Mercredi 23 Août 2017

L'Ethiopie prévoit de construire une ceinture de développement le long du chemin de fer Ethiopie-Djibouti (ministre)

L'Ethiopie prévoit de construire une ceinture de développement le long du chemin de fer Ethiopie-Djibouti (ministre)
(Xinhua 25/07/17)
Le ministre éthiopien des Transports Ahmed Shide.

L'Éthiopie vise à construire une ceinture de développement le long du chemin de fer électrique Ethiopie-Djibouti pour attirer des investissements, en particulier dans le secteur manufacturier, a déclaré le ministre éthiopien des Transports Ahmed Shide.

S'exprimant à Xinhua samedi, M. Shide a affirmé que les parcs industriels Dire Dawa et Adama en cours de construction ainsi que le parc industriel Ayisha planifié, qui se trouvent le long de la ligne ferroviaire, sont les points focaux de la ceinture de développement.

Les parcs industriels Dire Dawa et Adama, situés à 446 km et 99 km respectivement à l'est de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, sont tous deux construits par la China Civil Engineering Construction Company (CCECC).

Le coût total du parc industriel Dire Dawa sera de 190 millions de dollars alors que celui du parc industriel Adama, 125 millions de dollars.

"Les parcs industriels situés le long du chemin de fer Ethiopie-Djibouti seront un second souffle pour les pays et pour la région en général, améliorant la transformation économique dans la région et contribuant à faciliter le transport des marchandises", a expliqué M. Shide.

"Le chemin de fer sera non seulement une ligne de transport, mais aussi un corridor de développement facilitant les investissements, notamment dans le secteur manufacturier", a-t-il ajouté.

Ce chemin de fer, qui relie l'Ethiopie enclavée à Djibouti sur 756 km, devrait débuter ses opérations commerciales en octobre, selon M. Shide.

Ce chemin de fer électrique devrait réduire d'au moins deux jours à dix heures le temps de transport des marchandises entre le port de Djibouti et l'arrière-pays de l'Ethiopie.

Il fournira également un service de passagers, avec une vitesse moyenne de 120 km/h et un seul wagon contenant 118 passagers à la fois.

"Le chemin de fer Ethiopie-Djibouti devrait faire partie d'un réseau ferroviaire plus vaste reliant d'autres parties de l'Afrique à travers le Soudan du Sud voisin et le Soudan", a révélé M. Shide.

Commentaires facebook