Mercredi 17 Janvier 2018
(Agence Ecofin 18/12/17)
Le 12 décembre dernier, la Banque mondiale a annoncé l’octroi d’un crédit de 170 millions $ de l’Association internationale de développement (IDA) pour le financement du Projet de développement des secteurs de la pêche et de l’élevage (Livestock and Fisheries Sector Development Project-LFSDP) en Ethiopie. Ce projet permettra de fournir à environ 1,2 million de ménages dépendant desdits secteurs, des outils et des compétences qui contribueront à l’accroissement de leurs revenus, de la qualité et du volume de leur production. « Le projet accompagnera les petits exploitants dans l’accroissement de leur productivité et l’amélioration de la commercialisation de leurs produits. Spécifiquement, les agriculteurs situés dans les régions à haut potentiel et engagés dans la production et la transformation du lait,...
(AFP 15/12/17)
Un tribunal néerlandais a condamné vendredi à la réclusion à perpétuité, peine rare aux Pays-Bas, un ancien collaborateur de l'ex-dictateur marxiste éthiopien Mengistu Hailé Mariam pour des crimes commis en Ethiopie pendant la "terreur rouge" des années 1970. Eshetu Alemu, un Ethiopien naturalisé Néerlandais âgé de 63 ans, "est coupable de crimes de guerre et a traité ses concitoyens d'une manière froide et calculatrice, y compris en les privant de leur droit à la vie", a déclaré la juge Mariette Renckens, affirmant que la perpétuité était la "seule mesure appropriée". Ni l'accusé, ni ses avocats n'étaient présents au moment...
(Agence Ecofin 15/12/17)
Après une petite période de test, la chaîne Afri Health TV vient de démarrer son exploitation commerciale. La chaîne thématique dédiée aux questions de santé va commencer à diffuser 24h sur 24 ses programmes en amharique, avant que des émissions en anglais et en français ne soient intégrées à sa grille des programmes. En effet, en plus de l’Ethiopie, l’Erythrée, le Soudan et d’autres pays où l’amharique est parlé, les promoteurs de la chaîne, des médecins, des investisseurs et des acteurs du secteur des médias, souhaitent conquérir d’autres marchés régionaux. Basée à Dubai aux Emirats Arabes Unis, Afri Health dispose d’un studio de production à Addis Abeba. La chaîne a pour but, d’aider la population à prévenir les problèmes de...
(Agence Ecofin 14/12/17)
La compagnie Berkeley Energy vient de recevoir de la Société financière internationale (SFI) un fonds de placement d’une valeur de 200 millions $, au profit de projets d’énergies renouvelables en Afrique subsaharienne. Ce financement boostera le Fonds d’énergies renouvelables pour l’Afrique (AREF) géré par Berkeley, depuis une dizaine d’années, et investissant entre 10 et 30 millions de dollars dans des centrales d’énergies renouvelables, d’une capacité comprise entre 10 et 50 mégawatts. Ce nouveau financement octroyé profitera à l’ensemble de la région, exception faite de l’Afrique du Sud. « Les fonds seront injectés dans le même type de projets où nous investissons actuellement. Nous avons déjà détecté certains projets d’énergies renouvelables au Kenya, mais ces derniers ne sont pas encore arrivés...
(AFP 13/12/17)
L'ambassade américaine en Ethiopie a condamné mercredi de récentes violences dans ce pays de la Corne de l'Afrique, qui, selon la presse locale, ont provoqué la mort de 18 personnes. "Nous sommes troublés et attristés par les violences qui ont provoqué des morts et des blessés dans la ville de Chelenko et dans plusieurs universités ces deux derniers jours", selon un communiqué. Quinze personnes ont été tuées dimanche par les forces de sécurité au cours d'une manifestation accusant la police d'avoir tué une personne, selon le porte-parole de la région Oromia, Addisu Arega. Deux étudiants ont aussi été tués dimanche dans des affrontements à l'Université de Wollega, dans la région d'Oromia, tandis qu'un autre a été tué dans l'Université d'Adigrat,...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(Le Point 13/12/17)
Ils sont un peu plus de 6 000 combattants africains à avoir servi dans les rangs du groupe djihadiste l'État islamique (EI) en Irak et en Syrie et ils pourraient revenir dans leurs pays respectifs sur le continent très prochainement. Des possibilités de retour qui ne rassurent pas du tout. Comme en Europe, les autorités ne sont pas vraiment préparées à cette éventualité. Smail Chergui, le commissaire de l'Union africaine pour la paix et la sécurité, a appelé, lors d'une rencontre sur la lutte contre le terrorisme, ce 10 décembre à Oran, en Algérie, les pays africains à se préparer « fermement » à la gestion de ces retours. La genèse d'un casse-tête Pour rappel, l'EI a profité du conflit...
(AFP 12/12/17)
A peine avait-il lu le courriel que l'activiste éthiopien Henok Gabisa comprit que quelque chose n'allait pas. Le message contenait un logiciel espion destiné à infecter son ordinateur et paralyser son activité d'opposant au gouvernement d'Addis Abeba. La ligne d'en-tête était intitulée "Démocratie en Ethiopie: peut-elle être sauvée?" Un message apparemment sur mesure pour lui. Mais cet enseignant en droit à l'université américaine de Washington et Lee remarqua aussi que le texte était écrit en des termes vagues et contenait un lien hypertexte suspect. M. Henok venait d'être visé par le même type de logiciel espion qui a été envoyé à des centaines de dissidents éthiopiens dans le monde...
(APA 12/12/17)
APA-Lagos (Nigeria) - Ethiopian Airlines, la plus grande compagnie aérienne d’Afrique, a annoncé qu’elle allait lancer le 16 décembre 2017, et pour la première fois en Afrique, un vol avec un équipage exclusivement féminin. Le journal local The Independent a rapporté mardi, citant un communiqué publié par la compagnie aérienne lundi à Addis Ababa, que le vol d’Addis-Abeba à destination du Nigeria sera exploité par des femmes, des pilotes à l’équipage de cabine, en passant par les opératrices de rampe de vol et les régulatrices de vol au sol. Il a ajouté que le vol, qui devrait partir d’Addis-Abeba pour Lagos, au Nigeria le 16 décembre prochain, aurait à son bord des journalistes nigérians sélectionnés. "Ce vol nous montre que...
(La Tribune 11/12/17)
L'Etat éthiopien vient de bénéficier d'une aide d'urgence de 15 millions d'euros de la Commission européenne pour porter assistance aux personnes en situation d'insécurité alimentaire. Cette aide permettra d'atténuer la crise alimentaire dans les Etats fédérés de Somali et d'Oromia causée par la sécheresse prolongée depuis plusieurs années. L'Union européenne (UE) poursuit son aide aux pays touchés par la sécheresse dans la Corne de l'Afrique. L'instance européenne vient d'annoncer une aide de plus de de 15 millions d'euros en faveur de l'Ethiopie. Il s'agit d'une action pour porter assistance aux personnes victimes de la situation d'insécurité alimentaire qui prévaut depuis plusieurs années dans la région, causée par la sécheresse prolongée dans les Etats de Somali et d'Oromia de 2015-2016. D'un...
(APA 11/12/17)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - La Commission européenne (CE) a annoncé vendredi une nouvelle aide d’urgence de 15 millions d’euros en faveur de l’Ethiopie pour porter assistance aux personnes en situation d’insécurité alimentaire, en raison de la sécheresse prolongée dans les Etats de Somali et d’Oromia. Plus de 8,5 millions d’Ethiopiens ont encore besoin d’aide alimentaire suite à la sécheresse provoquée par El-Nino depuis 2015. L’aide annoncée porte le total des fonds humanitaires de l’UE pour le pays en 2017 à plus de 91 millions d’euros, selon un communiqué publié par la Commission européenne. Ce soutien intervient à un moment où le nombre de réfugiés arrivant de pays voisins, tels que l’Erythrée, la Somalie...
(APA 11/12/17)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - Le taux d’inflation en Éthiopie est passé de 12% en octobre à 13,6% en novembre, a indiqué dimanche dans un communiqué, l'Agence éthiopienne des statistiques (ACS) ajoutant que l'inflation alimentaire a augmenté de 18,1% en novembre 2017 par rapport à cette même période l’année dernière. Au cours du mois en considération, les prix des principales céréales telles que le maïs et le sorgho ont légèrement diminué par rapport au mois précédent. Il a y eu en outre une baisse des prix de la viande (bœuf, mouton et poulet), du lait, du fromage et des œufs, du beurre et des légumes par rapport au mois d’octobre.
(RFI 11/12/17)
« C'est la dernière pilule à avaler ». C'était la promesse faite par l'ancien Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, en 2010. Il avait alors décidé de dévaluer la monnaie nationale de 17%. Conséquence : une énorme inflation pendant deux ans et demi, notamment sur les produits alimentaires avec un pic en août 2011 à 41%. Sept ans plus tard, les Éthiopiens viennent d'avaler une nouvelle potion amère, le birr a été dévalué de 15% mi-octobre. Un dollar vaut désormais 27 birrs (1 euro=32). A Addis-Abeba, chacun attend une poussée des prix et une valse des étiquettes. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171211-ethiopie-devaluation-monnaie
(Agence Ecofin 09/12/17)
La compagnie minière East Africa Metals a annoncé jeudi qu’elle a reçu un permis d’exploitation minière pour son projet d’oxyde aurifère de Terakimti, en Ethiopie. Le gouvernement a officiellement approuvé la demande de licence ainsi que les termes de l’accord concernant le développement et l’exploitation de la mine. «C’est une réalisation extrêmement importante pour East Africa, et nous apprécions les efforts du gouvernement et du ministère des mines pour l’octroi d’une licence minière pour Terakimti. Nous prévoyons d’avancer dès que possible vers l’ingénierie et ....
(Agence Ecofin 08/12/17)
En Ethiopie, l'Institut de développement de l'industrie de la viande et des produits laitiers (EMDIDI) table sur des recettes d’exportation de 182 millions $ de viande, de lait, de miel et de poissons en 2017/2018, rapporte The Ethiopian Herald. D’après Tekeba Eshete, directeur général adjoint de l’organisation, le pays travaille actuellement à la diversification de ses débouchés internationaux en dehors des marchés traditionnels comme les Émirats arabes unis et l’Arabie Saoudite qui absorbent environ 98% des exportations de viande. Dans le cadre de cette stratégie, parmi les 27 importateurs majeurs de viande identifiés, la Chine a signé un mémorandum d’entente portant sur l’achat d’un million de tonnes de viande par an, indique le dirigeant. Pour rappel, les exportations de viande,...
(RFI 07/12/17)
Selon nos informations, le touriste allemand tué dimanche alors qu'il se trouvait sur le volcan Erta Ale, en pays afar, dans le nord de l'Ethiopie, aurait été victime de tirs accidentels, et non d'une attaque à motivation politique. Cette région, très prisée des touristes et des chercheurs, est aussi très dangereuse : plusieurs attaques meurtrières ont été perpétrées ces dix dernières années par des rebelles venus de l'Erythrée voisine. Agé d'une soixantaine d'années, l'homme était fatigué et avait fait une pause. Le groupe qu'il suivait sur les pentes du volcan continuait son ascension, dans la nuit, avec une escorte armée comme c'est l'usage. En visite dans une ville voisine, lui avait insisté pour se rendre par ses propres moyens sur...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(RFI 06/12/17)
En Ethiopie, un touriste allemand a perdu la vie dimanche soir sur un site touristique très prisé par les étrangers et les chercheurs dans le nord du pays, près de la frontière érythréenne. Il a été tué par des hommes armés qui pour l'instant n'ont pas été identifiés, alors qu'il se trouvait sur les pentes du volcan Erta Ale, dans la région afar. Ce site spectaculaire a déjà été le théâtre d'attaques contre des touristes depuis dix ans. Tout s'est joué dans la soirée de dimanche, aux alentours de 22h ou 23h, heure locale. Un groupe d'à peu près 200 touristes escalade le volcan Erta Ale avec leurs guides et leur escorte, c'est obligatoire dans cette partie de l’Éthiopie. Ils...
(Agence Ecofin 06/12/17)
La firme sud-coréenne Young-HWA a annoncé, la semaine dernière, qu’elle allait procéder à la construction d’un parc industriel à Adama, troisième ville d’Ethiopie par sa population et située à environ une centaine de kilomètres au sud-est de la capitale Addis-Abeba. L’information a été donnée à l’issue d’une rencontre entre une délégation commerciale sud-coréenne dénommée Innovation-Business (INNOBIZ) et le ministre des affaires étrangères d’Ethiopie, Aklilu Hailemichael. Construit sur une superficie de 200 hectares, ce futur parc industriel permettra la création de 20 000 à 30 000 emplois. Le coût de l’investissement n’a toutefois pas été dévoilé. Pour Sang Jin Kim, Président d'INNOBIZ et Consul honoraire d'Ethiopie dans la province de Busan en Corée du Sud, la création de ce parc industriel...
(APA 06/12/17)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - L’Ethiopie devrait exporter de l’énergie supplémentaire au Soudan, au Kenya et à Djibouti dans deux ans car l’installation de lignes de transport vers les pays voisins est en cours, a déclaré mardi un haut responsable du gouvernement. Bizuneh Tolcha, Directeur des relations publiques et des communications au Ministère de l’hydraulique, de l’irrigation et de l’électricité, a déclaré mardi que les études de faisabilité sur l’exportation d’énergie supplémentaire à Djibouti, au Kenya et au Soudan avaient été finalisées et l’installation de moyens de transmission vers le Kenya est achevée à plus de 50%. Conformément à l’accord d’achat d’électricité conclu entre l’Ethiopie et le Kenya, le premier vendra au Kenya 400 mégawatts de plus à la fin de la...

Pages