Mardi 19 Septembre 2017
(AFP 09/06/17)
Les autorités éthiopiennes ont réactivé les services d'internet mobile dans le pays, et permis de nouveau l'accès aux réseaux sociaux bloqués depuis une vague de manifestations antigouvernementales l'année dernière, a indiqué un porte-parole du gouvernement jeudi. L'internet mobile avait été désactivé la semaine dernière pour la deuxième fois en quelques mois, le gouvernement assurant cette fois qu'il s'agissait d'éviter aux étudiants des distractions durant leurs examens. Le vice-ministre des Communications Zadig Abraha a confirmé que les...
(Le Monde 09/06/17)
Dans la région Somali, les camps de déplacés se remplissent. Addis-Abeba assure que « tout est sous contrôle », mais 7,8 millions d’Ethiopiens ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. La hutte est minuscule et délabrée, le vent chaud passe au travers. Bisharo Choukiri n’a presque plus rien. De maigres possessions et cinq chameaux. Et la cinquantaine d’autres, les quatre cents chèvres et les quarante moutons ? Morts, « les uns après les autres. Avant, j’étais riche. Maintenant, je n’ai plus rien », soupire cette grande dame maigre, mère de neuf enfants, le visage entouré d’un foulard. Autour d’elle, des centaines de huttes et de tentes recouvertes de plastique et de bouts de tissu forment le camp de Yohob dans la...
(Infos Plus Gabon 09/06/17)
LIBREVILLE – La compagnie aérienne, Ethiopian Airlines, va passer à une fréquence de six vols hebdomadaires vers les Seychelles, à partir du 6 décembre prochain. Les vols entre l’Ethiopie et les Seychelles seront programmés lundi, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche. Ils sont assurés par un Boeing 738. Le directeur commercial d’Ethiopian Airlines, Busera Awel, a justifié cette augmentation de leur desserte par des raisons touristiques. "Les Seychelles étant la principale destination touristique d'Afrique, avec les attraits naturels des archipels, nous venons d’ajouter un sixième vol hebdomadaire pour offrir plus d'options aux passagers venant de n'importe quelle partie du monde aux Seychelles et vice versa, à travers notre hub stratégique d’Addis-Abeba", a-t-il déclaré. Ethiopian Airlines dessert plus de 95 destinations...
(AFP 08/06/17)
Sur le campus de l'université d'Ambo, dans une région agricole à l'ouest de la capitale éthiopienne Addis Abeba, les étudiants suivent des cours, jouent au football et... se demandent qui parmi leurs camarades sont des espions. Comme d'autres villes des régions Oromia (sud et ouest) et Amhara (nord-ouest), Ambo a été l'année dernière le théâtre de manifestations antigouvernementales, les plus importantes depuis 25 ans, poussant le Parlement...
(Agence Ecofin 07/06/17)
Depuis le 31 mai 2017, les Ethiopiens sont privés de l’accès à Internet mobile sur l’ensemble du territoire national. Cette situation, qui découle d’un blocage du réseau de l’opérateur historique et unique Ethio Telecom, par les autorités nationales, pourrait cependant connaître son dénouement le 08 juin prochain. C’est en effet à cette date-là que prennent fin les examens scolaires nationaux. La suspension de l’Internet mobile est intervenue la veille de ces examens scolaires nationaux. Alors qu’Ethio Telecom évoquait un problème sur la fibre optique, Zadig Abraha...
(AFP 02/06/17)
Le gouvernement éthiopien a suspendu les procédures d'adoption par des familles étrangères, empêchant des dizaines d'entre elles d'être réunies avec des enfants qu'elles ont déjà légalement adoptés, a-t-on appris vendredi auprès des responsables de quatre ambassades occidentales dont des citoyens sont touchés par la mesure. Des centaines d'autres demandes d'adoption n'ayant pas encore abouti sont de la sorte également en suspens, laissant dans l'incertitude des familles ayant investi des milliers d'euros dans des procédures durant parfois plusieurs années, selon la même source. Contactée par l'AFP, une porte-parole du ministère éthiopien pour les Femmes, les Enfants et la Jeunesse a refusé de confirmer ou commenter la mesure, dont les diplomates assurent qu'elle est en vigueur depuis le 21 avril. "On ne...
(Autre média 01/06/17)
Après une décennie de croissance économique soutenue, le 2e pays le plus peuplé d’Afrique tente de se ressaisir suite au repli enregistré en 2016. Toutefois, l’instabilité politique due aux troubles sociaux risque de porter un coup dur à son attractivité. L’Éthiopie parviendra-t-elle à rebondir en 2017? Après douze ans de croissance économique record, l’économie éthiopienne a ralenti en 2016, érodée par une sévère sécheresse et un environnement international moins porteur. Ce ralentissement a toutefois été atténué par les interventions efficaces du gouvernement et par la vigueur de l’industrie et des services (commerce, transport, télécommunications, tourisme et banque).
(Autre média 01/06/17)
Accéder à Internet en Éthiopie n’est plus possible. En effet, le pays d’Afrique a décidé de couper l’accès depuis hier, sans raison apparente. Il se pourrait que ce soit lié aux examens en cours dans les écoles, mais ce n’est pas confirmé officiellement. Il s’agit de la deuxième coupure du genre ces derniers mois, après celle ayant duré plusieurs semaines l’année passée pendant que le pays était le théâtre d’importantes manifestations antigouvernementales sans précédent depuis 25 ans et violemment réprimées. En juillet 2016, un autre blocage avait eu lieu parce que des questions d’examens avaient fuité sur Internet. Plusieurs pays africains semblent intéressés par cette pratique et il se pourrait que l’Éthiopie ait décidé d’anticiper les fuites cette année en...
(AFP 31/05/17)
Les autorités éthiopiennes ont annoncé mercredi avoir désactivé les services de l'internet mobile dans le pays, sans fournir d'explication à cette mesure qui a affecté des institutions telles que l'Union africaine (UA) et une commission de l'ONU, basées à Addis Abeba. L'internet mobile a été désactivé mardi. Il s'agit de la deuxième coupure du genre ces derniers mois, après celle ayant duré plusieurs semaines l'année passée pendant que le pays était le théâtre d'importantes manifestations antigouvernementales sans précédent depuis 25 ans et violemment réprimées. Mais ces manifestations ont depuis perdu en intensité, notamment à la suite de l'instauration de l'état d'urgence, soulevant de nombreuses interrogations quant à la décision des autorités. "Les données mobiles ont été désactivées", s'est brièvement contenté...
(France TV Info 31/05/17)
Animés par une passion commune, de jeunes Érythréens? réfugiés en Ethiopie, ont formé une équipe de cyclistes. Ils s’entraînent régulièrement avec l’espoir de participer un jour à une compétition de haut niveau. «Le cyclisme est une partie essentielle de ma vie. Je me sens heureux et détendu et je ne pense à rien d’autre lorsque je suis sur mon vélo», témoigne Filmon sur le site du Haut Commisssariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR). Le jeune homme de 24 ans a quitté son pays l’Erythrée en 2015 pour se réfugier en Ethiopie où il a vécu dans un camp dans la région de Tigray (nord). D’un camp de réfugié vers Addis Abeba Filmon fait partie de ces milliers de jeunes...
(APA 27/05/17)
L’Ethiopie a créé un écart de 3,61 milliards de dollars avec l’économie du Kenya, du fait d’une décennie de croissance du PIB à deux chiffres, consolidant sa position de puissance émergente de l’Afrique de l’est, a révélé un rapport du FMI repris par APA. Les dernières données du Fonds monétaire international (FMI) indiquent que la production économique annuelle de l’Ethiopie, également connue sous le nom de Produit intérieur brut (PIB), a atteint 72,52 milliards de dollars l’an dernier contre 64,68 milliards de dollars en 2015 et devrait atteindre 78,3 milliards de.
(AFP 26/05/17)
Un journaliste éthiopien a été condamné vendredi à 18 mois de prison pour avoir communiqué avec un dissident, à l'issue d'un procès vu par la société civile comme une attaque à la liberté de la presse. Getachew Shiferaw, rédacteur en chef d'un journal éthiopien en ligne lié au parti d'opposition Semayawi (Parti bleu), est en détention depuis son arrestation en décembre 2015. Cela signifie, selon son avocat Ameha Mekonnen, qu'il pourrait être libéré d'ici à la semaine prochaine. "Il n'aurait pas dû être condamné du tout", a soutenu l'avocat à l'AFP. En amont du prononcé de la peine, M. Getachew avait été reconnu coupable mercredi d'incitation...
(Le Monde 26/05/17)
Après avoir réprimé dans le sang les manifestations, le gouvernement interdit tout rassemblement public et maintient un climat de peur. Reportage en région Oromia. Bekuma parle tout bas. Il jette un regard à gauche, un autre à droite. Il y a beaucoup de passage dans ce café du centre-ville de Waliso, ville éthiopienne située à une centaine de kilomètres d’Addis-Abeba, dans la région Oromia (centre et ouest). Ici, il vaut mieux se méfier des oreilles indiscrètes. « Les gens ont peur », dit-il, avec un sourire gêné. Waliso était l’un des...
(AFP 24/05/17)
Premier Africain nommé, mardi, à la tête de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus espère y reproduire le succès qu'il a connu dans la réforme du système de santé de son pays. Cet homme de 52 ans s'est engagé pendant sa campagne à réformer l'agence onusienne, très critiquée pour sa gestion de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014, qui a fait plus de 11.000 morts, et dans le contexte d'une possible diminution de la contribution des Etats-Unis. "Nous vivons dans un monde en mouvement et l'OMS doit être capable de s'y adapter", avait-il dit en présentant son programme, évoquant ainsi les nouvelles menaces sanitaires engendrées par la mondialisation, le réchauffement climatique et le mode...
(RFI 24/05/17)
C'est une première. Un Africain a pris la tête de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'une des plus importantes institutions du système onusien. Mardi 23 mai à Genève, Tedros Adhanom Ghebreyesus, ancien ministre éthiopien de la Santé puis des Affaires étrangères, a été élu au poste de directeur général. Il remplacera à partir du 1er juillet la Chinoise Margaret Chan, qui a effectué deux mandats. Premier directeur africain de l'OMS, Tédros Adhanom Ghebreyesus est également le premier à ne pas être médecin.
(La Tribune 22/05/17)
La stabilité économique de l’Afrique de l’Est semble avoir convaincu Volvo Trucks de renforcer sa présence économique dans la région. La filiale camions du constructeur suédois vient en effet d’annoncer la mise en place d’une unité d’assemblage dans la ville kenyane de Mombasa. Une implantation qui rentre dans la cadre d’une association conclue entre la multinationale et NECST Motors, un concessionnaire kenyan qui prévoit également la mise en place de 20 ateliers dans la région. La filiale camions du constructeur automobile suédois Volvo, vient d'annoncer son intention de renforcer sa présence en Afrique de l'Est. Le premier objectif que s'est fixé le management de Volvo Trucks est d'augmenter sa part de marché au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie de...
(APA 19/05/17)
Environ 256 grandes cyber-attaques ont eu lieu en Ethiopie au cours du seul dernier semestre, a déclaré jeudi l’Agence de sécurité du réseau d’informations (INSA) d'Ethiopie. Les télécommunications, les institutions financières et les infrastructures ont été parmi les cibles des attaques, a confié jeudi à APA, Mohammed Edris, le chargé de la communication de l’INSA. Il a indiqué que l’Ethiopie était l’une des 11 nations africaines visées par la cyber-attaque Wanna Cry de vendredi dernier qui a frappé 155 pays à travers le monde. Selon Mohammed, l’INSA a pu prévenir les cyber-attaques sans causer de graves dommages. En tenant compte du fait que les menaces se poursuivront dans le futur, l’Agence travaille en collaboration avec des institutions à haut risque...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une meilleure production agricole", a déclaré Mme Mohamed lors du Second Dialogue Agro-Industriel. L'événement de deux jours a réuni les acteurs du secteur et leur a permis de discuter des problèmes liés à la durabilité et à la croissance dans le...
(RFI 17/05/17)
En Ethiopie, l'un des opposants incarcérés après les troubles qui ont endeuillé le pays l'année dernière a été reconnu coupable par la Haute Cour d'Addis-Abeba. Yonathan Tesfaye, porte-parole du Parti Bleu, l'une des plus importantes formations de l'opposition, était accusé d'incitation au terrorisme pour une série de posts publiés sur sa page Facebook. La loi antiterroriste éthiopienne est connue pour son intransigeance, et c'est en vertu de cette loi que Yonathan Tesfaye a été reconnu coupable. Coupable d'avoir, dit l'accusation...
(AFP 16/05/17)
Un ancien porte-parole d'un parti d'opposition au régime éthiopien a été jugé coupable "d'incitation au terrorisme" mardi à Addis Abeba, en raison de commentaires postés sur son compte Facebook, a constaté un journaliste de l'AFP. Yonatan Tesfaye avait été arrêté en décembre 2015 après avoir accusé la coalition au pouvoir, le Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (EPRDF), "d'user de la force contre le peuple, plutôt que de privilégier le dialogue pacifique avec le public". L'avocat et les témoins de la défense ont fait valoir que l'ancien porte-parole du parti Semayawi (Blue Party) n'avait fait qu'exercer son droit à la liberté d'expression. Mais le magistrat Belayhun Awol a jugé que ces commentaires "outrepassaient la liberté d'expression" et relevaient de "l'incitation...

Pages