Samedi 24 Février 2018

Ethiopie : 4,17 milliards de dollars d'IDE reçus au dernier trimestre de 2017

Ethiopie : 4,17 milliards de dollars d'IDE reçus au dernier trimestre de 2017
(La Tribune 03/01/18)

L'Etat éthiopien a reçu ces trois derniers mois, pas moins de 4,17 milliards de dollars d'investissement directs étrangers, s'inscrivant ainsi en augmentation par rapport à la même période de l'année précédente, générant 16.000 emplois dans le pays.

Classée au second rang en Afrique sur ce plan par la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED), l'Ethiopie continue à attirer les investissements directs étrangers (IDE). D'après le Commissaire éthiopien à l'investissement, Fistum Arega, le pays a reçu au cours des trois derniers mois des IDE d'une valeur de 4,17 milliards de dollars. Le responsable qui s'exprimait face à la presse locale a poursuivi en indiquant que malgré les perturbations connues par l'économie et la chute globale des prix des matières premières, « nous (l'Ethiopie, ndlr) sommes l'un des rares pays à enregistrer des IDE aussi élevés ». Selon lui, les IDE ont été dirigés dans les secteurs de la fabrication, de l'agriculture, de la construction, de l'hôtellerie et de l'immobilier ainsi que de l'horticulture. M. Arega a insisté aussi sur le fait que durant ce dernier trimestre de l'année 2017, les IDE ont connu une augmentation par rapport à la même période l'année dernière, générant au passage 16.000 emplois dans différentes parties du pays.

L'Ethiopie a mis sur pied une politique d'investissement qui favorise les investisseurs en leur offrant diverses formes d'incitations, notamment l'importation en franchise de droits sur les matières premières. Les investisseurs sont aussi attirés par son économie réputée comme la plus performante cette année en Afrique, grâce aux efforts de réformes des autorités du pays. « L'Ethiopie s'est distinguée pour devenir l'un des plus grands bénéficiaires d'IDE dans le continent affichant une croissance forte et record », indiquait le rapport 2017 de la CNUCED.

5ème des pays bénéficiaires des IDE sur le continent en 2015, le pays s'approche aujourd'hui la première place de l'Afrique du sud. « Les investisseurs de Chine, d'Inde et des Pays-Bas sont en tête en matière d'engagements dans les parcs industriels, le textile et l'horticulture », a souligné Fistum Arega. Il a ajouté que ces investisseurs étrangers sont activement impliqués dans les parcs industriels existants et produisent principalement pour l'exportation. Mais le pays connait un handicap dû à son parc industriel non adéquat.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/afrique-de-l-est/ethiopie/2018-01-02/ethiop...

Commentaires facebook