Vendredi 22 Septembre 2017

L’Ethiopie confie à la Corée du Sud la numérisation de son service des Douanes

L’Ethiopie confie à la Corée du Sud la numérisation de son service des Douanes
(Agence Ecofin 16/03/17)

Le service des Douanes de Corée du Sud (KCS) a annoncé qu’il dotera bientôt l’Ethiopie d’un système électronique de dédouanement. Dénommé « UNI-PASS », ledit système sera installé dans le pays, d’ici 2020. Un accord d'une valeur de 13 millions $, a été signé, à cet effet, entre l’Ethiopie et la Corée du Sud, au début du mois de mars.

Le système électronique de dédouanement dont veut se doter l’Ethiopie, vise à faciliter le commerce, à fournir des services ininterrompus et à assurer la transparence et le contrôle de l'administration douanière. Pour les opérations douanières, les entreprises n’auront plus besoin de se rendre physiquement auprès de l’administration pour entrer en possession de leurs marchandises. Finis les risques de corruption et autres comportements illégaux.

Pour l’Ethiopie, c’est un important gain de temps qui sera enregistré par le service des Douanes qui pourra traiter davantage d’opérations au quotidien et faire gagner plus d’argent à l’Etat.

La ferme volonté du gouvernement éthiopien d’arrimer le service des douanes au numérique semble être une réponse aux résultats de l’Etude sur le commerce, dévoilée par la Commission économique de l’Afrique (CEA), lors du premier Forum de l'Union Africaine sur la facilitation du commerce pour les experts douaniers, tenu du 19 au 21 août 2015, à Brazzaville, au Congo.

D’après l’étude, plusieurs pays d’Afrique souffrent d'un déficit en infrastructures technologiques de gestion douanière qui facilitent les formalités administratives pour les entreprises et autres acteurs commerciaux. Une situation qui ralentit encore le commerce international sur le continent.

Commentaires facebook