Dimanche 19 Novembre 2017
(Xinhua 23/06/17)
Le ministère éthiopien de l'Agriculture et des Ressources naturelles a demandé mercredi aux institutions éthiopiennes d'intensifier leurs efforts pour s'attaquer à l'impact des légionnaires d'automne. Le pays de l'Afrique de l'Est a récemment annoncé que les légionnaires d'automne se sont répandus dans six grandes régions de récolte de maïs dans le pays, ce qui a considérablement endommagé plus de 145.000 hectares de production de maïs à travers le pays.
(AFP 22/06/17)
Les habitants d'ethnie somali du sud-est de l'Éthiopie ont un mot pour décrire la sécheresse qui tue le bétail, assèche les puits et pousse des centaines de milliers de personnes dans des camps: "sima". Le mot, qui signifie "égalisé", est particulièrement approprié, disent-ils, car la sécheresse frappe aveuglément et n'épargne pas un recoin de l'aride Somali, cette région éthiopienne. A travers tout le pays, 7,8 millions de personnes dépendent de l'aide humanitaire pour rester en vie. Une aide qui s'essouffle dangereusement. "Nous constatons que l'approvisionnement en nourriture est en train de s'effriter, et la nourriture sera épuisée dans environ un mois", estime John Graham, directeur de la branche Ethiopie de l'ONG Save the Children. "Après cela, nous ne savons pas...
(AFP 20/06/17)
Le réchauffement climatique pourrait rendre près de 60% des zones de production de café en Ethiopie impropres à la culture de caféiers d'ici à la fin du siècle, alertent les auteurs d'une étude publiée lundi dans la revue scientifique Nature Plants. Les zones de culture pourraient en revanche être multipliées par quatre en les délocalisant dans d'autres régions du pays, soulignent-ils. Le café représente un quart des recettes d'exportation de l'Ethiopie, cinquième producteur mondial et premier exportateur de café d'Afrique. Quelque 15 millions d'Ethiopiens travaillent dans ce secteur. Environ 80% du café provient de zones forestières qui fournissent l'ombre nécessaire à sa croissance. Le café est cultivé essentiellement à des altitudes allant de 1.200 à 2.200 mètres, la température idéale...
(Agence Ecofin 20/06/17)
Le neuvième forum annuel de l’énergie atomique qui s’est tenu en Russie, a été l’occasion pour la compagnie nucléaire russe Rosatom, de signer des accords de coopération avec la Zambie et l’Ethiopie. Les accords conclus avec la Zambie sont relatifs à la réalisation d’études préliminaires de faisabilité d’une centrale nucléaire dans le pays. La construction d’un centre de sciences et de technologie nucléaire a également fait l’objet de plusieurs accords. Avec l’Ethiopie, la compagnie a également signé plusieurs conventions sur l’utilisation pacifique du nucléaire. Les domaines envisagés dans ce cadre sont l’énergie nucléaire ainsi que l’utilisation de cette technologie dans les secteurs...
(Xinhua 19/06/17)
Le ministère des Affaires étrangères de l'Éthiopie (MoFA) a réclamé le calme dans le conflit frontalier entre l'Érythrée et Djibouti, ses deux pays voisins de la mer Rouge. La déclaration du poids lourd régional devrait être bien entendue car le pays enclavé de 100 millions d'habitants utilisait les ports érythréens pour son commerce d'importation et d'exportation il y a 20 ans. Après une guerre frontalière entre l'Éthiopie et l'Érythrée (indépendante de l'Ethiopie en 1993) de 1998 à 2000, qui a coûté la vie à environ 70.000 personnes des deux côtés, l'Éthiopie a perdu l'accès aux ports érythréens...
(Agence Ecofin 17/06/17)
A Djibouti, un nouveau port d’exportation de potasse vers l’Ethiopie a été inauguré hier dans la ville de Tadjourah, rapporte Reuters. D’un coût de 90 millions $, il dispose d’une capacité de stockage de 4 millions de tonnes de potasse par an. Ce débouché d’exportation devrait permettre de seconder le port principal du pays et contribuer à l’accroissement du volume des échanges avec l’Ethiopie à la faveur de sa proximité avec les régions d’Afar et de Tigray. De nombreuses compagnies d’exploitation de gisements de potasse y sont en effet actives. « A terme, 35% des biens destinés à l’Ethiopie pourront transiter par le port », estime Aboubaker Hadi (photo), président de l'Autorité des ports et des Zones franches de Djibouti...
(Agence Ecofin 16/06/17)
En 2017, l’Ethiopie devrait produire 53 000 tonnes de viande de poulet, indique un rapport publié par le Département américain de l’agriculture (USDA), le 12 juin dernier. Ce volume en légère hausse de 3 000 tonnes par rapport à la moyenne annuelle devrait permettre de répondre à la demande locale, appelée à s’établir à 50 000 tonnes, d’ici la fin de l’année. Si au regard des chiffres enregistrés dans d’autres pays africains comme l’Afrique du Sud, l’industrie éthiopienne du poulet est encore à ses débuts, l’USDA souligne que les perspectives de croissance pour le secteur, restent positives.
(Xinhua 13/06/17)
L'Éthiopie et le Soudan du Sud, pays le plus jeune au monde, doivent mener en commun des projets de développement des infrastructures destinés à mettre en place une interconnexion économique régionale. Dans un communiqué transmis lundi à Xinhua, James Morgan, l'ambassadeur du Soudan du Sud en Éthiopie, a déclaré que ce projet de développement des infrastructures se concentrerait pour l'instant sur des projets routiers. Le diplomate a évoqué deux grands projets routiers, "l'un reliant la région de Gambella dans l'ouest de l'Éthiopie à Juba, la capitale sud-soudanaise, et l'autre entre Gambella et les gisements pétroliers du Soudan du Sud". Conformément aux accords passés entre les deux pays, l'armée éthiopienne construira ces routes qui doivent traverser des régions instables au Soudan...
(Apa 12/06/17)
L'Éthiopie a exprimé son soutien à l'initiative prise de l'État du Koweït pour un dénouement de la crise autour du Qatar à travers les « voies diplomatiques », a annoncé samedi le ministère éthiopien des Affaires étrangères, souligne qu’Addis-Abeba « apportera sa contribution pour la résolution de ce différend entre les pays du Golfe. « L'Éthiopie croit en l'importance du règlement pacifique des différends et elle contribuera à partager ses efforts pour résoudre le conflit entre les pays du Golfe », indique le porte-parole du ministère, cité par l’Agence éthiopienne de presse + ENA+. Et d’ajouter que l'Éthiopie s'oppose « non seulement à toute activité terroriste et à son financement, mais combat aussi ce phénomène aux côtés des pays qui...
(La Tribune 12/06/17)
Le port de Berbera situé au Somaliland semble attiser l’intérêt du gouvernement éthiopien soucieux de multiplier ses accès à la mer. Addis Abeba dépend à 90% du port de Djibouti pour ses échanges commerciaux, une situation qui pourrait changer en cas d’entrée du gouvernement éthiopien dans le tour de table du port de Berbera géré par l’émirati DP World. Autre atout de ce complexe portuaire en extension, la présence d’une base militaire...
(AFP 12/06/17)
Le Ghana, demi-finaliste de la dernière édition remportée par le Cameroun, a fait exploser l'Ethiopie 5-0, dimanche, lors de la première journée des qualifications à la CAN-2019, marquée aussi par la défaite de la Côte d'Ivoire. Le Ghana, qui a ouvert la marque par Asamoah Gyan (10e), menait déjà 3-0 à la mi-temps (buts de John Boye et Ebeneze Ofori), mais n'a pas relâché sa pression au retour des vestiaires. Raphael Dwamena en a profiter pour réaliser son doublé personnel et porter la marque finale à 5-0. Samedi, l'Afrique du Sud a réalisé une belle performance en allant l'emporter 2 à 0 au Nigeria (groupe E), une première depuis 13 ans. Dans le groupe H, la Côte d'Ivoire, qui voulait...
(Afrik.com 12/06/17)
En démonstration, le Ghana n’a fait qu’une bouchée de l’Ethiopie (5-0) ce dimanche lors de la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019. Surpris à domicile par l’Ouganda (1-0), le Cap Vert débute en revanche très mal… Le Ghana n’a pas fait dans la dentelle ! Ce dimanche, les Black Stars ont déroulé pour leur entrée dans les éliminatoires de la CAN 2019, étrillant l’Ethiopie 5-0 à Kumasi. Gyan (10e), auteur de son 50e but en sélection, puis Boye (14e) ont rapidement placé les hommes de Kwesi Appiah sur les bons rails. Ofori (41e) puis Dwamena, auteur d’un doublé (48e, 60e), ont ensuite donné à ce succès des allures de correction ! Du coup, le 4e de la dernière...
(Temoignages.re 12/06/17)
Les vols entre l’Ethiopie et les Seychelles seront programmés lundi, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche. Ils sont assurés par un Boeing 737. Le directeur commercial d’Ethiopian Airlines, Busera Awel, a justifié cette augmentation de leur desserte par des raisons touristiques. « Les Seychelles étant la principale destination touristique d’Afrique, avec les attraits naturels des archipels, nous venons d’ajouter un sixième vol hebdomadaire pour offrir plus d’options aux passagers venant de n’importe quelle partie du monde aux Seychelles et vice versa, à travers notre hub stratégique d’Addis-Abeba », a-t-il déclaré. Ethiopian Airlines dessert plus de 95 destinations internationales et 20 destinations intérieures, à travers cinq continents. Elle opère plus de 200 vols quotidiens. Elle envisage d’atteindre 120 destinations internationales dans...
(Agence Ecofin 10/06/17)
En Ethiopie, le prochain exercice fiscal pourrait bénéficier d’un budget en hausse de 9,6%. C’est ce qu’indique le projet de loi budgétaire qui est actuellement sous examen approfondi par le comité permanent du budget et des finances du Parlement. Ainsi, pour le prochain exercice fiscal, le budget de l’Etat éthiopien devrait s’établir à 320,8 milliards de Birr (environ 13,9 milliards de dollars). L’agence d’information chinoise Xinhua, reprenant les déclarations d’Abraham Tekeste (photo), ministre éthiopien des Finances et de la Coopération économique, rapporte que les domaines prioritaires du gouvernement éthiopien qui comprennent l'infrastructure, l'éducation, l'agriculture, l'eau et la santé représentent 61% de l'allocation budgétaire totale. Au cours de la présentation dudit projet, le responsable éthiopien a également rappelé les performances record...
(AFP 09/06/17)
Les autorités éthiopiennes ont réactivé les services d'internet mobile dans le pays, et permis de nouveau l'accès aux réseaux sociaux bloqués depuis une vague de manifestations antigouvernementales l'année dernière, a indiqué un porte-parole du gouvernement jeudi. L'internet mobile avait été désactivé la semaine dernière pour la deuxième fois en quelques mois, le gouvernement assurant cette fois qu'il s'agissait d'éviter aux étudiants des distractions durant leurs examens. Le vice-ministre des Communications Zadig Abraha a confirmé que les...
(Le Monde 09/06/17)
Dans la région Somali, les camps de déplacés se remplissent. Addis-Abeba assure que « tout est sous contrôle », mais 7,8 millions d’Ethiopiens ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. La hutte est minuscule et délabrée, le vent chaud passe au travers. Bisharo Choukiri n’a presque plus rien. De maigres possessions et cinq chameaux. Et la cinquantaine d’autres, les quatre cents chèvres et les quarante moutons ? Morts, « les uns après les autres. Avant, j’étais riche. Maintenant, je n’ai plus rien », soupire cette grande dame maigre, mère de neuf enfants, le visage entouré d’un foulard. Autour d’elle, des centaines de huttes et de tentes recouvertes de plastique et de bouts de tissu forment le camp de Yohob dans la...
(Infos Plus Gabon 09/06/17)
LIBREVILLE – La compagnie aérienne, Ethiopian Airlines, va passer à une fréquence de six vols hebdomadaires vers les Seychelles, à partir du 6 décembre prochain. Les vols entre l’Ethiopie et les Seychelles seront programmés lundi, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche. Ils sont assurés par un Boeing 738. Le directeur commercial d’Ethiopian Airlines, Busera Awel, a justifié cette augmentation de leur desserte par des raisons touristiques. "Les Seychelles étant la principale destination touristique d'Afrique, avec les attraits naturels des archipels, nous venons d’ajouter un sixième vol hebdomadaire pour offrir plus d'options aux passagers venant de n'importe quelle partie du monde aux Seychelles et vice versa, à travers notre hub stratégique d’Addis-Abeba", a-t-il déclaré. Ethiopian Airlines dessert plus de 95 destinations...
(AFP 08/06/17)
Sur le campus de l'université d'Ambo, dans une région agricole à l'ouest de la capitale éthiopienne Addis Abeba, les étudiants suivent des cours, jouent au football et... se demandent qui parmi leurs camarades sont des espions. Comme d'autres villes des régions Oromia (sud et ouest) et Amhara (nord-ouest), Ambo a été l'année dernière le théâtre de manifestations antigouvernementales, les plus importantes depuis 25 ans, poussant le Parlement...
(Agence Ecofin 07/06/17)
Depuis le 31 mai 2017, les Ethiopiens sont privés de l’accès à Internet mobile sur l’ensemble du territoire national. Cette situation, qui découle d’un blocage du réseau de l’opérateur historique et unique Ethio Telecom, par les autorités nationales, pourrait cependant connaître son dénouement le 08 juin prochain. C’est en effet à cette date-là que prennent fin les examens scolaires nationaux. La suspension de l’Internet mobile est intervenue la veille de ces examens scolaires nationaux. Alors qu’Ethio Telecom évoquait un problème sur la fibre optique, Zadig Abraha...
(AFP 02/06/17)
Le gouvernement éthiopien a suspendu les procédures d'adoption par des familles étrangères, empêchant des dizaines d'entre elles d'être réunies avec des enfants qu'elles ont déjà légalement adoptés, a-t-on appris vendredi auprès des responsables de quatre ambassades occidentales dont des citoyens sont touchés par la mesure. Des centaines d'autres demandes d'adoption n'ayant pas encore abouti sont de la sorte également en suspens, laissant dans l'incertitude des familles ayant investi des milliers d'euros dans des procédures durant parfois plusieurs années, selon la même source. Contactée par l'AFP, une porte-parole du ministère éthiopien pour les Femmes, les Enfants et la Jeunesse a refusé de confirmer ou commenter la mesure, dont les diplomates assurent qu'elle est en vigueur depuis le 21 avril. "On ne...

Pages