Samedi 21 Octobre 2017

Dans le monde

(AFP)

Le ministre américain de la Défense Jim Mattis s'est entretenu vendredi avec le sénateur John McCain, alors que la tension monte entre les parlementaires et l'administration Trump, après la mort de quatre soldats au Niger.

Le Congrès souhaite que toute la lumière soit faite sur l'embuscade qui a coûté la vie à quatre soldats des forces spéciales américaines au début du mois au Niger.

(AFP)

Elles sont psychiatre, chef d'entreprise ou ex-employée de la CIA, au minimum sexagénaires et prêtes à monter sur scène pour tenter leur chance au concours "Miss Senior America", qui se veut la vitrine des "côtés positifs" de la vieillesse.

"C'est l'âge de l'élégance. C'est un commencement, pas une fin", affirme dans un grand sourire Carolyn Slade Harden, une ancienne chanteuse de 73 ans qui a remporté jeudi dans un hôtel d'Atlantic City - une ville balnéaire du New Jersey connue pour ses retraités et ses casinos - l'édition 2017 de ce concours.

(AFP)

L'attentat au camion piégé mené le 14 octobre dans le centre de Mogadiscio, le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie, a fait au moins 358 morts et 228 blessés, a annoncé vendredi soir le gouvernement somalien.

"Le dernier nombre de victimes 642 (358 morts, 228 blessés, 56 disparus). 122 personnes blessées envoyées par avion en Turquie, au Soudan et au Kenya", a indiqué sur son compte Twitter le ministre somalien de l'Information, Abdirahman Osman.

(AFP)

Au moins 26 personnes ont été tuées au cours d'un affrontement mercredi dans le sud-est de la Centrafrique, a appris l'AFP vendredi auprès de l'ONU, à quelques jours d'une visite du secrétaire général des Nations unies dans cette région.

60 morts civils et 22 combattants à Gambo début août, au moins une vingtaine de morts à Kembe mi-octobre, et au moins 26 à Pombolo mercredi: Le long de la "RN2", grande piste qui traverse une forêt verdoyante et relie Alindao à Bangassou, les affrontements se sont multipliés ces dernières semaines.

(AFP)

Une vieille dame toute voutée sur sa canne observe pleine de curiosité la jeune Asami Miwa, ancienne hôtesse de l'air venue faire campagne dans une circonscription rurale du Japon.

Agitant ses mains gantées de blanc, se courbant devant les électeurs potentiels sous la bruine de la préfecture de Saitama, à une heure au nord de Tokyo, la candidate trentenaire du tout nouveau Parti de l'espoir est une rafraîchissante tache de couleur dans un monde peuplé d'hommes en costumes sombres.

(AFP)

Avec la chute de Raqa, Washington a remporté une bataille décisive cette semaine contre l'organisation Etat islamique, mais l'attention portée par les Etats-Unis aux jihadistes pourrait les avoir détournés d'autres dossiers clés et privés d'une vision plus large au Moyen-Orient.

La perte par le groupe Etat islamiste (EI) de son fief dans le nord de la Syrie signe de facto la fin de son "califat" autoproclamé, à cheval sur la Syrie et l'Irak.

(AFP)

La campagne des législatives anticipées au Japon était engagée samedi dans sa dernière journée, vers ce que les estimations donnent comme une large victoire dimanche du parti du chef du gouvernement Shinzo Abe.

Le Premier ministre nationaliste semble en passe de gagner haut la main son pari, en s'assurant un nouveau mandat à la tête de la troisième économie du monde dans un contexte de menaces de la Corée du Nord, qui parle de "couler" l'archipel, au-dessus duquel elle a déjà fait voler des missiles.

(AFP)

Un groupe de 16 experts internationaux mandaté par la justice chilienne a conclu vendredi que la mort du prix Nobel de littérature Pablo Neruda, survenue peu après le coup d'Etat de Pinochet en 1973, n'est pas due à un cancer comme indiqué sur son certificat de décès.

"Ce qui est certain, ce qui est catégoriquement sûr à 100%, c'est que le certificat ne reflète pas la réalité du décès", a déclaré lors d'une conférence de presse le Dr Aurelio Luna, au nom des experts chargés de déterminer si le poète chilien a été assassiné par la dictature du général Augusto Pinochet.

(AFP)

Les réseaux sociaux, et une partie de la presse britannique, se gaussaient vendredi de la Première ministre Theresa May apparaissant sur une photo, seule à une table vide, au sommet européen de Bruxelles, "métaphore" pour certains des négociations sur le Brexit.

Sur ce cliché, devenu viral, la dirigeante est assise, regard baissé, devant une grande table décorée de quatre pots de fleurs, et semble perdue dans ses pensées. Elle attend en fait le président du Conseil européen Donald Tusk, avec qui elle doit s'entretenir.

(AFP)

Les forces irakiennes ont repris aux combattants kurdes la dernière zone qu'ils contrôlaient dans la province de Kirkouk, après d'intenses combats, Washington appelant à "calmer la situation".

Le Commandement conjoint des opérations (JOC), qui regroupe l'ensemble des forces irakiennes, a annoncé vendredi "la reprise de contrôle d'Altun Kupri", un ensemble de 36 villages s'étendant sur 530 km² et habités par une population mixte de 56.000 Kurdes et Turkmènes.

(AFP)

Les pays du G7 et les géants de l'internet se sont mis d'accord vendredi en Italie sur un plan visant à bloquer les contenus en ligne à caractère "terroriste", au moment où l'organisation Etat Islamique (EI) "ne dispose plus de territoire" après la chute de son ultime bastion de Raqa.

(AFP)

Un Nigérian qui avait tenté de faire exploser avec ses sous-vêtements piégés un avion à destination Etats-Unis a lancé des poursuites contre le ministère américain de la Justice pour des mauvais traitements subis selon lui en prison.

Condamné à la perpétuité pour avoir avait tenté de faire sauter un vol Amsterdam-Detroit le 25 décembre 2009, Umar Farouk Abdulmutallab est incarcéré dans une prison de très haute sécurité dans le Colorado (ouest).

(AFP)

Le gouvernement espagnol doit annoncer samedi comment il veut reprendre le contrôle de la région autonome de Catalogne qui se dirige vers la sécession, après avoir reçu un soutien éclatant du roi Felipe VI et de l'Union européenne.

Le roi d'Espagne est intervenu dans cette crise, la pire qu'ait traversée le pays depuis la fin de la dictature de Francisco Franco en 1975, en assurant vendredi que l'Etat saurait face à cette "tentative inacceptable de sécession (...) avec ses institutions démocratiques légitimes".

(AFP)

Un ressortissant tadjik accusé d'être un agent recruteur pour l'organisation État islamique (EI) a été arrêté près de Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie), a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

"Farkhod Nazarov, soupçonné d'assistance au terrorisme, a été arrêté et sera détenu jusqu'au 12 décembre", a indiqué dans un communiqué le tribunal Oktiabrski de la deuxième ville de Russie, où un attentat dans le métro a fait 16 morts en avril dernier.

(AFP)

La police espagnole a assuré vendredi avoir identifié quelque 800 touristes britanniques soupçonnés d'avoir déposé des plaintes pour de fausses intoxications alimentaires aux Baléares afin d'obtenir de juteuses indemnisations des hôtels.

La police annonce dans un communiqué avoir également détecté 77 cabinets d'avocats ayant "mis en place une organisation visant à déposer des plaintes mensongères qui ont causé un tort économique important au secteur touristique des Baléares et de l'Espagne".

(AFP)

Le président français Emmanuel Macron a estimé vendredi à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles principalement consacré au Brexit que le Royaume-Uni était "loin du compte" sur ses engagements financiers envers l'UE.

"Nous sommes loin du compte sur les engagements financiers", a dit M. Macron, jugeant qu'il restait "un effort important à faire de la part du Royaume-Uni" sur la facture du divorce, un point considéré comme une priorité par l'UE.

(AFP)

L'Otan n'est pas en mesure de contrer une agression russe à l'est tant sa capacité militaire s'est "atrophiée" depuis la fin de la Guerre froide, affirme Der Spiegel, s'appuyant sur un rapport confidentiel de l'alliance.

"La capacité de l'Otan de soutenir au niveau logistique un renfort rapide dans le territoire très étendu", sous la responsabilité du commandement suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), "s'est atrophiée depuis la fin de la guerre froide", selon ce rapport, dont l'hebdomadaire allemand dit s'être procuré un exemplaire.

(AFP)

Les Etats-Unis ont salué vendredi la victoire "décisive" à Raqa de la force arabo-kurde soutenue par une coalition internationale, avertissant cependant que la guerre contre les jihadistes n'était pas terminée.

"La libération de Raqa est une étape cruciale dans la lutte mondiale contre le groupe Etat islamique", se félicite dans un communiqué le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Mais la "perte de Raqa (par le groupe Etat islamique, ndlr) ne signifie pas que notre combat contre l'EI est terminé", prévient M. Tillerson.

(AFP)

Un Libanais a été condamné par contumace vendredi pour l'assassinat en 1982 à Beyrouth de l'ex-président Bachir Gemayel, adulé par les chrétiens du Liban mais considéré comme un "traître" par d'autres pour sa collaboration avec Israël.

Habib al-Chartouni, membre du Parti national social syrien (PNSS), groupe paramilitaire proche du régime syrien, était accusé d'avoir déposé la bombe qui a tué M. Gemayel et 23 autres personnes le 14 septembre 1982.

(AFP)

Les pays du G7 et les géants de l'internet se sont mis d'accord vendredi en Italie sur un plan visant à bloquer les contenus en ligne à caractère "terroriste", au moment où l'organisation Etat Islamique (EI) "ne dispose plus de territoire" après la chute de son ultime bastion de Raqa.

(AFP)

Vingt personnes soupçonnées de trafic d'êtres humains, d'enfants et de migrants, ont été arrêtées lors de deux opérations simultanées des forces de l'ordre en Europe, a annoncé vendredi l'Office européen des polices Europol.

Seize suspects ont été interpellés dans le cadre d'une opération contre le trafic d'enfants menée dans 19 pays européens du 9 au 13 octobre sous la coordination d'Europol en collaboration avec Interpol et Frontex, l'agence européenne de surveillance des frontières.

(AFP)

Les Tchèques ont recommencé à voter samedi, au deuxième et dernier jour des législatives, censées apporter la victoire au milliardaire Andrej Babis mais qui risquent aussi d'ouvrir une période d'incertitude.

Le mouvement populiste ANO ("Oui") du "Trump tchèque" devrait recueillir entre 25% et 30% des suffrages, selon les sondages, et son chef a promis à son pays une "nouvelle étape".

(AFP)

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque suicide qui a visé vendredi une mosquée chiite de Kaboul et fait au moins 39 morts, selon un communiqué de l'organisation obtenu samedi.

Près de 60 personnes ont été tuées vendredi dans deux attentats contre des mosquées en Afghanistan, l'une chiite à Kaboul, l'autre sunnite dans le centre, clôturant une semaine particulièrement meurtrière à travers le pays.

(AFP)

Les dirigeants de l'UE ont fait un geste vendredi envers la Première ministre britannique Theresa May, sous pression au Royaume-Uni pour faire avancer les négociations sur le Brexit, au deuxième jour d'un sommet à Bruxelles.

"Les rumeurs d'un blocage entre l'UE et le Royaume-Uni sont exagérées", a assuré le président du Conseil européen Donald Tusk à l'issue des deux jours de réunion.

(AFP)

Le président ukrainien Petro Porochenko s'est engagé vendredi à créer une cour spéciale chargée des affaires de corruption, demandée par les Occidentaux et des manifestants qui campent à Kiev pour réclamer une lutte plus forte contre ce fléau endémique en Ukraine.

Alors qu'il était resté vague jusqu'à présent sur ses intentions concernant ce sujet sensible, le chef de l'Etat, élu en 2014 à l'issue du soulèvement pro-européen du Maïdan, a assuré que cette mesure serait intégrée au projet de budget pour l'année prochaine.

(AFP)

Madrid planchait vendredi sur les mesures à adopter en cas de suspension partielle de l'autonomie de la Catalogne pour répondre au défi indépendantiste, un plan qui pourrait prévoir des élections régionales dès janvier.

"Nous avons atteint une situation limite" en Catalogne, a déclaré vendredi à la presse européenne le chef du gouvernement Mariano Rajoy, à l'issue d'un sommet de l'Union européenne à Bruxelles où il a précisé que les mesures seraient annoncées samedi, après avoir assuré que son cabinet avait tout fait "pour ne pas arriver à une situation difficile".

(AFP)

Les pays du G7 et les géants de l'internet se sont mis d'accord sur un plan visant à bloquer les contenus en ligne à caractère "terroriste", a indiqué vendredi un ministre italien, dont le pays préside actuellement le G7.

Des représentants de Google, Facebook ou Twitter et les ministres de l'Intérieur des pays du G7 se sont retrouvés jeudi et vendredi à Ischia (sud), où la décision a été prise "de mettre en oeuvre ensemble" un plan d'action visant à bloquer "des contenus à caractère terroriste", a déclaré devant la presse Marco Minniti, ministre italien de l'Intérieur.

(AFP)

Le long voyage de Somphal Boonsanoon, consommateur et dealer, dans l'univers de la drogue s'est terminé dans une fosse creusée à la va-vite à Ayutthaya, cœur historique de la Thaïlande et entrepôt de drogue de l'Asie du Sud-Est.

Comme des milliers d'autres adolescents thaïlandais, il est devenu très jeune dépendant à ces petites pilules de méthamphétamine souvent coupées avec de la caféine appelées ici "yaba", "la drogue qui rend fou".

(AFP)

A 1.500 kilomètres de Barcelone, une petite île anglaise réclame aussi son indépendance: Canvey island, 40.000 habitants, au nord de l'estuaire de la Tamise (sud-est), veut rompre les ponts avec le continent.

Tout est parti la semaine dernière d'une réunion publique au sujet d'une salle des fêtes qui risque d'être détruite et remplacée par des logements, sur décision de la communauté des communes, le conseil de Castle Point. Celui-ci regroupe Canvey island et ses voisins Benfleet, Thundersley et Hadleigh, situés sur le "continent", de l'autre côté de la Tamise.

(AFP)

La ville dévastée de Raqa, en Syrie, va être transférée à une autorité civile une fois que les combattants antijihadistes soutenus par Washington qui l'ont libérée auront achevé le long processus de ratissage et de déminage.

Ce transfert a été annoncé vendredi par les Forces démocratiques syriennes (FDS) qui se sont félicitées d'une "victoire historique" dédiée aux "victimes du terrorisme du groupe Etat islamique (EI) en Syrie et dans le monde", après avoir chassé l'EI de Raqa mardi.

(AFP)

Le jeune dirigeant conservateur Sebastian Kurz, vainqueur des législatives anticipées du 15 octobre en Autriche, a été officiellement chargé vendredi de former un gouvernement par le président de la République Alexander Van der Bellen.

Cette étape essentiellement protocolaire ouvre la voie à des négociations pour la formation d'une coalition, une alliance avec le parti d'extrême droite FPÖ étant jugée la plus probable.

(AFP)

Les dirigeants européens ont donné vendredi leur "feu vert" pour préparer, à 27, les négociations sur un accord commercial qui régirait les relations avec Londres après le Brexit, a annoncé le président du Conseil européen Donald Tusk.

"Les dirigeants (ont donné) leur feu vert aux préparatifs internes des 27 pour la deuxième phase" des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, a écrit M. Tusk sur Twitter.

(AFP)

Les forces irakiennes ont annoncé avoir repris vendredi aux combattants kurdes la dernière zone qu'ils contrôlaient dans la province de Kirkouk, après d'intenses combats qui se poursuivaient dans les environs.

Le Commandement conjoint des opérations (JOC), qui regroupe l'ensemble des forces irakiennes, a annoncé "la reprise de contrôle d'Altun Kupri", un ensemble de 36 villages s'étendant sur 530 km² et habités par une population mixte de 56.000 Kurdes et Turkmènes.

(AFP)

Le chef du gouvernement japonais Shinzo Abe semble en passe de gagner haut la main dimanche son pari, en s'assurant un nouveau mandat à la tête de la troisième économie du monde lors de législatives anticipées qu'il a lui-même provoquées.

Les derniers sondages donnent une large victoire au Parti libéral démocrate (PLD) du Premier ministre nationaliste, à l'issue d'une brève campagne dominée par les questions économiques et par la menace de la Corée du Nord, qui parle de faire "couler" dans l'océan l'archipel au-dessus duquel elle a déjà fait voler des missiles.

(AFP)

Des migrants portant burkas et hijabs s'en prennent à une retraitée tchèque, donnent un coup de pied à son déambulateur et la laissent étalée par terre, se ruant vers un bâtiment avec le panneau "Prestations sociales".

Le clip de campagne du "Bloc contre l'Islamisation", un parti d'extrême-droite, poursuit: "C'est à vous de choisir: faut-il donner de l'argent à nos enfants et aux retraités ou aux musulmans et aux Africains?"

Le Bloc contre l'Islamisation est l'une des 31 formations politiques en lice pour les législatives tchèques de vendredi et samedi.