Dimanche 19 Novembre 2017
(Xinhua 13/10/17)
L'Ethiopie a traité environ 617.056 hectares de maïs qui auraient été ravagés par le légionnaire d'automne, a annoncé jeudi le ministère éthiopien de l'Agriculture. Tewabe Chane, expert en communication au ministère éthiopien de l'Agriculture et des Ressources naturelles, a déclaré à Xinhua que le légionnaire d'automne, observé pour la première fois en Ethiopie en février dernier, s'est propagé dans huit régions du pays qui cultivent le maïs. D'après M. Chane, l'Ethiopie a récolté plus de 3 millions d'hectares de maïs depuis le mois de mars : le légionnaire d'automne a été observé sur 646.731 hectares de cette superficie. Le ministère a fait savoir qu'il a réussi à traiter près de 617.056 hectares de maïs avec l'aide de ses partenaires. M...
(APA 13/10/17)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - Le Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique aura lieu du 23 au 25 octobre au Centre de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) à Addis-Abeba, à l’invitation de l’Office de la sécurité sociale de la fonction publique d’Ethiopie. Initié par l’Association internationales de la Sécurité Sociale (AISS), ce Forum constituera une plateforme privilégiée pour échanger des informations et analyser les défis et priorités de la sécurité sociale les plus importants en Afrique. Les institutions membres seront invitées à identifier des solutions innovatrices et à façonner le programme dans le cadre d'une enquête qui sera menée auprès de tous les membres de la région. Lors de ce conclave, il est prévu une journée...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(La Tribune 12/10/17)
Les autorités éthiopiennes ont annoncé la dévaluation de 15% de la monnaie locale, le Birr, à partir de ce mercredi 11 octobre 2017. Cette mesure serait justifiée par la nécessité de relancer les exportations du pays, de manière à répondre aux attentes du Trésor éthiopien en termes de recettes. Le Birr, la monnaie de l'Ethiopie, perd 15% de sa valeur. Il s'agit de la plus grande dévaluation de la monnaie nationale décidée ces sept dernières années. La National Bank of Ethiopia (NBE), la banque centrale éthiopienne, a expliqué que cette manœuvre permettra de lutter efficacement contre la crise de devises étrangères que connaît le pays. D'après le numéro 2 de la NBE, Yohannes Ayalew, cette dévaluation n'aura que des conséquences...
(APA 12/10/17)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - La ligne de chemin de fer Ethiopie-Djibouti reliant les deux pays voisins d’Afrique de l’Est commencera à fonctionner à compter du 8 novembre 2017, a annoncé un responsable de la Société des chemins de fer éthiopiens (ERC). Le service de chemin de fer était censé commencer au début du mois dernier mais a été suspendu en raison des dysfonctionnements de la distribution d’électricité, a déclaré le nouveau Directeur général intérimaire de la société, le Dr. Berhanu Besha, lors d’un débat public mercredi. Le Dr Berhanu a déclaré que les problèmes liés à l’alimentation électrique de la ligne ont été résolus, l’Ethiopie ayant accepté de fournir l’énergie et le coût à payer, conformément à l’accord d’achat d’électricité conclu...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(Xinhua 10/10/17)
Le gouvernement éthiopien a salué lundi la décision des Etats-Unis de lever les sanctions économiques imposées au pays voisin de l'Ethiopie, le Soudan. Dans un communiqué publié lundi, le ministère éthiopien des Affaires étrangères a indiqué qu'il était évident depuis longtemps que les sanctions avaient causé des problèmes inutiles et considérables au peuple soudanais, limitant les progrès du pays en matière de développement. "Le ministère des Affaires étrangères de l'Éthiopie salue la décision des États-Unis de lever les sanctions économiques imposées au Soudan il y a vingt ans", a indiqué le ministère. "Cette levée sera accueillie à la fois au Soudan et dans la région comme une étape qui soutiendra et encouragera le développement régional". "Le Soudan est plus qu'un...
(Xinhua 10/10/17)
Plus de 260 professionnels de l'aviation ont été formés et sont sortis diplômés de l'Académie de l'aviation éthiopienne, division de formation du Groupe d'aviation d'Ethiopian Airlines ce week-end à Addis-Abeba, capitale de l'Ethiopie. Comme 34 des diplômés sont du Cameroun, du Rwanda, de Guinée Equatoriale, du Togo et du Congo, les officiels de l'académie de l'aviation éthiopienne ont réaffirmé la position panafricaine de la compagnie aérienne et son rôle clef dans le développement du secteur de l'aviation en Afrique. Les diplômés, 50 pilotes, 66 techniciens de la maintenance de l'aviation, 120 membres d'équipage et 26 techniciens de la maintenance des installations et des équipements, ont achevé leur formation et obtenu leur diplôme à Addis-Abeba. A la remise des diplôme samedi,...
(AFP 09/10/17)
Saada Youssef, de l'ethnie oromo, a vécu sans problèmes pendant des années au sein de l'importante communauté somali dans l'est de l'Ethiopie. Jusqu'à ce que, récemment, des responsables locaux lui intiment l'ordre de partir. "Alors même que nous étions dans le camion (pour partir), les gens nous lançaient des pierres", témoigne à l'AFP la jeune femme, se remémorant sa fuite à bord d'un poids-lourd dépêché pour évacuer les habitants de l'ethnie oromo de la région voisine de Somali. Son expulsion, Saada la doit à la défiance qui s'est installée entre Oromo et Somali, deux des principales ethnies d'Ethiopie, à la suite de plusieurs semaines de violences meurtrières en septembre le long des quelque 1.000 km de frontière entre leurs deux...
(APA 09/10/17)
APA - Addis-Abeba (Ethiopie) - Toutes les banques en Ethiopie vont commencer à utiliser un commutateur national de paiement électronique, dénommé EthioPay, a déclaré samedi un responsable. Cinq des 18 banques en Ethiopie ont déjà commencé à utiliser le service bancaire EthioPay. Bizuneh Bogale, Directeur d’EthSwitch S.C. a confié samedi aux journalistes que les banques restantes commenceraient également à utiliser le commutateur national de paiement électronique, qui sera géré par sa société. L’introduction de ce système de paiement en ligne aiderait le pays à économiser le paiement fait en devises, afin que les entreprises étrangères puissent imprimer des cartes VISA, notamment pour l’achat de logiciels, a-t-il noté. Une fois que EthioPay est en place dans toutes les banques, le pays...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Le président de l'Assemblée nationale d’Ethiopie, Abadula Gemeda a annoncé avoir présenté sa démission de ce poste qu’il occupe depuis 2010. C’était au cours dans une conférence de presse organisée à Addis Abeba hier dimanche 08 octobre. « J'ai présenté une lettre de démission aux députés de la Chambre afin de quitter mes fonctions de président de l'Assemblée nationale. (…) Je ne veux pas continuer à ce poste pour lequel je n'ai plus le goût » a-t-il déclaré. Abadula Gemeda n’a toutefois pas donné les raisons de sa décision de démissionner du perchoir de la chambre basse du parlement éthiopien. Se limitant à dire qu’il les dévoilerait lorsque celle-ci sera avalisée par l'Assemblée. Il a néanmoins précisé qu'il continuera de...
(Agence Ecofin 09/10/17)
La compagnie publique Ethiopian Electric Power vient de lancer une demande de qualification relative à la construction de deux centrales solaires photovoltaïques d’une capacité de 125 MW chacune. Les entreprises intéressées ont jusqu’au 21 novembre 2017 pour faire parvenir leurs candidatures. La sélection du ou des développeurs des centrales se fera dans le cadre du programme Scaling Solar développé par la Banque mondiale. L’objectif principal du programme est d’accélérer le processus de choix de ces entreprises et le projet éthiopien est le cinquième à être accompagné. En effet, la Zambie a deux projets qu’elle met en oeuvre dans le cadre du programme. Le premier est à l’étape de la clôture financière tandis que le second est en attente de soumission...
(AFP 08/10/17)
Le président de l'Assemblée nationale éthiopienne, Abadula Gemeda a annoncé dimanche à la presse avoir présenté sa démission, sans donner les raisons de sa décision. Abadula Gemeda occupait le perchoir de la chambre basse du parlement éthiopien depuis 2010, après avoir été successivement ministre de la Défense et président de la région Oromia, la plus peuplée du pays. "J'ai présenté une lettre de démission aux députés de la chambre (...) afin de quitter mes fonctions de président de l'Assemblée", a-t-il déclaré dans une conférence de presse à Addis Abeba dimanche. "Je ne veux pas continuer à ce poste pour lequel je n'ai plus le goût", a-t-il dit, ajoutant qu'il dévoilerait les raisons précises de sa démission quand celle-ci serait avalisée...
(APA 06/10/17)
L’Inde s’est engagée à verser 195 millions de dollars pour soutenir l’expansion des lignes de transmission d’électricité en Ethiopie. L’engagement a été pris jeudi à Addis-Abeba par le président indien Ram Nath Kovind en visite officielle dans le pays. Les deux pays ont accepté de coopérer également dans les domaines du commerce, de la communication, de l’information et des médias. L’Inde continuera à soutenir le développement économique de l’Éthiopie, notamment les secteurs de l’éducation et de la santé, a déclaré le président Kovind lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue éthiopien Mulatu Teshome. Il a déclaré que les deux pays ont fait de grands progrès pour renforcer leurs relations dans plusieurs domaines, mais doivent accroitre leurs investissements, et...
(RFI 06/10/17)
Face à ses faiblesses structurelles, le géant est-africain, appelé à devenir la future usine du monde, entreprend un vaste chantier de réformes pour accélérer le "made in Ethiopia". Chercher à établir des corrélations, voire des relations de causalité, entre le développement des pays et la structure de leur économie est un pari qu'ont tenté de relever beaucoup d'économistes. Aux XVIIIe et XIXe siècles, Smith et Ricardo reliaient déjà la richesse des nations à l'ouverture au commerce et à la spécialisation des pays en fonction de leurs avantages comparatifs – là où le ratio de productivité par rapport aux autres pays est le plus élevé. En 1954, Lewis formalise les mécanismes de transfert de la main-d'œuvre entre les secteurs traditionnels à...
(La Tribune 06/10/17)
L’efficacité de la politique industrielle est au centre de l’Africa Forum du 4 octobre. L’industrialisation de l’Afrique est un sujet de plus en plus débattu. Analyse du cas éthiopien. Par Gaëlle Balineau, AFD (Agence française de développement); Girum Abebe, Ethiopian Development Research Institute - EDRI; Mulu Gebreeyesus, Ethiopian Development Research Institute - EDRI et Tigabu Degu Getahun, Ethiopian Development Research Institute - EDRI Chercher à établir des corrélations, voire des relations de causalité, entre le développement des pays et la structure de leur économie est un pari qu'ont tenté de relever beaucoup d'économistes. Aux 18e et 19e siècles Smith et Ricardo reliaient déjà la richesse des nations à l'ouverture au commerce et à la spécialisation des pays en fonction de...
(Agence Ecofin 06/10/17)
L'Inde fournira une ligne de crédit d'un montant estimé à 195 millions $ à l'Ethiopie pour le secteur énergétique ainsi que 2 millions $ de médicaments, a révélé ce jeudi le président indien Ram Nath Kovind (photo). Cette annonce intervient alors que le président indien était en visite dans le pays d’Afrique orientale pour renforcer les liens bilatéraux entre les deux pays. « Nos entretiens se sont aujourd'hui concentrés sur le renforcement de nos relations. Nous avons parlé de tous les domaines de la coopération régionale entre l'Inde et l'Ethiopie et, à l'avenir, nous travaillerons ...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Quelques semaines après les conclusions élogieuses du Fonds monétaire international (FMI), l'Ethiopie vient de conclure un accord de prêt de 1,3 milliard $ avec la Banque mondiale pour financer des politiques favorables aux pauvres dans les régions les plus touchées par la sécheresse et les pénuries alimentaires. Sur ce total, 700 millions $ sont destinés à l'accès équitable aux services de base et le renforcement des secteurs éducatif, sanitaire, agricole. Les 600 millions $ restants sont des subventions visant à financer les programmes de filets de sécurité productifs du pays de l'Afrique orientale, qui apportent des aides financières et alimentaires à plus de 8 millions de personnes en milieu rural, en contrepartie d’une participation à des projets de développement public...
(Le Monde 05/10/17)
A Addis-Abeba, les quatorze titres d’Ethiopia, le cinquième album du chanteur Teddy Afro, tournent en boucle dans les bars et les minibus bondés depuis sa sortie en mai. Nul ne peut échapper aux vendeurs à la sauvette qui hèlent le chaland avec des dizaines de CD dans les mains. Tewodros Kassahun, de son vrai nom, est l’une des plus grandes stars de l’histoire musicale éthiopienne. A seulement 41 ans, il fait même de l’ombre aux légendes vivantes Mahmoud Ahmed et Mulatu Astatke. Certes, sa popularité se cantonne à son pays – et à sa diaspora, surtout présente aux États-Unis –, mais en Éthiopie, c’est du jamais-vu. Moins de deux semaines après sa sortie début mai, l’opus se hissait à la...
(Le Monde 04/10/17)
L’ethnie majoritaire du pays, qui s’estime marginalisée et martyrisée, dénonce la mainmise des Tigréens sur les affaires de l’Etat depuis plus d’un quart de siècle. Chala* est venu « remercier Dieu ». Vêtu d’un pull traditionnel aux bandes noires, rouges et blanches, le jeune avocat a trempé des fleurs jaunes et de l’herbe fraîche dans le lac Horsada, à Bishoftu, une localité au sud-est de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba. Puis, il s’est aspergé d’eau avec le bouquet. Une tradition chez les Oromo, l’ethnie majoritaire, pour célébrer la fin de la saison des pluies.

Pages