Mercredi 13 Décembre 2017

L'Éthiopie et le Soudan du Sud poursuivront des projets communs de développement des infrastructures frontalières

L'Éthiopie et le Soudan du Sud poursuivront des projets communs de développement des infrastructures frontalières
(Xinhua 13/06/17)
Une rue de Juba.

L'Éthiopie et le Soudan du Sud, pays le plus jeune au monde, doivent mener en commun des projets de développement des infrastructures destinés à mettre en place une interconnexion économique régionale.

Dans un communiqué transmis lundi à Xinhua, James Morgan, l'ambassadeur du Soudan du Sud en Éthiopie, a déclaré que ce projet de développement des infrastructures se concentrerait pour l'instant sur des projets routiers.

Le diplomate a évoqué deux grands projets routiers, "l'un reliant la région de Gambella dans l'ouest de l'Éthiopie à Juba, la capitale sud-soudanaise, et l'autre entre Gambella et les gisements pétroliers du Soudan du Sud".

Conformément aux accords passés entre les deux pays, l'armée éthiopienne construira ces routes qui doivent traverser des régions instables au Soudan du Sud.

Le coût de ce projet sera couvert par le gouvernement éthiopien pour l'instant, tandis que le Soudan du Sud paiera sa part ultérieurement lorsqu'il aura surmonté ses troubles.

Malgré son accès en l'indépendance par référendum en juillet 2011, le Soudan du Sud, auparavant une province du Soudan, est plongé dans une guerre civile depuis décembre 2013.

Commentaires facebook