Vendredi 24 Novembre 2017

Ethiopie : le parti au pouvoir et l'opposition s'accordent pour réformer le système électoral

Ethiopie : le parti au pouvoir et l'opposition s'accordent pour réformer le système électoral
(Xinhua 04/11/17)

Le Front populaire démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (EPRDF), parti au pouvoir, et 15 partis d'opposition sont tombés d'accord vendredi pour réformer le système électoral du pays en supprimant le système actuel de vote à la majorité simple.

Selon cette nouvelle loi électorale, l'Éthiopie disposera d'un système électoral hybride composé à 80% d'un vote à la majorité simple, et à 20% d'un système électoral proportionnel.

Les deux parties étaient enlisées depuis des mois dans des discussions sur une réforme de la loi électorale éthiopienne, qui se base jusqu'à présent sur la majorité simple.

L'opposition fragmentée éthiopienne estime que le système à la majorité simple favorise de manière injuste l'EPRDF, et marginalise les différentes voix de l'opposition.

L'EPRDF et les partis d'opposition sont également tombés d'accord pour augmenter le nombre de sièges parlementaires fédéraux à 660, contre 547 actuellement, afin de tenir compte de ces changements de système électoral.

Lors du dernier scrutin national en mai 2015, l'EPRDF et ses partis alliés régionaux ont remporté la totalité des sièges du Parlement fédéral, alimentant les critiques sur le système de vote à la majorité simple.

Commentaires facebook