Samedi 25 Novembre 2017

La mise en eau d'un grand barrage en Ethiopie inquiète l'Egypte

La mise en eau d'un grand barrage en Ethiopie inquiète l'Egypte
(France TV Info 05/09/17)
Le plus grand barrage d'Afrique.

La mise en eau annoncée de l’Ethiopian Renaissance Dam, plus grand barrage d'Afrique, inquiète l’Egypte. L' impact de l'ouvrage sur le débit aval du Nil est difficile à prévoir. Le partage des eaux est un motif de conflit dans la région mais incite aussi à la coopération. Le Soudan veut sa part d'électricité, l'Egypte exige un très lent remplissage du barrage pour ne pas altérer le débit du Nil.

La construction du barrage Grand Renaissance sur le Nil bleu, commencé en 2012, est sur le point de s’achever dans le nord-ouest de l’Ethiopie. 145 mètres de hauteur, 1800 mètres de long, 20.000 personnes déplacées, ce sera le plus grand barrage d'Ethiopie et d'Afrique. D’une capacité de 6.000 MW, l'ouvrage permettra de remédier aux pénuries d’électricité et d'aider à l'industrialisation du pays. Mais ce qui est bon pour l'Ethiopie ne l'est pas nécessairement pour l'Egypte. Le Caire craint que cette eau ne soit utilisée à des fins d'irrigation, diminuant le débit en aval. Sans parler de l'évaporation et du blocage des limons dont les conséquences sont difficiles à évaluer.

67 milliards de m3 d'eau
La mise en eau de l'infrastructure doit créer un lac de 246 km de long (67 milliards de mètres cubes) et risque d’impacter les eaux du Nil qui traversent le Soudan et l’Egypte. Dans ce contexte, qui contrôle le débit du Nil Bleu (60% de l'eau du fleuve) contrôle l’eau du pays des Pharaons.

L’Egypte, «don du Nil» (Hérodote), a besoin du fleuve pour son agriculture, son énergie électrique et son alimentation en eau potable. Une ressource vitale pour un pays dont la population va doubler d’ici 2060.

Pour Le Caire, cette question relève donc de la sécurité nationale. Les autorités égyptiennes ont, par le passé, menacé de bombarder tout barrage réduisant le débit des eaux du Nil. Mais aujourd’hui, le projet Grand Renaissance ne peut plus être modifié. Autrement dit, la négociation s’impose.

Lire la suite sur: http://geopolis.francetvinfo.fr/la-mise-en-eau-d-un-grand-barrage-en-eth...

Commentaires facebook