Mercredi 23 Août 2017

Le parlement éthiopien prolonge l’état d’urgence

Le parlement éthiopien prolonge l’état d’urgence
(APA 31/03/17)

Le Parlement éthiopien a prolongé ce jeudi, pour quatre mois supplémentaires, l’état d’urgence décrété le 8 octobre 2016 pour endiguer la vague de protestations qui secoue le pays depuis l’année dernière.

Le parlement a unanimement voté la prolongation de l’état d’urgence après avoir examiné les rapports présentés par la Commission d’enquête sur l’état d’urgence, portant sur la mise en œuvre des mesures de sécurité pour empêcher les manifestations.

Le ministre éthiopien de la défense, Siraj Fegessa, a déclaré que cette prolongation était nécessaire parce que les soi-disant « ennemis de l’Éthiopie » continuent de vouloir perturber la paix et la sécurité du pays.

Selon Siraj, une étude menée à travers l’Ethiopie pour sonder l’opinion de la population sur l’état d’urgence a révélé une volonté pour que celle-ci soit prolongée afin d’empêcher les anarchistes de descendre dans les rues.

L’assemblée nationale a également exhorté la Commission à veiller à ce qu’aucun droit de l’homme ne soit violé au cours de cette période par les forces de sécurité éthiopiennes, accusées d’autoritarisme.

En outre, elle a exhorté le centre de commandement à surveiller la mise en œuvre de l’état d’urgence et accorder une attention particulière à l’instauration d’une paix et d’une sécurité durables dans les zones frontalières dont on pense que les manifestations sont nées.

L’Éthiopie avait déclaré un état d’urgence de six mois en octobre dernier suite à des manifestations dans l’État d’Oromia, au cours duquel des dizaines de personnes ont été tuées.

Commentaires facebook