Samedi 21 Avril 2018

« En Ethiopie, la question des “nationalités” est devenue explosive »

« En Ethiopie, la question des “nationalités” est devenue explosive »
(Le Monde 29/12/17)

Spécialiste de la Corne de l’Afrique, René Lefort décrypte les enjeux de pouvoir qui sous-tendent les conflits entre Oromo, Somali, Amhara et Tigréens.

Par René Lefort

En Ethiopie, fédération de neuf régions ethniques, un mécanisme redoutable est enclenché. Son détonateur se trouve en région Somali, dans l’est du pays, où les autorités locales se sont senties assez fortes pour lancer des raids armés dans la région voisine d’Oromia, la plus peuplée du pays, profitant d’une délimitation incertaine de la frontière, tandis que les Oromo vivant en région Somali subissent un nettoyage ethnique.
Œil pour œil, dent pour dent : à leur tour, des Oromo s’en prennent à leurs voisins somali installés en Oromia. On compte des centaines de morts et près de 700 000 déplacés dans la seule Oromia – soit la plus grande vague de migration forcée depuis des décennies. D’aucuns craignent que cette zone frontalière ne soit au bord d’une guerre civile.

Par ailleurs, des milliers de Tigréens ont été chassés de la zone de Gondar, en région Amhara, dans le nord-ouest. Récemment, une sorte de couvre-feu a été imposé à des universités après des meurtres d’étudiants fondés sur l’appartenance ethnique. Ils ont rejoint en masse leur région d’origine.

Lire aussi : En Ethiopie, la colère sourde des Amhara contre le pouvoir

Le gouvernement a fini par reconnaître des actes de « génocide » – cependant le mot est galvaudé en Ethiopie –, mais il est inerte et totalement discrédité, à commencer par son premier ministre, Hailemariam Dessalegn, qui, malgré ses multiples promesses de rétablir l’ordre, a admis que « l’appareil sécuritaire est incapable d’accomplir son devoir constitutionnel ». Des affrontements armés ont opposé des forces fédérales à la police régionale oromo.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/12/29/en-ethiopie-la-question...

Commentaires facebook