Vendredi 26 Mai 2017
(Agence Ecofin 02/06/16)
La compagnie minière Nevsun Resources a rendu publics de nouveaux résultats d’analyse de forages de son programme d’exploration régionale en cours à son projet de cuivre et de zinc Bisha, en Erythrée. Les résultats ont révélé de nouvelles intersections de minéralisation à haute teneur, particulièrement en zinc, aux différents trous de forage du prospect Asheli. En effet, au trou de forage MX-071, la société a intercepté 13,3 m à des teneurs de 1,82% de cuivre, 9,87% de zinc, 0,51 g/t d’or et 30 g/t d’argent. Au trou de forage MX-075, la société a intercepté 31,3 m à 1,30% de cuivre, 13,98 % de zinc, 0,70 g/t d’or et 410 g/t d’argent dont 13,7 m à 0,91% de cuivre, 28,01% de...
(BBC 01/06/16)
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce le rapatriement de centaines d'Erythréens par le Soudan. "Le Soudan a renvoyé en mai des centaines d'Erythréens dans leur pays, où ils sont à la merci d'abus de la part d'un régime répressif", a déclaré l'ONG qui considère que Khartoum viole ainsi les lois internationales. L'ONG de défense des droits de l'Homme assure que le Soudan a renvoyé en mai au moins 442 Erythréens, dont six réfugiés enregistrés auprès de l'ONU.
(AFP 31/05/16)
Le Soudan a renvoyé en mai des centaines d’Erythréens dans leur pays, où ils sont à la merci d'"abus" de la part d'un régime "répressif", a affirmé mardi l'ONG Human Rights Watch (HRW), selon laquelle Khartoum viole ainsi les lois internationales. "Le Soudan arrête des Erythréens et les renvoie vers un gouvernement répressif", a déploré dans un communiqué Gerry Simpson, un responsable de HRW, qui souligne que ces Erythréens pourraient "faire l'objet d'abus" à leur retour dans leur pays. L'ONG de défense des droits de l'Homme assure que le Soudan a renvoyé en mai au moins 442 Erythréens, dont six réfugiés...
(Slate Afrique 31/05/16)
Un enseignant italien expulsé après que les autorités ont appris qu'il était marié à un homme en Espagne. «Le Mariage pour tous, d’accord, mais chez vous!». C’est un peu comme cela que l’on peut comprendre l’expulsion d’un enseignant italien d’Asmara, en Eryhtrée, une information diffusée par l’agence italienne de presse ANSA, qui cite l’université de Palerme. Selon les responsables de cette institution, Paolo Mannina, qui enseignait l’italien depuis le mois de mars dans la capitale érythréenne, a été expulsé lorsque les autorités d’Asmara ont découvert que l’enseignant était marié à un homme en Espagne. Paolo Mannina, qui est de retour en Sicile, raconte sa malheureuse aventure à ANSA: «J'ai été obligé de vivre caché durant une semaine environ, de ne...
(Le Soir 30/05/16)
Asmara, Alors que l’Erythrée est connue pour envoyer chaque année des milliers de jeunes gens tenter leur chance sur les dangereuses routes de l’exil, cette fois, c’est en direction d’Asmara que les vols supplémentaires ont du être prévus en raison de l’affluence ! Venus des Etats Unis, du Canada, de tous les pays d’Europe et surtout d’Italie et des pays scandinaves des milliers d’Erythréens de la diaspora avaient tenu à rentrer au pays pour fêter le 25eme anniversaire de l’indépendance du plus jeune des Etats d’Afrique. Hier réfugiés, très critiques à l’égard d’un régime qui impose un « service national » illimité après 18 mois de service militaire effectif, de nombreux jeunes, désormais bi-nationaux, avaient refait le voyage dans l’autre...
(Le Monde 27/05/16)
Vingt-cinq ans, le bel âge ? Pas pour l’Erythrée, qui célébrait cette semaine, à grand renfort de festivités, un quart de siècle d’indépendance, acquise dans le sang vis-à-vis de l’Ethiopie (le conflit aura duré pas moins de trente ans, de 1961 à 1991). BBCDans ce petit pays de la Corne de l’Afrique, où vivent à peine plus de 5 millions d’habitants (hors diaspora), le totalitarisme, incarné par la poigne de fer du président Issayas Afeworki, a étouffé la liberté dans son berceau.
(RFI 26/05/16)
Au Soudan, les autorités procèdent à de plus en plus d'arrestations de migrants fuyant la dictature voisine de l'Erythrée. Des interpellations dénoncées par les organisations de défense des droits de l'homme. Ces dernières semaines, la pression sur la communauté érythréenne semble s'intensifier. Ces derniers jours, les réseaux sociaux mentionnent des arrestations massives d'Erythréens au Soudan. Mais impossible de connaître avec précision les lieux ni le nombre de personnes concernées. Ces informations sont difficiles à vérifier. Ce qui est sûr, c'est qu’il y en a quasiment tous les jours, confie à RFI un Erythréen résidant à Khartoum. Lui-même l'a éprouvé récemment.
(AFP 25/05/16)
L'exode de la jeunesse érythréenne vers l'Europe est la conséquence d'une politique délibérée fomentée par les puissances étrangères pour affaiblir l’Érythrée, a affirmé son président Issaias Afeworki dans un discours prononcé mardi pour les 25 ans de l'indépendance du pays. Selon l'ONU, environ 5.000 Érythréens quittent chaque mois leur pays en quête d'une vie meilleure, ce qui en fait un des plus importants contingents de migrants risquant le périlleux voyage jusqu'en Europe. Le régime au pouvoir est notamment accusé de retenir dans ses geôles des milliers de prisonniers politiques et l’Érythrée est moins bien positionnée que la Corée du Nord dans le classement...
(RFI 25/05/16)
L’Érythrée a célébré ce mardi 24 mai 2016, les 25 ans de son indépendance, mais le pays d’Issayas Afewerki connait depuis quelques années déjà un exode massif de sa jeunesse. Selon les Nations unies, ce sont 5 000 personnes qui le quittaient chaque mois, l’an dernier. Franck Gouery, maître de conférence à Sciences Po, co-auteur aux presses universitaires de France d’un ouvrage intitulé : Érythrée, un naufrage totalitaire est avec nous pour nous en parler. Il nous donne la première explication de cet exode massif. « La première explication de cet exode c’est que le peuple érythréen vit un drame et ce drame il porte un nom que l’on a bien connu en Europe, c’est le totalitarisme. Il est impossible...
(Alwihda 25/05/16)
Aujourd’hui est l’anniversaire d’argent de l’indépendance de l’Erythrée qui, un 24 mai 1991, se sépara de l’Ethiopie au bout de trois décennies d’une guérilla particulièrement meurtrière. Cette sécession avait, je me rappel bien, un grand retentissement du coté d’El Hmada et chez « les séparatistes sahraouis de l’intérieur » tant cet événement a injecté une bouffée d’espérance dans un projet séparatiste qui commence à présenter les premiers signes d’essoufflement et de faillite politique et à sombrer dans un véritable pessimisme historique après la chute du mur de Berlin. Le mouvement séparatiste érythréen à été lui aussi fondé par des étudiants qui ont fuit l’université d’Addis Ababa et qui ont fondé le front populaire de libération de l’Erythrée en instrumentalisant de...
(AFP 24/05/16)
Feux d'artifices, fêtes dans les rues, parades militaires : l'Erythrée célébrait mardi ses 25 ans d'indépendance, en dépit des critiques internationales dénonçant des violations répétées des libertés fondamentales à l'origine d'un exode massif de sa population. Selon la télévision d'Etat EriTV, les célébrations ont débuté il y a plusieurs semaines, incluant par ailleurs des courses de chameaux, des événements culturels, des représentations artistiques et le passage d'une "torche de l'indépendance" transportée à travers le pays, à l'instar de la flamme olympique. Dans un pays moins bien positionné que la Corée du Nord dans le classement de la liberté de la presse de Reporters sans frontières...
(RFI 24/05/16)
L'Erythrée fête, ce mardi 24 mai, les 25 ans de son indépendance. Le 24 mai 1991, les rebelles éthiopiens prenaient la capitale Addis Abeba tandis que dans la capitale de l'Erythrée, qui était encore une province, leurs frères érythréens chassaient les dernières troupes du dictateur Mengistu. Deux ans plus tard, un référendum en Erythrée entérinait une indépendance chèrement acquise, après 30 ans de guérilla. Aujourd'hui, la situation à Asmara est bien différente. Des célébrations sont bien sûr prévues pour marquer « le jubilée d'argent » du petit pays de la Corne de l'Afrique mais l'exode massif des jeunes Erythréens, depuis plusieurs années, pèsera lourd sur les cérémonies.
(AFP 19/05/16)
L'Airbus A320 d'EgyptAir qui s'est abîmé jeudi en Méditerranée avait été livré à la compagnie fin 2003, accumulant 48.000 heures de vol selon Airbus, était passé mercredi par l'Erythrée, l'Egypte et la Tunisie, selon le site internet FlightRadar24. "Airbus est au regret de confirmer qu'un A320 opéré par EgyptAir a été perdu (...) au-dessus de la Méditerranée", a précisé Airbus dans un communiqué. "L'appareil impliqué, immatriculé SU-GCC, portait le numéro de série 2088 et avait été livré à EgyptAir à la sortie de la ligne de production, en novembre 2003. L'appareil avait accumulé 48.000 heures de vol environ", selon la même source. Cet usage semble cohérent avec un appareil de moins de 13 ans, ce qui est relativement récent dans...
(Médiapart 18/05/16)
L’Erythrée est sujette depuis quelques temps à beaucoup de critiques et le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies étudiera en juin la qualification de ce qui lui est reproché en « crime contre l’humanité ». Si l'on creuse les choses, comme j’en ai eu l’occasion, et que l'on n’en reste pas à ce qui est communément répandu, on découvre alors une toute autre vérité... J’ai pu rencontrer les érythréens sur leur territoire national, les érythréens pendant leur demande de statut de réfugié et après l’obtention de celui-ci, des personnels d’ONG les accueillant et aussi les autorités érythréennes à Asmara. Voici ce que j’ai découvert... Tout d’abord commençons par faire un rappel de ce qu’est l’Erythrée. Ce pays méconnu...
(Autre média 18/05/16)
Le reporter Roméo Langlois a pu se rendre en Erythrée, l'un des pays les plus fermés aux journalistes et observateurs étrangers. Aucune télévision française ne s'y était rendue depuis plusieurs années. Son film, “Erythrée : un visa pour Asmara”, est à découvrir sur France 24 le samedi 14 mai. Comment s'est organisé ce reportage ? L'Erythrée est un tout petit pays dont on parle pour une seule raison en ce moment : le flot de migrants et de réfugiés qui en vient sans que l'on ne sache vraiment ce qui s'y passe. C'est une dictature dont on sait très peu de choses. Mais les Erythréens obtiennent plus facilement que les autres migrants un statut de réfugiés politiques. On s'est demandé...
(RFI 17/05/16)
La tension remonte, une nouvelle fois, entre les deux voisins rivaux que sont l'Ethiopie et l'Erythrée. Les autorités éthiopiennes ont annoncé, cette semaine, avoir arrêté, dans le sud du pays, un commando armé qui serait entré sur leur territoire pour mener des actions violentes. Dans la capitale érythréenne, entretemps, l'armée a appelé les réservistes à rejoindre leur caserne. Tous les citoyens de 16 à 52 ans qui, pour une raison ou pour une autre, ne se trouvent pas dans leur unité militaire sont appelés à se présenter à leur caserne le 28 mai à 6h00 du matin.
(Agence Ecofin 17/05/16)
Sur le site web du ministère de l’information, shabait.com, le ministre des Transports et des communications, Tesfa Selasie Berhane, a dévoilé les grands chantiers télécoms du gouvernement d’Erythrée pour cette année. Il est prévu, entres autres, le développement des communications à travers la fourniture du service dans les régions reculées, la chute des prix des produits et services pour réduire les dépenses télécoms des consommateurs, le développement des capacités humaines pour une meilleure réponse aux pannes et autres incidents, et l’amélioration de la qualité du service. Plus encore, le gouvernement d’Erythrée envisage d’étendre l'utilisation de l'énergie solaire pour que les problèmes d’électricité ne nuisent plus à la stabilité du réseau en cas de coupure. Revenant sur ce qui a déjà...
(Le Courrier 09/05/16)
Les espoirs de Berne concernant une amélioration en Erythrée sont balayés. "L'ouverture n'a pas eu lieu", déclare Mario Gattiker, le secrétaire d'Etat aux migrations (SEM). Les réfugiés érythréens qui rentrent au pays "risquent d'être torturés et emprisonnés". Ceci menace encore et toujours les Erythréens "qui ont quitté leur pays illégalement ou qui ont échappé au service national militaire". En 2015, l'Erythrée avait annoncé vouloir réduire le service à 18 mois. Cependant, le pays est "officiellement revenu sur sa décision de limiter la durée du service", affirme M. Gattiker dans une interview publiée lundi...
(RFI 03/05/16)
Ce mardi 3 mai, on célèbre la Journée mondiale de la liberté de la presse. En Afrique, la situation est encore très contrastée avec l'Erythrée, dernière du classement mondial, et la Namibie qui se classe entre le Canada et l'Allemagne. Depuis 2007, l’Erythrée tient la dernière place (180e) de ce classement établi par Reporters sans frontières (RSF). Comment expliquer cette place de lanterne rouge pour ce petit pays de la Corne de l'Afrique ? ► Situation en Erythrée On ne sait presque rien du sort qui leur a été réservé après leur arrestation, fin septembre 2001. Eux, ce sont les 11 journalistes qui ont été précipités en prison par la chute des réformistes du parti unique, alors que le monde...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...

Pages