Jeudi 22 Juin 2017
(Agence Ecofin 20/06/17)
Le neuvième forum annuel de l’énergie atomique qui s’est tenu en Russie, a été l’occasion pour la compagnie nucléaire russe Rosatom, de signer des accords de coopération avec la Zambie et l’Ethiopie. Les accords conclus avec la Zambie sont relatifs à la réalisation d’études préliminaires de faisabilité d’une centrale nucléaire dans le pays. La construction d’un centre de sciences et de technologie nucléaire a également fait l’objet de plusieurs accords. Avec l’Ethiopie, la compagnie a également signé plusieurs conventions sur l’utilisation pacifique du nucléaire. Les domaines envisagés dans ce cadre sont l’énergie nucléaire ainsi que l’utilisation de cette technologie dans les secteurs...
(Agence Ecofin 17/06/17)
A Djibouti, un nouveau port d’exportation de potasse vers l’Ethiopie a été inauguré hier dans la ville de Tadjourah, rapporte Reuters. D’un coût de 90 millions $, il dispose d’une capacité de stockage de 4 millions de tonnes de potasse par an. Ce débouché d’exportation devrait permettre de seconder le port principal du pays et contribuer à l’accroissement du volume des échanges avec l’Ethiopie à la faveur de sa proximité avec les régions d’Afar et de Tigray. De nombreuses compagnies d’exploitation de gisements de potasse y sont en effet actives. « A terme, 35% des biens destinés à l’Ethiopie pourront transiter par le port », estime Aboubaker Hadi (photo), président de l'Autorité des ports et des Zones franches de Djibouti...
(Agence Ecofin 16/06/17)
En 2017, l’Ethiopie devrait produire 53 000 tonnes de viande de poulet, indique un rapport publié par le Département américain de l’agriculture (USDA), le 12 juin dernier. Ce volume en légère hausse de 3 000 tonnes par rapport à la moyenne annuelle devrait permettre de répondre à la demande locale, appelée à s’établir à 50 000 tonnes, d’ici la fin de l’année. Si au regard des chiffres enregistrés dans d’autres pays africains comme l’Afrique du Sud, l’industrie éthiopienne du poulet est encore à ses débuts, l’USDA souligne que les perspectives de croissance pour le secteur, restent positives.
(Xinhua 13/06/17)
L'Éthiopie et le Soudan du Sud, pays le plus jeune au monde, doivent mener en commun des projets de développement des infrastructures destinés à mettre en place une interconnexion économique régionale. Dans un communiqué transmis lundi à Xinhua, James Morgan, l'ambassadeur du Soudan du Sud en Éthiopie, a déclaré que ce projet de développement des infrastructures se concentrerait pour l'instant sur des projets routiers. Le diplomate a évoqué deux grands projets routiers, "l'un reliant la région de Gambella dans l'ouest...
(La Tribune 12/06/17)
Le port de Berbera situé au Somaliland semble attiser l’intérêt du gouvernement éthiopien soucieux de multiplier ses accès à la mer. Addis Abeba dépend à 90% du port de Djibouti pour ses échanges commerciaux, une situation qui pourrait changer en cas d’entrée du gouvernement éthiopien dans le tour de table du port de Berbera géré par l’émirati DP World. Autre atout de ce complexe portuaire en extension, la présence d’une base militaire...
(Temoignages.re 12/06/17)
Les vols entre l’Ethiopie et les Seychelles seront programmés lundi, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche. Ils sont assurés par un Boeing 737. Le directeur commercial d’Ethiopian Airlines, Busera Awel, a justifié cette augmentation de leur desserte par des raisons touristiques. « Les Seychelles étant la principale destination touristique d’Afrique, avec les attraits naturels des archipels, nous venons d’ajouter un sixième vol hebdomadaire pour offrir plus d’options aux passagers venant de n’importe quelle partie du monde aux Seychelles et vice...
(Agence Ecofin 10/06/17)
En Ethiopie, le prochain exercice fiscal pourrait bénéficier d’un budget en hausse de 9,6%. C’est ce qu’indique le projet de loi budgétaire qui est actuellement sous examen approfondi par le comité permanent du budget et des finances du Parlement. Ainsi, pour le prochain exercice fiscal, le budget de l’Etat éthiopien devrait s’établir à 320,8 milliards de Birr (environ 13,9 milliards de dollars). L’agence d’information chinoise Xinhua, reprenant les déclarations d’Abraham Tekeste (photo), ministre éthiopien des Finances et de la Coopération...
(Agence Ecofin 07/06/17)
Depuis le 31 mai 2017, les Ethiopiens sont privés de l’accès à Internet mobile sur l’ensemble du territoire national. Cette situation, qui découle d’un blocage du réseau de l’opérateur historique et unique Ethio Telecom, par les autorités nationales, pourrait cependant connaître son dénouement le 08 juin prochain. C’est en effet à cette date-là que prennent fin les examens scolaires nationaux. La suspension de l’Internet mobile est intervenue la veille de ces examens scolaires nationaux. Alors qu’Ethio Telecom évoquait un problème sur la fibre optique, Zadig Abraha...
(Autre média 01/06/17)
Après une décennie de croissance économique soutenue, le 2e pays le plus peuplé d’Afrique tente de se ressaisir suite au repli enregistré en 2016. Toutefois, l’instabilité politique due aux troubles sociaux risque de porter un coup dur à son attractivité. L’Éthiopie parviendra-t-elle à rebondir en 2017? Après douze ans de croissance économique record, l’économie éthiopienne a ralenti en 2016, érodée par une sévère sécheresse et un environnement international moins porteur. Ce ralentissement a toutefois été atténué par les interventions efficaces du gouvernement et par la vigueur de l’industrie et des services (commerce, transport, télécommunications, tourisme et banque).
(Autre média 01/06/17)
Accéder à Internet en Éthiopie n’est plus possible. En effet, le pays d’Afrique a décidé de couper l’accès depuis hier, sans raison apparente. Il se pourrait que ce soit lié aux examens en cours dans les écoles, mais ce n’est pas confirmé officiellement. Il s’agit de la deuxième coupure du genre ces derniers mois, après celle ayant duré plusieurs semaines l’année passée pendant que le pays était le théâtre d’importantes manifestations antigouvernementales sans précédent depuis 25 ans et violemment réprimées...
(APA 27/05/17)
L’Ethiopie a créé un écart de 3,61 milliards de dollars avec l’économie du Kenya, du fait d’une décennie de croissance du PIB à deux chiffres, consolidant sa position de puissance émergente de l’Afrique de l’est, a révélé un rapport du FMI repris par APA. Les dernières données du Fonds monétaire international (FMI) indiquent que la production économique annuelle de l’Ethiopie, également connue sous le nom de Produit intérieur brut (PIB), a atteint 72,52 milliards de dollars l’an dernier contre 64,68 milliards de dollars en 2015 et devrait atteindre 78,3 milliards de.
(La Tribune 22/05/17)
La stabilité économique de l’Afrique de l’Est semble avoir convaincu Volvo Trucks de renforcer sa présence économique dans la région. La filiale camions du constructeur suédois vient en effet d’annoncer la mise en place d’une unité d’assemblage dans la ville kenyane de Mombasa. Une implantation qui rentre dans la cadre d’une association conclue entre la multinationale et NECST Motors, un concessionnaire kenyan qui prévoit également la mise en place de 20 ateliers dans la région. La filiale camions du constructeur...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une...
(APA 11/05/17)
Le chemin de fer Ethio-Djibouti à commande électrique a entamé ce mercredi ses services réguliers entre les deux pays. Le train qui est parti de Furi-Lebu à Addis-Abeba, pour Dire Dawa peut rouler à une vitesse de 60 kilomètres à l’heure. La ligne de chemin de fer électrifiée qui relie Addis-Abeba au port de Djibouti offre à l’Ethiopie sans littoral un accès ferroviaire à la mer. Plus de 95% des activités de commerce extérieur de l’Ethiopie passe par Djibouti. Le chemin de fer à écartement standard construit par des firmes chinoises, remplace...
(Le Monde 10/05/17)
Le textile devient un secteur important de l’économie éthiopienne. Mais l’instabilité politique et sociale et les problèmes agraires peuvent remettre en cause l’ambition d’Addis-Abeba d’en faire un pôle textile régional L’Ethiopie souhaite que les entreprises textiles mondiales considèrent ce pays comme l’un des endroits les plus hospitaliers au monde pour produire. Les bas salaires et l’énergie à bas prix ont conduit les sociétés étrangères à se tourner vers cette nation de la Corne de l’Afrique ces dernières années. Le gouvernement reconnaît l’importance stratégique de l’habillement et du textile et a continué à investir dans le secteur en construisant...
(La Tribune 08/05/17)
Le PAM s’inquiété de la situation alimentaire alarmante qui sévit actuellement en Ethiopie, un pays durement touché par la sécheresse. L’organisation demande un financement international d’urgence pour sauver des millions de personnes. Seulement, selon les autorités du pays, la situation ne serait pas aussi catastrophique. Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) exprime son inquiétude quant à l'impact de la sécheresse qui sévit actuellement en Ethiopie. L'organisation demande une intervention urgente de la communauté internationale pour sauver les millions d'Ethiopiens en proie à la pauvreté. Le nombre de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire d'urgence a dépassé les 7,7 millions.
(Agence Ecofin 05/05/17)
L’Ethiopie réalise des études de faisabilité relatives à l’exportation d’électricité en direction du Soudan du Sud et du Somaliland. Cette annonce a été faite par Bizuneh Tolcha, le directeur des Relations publiques et des communications du ministère de l’Eau, de l’irrigation et de l’Electricité. Selon le responsable, ce projet entre dans le cadre d’une meilleure intégration économique de l’Afrique de l’Est. Ces efforts effectués par l’Ethiopie ont été ralentis, jusque-là, par la guerre civile sévissant au Soudan du Sud et par l’absence...
(Les Afriques 04/05/17)
En visite de travail de 3 jours au Rwanda, HailemariamDesalegn, Premier ministre éthiopien, a visité entre autres, dernièrement, un projet d’implantation rurale modèle dans l’est du pays. Le Rwanda et l’Éthiopie ont en effet signé un certain nombre d’accords de partenariat, visant à renforcer leur coopération dans divers domaines. Francis Kaboneka, ministre rwandais du gouvernement local, en a profité pour confier que le village modèle de Ntebe, dans le district de Rwamagana, réunit les communautés dans des domaines où elles...
(APA 20/04/17)
Selon le dernier rapport ‘’Africa’s Pulse’’ de la Banque mondiale, publié, mercredi, la Côte d’Ivoire fait partie des 7 pays qui continuent de montrer une résilience économique et ayant affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017. L’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, '‘continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure’’. La Banque mondiale...
(Algérie Presse service 15/04/17)
Les travaux de la 4ème session de la commission ministérielle mixte algéro-éthiopienne ont été sanctionnés par la signature, jeudi à Alger, de cinq accords de coopération, à l'issue desquels les deux pays ont affiché leur engagement à insuffler une dynamique nouvelle aux relations bilatérales. Cinq accords ont été signés lors d'une cérémonie présidée par le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, et son homologue éthiopien, Workneh Gebeyhu. Il s'agit de trois accords de coopération dans le secteur du commerce, de la communication...

Pages