Dimanche 19 Novembre 2017
(Xinhua 04/10/17)
L'un des plus grands salons commerciaux d'Afrique pour le coton, le textile, les vêtements, la maison et les technologies a ouvert ses portes mardi à Addis-Abeba, capitale de l'Ethiopie. L'African Sourcing and Fashion Week, qui fermera ses portes vendredi, réunit environ 230 producteurs et exportateurs internationaux de 25 pays, ont indiqué mardi les organisateurs Trade and Fairs East Africa et Messe Frankfurt. Des tissus, des produits en cuir, des accessoires de mode, entre autres, seront présentés à cet événement de la mode. Les fournisseurs de textiles de maison font également partie des exposants. D'après les organisateurs, les exposants viennent de pays comme la Turquie, les Emirats arabes unis, la Tanzanie, le Sri Lanka, le Bangladesh, l'Inde, l'Italie, l'Allemagne et l'Ethiopie...
(Agence Ecofin 03/10/17)
East Africa Metals (EAM) a conclu avec Luck Winner Investment (LW) un mémorandum d’entente (MoU) contraignant pour le financement de ses projets miniers en Ethiopie. Selon les termes du MoU, les deux sociétés mèneront des négociations pour conclure un accord de partenariat qui les verra former une coentreprise dans laquelle EAM aura une participation de 30% et LW 70%. LW investira alors jusqu’à 250 millions $ pour le développement des projets qui comprennent Terakimti et Adyabo. Par ailleurs, EAM a indiqué qu’elle effectuera un placement privé qui verra LW, acheter des actions d’une valeur totale de 13,55 millions de dollars canadiens, qui seront utilisés pour faire avancer ses programmes d’exploration en Ethiopie. LW s’est également engagé à prêter 2 millions...
(AFP 02/10/17)
Le festival religieux éthiopien Irreecha s'est mué dimanche en manifestation anti-gouvernementale pacifique, placée sous le signe de la commémoration, un an après la mort de plus de 50 participants dans un mouvement de foule provoqué par l'usage de gaz lacrymogènes par la police. Comme chaque année, des dizaines de milliers de membres de l'ethnie oromo, la plus importante du pays, se sont rassemblés à Bishoftu, à environ 50 km au sud-est d'Addis Abeba, pour célébrer la fin de la saison des pluies. Mais l'évènement a pris, comme un an plus tôt, une dimension très politique. Chose rare dans un pays habitué à une répression implacable des manifestations anti-gouvernementales, les forces de l'ordre ne sont pas intervenues lorsque les participants ont...
(Le Point 02/10/17)
Malgré la sécheresse et la baisse des prix des matières premières, l'Ethiopie a réussi à être le pays à la croissance économique la plus rapide du monde. D'après l'édition de juin 2017 du Global Economic Prospects de la Banque mondiale, l'Éthiopie, avec 95 millions d'habitants, serait le pays à la croissance économique la plus rapide au monde en 2017. Estimée à 8,3 %, l'augmentation du PIB du géant est-africain durant cette année est trois fois supérieure à la moyenne mondiale, qui s'élève à 2,7 %. « L'économie éthiopienne a fait preuve d'une grande résistance en 2016-2017...
(La Tribune 02/10/17)
En Ethiopie, les autorités prévoient la construction d'un projet d'énergie solaire de 100 mégawatts. Pour un coût de 100 millions de dollars d'après un responsable du ministère éthiopien de l'eau, de l'irrigation et de l'énergie, les travaux du projet devraient démarrer en début d'année 2018. L'Ethiopie est en passe de renforcer la composante solaire de son mix énergétique. D'après Bizuneh Tolcha, directeur des relations publiques et patron de la direction des communications au ministère éthiopien de l'eau, de l'irrigation et de l'énergie, les travaux du plus grand projet d'énergie solaire du pays devraient débuter l'année prochaine. Doté d'une capacité de production de 100 mégawatts, il s'agit d'une centrale photovoltaïque qui nécessitera un investissement de 100 millions de dollars et qui...
(Xinhua 02/10/17)
Un ancien vice-ministre des Finances et de la Coopération économique et 20 autres personnes ont été jugés samedi, accusés de corruption, à la Haute Cour fédérale de l'Ethiopie, à Addis-Abeba. Les 21 personnes sont accusées d'avoir escroqué au gouvernement éthiopien des millions de dollars dans des appels d'offres frauduleuses, des paiements illégaux aux courtiers et le transfert d'argent illicite vers des comptes privés. Le tribunal a prévu une nouvelle audience le 15 octobre prochain, pour décider de la demande de mise en liberté sous caution, présentée par la défense...
(RFI 02/10/17)
La nation oromo a fêté dimanche 1er octobre l'un de ses plus importants festivals religieux, l'Ireecha, qui est célébré en famille chaque année, début octobre, à Bishoftu sur les rives du lac Harsadi, à 50 km d'Addis Abeba. L'année dernière, cette fête avait été marquée par la mort d'au moins 50 pèlerins après une bavure de la police, alors même que tout le pays oromo était secoué par des manifestations anti-gouvernementales qui ont fait près de mille morts entre 2015 et 2016. Alors cette année, ce drame était encore dans toutes les têtes. La fête d'Ireecha pour les Oromos, c'est un remerciement.
(APA 02/10/17)
Le Comité technique spécialisé (CTS) l’Union africaine (UA) sur l'agriculture, le développement rural, l'eau et l'environnement tient ce lundi à Addis-Abeba, sa 2ème session ordinaire sous le thème « Améliorer la durabilité environnementale et la transformation de l'agriculture pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ». Cette rencontre de deux jours au niveau des experts et des hauts fonctionnaires des pays de l’organisation panafricaine, s’inscrit dans le cadre des préparatifs pour la réunion ministérielle prévue les 5 et 6 octobre courant au siège de l’UA. Lors de ce conclave, les experts et haut fonctionnaires africains devront examiner et d'adopter des documents stratégiques et des rapports relatifs à l'agriculture, au développement rural, à l'eau et à l'environnement en vue de les...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Pour la quatrième année consécutive, l'Institut Choiseul, think tank français, a établi un classement des futurs grands décideurs économiques africains. Jeune Afrique vous livre en exclusivité le palmarès 2017, à retrouver intégralement dans notre édition datée du 1er octobre. Depuis 2014, l’Institut Choiseul établit un classement des 100 premiers décideurs économiques africains de moins de 41 ans. Jeune Afrique s’est associé au think tank français et livre en exclusivité le palmarès à ses lecteurs. Déjà présent dans cette sélection en 2015 et 2016, Basil El-Baz occupe la tête du classement. Après des études à Harvard, ce fils de la bourgeoisie égyptienne a conçu la première usine d’ammoniac de son pays au milieu des années 2000. Aujourd’hui, il travaille au financement...
(AFP 30/09/17)
En 2016, Firommisa Darasa a survécu de justesse au festival religieux Irreecha, en Ethiopie. Sur fond de protestation anti-gouvernementale, la police avait dispersé des manifestants à l'aide de gaz lacrymogène, provoquant un mouvement de foule dans lequel plus de 50 personnes ont péri. Un an plus tard, cet homme de 28 ans est de retour à Bishoftu, à 50 km au sud-est d'Addis Abeba. La peur au ventre mais déterminé à célébrer dimanche la fin de la saison des pluies avec des dizaines de milliers d'autres membres de l'ethnie oromo: "C'est notre célébration ancestrale et il faut la perpétuer". Au-delà des prières pour l'abondance et la prospérité, Irreecha a pris une dimension de plus en plus politique ces dernières années...
(Xinhua 28/09/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a salué l'économie éthiopienne pour sa résistance solide au cours de l'exercice écoulé, face à un contexte de faiblesse persistante des prix mondiaux des principaux produits d'exportation éthiopiens, et à la réapparition de situations de sécheresse dans plusieurs parties d'Éthiopie. Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Julio Escolano, un conseiller du département africain du FMI, s'est rendu en visite officielle en Éthiopie du 13 au 26 septembre pour y participer aux consultations de 2017 avec le gouvernement éthiopien. Dans un rapport d'évaluation publié mercredi, l'équipe a félicité l'économie...
(RFI 27/09/17)
En Ethiopie, les quelque 40 millions de chrétiens orthodoxes célèbrent Meskel, la fête de la Vraie Croix, ce mercredi 27 septembre. Meskel commémore traditionnellement la découverte en 326 après J-C de la croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié. C'est la mère de l'empereur romain Constantin qui aurait retrouvé le précieux bois à Jérusalem. Pour deviner l'emplacement exact des restes de la croix, Hélène s'en serait remise aux fumées d'un grand feu. En Ethiopie, les célébrations ont débuté dès mardi après-midi. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170927-ethiopie-celebration-meskel-fete-vra...
(AFP 25/09/17)
Le gouvernement éthiopien a annoncé lundi à la presse que "des centaines" de personnes avaient péri dans des affrontements liés à un conflit territorial entre deux groupes ethniques dans le sud du pays, depuis début septembre. "Nous pouvons dire que des centaines de membres de l'ethnie oromo ont été tués (...) et il y a eu aussi des morts côté somali. Nous ne savons pas exactement combien sont morts, cela fait l'objet d'une enquête", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Negeri Lencho. Ces combats ont opposé...
(Agence Ecofin 21/09/17)
La British Broadcasting Corporation (BBC) vient d’annoncer le lancement de trois sites d’informations couvrant uniquement l’Ethiopie et l’Erythrée, le tout en langues locales. En effet, les trois sites fourniront les informations en Amharique, en Afaan Oromo et Tigrinya, trois langues très parlées aussi bien en Ethiopie et en Erythrée que dans toute la corne de l’Afrique. « L'objectif majeur de ces nouveaux services sera de permettre aux Ethiopiens et aux Erythréens de mieux comprendre leur place dans le monde. Nous savons qu'il y a un besoin en Ethiopie...
(AFP 19/09/17)
L'ONG Human Rights Watch a mis en garde mardi contre des tensions de plus en plus vives en Ethiopie à l'approche d'un festival religieux qui avait dégénéré un an plus tôt en bousculade meurtrière sur fond de manifestations anti-gouvernementales. L'ethnie oromo, la plus importante du pays, célèbre chaque année le festival Irreecha pour marquer la fin de la saison des pluies. La célébration, qui rassemble des dizaines de milliers de personnes à Bishoftu, à environ 50 km au sud-est...
(AFP 19/09/17)
Les Etats-Unis ont appelé mardi le gouvernement éthiopien à enquêter sur des violences meurtrières qui ont éclaté ces dernières semaines dans le sud de l'Ethiopie entre deux des principales ethnies du pays, poussant des dizaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers. Ces combats ont opposé des membres des ethnies Oromo et Somali le long de la longue frontière entre leurs régions respectives. Le président de la région Oromo, Lemma Megersa, a assuré dimanche que ces combats ont donné lieu à des "tueries brutales" ...
(Agence Ecofin 19/09/17)
Le Kenya et l’Ethiopie sont en voie de devenir les nouveaux poids lourds du continent africain en termes d’investissements. Avec, en perspectives, la possibilité de supplanter les géants actuels que sont le Nigeria, l'Afrique du Sud et l'Égypte. Cette éventualité constitue l’une des principales conclusions de la première édition du rapport Africa Risk-Reward Index, élaboré par le cabinet d'expert-conseil mondial sur les risques, Control Risks et NKC African Economics, filiale majoritaire d'Oxford Economics, spécialisée dans la recherche politique et macroéconomique en Afrique et basée en Afrique du Sud.
(Agence Ecofin 18/09/17)
La compagnie nationale Ethiopian Airlines a qualifié de « fausse », l'information indiquant qu'elle était en discussion avec les autorités nigérianes pour la reprise du transporteur aérien Arik Air, en difficultés financières, a-t-on appris de Bloomberg qui cite Tewolde GebreMariam (photo), le directeur général de la compagnie aérienne la plus rentable d'Afrique.« Nous n'avons pas eu de discussions et nous n'avons pas soumis d'offre (de reprise d'Arik ndlr) », a déclaré le responsable, ajoutant que, bien qu'il y ait eu une approche...
(Agence Ecofin 18/09/17)
L’Agence française de développement (AFD) a accordé à l’entreprise publique des abattoirs d’Addis-Abeba (AAEA), un prêt concessionnel d’un montant de 70 millions d’euros, pour le design et la construction d’une nouvelle infrastructure d’abattage en périphérie de la ville. A cela s’ajoute une subvention de 0,5 million d'euro pour l'assistance technique relative la formation du personnel, rapporte l’Agence éthiopienne de presse (ENA). Le projet de nouvel abattoir d’Addis Abeba consiste essentiellement en la fermeture de l’infrastructure actuelle, localisée au cœur de la ville. Puis de sa relocalisation, son expansion et sa modernisation, en vue de répondre à la demande actuelle et future de la population de la capitale. Cette nouvelle infrastructure d’abattage contribuera également à l’amélioration des standards de qualité de...
(BBC 18/09/17)
La BBC a lancé trois nouveaux sites d'informations pour l'Ethiopie et l'Erythrée dans le cadre de sa plus grande expansion depuis 1940. "Les sites doivent être des sources d'informations fiables dans une région qui souffre d'une absence de médias indépendants", a déclaré Will Ross, le responsable éditorial. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41306521

Pages