Mardi 19 Septembre 2017
(Autre média 23/03/17)
Le 23 mai 2017, à l’occasion de 70ème Assemblée générale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) devrait élire un nouveau Directeur général à sa tête. Et au nombre des candidats en lice, on a celui éthiopien, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui compte beaucoup sur l’appui du continent africain pour une victoire dont il est quasi certain. C’est ainsi que ce 22 mars, il a été reçu par le président Alpha Condé, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine. Il en a profité pour solliciter de ce dernier de le supporter et de mettre sa stature internationale pour l’aider à remporter la bataille qui l’oppose à ses deux challengers, Sania Nishtar du Pakistan, et David Nabarro du Royaume-Uni. A l’en croire,...
(Xinhua 22/03/17)
Le 5 octobre 2016, la ligne ferroviaire Addis-Abeba–Djibouti a été officiellement inaugurée à la gare de Feri-Labu en Éthiopie. Construite par China Railway Group et China Railway Construction Corporation, elle relie la capitale de l'Éthiopie et le port de Djibouti, le plus grand port moderne d'Afrique de l'Est. « Chemin de fer Tanzanie-Zambie de la nouvelle époque » En tant que directeur général du projet de la ligne Addis-Abeba–Djibouti de China Railway Group, Fu Xun est arrivé en Éthiopie en 2012 pour les travaux préparatoires. Il est ainsi un témoin privilégié du projet dans son intégralité, allant de la préparation à l'achèvement, en passant par tout le déroulement du chantier. « Cette ligne permet de réduire à dix heures le...
(AFP 20/03/17)
Souriant à la farce jouée par ses soeurs espiègles, Zemed Derib s'amusait à les convaincre de sortir de la maison où elles s'étaient enfermées. L'instant d'après, la joie cédait la place à l'horreur, avec l'effondrement de la montagne de déchets au-dessus d'elles. Alertée par les cris de terreur de ses voisins, Zemed n'eut d'autre choix que d'abandonner les plus petites à leur funeste sort et de prendre ses jambes à son cou pour fuir l'éboulement de détritus dévalant la pente. Les jeunes soeurs de Zemed figurent parmi les 113 victimes de la catastrophe du 11 mars dans la plus grande décharge d'ordures d'Éthiopie, en périphérie de la capitale
(Agence Ecofin 16/03/17)
Le service des Douanes de Corée du Sud (KCS) a annoncé qu’il dotera bientôt l’Ethiopie d’un système électronique de dédouanement. Dénommé « UNI-PASS », ledit système sera installé dans le pays, d’ici 2020. Un accord d'une valeur de 13 millions $, a été signé, à cet effet, entre l’Ethiopie et la Corée du Sud, au début du mois de mars. Le système électronique de dédouanement dont veut se doter l’Ethiopie, vise à faciliter le commerce, à fournir des services ininterrompus et à assurer la transparence et le contrôle de l'administration douanière. Pour les opérations douanières, les entreprises n’auront plus besoin de se rendre physiquement auprès de l’administration pour entrer...
(Agence Ecofin 16/03/17)
Le gouvernement éthiopien a accordé à la compagnie minière Circum Minerals un permis d’exploitation minière pour son projet de potasse Danakil. Le permis est valable pour une période initiale de 20 ans, renouvelable indéfiniment pour des périodes de 10 ans « sous réserve d’une viabilité financière soutenue ». La licence permettra à la compagnie d’exploiter les 4,9 milliards de tonnes de ressources de potassium définies conformément à la norme NI 43-101, et couvrant une zone de 365 km². « Nous sommes ravis de l'approbation par le gouvernement éthiopien de la demande de permis d'exploitation minière pour ce projet de classe mondiale. Ceci constitue un jalon important pour la société et le pays », a déclaré Stephen Dattels, le président de...
(AFP 15/03/17)
Au moins 113 personnes ont péri dans la catastrophe provoquée samedi soir par un éboulement dans la plus grande décharge d'ordures d'Ethiopie, selon un nouveau bilan communiqué mercredi par les autorités. "Le nombre total de morts est désormais de 113", a indiqué à l'AFP Dagmawit Moges, une porte-parole de la municipalité d'Addis Abeba. Le ministre éthiopien de la Communication, Negeri Lencho, a lui affirmé que la plupart des victimes de cette tragédie sont des femmes, et précisé que "les recherches (de corps et d'éventuels survivants, ndlr) continuent". Selon des témoins et rescapés interrogés par l'AFP, un flanc de la principale montagne de déchets s'est subitement détaché samedi...
(AFP 15/03/17)
Au moins 12 personnes ont été tuées et 22 enlevées dans l'ouest de l'Ethiopie, au cours d'une attaque attribuée à des voleurs de bétail venus du Soudan du Sud, a annoncé mercredi le gouvernement éthiopien. "Douze personnes ont été tuées, 22 enlevées", a affirmé le ministre éthiopien de la Communication Zadig Abrha, sans préciser le jour de l'attaque, dans la région éthiopienne de Gambella, frontalière du Soudan du Sud. "Nous recherchons activement les assaillants", a-t-il poursuivi, ajoutant que certains avaient déjà été tués, et d'autres capturés par l'armée éthiopienne.
(Ouest-France 15/03/17)
Le bilan s’est alourdi en Éthiopie trois jours après l’effondrement d’une montagne de déchets sur la décharge de Koshe, en périphérie d’Addis Abeba. Les victimes sont principalement des femmes et des enfants. Au moins 72 personnes ont péri dans la catastrophe provoquée par un éboulement sur la plus grande décharge d’ordures d’Éthiopie où un deuil national de trois jours a été décrété. « Le bilan s’élève désormais à 72 morts », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Negeri Lencho, ajoutant que les équipes de secours étaient toujours à pied d’œuvre sur le site, en périphérie d’Addis Abeba. Un précédent bilan de cette catastrophe, survenue samedi soir au sud-ouest de la capitale, faisait état lundi de 65 morts, en majorité des femmes et...
(Reuters 15/03/17)
Des hommes armés venus du Soudan du Sud ont tué 28 personnes et ont enlevé 43 enfants le week-end dernier en Éthiopie, a annoncé un responsable gouvernemental éthiopien. Les raids se sont produits dimanche et lundi dans les zones de Gog et Jar, dans la région de Gambela, a déclaré Chol Chany, porte-parole du gouvernement régional.
(AFP 14/03/17)
Au moins 72 personnes ont péri dans la catastrophe provoquée par un éboulement sur la plus grande décharge d'ordures d’Éthiopie où un deuil national de trois jours a été décrété, a-t-on appris mardi auprès du gouvernement. "Le bilan s'élève désormais à 72 morts", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement, Negeri Lencho, ajoutant que les équipes de secours étaient toujours à pied d’œuvre sur le site, en périphérie d'Addis Abeba. Un précédent bilan de cette catastrophe, survenue samedi soir au sud-ouest de la capitale, faisait état lundi de 65 morts, en majorité des femmes et des enfants. Le parlement éthiopien a décrété un deuil national de trois jours qui débutera mercredi: tous les drapeaux seront mis en berne dans...
(Le Monde 14/03/17)
A Koshe, dans la banlieue d’Addis-Abeba, un pan entier des trente hectares de la plus grande décharge du pays s’est effondré, tuant au moins 65 personnes. Quand Baye est rentré du travail ce soir-là, il n’avait plus rien. Plus de maison, plus de femme. Un seul de ses trois enfants a réussi à s’enfuir en courant lors du gigantesque éboulement d’ordures qui a eu lieu, samedi 11 mars, dans la plus grande décharge d’Ethiopie, en périphérie de la capitale, Addis-Abeba. Les deux autres ont été tués avec plusieurs dizaines d’habitants. Selon le dernier bilan officiel donné lundi, au moins 65 personnes sont mortes et des dizaines d’autres blessées. « Des habitations ont été ensevelies sous les déchets, les gens étaient...
(Amnesty International 14/03/17)
Plus de 60 personnes sont mortes lors d'un éboulement de terrain qui a eu lieu dans une vaste décharge, aux abords de la capitale éthiopienne, le 11 mars. Les autorités éthiopiennes ont clairement manqué à leur devoir, a déclaré Amnesty International le 13 mars 2017. Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues depuis l’éboulement qui s'est déroulé le 11 mars dans la décharge municipale de 36 hectares de Repi, à Addis-Abeba. De nombreuses familles n'ont plus de toit, leurs logements de fortune ayant été ensevelis sous des tonnes de déchets. « Le gouvernement éthiopien est pleinement responsable...
(Autre média 14/03/17)
Le Président Mahamadou Issoufou séjourne en terre éthiopienne depuis lundi. Il prendra part ce mardi à l’investiture des nouveaux commissaires de l’Union africaine, renseigne le site officiel de la Présidence. L’investiture des nouveaux membres de la Commission sera présidée par le Président guinéen Alpha Condé, en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine. Le Président nigérien est accompagné par 4 ministres et son directeur de cabinet, Ouhoumoudou Mahamadou. En janvier dernier, Mahamadou Issoufou a été désigné par ses pairs de l’UA pour diriger le processus d’installation de la zone de libre-échange continental (Zlec) sur le continent.
(AFP 13/03/17)
L'éboulement d'ordures survenu samedi soir dans la plus grande décharge d'Ethiopie, en périphérie d'Addis Abeba, a fait au moins 65 morts, selon un nouveau bilan communiqué lundi par les autorités. "Le nombre des morts est passé à 65", a déclaré à l'AFP Dagmawit Moges, une porte-parole de la municipalité d'Addis Abeba. Quelques minutes plus tôt, le ministre de la Communication, Negeri Lencho, avait lui fait état d'un bilan de 63 morts. Sur place, "les opérations de secours se poursuivent. Les forces de sécurité et les sauveteurs font de leur mieux pour découvrir s'il y a des gens vivants et recherchent aussi les corps", a ajouté Negeri Lencho. Le précédent bilan de cette catastrophe, survenue samedi soir au sud-ouest de la...
(AFP 13/03/17)
Le tramway d'Addis Abeba est l'un des rares exemples d'infrastructure urbaine de transports collectifs sur un continent où les bus bringuebalants et pollueurs font la loi. Mais 14 mois après son entrée en fonction, il peine à convaincre les usagers. Problèmes de conception du tracé, usure anormalement rapide entraînant pannes et retards, rames bondées dans une ville à la démographie galopante... le tramway n'a pas désengorgé les rues de la capitale éthiopienne. Et malgré un tarif légèrement avantageux sur les longs trajets, le réseau de minibus privés constamment surchargés reste l'unique option de nombreux habitants. Zerayakob Assefa, retraité, attend une rame censée l'emmener en banlieue est. Mais quand le tramway arrive enfin, 15 minutes plus tard, il est tellement bondé...
(RFI 13/03/17)
Un immense éboulement s'est produit samedi soir dans une décharge publique d'Addis-Abeba, tuant au moins 46 personnes et faisant des dizaines de blessés, selon une source officielle. Trois cents personnes vivent dans le plus grand dénuement sur cette décharge de Koshe dans la capitale éthiopienne. Les victimes sont ceux que l'on appelle à Addis-Abbeba les « squatteurs ». Des chiffonniers qui vivent et travaillent sur cette immense décharge de Koshe qui est la plus grande du pays, une montagne d'ordures qui s'étend sur plus de trente hectares. Les « squatteurs » habitent dans des baraques de fortune accrochées sur les flancs de la montagne de déchets...
(APA 13/03/17)
La Haute Cour fédérale d’Éthiopie a refusé la mise en liberté sous caution du leader de l’opposition, le Dr. Merrera Gudina, accusé d’actes de de terrorisme. Le tribunal a accusé lundi le président du Parti du Congrès fédéraliste Oromo d’incitation à la violence, entraînant la perte de vies et la destruction de biens dans l’État d’Oromia. Selon un document judiciaire consulté par APA samedi, M. Merera a été privé de caution au motif que les crimes dont il est accusé étaient trop graves. L'accusation a exigé que le politicien soit maintenu en détention en raison de la gravité des accusations et de la peur que des preuves puissent être falsifiées s’il devait être libéré. L’avocat du Dr. Merera a pour...
(BBC 13/03/17)
Au moins 50 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans un immense éboulement d'ordures dans la plus grande décharge d'Ethiopie, en périphérie de la capital, Addis Abeba. La majorité des personnes mortes dans cette catastrophe habitaient la décharge. Les secouristes sont à la recherche de survivants . Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues. Ceux qui ont survécu au glissement seront réinstallés ailleurs, selon le ministre éthiopien de la communication. L'éboulement a touché une grande zone la décharge s'étendant sur plus de 30 hectares
(Financial Afrik 13/03/17)
L’opération qui a été honorée par la présence effective du ministre d’Etat nigérian pour l’Aviation, Sen. Hadi Sirika, a fait d’Ethiopian la seule compagnie étrangère à avoir atterri à l’aéroport de Kaduna. M. Tewolde GebreMariam, Directeur général du groupe Ethiopian Airlines a déclaré : « Nos services quotidiens à l’aéroport de Kaduna, avec le Dreamliner B-787, permettant aux passagers d’expérimenter un confort exceptionnel à bord, constituent le seul service de transport aérien international reliant la capitale Abuja au reste du monde », s’est-il félicité. « Nous sommes heureux de nous joindre à nos frères et sœurs nigérians une fois de plus, dans les bons et difficiles moments », a-t-il ajouté. « Ethiopian Airlines est une compagnie panafricaine pionnière qui sert...
(APA 13/03/17)
L’équipe éthiopienne de St-Georges a battu ce dimanche au stade Denis Sassou N’Guesso de Dolisie( département du Niari au sud –Congo) son homologue congolaise de l’AS-Léopards par 1 but à 0, en match comptant pour les 16ème des finales de la Coupe Africaine de la Ligue des champions. Le but de l’équipe de St-Georges a été marqué contre le cours de jeu en première mi-temps, à la 27ème Ainsi St-Georges prend une belle option pour la suite de la compétition dont le match retour aura lieu dans une semaine à Addis Abeba en Ethiopie.

Pages