Lundi 11 Décembre 2017

Un touriste allemand tué en Ethiopie près de l'Erythrée (ministère)

Un touriste allemand tué en Ethiopie près de l'Erythrée (ministère)
(AFP 05/12/17)
Le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel

Un touriste allemand a été tué en Ethiopie dans une attaque commise près de la frontière avec l'Erythrée, a annoncé mardi à Addis Abeba le ministère allemand des Affaires étrangères.

L'Allemand tué faisait partie d'un groupe de touristes qui visitait la dépression de Danakil près de la frontière érythréenne, région instable où des attaques sont régulièrement menées par des groupes armés.

Le communiqué du minstère des Affaires étrangères, transmis par l'ambassade d'Allemagne à Addis Abeba, confirme la mort d'un ressortisand allemand, sans donner de détails sur les circonstances de l'attaque, ni son identité.

Le ministère éthiopien des Affaires étrangères n'avait pas répondu mardi soir à la demande de l'AFP de confirmer cette information, et aucun groupe armé n'avait revendiqué l'attaque.

L'Erythrée s'est séparée de l'Ethiopie dès 1991 et une guerre a débuté en 1998 entre les deux pays qui a duré deux ans et fait des dizaines de milliers de morts.

L'Erythrée et l'Ethiopie restent ennemis et soutiennent l'un et l'autre des groupes armés pour se déstabiliser mutuellement.

En 2012, cinq touristes européens dont deux Allemands avaient été tués dans la même région de Danakil par le Front de l'unité révolutionnaire démocratique de l'Afar (Arduf). Deux autres touristes allemands avaient été enlevés et libérés après moins de deux mois de captivité.

Cinq ans plus tôt, en 2007, l'Arduf avait enlevé cinq touristes européens et huit Ethiopiens. Les ressortissants européens avaient été libérés douze jours plus tard après avoir été remis au gouvernement érythréen, les Ethiopiens étant restés près de deux mois en captivité avant d'être remis en liberté.

Commentaires facebook