Dernière ligne droite pour le projet de construction de pipelines pétroliers et gaziers reliant Djibouti et l’Ethiopie | Africatime
Samedi 25 Mars 2017

Dernière ligne droite pour le projet de construction de pipelines pétroliers et gaziers reliant Djibouti et l’Ethiopie

Dernière ligne droite pour le projet de construction de pipelines pétroliers et gaziers reliant Djibouti et l’Ethiopie
(Agence Djiboutienne d'Information 13/03/14)

Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles, M. Ali Yacoub Mahamoud, a reçu aujourd’hui dans son cabinet une importante délégation de la multinationale chinoise, Poly-GCL Petroleum Group Holdings Limited, conduite par le vice-président de cette firme, M. Li Wei.

Cette rencontre intervient suite à l’accord signé en janvier dernier entre Djibouti et le géant chinois qui prévoit la construction deux pipelines reliant l’Ethiopie et Djibouti pour acheminer le gaz et le pétrole éthiopien découverts récemment en Ethiopie voisine.

Les documents cadres de cet accord prévoient également la construction à Djibouti d'une usine de liquéfaction de gaz et d'une raffinerie ainsi que le stockage de produits bruts et raffinés et un centre de bunkering à Obock.

Les discussions entre le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles, M. Ali Yacoub Mahamoud, et la délégation de Poly-GCL, qui était en provenance de la capitale éthiopienne, ont essentiellement porté sur la mise en œuvre de cet accord historique.

A ce sujet, les deux parties se sont félicités de l’état d’avancement de ce projet, et notamment le début des travaux par les équipes concernant les aspects techniques et juridiques du projet.

D’autre part, le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles, M. Ali Yacoub Mahamoud, a réaffirmé à ses hôtes que la construction de ces deux pipelines sera un symbole de plus qui va illustrer de la plus belle manière l’intégration économique entre les deux états.

"L’intégration économique régionale entre Djibouti et notre voisin l’Ethiopie est aujourd'hui à un point de non retour où, quelle que soit l'équipe gouvernementale qui prendra la destinée de nos deux pays respectifs, la courbe de notre partenariat économique poursuivra son envolée et restera un exemple pour toute cette partie du monde marquée malheureusement par l'instabilité et les hostilités", a-t-il dit.
NMS

Commentaires facebook