Mercredi 28 Juin 2017
(RFI 11/05/17)
Le gouvernement a ces dernières semaines ordonné aux commerçants d'apposer des affiches dans leur boutique pour inciter à la délation des mendiants, des vendeurs à la sauvette et des colleurs d'affiches. A l'approche des commémorations de la fête de l'indépendance, le 24 mai, le gouvernement érythréen cherche manifestement à garder le contrôle des rues de la capitale Asmara. Ce sont de petites affiches dûment tamponnées par le ministère compétent. Les commerçants doivent les scotcher bien en vue dans leur boutique. Selam Kidane est la coordinatrice en Europe du mouvement clandestin...
(Autre média 11/05/17)
Coupés du monde, les Érythréens vivent dans une société militaire et orwellienne. Ils sont prêts à prendre les plus grands risques pour la fuir. La peur traverse le temps et les frontières. Plus de dix ans après avoir quitté l’Érythrée, Selina est toujours poursuivie par l’ombre d’Isaias Afwerki, le dictateur à la tête du pays depuis son indépendance en 1993. Quand elle parle à sa famille restée sur place, cette quadragénaire ne touche pas un mot de politique par crainte d’être écoutée. Elle tient d’ailleurs à rester anonyme afin de préserver ses proches. En mars 2017, le choc est venu se mêler à l’anxiété dans ses yeux noirs de jais. Pour fuir un régime qui réduit son peuple à l’esclavage,...
(Agence Ecofin 02/05/17)
En Erythrée, la mine de cuivre et de zinc Bisha, sera alimentée en énergie électrique sur dix ans, par le britannique Aggreko. Ce dernier a conclu un accord avec le propriétaire de la mine, Nevsun Resources, pour la construction d’une centrale hybride d’une capacité cumulée de 29,5 MW (22 MW de diesel et 7,5 MW de solaire). Le programme de centrale hybride a été développé par Aggreko à Dumbarton, en Ecosse et utilise les derniers générateurs diesels. Pour rappel, Nevsun Resources a commencé, en octobre dernier, la production commerciale de zinc à Bisha, suite à l’entrée en service...
(RFI 26/04/17)
Depuis janvier, plus de mille migrants africains sont morts ou ont disparu en Méditerranée en tentant de rejoindre l'Europe. Et ils sont plus de 35 000 à avoir été secourus en mer. Parmi eux, de nombreux Erythréens venus de ce pays secret de la Corne de l'Afrique, peuplé seulement d'environ 4 millions de personnes. C'est d'ailleurs un sujet d'inquiétude depuis quelques années, car manifestement, le pays se vide peu à peu de ses habitants. Et malgré les polémiques lancées par certains qui disent que ce constant est exagéré, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) comptabilise entre 2 000 et 3 000 personnes...
(24 Heures.ch 20/04/17)
Le SEM note une hausse des arrivées de migrants en Italie qui pourrait se répercuter en Suisse. Les demandes d'asile sont pourtant en baisse. La pression migratoire sur l'Europe et la Suisse ne faiblit pas, avertit jeudi le secrétaire d'Etat aux migrations, Mario Gattiker. «L'Italie a déjà enregistré une hausse de 60% des arrivées par rapport à la même période de l'an dernier», relève-t-il. «On n'en voit pas encore les effets en Suisse (...) mais il n'est pas à exclure qu'une partie de ces personnes arrivera dans notre pays par la porte du Tessin», explique-t-il dans un entretien diffusé par plusieurs journaux romands. Il précise toutefois que la hausse du nombre des requérants d'asile n'atteindra pas 60% en Suisse. «L'attractivité...
(Africa Top sports 20/04/17)
Démarré mardi, le Tour cycliste international d’Erythrée (2.2 à l’UCI) était à sa 2è étape ce mercredi entre Hagza et Asmara (117, 16 km). A l’arrivée, victoire de l’Erythréen Amanuel Tsegay qui endosse du coup le maillot jaune de leader au classement général. Tsegay a bouclé l’étape du jour en 3h 53 min 27 s devant ses compatriotes Zemenfes Solomon et Meron Abraham. C’est Meron Teshome (Bike Aid) qui a remporté la première étape de l’événement mardi entre Dbarwa et keren (124, 75 km). Il a devancé le Sud-africain Clint Hendricks et l’Albanais Redi Halilaj. 3è étape jeudi de Keren à Barentu longue de 142,14 km.
(AFP 11/04/17)
Les Pays-Bas, qui comptent une importante population d'origine érythréenne, se sont dits préoccupés après l'annonce de la visite d'un conseiller du président érythréen Issaias Afeworki pour participer à un congrès destiné aux jeunes du parti au pouvoir, seul autorisé en Erythrée. Le directeur des affaires politiques du Front populaire pour la démocratie et la justice (FPDJ), Yemane Gebreab, a l'intention de s'adresser à de jeunes Erythréens au cours du congrès annuel de la jeunesse du parti qui doit se tenir de jeudi à lundi aux Pays-Bas, selon un communiqué publié sur la page Facebook des Jeunes FPDJ aux Pays-Bas (YPFDJ). Le gouvernement "est préoccupé par la situation des droits de l'Homme en Erythrée et considère la visite de M. Gebreab...
(AFP 11/04/17)
Le courant équatorial cyclique du Pacifique El Nino est lié à un important changement de la répartition des cas de choléra en Afrique, une observation qui pourrait aider à une meilleure préparation et à une réduction du nombre de malades et de la mortalité. Durant les années où ce courant chaud est actif, l'Afrique de l'Est recense environ 50.000 cas de plus annuellement tandis que le sud du continent en dénombre 30.000 de moins par rapport aux années où El Nino est absent, ont déterminé des chercheurs dont l'étude était publiée lundi dans les Comptes rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS). Ceux-ci se sont appuyés sur plus de 17.000 observations annuelles de flambées de choléra sur l'ensemble du continent...
(La Tribune 07/04/17)
L’Afrique de l’Est est en mouvement. Au moment où la sous-région multiplie les actions pour intégrer son économie, les chaines d’approvisionnement deviennent des facteurs clés de réussite. L’appui de la Banque mondiale va permettre de les renforcer avec la construction prochaine de parcs logistiques. L'heure est à l'accélération des échanges commerciaux inter-régionaux en Afrique de l'Est. Afin d'appuyer cette dynamique, des parcs logistiques modernes seront prochainement construits dans toute la sous-région, ont annoncé mercredi à Nairobi des officiels, selon l'agence de presse Xinhua. Objectif : renforcer l'efficacité des chaines d'approvisionnement. En maitre d'ouvrage...
(AFP 05/04/17)
Le gouvernement érythréen a qualifié mardi d'"injustifiées" des sanctions prises contre sa marine par les Etats-Unis, un mois après que l'ONU eut rapporté l'interception d'une cargaison de matériel militaire en provenance de Corée du Nord et à destination de l'Erythrée. Washington avait annoncé le 30 mars l'interdiction pour deux ans de tout commerce américain lié de près ou de loin au domaine militaire avec la marine érythréenne à la suite de la violation d'une loi américaine de "non-prolifération" prévoyant des sanctions contre ceux qui achètent ou vendent certains types de matériel militaire à la Corée du Nord, l'Iran et la Syrie. Un mois plus tôt, un rapport de l'ONU avait indiqué qu'une cargaison de matériel de communication militaire en provenance...
(RFI 30/03/17)
Un journaliste érythréen, disparu en prison depuis plus de quinze ans, s'est vu décerner, ce jeudi, le prestigieux prix Guillermo Cano décerné par l'Unesco. Dawit Isaak, qui détient la double nationalité suédoise et érythréenne, a été arrêté au cours des rafles de septembre 2001. On est sans nouvelle de lui depuis cette date : on ignore où il est détenu ni s'il est encore vivant. En annonçant la décision du jury, la directrice générale de l'Unesco Irina Bokova a souhaité « sincèrement que, grâce à ce prix, le monde se dise "Libérez Dawit Isaak maintenant" ». Certains déserteurs le disent enfermé dans le bagne d'Eiraeiro, dans...
(RFI 27/03/17)
Une dramatique sécheresse frappe depuis plusieurs années la Corne de l'Afrique, au point que la Somalie a déclaré l'état de catastrophe nationale et que l'état de famine a été décrété au Soudan du Sud. Depuis quelques semaines, les organisations humanitaires enregistrent les premiers morts de faim dans la région, tandis que les agricultures sont dévastées et les paysans contraints de se déplacer pour survivre. Parmi les pays les plus touchés, l'Etat autoproclamé du Somaliland, indépendant de facto depuis 1991. Le Somaliland est aujourd'hui au bord de la catastrophe. C'est du moins l'opinion des autorités de ce pays si particulier, reconnu officiellement par personne, mais avec lequel on commerce et on discute malgré tout. Selon les estimations du ministère de la...
(Autre média 22/03/17)
En Érythrée, plusieurs responsables d’églises sont emprisonnés depuis des années en raison de leur foi. Leur persévérance aide les chrétiens à tenir ferme dans leur foi.De nombreux responsables d’églises en Érythrée sont en prison depuis une dizaine d’années. Il y a sans doute peu de pays dans le monde où l’on peut faire la même remarque effarante. L’Érythrée, ce minuscule pays situé dans la Corne de l’Afrique continue d’être un véritable cauchemar pour les chrétiens qui veulent y pratiquer leur foi. Pourtant, un chrétien érythréen attire notre attention sur un point de lumière situé au milieu de ce tableau noir. D’après lui, il est remarquable de voir combien les épreuves que traversent les responsables d’églises en Erythrée inspirent les paroissiens...
(Xinhua 11/03/17)
Les élus locaux des villes et des communautés d'Afrique de l'Ouest, du Sahel et de la Grande Corne de l'Afrique ont plaidé jeudi à Dakar pour la mise sur pied d'un programme de prévention locale de l'extrémisme violent. Ces élus locaux, membres du Réseau des Villes fortes ou "Strong city network" (SCN), ont relevé, à l'ouverture d'un séminaire sur l'extrémisme violent, que le continent africain est le théâtre depuis ces dernières décennies, de récurrentes attaques et menaces terroristes de groupes extrémistes violents. "Cette surenchère de la violence extrémiste qui entraîne des crises économiques et sociales, a propulsé les villes au coeur des efforts menés conjointement par les Etats, les instances régionales et internationales dans la lutte contre la radicalisation et...
(RFI 06/03/17)
Le spectre de la famine plane sur l’Afrique de l’Est. L'état de famine a été déclaré au Soudan du Sud il y a deux semaines et l’état de « catastrophe nationale » en Somalie. La situation est mauvaise également en Ethiopie, en Ouganda, au Kenya et dans une moindre mesure, en Tanzanie. La faute à la sécheresse qui frappe depuis trois ans tout l’est du continent mais aussi, en Somalie et au Soudan du Sud, aux crises politico-sécuritaires majeures qui secouent ces deux derniers pays. Dossier réalisé avec nos correspondants, Douze millions de personnes sont concernées par cette crise alimentaire qui sévit principalement dans six pays de l’Afrique de l’Est : la Somalie, le Soudan du Sud, l'Ethiopie, l'Ouganda, Djibouti,...
(Financial Afrik 28/02/17)
Les trajets dangereux que prennent des milliers d’Erythréens, à travers le désert ou en traversant la mer, sont des exemples flagrants de l’effet dévastateur des politiques restrictives de migration sur les personnes qui cherchent la sécurité hors de leur pays d’origine, déclare Médecins Sans Frontières (MSF) dans un nouveau rapport publié aujourd’hui. « Dying to reach Europe : Eritrean in search of safety » est basé sur les témoignages directs de réfugiés qui ont fui le petit pays de l’Afrique de l’Est, très militarisé, signalant un manque de liberté et une conscription militaire forcée pendant des années, voire même des décennies. Ceux qui désertent risquent d’être rassemblés, emprisonnés, torturés ou tués. « 90% des Erythréens qui parviennent à atteindre l’Europe,...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Après son roman très réussi "La huitième Vibration", Carlo Lucarelli revient avec une intrigue policière qui se déroule en Érythrée. En s’emparant il y a neuf ans, dans La Huitième Vibration, du passé colonial italien en Érythrée, Carlo Lucarelli avait, de son propre aveu, entamé « une deuxième vie d’écrivain ». Et signé, au passage, un chef-d’œuvre de fresque historique dans laquelle se mêlaient les petites histoires et la grande Histoire. Le voilà de retour à Massaoua et à Asmara, non plus en chroniqueur de la décadence coloniale, mais en auteur de pur polar – ce pour quoi ce touche-à-tout né à Parme en 1960 a acquis une certaine renommée dans son pays. Albergo Italia est le titre de son...
(La Dépêche 21/02/17)
L'association de botanique «L'Erythrée, des hommes et des plantes en Pays de serres»» vient de tenir son assemblée générale annuelle dans une salle de l'espace multifonctionnel Serge-Dubois. À l'issue de la visite avant le début de la réunion du premier magistrat Michel Mingo, le président Jean-René Bernard a eu une pensée émue pour Chtistian Bascoulès, un adhérent de la première heure disparu l'an passé. Les vingt-deux membres du groupe ont vu l'exercice 2 016 quelque peu perturbé par les ennuis de santé qu'a connus leur président à la suite de sa malencontreuse chute lors d'un après-midi de reconnaissance sur le terrain. Longtemps, il n'a pu de ce fait être à la tête de ses troupes pour les sorties en covoiturage...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(Agence Ecofin 16/02/17)
Le Parlement du Somaliland a donné, le 12 février, son feu vert à la construction d’une base militaire émiratie dans la ville portuaire de Berbera. La nouvelle base navale et aérienne deviendrait la propriété de cet Etat auto-proclamé situé dans la Corne de l’Afrique en 2042, selon les termes l’accord conclu entre les deux parties. En contrepartie, l’opérateur aéroportuaire émirati Dubaï Ports World s’est engagé à agrandir le port de Berbera pour un investissement de plus de 400 millions d’euros à l’horizon 2019 et à le gérer pendant 30 ans. Les Emirats arabes unis pourraient utiliser la nouvelle base pour combattre...

Pages