en Afrique bien que le continent ait enregistré des performances économiques solides au cours de la décennie passée. Pour les experts du réservoir de pensée African Economic Research Consortium (AERC) qui s'exprimaient aux journalistes à Nairobi, la forte croissance économique ne s'est pas traduite en baisse des niveaux de pauvreté en Afrique. Le directeur exécutif d'AERC, Lemma Senbet, a déclaré que les inégalités existent dans les Etats fragiles et post-conflit, ainsi que dans les pays stables. "Cette structure salariale mal conçue engendre un besoin en politique de marché amicales. Résultat : les bénéfices de la croissance économique sont généralement ressentis par le segment de population à...
(AFP 12/11/13)
RYAD, 12 novembre 2013 (AFP) - Des milliers d'Africains, en majorité des Ethiopiens, continuaient mardi à se rendre aux autorités en Arabie saoudite, une reddition qui s'est accélérée après la mort de trois Ethiopiens selon Addis Abeba dans des violences ayant émaillé une campagne contre les immigrés illégaux.Abandonnant le quartier de Manfouha, où se concentre l'immigration clandestine dans le sud de Ryad, des milliers de personnes attendaient leur tour stoïquement, sous un soleil de plomb, pour être conduits en bus vers un centre de rétention avant leur expulsion, selon un photographe de l'AFP."J'ai été obligé de vendre à bas prix une partie de mes meubles, et dans la précipitation, d'en abandonner d'autres", a confié avec désespoir un Ethiopien assis à...
(AFP 12/11/13)
RYAD, 12 novembre 2013 (AFP) - Des milliers d'Africains, en majorité des Ethiopiens, continuaient mardi à se rendre aux autorités en Arabie saoudite, après la mort de trois Ethiopiens selon Addis Abeba dans des violences ayant émaillé une campagne de répression des immigrés illégaux. Abandonnant le quartier de Manfouha, où se concentre l'immigration clandestine dans le sud de Ryad, des milliers de personnes attendaient stoïquement, sous un soleil de plomb, leur tour pour être conduits en bus vers un centre de déportation, selon un photographe de l'AFP. "J'ai été obligé de vendre à bas prix une partie de mes meubles, et dans la précipitation, d'en abandonner d'autres", dit avec désespoir un Ethiopien assis à même le sol parmi une foule...
(AFP 12/11/13)
ADDIS ABEBA, 12 novembre 2013 (AFP) - L'Ethiopie a mis en garde mardi contre un risque accru de voir des insurgés somaliens shebab commettre des attentats sur son territoire en réponse à la présence de soldats éthiopiens en Somalie pour combattre les islamistes. Cet avertissement du ministère des Affaires étrangères survient après la mort le mois dernier de deux Somaliens tués par la bombe qu'ils fabriquaient à Addis Abeba. Selon des responsables éthiopiens, ils voulaient s'en prendre aux spectateurs d'un match de qualification de la Coupe du monde de football. "Nous nous attendons à ce que d'autres faits de cette nature se produisent en Ethiopie et par conséquent le besoin de relever les niveaux de sécurité est très important", a...
(AFP 12/11/13)
ADDIS ABEBA, 12 novembre 2013 (AFP) - Trois Ethiopiens ont été tués dans des affrontements entre policiers et migrants illégaux en Arabie Saoudite, ont annoncé mardi les autorités éthiopiennes, dénonçant un acte "injustifiable". La police saoudienne avait annoncé dimanche soir que deux personnes, dont un Saoudien, avaient été tuées la veille dans des émeutes dans un quartier pauvre de Ryad, à forte population immigrée originaire notamment de la Corne de l'Afrique. Ces émeutes étaient liées à la campagne d'expulsion massive entamée en Arabie Saoudite depuis l'expiration le 4 novembre du délai de sept mois accordé aux étrangers en situation irrégulière pour qu'ils régularisent leur statut ou quittent le royaume. L'Ethiopie avait annoncé début novembre qu'elle allait rapatrier ses citoyens vivant...
(AFP 12/11/13)
EZBET RABIE, 12 novembre 2013 (AFP) - Les agriculteurs égyptiens, déjà affaiblis par une économie en ruine, redoutent la construction par l'Ethiopie d'un barrage sur le Nil qui pourrait, en diminuant le niveau du fleuve, les empêcher de cultiver leurs terres et réduire ainsi à néant leurs revenus. "Nous ne voulons pas de ce barrage", lance Saïd al-Simari depuis sa modeste parcelle de terrain dans le Delta du Nil, fertile région du nord égyptien. "Nous sommes très inquiets pour nos cultures", lâche-t-il à l'AFP. "Nous voulons cultiver nos terres et pour cela, il nous faut de l'eau. C'est déjà assez difficile avec l'eau que nous avons, alors je ne peux pas imaginer comment nous ferions sans", poursuit-il. L'Ethiopie a entamé...
(Xinhua 12/11/13)
JOHANNESBURG, (Xinhua) -- Des milliards de dollars américains sortent illégalement des pays africains chaque année, a affirmé lundi le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan, mettant en garde contre ces pratiques menées par les entreprises qui ont volé de l'argent à 33 pays africains. Cet argent dérobé aurait pu servir à aider les pays africains à construire de meilleures économies, a souligné M. Gordhan lors de la deuxième conférence annuelle africaine du G20 qui se tient à Johannesburg. « Pensez à tout ce que les gouvernements africains pourraient faire avec cette manne fiscale supplémentaire. L'Afrique pourrait être fondamentalement un meilleur endroit avec plus d'écoles, plus d'infrastructures et plus d'activités économiques ». M. Gordhan n'a cependant pas avancé de chiffres exacts...
(Xinhua 09/11/13)
La compagnie Ethiopian Airlines a reçu vendredi son premier appareil Boeing 777-300ER, arrivé à l'aéroport international de Bole à Addis Abeba, capitale de l'Éthiopie.Doté d'une capacité de 400 sièges, le B777-300ER devient ainsi l'avion le plus gros de la flotte de cette compagnie aérienne éthiopienne, et fait de celle-ci la deuxième compagnie à adopter le B777- 300ER en Afrique, après Kenya Airways.L'appareil sera déployé sur les lignes longue distance sans escale du transporteur éthiopien, vers des destinations comme les États-Unis et la Chine, selon la compagnie.Le nouveau B777-300ER rejoindra la flotte éthiopienne, en constante expansion, d'ici à quelques mois, a indiqué Ethiopian Airlines. Ethiopian Airlines est la compagnie aérienne d'Afrique qui connaît la croissance et la rentabilité les plus élevées,...
(AFP 09/11/13)
ADDIS ABEBA, 9 novembre 2013 (AFP) - L'Ethiopie a décidé de rapatrier ses ressortissants qui vivent dans l'illégalité en Arabie saoudite après des informations sur la mort d'un Ethiopien qui aurait été tué par la police saoudienne, a déclaré samedi le gouvernement éthiopien. Le gouvernement saoudien a commencé au début du mois à expulser des émigrés en situation illégale après l'expiration d'une période de sept mois qui devait leur permettre de régulariser leur présence ou de quitter le pays. "Ceux qui sont rapatriés sont ceux qui n'ont pas réussi" à satisfaire les exigences des autorités saoudiennes, a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères, Dina Mufti. De nombreux Ethiopiens, en majorité des femmes, quittent chaque année...
(Xinhua 09/11/13)
Une quarantaine de dirigeants africains ont annoncé leur présence au Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par la France les 6 et 7 décembre dans la capitale française. Six autres ont été jugés persona non grata, selon la présidence française. Seront également présents le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que la présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. Les chefs d'Etat qui ont maille à partir avec la justice internationale et ceux qui ont été exclus de l'UA, n'ont pas été conviés. Les premiers sont le président soudanais, Omar el-Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale...

Pages